La Thermographie Infrarouge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Thermographie Infrarouge"

Transcription

1 Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance prédictive 27/11/2009 Corporate Services International Slide 1 Définitions NOTIONS DE TEMPERATURE La température d un corps est une grandeur physique qui caractérise le niveau thermique de ce corps: celle-ci s exprime en dégré Celsius ( C) ou en Kelvin (K). 0 Kelvin = -273 Celsius = Zéro absolu = Valeur énergétique nulle Par contact (thermomètre) MESURE DE TEMPERATURE Par rayonnement (radiomètre) Si la température d un corps est supérieure à 0 K, celui-ci émet des rayonnements situés dans les longueurs d ondes infrarouges, proportionnels à sa température. Le radiomètre mesure la puissance de rayonnement émis et la transcrit en T. 27/11/2009 Corporate Services International Slide 2 1

2 Définition de l Infrarouge LE SPECTRE ELECTROMAGNETIQUE DE LA LUMIERE La lumière visible, les ondes radio, TV, sont des rayonnements électromagnétiques: Domaine visible 0,4µm 0,8µm 0,1A 10A 0,1µm 1µm 100µm 1cm Rayons Gamma Rayons X Ultraviolet Infrarouge Ondes Radio 1A 100A 10µm 1mm 2µm 15µm Bande spectrale utilisée en thermographie IR La bande spectrale infrarouge s étend de 0,8 à 1000µm. NB: cette zone comporte plusieurs sections: l infrarouge proche de 0,8 à 3µm, l infrarouge moyen de 3 à 6µm, l infrarouge éloigné de 6 à 15µm et l infrarouge lointain de 15 à 1000µm. 27/11/2009 Corporate Services International Slide 3 Définition de la Thermographie IR LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE La Thermographie InfraRouge est la technique de mesure et d imagerie de T dans la bande spectrale associée aux longueurs d ondes infrarouges. THERMOGRAPHIE IR = VISUALISATION + QUANTIFICATION DE T COMMENT APPLIQUER LA THERMOGRAPHIE IR? On utilise un appareillage de mesure équipé d un capteur sensible aux rayonnements infrarouges: la Caméra Infrarouge (ou caméra de thermographie infrarouge). Celle-ci transcrit les rayonnements captés en points lumineux sur un écran (visualisation) et convertit la puissance de rayonnement émise en températures (quantification), sur base d une calibration spécifique. 27/11/2009 Corporate Services International Slide 4 2

3 Bandes Spectrales Infrarouges BANDES SPECTRALES EN THERMOGRAPHIE IR CLASSIQUE Dans la gamme 2-15µm, on utilise plus spécifiquement deux bandes spectrales: celles-ci correspondent à des fenêtres atmosphériques où le facteur moyen de transmission est optimal mais non maximal. 2-5µm (Ondes Courtes) 8-14µm (Ondes Longues) 27/11/2009 Corporate Services International Slide 5 Transmission Atmosphérique FACTEUR MOYEN DE TRANSMISSION ATMOSPHERIQUE Le facteur moyen de transmission atmosphérique varie en fonction de la distance de mesure, le taux d humidité atmosphérique et de la bande spectrale du radiomètre infrarouge. Courbes réalisées pour une atmosphère à 50% d humidité relative 27/11/2009 Corporate Services International Slide 6 3

4 Lois du rayonnement infrarouge ETUDES THEORIQUES ET REFERENTIELLES Le corps Noir Le corps noir est le corps de référence dans la théorie du rayonnement infrarouge: il est capable d absorber tout rayonnement incident quelque soit sa longueur d onde et d émettre à son tour des radiations à toutes les longueurs d onde. Ce corps référentiel cède à son environnement toute l énergie captée jusqu à l établissement d un équilibre thermodynamique. LE CORPS NOIR EST UN RADIATEUR IDEAL Trois lois définissent le rayonnement du corps noir: - la loi de Planck - la loi de Wien - la loi de Stefan-Boltzmann 27/11/2009 Corporate Services International Slide 7 Lois du rayonnement infrarouge DEFINITION GRAPHIQUE DU RAYONNEMENT DU CORPS NOIR Courbes de Planck Loi de Wien Loi de Stefan Boltzmann 27/11/2009 Corporate Services International Slide 8 4

5 Lois du rayonnement infrarouge PRINCIPE D ETALONNAGE D UNE CAMERA INFRAROUGE L étalonnage d une caméra thermique est réalisé à partir d un corps noir référentiel: il consiste à établir la relation entre la puissance de rayonnement émis et la température du corps noir. Courbes de Planck Courbe d étalonnage Ex: courbe d étalonnage d une caméra onde courte (2-5µm) 27/11/2009 Corporate Services International Slide 9 Lois du rayonnement infrarouge ETUDE PRATIQUES: LE CORPS NOIR & LE CORPS REEL CORPS REEL CORPS NOIR = RADIATEUR IDEAL APPLICATION DE CORRECTIONS BILAN RADIATIF DU CORPS NOIR ET DU CORPS REEL 27/11/2009 Corporate Services International Slide 10 5

6 Lois du rayonnement infrarouge BILAN RADIATIF: CAS GENERAL Ri Rt Ri = Rr + Re + Rt Corps 1 = (Rr/Ri) + (Re/Ri) + (Rt/Ri) Rr Re avec (Rr/Ri) = Réflectivité = r (Re/Ri) = Emissivité = ε (Rt/Ri) = Transmissivité = t EQUATION DE BASE DU BILAN RADIATIF 1 = r + ε + t 27/11/2009 Corporate Services International Slide 11 Lois du rayonnement infrarouge BILAN RADIATIF: CAS DU CORPS NOIR ET DU CORPS REEL LE CORPS NOIR ε = 1 Réflexion nulle r = 0 Transmission nulle t = 0 LE CORPS REEL: CAS GENERAL Le cas général inclu les corps généralement rencontrés en thermographie IR classique: ceux-ci sont supposés «non transmetteurs» : CORPS OPAQUES ε + r = 1 Transmission nulle t = 0 27/11/2009 Corporate Services International Slide 12 6

7 Lois du rayonnement infrarouge BILAN RADIATIF: CAS PARTICULIERS LES CORPS SEMI-TRANSPARENTS Ces corps sont en général des milieux de propagation des rayonnements IR situés entre l objet opaque et la caméra thermique. ex: l atmosphère. ε + t = 1 Réflexion nulle pour les gaz r = 0 exemple: l atmosphère. LE MIROIR THERMIQUE PARFAIT r = 1 LE CORPS TRANSPARENT IDEAL t = 1 (le vide) 27/11/2009 Corporate Services International Slide 13 Principe de mesure CAS GENERAL - GRANDEURS D INFLUENCE Distance de mesure entre le corps et la caméra infrarouge * dm Rayonnement émis par l'atmosphère Courbe du facteur moyen de transmission atm en fonction de la distance (OL-OC) Thermogramme Caméra infrarouge Rayonnement émis par le corps Corps réel Image IR Mesure des et transmis au travers de l'atm. "opaque" et T rayonnements captés * Température & corrections * Emissivité * Réflectivité Rayonnement environnant réfléchi par le corps et transmis au travers de l'atm. ε + r =1 ε (atm) + t (atm) =1 Atmosphère Environnement "Milieu semi-transparent" Rayonnement en provenance d'une * T atm source de chaleur environnante * Transmission atm * T env * Emmission atm 27/11/2009 Corporate Services International Slide 14 7

8 Applications Générales EQUIPEMENTS ELECTRIQUES - HAUTE-TENSION BORNES SECTIONNEUR HT: - Oxydation et serrage du contact CONNEXIONS BARRES HT: - Tresses défectueuses 27/11/2009 Corporate Services International Slide 15 Applications Générales EQUIPEMENTS ELECTRIQUES - BASSE-TENSION 81.3 C C C C CONTACTEUR: - Contact défectueux BORNIER BT: - Serrage defectueux 27/11/2009 Corporate Services International Slide 16 8

9 Applications Générales EQUIPEMENTS ELECTRIQUES - BASSE-TENSION CONDUCTEURS BT: - Sertissage de cosse défectueux DISJONCTEUR BT: - Dépassement de la charge nominale 27/11/2009 Corporate Services International Slide 17 Applications Générales EQUIPEMENTS ELECTRIQUES - BASSE-TENSION FUSIBLES A CARTOUCHES: - Contact de base oxydé ou désserré FUSIBLES BT: - Pinçage des plots 27/11/2009 Corporate Services International Slide 18 9

10 Applications Générales EQUIPEMENTS ELECTRIQUES - MOTEURS 56.3 C MOTEUR: - Défectuosité statorique - Surcharge - Ventilation insuffisante C 27/11/2009 Corporate Services International Slide 19 Applications Générales EQUIPEMENTS MECANIQUES - ROULEMENTS 66.7 C C POMPES: - Problème de lubrification - Problème de lignage - Problème de roulement NB: une mesure vibratoire permettra de diagnostiquer avec précision la défectuosité 27/11/2009 Corporate Services International Slide 20 10

11 Applications Générales EQUIPEMENTS THERMIQUES REFRACTAIRES: - Dégradation du briquetage - Problème de fissuration - Problème de jointure - Réglage inadéquat de brûleurs (intensité et direction de flammes) 27/11/2009 Corporate Services International Slide 21 Applications Générales EQUIPEMENTS THERMIQUES C REFRACTAIRES: - Dégradation du briquetage - Problème de fissuration - Problème de jointure C 27/11/2009 Corporate Services International Slide 22 11

12 Applications Générales EQUIPEMENTS THERMIQUES C REFRACTAIRES: - Dégradation du briquetage - Problème de fissuration - Problème de jointure C 27/11/2009 Corporate Services International Slide 23 Applications Générales EQUIPEMENTS THERMIQUES REFRACTAIRES: - Dégradation du briquetage - Problème de fissuration - Problème de jointure 27/11/2009 Corporate Services International Slide 24 12

13 Applications Générales EQUIPEMENTS THERMIQUES CANALISATION VAPEUR: - Dégradation du calorifuge - Absence d isolation - Problème de jointure 27/11/2009 Corporate Services International Slide 25 Applications Générales BÂTIMENT POTENTIALITES: - Problème d infiltration - Problème d humidité - Localisation de canalisation sous chape (fuites) 27/11/2009 Corporate Services International Slide 26 13

14 Applications Générales BÂTIMENT MAISON D HABITATION: - Repérage de déperditions thermiques - Problème d isolation 27/11/2009 Corporate Services International Slide 27 Avantages de la thermographie IR MESURES SANS CONTACT CONTRÔLE EN CHARGE CONTRÔLE NON DESTRUCTIF RAPIDITE DU DIAGNOSTIC INFRAROUGE GRANDES POTENTIALITES DES EQUIPEMENTS INFRAROUGES MAINTENANCE PREDICTIVE DIMINUTION DES COÛTS D ENTRETIEN AUGMENTATION DE LA FIABILITE DE L OUTIL DE PRODUCTION ETC... 27/11/2009 Corporate Services International Slide 28 14

15 Inconvénients de la thermo IR MATERIELS STANDARD COUTEUX ADAPTER LE MATERIELS IR SUIVANT LES APPLICATIONS MAÎTRISER LA SITUATION DE MESURE... 27/11/2009 Corporate Services International Slide 29 15

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Définition. Business Advisers. I-Care. La thermographie infrarouge

Définition. Business Advisers. I-Care. La thermographie infrarouge Cordial I-Care Business Advisers Company Presentation La thermographie infrarouge Tokyo Décembre 2012 August 2007 1 Définition La thermographie infrarouge est une technique sans contact, non destructive

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

La thermographie infrarouge en maintenance prédictive cas du Centre hospitalier Saint-Joseph-Espérance

La thermographie infrarouge en maintenance prédictive cas du Centre hospitalier Saint-Joseph-Espérance La thermographie infrarouge en maintenance prédictive cas du Centre hospitalier Saint-Joseph-Espérance ÉTUDE DE CAS Energie DGTRE SOMMAIRE - LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE EN MAINTENANCE PRÉDICTIVE SOMMAIRE

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique Présentation réalisée par des étudiants de SupOptique : Jean-Baptiste Frossard, Julien Saby,, Thierry Lautier Encadrés par : Marc Bondiou La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge ou comment voir l invisible! vendredi 9 mars 2007 dès 11h45 et jusqu à 13h45 LUNCH-DEBAT 2007 o r g a n i s a t i o n partenaire principal p a r t e n a i r e s La thermographie

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

La thermographie dans tous ses états

La thermographie dans tous ses états SEMINAIRE SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES La thermographie dans tous ses états Sylvain TELMI, ITC 1 Interlocuteur Sylvain TELMI 10 ans d expérience dans le domaine de la thermographie Instructeur licencié

Plus en détail

DEMONSTRATION AMIENS

DEMONSTRATION AMIENS THERMOGRAPHIE INFRAROUGE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUE SUIVANT LE DESCRIPTIF TECHNIQUE APSAD D19 DEMONSTRATION AMIENS Page 1 / 18 Rapport de contrôle Client : DEMONSTRATION Lieu d'intervention : AMIENS

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox

Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox 1 / Théorie Sommaire 1-1 / Température et mesures thermographiques 1-2 / Rayonnements électromagnétiques 1-3 / Les différentes réflexions 1-4 /

Plus en détail

Les vrais professionnels de la thermographie. André Godin

Les vrais professionnels de la thermographie. André Godin Les vrais professionnels de la thermographie Maintenance Prédictive, Prévention incendie, Accréditation ISO 17020, Certification VCA André Godin Société de Services Spécialisée en Thermographie Haut-Vinâve

Plus en détail

Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets)

Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets) Maintenance préventive par thermographie infrarouge date L Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets) 123 www.effitec.ch 0848 701 000 Thermographiste: Ph. Berner 1. Introduction La thermographie infrarouge

Plus en détail

Lp-GPVI. La Thermographie

Lp-GPVI. La Thermographie Lp-GPVI La Thermographie PORTAUX Remy SURKUS Eric 1 Sommaire 1.Définition de la thermographie...3 1.1 Définition...4 1.2 Méthode de thermographie...4 2. Thermographie infrarouge...4 2.1 Définition...4

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie infrarouge (ir) Introduction Historique Domaines d application types d équipements Fonctionnement de la caméra ir Facteurs d erreurs

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations?

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? J.-B. Henry, V. Le Sant, R. Chasseigne, S. Pierrard, P. Ridoux 1 Qui sommes-nous? Laboratoire d'essais et expert technique Organisme

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

1 ère STI 2D _ TD_Thermographie infrarouge Page 1

1 ère STI 2D _ TD_Thermographie infrarouge Page 1 1 ère STI 2D _ TD_ infrarouge Page 1 INTRODUCTION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE La thermographie infrarouge est un outil de diagnostic permettant de détecter des variations thermiques locales et des déperditions

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge

Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge Après les détecteurs de gaz ponctuels et linéaires, voici un procédé de détection qui donne enfin une image du nuage. 1 Introduction L actualité récente

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

Les Contrôles Non Destructifs

Les Contrôles Non Destructifs Les Contrôles Non Destructifs 1 Méthodes de maintenance MAINTENANCE d'après l'afnor CORRECTIVE PREVENTIVE PALLIATIVE Dépannage (Défaillance partielle) CURATIVE Réparation (Défaillance totale) SYSTEMATIQUE

Plus en détail

Mesure de température. électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit :

Mesure de température. électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit : Mesure de température Définitions : L élévation de la température dans une matière est l agitation des électrons sur la couche périphérique de l atome. On distingue trois échelles fortement utilisées Soit

Plus en détail

RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE

RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE 1 Définitions Considérons un corps porté à une température T. Ce corps émet de l'énergie par sa surface sous forme de rayonnement thermique, c estàdire

Plus en détail

PARTIE II THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

PARTIE II THERMOGRAPHIE INFRAROUGE PARTIE II THERMOGRAPHIE INFRAROUGE Landolsi Foued Page 60 THERMOGRAPHIE INFRAROUGE I. Définition La thermographie infrarouge (TIR) est la science de l'acquisition et de l'analyse d'informations thermiques

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Programme d introduction à la thermographie 1 jour

Programme d introduction à la thermographie 1 jour Programme d introduction à la thermographie 1 jour Intitulé : Introduction à la thermographie infrarouge - 1J. Opérateurs de thermographie infrarouge débutant. 1 jour (de 9h00 17h00) PARIS - Lycée Jacquard

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

Rayonnement thermique

Rayonnement thermique 1 Cours Sciences Physiques MP Rayonnement thermique Le rayonnement thermique est un transfert énergétique classé dans les transferts thermiques qui comptent aussi la conduction et la convection. Ce mécanisme

Plus en détail

Paramètres des sources de rayonnement

Paramètres des sources de rayonnement G. Pinson - Effet de serre 1- Flux solaire émis / 1 1- FLUX SOLAIRE EMIS Paramètres des sources de rayonnement Flux énergétique : F [J/s = W] (Ou Flux radiatif) Quantité d'énergie émise par unité de temps

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT

LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT «Outil du thermicien» 20/01/11 Réunion à thème : Outil terrain de l audit : Thermographie Infiltrométrie 1 L Infrarouge Rayonnement électromagnétique et grandeurs

Plus en détail

La maintenance prédictive par thermographie

La maintenance prédictive par thermographie Salon MAINTENANCE - Namur Jeudi 7 mai 2009 Haut-Vinâve de Momalle, 77 4350 REMICOURT 04/223.80.90 managing@infravision.be Dia n 1 La par son département de l énergie et du bâtiment durable de la DG04 dans

Plus en détail

DU BATIMENT ECA N xxx. A xxxxxxxxxxxxxxxxx

DU BATIMENT ECA N xxx. A xxxxxxxxxxxxxxxxx DU BATIMENT ECA N xxx sis sur la parcelle n xxxxxxxx A xxxxxxxxxxxxxxxxx PROPRIETE DE xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Etabli pour xxxxxxxxxxx Lucens, le 28 mars 2013/GS/sr 1. SOMMAIRE 2. GENERALITES INFORMATIONS

Plus en détail

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com Comment tbien utiliser les vitrages d aujourd hui d h Les multiples capacités de calibration des performances LucJoubert consultant SeniorenVitrages Luc Joubert, consultant Senior en Vitrages, Synergia

Plus en détail

Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique

Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique L'expression "télédétection" désigne l'observation de la surface terrestre à partir de l'espace en utilisant les propriétés des ondes électromagnétiques

Plus en détail

Chapitre 5. Transfert chaleur par rayonnement

Chapitre 5. Transfert chaleur par rayonnement Chapitre 5 Transfert chaleur par rayonnement 1 Sommaire : 1 - Nature du rayonnement 2 - Caractéristiques ristiques Energétiques 3 - Corps noir 4 - Flux solaire intercepté par la planète Terre 5 - Equilibre

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

Sci7.2.3 : Les transferts de chaleur

Sci7.2.3 : Les transferts de chaleur Sciences 7 e année Nom : Sci7.2.3 : Les transferts de chaleur Vocabulaire 1. Les trois modes de transfert de chaleur a) La conduction, convection, radiation (p.176) b) Laboratoire 6-1D L absorption d énergie

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Les méthodes et outils de diagnostic et de contrôle appliqués pour la maintenance et la maîtrise des risques -

Les méthodes et outils de diagnostic et de contrôle appliqués pour la maintenance et la maîtrise des risques - Les méthodes et outils de diagnostic et de contrôle appliqués pour la maintenance et la maîtrise des risques - Application de la Thermographie infrarouge au diagnostic 1. Introduction Vincent Leemans,

Plus en détail

1) Qu est-ce qu un EIE?

1) Qu est-ce qu un EIE? en ALSACE Caméra thermique et rénovation énergétique, quelle utilisation? Magali AMENTA, Conseillère Info Énergie Alter Alsace Energie Strasbourg Florent RICHARD, Conseiller Info Énergie Ville d'erstein

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

L imagerie Thermique et Infrarouge

L imagerie Thermique et Infrarouge Garfa Naguib Hacherez Sofiane Kheribi Ayman L imagerie Thermique et Infrarouge (Matière et forme) Dans quels domaines l imagerie thermique a-t-elle un rôle à jouer? TPE session 2013/2014 1 Sommaire I)

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

La thermographie infrarouge. VISUALISER pour COMPRENDRE

La thermographie infrarouge. VISUALISER pour COMPRENDRE La thermographie infrarouge VISUALISER pour COMPRENDRE et ECONOMISER! nathalie deltenre Architecte Maitre en restauration patrimoine FESRPA Thermographiste CCI-Libramont, le 20 avril 200. LA THERMOGRAPHIE

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants. La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010

1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants. La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010 RAPPORT D' ANALYSE THERMOGRAPHIQUE Effectuée au : 1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants Pour le compte de : La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010 813 Bériault, suite 106, Longueuil Qc J4G

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Considérations Générales Daniel Convers Agenda > Concepts de base des caméras thermiques > Portée et Mythes > Principes d'optimisation Concepts de base

Plus en détail

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/fmillour cf le cours de Pierre Léna : «L

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. produit b. polychromatique c. longueur d onde d. supérieure e. trichromatique f. cônes g. thermique h. Wien 2. QCM a. peut être

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 Nom Prénom : Note : / 20 Cours / 5 Exercices d application / 9 Résolution de problème ou analyse de documents / 6 Partie A : Questions de cours 5 points

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

Aquitaine Thermographie

Aquitaine Thermographie Recherches de fuites par thermographie infrarouge Aquitaine Thermographie La thermographie La thermographie est une technologie précise et efficace, un allié fiable dans le domaine du bâtiment, de la maintenance

Plus en détail

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Club OA du 1er juin 2010 Catherine Courtecuisse Jean-Marie Degaugue LRPC Lille Groupe Contrôles extérieurs et surveillance des OA Source présentation:

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix SYNERGYS TECHNOLOGIES - Quartier Plessier - 39 avenue du 8 e Régiment de Hussards BP 30109-68132 Altkirch

Plus en détail

TRANSFERTS THERMIQUES

TRANSFERTS THERMIQUES TRANSFERTS THERMIQUES I. RAYONNEMENT 1. Connaissances a. Qu est-ce qui véhicule l énergie thermique par rayonnement? b. Quelle est la propriété du modèle idéal du corps noir? c. Imaginons que vous exposiez

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE

IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE EXTRAIT DU BO: Planète Terre et environnement global La structure et l'évolution des enveloppes externes de la

Plus en détail

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie Le mur, placé sur une façade exposée sud, accumule l énergie solaire sous forme thermique durant le jour

Plus en détail

1. Théorie de la thermographie

1. Théorie de la thermographie 1. Théorie de la thermographie 1.1 Introduction Le domaine du rayonnement infrarouge et les techniques de thermographie associées sont souvent méconnus des nouveaux utilisateurs de caméra infrarouge. Cette

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Propriété d'anatherm - copie interdite

Propriété d'anatherm - copie interdite L Analyse par Thermographie, notre métier. Trois secteurs d activité : Consultance Analyses infrarouges, coaching, études de faisabilité, rédaction de procédures, Formations Formateurs sous licence ITC

Plus en détail

Rayonnements dans l Univers

Rayonnements dans l Univers Rayonnements dans l Univers Niveau T ale S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour visualiser des objets astronomiques à partir d'observations terrestres et spatiales

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Sommaire Introduction Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge Définition Principe Rayonnement infrarouge La thermographie

Sommaire Introduction Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge Définition Principe Rayonnement infrarouge La thermographie Sommaire Introduction... 2 I. Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge... 2 1. Définition... 2 2. Principe... 2 3. Rayonnement infrarouge... 3 4. La thermographie... 6 5. Techniques d'analyse

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande EASY Sender 5.8 Avec relais de télécommande Notice d utilisation Référence document : NS_511058_1002 Pour une installation correcte et rapide, nous insistons sur l utilisation de cette notice. 2 Certificat

Plus en détail

applications en élevage avicole

applications en élevage avicole Thermographie Infrarouge : applications en élevage avicole Fabien LAGOUTTE, Léni CORRAND et Jean-Luc GUERIN ENVT, Clinique des Elevages Avicoles et Porcins Toulouse Agri campus Thermographie en élevage

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Vitrages et protections solaires

Vitrages et protections solaires Vitrages et protections solaires Verre et effet de serre Transmission spectrale Double verre: modes de transmission de chaleur Verre isolant triple, avec film Verre antisolaire Verre anti-reflet Verre

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Verre et contrôle solaire

Verre et contrôle solaire Verre et contrôle solaire 2004 1 INTRODUCTION... 2 2 LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE... 3 2.1 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENTS... 3 2.2 LE SPECTRE SOLAIRE... 4 3 FACTEURS ÉNERGÉTIQUES ET LUMINEUX...

Plus en détail

Pourquoi le rayonnement en météorologie?

Pourquoi le rayonnement en météorologie? Rayonnement Atmosphérique: Equation du Transfert Radiatif: modèles simplifiés 1 Pourquoi le rayonnement en météorologie? C est la seule source d énergie du système Terre-Atmosphère L atmosphère ne consomme

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale

Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale Philippe HERVÉ Julie CEDELLE Laboratoire d Énergétique et d Économie d Énergie, Université Paris X Nanterre, 50 Rue de Sèvres, 92140 Ville

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Note d application Pour nous contacter : Tel. : 01 39 67 67 67 67 Fax. :

Plus en détail