Appel à candidatures. Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à candidatures. Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation"

Transcription

1 Appel à candidatures auprès d Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation en vue d un Appui à l actualisation du système de monitoring et à la formation des équipes de Lux-Development A. Contexte et objectifs du processus Lux-Development (LuxDev), l Agence luxembourgeoise de Coopération au Développement ( lance un processus de révision et de renforcement du suivi (monitoring) de ses opérations selon une approche résolument orientée vers les résultats. Cette démarche s inscrit dans un contexte de délégation croissante de l exécution aux acteurs nationaux des pays partenaires ainsi que dans une volonté de permettre à l Agence de mieux apprécier ses performances opérationnelles. Le présent appel à candidatures vise à sélectionner un ou plusieurs experts en monitoring (suiviévaluation) avec le(s)quel(s) LuxDev conclurait des contrats cadres individuels d assistance technique. LuxDev dispose, depuis plusieurs années, d un certain nombre de procédures en place concernant le suivi-évaluation (S&E). Il s agit notamment d un Guide général de suivi-évaluation ainsi que d un Manuel opérationnel élaboré en 2006 au titre de lignes directrices. Le système de Monitoring doit permettre de renforcer les pratiques de l Agence en termes de - gestion et pilotage de ses interventions, - mesure de la performance du travail réalisé l Agence et intégration dans son pilotage, - redevabilité et communication envers ses clients (mandants) et la contrepartie, - gestion et capitalisation des connaissances. Une attention toute particulière devra être apportée sur - l élaboration d un système (indicateurs, outils) permettant de mesurer les résultats (outcome, impact) issus d activités de renforcement des compétences et des capacités, - l intégration de la gestion des hypothèses, risques et influences externes, - la prise en compte du processus de délégation croissante de l exécution à la contrepartie nationale. La première démarche, dans le cadre de ce processus, a été de mener une enquête auprès de l ensemble des projets en cours (en juin 2013) afin de permettre à LuxDev d évaluer le niveau de connaissance et de mise en pratique du monitoring, de capitaliser sur les meilleures pratiques, et de prioriser des axes d amélioration. Le renforcement tel qu envisagé s opérera autour de quatre grands axes: a) amélioration du processus interne (approche, procédures et outils) avec l objectif d établir des bases communes et standardisées ; b) mise à niveau des équipes terrain des bureaux LuxDev ainsi que des équipes du siège ; c) mise à niveau des équipes projets/programmes (assistance technique, personnel local, contrepartie nationale associée), intégrant une mise en cohérence des procédures (modèles) LuxDev avec les pratiques de terrain (projets, programmes) en vue de l élaboration, à terme, de manuels de S&E ad-hoc pour chacune des interventions. L élaboration de ces manuels sera de la responsabilité des équipes mais pourrait faire l objet d une demande d appui auprès des consultants, notamment via ce contrat cadre ; d) à l issue du précédent travail, alimentation d une réflexion visant à identifier, parmi les indicateurs opérationnelles spécifiques, sectoriels ou géographiques, des éléments pouvant entrer dans la mesure et l amélioration de la performance opérationnelle de l Agence au niveau de ses bureaux pays, de son siège, ainsi qu en tant qu entité globale. 1

2 Le siège LuxDev et le terrain alimenteront leurs réflexions de façon conjointe dans un processus d échange bidirectionnel afin de s assurer de l élaboration d une méthodologie à la fois partagée, efficace, pratique, commune, suffisamment claire et canalisée tout en offrant une flexibilité et capacité d adaptation aux réalités du terrain. Les procédures et outils ainsi développés, de même que les formations promulguées devront répondre à la fois aux besoins des acteurs de terrains, de LuxDev (siège et bureaux pays) et des mandants (en termes de rapportage). B. Objectif de l appel à propositions Le présent appel à candidatures vise à identifier et sélectionner un ou plusieurs experts en monitoring avec le(s)quel(s) LuxDev conclurait des contrats cadres individuels d assistance technique en vue d une mobilisation perlée qui sera fonction des besoins identifiés. L objectif d un tel contrat cadre vise à offrir suffisamment de flexibilité à LuxDev pour permettre une mobilisation en phase avec les besoins (évolutifs) du siège et du terrain. En raison de la diversité linguistique recherchée et en vue de garantir un certain échange entre experts sur les bonnes pratiques, il est probable que plus d un contrat cadre soi ainsi signés. Leur nombre restera cependant limité (max. 4) afin de veiller à pouvoir capitaliser au mieux sur l analyse et la connaissance des pratiques que chacun des experts tirera de ses différentes interventions avec les équipes de LuxDev. Ce contrat spécifiera a) la nature des prestations attendues, sur base des éléments présentés cidessous et de l offre technique du/des consultants, b) un tarif journalier garanti pour une période de deux ans, c) les modalités de mobilisation ainsi d) qu un certain nombre d autres articles contractuels standards applicables aux contrats de service. C. Sujets à traiter L élaboration des fiches techniques opérationnelles ainsi que les formations porteront prioritairement sur les thèmes suivants : - Suivi et évaluation (présentation des concepts et méthodologies) et liens avec le cadre logique. Gestion axée sur les résultats. - Caractéristiques, choix et identification des indicateurs quantitatifs. - Caractéristiques, choix et identification des indicateurs qualitatifs avec un accent particulier mis sur le suivi du renforcement des compétences / capacités individuelles et institutionnelles (notamment par la méthode de «Outcome mapping / cartographie des incidences» ou d autres méthodes similaires) et du rôle de coaching et d appui au renforcement des capacités par les assistants techniques (vs. un travail de substitution), en particulier dans le cadre d une exécution nationale. - Choix et gestion des indicateurs intermédiaires de progrès. - Intégration des indicateurs (résultats) intermédiaires dans l ajustement du pilotage et de la gestion de l intervention. - Approche dans le cadre d une exécution nationale ou d un alignement sur des programmes et procédures nationales (ou d un SWAP). - Gestion des hypothèses, risques et influences. - Cadre de suivi des critères utilisés dans les évaluations, à savoir la performance (y compris efficience, efficacité), pertinence et viabilité. - Aspects théoriques et gestion pratique de l étude de base. - Structure et méthodologie d élaboration d un Manuel de Suivi (et évaluation) / établissement de fiches indicateurs. - Lien avec les évaluations (mi-parcours et finale). - Mise en place opérationnelle et gestion du système de suivi (collecte, traitement, tableaux de bords, etc.). 2

3 - Communication visuelle et reporting (formats, y compris tableaux) (rapports trimestriel, annuels, final). - Si le temps et les compétences des experts le permettent, réflexions sur les cadres et systèmes d évaluation de la performance (opérationnelle) d institutions de développement (agences) sur base des éléments de suivi-évaluation opérationnels. D. Résultats attendus 1. Fiches 1 techniques opérationnelles thématiques consolidées et assemblées en vue de l élaboration (actualisation et amélioration) d un manuel de procédures Monitoring ; 2. Mise à niveau du personnel LuxDev siège et terrain sur les grands principes, les approches et les instruments de monitoring ; 3. Mise à niveau de l assistance technique, du personnel local projet/programme et des contreparties nationales sur les grands principes, les approches et les instruments de monitoring, en vue : - d une préparation plus pointue des documents de projets/programmes avec une visée sur les résultats et une qualité élevée de définition des indicateurs de différents niveaux et types, - d un meilleure pilotage des interventions par les équipes de gestion, dans une orientation focalisée sur les résultats, - d un renforcement des approches de renforcement des capacités et de coaching dans une optique de délégation croissante de l exécution ; - d un suivi-évaluation rapproché, à la fois géographique et sectoriel, du portefeuille d intervention de LuxDev, - idéalement, d une intégration croissante de la mesure de performance du travail de l Agence, - de meilleures modalités, formats et qualité de reporting envers ses mandants, - d une meilleure communication envers les bénéficiaires, les mandants et la communauté des bailleurs de fonds. E. Description des tâches et Estimation des besoins et chronogramme Tâches : L intervention des consultants se fera dans une quadruple approche : 1. Appui au siège de LuxDev dans l analyse des résultats de l enquête, notamment afin d identifier les meilleures pratiques pouvant servir de référence. Analyse bibliographique des pratiques et expériences des autres partenaires techniques et financiers. Elaboration de fiches techniques opérationnelles autour des thèmes susmentionnés. A terme, consolidation des fiches techniques sous forme d un manuel opérationnel. 2. Formation de certains collaborateurs siège et des équipes terrain de LuxDev (personnel permanent) sur base des approches et principes retenus. 3. Formation des équipes projets et programmes et des contreparties nationales associées. 4. Il n est pas exclu que l un ou l autre projet / programme, en particulier ceux sous exécution nationale, souhaite faire appel aux experts afin de les appuyer dans l élaboration de leur propre système et manuel de S&E. Sur base des éléments, notamment mutualisés, mis en place pour la mesure de performance de ses interventions individuelles (projets), une réflexion parallèle pourra être menée avec LuxDev en vue de l élaboration une architecture permettant de mesurer la performance opérationnelle du travail de l Agence au niveau de ses bureaux régionaux, de son Département des Opérations et en tant qu entité globale. 1 Le terme de fiche peut englober des feuillets de plusieurs pages mais vise à traduire la nécessité d une forte opérationnalité des informations qui y sont contenues afin de permettre une mise en application immédiate au niveau du terrain, notamment par le biais des formations. La traduction utilisée en anglais est «toolkit». Ces fiches constitueront des bases de chapitres qui seront, à la fin, assemblées et, le cas échéant, complétées pour constituer le Manuel actualisé de monitoring. 3

4 A terme, il s agira de réaliser un nombre estimatif de 9 sessions de formation (NIG, BKF, MLI, SEN, CVE, Balkans, NIC&SVD, MON&LAO, VIE&MYA) (potentiellement plus si le nombre de bénéficiaires dépasse la taille maximale d un groupe), plus une session à Luxembourg (selon un format à définir avec LuxDev). Le cas échéant, plusieurs sessions pourraient avoir lieu dans un même pays, à intervalle plus ou moins rapproché et avec des objectifs identiques ou différents mais toujours en lien avec le suivi-évaluation. A noter que la formation des équipes terrain de LuxDev se fera, si possible, via la même formation que celle destinée aux assistants techniques, au personnel national et aux contreparties. Ces formations seront structurées de façon à associer des modules théoriques à des modules pratiques qui s appuieront sur les interventions de LuxDev. Dans le cadre de ces derniers, les équipes projets/programmes représentées dans ces sessions à raison de 3 à 5 membres (selon le nombre de projets/programmes concernés et la taille maximale du groupe) devront mettre en pratique les éléments appris dans le contexte de l intervention dont ils ont la charge, l objectif étant qu à la fin de la formation, les projets concernés disposent de leur propre cadre de monitoring actualisé et amélioré sur base des enseignements fournis. Langue : Les formations devront être délivrées en français (Afrique francophone), anglais (Asie, Balkans), espagnol (Amérique latine), et, idéalement, portugais (Cap Vert). Besoins : Les besoins sont estimés comme suit, mais il appartiendra aux experts de préciser cette évaluation sur base de leur offre méthodologique : - Formations terrain par pays : 2-3 jours de préparation (survol des prodocs, lecture des résultats de l enquête S&E et analyse de quelques échantillons de rapports trimestriels et annuels) + 4 à 5 jours de formation. Le nombre de personnes-jours dépendra de l offre méthodologique et de la taille/limite des groupes par expert individuel. - Appui siège, y compris session de formation : personne-jours. Chronogramme : En termes de chronogramme, les estimations portent sur environ 15 personnejours d appui méthodologique au siège et deux à trois formations terrain, soit un total estimé à 40 personnes-jours, à prester à Luxembourg, en Afrique francophone (2 missions) et au Cap Vert (1 mission), entre novembre et décembre 2013 (potentiellement partagés entre différents experts). Le reste des formations et prestations d appui sera concentré dans le premier semestre 2014 avec un débordement possible sur le second semestre F. Profil des experts Le(s) experts sélectionnés disposeront, idéalement, des profils suivants : - diplôme universitaire supérieur ans d expérience* en matière d aide au développement ans d expérience* en matière de suivi-évaluation de projets ou programmes. - 7 ans d expérience* en appui technique au sein d administrations nationales de pays en voie de développement ou en gestion directe de projets de développement. - 5 ans d expérience* en formation dans la thématique du S&E (avec, idéalement, un diplôme reconnu en matière de formation de formateurs dans le domaine du S&E) et de l élaboration de Manuels de S&E. - très bonne maîtrise (obligatoire) du français ou/et de l anglais parlés et écrits avec, idéalement (optionnel) une très bonne maîtrise de l espagnol et/ou du portugais. - une expérience dans la définition d outils de mesure de la performance opérationnelle d une institution de développement serait considérée comme un atout. - une expérience avec la gestion d une plateforme de type «Moodle» permettant une formation à distance serait considérée comme un plus. (* à noter que le nombre d années est considéré comme un minimum mais que cette expérience requise ne doit pas nécessairement être cumulée mais peut être recoupée / commune). 4

5 G. Appel à proposition technique et financière Les candidats seront priés de soumettre les éléments suivants en langue française ou anglaise (le nombre de pages indiqué est un maximum) : 1. Offre méthodologique : 1.1. CV : un CV détaillé mettant en lumière les expériences similaires ; les coordonnées de deux personnes de références contactables en relation avec des prestations comparables à celles décrites dans le présent dossier ; 1.2. Méthode : une proposition technique (y compris durée estimée de l appui nécessaire) visant à appuyer à l élaboration de fiches (feuillets) techniques opérationnelles et, à terme, un Manuel de procédures de Monitoring (1 page); une proposition de structuration des formations couvrant les thématiques présentées au.c. (modules, exercices, durée des formations, durée de préparation avec indication sur la taille du groupe et les autres aspects organisationnels majeurs) (2 pages + éventuel programme standard) ; 1.3. Clarifications : une clarification sur les zones linguistiques (parmi le français, l anglais, l espagnol, le portugais) pouvant être couvertes par l expert (connaissance courante parlé et écrite requise) ; une clarification sur l éventuelle disposition de matériel pédagogique préétabli (ne nécessitant normalement que des ajustements afin de s aligner aux orientations qui seront décidées en commun) ou le besoin d en développer dans le cadre de ce contrat ; dans ce dernier cas, une estimation du nombre de jours nécessaires à un tel développement du support pédagogique ; à noter que les traductions seront assurées, par LuxDev un chronogramme indicatif actualisé (plage de disponibilité sur les 14 prochains mois (à partir de novembre 2013) pour la réalisation de l appui au développement graduel du Manuel Monitoring, de l ensemble des 9 sessions de formations sur base du chronogramme indicatif susmentionné et de l élaboration d un cadre de mesure et de gestion de la performance au niveau de l Agence ; si certains candidats ont l habitude de travailler en équipe pour des raisons de partage linguistique ou méthodologique, et que les membres de cette équipe répondent individuellement à cet appel (des offres communes n étant pas acceptées), ils sont invités à l indiquer dans leur offre en mentionnant clairement le nom de leurs partenaires et la logique méthodologique (partage des tâches) soutenant cette organisation par équipe. LuxDev maintiendra une sélection individuelle mais sera libre de tenir compte ou non de cet aspect organisationnel et méthodologique dans le choix des experts si les experts disposent d une accréditation leur permettant d émettre des certificats/diplômes sur base de la formation fournie, ils sont invités à en indiquer les détails et conditions. 2. Une offre financière (en euros) par personne-jour de prestations, garanti pour une période de deux ans à partir de novembre 2013, en tenant compte des règles détaillées en annexe 1. 5

6 Questions : Des questions peuvent être posées par d ici le mercredi 9 octobre à 13.00h. GMT, en précisant clairement «Question» dans l intitulé du mail. Une réponse à l ensemble de ces questions sera publiée de façon régulière et en dernière date le jeudi 10 octobre à 12.00h GMT par le biais de l annonce reprise sur la première page du site Internet de l Agence ( Délai de soumission des candidatures : Les offres sont à envoyer par courrier électronique, idéalement sous forme de fichier pdf, à l adresse suivante : Le délai de soumission est fixé au lundi 14 octobre à 08.00h. GMT (soit 09.00h. heure luxembourgeoise). Le sujet du mail portera la mention «Candidature monitoring». Interview : A l issue de la soumission de leur candidature, LuxDev se garde la liberté de contacter un nombre limité de candidats afin d avoir des éventuelles précisions et clarifications quant à leur dossier. D un commun accord, cette démarche pourrait également impliquer une rencontre au siège de LuxDev. Retour d information : Pour des raisons logistiques, seuls les candidats retenus dans la liste restreinte et contactés à l issue de la première sélection recevront un message en retour du la part de LuxDev concernant l issue du processus. 6

7 Annexe 1 Règles qui régissent la facturation des missions court terme (contrats à coûts unitaires) Toute demande de paiement doit être accompagnée d un bordereau dont le détail des prix est strictement identique au tableau ci-dessus. 1. COÛTS DIRECTS 1.1. Honoraires : Les honoraires sont payables sur présentation d un certificat de présence (timesheet), dûment signé et daté. Ce certificat de présence doit indiquer l ensemble des jours de service, notamment ceux consacrés à la préparation, au briefing, à la mission sur le terrain, à la rédaction du rapport et au débriefing. Le certificat de présence devra aussi mentionner les dates d arrivée au lieu d exécution du marché et de départ de ce dernier. Un modèle de timesheet est disponible. Le nombre maximum de jours de service pouvant être facturés par semaine est : Pour le temps passé en mission sur le terrain : sept jours de service par semaine, si la durée de la mission est inférieure ou égale à quinze jours, six jours de service par semaine, si la durée de la mission est supérieure à quinze jours et inférieure à trente jours, cinq jours de service par semaine, si la durée de la mission est supérieure à trente jours ; Pour le temps consacré à la préparation et à la rédaction du rapport : sept jours par semaine ; Pour le temps de voyage : un jour à l aller et un jour au retour (pour les trajets courts, p.ex. pour un (dé)briefing à Luxembourg), il sera tenu compte d une comptabilisation horaire ou en demi-journées). Les honoraires doivent comprendre : la rémunération effective des experts concernés par jour de service ; les frais administratifs liés à l embauche des experts appropriés ; la marge, qui couvre les frais généraux du prestataire, les bénéfices et les structures de soutien Autres coûts directs Les indemnités journalières (per diem) sont applicables lorsque la mission implique des nuitées hors du lieu de résidence habituel. Les indemnités journalières sont payables en fonction du nombre de nuitées passées sur le lieu d exécution du marché par l expert au cours des missions effectuées hors du lieu de résidence habituel L indemnité journalière couvre forfaitairement les frais quotidiens de séjour. Ces derniers comprennent notamment les taxes d aéroport, l hébergement, les repas, les pourboires et les déplacements entre l hôtel/ l aéroport/ le bureau alloué au le travail de l expert (le cas échéant). Les nuitées passées dans l avion ou en transit ne donnent pas droit à une indemnité journalière. L indemnité journalière pourra être remplacée par un forfait mensuel au cas où la durée de la mission dépasserait un mois. Les indemnités journalières sont plafonnées selon le barème en vigueur de la Commission européenne

8 2. REMBOURSABLES Les frais personnels de l expert ne sont pas remboursables. En effet, ils sont couverts soit par les honoraires, soit par les indemnités journalières. Les frais remboursables seront remboursés sur la base des coûts réels, sur présentation des pièces justificatives originales, dans la limite du montant maximum indiqué dans le bordereau des prix Voyages et transports Les frais de voyage de l expert sont pris en compte dans la limite du coût du trajet le plus direct possible entre le lieu de résidence habituel et le lieu d exécution du marché. Ceci inclut, à l aller, les frais de déplacement du lieu de résidence vers l aéroport et, au retour, les frais de déplacement de l aéroport vers le lieu de résidence. Les voyages aériens doivent être effectués en classe économique. Au cas où le voyage aérien a été effectué en classe affaire, il sera remboursé uniquement dans la limite du tarif le moins cher de la classe économique du vol concerné. Les voyages aériens sont remboursés sur présentation des originaux de la facture ou de la preuve de paiement (décompte carte de crédit, extrait bancaire, etc.) et des cartes d'embarquement (aller et retour) ainsi que d'une copie du billet électronique. Les frais de visa sont remboursables. Les taxes d aéroport ne sont pas remboursables. Les frais de transport des bagages personnels ne sont également pas remboursables. Pour les trajets nécessitant l utilisation de voies maritimes, ferrées ou fluviales, les voyages peuvent être effectués en première classe. Ces voyages sont remboursés sur présentation des tickets / coupons de voyage originaux. Au cas où le briefing/débriefing a lieu à Luxembourg et que l expert utilise une voiture, les frais de voyage sont remboursés sur la base du prix en chemins de fer, en 1 ère classe et pour un trajet similaire. 8

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE Centre de formation TERMES DE REFERENCE Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH Projet DIP-ECHO 9 Croix-Rouge Haïtienne /

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Appui à la gestion de subvention du Fonds

Plus en détail

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets»

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» PROGRAMME DE L UNION EUROPEENNE POUR LA SOCIETE CIVILE ET LA CULTURE TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» Octobre 2015 1 I. Contexte et justification

Plus en détail

Reférence : 08/2015/GK/WS

Reférence : 08/2015/GK/WS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E INTERNATIONAL POUR LA FORMATION EN PLAIDOYER ET LOBYYING POUR L INTEGRATION DU GENRE DANS LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET Reférence : 08/2015/GK/WS Lieu

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES Méthode de sélection: les dispositions qui suivent s appliquent lorsqu elles ne sont pas contraires à celles préconisées dans les

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up»

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Catherine MERLET Responsable Incubateur Catherine.merlet@carinna.fr

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES FORMATION ET ASSISTANCE A LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE NEGOCIATION ET D ALLOCATION DES BUDGETS PAR OBJECTIFS, CONTRACTUALISATION ET SUIVI I. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS 1) Cadre

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne L intitulé «formation», qui peut être affiché dans un document publicitaire, n est pas suffisant pour garantir son financement

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATIONS DPMSI/FDS DSI 2015 317 PAP ASSISTANCE MAITRISE D OUVRAGE DECISIONNELLE DOCUMENT DE CONSULTATION 7 OCTOBRE 2015

APPEL D OFFRES PRESTATIONS DPMSI/FDS DSI 2015 317 PAP ASSISTANCE MAITRISE D OUVRAGE DECISIONNELLE DOCUMENT DE CONSULTATION 7 OCTOBRE 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION 7 OCTOBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATIONS DPMSI/FDS DSI 2015 317 PAP ASSISTANCE MAITRISE D OUVRAGE DECISIONNELLE Bpifrance PRESTATION DPMSI/FDS 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé,

Plus en détail

Gestion des risques de crédit. Termes de référence (TDR)

Gestion des risques de crédit. Termes de référence (TDR) Séminaire de formation Gestion des risques de crédit organisé par la Banque centrale des Comores (BCC) à l attention des cadres des banques de la place de Moroni Termes de référence (TDR) 1. Contexte La

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI)

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) 1) Contexte général La phase I du projet Risques Naturels (RN-COI) a été financée par l

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/PTA/IISG(1)/2 Conseil économique et social Distr. générale 18 février 2015 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Première réunion

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 12INI133 Togo / ppui du CCM Togo dans le pilotage des subventions du Fonds Mondial Demandeur : CCM I. Contexte Le TOGO est, à ce jour, bénéficiaires de trois subventions

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 19 OCOTBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE. Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 19 OCOTBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE. Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 19 OCOTBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE DSI 2015 322 PAS EPE PILOTAGE PROJET GRC Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim UNION EUROPEENNE CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim Date limite de remise des offres : 01 juin 2015 1. Contexte et objectifs généraux La Mission

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers

Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers Afin de remplir les obligations découlant de l attribution de contributions par les différents partenaires financiers institutionnels

Plus en détail

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie Programme Concerté Pluri-acteurs Algérie PHASE 2010-2012 PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UN PRODUIT AUDIO-VISUEL SUR JEUNESSE ET ENGAGEMENT CITOYEN I Rappel Le programme Joussour

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

Projet d'appui à la Qualité

Projet d'appui à la Qualité République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut de Biotechnologie de Sfax Université de Sfax Projet d'appui à la Qualité Création d une plate forme

Plus en détail

Termes de référence REF : MAR/UNW/2016/003

Termes de référence REF : MAR/UNW/2016/003 Termes de référence Appel à consultation pour l organisation d un Team Building à l intention du personnel du Bureau Multi-Pays pour le Maghreb de l ONU Femmes 1. Contexte REF : MAR/UNW/2016/003 L entité

Plus en détail

Règlement Horizon 2020

Règlement Horizon 2020 Règlement Horizon 2020 Règlement pour l attribution d un subside pour le montage de projets européens dans le cadre du programme européen de recherche et innovation Horizon 2020 (2014-2020) Objectifs du

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Procédure adaptée Prestations de formation continue 11 janvier 2012 10 janvier 2014 CMA de l AVEYRON Procédure Marché Public Page 1 sur 5 1 - L acheteur

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP)

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP) Strategié de renforcement du potentiel de recherche dans les pays en développement via l octroi de bourses pour la formation à la recherche et pour la réintégration Bourses de Formation à la Recherche

Plus en détail

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES TARIFS DES SERVICES D ADRESSAGE FOURNIS PAR L OPÉRATEUR DU FCR AUX ADMINISTRATEURS DE COMPTE FCR Publiés par l OP3FT, l organisation à but non lucratif dont l objet est de détenir, promouvoir, protéger

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 10.01.2014 DESCRIPTION DE FONCTION Conseiller Géographique - Opérations 1. INTITULÉ DE LA FONCTION Conseiller géographique - Opérations 2. DÉPARTEMENT / LIEU DE TRAVAIL Opérations

Plus en détail

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Politique de remboursement des frais de séjour et de déplacement Adopté par le conseil des commissaires le 16 octobre 2012, résolution : C 12 138.

Plus en détail

BOURSES DE STAGE TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES DE STAGE TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyages et de transport page 4 Assurance page 4 Hébergement page 5 Titre de séjour page 5

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION CADRE DE RÉFÉRENCE APPROBATION RÉVISION RESPONSABLE 29-CC-011010 166-CC-15-06-10 RESSOURCES FINANCIÈRES

RECUEIL DE GESTION CADRE DE RÉFÉRENCE APPROBATION RÉVISION RESPONSABLE 29-CC-011010 166-CC-15-06-10 RESSOURCES FINANCIÈRES RECUEIL DE GESTION RÈGLEMENT TITRE POLITIQUE PROCÉDURE POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT CADRE DE RÉFÉRENCE APPROBATION RÉVISION RESPONSABLE 29-CC-011010 166-CC-15-06-10 RESSOURCES FINANCIÈRES

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 8 DECEMBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE GESTION DE PROJET. Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 8 DECEMBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE GESTION DE PROJET. Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 8 DECEMBRE 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION METHODOLOGIE DSI 2015 343 PAP EPE METHODOLOGIES GESTION DE PROJET Bpifrance PRESTATION PILOTAGE PROJET GRC 1 TYPE DE PROCEDURE Marché

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE

CAHIER DES CHARGES. Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE CAHIER DES CHARGES Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE Acronyme Projet MARLEANET n 2009-1/109 Objet de la consultation Prestation de

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Section 8 : contrat de services professionnels

Section 8 : contrat de services professionnels Section 8 : contrat de services professionnels LE PRESENT DOCUMENT CONSTITUE LE MODELE DE CONTRAT DU PNUD FOURNI AU SOUMISSIONNAIRE POUR INFORMATION. LE RESPECT DE L ENSEMBLE DE SES CONDITIONS EST OBLIGATOIRE.

Plus en détail

Spécialiste en gestion financière de projet

Spécialiste en gestion financière de projet Termes de référence Spécialiste en gestion financière de projet 1. Contexte du projet Le projet appuie la mise en œuvre du cadre de gouvernance prévue dans la nouvelle constitution marocaine, à travers

Plus en détail

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean Cahier des charges Performance opérationnelle par une démarche Lean Avec le soutien financier de : I. OBJET Ce document constitue le cahier des charges en vue de la sélection du consultant qui accompagnera

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Réf IC 01-12-2013 Report au 13 Janvier 2014 à 12h00 GMT Date: 11/12/2013 Pays: Maroc Description de la mission: ELABORATION DU RAPPORT ANNUEL D'ACTIVITES DU PNUD.

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION BUT POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION En vue de répondre à ses besoins et de développer les compétences particulières des salariés, le Collège fournit à tous ses salariés les possibilités réelles

Plus en détail

PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS

PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS 1. Principe de déplacement des administrateurs Il est souhaitable que tout administrateur puisse constater la réalité sur le terrain des missions ACF ainsi

Plus en détail

OPERATION D AUDITS ENERGETIQUES DES BÂTIMENTS COMMUNAUX DU PAYS DE CHAUMONT

OPERATION D AUDITS ENERGETIQUES DES BÂTIMENTS COMMUNAUX DU PAYS DE CHAUMONT OPERATION D AUDITS ENERGETIQUES DES BÂTIMENTS COMMUNAUX DU PAYS DE CHAUMONT Règlement de la consultation (RC) Juillet 2015 1 Table des matières I. Pouvoir adjudicateur... 3 II. Objet du marché... 3 1.

Plus en détail

Bulletin de pratique professionnelle n o 3

Bulletin de pratique professionnelle n o 3 Bulletin de pratique professionnelle n o 3 INDICATIONS SUR LES DIVERS TYPES DE RAPPORT D ÉVALUATION 1. Les Normes d exercice 110 et 120 s appliquent à tout rapport d évaluation par lequel est transmise

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne.

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne. Appel à candidature d experts individuels pour des travaux d assistance technique court terme dans le cadre de la mise en œuvre du programme INTERREG IV «Caraïbes» 1. DISPOSITIONS GENERALES a) Nature des

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES Opération CONFIANCE EN SOI PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1 CONTEXTE Plaine

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES 1. Principes généraux Le Syndicat de l Enseignement De La Jonquière (SEDLJ-CSQ) remboursera à la personne mandatée 1 dans l exercice de ses fonctions,

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et Pôle Emploi sur la formation d adhérents CTP) «Savoir utiliser

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

AVIS D APPEL A LA CONCURRNCE

AVIS D APPEL A LA CONCURRNCE AVIS D APPEL A LA CONCURRNCE Audit technique de pré-migration du site www.pays-ancenis.com IDENTIFICATION DE L ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE Communauté de communes du Pays d Ancenis (COMPA) Centre Administratif

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Administration des subventions aux institutions

Administration des subventions aux institutions Administration des subventions aux institutions Dépenses de projet admissibles Division de l administration des subventions Personnel Consultants Évaluation Biens d'équipement Déplacements à l'étranger

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION Programme d Appui à la Société Civile Civil Society

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE RECHERCHE D UNE AGENCE DE COMMUNICATION POUR ASSURER UNE MEILLEURE VISIBILITE DES ACTIONS DE FORMATION

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES RÈGLE RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES # 73-02 Mise en vigueur le 1 er novembre 2010 Amendement le 11 novembre

Plus en détail

FOURNITURE ET ACHEMINEMENT DE GAZ NATUREL ET SERVICES ASSOCIES

FOURNITURE ET ACHEMINEMENT DE GAZ NATUREL ET SERVICES ASSOCIES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE Relative à FOURNITURE ET ACHEMINEMENT DE GAZ NATUREL ET SERVICES ASSOCIES Maître d Ouvrage Commune de HURTIGHEIM

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

1. Lors de sa réunion d organisation, l Assemblée déterminera les montants alloués au remboursement des items suivants :

1. Lors de sa réunion d organisation, l Assemblée déterminera les montants alloués au remboursement des items suivants : 1. Contexte Selon l article 25 des statuts généraux de l Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), les ont droit à des honoraires pour services rendus ainsi qu au remboursement des dépenses associées

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-009/2015 Date: 26/05/2015 Pays : Type de contrat : Niveau de poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : MANAGEMENT D EQUIPE MARAICHAGE SOUS SERRE Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : BRETAGNE CdC_07_0022_2015_Management

Plus en détail

PROCEDURE DE DESIGNATION

PROCEDURE DE DESIGNATION PROCEDURE DE DESIGNATION Appel à candidatures de 2015 1. À travers le programme des villes créatives, l UNESCO reconnaît l engagement manifeste des villes pour mettre la créativité au centre de leurs stratégies

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) POUR LE RECRUTEMENT D UNE DE SOCIETE DE COMMUNICATION EN VUE DE LA REALISATION D UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION CIVIQUE A TRAVERS LES RADIOS LOCALES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

VICE RECTORAT DE MAYOTTE

VICE RECTORAT DE MAYOTTE VICE RECTORAT DE MAYOTTE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MARCHE PUBLIC DE TELEPHONIE MOBILE DU VICE RECTORAT DE MAYOTTE 2013

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail