Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»"

Transcription

1 Schéma Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»

2 Analyse du sujet:

3 Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»

4 Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» 5 îles : Basse Terre/Grande Terre, les Saintes (X2), Marie-Galante, la Désirade Un milieu volcanique Un milieu tropicale (alizés => cyclone)

5 Analyse du sujet: Les métropoles Les centres économique Les axes de communication Les migrations «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» 5 îles : Basse Terre/Grande Terre, les Saintes (X2), Marie-Galante, la Désirade Un milieu volcanique Un milieu tropicale (alizés => cyclone)

6 Analyse du sujet: Les métropoles Les centres économique Les axes de communication Les migrations «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Les «différentes économies»: plantation, tourisme Les ports Les aéroports Les échanges Les migrations Les aides de l UE et de la métropole 5 îles : Basse Terre/Grande Terre, les Saintes (X2), Marie-Galante, la Désirade Un milieu volcanique Un milieu tropicale (alizés => cyclone)

7 Du sujet vers le plan de la légende: 1. Il faut analyser le sujet d un schéma comme celui d une composition

8 Du sujet vers le plan de la légende: 1. Il faut analyser le sujet d un schéma comme celui d une composition 2. Il faut identifier les éléments à cartographier au brouillon

9 Du sujet vers le plan de la légende: 1. Il faut analyser le sujet d un croquis comme celui d une composition 2. Il faut identifier les éléments à cartographier au brouillon 3. Il faut classer et hiérarchiser les éléments autour de 2 ou 3 parties/idées (il est possible de faire des sous-parties)

10 Du sujet vers le plan de la légende: 1. Il faut analyser le sujet d un croquis comme celui d une composition 2. Il faut identifier les éléments à cartographier au brouillon 3. Il faut classer et hiérarchiser les éléments autour de 2 ou 3 parties/idées (il est possible de faire des sous-parties) 4. Il faut définir une plage de couleur ou un figuré pour chaque élément en gardant la logique du langage cartographique => voir p

11 Vers la légende: 1. Une île tropicale et volcanique

12 Vers la légende: 1. Une île tropicale et volcanique Principal volcan Direction des alizés

13 Vers la légende: 1. Une île tropicale et volcanique Principal volcan Direction des alizés

14 Vers la légende: 2. Un territoire densément peuplé et urbanisé. a. Les villes b. Les flux migratoires

15 Vers la légende: 2. Un territoire densément peuplé et urbanisé. a. Les villes Chef-lieu régional Villes secondaires «centre» économique Principaux axes de communication b. Les flux migratoires Flux migratoires dissymétrique Immigration clandestine

16 Vers la légende: 2. Un territoire densément peuplé et urbanisé. a. Les villes Chef-lieu régional Villes secondaires «centre» économique Principaux axes de communication b. Les flux migratoires Flux migratoires dissymétrique Immigration clandestine

17 Vers la légende: 3. Une région ultrapériphérique en quête de développement a. Des économies fragiles et dépendantes b. Le poids des relations avec l UE et la métropole.

18 Vers la légende: 3. Une région ultrapériphérique en quête de développement a. Des économies fragiles et dépendantes Economie de plantations en crise Port de commerce Port de pêche Echanges inter-îles Aéroport international Tourisme balnéaire Autres sites touristiques (parcs nationaux et réserve) b. Le poids des relations avec l UE et la métropole. Echanges déséquilibrés Aides européenne et métropolitaine

19 Vers la légende: 3. Une région ultrapériphérique en quête de développement a. Des économies fragiles et dépendantes Economie de plantations en crise Port de commerce Port de pêche Aéroport international Echanges inter-îles Tourisme balnéaire Autres sites touristiques (parcs nationaux et réserve) b. Le poids des relations avec l UE et la métropole. Echanges déséquilibrés Aides européenne et métropolitaine

20 Conseil pour la réalisation:

21 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte

22 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte 2. Dessinez au stylo noir les contours simplifiés de l espace géographique étudié.

23 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte 2. Dessinez au stylo noir les contours simplifiés de l espace géographique étudié. 3. Coloriez les plages aux crayons de couleurs: attention au choix des couleurs

24 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte 2. Dessinez au stylo noir les contours simplifiés de l espace géographique étudié. 3. Coloriez les plages aux crayons de couleurs: attention au choix des couleurs 4. Dessinez les figurés (symboles, lignes, hachures, pointillés ) avec des feutres fins et/ou un trace symboles

25 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte 2. Dessinez au stylo noir les contours simplifiés de l espace géographique étudié. 3. Coloriez les plages aux crayons de couleurs: attention au choix des couleurs 4. Dessinez les figurés (symboles, lignes, hachures, pointillés ) avec des feutres fins et/ou un trace symboles 5. Notez les noms avec un feutre fin: attention au choix des couleurs

26 Conseil pour la réalisation: 1. Réalisez la légende sur une autre feuille que celle de la carte 2. Dessinez au stylo noir les contours simplifiés de l espace géographique étudié. 3. Coloriez les plages aux crayons de couleurs: attention au choix des couleurs 4. Dessinez les figurés (symboles, lignes, hachures, pointillés ) avec des feutres fins et/ou un trace symboles 5. Notez les noms avec un feutre fin: attention au choix des couleurs 6. Donnez un nom au croquis

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47 Côte sous le vent

48 MER DES CARAIBES Côte sous le vent OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES

49 MER DES CARAIBES Grande Terre Côte sous le vent Basse Terre La Désirade OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES Les Saintes Marie- Galante

50 MER DES CARAIBES Haïtiens Grande Terre Côte sous le vent Basse Terre La Désirade OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES Les Saintes Marie- Galante

51 MER DES CARAIBES Haïtiens Pointe-Noire Côte sous le vent Sainte-Rose Lamentin Basse Terre Petit-Bourg Anse- Bertrand Port- Louis Petit-Canal Moineà-l Eau Abymes Grande Terre Le Moule Sainte-Anne Saint-François La Désirade Basse- Terre Saint-Louis Marie- Galante Grand-Bourg Pointeà-Pitre Capesterre- Belle-Eau OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES Terre-de-Haut Les Saintes

52 MER DES CARAIBES Haïtiens Pointe-Noire Côte sous le vent Sainte-Rose Lamentin Basse Terre La Soufrière Petit-Bourg Anse- Bertrand Port- Louis Petit-Canal Moineà-l Eau Abymes Grande Terre Le Moule Sainte-Anne Saint-François La Désirade Basse- Terre Saint-Louis Marie- Galante Grand-Bourg Pointeà-Pitre Capesterre- Belle-Eau OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES Terre-de-Haut Les Saintes

53 «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» MER DES CARAIBES Haïtiens Pointe-Noire Côte sous le vent Sainte-Rose Lamentin Basse Terre La Soufrière Petit-Bourg Anse- Bertrand Port- Louis Petit-Canal Moineà-l Eau Abymes Grande Terre Le Moule Sainte-Anne Saint-François La Désirade Basse- Terre Saint-Louis Marie- Galante Grand-Bourg Pointeà-Pitre Capesterre- Belle-Eau OCEAN ATLANTIQUE MER DES ANTILLES Terre-de-Haut Les Saintes

Index. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894645222. Index 203

Index. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894645222. Index 203 Index 203 Index Abymes, Les (Grande-Terre)... 87 Achats... 51 Aéroport Pôle Caraïbes...37 Allée Dumanoir (Capesterre)... 124 Anse à la Gourde (Grande-Terre)... 94 Anse Canot (Grande-Terre)... 92 Anse Canot

Plus en détail

Proximité - Responsabilité - Solidarité

Proximité - Responsabilité - Solidarité Le Conseil d'administration de la Caisse Régionale* en présence du Directeur Général De gauche à droite (bas) : Guy ADOLPHE Secrétaire adjoint, Angèle MAUGIR, Paul CARITE Directeur Général, Christian FLEREAU

Plus en détail

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Introduction À travers son histoire, la France s est constituée un vaste territoire ultramarin.

Plus en détail

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Données issues du Fichier Consulaire de la CCI IG Département CFE/GU CCIIG Fichier consulaire Le 28/02/2013

Plus en détail

LES TERRITOIRES ULTRAMARINS DE L UNION EUROPEENNE ET LEUR DEVELOPPEMENT

LES TERRITOIRES ULTRAMARINS DE L UNION EUROPEENNE ET LEUR DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de 1 ère Florian NICOLAS LES TERRITOIRES ULTRAMARINS DE L UNION EUROPEENNE ET LEUR DEVELOPPEMENT La mise en lumière de la façade de l Assemblée nationale pour l année des outre-mer

Plus en détail

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit Basse-Terre, le 14 octobre 2015 La Région Guadeloupe a engagé

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL. «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges. De la Guadeloupe 2007-2013

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL. «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges. De la Guadeloupe 2007-2013 PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL De la Guadeloupe 2007-2013 «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges 1 1. Contexte Présentation du programme Leader LEADER est un

Plus en détail

Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010

Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010 Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010 Introduction Ali Tur (1889-1977), fut envoyé par le Ministère des Colonies pour reconstruire la Guadeloupe après le cyclone de 1928,

Plus en détail

Exemple de progression

Exemple de progression CROQUIS ET SCHEMAS EN GEOGRAPHIE LYCEE- 2012 Exemple de progression ère en 1 S CROQUIS ET SCHEMAS EN GEOGRAPHIE: CONSTRUIRE UNE FICHE SUR LES DEUX EXERCICES Ce sont deux outils représentant l organisation

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE Réunion du 30 juin 2015 1 LE BUDGET DEPARTEMENTAL 2015, SE CHIFFRE A : 865 M dont :»665 M en fonctionnement»200 M en investissement 2 En dépit

Plus en détail

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 GRATUIT n 15 46 Bons plans sur toute l île Présentez ce guide chez nos partenaires et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes.

Plus en détail

Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation

Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation Fiche : L'ESPAGNE : un territoire en mutation Pourquoi et en quoi le territoire espagnol est-il en mutation? Quelles en sont les limites? PARTIE 1 : QUESTIONNAIRE Consignes : - Les questions ont pour finalité

Plus en détail

Comportements d achats alimentaires en Guadeloupe

Comportements d achats alimentaires en Guadeloupe Comportements alimentaires et perceptions de l'alimentation en Guadeloupe en 2010 (Enquête réalisée sur le modèle du Baromètre Santé Nutrition 2008 de l institut national de la prévention et d éducation

Plus en détail

Le Moule. Pointe à Pitre Gosier. Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre. Population : 450 000 habitants, en hausse

Le Moule. Pointe à Pitre Gosier. Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre. Population : 450 000 habitants, en hausse Le Moule Lamentin Baie-Mahault Petit-Bourg Pointe à Pitre Gosier saint-françois Guadeloupe Basse-terre Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre Population : 450 000 habitants,

Plus en détail

ADIL de la Guadeloupe

ADIL de la Guadeloupe ADIL de la Guadeloupe Etablissements adaptés et accessibles aux personnes âgées AVANT-PROPOS Selon les prévisions de l INSEE, la Guadeloupe sera en 2030 l une des trois régions de France qui comportera

Plus en détail

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale François Dillmann est professeur d histoiregéographie au lycée Camille Sée de Colmar et formateur académique. Sa contribution s inscrit dans le prolongement de la journée de formation sur les nouveaux

Plus en détail

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Les programmes prévoient que «les s soient, de la sixième à la troisième, régulièrement et progressivement initiés à la lecture

Plus en détail

-CROQUIS- «Les énergies en Russie, une question de géopolitique».

-CROQUIS- «Les énergies en Russie, une question de géopolitique». -CROQUIS- «Les énergies en Russie, une question de géopolitique». Du sujet vers le plan de la légende: Du sujet vers le plan de la légende: 1. Il faut analyser le sujet d un croquis comme celui d une composition

Plus en détail

SCHÉMA DE MISE EN VALEUR DE LA MER

SCHÉMA DE MISE EN VALEUR DE LA MER SCHÉMA DE MISE EN VALEUR DE LA MER 1 - OBJET ET DÉFINITION DU PÉRIMÈTRE 1.1 L OBJET DU S.M.V.M Les schémas de mise en valeur de la mer (S.M.V.M) ont été institués par l article 57 de la loi n 83-8 du 7

Plus en détail

Méditerranée caribéenne, Méditerranée américaine

Méditerranée caribéenne, Méditerranée américaine Méditerranée caribéenne, Méditerranée américaine Plan I- La méditerranée, un concept spatial en débat II- Une mosaïque régionale I- La méditerranée, un concept spatial en débat Du modèle spatial Une méditerranée

Plus en détail

3 e secondaire, option Enseignante : Line Patenaude. Compétence Activité d apprentissage Nature des évaluations. Le portfolio

3 e secondaire, option Enseignante : Line Patenaude. Compétence Activité d apprentissage Nature des évaluations. Le portfolio 3 e secondaire, option Crayon feutre pointe fine et/ou plume et encre Expérimenter les lignes, les hachures et les points 4 croquis Le masque Différentes cultures et art intuitif Réaliser d une façon authentique,

Plus en détail

«Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège

«Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège «Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège Rappel des modalités du brevet 2013 HISTOIRE (13 points) BOEN N 13 du 29 mars 2012

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE. Rappel des principes généraux

METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE. Rappel des principes généraux METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE Rappel des principes généraux Une carte est une représentation réduite (selon un coefficient de réduction appelé échelle) et simplifiée d un espace géographique.

Plus en détail

Prise en compte des effets de site dans l aménagement - Les PPR sismiques. Journée REPSSOL Mercredi 9 Novembre 2011

Prise en compte des effets de site dans l aménagement - Les PPR sismiques. Journée REPSSOL Mercredi 9 Novembre 2011 Prise en compte des effets de site dans l aménagement - Les PPR sismiques Journée REPSSOL Mercredi 9 Novembre 2011 1 Prise en compte des effets de site dans l aménagement 1. Études réalisées et en cours.

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration Office de l Eau de la Guadeloupe Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration Rapport n 1 : présentation de la mission 1 (état des lieux) et avancement de la mission

Plus en détail

Reliefs et climats du monde

Reliefs et climats du monde Reliefs et climats du monde Matière : Géographie Domaine : Regard sur le Monde Séance 1 Quels sont les reliefs mondiaux? CM2! Objectif(s) de la séance :! Connaître les caractéristiques des reliefs du monde

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

Chapitre 2 : ... I Le territoire national, contraintes et ressources. Territoire :... Contrainte naturelle :... Ressource naturelle :...

Chapitre 2 : ... I Le territoire national, contraintes et ressources. Territoire :... Contrainte naturelle :... Ressource naturelle :... Chapitre 2 :... Objectifs de connaissances territoire, contrainte, ressources, Localiser et situer: o le territoire métropolitain et ultramarin en Europe et sur le planisphère o les montagnes, les fleuves,

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. III : LES MOBILITÉS HUMAINES Quels sont les différentes mobilités humaines dans le monde et leurs effets sur les

Plus en détail

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE Navette Atlantis à Cap Canaveral Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE B. Des activités économiques et des réseaux puissants : -- une agriculture commerciale puissante et exportatrice (productions

Plus en détail

FOURNITURES CLASSES DE 5 ème

FOURNITURES CLASSES DE 5 ème FOURNITURES CLASSES DE 5 ème Voici la liste des fournitures demandées par les enseignants pour la rentrée 2011 Ces fournitures peuvent être achetées au foyer coopératif du collège. Dans ce cas, elles seront

Plus en détail

Investir à Saint Martin

Investir à Saint Martin Investir à Saint Martin DT Invest I mmobi l ier Résidence Ilot de la plage, Friar s Bay Ilot de la plage, Friar s Bay Une situation exceptionnelle LaRésidencedelaPlageestidéalementsituéesurleshauteursdeFriar

Plus en détail

Voyage Incentive Guadeloupe 5 jours/ 4 nuits

Voyage Incentive Guadeloupe 5 jours/ 4 nuits Voyage Incentive Guadeloupe 5 jours/ 4 nuits JOUR 1 : Accueil à votre arrivée Arrivée et accueil par nos équipes à l aéroport de Pointe à Pitre avec signalétique aux couleurs du client (logo à mettre à

Plus en détail

Thème 2 : la population de la France (chapitre 3 du livre)

Thème 2 : la population de la France (chapitre 3 du livre) Première STT : la population française page 1 sur 5 Thème 2 : la population de la France (chapitre 3 du livre) Problématique : quelles transformations ont affecté la composition et la répartition de la

Plus en détail

SOMMAIRE LES RISQUES MAJEURS LES RISQUES NATURELS LES RISQUES TECHNOLOGIQUES ANNEXES. Préface. Le risque majeur approche globale Page 04

SOMMAIRE LES RISQUES MAJEURS LES RISQUES NATURELS LES RISQUES TECHNOLOGIQUES ANNEXES. Préface. Le risque majeur approche globale Page 04 LES RISQUES MAJEURS SOMMAIRE Préface Le risque majeur approche globale Page 04 LES RISQUES NATURELS Le risque cyclonique Page 11 Le risque inondation Page 18 Le risque sismique Page 22 Le risque mouvement

Plus en détail

NOUS RECRUTONS 1 COMMERCIAL(E) CONFIRMÉ(E) RDV : 0590 601 600

NOUS RECRUTONS 1 COMMERCIAL(E) CONFIRMÉ(E) RDV : 0590 601 600 L'Habitat des îles - Mensuel Gratuit - N 32 Février 2006 ÉDITION: ANTILLES BUSINESS.COM 2, rue de l Industrie 97122 Baie-Mahault - ZI jarry Tél : 0590 601 600 Fax : 0590 381 162 Email : antillesbc@ifrance.com

Plus en détail

PRIMAIRE : SCIENCES SOCIALES FOLIOSCOPE DES PREMIÈRES NATIONS ET DES INUITS

PRIMAIRE : SCIENCES SOCIALES FOLIOSCOPE DES PREMIÈRES NATIONS ET DES INUITS PRIMAIRE : SCIENCES SOCIALES Objectif : Les élèves découvriront ce qu était la vie des différents peuples des Premières Nations et Inuits avant l arrivée des Européens : où ils vivaient dans les différentes

Plus en détail

Le guide de l investissement immobilier à La Réunion

Le guide de l investissement immobilier à La Réunion Le guide de l investissement immobilier à La Réunion SOMMAIRE 1. L immobilier la valeur sure 2. L immobilier d investissement 3. La démographie à l île de la Réunion 4. L économie de l île de la Réunion

Plus en détail

«Les îles et régions ultrapériphériques sont les régions les moins

«Les îles et régions ultrapériphériques sont les régions les moins «Les îles et régions ultrapériphériques sont les régions les moins développées de l'union européenne. Leurs singularités demandent un traitement spécifique et différent des autres régions de l'union, tout

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Zone pédagogique de la Martinique Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des fondamentaux

Plus en détail

France-Canada DESTINATION GUADELOUPE

France-Canada DESTINATION GUADELOUPE France-Canada DESTINATION GUADELOUPE Dates : Du 03 au 07 mars 2016 Du 03 au 10 mars 2016 Du 03 au 13 mars 2016 Contact : Philipp KONIGSBAUER p.konigsbauer@lespassionnes.fr 06 08 18 45 01 Kristel MEYER

Plus en détail

LES MOBILITES HUMAINES

LES MOBILITES HUMAINES CHAPITRE 6 : Géographie LES MOBILITES HUMAINES Introduction : Doc. 2 page 255 : Plage de Maho Beach à Saint-Martin Évolution des mobilités humaines depuis 1990 Les mobilités désignent l'ensemble des déplacements

Plus en détail

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs :

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : Connaître et utiliser les repères suivants : Les grandes puissances politiques en Europe Les empires coloniaux sur une carte du monde

Plus en détail

Croquis organisation du monde Commentaire

Croquis organisation du monde Commentaire Croquis organisation du monde Commentaire Diapositive 1 : le fond de carte et la légende Il s agit d un planisphère, nécessairement à petite échelle, il ne faut donc pas chercher à reproduire les moindres

Plus en détail

Rapport technique 2005-2006. Cette étude est réalisée dans le cadre du Groupe Régional d Etude des Pollutions par les Produits Phytosanitaires (GREPP)

Rapport technique 2005-2006. Cette étude est réalisée dans le cadre du Groupe Régional d Etude des Pollutions par les Produits Phytosanitaires (GREPP) PREFECTURE DE LA REGION GUADELOUPE Direction de l Agriculture et de la Forêt Cartographie de la pollution des sols de Guadeloupe par la chlordécone : Rapport technique 2005-2006 Cette étude est réalisée

Plus en détail

Diplôme National du Brevet - Session 2015

Diplôme National du Brevet - Session 2015 NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

MSC ORCHESTRA Martinique, Guadeloupe, Ste Lucie, Barbade Trinidad et Tobago, Dominique, Grenade

MSC ORCHESTRA Martinique, Guadeloupe, Ste Lucie, Barbade Trinidad et Tobago, Dominique, Grenade MSC ORCHESTRA Martinique, Guadeloupe, Ste Lucie, Barbade Trinidad et Tobago, Dominique, Grenade Départ de PARIS LE 19 MARS 2016 I T I N É R A I R E A BORD DU MSC ORCHESTRA Vol au Départ De Paris croisière

Plus en détail

Économiques Régionaux TER 2007. Tableaux. !uadeloupe

Économiques Régionaux TER 2007. Tableaux. !uadeloupe !uadeloupe TER 2007 Tableaux Économiques Régionaux Insee 2007 Directeur de la publication : René Jean Rédaction en chef : Élisabeth Lauret Coordination interrégionale : Béatrice Céleste Chargé de mission

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT LE PUBLIC

ACCESSIBILITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT LE PUBLIC CCI ÎLES DE GUADELOUPE ACCESSIBILITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT LE PUBLIC WTC Mercredi 17 Juin 2015 Jack SAINSILY, Architecte DPLG, Urbaniste OPQU Directeur

Plus en détail

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros»

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros» Sommaire Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16 EDITO L annuaire des «pros» Quand vient l heure d acheter ou de louer, de faire construire ou d investir,

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Géographie Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre des

Plus en détail

MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg

MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg Autres itinéraires Piton de Bouillante par la Mamelle de Petit-Bourg MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg Afin de vérifier que les sentiers soient praticables et pour en savoir plus sur

Plus en détail

& dations judiciaire. stribution par territoire

& dations judiciaire. stribution par territoire Département Economie/ Aménagement du territoire/ RUP Défaill lances d entrepris ses & Liquid dations judiciaire es Focus su ur les procédures collec ctives (Dis stribution par territoire e) Avec la contribution

Plus en détail

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15 Sommaire 2 Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire 2 2 Repérer sur des vues 15 LE PLAN D'ENSEMBLE : 15 LE PLAN DE DEFINITION : 15

Plus en détail

POINT DE DÉPART TRAVAIL MENÉ EN CLASSE

POINT DE DÉPART TRAVAIL MENÉ EN CLASSE Ecole d Ambérac Melle URTY Céline GS POINT DE DÉPART Question de départ : Qu est-ce qu un portrait? Tentative de définition du portrait Analyse de différents portraits afin de voir les différences et les

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Académie de Corse Ajaccio et sa périphérie Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des

Plus en détail

3. Inventaire des pressions et activités humaines 128

3. Inventaire des pressions et activités humaines 128 Sommaire du Cahier 3 3. Inventaire des pressions et activités humaines 128 3.1 Introduction 128 3.2 Catalogue des données relatives aux pressions 129 3.3 Opérations préliminaires 136 3.3.1 Pluviométrie

Plus en détail

GEOGRAPHIE. La géographie au cycle 3. Sommaire 18/09/2013

GEOGRAPHIE. La géographie au cycle 3. Sommaire 18/09/2013 La géographie au cycle 3 18/09/2013 Sommaire LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3... 2 1. Le programme du cycle 3... 2 1.1. Décrire et comprendre le monde... 2 1.2. Notions et modalités importantes du programme...

Plus en détail

DES ESPACES PRODUCTIFS EN FRANCE

DES ESPACES PRODUCTIFS EN FRANCE DES ESPACES PRODUCTIFS EN FRANCE Vous êtes journaliste spécialisé dans l étude des territoires français. Les médias parlent beaucoup de la crise économique et vous aimeriez savoir un peu plus précisément

Plus en détail

Diagnostic - Version finale Février 2013 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT

Diagnostic - Version finale Février 2013 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT Prédiagnostic physique, organisationnel et technique sur les perspectives d augmentation de la part modale du vélo dans les déplacements de

Plus en détail

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines Partie I: Des échanges à la dimension du monde Chapitre III: Les mobilités humaines Problématique:.? I) Agadir, un espace touristique au Maghreb A) Les aménagements touristiques de la ville d Agadir 1)

Plus en détail

COMMISSION VACANCES. Nouveautés GUADELOUPE ET RÉUNION

COMMISSION VACANCES. Nouveautés GUADELOUPE ET RÉUNION COMMISSION VACANCES Comité d Entreprise de la Carsat Rhône-Alpes - 35 rue Maurice Flandin - 69436 Lyon Cedex 03 Tél. 04 72 91 91 92 - Fax. 04 72 91 91 99 Nouveautés GUADELOUPE ET RÉUNION Le Comité d Entreprise

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Martinique. Perle en Caraïbes. France des Antilles. Histoire

Martinique. Perle en Caraïbes. France des Antilles. Histoire Martinique Perle en Caraïbes Entre l océan Atlantique et la Mer des Antilles, La Martinique jouit d une situation extrêmement privilégiée dans l archipel des Caraïbes, au cœur de l arc Antillais. Bénéficiant

Plus en détail

fini, les files d attente! Acheter vos billets en ligne pour toutes les îles, depuis chez vous. Être plus proche de ceux qui nous sont proches.

fini, les files d attente! Acheter vos billets en ligne pour toutes les îles, depuis chez vous. Être plus proche de ceux qui nous sont proches. fini, les files d attente! Acheter vos billets en ligne pour toutes les îles, depuis chez vous. GUADELOUPE MARIE-GALANTE LES SAINTES DOMINIQUE MARTINIQUE SAINTE-LUCIE Être plus proche de ceux qui nous

Plus en détail

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION Dessin technique 1 CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION OBJECTIFS DU MODULE Dans la première partie qui traite la conception I et éléments de machines, l étudiant doit être capable à la fin du cours de

Plus en détail

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation.

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. ex : Sur cette carte, l échelle est de 1 cm pour 100 km. Si l échelle

Plus en détail

Enjeu. Caractériser sa commune. Et ailleurs dans le département, c est comment? L eau dans ma commune. Pourquoi aller en ville?

Enjeu. Caractériser sa commune. Et ailleurs dans le département, c est comment? L eau dans ma commune. Pourquoi aller en ville? Entrées du programme 2008 Idée géographique Compétences notionnelles des Programmes 2008 Concepts, notions Enjeu Supports et capacités 1 2 vivent les vivent les Regarde, c est chez nous! Les paysages de

Plus en détail

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) NAÏMA PAGE, PROFESSEURE D HISTOIRE-GEOGRAPHIE LYCEE SAINT-EXUPERY MARSEILLE 15 e 1. Objectifs généraux de la séance Niveau Classe de seconde

Plus en détail

Combiné Martinique / Guadeloupe 12 JOURS / 10 NUITS PARIS

Combiné Martinique / Guadeloupe 12 JOURS / 10 NUITS PARIS PARIS Tarifs sur demande S.A.S au capital de 617 456 - RCS 441 459 476 - Immatriculation Atout France : IM 093100023 Garantie financière ATRADIUS - Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : HISCOX

Plus en détail

Départs garantis à partir de 2 participants

Départs garantis à partir de 2 participants Combiné MARTINIQUE - GUADELOUPE Départs garantis à partir de 2 participants Passion Outremer 29 rue des Petites Ecuries 75010 Paris Tel : 01 53 34 12 50 Fax : 01 53 34 12 51 Contacts: Christophe: christophe@passion-outremer.com

Plus en détail

Progression géographie IO Janvier 2012

Progression géographie IO Janvier 2012 1) Les territoires français dans le monde Vocabulaire : globe, planisphère, nord, sud, est, ouest, continent, océan, équateur, pôle, hémisphère, tropique, méridien, latitude, longitude. Vocabulaire : ultramarin,

Plus en détail

REGLEMENT DU CHALLENGE DE VENTES «LES ÎLES DE GUADELOUPE» DU 10 JANVIER 2014 AU 10 MAI 2014

REGLEMENT DU CHALLENGE DE VENTES «LES ÎLES DE GUADELOUPE» DU 10 JANVIER 2014 AU 10 MAI 2014 REGLEMENT DU CHALLENGE DE VENTES «LES ÎLES DE GUADELOUPE» DU 10 JANVIER 2014 AU 10 MAI 2014 1. DESCRIPTION DU CHALLENGE : Le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe ayant son siège à 5 Square de la Banque

Plus en détail

J. GUSTAVE, L. EBRING, S. BOA, C. JACOBY-KOALY R.TESSIER, S. CASSADOU, Y. THÔLE

J. GUSTAVE, L. EBRING, S. BOA, C. JACOBY-KOALY R.TESSIER, S. CASSADOU, Y. THÔLE Elaboration d une stratégie de communication dans le cadre de la prévention de la leptospirose à partir des informations issues des enquêtes épidémiologiques et environnementales J. GUSTAVE, L. EBRING,

Plus en détail

Liste des sigles et abréviations 4 Introduction 6 1. Présentation du district hydrographique contenant la Guadeloupe et Saint Martin 11

Liste des sigles et abréviations 4 Introduction 6 1. Présentation du district hydrographique contenant la Guadeloupe et Saint Martin 11 Sommaire du Cahier 1 Liste des sigles et abréviations 4 Introduction 6 1. Présentation du district hydrographique contenant la Guadeloupe et Saint Martin 11 1.1 Caractéristiques générales de la Guadeloupe

Plus en détail

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification Partie du programme : LA TERRE CHANGE EN SURFACE : EFFETS DE L ACTIVITE INTERNE DE LA PLANETE Titre : Répartition des séismes et des volcans Nom de l outil TICE : SISMOLOG Construire une carte de la répartition

Plus en détail

Séjour KARUKERA Balades Archipel Guadeloupe 2015-2016 10 ou 15 jours. A partir de 870 les 10 Jours où A partir de 1510 les 15 Jours

Séjour KARUKERA Balades Archipel Guadeloupe 2015-2016 10 ou 15 jours. A partir de 870 les 10 Jours où A partir de 1510 les 15 Jours Vous aimerez Séjour KARUKERA Balades Archipel Guadeloupe 2015-2016 10 ou 15 jours A partir de 870 les 10 Jours où A partir de 1510 les 15 Jours Accueil garanti à partir de 2 personnes voir tarif ci-dessous

Plus en détail

Leçon 8 Tokyo, ville globale.

Leçon 8 Tokyo, ville globale. Partie I : Des échanges à la dimension du monde. Partie 1 : des échanges à la dimension du monde. Thème 4 : Les lieux de commandement. Leçon 8 Tokyo, ville globale. Question : Pourquoi peut- on dire que

Plus en détail

«nouveaux parcs nationaux, nouvelles approches du territoire, nouveaux métiers»

«nouveaux parcs nationaux, nouvelles approches du territoire, nouveaux métiers» PROGRAMME DEFINITIF DES RENCONTRES 2013 DES PARCS NATIONAUX dans le PARC NATIONAL DES PYRENEES à LUZ SAINT-SAUVEUR (HAUTES PYRENEES) «nouveaux parcs nationaux, nouvelles approches du territoire, nouveaux

Plus en détail

Distribuer : 1 bande de 3 ballons à chaque enfant. Colorier : chaque enfant devra colorier 3 ballons

Distribuer : 1 bande de 3 ballons à chaque enfant. Colorier : chaque enfant devra colorier 3 ballons - Fiche N séance d Activité et titre n 1-1 feuille avec 3 ballons par enfants Feutres et/ou crayons de couleur Distribuer : 1 bande de 3 ballons à chaque enfant Colorier : chaque enfant devra colorier

Plus en détail

Académie de Guadeloupe

Académie de Guadeloupe Académie de Guadeloupe De nombreux équipements performants, uniques dans la CARAIBE tels que : * simulateur de machines marines * Simulateur de radar et de pêche - Toutes les salles de classes et ateliers

Plus en détail

Une utilisation du Géojeu «Une île tropicale»

Une utilisation du Géojeu «Une île tropicale» Une utilisation du Géojeu «Une île tropicale» par Thibaut Godefroy professeur d histoire-géographie au collège La Justice de Cergy J ai choisi d utiliser ce jeu avec mes trois classes de 3 e dans le cadre

Plus en détail

Soins de ville en Guadeloupe : Un accès rapide, un maillage à consolider

Soins de ville en Guadeloupe : Un accès rapide, un maillage à consolider Soins de ville en Guadeloupe : Un accès rapide, un maillage à consolider Dossier n 2 - Édition 2014 Dossier n 2 Édition 2014 ISSN 2416-8394 ISBN 978-2-11-0631626 Octobre 2014 Sommaire Un accès aux soins

Plus en détail

La façade atlantique de l Amérique du Nord. Croquis

La façade atlantique de l Amérique du Nord. Croquis La façade atlantique de l Amérique du Nord Croquis http://histgeo.ac-aix-marseille.fr 500 km 300 mi Légende : Une interface dynamique et active Une position d interface avec le système monde et le continent

Plus en détail

THEME II POURQUOI ET COMMENT AMENAGER LE TERRITOIRE? PARTIE 2 LES TERRITOIRES ULTRA-MARINS FRANCAIS: UNE PROBLEMATIQUE SPECIFIQUE

THEME II POURQUOI ET COMMENT AMENAGER LE TERRITOIRE? PARTIE 2 LES TERRITOIRES ULTRA-MARINS FRANCAIS: UNE PROBLEMATIQUE SPECIFIQUE THEME II POURQUOI ET COMMENT AMENAGER LE TERRITOIRE? PARTIE 2 LES TERRITOIRES ULTRA-MARINS FRANCAIS: UNE PROBLEMATIQUE SPECIFIQUE Problématique : - Comment ces territoires prennent-ils en compte les effets

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Maria Grzechynka CHANCELIER de l Ecole Supérieure du Tourisme et de l Ecologie

Maria Grzechynka CHANCELIER de l Ecole Supérieure du Tourisme et de l Ecologie LE DEVELOPPEMENT DE L EDUCATION AU NIVEAU SUPERIEUR DANS LE MILIEU RURAL - L EXPERIENCE POLONAISE A L EXEMPLE DE L ECOLE SUPERIEURE DUTOURISME ET DE L ECOLOGIE A SUCHA BESKIDZKA Maria Grzechynka CHANCELIER

Plus en détail

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES Spécialité Mutations des Territoires Urbains et Développement Intégré des Littoraux (MUTUDIL) www.univ-littoral.fr

Plus en détail

PLAN DE COURS. Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010. Titre : Affiches d immigration DESCRIPTION

PLAN DE COURS. Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010. Titre : Affiches d immigration DESCRIPTION PLAN DE COURS Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010 Titre : Affiches d immigration Matière : Études sociales Année : 8e Sujet : Influences géographiques Objectifs d apprentissage 8.2.3 Illustrer et

Plus en détail

méthodologie du croquis et du schéma par Stéphanie Fayolle, Hélène Pruvost, Véronique Vanwildermeersch, Karine Wantier (Groupe de travail lycée)

méthodologie du croquis et du schéma par Stéphanie Fayolle, Hélène Pruvost, Véronique Vanwildermeersch, Karine Wantier (Groupe de travail lycée) méthodologie du croquis et du schéma par Stéphanie Fayolle, Hélène Pruvost, Véronique Vanwildermeersch, Karine Wantier (Groupe de travail lycée) Au moment où les nouvelles épreuves du baccalauréat se mettent

Plus en détail

Elections RÉGIONALES-CORSE-TERRITORIALES 1er tour 06 Décembre 2015

Elections RÉGIONALES-CORSE-TERRITORIALES 1er tour 06 Décembre 2015 er tour 06 Décembre 205 Commune : 02 - Anse-Bertrand Inscrits : 5 092 Abstentions : 2 850 55,97 Votants : 2 242 44,03 32 69 0,63,36,43 3,08 Exprimés : 2 4 42,05 95,50 Définitif 49,8 46,99-2,82 Taux de

Plus en détail

GÉOGRAPHIE. Objectifs du Cycle 3

GÉOGRAPHIE. Objectifs du Cycle 3 GÉOGRAPHIE Objectifs du Cycle 3 Le programme de géographie a pour objectifs de décrire et de comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires. Les sujets étudiés se situent en premier

Plus en détail

L ACTIVITE DE LA PLANETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME

L ACTIVITE DE LA PLANETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME TITRE L CTIVITE DE L PLNETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME Classe : quatrième Durée : 2 séances de 50 minutes La situation problème Document 1 : Photos prises le 15 avril 2010 dans un aéroport européen

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES Novembre 2014 Chorges Contexte général La commune de Chorges est issue de l implantation des Caturiges, peuple celte, à proximité

Plus en détail

Rendez-vous à l aéroport, accueil et embarquement sur vol régulier

Rendez-vous à l aéroport, accueil et embarquement sur vol régulier Guadeloupe 9 Jours 1 ER JOUR : PARIS / POINTE A PITRE Rendez-vous à l aéroport, accueil et embarquement sur vol régulier Repas servi à bord. Arrivée à POINTE A PITRE dans l après midi. Arrivée à l hôtel,

Plus en détail

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation?

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation? Je participe à pour les droits de l enfant 20 novembre 2009 La couleur est non seulement un langage universel, à la croisée des origines, des cultures, des âges mais c est aussi un dénominateur commun

Plus en détail

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Ferdy LOUISY Président du Parc national de Guadeloupe Vice-président de l Agence des

Plus en détail