PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2"

Transcription

1 page 1 sur 9 PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2 SYSTEME INJECTION MAGNETI MARELLI ET INJECTION EW10J4 OU SYSTEME INJECTION MAGNETI MARELLI ET INJECTION EW12J4 1. Gestion du moteur Le calculateur moteur gère l injection à partir des informations de couple moteur : Le calculateur moteur calcule le besoin en couple du moteur à partir du capteur pédale d accélérateur Le couple moteur demandé tient compte de corrections diverses (couple absorbé par l alternateur, couple absorbé par le compresseur de réfrigération,...) Le couple moteur demandé est obtenu en agissant sur les éléments suivants : Angle de papillon (boîtier papillon motorisé) Avance allumage (régulation de cliquetis) Énergie d allumage Temps d injection 2. Cycle d allumage et d injection Modes de commande des injecteurs et de l allumage. Figure : B1HP1ERD Légende : I - Phases de fonctionnement II - Injection "séquentielle" : Bobine d allumage jumostatique III - Injection "séquentielle" : Bobine d allumage statique PMH : Point Mort Haut X - Cylindre A - Phase admission B - Phase compression C - Phase détente D - Phase échappement E - Allumage - F - Injection de carburant ATTENTION : Ordre d allumage : Injection "séquentielle" : Les injecteurs sont commandés séparément dans l ordre d injection ( ), juste avant la phase d admission. Allumage "jumostatique" : Étincelle perdue.

2 page 2 sur 9 Allumage statique : Une bobine par cylindre. Le calculateur gère à la fois l injection et l allumage (dosage du mélange air essence). La quantité de carburant injecté est proportionnelle au temps d ouverture des injecteurs qui est déterminé en fonction de 3 paramètres principaux : Charge moteur La vitesse de rotation moteur (capteur PMH) De l information de la sonde lambda De multiples autres corrections sont également appliquées lors du fonctionnement, afin de tenir compte des variations : De l état thermique du moteur (sonde de température d eau) Des conditions de fonctionnement (phase de ralenti, stabilisé, pleine charge, régimes transitoires, coupure d injection) De la pression atmosphérique (correction altimétrique) 3. Fonction : Alimentation d air 3.1. Boîtier papillon motorisé Le couple demandé par le calculateur d injection détermine un angle d ouverture du papillon : L angle d ouverture du papillon varie avec la demande du conducteur Charge moteur commandée par le boîtier papillon 3.2. Déphaseur d arbre à cames d admission (VTC) Application : MOTEUR EW12J4. Fonctions du déphaseur d arbre à cames d admission : Déphaser l arbre à cames par rapport à son entraînement dans certaines phases de fonctionnement moteur (décalage de l arbre à cames de 20 ) Adapter le remplissage en air à la charge du moteur Améliorer les performances du moteur (particulièrement le couple moteur à bas régime) Le déphasage d arbre à cames est autorisé dans les conditions suivantes : Charge moteur supérieure à 80 % (combustion à mélange air/essence homogène) Température d huile moteur comprise entre 40 C et 40 C Température d eau moteur supérieure à 60 C Régime moteur compris entre 1200 et 4000 tr/min NOTA : La température est déterminée à partir de la température d eau moteur. 4. Fonction : injection La quantité de carburant à injecter est calculée à partir des paramètres suivants : Position de la pédale d accélérateur Point de fonctionnement moteur (régime moteur, températures, pressions) En fonction de la quantité de carburant à injecter, le calculateur d injection détermine les paramètres suivants : Début de l injection Temps d injection Le calculateur d injection fait appel à des stratégies spécifiques pour le démarrage et l arrêt du moteur Détermination de la quantité de carburant à injecter La quantité de carburant à injecter est déterminée à partir de la demande conducteur fournie par la position de la pédale d accélérateur. Pour déterminer la quantité de carburant à injecter, le calculateur d injection prend en compte les éléments suivants : Demande du conducteur (après filtrage) Quantité d air entrant dans le moteur (calcul) La quantité de carburant à injecter se transforme en temps d injection Démarrage du moteur L entrée dans la phase démarrage a lieu dès que le calculateur d injection est mis sous tension. Lors du démarrage le calculateur d injection commande les éléments suivants : Pompe de gavage (basse pression) (coupure après 3 secondes, si le démarreur n est pas lancé) L alimentation électrique des sondes lambda 4.3. Correction de démarrage moteur froid Le calculateur d injection corrige le débit des injecteurs pendant l action du démarreur.

3 page 3 sur 9 Cette quantité est injectée en mode asynchrone donc constante dans le temps et ne dépend que de la température du liquide de refroidissement. Le moteur une fois démarré reçoit une quantité injectée en mode synchrone avec l allumage qui varie en permanence avec son évolution thermique Alternateur à charge progressive Le moteur est équipé d un d alternateur spécifique. La montée du courant d excitation de l alternateur est progressive lors d un appel de puissance. Ce type d alternateur permet : D optimiser l agrément de conduite Au calculateur d injection de gérer le moteur avec des stratégies couple 4.5. Fonctionnement en régimes transitoires La commande des injecteurs est corrigée en fonction des variations suivantes : Position du papillon Pression dans la tubulure d admission La détection de ces régimes (accélérations/décélérations) s effectue par l intermédiaire du potentiomètre papillon ou du capteur de pression. Dans ces modes de fonctionnement la quantité de carburant injectée dépend de la variation de l angle du papillon ou de la variation de la pression Correction pleine charge En s approchant de la pleine charge, le mélange air/carburant doit être enrichi pour obtenir les meilleures performances du moteur. Dans les cas des systèmes bouclés par sonde lambda, l information de celle-ci n est plus prise en compte par le calculateur. Le calculateur gère alors l injection en boucle ouverte Coupure en décélération Pendant la décélération moteur à chaud, papillon des gaz fermé (pied levé), l injection de carburant est coupée pour : Diminuer la consommation Minimiser la pollution Éviter la montée en température du catalyseur 4.8. Correction par sonde lambda Au ralenti moteur chaud, en stabilisé charges partielles, le signal émis par la sonde permet d ajuster le débit de l injecteur de façon à rester à la richesse stoechiométrique R = 1/15 ou lambda = Correction altimétrique La masse d air absorbée par le moteur varie en fonction de la pression atmosphérique donc avec l altitude. Le correcteur altimétrique tient compte de cette variation de pression et corrige proportionnellement le temps de commande de l injection (quantité de carburant injectée). Cette mesure de pression s effectue à la mise du contact, et lorsque le moteur fonctionne à bas régime. 5. Fonction : Allumage L avance à l allumage est déterminée à partir des informations suivantes : Régime moteur Charge moteur Température moteur Mode de fonctionnement moteur Cette correction stabilise le moteur par des variations d avance d un PMH à l autre, en positif ou négatif, par rapport à la valeur cartographique. Des corrections de l avance à l injection sont également appliquées pendant les phases transitoires. La synchronisation de l allumage est réalisée par le capteur du cylindre de référence N Régulation du recyclage des gaz d échappement Le recyclage des gaz d échappement est de type progressif et géré par une cartographie. Le calculateur détermine un taux de recyclage en fonction des informations suivantes : Couple à réaliser Régime moteur Rôle du calculateur d injection en fonction de l information reçue (taux de recyclage des gaz d échappement déterminé dans la cartographie) : Commander la vanne de recyclage des gaz d échappement avec une tension RCO Déterminer le taux de recyclage des gaz d échappement (mesure de la position de la vanne) Corriger le RCO appliqué à la vanne de recyclage des gaz d échappement de manière à obtenir un taux de recyclage théorique égal au taux mesuré (capteur de position de vanne)

4 page 4 sur 9 Conditions permettant le recyclage des gaz d échappement : Régime moteur supérieur à 700 tr/mn Température d eau moteur supérieure à 60 C 7. Fonction : Recyclage des vapeurs d essence (canister) Moteur arrêté : L électrovanne est fermée, Le canister absorbe les vapeurs de carburant en provenance du réservoir. L électrovanne, pilotée par le calculateur d injection, permet le recyclage des vapeurs d essence stockées dans le canister. Le recyclage des vapeurs d essence est autorisé dans les conditions suivantes : Température d eau moteur supérieure à 60 C Température d air supérieure à 5 C La quantité d essence stockée dans le canister est déterminée par le calculateur d injection. Dès que le canister doit être purgé, le calculateur provoque temporairement un fonctionnement moteur à mélange homogène. 8. Protection surrégime Le calculateur d injection surveille en permanence le régime moteur. Dès que le régime moteur dépasse la valeur maximale ( 6500 tours), il y a coupure d injection. 9. Autoadaptivité Le calculateur d injection est capable de prendre en compte les dispersions moteurs suivantes : Étanchéité du moteur durant sa durée de vie Variation de la qualité du carburant utilisé Prise d air Les corrections apportées par le calculateur d injection optimisent la consommation de carburant tout en limitant la pollution. Le calculateur d injection prend en compte le vieillissement des éléments suivants : Sonde lambda amont sonde lambda aval Boîtier papillon Vanne de recyclage des gaz d échappement (E.G.R) Injecteurs essence Les corrections d autoadaptivité sont mémorisées par le calculateur d injection, il est donc nécessaire de les réinitialiser après l échange de certains composants du système (se reporter au chapitre : réparation). ATTENTION : Il est nécessaire d effectuer une initialisation du calculateur moteur après l échange de certains composants. 10. Fonction diagnostic EOBD EOBD : European On Board Diagnosis, diagnostic des équipements de dépollution. Ce diagnostic permet d informer le conducteur que les équipements de dépollution ne remplissent plus leur rôle. Le système de diagnostic embarqué surveille : Les ratés à la combustion (émissions polluantes, destruction du pot catalytique) L efficacité du catalyseur La détérioration des sondes lambda L injection d air à l échappement Détection de ratés de combustion Le calculateur d injection analyse le régime de rotation moteur entre plusieurs combustions.

5 page 5 sur 9 Figure : B1HP1ETD y = Régime moteur. x = Nombre de combustions. G = Zone de combustion sans ratés de combustion. H = Zone de combustion avec ratés de combustion. J = Chute du régime moteur. La détection de ratés de combustion est effectuée à partir des éléments suivants : Capteur PMH Capteur de position arbre à cames Il y a 2 types de ratés de combustion : Les ratés de combustion qui provoquent des émissions polluantes Les ratés de combustion qui peuvent provoquer la destruction du pot catalytique NOTA : Les ratés de combustion peuvent être provoqués par de multiples causes. Les ratés de combustion qui provoquent des émissions polluantes, se traduisent par : L enregistrement d un défaut dans le calculateur d injection L allumage du voyant diagnostic moteur Les ratés de combustion qui peuvent provoquer la destruction du pot catalytique, se traduisent par : L enregistrement d un défaut dans le calculateur d injection Le clignotement du voyant diagnostic moteur La suppression de la régulation de richesse Injection d air à l échappement (*) Le fonctionnement du système d injection d air à l échappement est contrôlé par le calculateur d injection à partir de la sonde lambda amont. Le calculateur d injection détecte le surplus d oxygène provoqué par l injection d air (pompe à air secondaire + clapet d injection d air). (*) Selon version Efficacité du catalyseur

6 page 6 sur 9 Figure : B1HP1EUD K - Catalyseur en bon état. L - Catalyseur en mauvais état. a : Signal sonde lambda amont. b : Signal sonde lambda aval. L efficacité du catalyseur est déterminée par comparaison des signaux des sondes lambda amont et aval. La détection est effectuée 6 minutes après le démarrage du moteur. Conditions de détection : Moteur fonctionnant depuis au moins 6 minutes Pas de défaut sondes lambda (sonde lambda aval, sonde lambda amont) Pas de ratés de combustion En dehors de la limite fixée un défaut est enregistré dans le calculateur d injection, le voyant diagnostic s allume Vieillissement des sondes lambda La détection du vieillissement des sondes lambda est effectuée à partir de la mesure de l oscillation du signal émis. En dehors des limites fixées, le calculateur d injection mémorise un défaut. EOBD : European On Board Diagnosis, diagnostic des équipements de dépollution. Ce diagnostic permet d informer le conducteur que les équipements de dépollution ne remplissent plus leur rôle. Le système de diagnostic embarqué surveille : Les ratés à la combustion (émissions polluantes, destruction du pot catalytique) L efficacité du catalyseur Le fonctionnement des composants du système d injection Composants du système d injection surveillés : Vanne de recyclage des gaz d échappement Capteur de pression tubulure d admission Bobines d allumage Électrovanne purge canister Les sondes lambda Efficacité de la vanne EGR L efficacité de la vanne EGR est déterminée par l évolution de la pression dans le collecteur d admission lors de l ouverture de celle-ci. 11. Fonction : Injection d air à l échappement L injection d air à l échappement est destiné à effectuer une postcombustion en insufflant de l air frais près des soupapes d échappement (réchauffement des gaz d échappement). La pompe à air secondaire permet la création du débit d air nécessaire à la postcombustion. La durée d activation de la pompe à air varie selon la température d eau moteur. NOTA : Pour empêcher le grippage du clapet, la pompe à air secondaire est systématiquement commandée pendant 3 secondes après le démarrage du moteur.

7 page 7 sur Fonction : Recyclage des gaz d échappement Le calculateur d injection détermine l ouverture de la vanne EGR grâce à une cartographie d après les informations suivantes : Température d eau moteur Régime moteur Charge moteur (en fonction de la position de la pédale d accélérateur) 13. Affichage des défauts - Modes de fonctionnement dégradés Généralités L apparition de certains défauts dans le système d injection se traduit par l allumage du voyant diagnostic moteur. Le voyant diagnostic moteur s allume en présence de défaut sur les éléments ou informations suivants : Capteur pédale d accélérateur Asservissement : Boîtier papillon Boîtier papillon Capteur de pression tubulure d admission Alimentation des capteurs N 1 Alimentation des capteurs N 2 Fonction recyclage des gaz d échappement (régulation) Vanne de recyclage des gaz d échappement (E.G.R) Électrovanne purge canister Boîtier bobines compact Étages de commande des injecteurs essence (intégrés au calculateur d injection) Défaut injecteur essence (1 à 4) Efficacité du catalyseur Ratés de combustion Modes de fonctionnement dégradés Le système d injection gère les principaux modes dégradés suivants : Limitation du régime moteur Limitation du couple moteur Arrêt moteur Coupure de la commande du boîtier papillon motorisé Limitation du couple moteur Ce mode de fonctionnement dégradé limite le couple moteur maximum autorisé. Les performances moteur sont limitées. Le moteur fonctionne en mode dégradé lors d une défaillance sur les éléments suivants : Boîtier papillon Capteur pédale d accélérateur Coupure de compresseur de climatisation Le calculateur d injection provoque la coupure de l alimentation de l embrayage du compresseur de climatisation si un défaut est détecté sur les bobines de relais de commande des motoventilateurs Arrêt moteur Le système provoque l arrêt immédiat du moteur lorsqu un défaut est présent sur l un des éléments suivants : Eprom dans le calculateur d injection Capteur de régime moteur (avant synchronisation) Capteur de position arbre à cames Étages de commande des injecteurs essence (intégrés au calculateur d injection) Coupure de la commande du boîtier papillon motorisé Ce mode de fonctionnement interdit le fonctionnement du boîtier papillon. Le calculateur d injection régule le fonctionnement du moteur par l injection. Le régime moteur ne peut pas dépasser 2000 tr/mn. 14. Fonction antidémarrage Le calculateur d injection interdit le démarrage du moteur en interdisant l injection. Principe de fonctionnement du dispositif : Se reporter à la documentation correspondante Déverrouillage du système À chaque mise du contact, l authenticité des clés est vérifiée par le BSI.

8 page 8 sur Verrouillage contact coupé Le calculateur d injection est automatiquement verrouillé 20 secondes maximum après coupure du contact Procédure d échange de pièces Se reporter au chapitre : Maintenance : Système d injection MAGNETI MARELLI 4MP Fonction information conducteur Allumage du voyant de diagnostic moteur (EOBD) Le voyant de diagnostic moteur indique la défaillance d un composant ou d un système relatif aux émissions si celle-ci entraîne une augmentation des émissions, dépassant les limites réglementaires. Les ratés d allumage, qui risquent de détruire le catalyseur, font clignoter le voyant de diagnostic moteur. Le voyant de diagnostic moteur n est utilisé à aucune autre fin sauf s il y a risque de destruction moteur ou risque pour la sécurité des occupants du véhicule. L allumage se produit au bout de 3 cycles de conduite consécutifs. Description d un cycle de conduite : Démarrage du moteur Phase de roulage pendant laquelle un éventuel dysfonctionnement est détecté Arrêt du moteur Extinction du voyant de diagnostic après 3 cycles de conduite consécutifs pendant lesquels le système de surveillance ne détecte plus de dysfonctionnement Le défaut passe en fugitif. Le calculateur contrôle moteur peut alors effacer le défaut fugitif, si pendant 40 cycles d échauffement ce défaut ne réapparaît pas. Description d un cycle d échauffement : Durée de fonctionnement du véhicule suffisante pour que la température moteur augmente au moins de 22 C à partir du démarrage moteur et atteigne une température minimale de 70 C. Les défauts fugitifs sont effaçables à l aide des outils de diagnostic Accès aux codes défauts EOBD L accès aux codes défauts mémorisés est ouvert à tout professionnel équipé d un outil de diagnostic normalisé appelé SCANTOOL dont le calculateur permet le dialogue. L accès aux modes de diagnostic est le suivant : Mode 1 : Lecture du nombre de codes défauts et du régime moteur (dynamique) Mode 2 : Lecture de la trame fixe (variables associées) Mode 3 : Lecture des codes défauts Mode 4 : Effectuer un effacement des codes défauts 16. Boîte de vitesses automatique Préambule Le calculateur injection allumage dialogue avec le calculateur boîte de vitesses automatique afin d assurer un fonctionnement optimal de la boîte de vitesses et du moteur. ATTENTION : Suite à un incident sur l injection, il est indispensable de lire les défauts du calculateur d injection et du calculateur boîte de vitesses automatique. Le calculateur boîte de vitesses automatique reçoit les informations suivantes du calculateur d injection : Charge moteur (en fonction de la position de la pédale d accélérateur) Régime moteur Couple moteur Température eau moteur Le calculateur boîte de vitesses automatique envoie les informations suivantes au calculateur d injection : Information demande d estompage du couple Information demande de compensation du régime de ralenti Information demande d allumage du voyant EOBD (*) NOTA : (*) EOBD : European On Board Diagnosis, diagnostic des équipements de dépollution. Les informations échangées entre les calculateurs circulent de la façon suivante : CITROËN C5, CITROËN XSARA phase 2 : Réseau CAN CITROËN EVASION : Liaison filaire (2 fils) Le changement de rapport est effectué avec les informations suivantes : Position de la pédale d accélérateur Le rapport à engager

9 page 9 sur 9 La qualité de passage des rapports est améliorée par un ordre d estompage du couple moteur donné par le calculateur de la boîte de vitesses au calculateur d allumage injection. Lors d un changement de rapport, le calculateur de boîte de vitesses : Pilote le calculateur moteur en couple et en régime pour effectuer le changement de rapport Pilote le changement de rapport de la boîte de vitesses Information demande d allumage du voyant EOBD (uniquement versions avec dépollution L4) NOTA : EOBD : European On Board Diagnosis, diagnostic des équipements de dépollution. Ce diagnostic permet d informer le conducteur que les équipements de dépollution ne remplissent plus leur rôle. La demande d allumage du voyant EOBD : Est fournie au calculateur d injection Se traduit par l allumage du voyant au combiné La demande est effectuée lorsque la boîte de vitesses est dans un mode de fonctionnement ne permettant plus le respect des normes antipollution. 17. Régulation de vitesse Le dispositif de régulation de vitesse permet de maintenir la vitesse du véhicule à une valeur programmée par le conducteur dans les cas suivants : Sans action sur la pédale d accélérateur Quel que soit le profil de la route Sans action sur la pédale de frein Possibilités offertes par le dispositif de régulation de vitesse : Le conducteur peut dépasser la vitesse programmée par action sur la pédale d accélérateur Le conducteur peut supprimer la régulation de vitesse par action sur la pédale de frein; sur le commutateur de régulation de vitesse ou sur l interrupteur de mise en/hors service NOTA : Le dispositif de régulation de vitesse ne peut être utilisé qu à partir de 40 km/h (*). Fonctionnement. En régulation de vitesse, le calculateur d injection compare en permanence la vitesse programmée à la vitesse instantanée du véhicule. Lorsque la vitesse programmée est supérieure à la vitesse instantanée du véhicule, le calculateur d injection augmente le débit de carburant : Le véhicule accélère jusqu à la vitesse programmée. Lorsque la vitesse instantanée du véhicule est supérieure à la vitesse programmée, le calculateur d injection diminue le débit de carburant : Le véhicule décélère jusqu à la vitesse programmée. La régulation de vitesse est supprimée dans les cas suivants : Action sur la pédale d accélérateur Action sur la pédale d embrayage Action sur l interrupteur de mise en/hors service Action sur la pédale de frein NOTA : Dans les 4 cas ci-dessus la décélération du véhicule est très rapide (accélérateur relâché sans débrayage). Lorsque la régulation de vitesse est supprimée par action sur le commutateur de régulation de vitesse, la décélération du véhicule est lente. 18. Contrôle dynamique de stabilité (ESP) La fonction ESP agit sur la stabilité lors de manoeuvres d évitements critiques en corrigeant la trajectoire du véhicule. Le calculateur ABS/ASR analyse et détermine s il y a lieu, une situation de patinage de roue lors d un démarrage sur sol de faible adhérence, par l intermédiaire des capteurs de roue. En cas de sous-virage (le train avant dérape et glisse vers l extérieur), l ESP intervient en freinant la roue arrière intérieure au virage tout en adaptant le régime moteur à la situation. La fonction contrôle dynamique de stabilité optimise la trajectoire du véhicule. La fonction se décompose en 2 opérations : Calcul de la trajectoire souhaitée par le conducteur Faire suivre au véhicule la trajectoire souhaitée par le conducteur (dans la mesure des lois physiques) Pendant les phases de régulation de trajectoire, le calculateur ESP demande une réduction du couple moteur.

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 Page 1 sur 6 PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 1. Préambule En complément de ce document voir : Synoptique général : Système

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

Liste des codes defauts.

Liste des codes defauts. Liste des codes defauts. P0100 «Défaut de fonctionnement du circuit de débit massique ou volume d air» P0101 «Problème de plage/efficacité du circuit de débit massique ou volume d air» P0102 «Entrée basse

Plus en détail

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI,

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, _ Vérifications de base 1. Vérification visuelle du moteur à l arrêt - Pas de fuite (GO, Liquide de refroidissement, Huile) - Pas de pièce détériorée (durit

Plus en détail

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.)

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) 1 / But : La régulation de ralenti permet d assurer un régime de ralenti stable et le plus faible possible. 2 / Principe : Pour pouvoir

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E S S U R V E I L L A N C E S E F F E C T U É E S P A R L E O B D E X P L O I T E R U N A P P A R E I L D E D I A G

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

Liste des codes défauts génériques EOBD

Liste des codes défauts génériques EOBD Fournis par le Groupe ETAI Liste des codes défauts génériques EOBD www.groupe-etai.com Cliquer sur les liens ci-dessous afin d atteindre les groupes désirés : ¾ P00xx Dosage du carburant et de l air ¾

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

P0039 mesure/performance. Système électrovanne de commande de soupape d'échappement, ligne 1 - plage de

P0039 mesure/performance. Système électrovanne de commande de soupape d'échappement, ligne 1 - plage de Codes Description P0000 Aucune panne détectée P0001 Commande de régulateur de volume de carburant - circuit ouvert P0002 Commande de régulateur de volume de carburant - plage de mesure/performance du circuit

Plus en détail

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit Codes défauts Diagnostiqueur pour voiture OBD II P0001 Régulateur de débit de carburant Circuit électrique ouvert P0002 Régulateur de débit de carburant Erreur plage/fonction du circuit électrique P0003

Plus en détail

LA SONDE DE TEMPERATURE D AIR

LA SONDE DE TEMPERATURE D AIR SOMMAIRE - SONDE DE TEMPERATURE D AIR 2 à 3 - SONDE DE TEMPERATURE D EAU 4 à 5 - CAPTEUR PMH 6 à 7 - CAPTEUR PMH ACTIF 8 à 9 - CAPTEUR DE PHASE 10 à 11 - CONTACTEUR A INERTIE 12 - CAPTEUR CLIQUETIS 13

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 http://citroen-sto.ru/citroen-c4/razdel-12-sistemyi-upravleniya-dvigatelem/bosch-mev-17-4/sistema-pitaniya-toplivom-bosch-mev17-4/ Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 Schéma: Power Fuel Figure 12.24

Plus en détail

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9 ALLMAGE ELECTROIQE Allumage 1/9 I Schéma de l'installation E G M O Relais double Bobine d allumage jumo-statique Sonde T air Sonde T moteur Détecteur de cliquetis A Calculateur gestion moteur B Batterie

Plus en détail

Moteur et périphériques

Moteur et périphériques Moteur et périphériques INJECTION DIESEL INJECTION ESSENCE BJ0E - BJ0J - BJ0K - BJ0M - BJ0P - BJ0V 77 11 311 220 Edition 2 - DECEMBRE 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Téléphone: Fax: VAT Registration No.:

Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Codes EOBD Tous les codes EOBD commençant par P zéro ont une signification standard indépendamment de la marque ou du modèle de véhicule. Pour les codes EOBD autres

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com Identification des codes de défaut Type VAG à 4 Localisation du défaut Cause probable chiffres Calculateur de gestion 1111 Calculateur de Capteur de du 1231, tachymètre, capteur de du véhicule véhicule

Plus en détail

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D.

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D. THÈME : MOTORISATION TITRE : Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. / T.D. Date mise à jour 6 mai 2004 Auteur référent Nom :

Plus en détail

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement Hella KGaA Hueck & Co., Lippstadt 15 décembre 2002 1-5 Sonde lambda Rôle Des normes de plus en plus sévères sont prescrites pour les gaz d'échappement, contraignant l'industrie automobile à réduire les

Plus en détail

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe L injection directe Table des matières 1 Introduction.... 3 2 Nomenclature... 3 3 Fonctionnement.... 3 4 Avantages... 4 4.1 Très large plage de fonctionnement.... 4 4.2 Diminution des pertes par renouvellement

Plus en détail

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607 AVANT PROPOS Ce document cite uniquement des évolutions ou des compléments d informations sur le système FAP 1 ere génération (motorisations DW12ATED4 application 406 et 607 uniquement). La brochure «Filtre

Plus en détail

FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4

FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 Page 1 sur 11 FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 1. Synoptique Figure : B1HM0E3D (1) Boîtier papillon motorisé. (2) Répartiteur d'admission

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

INJECTION L JETRONIC

INJECTION L JETRONIC FICHE TECHNIQUE DU CLUB 924-944-968 Modele Moteur Rubrique Auteurs 944 2.5 L INJECTION Jean MULET INJECTION L JETRONIC LE SYSTEME D'INJECTION BOSCH L JETRONIC DME Le système de carburation consiste, en

Plus en détail

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 I Frontière de l étude - - - II Fonction globale Calculateurs moteur et ABS / ESP Energie Présence M.O électrique Freinage Réglages Ouverture porte Puissance

Plus en détail

Les turbocompresseurs

Les turbocompresseurs Les turbocompresseurs Conseils de montage n 4: le moteur P.S.A. DV6 1,6 hdi 75, 90 et 110 cv 1 RAPPEL : le turbocompresseur n est pas une pièce d usure, son changement est dû à une avarie moteur, des défauts

Plus en détail

L injection mono-point (Mono-Jetronic)

L injection mono-point (Mono-Jetronic) L injection mono-point (Mono-Jetronic) Table des matières 1 Introduction... 3 2 Nomenclature... 3 3 Fonctionnement... 4 4 Les paramètres principaux... 4 4.1 La quantité d air admise... 4 4.2 Le régime

Plus en détail

Généralités véhicule

Généralités véhicule Généralités véhicule GENERALITES DIAGNOSTIC 77 11 303 500 XL0B - XL0C MAI 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent document, sont établies en fonction

Plus en détail

Moteur Voitures de tourisme

Moteur Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P2 Moteur Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles Spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la

Plus en détail

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE 1 10 2 3 4 A. TABLEAU DE COMMANDE CONDUCTEUR 1 - Régulation de confort automatique Un appui sur cette commande, confirmé par l affichage du voyant A/C et de AUTO sur l afficheur, permet de gérer automatiquement

Plus en détail

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Liste des pannes

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Liste des pannes Liste des pannes Remarques générales La transmission intégrale est équipée de l autodiagnostic. Après une détection de panne, la centrale de commande enregistre la panne comme code dommage à deux chiffres.

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Baccalauréat Professionnel Maintenance

Plus en détail

Ce n est que lorsque tous les positions affichées sont sur zéro que le code de conformité sera généré. 1 2 3 4 5 6 7 8 Fonction diagnostic

Ce n est que lorsque tous les positions affichées sont sur zéro que le code de conformité sera généré. 1 2 3 4 5 6 7 8 Fonction diagnostic Autodiagnostic Le code de conformité Le code de conformité est un code numérique à huit positions, qui affiche le statut des diagnostics pertinents pour les gaz d échappement. Les diagnostics sont exécutés

Plus en détail

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Le catalyseur Le talon d Achille du système d échappement par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Les voitures récentes munies d un système d échappement «résistant à la corrosion»

Plus en détail

Amélioration du rendement...

Amélioration du rendement... Amélioration du rendement...... grâce à des moteurs à vitesse variable avec variateurs de fréquence Tomi Ristimäki Responsable produit 08 I 2008 Compte tenu de l augmentation continue des prix de l énergie,

Plus en détail

LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8

LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8 LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8 I Inconvénients d'une chaleur exagérée - Dilatation excessive ( serrage, grippage...) - Diminution du taux de remplissage ( dû à la dilatation des gaz ) - Auto-inflammation

Plus en détail

AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946

AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946 AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946 PLUS DE 4000 BONNES RAISONS POUR NOUS CHOISIR Les catalogues Facet, papier et web, comprennent plus de 4000 références pour toutes marques européennes, japonaises et coréennes,

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version.0 1/7 Semestre 5 Technique automobile : moteur 7 périodes selon OrFo 3..5 Refroidissement Nommer les rôles du refroidissement du moteur et les exigences imposées au liquide de refroidissement RG53

Plus en détail

Clio Cup 2008 MOTEUR

Clio Cup 2008 MOTEUR Clio Cup 2008 MOTEUR MOTEUR SOMMAIRE MOTEUR. MOTEUR 2.. IDENTIFICATION DU MOTEUR 2..2 CARACTÉRISTIQUES 2..3 LUBRIFICATION 3..4 SCELLÉS 3..5 DÉPOSE-REPOSE DU GROUPE MOTO-PROPULSEUR 5.2 MELANGE CARBURE 2.2.

Plus en détail

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse Composants du circuit Rôle Principe de fonctionnement Pour enflammer les gaz comprimés dans la chambre de combustion, la tension nécessaire à la bougie pour produire un arc électrique et amorcer la combustion

Plus en détail

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités :

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités : - BRANCHEMENT DES BOUGIES : Bougies unipolaires Le branchement est réalisé «en parallèle, la sortie positive du (ou des) relais est reliée aux bornes de chacune des bougies, la liaison à la masse est assurée

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail

Moteur et périphériques

Moteur et périphériques Moteur et périphériques DIESEL ESSENCE BG0A - BG0B - BG0D - BG0G - KG0A - KG0B - KG0D - KG04 77 11 297 520 NOVEMBRE 2000 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans

Plus en détail

32,88! ACHETEZ MOI 65,83! 11,30!

32,88! ACHETEZ MOI 65,83! 11,30! HEPH & MRJACK! ELISE & ÉLECTRONIQUE Et oui malgré sa présence limitée dans nos merveilleuses voitures, l'électronique est bien là! Le seul avantage c est que si ça coince, on vérifie l oxydation ou on

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Résultats clés Les résultats ont été mesurés sur les différents prototypes VCRi : moteurs monocylindre, moteurs multicylindre et

Plus en détail

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS?

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? POURQUOI UTILISER UN ADDITIF CARBURANT ESSENCE OU DIESEL? ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? Le carburant, principale source d encrassement du moteur La combustion incompléte du carburant

Plus en détail

Auto Diagnostic tools http://www.autotool-mall.com

Auto Diagnostic tools http://www.autotool-mall.com LES SYSTÈMES DE RECYCLAGE DES VAPEURS DE CARBURANT par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques INTRODUCTION Bien qu ils soient parfois visibles à l œil nu, les gaz d échappement

Plus en détail

Etude Technique. L injection directe essence

Etude Technique. L injection directe essence Etude Technique Injection directe essence 1/7 L injection directe essence I Le circuit basse pression carburant Le circuit basse pression de ce système peut être conçu de manière très différente selon

Plus en détail

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Les sondes Lambda se présentent sous deux types, différenciés par le métal précieux de l'élément qui permet de mesurer la teneur en oxygène des gaz d'échappement.

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE Page 93 (1,1) CARACTÉRISTIQUES BATTERIE ALTERNATEUR - Tension (V)... 12 - Capacité (Ah) : 1,8 l... 44 1,9 l TDI... 80 - Puissance (A) : 1,8 l... 70 1,9 l TDI... 120 MÉTHODES DE RÉPARATION Fusibles et Relais

Plus en détail

2495A Service 0422 S/Chapitre

2495A Service 0422 S/Chapitre NOTE TECHNIQUE Edition Française Safrane JANVIER 1996 77 11 186 551 X54 Type X 2495A Service 0422 S/Chapitre EVOLUTION DES TABLEAUX DE BORD Autre sous-chapitre concerné : Moteur : XXX Boîte de vitesses

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE DE L AUTOMOBILE L INJECTION DIESEL

TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE DE L AUTOMOBILE L INJECTION DIESEL Leçon2 : EQUIPEMENT D INJECTION Objectifs spécifiques : A la fin de cette leçon, l élève sera capable de : - Identifier les principaux éléments de l équipement d injection du moteur DIESEL, - Décrire le

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

Technique. Le système UniAir de INA

Technique. Le système UniAir de INA Technique Le système UniAir de INA Sommaire page 1. Introduction 3 2. Les avantages du système UniAir 4 3. Conception et fonctionnement 6 3.1 L actuateur UniAir 6 3.2 Les électrovannes de commande 11 3.3

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION MT-E5000 MAQUETTE PEDAGOGIQUE : L INJECTION ESSENCE

NOTICE D UTILISATION MT-E5000 MAQUETTE PEDAGOGIQUE : L INJECTION ESSENCE NOTICE D UTILISATION MT-E5000 MAQUETTE PEDAGOGIQUE : L INJECTION ESSENCE Web : www.exxotest.com Document n 00210721 v2 ANNECY ELECTRONIQUE, créateur et fabricant de matériel : Exxotest, Navylec et Aircraft

Plus en détail

Contrôle moteur. p. 77 à 83

Contrôle moteur. p. 77 à 83 ff p. 77 à 83 Fondamentaux Peut être organisé en intra-entreprise Moteurs alternatifs : carburants, combustion, pollution Module 4 : Introduction au contrôle moteur 3 Jours MOT / ICM MOT / ICM-E Faire

Plus en détail

APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR VW/AUDI/SEAT/SKODA

APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR VW/AUDI/SEAT/SKODA Mode d emploi APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR VW/AUDI/SEAT/SKODA NC-5501-675 APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR VW/AUDI/SEAT/SKODA Mise à jour 01/2015 Table des matières Introduction................................................................

Plus en détail

ALIMENTATION CARBURATION

ALIMENTATION CARBURATION ALIMENTATION CARBURATION FONCTION D USAGE Les moteurs fonctionnent grâce à l énergie dégagée par la combustion d un mélange gazeux composé : - d un carburant ( essence ) - d un comburant ( oxygène ) Le

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT

Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT Contraintes et Mise au Point des Véhicules «Flex-Fuel» Bertrand HAUET - RENAULT SA Direction du Contrôle et de

Plus en détail

Description des codes défauts standards par famille

Description des codes défauts standards par famille www.techn-ishop.fr / contact@techn-ishop.fr Description des codes défauts standards par famille Les codes défauts standard ou génériques sont une liste de codes commune à tous les constructeurs. Cette

Plus en détail

Utilisation du logiciel PcsLab v.0.9

Utilisation du logiciel PcsLab v.0.9 Utilisation du logiciel PcsLab v.0.9 Documentation provisoire de PcsLab 1 Ecran principal L écran principal du logiciel après le lancement se présente comme suit : L en-tête de la fenêtre principale affiche

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Appauvrir ou enrichir la mixture : une affaire de dosage!

Appauvrir ou enrichir la mixture : une affaire de dosage! AERO-CLUB DU CE AIRBUS-FRANCE TOULOUSE CISOA-Commission Interne pour la Sécurité des Opérations Aériennes Conseil Sécurité du mois Page 1/6 Rédacteurs : Bruno Guaus/Jacques Loury Révision du 10 Juillet

Plus en détail

LES VEHICULES HYBRIDES

LES VEHICULES HYBRIDES LES VEHICULES HYBRIDES AVANT PROPOS Pour faire face aux problèmes liés à la pollution atmosphérique et à la baisse des ressources en pétrole, les constructeurs tels que GM, FORD, PSA,TOYOTA, NISSAN, ont

Plus en détail

Système de commande électronique du papillon des gaz intelligent (ETCS-i)

Système de commande électronique du papillon des gaz intelligent (ETCS-i) Système de commande électronique du papillon des gaz intelligent (ETCS-i) Présentation Powerpoint du système ETCS-i Explique le fonctionnement et les avantages par rapport à la commande du papillon des

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

Offre de formation à destination des écoles

Offre de formation à destination des écoles 7110 Houdeng-Goegnies 064/ 230 400 Offre de formation à destination des écoles Mécanique M1 ACTUATEURS EN AUTOMOBILE 1 jour M2 CAPTEURS EN AUTOMOBILE 1 jour M3 CLIMATISATION DE BASE 1 jour M4 COMMON RAIL

Plus en détail

TP n 5 : pompe common rail

TP n 5 : pompe common rail 4 ème année INSA TP Modélisation TP n 5 : pompe common rail Objectifs : analyser les divers mécanismes exploités sur la pompe common rail. TP n 5 : pompe common rail 1 Description de la pompe (20 ) 1.1

Plus en détail

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de trois, quatre rapports ( et plus ) en marche avant. Le contrôle des paramètres principaux : Une marche arrière, la mise au point

Plus en détail

SYSTEME D'INJECTION HDI BOSCH EDC 16 C3 POUR MOTEUR DV4TD

SYSTEME D'INJECTION HDI BOSCH EDC 16 C3 POUR MOTEUR DV4TD CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION COMMERCE SYSTEME D'INJECTION HDI BOSCH EDC 16 C3 POUR MOTEUR DV4TD AUTOMOBILES CITROËN S.A. au capital de 16 000 000 R.C.S. Paris 642 050 199 Siège Social : Immeuble Colisée

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

Rendement moteur. CHAPITRE 2 Vérification et entretien de systèmes d allumage 37. CHAPITRE 1 Systèmes d allumage 1

Rendement moteur. CHAPITRE 2 Vérification et entretien de systèmes d allumage 37. CHAPITRE 1 Systèmes d allumage 1 Rendement moteur CHAPITRE 1 Systèmes d allumage 1 Fonctions du système d allumage 1 Calage à l allumage 2 Régime du moteur 3 Charge du moteur 3 Ordre d allumage 3 Circuits de base 3 Fonctionnement du circuit

Plus en détail

Transports INSTRUCTION TECHNIQUE C 1/7 SR / V /P9-1 CONTROLE DES SYSTEMES EMBARQUES DE CONTROLE DES EMISSIONS POLLUANTES DES VEHICULES LOURDS «OBD»

Transports INSTRUCTION TECHNIQUE C 1/7 SR / V /P9-1 CONTROLE DES SYSTEMES EMBARQUES DE CONTROLE DES EMISSIONS POLLUANTES DES VEHICULES LOURDS «OBD» Transports INSTRUCTI TECHNIQUE C 1/7 SOMMAIRE 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATI... 1 2 REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES... 1 3 DEFINITIS... 2 4 PRESCRIPTIS... 3 4.1 DISPOSITIS EN CAS D ABSENCE D ALIMENTATI...

Plus en détail

APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II

APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II Mode d emploi APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR TOUS LES MODÈLES DE VOITURES NC-5502-675 APPAREIL DE DIAGNOSTIC EMBARQUÉ OBD-II POUR TOUS LES MODÈLES DE VOITURES 02/2012 v2 - LG//CE//SS - GS

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Les moteurs Information aux enseignants

Les moteurs Information aux enseignants Information aux enseignants 1/11 Ordre de travail Comment une voiture fonctionne-t-elle? Les élèves découvrent le moteur et apprennent à faire la différence entre un diesel et un moteur à essence. Objectif

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

III Capteurs et actuateurs

III Capteurs et actuateurs III Capteurs et actuateurs Tous les systèmes électroniques ont en commun qu ils fonctionnent selon le principe ETS (Entrée, Traitement, Sortie) du traitement de l information. ENTRÉE TRAITEMENT SORTIE

Plus en détail

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état Commandes Série TK Logiciel d application 4 commandes de stores ou volets famille : Shutter type : Shutter TK 336B Environnement bouton poussoir visualisation TK 336B Montée/descente module scénario Lamelles

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

SYSTEME DE REMPLISSAGE D AZOTE LIQUIDE DE PRISMA

SYSTEME DE REMPLISSAGE D AZOTE LIQUIDE DE PRISMA SYSTEME DE REMPLISSAGE D AZOTE LIQUIDE DE PRISMA PRESENTATION GENERALE. Le système doit assurer le remplissage d azote de 25 détecteurs Germanium. Le remplissage doit se faire à une fréquence fixe ( par

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION Applications pédagogiques - Etude du fonctionnement d une turbine à gaz comme moteur à réaction avec identification de l ensemble des composants

Plus en détail

Contrôle et système d antipollution

Contrôle et système d antipollution Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Contrôle et système d antipollution Nom : Prénoms : LYCÉE GASTON BARRÉ 1 Contrôle et

Plus en détail