Fonctions hyperboliques et applications réciproques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonctions hyperboliques et applications réciproques"

Transcription

1 Chapitre III Fonctions hyperboliques et applications réciproques A Fonctions hyperboliques directes A. Sinus hyperbolique et cosinus hyperbolique On va définir de nouvelles fonctions inspirées notamment par les formules d Euler concernant les fonctions sinus et cosinus. A.. Définition On appelle fonction sinus hyperbolique la fonction sh : R R, x sh x ex e x. On appelle fonction cosinus hyperbolique la fonction ch : R R, x ch x ex + e x. A.. Remarques La fonction sh est impaire. En effet, elle est définie sur R et, pour tout x R, on a sh( x) e x e ( x) e x + e x sh x. Le graphe de la fonction sh admet donc l origine pour centre de symétrie ; en particulier, on a sh. La fonction ch est paire. En effet, elle est définie sur R et, pour tout x R, on a ch( x) e x + e ( x) e x + e x ch x.

2 38 Chapitre III - Fonctions hyperboliques et applications réciproques Le graphe de la fonction ch admet donc l axe des ordonnées pour axe de symétrie. Pour tout x R, on a ch x sh x. En effet, pour tout x R, on a ( e ch x sh x + e x ) ( e x e x ) ( e x ) + e x e x + ( e x) ( e x ) e x e x + ( e x) x 4 4 d où ch x sh x 4ex e x Pour tout x R, on a ch x. En effet, soit x R, on a e x > et e x > donc ch x >. D autre part, la relation ch x + sh x donne ch x donc ch x ou ch x. Comme ch x >, c est donc que ch x. 4. A..3 La fonction sh est dérivable sur R et sa dérivée est ch. La fonction ch est dérivable sur R et sa dérivée est sh. La fonction exponentielle est dérivable sur R, de même que la fonction x e x, donc les fonction ch et sh sont dérivables sur R (ce sont des sommes de fonctions dérivables). Pour tout x R, on a [ e sh x e x ] e x ( e x) x i.e. sh ch. De même, pour tout x R, on a i.e. ch sh. [ e ch x + e x ] e x + ( e x) x ex + e x ex e x ch x sh x Passons à l étude des variations de ces deux fonctions. Pour la fonction sh, il suffit de l étudier sur [, + [ puisqu il s agit d une fonction impaire. La dérivée de sh est ch et on a vu que ch x > pour tout x R donc sh est strictement croissante sur R. On a ch donc le graphe de sh admet la droite d équation y x pour tangente en. Étudions la position du graphe par rapport à cette tangente. Il convient donc d étudier le signe de la fonction f(x) sh x x, cette fonction est dérivable, de dérivée f (x) ch x. La fonction f est donc croissante sur R or f() donc f(x) pour tout x i.e. le graphe de sh est situé au-dessus de la droite pour x et en-dessous de pour x. En ce qui concerne les limites, on a e x + et e x donc sh x maintenant si le graphe admet une asymptote en + ; pour tout x >, on a +. Cherchons sh x x ex e x x e x }{{} x + e x }{{} x +. On dit que le graphe de sh admet en + une branche parabolique de direction l axe des ordonnées.

3 A - Fonctions hyperboliques directes 39 On peut préciser ce résultat puisque sh x ex e x i.e. le graphe de sh et celui de la courbe C d équation y ex étant, le graphe de sh est situé en-dessous de C. sont asymptotes en + ; de plus, la limite On peut maintenant dresser le tableau de variations de la fonction sh et tracer son graphe. x + sh x chx + + shx + C Pour la fonction ch, il suffit là aussi de l étudier sur [, + [ puisqu il s agit d une fonction paire. La dérivée de ch est sh et on a vu que sh x > pour x > donc ch est strictement croissante sur ], + [. On a sh donc le graphe de sh admet la droite d équation y pour tangente en. Comme ch x pour tout x, le graphe de ch est situé au-desus de. En ce qui concerne les limites, on a e x + et e x donc ch x +. De même que pour la fonction sh, le graphe de ch admet en + une branche parabolique de direction l axe des ordonnées ; plus précisément, on a ch x ex e x +

4 4 Chapitre III - Fonctions hyperboliques et applications réciproques i.e. le graphe de ch et celui de la courbe C d équation y ex graphe de ch est situé au-dessus C. sont asymptotes en + ; de plus, le On peut maintenant dresser le tableau de variations de la fonction ch et tracer son graphe. x + ch x shx chx C A. Tangente hyperbolique Le fait que la fonction cosinus hyperbolique ne s annule pas permet d introduire la fonction suivante : A.. Définition On appelle fonction tangente hyperbolique la fonction th : R R, x th x sh x ch x ex e x e x + e x. A.. Remarques La fonction th est impaire. En effet, elle est définie sur R et, pour tout x R, on a th( x) sh( x) ch( x) sh x th x. ch x Le graphe de la fonction th admet donc l origine pour centre de symétrie ; en particulier, on a th. Pour tout x R, on a th x ch x. En effet, pour tout x R, on a th x sh x ch x ch x sh x ch x ch x.

5 A - Fonctions hyperboliques directes 4 On rencontre parfois la fonction cotangente hyperbolique qui est la fonction x pas définie en ). th x (mais qui n est A..3 La fonction th est dérivable sur R et sa dérivée est donnée par : th (x) th x ch x. Les fonctions sh et ch sont dérivables sur R et la fonction ch est définie sur tout R donc le quotient th sh ch définit bien une fonction dérivable sur R. Pour tout x R, on a th x [ sh x ] sh x ch x sh x ch x ch x ch ch x sh x x ch x ch x. Passons à l étude des variations. Il suffit d étudier th sur [, + [ puisqu il s agit d une fonction impaire. La dérivée de th est ( ch) donc th est strictement croissante sur R. On a ch donc le graphe de th admet la droite d équation y x pour tangente en. Étudions la position du graphe par rapport à cette tangente. Il convient donc d étudier le signe de la fonction g(x) th x x, cette fonction est dérivable, de dérivée g (x) ( th x). La fonction g est donc décroissante sur R or g() donc g(x) pour tout x i.e. le graphe de th est situé en-dessous de la droite pour x et au-dessus de pour x. En ce qui concerne les limites, on a : mais e x vers. Donc lim th x ex e x ex e x e x e x + e x e x + e x + e x donc le numérateur et le dénominateur du quotient ci-dessous tendent tous deux th x. Il s ensuit que le graphe de th admet la droite d équation y pour asymptote en + (donc, par imparité, il admet la droite d équation y pour asymptote en ). On peut maintenant dresser le tableau de variations de la fonction th et tracer son graphe. x + th x ch x + + thx

6 4 Chapitre III - Fonctions hyperboliques et applications réciproques B Fonctions hyperboliques réciproques B. Réciproque de la fonction sinus hyperbolique La fonction sh est continue et strictement croissante sur R, elle réalise donc une bijection de cet intervalle sur son image R et on peut définir son application réciproque. B.. Définition On appelle fonction argument sinus hyperbolique, et on note Argsh : R R, x Argsh x, l application réciproque de la fonction sinus hyperbolique. B.. Remarque Pour tout x R, on a sh ( Argsh x ) x et Argsh ( sh x ) x. Les variations de la fonction Argsh sur R sont les mêmes que celles de la fonction sh sur R. x + + Argsh x B..3 La fonction Argsh est dérivable sur R et pour tout x R, Argsh (x) + x. En effet, pour tout x R, on a Argsh (x) Mais la fonction ch est positive donc on peut écrire sh (Argsh x) ch(argsh x). Argsh (x) ch (Argsh x) + sh (Argsh x) et la conclusion vient du fait que sh(argsh x) x.

7 B - Fonctions hyperboliques réciproques 43 B. Réciproque de la fonction cosinus hyperbolique La fonction ch est continue et strictement croissante sur [, + [, elle réalise donc une bijection de cet intervalle sur son image [, + [ et on peut définir son application réciproque. B.. Définition On appelle fonction argument cosinus hyperbolique, et on note Argch : [, + [ [, + [, x Argch x, l application réciproque de la restriction de la fonction cosinus hyperbolique à l intervalle [, + [. B.. Remarques Pour tout x, on a ch ( Argch x ) x. Pour tout x, on a Argch ( ch x ) x. Il faut, de nouveau, prendre garde au fait que l expression Argch ( ch x ) est définie pour tout x R mais ne vaut exactement x que lorsque x. Les variations de la fonction Argch sur [, + [ sont les mêmes que celles de la fonction ch sur [, + [. x + Argch x + B..3 La fonction Argch est dérivable sur ], + [ et pour tout x R, Argch (x) x. En effet, pour tout x R, on a Argch (x) ch (Argch x) sh(argch x). Mais Argch x et la fonction sh est positive sur [, + [ donc sh(argch x) et on peut écrire Argch (x) sh (Argch x) ch (Argch x) et la conclusion vient du fait que ch(argch x) x.

8 44 Chapitre III - Fonctions hyperboliques et applications réciproques B.3 Réciproque de la fonction tangente hyperbolique La fonction th est continue et strictement croissante sur R, elle réalise donc une bijection de cet intervalle sur son image ], [ et on peut définir son application réciproque. B.3. Définition On appelle fonction argument tangente hyperbolique, et on note Argth :], [ R, x Argth x, l application réciproque de la fonction tangente hyperbolique. B.3. Remarques Pour tout x ], [, on a th ( Argth x ) x. Pour tout x R, on a Argth ( th x ) x. Les variations de la fonction Argth sur ], [ sont les mêmes que celles de la fonction th sur R. x Argth x + B.3.3 La fonction Argth est dérivable sur ], [ et pour tout x ], [, Argth (x) x. En effet, pour tout x ], [, on a Argth (x) et la conclusion vient du fait que th(argth x) x. th (Argth x) th (Argth x).

9 C - Identités et relations 45 C Identités et relations C. Quelques formules de trigonométrie hyperbolique Les formules de trigonométrie classiques ont des analogues en «trigonométrie hyperbolique». Outre la formule ch a sh a, on a par exemple d où l on déduit ch(a + b) ch a ch b + sh a sh b ch(a b) ch a ch b sh a sh b sh(a + b) sh a ch b + ch a sh b sh(a b) sh a ch b ch a sh b th(a + b) th(a + b) th a + th b + th a th b th a th b th a th b ch(a) ch a + sh a ch a + sh a sh(a) sh a ch a th(a) th a + th a. Notons en outre le lien suivant entre les fonctions trigonométriques et les fonctions hyperboliques : ch a cos(ia) et sh a i sin(ia). C. Expression des fonctions hyperboliques réciproques avec le logarithme népérien C.. (a) Pour tout x R, on a : Argsh x ln ( x + x + ). (b) Pour tout x, on a : Argch x ln ( x + x ). (c) Pour tout x ], [, on a : Argth x ( + x ) ln. x (a) La relation y sh x signifie y e x e x i.e. ( e x) ye x, d où y sh x { X e x X yx { X e x X y± 4y +4 y ± y +

10 46 Chapitre III - Fonctions hyperboliques et applications réciproques mais X e x > alors que y y + < donc donc Argsh y ln ( y + + y ). y sh x e x y + y + x ln ( y + y + ) (b) La relation y ch x signifie y e x + e x i.e. ( e x) ye x +, d où y ch x { X e x X yx + { X e x mais on a ln ( y y ) (( y y )( y + y ) ) ln y + y X y± 4y 4 y ± y ( ln y + y alors que la limite devrait être + donc cette solution est exclue. Ainsi, on a y ch x x ln ( y + y ) ce qui signifie que Argch y ln ( y + y ). (c) On pose f(x) ( + x ) ln pour tout x ], [ alors x f (x) ( x) +x x ( x)( + x) x ) y + donc f (x) Argth (x) pour tout x ], [. On en déduit que les deux fonctions f et Argth diffèrent d une constante sur l intervalle ], [ or on a f() ( + ) ln Argth() donc les fonctions f et Argth sont égales sur ], [.

Fonctions hyperboliques

Fonctions hyperboliques Chapitre III Fonctions hyperboliques A Fonctions hyperboliques directes A. Sinus hyperbolique et cosinus hyperbolique A.. Définition On appelle fonction sinus hyperbolique la fonction sh : R R, x sh x

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy V. Latocha PACES UHP septembre 2010 remerciements à D. Schmitt et V. Ries V. Latocha (PACES UHP) Cours mathématiques Paces septembre 2010 1 / 48 1 Fonctions d une variable

Plus en détail

Chap V : De nouvelles fonctions de référence

Chap V : De nouvelles fonctions de référence Chap V : De nouvelles fonctions de référence Cours Chap V, page 1 sur 6 I) Le théorème des bijections réciproques Théorème Théorème des bijections réciproques Si f : I R est continue sur l intervalle I

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction.

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. A 00-0 FONCTIONS USUELLES Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. Exponentielles, logarithmes, puissances. Exponentielle

Plus en détail

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples.

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Introduction : On suppose connues les notions d injectivité, surjectivité,

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité!

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! PSI Septembre 0 MATHEMATIQUES Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! Table des matières Nombres complexes 3. Cours...................................... 3. Exercices

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Etude des fonctions d une variable réelle et fonctions usuelles

Etude des fonctions d une variable réelle et fonctions usuelles Au cours du premier chapitre, nous avons mené nos premières études de fonctions pour démontrer des inégalités. Nous revenons ici sur le principe d une telle étude, et nous en rappellerons les principales

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien La fonction exponentielle est continue strictement croissante sur R à valeurs dans ]0; + [. Elle définit donc une bijection de R sur ]0; + [, c est-à-dire que quel que soit

Plus en détail

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle 40 Chapitre 7 Fonctions usuelles. 7. Les fonctions trigonométriques inverses. tan :] π/, π/[ R est strictement croissante car sa dérivée + tan est strictement positive. La fonction tg est donc bijective

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND. Mathématiques. Analyse. en 30 fiches

Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND. Mathématiques. Analyse. en 30 fiches Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND Mathématiques Analyse en 30 fiches Daniel FREDON Myriam MAUMY-BERTRAND Frédéric BERTRAND Mathématiques Analyse en 30 fiches Dunod, Paris, 009 ISBN

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo Trigonométrie hyperbolique Exercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Fonctions circulaires et applications réciproques

Fonctions circulaires et applications réciproques Chapitre II Fonctions circulaires et applications réciproques A Fonctions circulaires A Rappels de trigonométrie Radians et cercle trigonométrique Le radian est une unité de mesure d angle (orienté) définie

Plus en détail

MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités

MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités Pascal Floquet Xuân Meyer Première Année à Distance Septembre 006 Jean-Claude Satge Table des matières

Plus en détail

Techniques fondamentales de calcul

Techniques fondamentales de calcul Chapitre Techniques fondamentales de calcul. Inégalités dans R On rappelle que (R, +,, ) est un corps totalement ordonné, d où : x, y R, x y ou y x, x, y, z R, x y = x + z y + z, x, y R, x 0ety 0 = xy

Plus en détail

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques Ecole Polytechnique, 009-00 EV- Mathématiques Appliquées Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements ités, Équivalents, Séries Numériques Fonctions usuelles. Quelques rappels Théorème. (Fonctions

Plus en détail

Samedi 4 octobre Devoir de 5h

Samedi 4 octobre Devoir de 5h Samedi 4 octobre 2008 - Devoir de 5h Christian CYRILLE "Il ne s'agit ni de rire, ni de pleurer mais de comprendre" Spinoza La calculatrice est seule autorisée. L'usage de tout document est rigoureusement

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

AN 1 FONCTIONS USUELLES et RÉCIPROQUES

AN 1 FONCTIONS USUELLES et RÉCIPROQUES Analyse /0 AN FONCTIONS USUELLES et ÉCIPOQUES Les notions de limites, dérivées, primitives, continuité sont supposées connues, elles seront revues ultérieurement THEOEMES FONDAMENTAUX D ANALYSE Théorème

Plus en détail

Compléments de trigonométrie

Compléments de trigonométrie IUT Orsay Mesures Physiques Cours du er semestre Compléments de trigonométrie A. Les outils A-I. Notion de bijection, bijection réciproque Une application de E vers F est une bijection lorsque : tout élément

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia Philippe MORVAN Dimitar KOLEV Rennes/Sofia 2007 Table des matières 1

Plus en détail

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Licence MIMP Semestre 1 Math 12A : Fondements de l Analyse 1 http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Septembre 2013 Table des matières Chapitre I. Les nombres réels et les suites numériques 1 1

Plus en détail

5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES.

5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES. 5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES. 1. Fonction logarithme népérien. 1.1. Définition. La fonction logarithme népérien, notée ln, est la primitive sur ]

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig.

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig. Cours de matématiques Terminale S1 Capitre 4 : Dérivabilité Année scolaire 008-009 mise à jour novembre 008 Fig. 1 Jean Dausset Fig. alliday Fig. 3 Joann Radon Il y a des gens connus et des gens importants-idée

Plus en détail

Développements limités usuels en 0

Développements limités usuels en 0 Développements limités usuels en 0 e x sh x ch x sin x cos x = + x! + x! + + xn n! + O ( x n+) = x + x3 3! + + xn+ (n + )! + O ( x n+3) = + x! + x4 4! + + xn (n)! + O ( x n+) = x x3 3! + + ( )n xn+ (n

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Fonctions usuelles. lim x 1. lim. x α ln x = 0

Fonctions usuelles. lim x 1. lim. x α ln x = 0 I Fonction logarithme Fonctions usuelles Définition : n appelle fonction logarithme népérien la primitive de la fonction définie sur ]0, + [ qui s annule en. n notera cette fonction ln. Remarque : L eistence

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Fonctions usuelles Eercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Eercice **I * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Note liminaire Programme selon les sections : - fonctions de références, représentations graphiques, dérivées, tableau de variations : toutes sections - opérations sur les limites, asymptotes : STI2D,

Plus en détail

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité.

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. I- Définition. Rappel : On appelle corde d'une courbe tout segment reliant deux de ses points. Illustration ci-dessous : on a tracé la courbe représentative d'une

Plus en détail

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges Mathématiques Résumé du cours en fiches MPsi MP Daniel Fredon Ancien maître de conférences à l université de Limoges Dunod, Paris, 2010. ISBN 978-2-10-055590-1 Table des matières Partie 1 Analyse dans

Plus en détail

II. Fonctions usuelles

II. Fonctions usuelles 1 Fonctions exponentielles et logarithmes 1.1 Fonctions exponentielle népérienne et logarithme népérien Définition 1. On appelle fonction exponentielle népérienne l unique fonction définie sur R égale

Plus en détail

Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1.

Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. Interrogation n 1. 1) Soit x R. Linéariser cos 3 (x) sin (x) ) Résoudre dans C les équations suivantes : a) (1 i)z + z + 5 + 5i = 0 b) z z + 1 i = 0 1) Soit x R. Linéariser cos 3 (x) sin (x) ) Résoudre dans C les équations

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

FONCTIONS DE REFERENCE

FONCTIONS DE REFERENCE FONCTIONS DE REFERENCE I. Rappels de la classe de seconde 1) Sens de variation d'une fonction Définitions : Soit f une fonction définie sur un intervalle I. - Dire que f est croissante sur I (respectivement

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES Définition ( voir animation ) On dit qu'un repère orthonormé (O; i, j) est direct lorsque ( i ; j ) = + []. Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct, si M est le point

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

Fonctions de IR dans IR

Fonctions de IR dans IR Fonctions der dansr G03.1 JMS Fonctions de IR dans IR 1 ) Intervalles Intervalle fermé : [a;b] = { R tq a b } ( peut prendre les valeurs a et b) Intervalle semi-ouvert : [a;b[ = { R tq a < b } ne peut

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions 1) f (x) = 7x+3 TD Dérivation n : étude des variations de fonctions Étude de variations f est une fonction affine, de coefficient directeur négatif, on sait donc qu elle est décroissante surê. Le calcul

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

La fonction carré Cours

La fonction carré Cours La fonction carré Cours CHAPITRE 1 : Définition CHAPITRE 2 : Sens de variation CHAPITRE 3 : Parité et symétrie CHAPITRE 4 : Représentation graphique CHAPITRE 5 : Equation du type CHAPITRE 6 : Inéquation

Plus en détail

Etude de fonctions: procédure et exemple

Etude de fonctions: procédure et exemple Etude de fonctions: procédure et exemple Yves Delhaye 8 juillet 2007 Résumé Dans ce court travail, nous présentons les différentes étapes d une étude de fonction à travers un exemple. Nous nous limitons

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J.

Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J. Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J. FAIVRE s de cours exigibles au bac S en mathématiques Enseignement

Plus en détail

(pour tout x > 0) et ln(1) = 0.

(pour tout x > 0) et ln(1) = 0. Eo7 Fonctions usuelles Vidéo partie. Logarithme et eponentielle Vidéo partie. Fonctions circulaires inverses Vidéo partie 3. Fonctions hperboliques et hperboliques inverses Eercices Fonctions circulaires

Plus en détail

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite I Exercices 1 Définition de suites Pour toutes les suites (u n ) définies ci-dessous, on demande de calculer u 1, u, u 3 et u 6 1 u n = 7n n + { u0 = u n+1 = u n + 3 3 u n est le n ième nombre premier

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle FONCTIONS USUELLES Fonctions logarithme, eponentielle et puissances. Fonction logarithme et eponentielle Définition. Logarithme La fonction ln est l unique primitive de sur R + s annulant en. Proposition.

Plus en détail

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1 Lycée Jean Bart MPSI & PCSI Année 213-214 Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 214 La clarté des raisonnements, la précision de la rédaction et la présentation entreront pour une part non négligeable

Plus en détail

4 Fonctions usuelles. 4.1 Fonction polynomiale. 4.2 Fonctions logarithme et exponentielle

4 Fonctions usuelles. 4.1 Fonction polynomiale. 4.2 Fonctions logarithme et exponentielle 4 Fonctions usuelles 4. Fonction polynomiale Définition Soient n N, a 0,a,...,a n R et a n R.Alorslafonction P R R x n k=0 est appelée fonction polynôme de degré n. a k x k =..., Définition Soit P R R

Plus en détail

Les fonctions sinus et cosinus

Les fonctions sinus et cosinus DERNIÈRE IMPRESSION LE 6 juin 03 à 5:06 Les fonctions sinus et cosinus Table des matières Rappels. Mesure principale.............................. Résolution d équations...........................3 Signe

Plus en détail

Dérivées et applications. Equation

Dérivées et applications. Equation Dérivées et applications. Equation I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de

Plus en détail

Feuilles d exercices n 2 : corrigé

Feuilles d exercices n 2 : corrigé Feuilles d exercices n : corrigé ECE Lycée Carnot 8 septembre Exercice (*). Il faut résoudre l inéquation x x. Le trinome correspondant a pour discriminant = 9+6 = 5, donc admet deux racines réelles x

Plus en détail

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Développements ités Corrections d Arnaud Bodin. Calculs Exercice Donner le développement ité en 0 des fonctions :. cosx expx à l ordre 2. ln + x)) 2 à l ordre 4 shx x. x à l ordre 6 4. exp sinx) )

Plus en détail

(Un) Corrigé du partiel Lundi 19 mars 2007. u u1 = Au = 1 2) 1 t forment une base des solutions de ce système,

(Un) Corrigé du partiel Lundi 19 mars 2007. u u1 = Au = 1 2) 1 t forment une base des solutions de ce système, Université Paris 7 Denis Diderot UFR de Mathématiques Licence L3 Equations différentielles 2006-2007 P. Perrin (Un) Corrigé du partiel Lundi 9 mars 2007 Eercice. On considère le système différentiel linéaire

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

Cours sur les fonctions usuelles

Cours sur les fonctions usuelles Cours sur les fonctions usuelles c Emmanuel Vieillard Baron, Table des matières Préambule Fonctions logarithmes, eponentielles et puissances. Logarithme néperien................................ Eponentielle

Plus en détail

- Module M2 - Fondamentaux d analyse

- Module M2 - Fondamentaux d analyse - Module M - Fondamentau d analyse Cléo BARAS, cleo.baras@ujf-grenoble.fr IUT - Grenoble Département Réseau et Télécommunications DUT - ère année Année universitaire 9- Web : http ://iut-tice.ujf-grenoble.fr/gtr/mathm/inde.asp

Plus en détail

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines Cours 7 FONCTIONS USUELLES Parité d une fonction Définition Soit f une fonction définie sur un ensemble D. On dit que f est paire si : { D est symétrique par rapport à 0 Pour tout x D, f ( x) = f (x) On

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES La lettre grecque α désigne soit, soit, soit a un réel fini ( a R ) Le plan est muni d un repère ( O; i ; j), et on note C f la courbe représentative de la fonction

Plus en détail

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse A) La fonction "carré" : f() = ² ) Domaine de définition Elle est définie sur ℝ complet (on peut toujours multiplier deu nombres entre eu). 2) Sens de variation

Plus en détail

Fonction réciproque. Christelle MELODELIMA. Chapitre 2 :

Fonction réciproque. Christelle MELODELIMA. Chapitre 2 : UE4 : Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Analyse Chapitre 2 : Fonction réciproque Christelle MELODELIMA Année universitaire 2011/2012 Université Joseph

Plus en détail

Formulaire. 1 Trigonométrie circulaire. Lycée Pierre de Fermat MPSI 1. R [ 1, 1] et. sont définies sur R et 2π-périodiques. Les fonctions. y = 1.

Formulaire. 1 Trigonométrie circulaire. Lycée Pierre de Fermat MPSI 1. R [ 1, 1] et. sont définies sur R et 2π-périodiques. Les fonctions. y = 1. Lycée Pierre de Fermat MPSI Formulaire Trigonométrie circulaire Formulaire Les fonctions { R [, ] x cosx et { R [, ] x sinx sont définies sur R et -périodiques. y = cos x y = sin x y = y = Deux inégalités

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses.

Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses. Corrigé de la Feuille 7. Fonctions trigonométriques et trigonométriques hyperboliques inverses. Simplifier des expressions sin(arcsin(x)) : arcsin est la fonction réciproque de la fonction sin de l intervalle

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé PCSI 0-04 Mathématiques Lycée Bertran de Born Devoir de Mathématiques : corrigé Exercice. Résolutions d inéquations (a) Disjonction de cas selon le signe de x. Si x [, ] alors x = x. Dans ce cas : x x

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

Continuité en un point

Continuité en un point DOCUMENT 4 Continuité en un point En général, D f désigne l ensemble de définition de la fonction f et on supposera toujours que cet ensemble est inclus dans R. Toutes les fonctions considérées sont à

Plus en détail

COURS MPSI B1. VI. FONCTIONS USUELLES R. FERRÉOL 16/17

COURS MPSI B1. VI. FONCTIONS USUELLES R. FERRÉOL 16/17 VI) FONCTIONS USUELLES. ) FONCTIONS LOGARITHME a) Introduction. On recherche des fonctions transformant des produits en sommes, i.e. f (y) =f() +f (y) Rem : si une telle fonction est définie en 0, alors

Plus en détail

CHAPITRE 3 PRIMITIVES ET INTEGRALES FONCTIONS LOGARITHMES ET EXPONENTIELLES

CHAPITRE 3 PRIMITIVES ET INTEGRALES FONCTIONS LOGARITHMES ET EXPONENTIELLES CHAPITRE 3 PRIMITIVES ET INTEGRALES FONCTIONS LOGARITHMES ET EXPONENTIELLES 3--PRIMITIVES ET INTEGRALES 3---Primitives Soit f une fonction définie sur un intervalle I. On appelle fonction primitive de

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL ACCALAUREAT GENERAL Session 2009 MATHÉMATIQUES - Série ES - Enseignement de Spécialité Liban EXERCICE 1 1) 2) C 3) C 4) A Explication 1. Chacun des logarithmes existe si et seulement si x > 4 et x > 2

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Chapitres 5 : la fonction exponentielle 10 décembre 2012 Contrôle de mathématiques Lundi 10 décembre 2012 Exercice 1 ROC On suppose connu le résultat suivant : pour tout réel x, on a e x > x 1) Soitϕla

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

Corrigé du TD 2 : Fonctions simples

Corrigé du TD 2 : Fonctions simples Corrigé du TD : Fonctions simples Exercice : Fonctions élémentaires. Cas f(x) = Il est clair qu il n y a aucun problème de définition et que cette fonction est définie pour tout x réel. De plus, la fonction

Plus en détail

Correction du devoir surveillé n o 2

Correction du devoir surveillé n o 2 Correction du devoir surveillé n o EA 5 novembre 06 Questions diverses. ( pt.) Arithmétique : r R, n N, u n+ = u n + r. On a alors u n = u 0 + nr pour tout n N. Géométrique : q R, n N, u n+ = qu n. On

Plus en détail

CENTRALE PC 2000 ÉPREUVE DE MATH 2. Première partie

CENTRALE PC 2000 ÉPREUVE DE MATH 2. Première partie CENTRALE PC 2000 ÉPREUVE DE MATH 2 Première partie I. A. 1. La fonction x px kx 2 = x(p kx) présente un maximum pour toute valeur de p au point d abscisse x = p p2 et il vaut 2k 2k. Conclusion : J(f) =

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail

( ) = ax. On dit que f est une fonction linéaire. ( ) = b. On dit que f est une fonction constante.

( ) = ax. On dit que f est une fonction linéaire. ( ) = b. On dit que f est une fonction constante. Chapitre : Fonctions de référence I Fonctions affines Définition d'une fonction affine f est une fonction affine si, et seulement si, il existe deux réels a et b tels que pour tout x, f x ( ) = ax + b

Plus en détail

I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS

I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS I. ÉTUDE DES FONCTIONS SIN ET COS Les propriétés mises en évidence au thème précédent vont permettre d étudier les fonctions trigonométriques { { R R R R cos : et sin : x cosx) x sinx). On fixe un repère

Plus en détail

Fascicule d exercices

Fascicule d exercices UE4 : Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Analyse Fascicule d exercices Christelle MELODELIMA Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de

Plus en détail