Développement d indicateurs biologiques pour évaluer les effets de la contamination chimique dans la cadre de la convention OSPAR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement d indicateurs biologiques pour évaluer les effets de la contamination chimique dans la cadre de la convention OSPAR"

Transcription

1 Développement d indicateurs biologiques pour évaluer les effets de la contamination chimique dans la cadre de la convention OSPAR Thierry Burgeot Ifremer, laboratoire d écotoxicologie, Ifremer Nantes Séminaire ONEMA mars 2010: Journée micropolluants Aquatiques

2 Contexte milieu marin : convention OSPAR Structuration internationale de la surveillance Chimique et biologiques Convention pour la protection du milieu marin de l Atlantique Nord-Est : Convention OSPAR Commission d Oslo et de Paris Programme coordonné de surveillance continue OSPAR: CEMP: Co-ordinated Environmental Monitoring Programme (Accord OSPAR 2006) Programme conjoint d évaluation et de surveillance OSPAR(JAMP: Joint assessment comportant les contributions nationales des pays co-signataires monitoring programme) 2

3 Contexte milieu marin: convention OSPAR Objectifs du CEMP: 1 - Produire des données comparables dans toute la zone maritime OSPAR 2 - Répondre aux questions du JAMP (Joint Assessment Monitoring Programme) a) Teneurs et les effets des substances prioritaires? b) Problèmes émergeants dus à la présence de substances dangereuses? 3

4 Contexte: effets biologiques des contaminants chimiques en Atlantique Nord-Est OSPAR JAMP Joint Assessment Monitoring Prog CEMP Coordinated Environmental Monitoring Programme - Directives guides - Assurance qualité -Critères d évaluation CIEM Conseil international pour l exploration de la mer Groupes d experts - Effets biologiques des contaminants chimiques Chimie Biologie Base de données QUASIMEME BEQUALM - Obligatoires - Volontaires - Contaminants chimiques Ateliers Validation d outils DCSMM 4

5 Contexte: Enjeu stratégique majeur milieu marin La Directive «Stratégie pour le Milieu Marin», pilier environnemental de la politique marine européenne. Atteindre le bon état environnemental en

6 Contexte: Limites physiques et réglementaires de la DCSMM UNCLOS: Convention des nations unies 6

7 Objectifs : Développement des biomarqueurs et bioessais en surveillance Valider les méthodologies sur des sites ateliers de la façade Atlantique Alimenter la base de données surveillance du CIEM Définir des critères d évaluation : - Niveaux de base (espèces/sites). - Assurance qualité et méthodes de référence Intégrer les biomarqueurs et bioessais dans le DCSMM Développer de nouveaux biomarqueurs et bioessais Produire tous les dix ans un rapport sur la qualité de l Atlantique Nord-Est 7

8 Démarche OSPAR: Surveillance des effets biologiques des contaminants chimiques JAMP Groupe d experts CIEM Intercalibrations Méthodes de référence Assurance qualité -BEQUALM -Critères d évaluation -Niveaux de base -Indices composites (IBR, FDI) Documents guides pour les biomarqueurs et bioessais (OSPAR 2007) Contaminations accidentelle et chronique 8

9 JAMP Guidelines for Contaminant-Specific Biological Effects (OSPAR Agreement ) Introduction Purposes Quantitative objectives Exploratory sampling Areas of concern Detection of change Sampling strategy Quality assurance...5 Technical Annex 1: Metal-specific biological effects monitoring Sampling strategy Sampling locations Methods to be used Biological indicators of metal exposure Evidence for deleterious effects Temporal trend monitoring Field sampling and sampling equipment Storage and pre-treatment of samples Analytical procedures Metallothionein...10 δ-amino levulinic acid dehydratase inhibition in blood (ALA-D) Oxidative stress Reporting requirements Contaminants Biological effects measurements Supporting parameters References...13 Technical Annex 2: PAH-specific biological effects monitoring Sampling strategy Sampling locations Methods to be used Cytochrome P4501A DNA adducts PAH metabolites Liver pathology Macroscopic liver neoplasms Temporal trend monitoring Field sampling and sampling equipment Storage of samples Analytical procedures Cytochrome P4501A activity Bulky DNA adducts PAH metabolites in bile Histopathology...19 T h i l i d i 2007 Thi t l t ( dditi f Technical Annex 3: TBT-specific biological effects monitoring 1. Sampling strategy 2. Sampling locations 2.1 Monitoring around point sources 2.2 Monitoring shipping lanes 2.3 Regional TBT survey 3. Methods to be used 4. Temporal trend monitoring 5. Field sampling and sampling equipment 5.1 Intertidal species 5.2 Offshore species 6. Storage of samples 7. Determination of imposex and intersex 7.1 Methodology 7.2 Quality assurance 8. Determination of organotins 8.1 Methodology 8.2 Quality assurance 9. Reporting requirements 9.1 Contaminants 9.2 Biological effects measurements 9.3 Supporting parameters Technical Annex 4: Estrogen-specific biological monitoring 1. Introduction 2. Sampling strategy 3. Sampling locations 4. Methods to be used 4.1 Bile estrogenicity 4.2 Vtg induction 4.3 Gonadal intersex 5. Temporal trend monitoring 6. Field sampling and sampling equipment 7. Storage and pre-treatment of samples 8. Analytical procedures 9. Quality assurance 9

10 Assurance qualité (BEQUALM) Biomarqueurs Poisson: - Cytochrome P450 (EROD) - Adduits à l ADN - Stabilité lysosomale - Vitellogénine - Métallothionéines -ALA-D -AChE - Pathologies externes et lésions hépatiques Bioessais Eau Tisbe battagliai, Acartia tonsa Skeletonema costatum Sédiment : Corophium volutator, Arenicola marina Invertébrés: -Imposex - Stabilité lysosomale Moule - 10

11 IMPOSEX : Premier biomarqueur obligatoire en surveillance de l Atlantique Nord (CEMP) Nucella lapillus Evolution des 6 stades de VDS ( Vas deference Sequence: canal entre prostate et pénis M.Huet, 2004) Assessment Nucella Nassarius Buccinum Neptunea Littorina class VDSI VDSI VDSI VDSI ISI A < 0.3 < 0.3 < 0.3 < 0.3 < 0.3 B < <2.0 C 2.0 < < < D ^ < 0.5 E >5.0 > 3.5 > F - > 1.2 Status: The six classes scheme of assessment criteria for imposex and intersex in five species of prosobranch gastropods (Table 10.3.) have been prepared and agreed during the technical TBT workshop, 6-7 November 2003 The Hague. OSPAR has agreed on these provisional assessment criteria in 2004 (OSPAR 2004b). 11

12 Biomarqueur EROD: premier biomarqueur normalisé Afnor 12

13 Validation sur sites ateliers ( ICON: Integrated assessment of contaminant impacts on the North Sea) Comité scientifique Université d Oslo, Norvège Deltares, Hollande CEFAS, Angleterre IOE, Espagne vti/foe, Allemagne FRS, Ecosse Ifremer, France 13

14 Effets biologiques en estuaire de Seine: site atelier OSPAR (Burgeot et al., 1999) 14

15 Programme de validation ICON: Poissons, moules Chimie Organisme Indices physiologiques Réponse globale Organisme Réponse subcellulaire Cd, Ag, Pb Cu, Zn Index de condition LSI, GSI Pathologies internes EROD/CYP1A Métabolites PAH Organochlorés Succès de reproduction Pathologies externes Intersex Vitellogénine Stabilité lysosomale BFR Adduits à l ADN Composés fluorés AChE Micronuclei Test comète Métalothionéines ALA-D 15

16 Pollutions accidentelles ICES Journal of marine Science 16

17 Pollution chronique: Guide Méthodologique : Pathologies de poissons effets «globaux» long terme Limanda limanda Platichthys flesus 17

18 Programmes OSPAR et MEDPOL HARMONISATION OSPAR (Atlantique Nord-Est) MEDPOL (Méditerranée) - Organismes: Poissons, moules, gastéropodes - Organismes: Moules (en cages) - Index intégrateur: IBR, FDI - Validation AQ: Guide méthodologique AQ BEQUALM Critères d évaluation Programme pilote ICON - Biomarqueurs: EROD, Adduits ADN, MT, Stabilité lysosomale, Métabolites HAP, VTG, ALA-D, AChE, Imposex, Pathologies externes, pathologies du foie - Index intégrateur: stress syndrome - Validation AQ: MEDPOL- RAMOGE -Biomarqueurs: Stabilité lysosomale, Catalase, GSH, Metalothionéine, AChE, Stress on stress, Scope for growth, Micronuclei, dommages ADN - Bioessais: eau et sédiment 18

19 Perspectives Maintenir une structuration de la contribution française (Universités, CNRS et Ifremer) en lien avec le CIEM-OSPAR Reconnaître l importance du volet validation méthodologique Recherche Validation méthodologique Surveillance Développer de nouveaux biomarqueurs et la validation méthodologique sur des sites ateliers de la façade Atlantique et Méditerranée Définir des critères d évaluation : niveaux de base (espèces/sites). Participer à la démarche d assurance qualité (BEQUALM) Harmoniser les méthodologies entre Atlantique (OSPAR) et Méditerranée (MEDPOL) pour l acquisition de séries à long terme Intégrer les biomarqueurs et bioessais dans le DCSMM, DCE & risque chimique 19

20 Merci pour votre attention 20

Indicateurs biologiques de contamination chimique dans le cadre de la convention OSPAR/CIEM

Indicateurs biologiques de contamination chimique dans le cadre de la convention OSPAR/CIEM Partenariat 2011 Substances polluantes Action 12 Indicateurs biologiques de contamination chimique dans le cadre de la convention OSPAR/CIEM Réunion Comité de pilotage ICON Présentation des résultats Estuaire

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU SEMINAIRE NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT ET LA VALIDATION DES BIOMARQUEURS ET BIOESSAIS POUR LA SURVEILLANCE DES MILIEUX AQUATIQUES

COMPTE-RENDU DU SEMINAIRE NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT ET LA VALIDATION DES BIOMARQUEURS ET BIOESSAIS POUR LA SURVEILLANCE DES MILIEUX AQUATIQUES COMPTE-RENDU DU SEMINAIRE NATIONAL SUR LE DEVELOPPEMENT ET LA VALIDATION DES BIOMARQUEURS ET BIOESSAIS POUR LA SURVEILLANCE DES MILIEUX AQUATIQUES Organisé par l Institut National de l Environnement Industriel

Plus en détail

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS La triade de l écotoxicologie Milieu physique (eau ou sédiment) EXPOSITION Organisme

Plus en détail

de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire

de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire Les réseaux de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire RNO et RINBIO T. Laugier Ifremer Sète POURQUOI? Convention OSPAR Directive Cadre Eau Autres Directives AEE CT - Eau Autres accords

Plus en détail

Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux. Présentation du projet SWIFT-WFD

Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux. Présentation du projet SWIFT-WFD Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux Ce rapport présente le projet européen SWIFT-WFD. Il est préparé dans le cadre du programme de travail d AQUAREF 2008 et de la convention

Plus en détail

Avis Bureau Dragages d entretien chantiers navals de STX France St Nazaire

Avis Bureau Dragages d entretien chantiers navals de STX France St Nazaire La question des dragages quelque soit le port n est pas abordées par le SAGE de l estuaire de la Loire. Elle devra être traitée lors de sa révision en application du SDAGE Loire Bretagne. Dans ce contexte,

Plus en détail

L écotoxicologie dans une entreprise chimique

L écotoxicologie dans une entreprise chimique L écotoxicologie dans une entreprise chimique Dr Jean-Charles Boutonnet Chef du Département Toxicologie-Environnement ARKEMA France Domaine de l écotoxicologie Discipline ayant pour objet l étude des polluants

Plus en détail

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau La Directive cadre européenne Eau Méthode de qualification Les besoins de références Organisation

Plus en détail

LA METHODOLOGIE D EVALUATION DES RISQUES EN MILIEU MARIN APPLIQUEE DANS UN CONTEXTE DE REJET ACCIDENTEL Un exemple avec le Projet CLARA

LA METHODOLOGIE D EVALUATION DES RISQUES EN MILIEU MARIN APPLIQUEE DANS UN CONTEXTE DE REJET ACCIDENTEL Un exemple avec le Projet CLARA LA TOXICITE et L IMPACT ENVIRONNEMENTAL LA METHODOLOGIE D EVALUATION DES RISQUES EN MILIEU MARIN APPLIQUEE DANS UN CONTEXTE DE REJET ACCIDENTEL Un exemple avec le Projet CLARA Alice JAMES Cellule d Analyse

Plus en détail

_Recherches en surveillance environnementale :

_Recherches en surveillance environnementale : _Recherches en surveillance environnementale : Impact de la génotoxicité des polluants sur la reproduction des poissons [14 janvier 2014] Contact // 03 44 55 63 01 // 06 20 90 03 48 // Aurelie.Prevot@ineris.fr

Plus en détail

Le partenariat Agence de l eau l Artois-Picardie. impact de la navigation sur l'état chimique et écologique en milieu canalisé

Le partenariat Agence de l eau l Artois-Picardie. impact de la navigation sur l'état chimique et écologique en milieu canalisé Le partenariat Agence de l eau l Artois-Picardie Université Lille1 impact de la navigation sur l'état chimique et écologique en milieu canalisé J. Prygiel 1,2, G. Billon 2, E. Prygiel 2 1 Agence de l eau

Plus en détail

Mise en place d'un test de génotoxicité sur le gardon Rutilus rutilus introduit dans des lagunes de traitement de lixiviats.

Mise en place d'un test de génotoxicité sur le gardon Rutilus rutilus introduit dans des lagunes de traitement de lixiviats. Mise en place d'un test de génotoxicité sur le gardon Rutilus rutilus introduit dans des lagunes de traitement de lixiviats Ivan Starikov Encadrant: Lotfi Aleya Co-encadrant: Nicolas Capelli UMR CNRS 6249

Plus en détail

Fixer les seuils pour les toxiques

Fixer les seuils pour les toxiques Fixer les seuils pour les toxiques Séminaire Aquaref Hydrobiologie, Antony, 4 juin 2008 Quelles substances? Liste indicative des principaux polluants (Annexe VIII de la Directive Cadre Eau) 1. Organohalogénés

Plus en détail

Qualité de l eau et contaminations : Contamination par les PolyChloroBiphényles (PCB) dans l estuaire de la Seine

Qualité de l eau et contaminations : Contamination par les PolyChloroBiphényles (PCB) dans l estuaire de la Seine Qualité de l eau et contaminations : Contamination par les Problématique La famille des PolyChloroBiphényles regroupe 209 composés se différenciant par le nombre et la position d atomes de chlore sur une

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

Le projet ARENBI Analyse des Risques Environnementaux, Biodisponibilité et Impacts liés aux pollutions diffuses

Le projet ARENBI Analyse des Risques Environnementaux, Biodisponibilité et Impacts liés aux pollutions diffuses Le projet ARENBI Analyse des Risques Environnementaux, Biodisponibilité et Impacts liés aux pollutions diffuses Olivier ATTEIA - Jean-Louis CRABOS Roubaix 10 mai 2012 Le Réseau Aquitain sur la Pollution

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE. Les documents ci-dessous peuvent-être consultés et pour certains empruntés au centre de documentation de l AREHN

BIBLIOGRAPHIE. Les documents ci-dessous peuvent-être consultés et pour certains empruntés au centre de documentation de l AREHN BIBLIOGRAPHIE Les documents ci-dessous peuvent-être consultés et pour certains empruntés au centre de documentation de l AREHN OUVRAGES GENERAUX (1997) Histoires de poissons : visa pour la visite d'un

Plus en détail

POISSONS, COQUILLAGES ET CRUSTACÉS : QUELS RISQUES CHIMIQUES?

POISSONS, COQUILLAGES ET CRUSTACÉS : QUELS RISQUES CHIMIQUES? POISSONS, COQUILLAGES ET CRUSTACÉS : QUELS RISQUES CHIMIQUES? LES MICROPOLLUANTS DANS LES ESPÈCES MARINES Qui sont-ils et pourquoi les suivre? Les micropolluants sont des substances susceptibles de contaminer

Plus en détail

Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance

Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance Atelier sur la surveillance de l hygiène du milieu Février 2013 Douglas Haines Bureau de la surveillance des produits chimiques Direction des sciences

Plus en détail

développement d'un Micro- système de mesure

développement d'un Micro- système de mesure Qualité chimique des eaux Application de la DCE développement d'un Micro- système de mesure Ph. Namour, N. Jaffrezic Université de Lyon/Cemagref Micro-capteur Environnementaux Besoins métrologiques Dispositif

Plus en détail

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP LLP-LDV-TOI-2011-LT-0087 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2011 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Amélioration et réinstauration

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

PCB ou PolyChloroBiphényles : - l état des lieux - le plan national d actions. Octobre 2007

PCB ou PolyChloroBiphényles : - l état des lieux - le plan national d actions. Octobre 2007 PCB ou PolyChloroBiphényles : - l état des lieux - le plan national d actions Octobre 2007 A/ ETAT DES LIEUX 1) Les PCB : usages et effets sur la santé Les PCB, ou PolyChloroBiphényles, sont des dérivés

Plus en détail

Surveillance du Milieu Marin

Surveillance du Milieu Marin environnement Isognomon alatus, l'espèce sentinelle aux Antilles. Surveillance du Milieu Marin Travaux du Réseau National d'observation de la qualité du milieu marin Edition 2006 SOMMAIRES DES EDITIONS

Plus en détail

MODIFICATION ACCEPTANCE LETTER (MAL) FOR Approved Meters and Devices

MODIFICATION ACCEPTANCE LETTER (MAL) FOR Approved Meters and Devices Measurement Canada An Agency of Industry Canada Mesures Canada Un organisme d Industrie Canada Date: 2010-07-07 File number: MODIFICATION ACCEPTANCE LETTER (MAL) FOR Approved Meters and Devices AP-AG-10-0018

Plus en détail

L évaluation du risque. Principes et méthodes

L évaluation du risque. Principes et méthodes Principes et méthodes Claude Alzieu Ifremer Sète Définitions Danger? Effet indésirable, propriété intrinsèque, d une substance (toxicité), d un organisme vivant (pathogénicité), d une situation... Cibles:

Plus en détail

Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement

Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement Catherine MERCAT (AREVA) & Gregory LEMKINE (WATCHFROG) Contexte industriel du site AREVA du Tricastin

Plus en détail

Chapitre 7 Industrie pétrolière et gazière offshore 63

Chapitre 7 Industrie pétrolière et gazière offshore 63 7 Industrie pétrolière et gazière offshore Les rejets d hydrocarbures dans l eau de production ont diminué en moyenne de 2 % dans la zone et la plupart des pays ont atteint l objectif d de réduction de

Plus en détail

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Juin 2011 Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Evolution depuis 1994 et évaluation pour 2010 Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE : UN PROCESSUS DÉCISIONNEL

LA GESTION DU RISQUE : UN PROCESSUS DÉCISIONNEL LA GESTION DU RISQUE : UN PROCESSUS DÉCISIONNEL Eric THYBAUD - 1 Définition Gestion du risque Processus décisionnel prenant en compte les considérations politiques, sociales, économiques et techniques

Plus en détail

Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes

Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes DOSSIER PEDAGOGIQUE Karen Quintin, Cedre, France André Laflamme, Transport Canada Journée technique du Cedre 14 novembre 2013 www.cedre.fr 715, rue Alain

Plus en détail

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Approche systémique des pêches Boulogne-sur sur-mer 2008 Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Pierre Petitgas (1), M. Huret (1), B. Planque

Plus en détail

Les pesticides en milieu marin

Les pesticides en milieu marin Les pesticides en milieu marin Département Biogéochimie et Ecotoxicologie Ifremer Nantes Gilles Bocquené Réseau de Suivi Lagunaire - Séminaire phytosanitaire 5 décembre 2006 - Espace Odysséum Montpellier

Plus en détail

Compte rendu. Séminaire «Lancement GDR IMOPHYS et intégration INRA- IFREMER»

Compte rendu. Séminaire «Lancement GDR IMOPHYS et intégration INRA- IFREMER» Compte rendu Séminaire «Lancement GDR IMOPHYS et intégration INRA- IFREMER» 13-14 Novembre 2003 Liste des participants Laurent Lagadic Inra, Rennes Thierry Caquet Inra, Rennes Marie-Agnès Coutellec Université

Plus en détail

Référence, Bon état, Classification

Référence, Bon état, Classification Séminaire AQUAREF Hydrobiologie Antony, 3-4 juin 2008 Les approches hydrobiologiques pour la DCE et le continuum eaux douces - eaux littorales Les concepts de base de la Directive Cadre Européenne sur

Plus en détail

Contrôle Externe de Qualité - CQE Norme et son application aux CQE éléments trace dans différents pays. Essais de standardisation

Contrôle Externe de Qualité - CQE Norme et son application aux CQE éléments trace dans différents pays. Essais de standardisation Contrôle Externe de Qualité - CQE Norme et son application aux CQE éléments trace dans différents pays. Essais de standardisation J Arnaud DBI, CHU de Grenoble CQE et assurance qualité Méthodes analytiques

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau

Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau SURFRIDER FOUNDATION EUROPE Mettre en place des actions d'information pour la reconquête des milieux utilisés pour des activités nautiques Remerciements

Plus en détail

Ecotoxicologiques (ERE)

Ecotoxicologiques (ERE) XVIIèmes Rencontres Professionnelles - 24 Mai 2011 L Evaluation Des Risques Ecotoxicologiques (ERE) Un outil pour apprécier l impact potentiel des substances ou des matrices sur les compartiments environnementaux.

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

La bioindication et les nouvelles contraintes à la DCE. - Implications méthodologiques. Christian Chauvin Cemagref Bordeaux

La bioindication et les nouvelles contraintes à la DCE. - Implications méthodologiques. Christian Chauvin Cemagref Bordeaux La bioindication et les nouvelles contraintes Liées à la DCE - Implications méthodologiques m - Christian Chauvin Cemagref Bordeaux Des contraintes nouvelles? Prescriptions de la DCE - explicites ou implicites

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE EB.AIR/GE.1/2004/12 28 mai 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANE EXÉCUTIF DE LA CONVENTION SUR LA POLLUTION

Plus en détail

The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality

The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality Benjamin POIROT, PhD Benjamin Poirot a, Valérie Nevers

Plus en détail

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Service Régional de l Environnement Souss

Plus en détail

1 er colloque scientifique de la Fondation Rovaltain pour la recherche en toxicologie environnementale et écotoxicologie

1 er colloque scientifique de la Fondation Rovaltain pour la recherche en toxicologie environnementale et écotoxicologie 1 er colloque scientifique de la Fondation Rovaltain pour la recherche en toxicologie environnementale et écotoxicologie Alixan, 8 et 9 octobre 2014 COMPTE-RENDU La Fondation de Coopération Scientifique

Plus en détail

INVENTAIRE DES MRC DISPONIBLES POUR LES SUBSTANCES PRIORITAIRES DE LA DCE LISTE ACTUALISATION 2011

INVENTAIRE DES MRC DISPONIBLES POUR LES SUBSTANCES PRIORITAIRES DE LA DCE LISTE ACTUALISATION 2011 INVENTAIRE DES MRC DISPONIBLES POUR LES SUBSTANCES PRIORITAIRES DE LA DCE LISTE ACTUALISATION 2011 Action I-A-03 : amélioration des pratiques intégrées des opérateurs en prélèvement et d analyses chimiques

Plus en détail

Partenariat Ifremer Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse

Partenariat Ifremer Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse Département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes Laboratoire Environnement Ressources Provence Azur Corse Laboratoire Environnement Ressources Languedoc-Roussillon Bruno ANDRAL (Coordonnateur) Août

Plus en détail

Granulats marins : mise en place d une stratégie nationale de gestion

Granulats marins : mise en place d une stratégie nationale de gestion Laure Simplet, Ifremer Brest REM/GM/LES Granulats marins : mise en place d une stratégie nationale de gestion Les Granulats c est quoi? Pourquoi une stratégie nationale? Comment élaborer une stratégie

Plus en détail

Compte-rendu de mission à l étranger

Compte-rendu de mission à l étranger Département Ressources Biologiques et Environnement Unité Biogéochimie et Ecotoxicologie Laboratoire de Biogéochimie des Contaminants Organiques Compte-rendu de mission à l étranger Participante: Catherine

Plus en détail

Les chiffres clés du dragage en France.

Les chiffres clés du dragage en France. 08/06/2011 LILLE - Journées nationales sur la gestion terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux DRAGAGE, TRAITEMENT & VALORISATION DES SEDIMENTS ETAT DES LIEUX Nicolas PROULHAC / nicolas.proulhac@idra-environnement.com

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2 Convention N 150 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1560 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Recensement national d expérimentations pilotes sur les micropolluants aquatiques dans les territoires

Recensement national d expérimentations pilotes sur les micropolluants aquatiques dans les territoires Session 1 : Contaminants et pollutions des milieux aquatiques : contexte, chantiers nationaux, connaissances et outils à disposition au niveau national Recensement national d expérimentations pilotes sur

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE SÉCURITÉ

FICHE TECHNIQUE DE SÉCURITÉ FICHE TECHNIQUE DE SÉCURITÉ 1. Identification de la substance/mélange et de la société/entreprise Identification de la substance/formulation Nom du produit Oligo(dT)20 Primer Identification de la société/entreprise

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS

Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS Analysis of heavy metals (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) in soils by ICP-MS Nicolas ALSAC Eurofins Environnement

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE 05/08/2011 DRC-11-118981-08866A. Méthodologie utilisée pour la détermination de normes de qualité environnementale (NQE)

RAPPORT D ÉTUDE 05/08/2011 DRC-11-118981-08866A. Méthodologie utilisée pour la détermination de normes de qualité environnementale (NQE) RAPPORT D ÉTUDE 05/08/2011 DRC-11-118981-08866A Méthodologie utilisée pour la détermination de normes de qualité environnementale (NQE) Méthodologie utilisée pour la détermination de normes de qualité

Plus en détail

CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS

CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS CAMPAGNE SUBSTANCES DANGEREUSES PLAN D ACTIONS dans le cadre du 9 ème programme de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse Lutter contre la pollution Le 9 ème programme = 14 objectifs phares 2 objectifs

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage

Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage (MODélisation des HAbitats de NOURriceries en estuaire de Seine) Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage Problématique Honfleur Havre Modifications morphologiques

Plus en détail

Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale. charente-maritime.

Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale. charente-maritime. Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale Quelques chiffres du dragage en Charente Maritime Culture importante du dragage

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Les approches développées par VEOLIA, opérateur privé, pour une gestion durable des ressources en eau. Rappel Contexte réglementaire France Malgré

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE CEP/AC.10/2005/5 12 avril 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES POLITIQUES DE L ENVIRONNEMENT Groupe

Plus en détail

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU ET NORMES DE QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN MILIEU MARIN (EAUX DE TRANSITION ET EAUX COTIERES)

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU ET NORMES DE QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN MILIEU MARIN (EAUX DE TRANSITION ET EAUX COTIERES) Direction Centre de Nantes Cellule mixte Ifremer/INERIS d Analyse des Risques Chimiques en milieu marin (ARC) M. MARCHA A. JAMES Septembre 2006 - R.INT.DCN-BE-ARC/2006.09/Nantes DIRECTIVE CADRE SUR L EAU

Plus en détail

Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy

Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy Terre = planète bleue? 97% = eau salée 2.5 % = eau douce 70 % = calottes glacières, icebergs,

Plus en détail

QJ Quiniou Françoise 8

QJ Quiniou Françoise 8 Direction de l'environnement et de l'aménagement Littoral Laboratoire de Sète Auteurs par ordre alphabétique Alzieu Claude 1.. Bocquené Gilles 2, Delesmont Régis 3, Dhainaut-Courtois Nicole 4, Empis Anne

Plus en détail

Joint Research Centre Institute for Reference Materials and Measurements (JRC-IRMM) Approche Intégrée de la Radioprotection

Joint Research Centre Institute for Reference Materials and Measurements (JRC-IRMM) Approche Intégrée de la Radioprotection SFRP, Angers 2009 Approche intégrée de la Radioprotection 1 Joint Research Centre Institute for Reference Materials and Measurements (JRC-IRMM) Approche Intégrée de la Radioprotection échange des Bonnes

Plus en détail

MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE, MENTION CHIMIE : MOLECULES BIOACTIVES ET ENVIRONNEMENT

MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE, MENTION CHIMIE : MOLECULES BIOACTIVES ET ENVIRONNEMENT MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE, MENTION CHIMIE : MOLECULES BIOACTIVES ET Domaine: SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE Mention: CHIMIE : MOLECULES BIOACTIVES ET Présentation Ce Master indifférencié a pour

Plus en détail

Introduction Un peu d histoire

Introduction Un peu d histoire Introduction Un peu d histoire 1896 Première forage en mer, près des côtes californiennes 1947 Première exploitation d envergure à17 km des côtes de la Louisiane 1973 Choc pétrolier et multiplication des

Plus en détail

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Approches écotoxicogénomiques et application à la biosurveillance exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Laboratoire des Sciences végétales et fongiques,

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES CRPMDTR110 192 A3 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin, 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

COMMENTAiRES/ DECISIONS

COMMENTAiRES/ DECISIONS Plate-forme d'échanges affichage environnemental des PGC Date : 2009-12-21 Assistante: Lydia GIPTEAU Ligne directe : + 33 (0)1 41 62 84 20 Lydia.gipteau@afnor.org GT Méthodologie Numéro du document: N

Plus en détail

CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président

CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président Le label Cité de l`énergie et ISO 50001 - Correspondance, complément, développement CEN/CENELEC Sector Forum Energy Management Dr. Bernard GINDROZ, Président Plan de la présentation 1. Organisation de

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restaurer les milieux aquatiques Un enjeu prioritaire du SDAGE les problèmes de continuité et

Plus en détail

Les conférences INERIS

Les conférences INERIS Les conférences INERIS Forum Risques & Management Environnemental Forum B (Déchets) Forum Industrie Durable Forum Qualité de l Air Forum Biogaz L INERIS vous accueille sur son stand - Hall 3 /F223 Mardi

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Plombémie Plombémie 07PLO1 ; 07PLO2 ; 07PLO3 et 07PLO4 2007 Edition : décembre 2008 Afssaps -143/147, Bd Anatole France F-93285

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

Aires Marines protégées de l Atlantique : vers une convergence des données (?)

Aires Marines protégées de l Atlantique : vers une convergence des données (?) Aires Marines protégées de l Atlantique : vers une convergence des données (?) L exemple : OSPAR - MAIA - PANACHE Christian Carolin, Axes Conseil, pôle Système d information de SEGIC Ingénierie Sophie

Plus en détail

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE)

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE) Note de synthèse Le 24 novembre 2008 Réf. : DRC-08-95687-15252A Analyse comparative et critique des documents, guides ou normes dans le domaine du prélèvement des eaux superficielles continentales en vue

Plus en détail

Lilian Ceballos. Diffusion d ADN et de protéines transgéniques dans les écosystèmes aquatiques

Lilian Ceballos. Diffusion d ADN et de protéines transgéniques dans les écosystèmes aquatiques Le Champ de la Terre Lilian Ceballos Diffusion d ADN et de protéines transgéniques dans les écosystèmes aquatiques Plantes GM Premières cultures commerciales en 1996 Surfaces cultivées: 125 MHa 25 pays

Plus en détail

Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques. du développement chez les poissons

Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques. du développement chez les poissons Génération é POP Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques persistants t (POP) durant les stades précoces du développement chez les poissons Xavier COUSIN IFREMER

Plus en détail

1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé

1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé 1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé Source : Thierry Caquet, Inra, Le Croisic 2009 Mis en œuvre à l origine pour des utilisations en écologie, les écosystèmes aquatiques

Plus en détail

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT Normes iso 9001-V 2008 Réaliser des audits qualité internes Sauveteurs Secouristes du Travail SST Recyclage SST CHSCT de 300 salariés Renouvellement CHSCT en intra

Plus en détail

Quelle est la qualité des eaux littorales?

Quelle est la qualité des eaux littorales? Du Mont-Saint-Michel à La Rochelle Quelle est la qualité des eaux littorales? Viser le bon état des eaux S organiser pour atteindre le bon état des eaux 3 Surveiller les eaux littorales Observer, mesurer,

Plus en détail

Royaume du Maroc. Les initiatives d e-participation des organismes publics au Maroc

Royaume du Maroc. Les initiatives d e-participation des organismes publics au Maroc Royaume du Maroc Les initiatives d e-participation des organismes publics au Maroc Avril 2014 1 2 Sommaire Contexte Initiatives d e-participation des organismes publics au Maroc METEP : Indice e-participation

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES ETUDE N 06-1015/1A SYNTHESE / EXTENDED ABSTRACT FRANÇAIS / ENGLISH SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES DANS LE CONTEXTE DES SITES POLLUÉS MONITORING OF GROUNDWATER AT CONTAMINATED SITES août 2008 C. ROLLIN,

Plus en détail

Hygiène du travail et assainissement d un site pollué

Hygiène du travail et assainissement d un site pollué Hygiène du travail et assainissement d un site pollué 26 ème journées franco-suisses de santé au travail Strasbourg 11 & 12 juin 2015 Jean Parrat Hygiéniste du travail SSHT Ingénieur de sécurité Service

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques

Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques Gestion durable des ressources halieutiques Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques Exploitation de ressources naturelles renouvelables = Cueillette Pêche = seule variable d ajustement D un

Plus en détail

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013 CLASSIFICATION REPORT OF REACTION TO FIRE PERFORMANCE IN ACCORDANCE WITH THE EUROPEAN STANDARD EN 350-+A: 203 and in compliance with the French Home Office Regulation dated November 2 st, 2002 concerning

Plus en détail

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197 Norme internationale : ISO/CEI 17025:2005 Norme suisse : SN EN ISO/CEI 17025:2005 ABL Analytics SA Rue Victor-Helg 18 2800 Delémont Responsable : Responsable SM : Blaise Allemann Lucas Costato Téléphone

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Code du produit: 96-0700 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale (formulaire à renvoyer à cdewasseige@foraf.eu et philippe.mayaux@jrc.ec.europa.eu ) 1) General description / Description

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX 1 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DU VIVANT, GEOSCIENCES ET SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT. Pour obtenir le grade de DOCTEUR

UNIVERSITE BORDEAUX 1 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DU VIVANT, GEOSCIENCES ET SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT. Pour obtenir le grade de DOCTEUR N d ordre : 3265 THESE UNIVERSITE BORDEAUX 1 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DU VIVANT, GEOSCIENCES ET SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT Présentée par Kévin CAILLEAUD Pour obtenir le grade de DOCTEUR Spécialité

Plus en détail

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET Ministère de l Equipement & de l Environnement Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Création du CITET : Présentation du CITET Le CITET est une institution publique placée sous

Plus en détail

GEOCEAN SA - NYMPHEA

GEOCEAN SA - NYMPHEA MANAGEMENT SYSTEM CERTIFICATE Certificate No. 141072-2013-AQ-FRA-COFRAC This is to certify that the Management System of - NYMPHEA at, has been found to conform to This Certificate is valid for the following

Plus en détail