Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013"

Transcription

1 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

2 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus important de l histoire en faveur de la crise syrienne qui sévit au Moyen-Orient. Plus de 3 millions d enfants en Syrie et près d 1 million en dehors de la Syrie souffrent les conséquences du conflit, selon le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR). A la fin de l année, ce chiffre augmentera et atteindra 5 millions d enfants. Selon la Commission d enquête internationale indépendante de nombreuses violations des droits des enfants sont commises, certains enfants, pas plus âgés que 6 ans sont en effet utilisés dans les combats, exécutés arbitrairement, enlevés ou encore détenus. 6,8 millions de syriens, presque le tiers de la population syrienne totale, ont besoin d une aide humanitaire d urgence. Plus de personnes ont été tuées depuis le début de la crise en mars Depuis Juillet 2012 jusqu à nos jours, personnes par mois sont tuées en moyenne. Plus d 1,6 millions de syriens se sont réfugiés dans les pays limitrophes de la Syrie et en Afrique du Nord : Afrique du Nord (11 455) ; Egypte (81 487) ; Iraq ( ) ; Turquie ( ) ; Jordanie ( ) ; Liban ( ). Le nombre de réfugiés syriens représente près de 12% de la population libanaise. Les tensions se multiplient, alimentées par une difficulté croissante des libanais à bénéficier des services publiques et médicaux de base. Avec le début de l été, les communautés sont exposées à davantage de problèmes sanitaires. Les populations craignent une épidémie de choléra, de rougeole, de leishmaniose, de poliomyélite ou de tuberculose. Les ministres réaffirment leur volonté de laisser les frontières ouvertes. La violence s intensifie en Syrie. Les conflits violents qui sévissent à Al-Qusayr, au Sud-ouest de la ville de Homs, ont engendré un nombre considérable de victimes au sein de la population. Les organisations humanitaires n ont pas pu accéder à Al-Qusayr pour évacuer les civiles et les blessés.

3 Situation en Syrie Personnes dans le besoin et déplacés internes (IDPs) Situation au 16 Avril 2013

4 Situation au Liban

5 La situation humanitaire Situation générale La violence s intensifie en Syrie, détruisant des milliers de vies civiles sur son passage. Plus de personnes ont été tuées depuis le début de la crise en mars Les installations civiles telles que les hôpitaux, les écoles, les infrastructures sanitaires ont été les cibles de multiples attaques alors que d innombrables maisons ont été endommagées ou même détruites. Alors que les conditions continuent de se détériorer, les civiles subissent l intensification des violences. Le nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire est passé de 1 million en Avril 2012 à 6,8 millions en Avril de cette année (2013). Ce chiffre comprend 4,25 millions de syriens déplacés ainsi que plus de 3 millions d enfants. Un récent rapport de la Commission d enquête internationale indépendante sur la Syrie réaffirme encore une fois le déchaînement des violations envers les enfants, telles que l utilisation d enfants dans les combats, des exécutions arbitraires et illégales, des enlèvements et détentions d enfants pas plus âgés que 6 ans Situation au Liban Plus de 50 % des réfugiés syriens au Liban sont des enfants. Les services de protection dénoncent un taux d abandon scolaire en recrudescence parallèlement à une augmentation du travail infantile. Le nombre toujours plus important de réfugiés syriens met une énorme pression aux communautés d accueil libanaises. Les tensions se multiplient, alimentées par une difficulté croissante des libanais à bénéficier des services publiques et médicaux de base. Avec la venue de l été, les communautés sont exposées à davantage de problèmes sanitaires. Les populations craignent une épidémie de choléra, de rougeole, de leishmaniose, de poliomyélite ou de tuberculose. Le nombre de réfugiés syriens représente près de 12% de la population libanaise. Les conséquences de cette augmentation massive de la population sur l économie, les services publiques et les infrastructures sont graves. Différentes rencontres avec les chefs de municipalités exprime clairement une augmentation des besoins en électricité, en gestion des déchets, en eau / assainissement et en hygiène. Le gouvernement local continue pourtant de fonctionner avec les mêmes ressources humaines et la même capacité financière.

6 La situation politique et sécuritaire En Syrie Les conflits violents qui sévissent à Al- Qusayr, au Sud-ouest de la ville de Homs, ont engendré un nombre considérable de victimes au sein de la population, des milliers de personnes prises au piège dans les combats ont été recensées. Alarmés par le sort des civils à Al-Qusayr, Valerie Amos - Coordonnatrice des secours d'urgence des Nations Unies, et Navanethem (Navi) Pillay - Haut Commissaire des Nations Unies pour les Droits de l'homme, ont appelé toutes les parties à mettre un terme aux actions qui pourraient entraîner la perte de vies civiles et à permettre aux civils de se déplacer dans des zones plus sûres. Jusqu à maintenant, aucune organisation humanitaire n a réussi à atteindre Al-Qusayr pour évacuer les civils et apporter une assistance aux blessés. Au Liban La situation politique et sécuritaire au Liban est extrêmement instable et change en fonction des mouvements des pays voisins, et notamment de la Syrie. Actuellement, la situation sécuritaire est explosive avec différents affrontements survenus à Tripoli et Saïda. Les opérations sont restées fonctionnelles jusqu'à présent. L intervention de Vision du Monde Vision du Monde vient en aide à plus de personnes. Tickets de rationnement : Vision du Monde Liban est le partenaire du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le Centre et l Ouest de la vallée de Bekaa depuis Juillet Les tickets de rationnement sont à hauteur de 27$ par personne par mois. Les familles inscrites dans le milieu du mois reçoivent des bons d une valeur réduite de moitié : 13,5 $. Vision du Monde Liban a aidé plus de réfugiés avec ces tickets de rationnement. Produits non-alimentaires : 825 nouveaux réfugiés ont reçu des produits non-alimentaires, c est-àdire, des kits d hygiène et des matelas. Vision du Monde Liban donne à réfugiés l accès à des kits d hygiène et des kits pour bébés. Protection : Vision du Monde gère 4 espaces spécialement dédiés aux enfants, situés à l Ouest et au Centre de la vallée de Bekaa qui viennent en aide à 269 petits garçons et petites filles en leur apportant un soutien psycho-social sous la forme de sessions qui combinent sensibilisation et jeux éducatifs interactifs, en plus des activités récréatives destinées habituellement aux enfants et leurs familles. Education : 801 enfants reçoivent un programme d éducation accéléré et de soutien scolaire afin de les aider à améliorer leurs résultats scolaires et de préparer leur entrée dans une école lorsque cela est possible, tandis que des cours de rattrapage sont mis en place pour soutenir les enfants à accéder au système éducatif libanais. Eau/ Assainissement/ Hygiène : Vision du Monde Liban a également pour but d'aider 700 réfugiés vivant dans les camps en les approvisionnant en eau, et en leur donnant accès à des solutions d assainissement et l hygiène dont ils ont besoin.

7 Dans les 180 prochains jours, Vision du Monde aidera personnes dans les domaines suivants : Aide alimentaire (Tickets de rationnement) Pour réfugiés enregistrés dans le Centre et l Ouest de la Vallée de Bekaa et pour nouveaux réfugiés. Pour réfugiés non-enregistrés dans le Sud Produits non-alimentaires : Pour familles nouvellement arrivées dans le Centre et l Ouest et le Sud de la vallée de Bekaa et aux nouveaux réfugiés palestiniens de Syrie arrivés dans les camps palestiniens. Les kits comprennent: 4 matelas, 1 couverture par personne, 1 kit d'hygiène, 1 set de cuisine Protection : Création et gestion de 9 espaces pour aux enfants (4 dans le Centre et l Ouest de la vallée de Bekaa, 4 au Sud et 1 à Akkar) qui bénéficient chacun à 100 enfants en moyenne. Vision du Monde Liban vise également à intégrer les enfants issus de communautés libanaises vulnérables dans les espaces pour enfants. Education : Pour enfants dans le Centre et l Ouest de la vallée de Bekaa et au Sud du Liban ciblées dans le cadre des programmes d éducation accélérés. Eau, Assainissement & Hygiène : distribution de des kits d hygiène, des kits pour bébés, des bons pour des bidons d eau, promotion de l hygiène et réhabilite ou installe des latrines. Pour réfugiés enregistrés et non-enregistrés dans le Centre et l Ouest de la vallée de Bekaa Pour réfugiés enregistrés et non-enregistrés dans le Nord de la vallée de Bekaa Pour réfugiés enregistrés et non-enregistrés dans le Sud Pour réfugiés enregistrés et non-enregistrés à Akkar Pour réfugiés palestiniens (nouveaux arrivants) dans les camps palestiniens Sources: World Vision International (WVI), Projet des capacités d'évaluation (ACAPS), Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA),L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Haut-Commissariat aux droits de l'homme.

Les enfants syriens, une génération perdue? unissons-nous pour les enfants. Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013.

Les enfants syriens, une génération perdue? unissons-nous pour les enfants. Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013. UNICEF/NYHQ2012-0206/ROMENZI December 2012 Les enfants syriens, une génération perdue? Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013 unissons-nous pour les enfants Turquie Liban Syrie Irak Jordanie

Plus en détail

Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les. réfugiés. 86 Rapport global 2013 du HCR

Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les. réfugiés. 86 Rapport global 2013 du HCR Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les réfugiés 86 Rapport global 2013 du HCR HCR / J. KOHLER Le fait d offrir sûreté et sécurité à des populations déracinées engendre à la fois des

Plus en détail

Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur. UNHCR / S. Aguilar

Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur. UNHCR / S. Aguilar Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur UNHCR / S. Aguilar UNHCR / S.Aguilar Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur UNHCR, Bureau pour l Europe, Bruxelles, Belgique

Plus en détail

Situation actuelle, réinstallation et relocalisation

Situation actuelle, réinstallation et relocalisation Département fédéral de justice et police DFJP Secrétariat d Etat aux migrations SEM Fiche d information Date : 18 septembre 2015 Situation actuelle, réinstallation et relocalisation 1.1 Situation dans

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 13 janvier 2015 Titre Secteur Lieu d affectation (ville, pays) Durée de l affectation Juriste associé

Plus en détail

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE Ligue Pour Une Syrie Libre Association loi 1901 Sommaire : I) Présentation et objectifs de l association p.2 II) Contexte et zones d intervention p.3 III) Principales

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013

COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013 COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013 Simoné Giovetti, Cités Unies France, version avril 2013. 1 Première communication

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence

La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence La Quatrième Réunion Ministérielle du Groupe des Amis du Peuple syrien Marrakech, 12 Décembre 2012 Conclusions de la Présidence Après ses réunions en Tunisie, à Istanbul et à Paris, le Groupe des amis

Plus en détail

MOYEN- AFRIQUE. Une réfugiée syrienne fait du pain pour sa famille de 13 personnes à l extérieur de son abri, dans la vallée de la Bekaa (Liban).

MOYEN- AFRIQUE. Une réfugiée syrienne fait du pain pour sa famille de 13 personnes à l extérieur de son abri, dans la vallée de la Bekaa (Liban). Une réfugiée syrienne fait du pain pour sa famille de 13 personnes à l extérieur de son abri, dans la vallée de la Bekaa (Liban). MOYEN- HCR/ L. ADDARIO AFRIQUE 116 Appel global 2015 du HCR - actualisation

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Décembre 2013 Syrie. Des milliers de personnes vulnérables en danger. Gwenn Dubourthoumieu / Handicap International

Décembre 2013 Syrie. Des milliers de personnes vulnérables en danger. Gwenn Dubourthoumieu / Handicap International Décembre 2013 Syrie Des milliers de personnes vulnérables en danger Gwenn Dubourthoumieu / Handicap International Rendre l espoir aux blessés La guerre civile interminable qui ravage la Syrie a fait plus

Plus en détail

Les réfugiés syriens en Jordanie, en Turquie, au Liban et en Irak : comment organiser et soutenir l aide internationale? 1

Les réfugiés syriens en Jordanie, en Turquie, au Liban et en Irak : comment organiser et soutenir l aide internationale? 1 2 octobre 2013 fmdoc30_2013 Les réfugiés syriens en Jordanie, en Turquie, au Liban et en Irak : comment organiser et soutenir l aide internationale? 1 Mémorandum Commission des migrations, des réfugiés

Plus en détail

Women in war zones and refugee camps Syrian refugee women in Lebanon and their role in fighting poverty. Céline Cantat, OMEP. I.

Women in war zones and refugee camps Syrian refugee women in Lebanon and their role in fighting poverty. Céline Cantat, OMEP. I. I. Introduction Women in war zones and refugee camps Syrian refugee women in Lebanon and their role in fighting poverty Céline Cantat, OMEP Le Moyen Orient est perçu en occident comme une région caractérisée

Plus en détail

ALGÉRIE. Aperçu Environnement opérationnel

ALGÉRIE. Aperçu Environnement opérationnel ALGÉRIE APPE L GLOBAL Présence du HCR prévue en 2014 Nombre de bureaux 2 Total personnel 58 Effectif international 12 Effectif national 41 JEA 2 Volontaires des Nations Unies 3 Aperçu Environnement opérationnel

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO. Décision d'aide humanitaire 23 02 01

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO. Décision d'aide humanitaire 23 02 01 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO Décision d'aide humanitaire 23 02 01 Intitulé : Assistance au rapatriement et réintégration des réfugiés congolais (RDC) Lieu de l'opération

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

Des familles de déplacés internes reçoivent des articles de secours au camp de Jalozaï (Pakistan).

Des familles de déplacés internes reçoivent des articles de secours au camp de Jalozaï (Pakistan). Des familles de déplacés internes reçoivent des articles de secours au camp de Jalozaï (Pakistan). 52 Appel global 2013 du HCR - actualisation L action en faveur des déplacés internes HCR / T. IRWIN En

Plus en détail

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise en Syrie

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise en Syrie ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise en Syrie La contestation en Syrie qui a débuté en mars 2011, fortement inspirée des soulèvements en Tunisie et Egypte, a rapidement évolué vers

Plus en détail

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Agenda : réunion 14 janvier 2014 1. Présentation des participants et validation de l agenda 2. Suivi des points d action de la réunion

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

Au Mozambique Des Ecoles Amies des Enfants. Créer des écoles au coeur des communautés

Au Mozambique Des Ecoles Amies des Enfants. Créer des écoles au coeur des communautés Au Mozambique Des Ecoles Amies des Enfants Créer des écoles au coeur des communautés Le Mozambique a vu une grande partie de ses infrastructures scolaires détruites par une guerre civile qui a pris fin

Plus en détail

Activités sanitaires- région de Kidal

Activités sanitaires- région de Kidal Mission Mali 1 Activités sanitaires- région de Kidal 1 S1 à S20 Année 2013 Médecins du Monde - Belgique 2 Plan de l exposé» Contexte» Réponse à l Urgence Sanitaire» Etat des lieux» Paquet d activités mené

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

Notes de l allocution sur la Syrie prononcée par Conrad Sauvé devant le Comité permanent des affaires étrangères de la Chambre des communes

Notes de l allocution sur la Syrie prononcée par Conrad Sauvé devant le Comité permanent des affaires étrangères de la Chambre des communes Notes de l allocution sur la Syrie prononcée par Conrad Sauvé devant le Comité permanent des affaires étrangères de la Chambre des communes Le 24 février 2014 à 15 h 30 Merci, Monsieur le Président. Et

Plus en détail

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est SOIXANTE-HUITIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A68/INF./4 Point 20 de l ordre du jour provisoire 15 mai 2015 Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est Le Directeur

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

par António Guterres HAUT COMMISSAIRE DES NATIONS UNIES POUR LES RÉFUGIÉS

par António Guterres HAUT COMMISSAIRE DES NATIONS UNIES POUR LES RÉFUGIÉS Des réfugiés centrafricains quittent les abris temporaires du site de transit de Gbiti pour être relogés au camp de Mbile (Cameroun). Dans la tourmente, par António Guterres HAUT COMMISSAIRE DES NATIONS

Plus en détail

The Art of Hospitality, vendredi 20 juin 2014 World Refugee Day

The Art of Hospitality, vendredi 20 juin 2014 World Refugee Day The Art of Hospitality, vendredi 20 juin 2014 World Refugee Day M. le représentant du HCR, Mme la représentante de l OIM, M. Le représentant du PAM Chers collègues, Chers amis, Mesdames et Messieurs, Je

Plus en détail

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes

Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes Comment identifier l existence d un conflit armé non international? Enseignements à la lumière des situations conflictuelles récentes VAIOS KOUTROULIS Professeur assistant, Centre de droit international,

Plus en détail

IRAQ Crisis Update Octobre 2015. Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie.

IRAQ Crisis Update Octobre 2015. Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie. IRAQ Crisis Update Octobre 2015 Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie. L'Irak fait face à la pire crise humanitaire que le pays ait connue depuis des décennies. L'intensification

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE Critères valables pour toute affectation en tant que Volontaire des Nations Unies, pas uniquement pour les affectations en réponse à la crise du virus Ebola. Les exigences

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT Extrait directive IASC H P Genève 30 août 2014 SOMMAIRE 1 Introduction 2 Pourquoi est Ce important? 3 Mode de Gouvernance 4 Principes de base 5 Système de classification 6 Produits dérivés 7 Problèmes

Plus en détail

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Pratique du lavage des mains par un élève IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Préparé par Léon

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes LIBAN POPULATION : 4,6 millions CAPITALE : Beyrouth MONNAIE : Livre Libanaise SUPERFICIE : taille moyenne d un département français DENSITÉ : 373 hab / km² ESPÉRANCE DE VIE : 79,7 ans ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et dans le Golan syrien occupé

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et dans le Golan syrien occupé SOIXANTIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A60/29 Add.1 Point 14 de l ordre du jour provisoire 9 mai 2007 Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et dans le

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

Soins de santé et violence

Soins de santé et violence Soins de santé et violence La nécessité d une protection efficace Document d orientation préparé à l occasion de la réunion de haut niveau sur les soins de santé et la violence, et la nécessité d une protection

Plus en détail

CONGO (République du)

CONGO (République du) CONGO (République du) Faits marquants Le HCR a achevé la vérification des réfugiés vivant dans le nord du pays. Plus de 131 000 réfugiés originaires de la République démocratique du Congo (RDC), vivant

Plus en détail

Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. 38 Appel global 2014-2015 du HCR

Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. 38 Appel global 2014-2015 du HCR 38 Appel global 2014-2015 du HCR Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. Subvenir aux besoins essentiels Quels sont les besoins les plus pressants d une personne qui a fui

Plus en détail

Distribution d articles non alimentaires à des réfugiés maliens à Fassala (Mauritanie).

Distribution d articles non alimentaires à des réfugiés maliens à Fassala (Mauritanie). Distribution d articles non alimentaires à des réfugiés maliens à Fassala (Mauritanie). 26 Appel global 2013 du HCR - actualisation Réponse aux situations d urgence HCR / E. VILLECHALANE / MRT 2012 SELON

Plus en détail

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Anja Klug Directrice du bureau de liaison du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein Structure de la présentation

Plus en détail

Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. 206 Rapport global 2011 du HCR

Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. 206 Rapport global 2011 du HCR 206 Rapport global 2011 du HCR Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. FAITS MARQUANTS Le HCR a coopéré avec les Gouvernements

Plus en détail

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO 5 6 Mars 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR À la fin de l année 2010, la Côte d Ivoire abritait près de 565 000 personnes relevant de la compétence du HCR, dont quelque 25 600 réfugiés libériens. Plus de 1 100 certificats de naissance ont été distribués

Plus en détail

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Réunis à Genève pour la XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous, membres de ladite Conférence, avons centré

Plus en détail

DECLARATION DE KAMPALA SUR LES REFUGIES, LES RAPATRIES ET LES PERSONNES DEPLACEES EN AFRIQUE

DECLARATION DE KAMPALA SUR LES REFUGIES, LES RAPATRIES ET LES PERSONNES DEPLACEES EN AFRIQUE DECLARATION DE KAMPALA SUR LES REFUGIES, LES RAPATRIES ET LES PERSONNES DEPLACEES EN AFRIQUE Nous, Chefs d Etat et de gouvernement des Etats membres de l Union africaine, réunis à Kampala (Ouganda) les

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RECAPITULATIF DISTRIBUTION DE NFI 16 mai 26 juin 2015 Préf. S. Préfec Ouham Nana- Bakassa village Type de ménage Date Nb ménages bénef

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

DELIBERATION LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE

DELIBERATION LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-807 DELIBERATION DU ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE REGIONALE DE SOUTIEN AUX ACTIONS DE DEMOCRATISATION DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TROISIEME

Plus en détail

LIBAN. Aperçu. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR

LIBAN. Aperçu. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR LIBAN APPE L GLOBAL Aperçu Environnement opérationnel Au Liban, l instabilité politique, les incidents sécuritaires et les effets de la crise en République arabe syrienne (Syrie) ont eu un impact négatif

Plus en détail

Abdu Salam, 75 ans, a été déplacé de son village au Myanmar.

Abdu Salam, 75 ans, a été déplacé de son village au Myanmar. Abdu Salam, 75 ans, a été déplacé de son village au Myanmar. 58 Appel global 2014-2015 du HCR L engagement auprès des déplacés internes Les personnes qui sont déplacées à l intérieur de leur propre pays

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Pierre Terdjman. Agence Française de Développement AGIR FACE AUX SITUATIONS DE FRAGILITÉ, DE CRISES ET DE VIOLENCE

Pierre Terdjman. Agence Française de Développement AGIR FACE AUX SITUATIONS DE FRAGILITÉ, DE CRISES ET DE VIOLENCE Pierre Terdjman Agence Française de Développement AGIR FACE AUX SITUATIONS DE FRAGILITÉ, DE CRISES ET DE VIOLENCE Quelques chiffres Près d un quart de la population mondiale, soit plus de 1,5 milliard

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

RAPPORT RÉGIONAL SUR

RAPPORT RÉGIONAL SUR TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ RAPPORT RÉGIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régional,

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Total 4 744 050 4 744 050

Total 4 744 050 4 744 050 Pour parer à la situation d urgence humanitaire, le HCR a fourni plus de 416 000 colis familiaux contenant des articles non alimentaires et quelque 88 000 tentes, au profit de 3 millions de personnes.

Plus en détail

Eléctricité. De projets principaux ont été réalisés dans le secteur de l électricité. fin 2004 pour un montant d environ 1.4 milliards de dollars.

Eléctricité. De projets principaux ont été réalisés dans le secteur de l électricité. fin 2004 pour un montant d environ 1.4 milliards de dollars. J05-0027 CDR MAG FR 12 24/08/2005 02:20 PM Page 12 Infrastrucures Physiques Eléctricité De projets principaux ont été réalisés dans le secteur de l électricité fin 2004 pour un montant d environ 1.4 milliards

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH)

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) I. Introduction aux principes clés de protection Cette liste de vérification

Plus en détail

Personnes relevant de la compétence du HCR

Personnes relevant de la compétence du HCR Le HCR a continué de plaider en faveur du respect des en mettant l accent sur les droits et les moyens d existence à l appui de l intégration desdéplacésinternes. Au cours de l année, le Gouvernement géorgien

Plus en détail

L action en faveur des déplacés internes

L action en faveur des déplacés internes Le nombre de personnes qui ont été déplacées à l intérieur de leur pays du fait d un conflit armé a très sensiblement augmenté au cours de la dernière décennie et s élève aujourd hui à quelque 25 millions.

Plus en détail

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan Environnement opérationnel Kazakhstan Kirghizistan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Les abondantes réserves de pétrole et de gaz de l Asie centrale expliquent en partie l importance géopolitique que

Plus en détail

MOBILIsATION. afin de mobiliser des volontaires et de renforcer le volontariat pour répondre aux besoins

MOBILIsATION. afin de mobiliser des volontaires et de renforcer le volontariat pour répondre aux besoins MOBILIsATION Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) mobilise, chaque année, des milliers de volontaires VNU à la poursuite de contributions significatives pour l efficacité du développement

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Recherche de solutions durables

Recherche de solutions durables L un des principaux objectifs de la protection internationale est la recherche de solutions au sort des réfugiés. Pourtant, des millions de réfugiés à travers le monde s enlisent dans des situations d

Plus en détail

Situation humanitaire en Syrie Dossier de presse

Situation humanitaire en Syrie Dossier de presse Situation humanitaire en Syrie Dossier de presse Sommaire Contacts p. 3 Communiqué de presse p. 4-5 Fiche d identité p. 6 Caritas Luxembourg p. 7-8 Croix-Rouge luxembourgeoise p. 9-10 Handicap International

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 Syrie. La crise requiert une action de la part du Conseil des droits de l'homme Amnesty International a soumis la

Plus en détail

Stratégie (juin 2014)

Stratégie (juin 2014) Stratégie (juin 2014) Introduction Dans les contextes de conflits prolongés ou d insécurité chronique, de nouvelles contraintes viennent se superposer aux déficits structurels préexistants dans le domaine

Plus en détail

Assemblée générale. Distr. GENERALE. A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995. FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE

Assemblée générale. Distr. GENERALE. A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995. FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GENERALE A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Quarante-sixième session ACTIVITES DU HCR

Plus en détail

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact :

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact : MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg Tel: +352 33.25.15 Fax: +352 33 51 33 Survivre en fuite Un camp de réfugiés à visiter www.msf.lu Contact : Anthony Jacopucci Tel: 33.25.15-13 anthony.jacopucci@msf.org

Plus en détail

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. Restreinte EC/54/SC/CRP.4 25 février 2004 COMITE PERMANENT FRANÇAIS 29 e réunion Original : ANGLAIS PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

Actualisation des opérations du HCR en Afrique 2011

Actualisation des opérations du HCR en Afrique 2011 Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Soixante-deuxième session Genève, 3-7 octobre 2011 29 septembre 2011 Français Original: Anglais et français Anglais et français uniquement Actualisation

Plus en détail

Le programme de médecine mobile

Le programme de médecine mobile Le programme de médecine mobile UN ENGAGEMENT DU CLUB SANTE AFRIQUE AUPRES DU LEGENDAIRE PROGRAMME DES FLYING DOCTORS OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6 et 8 1 CFAO : membre actif du

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF LE DEFI SOLIDAIRE MSF > Informations essentielles > Le défi solidaire MSF > Comment agir? > Boîte à outils INFORMATION

Plus en détail

bulletin quotidien Mardi matin, Janet Davidson, vice-présidente de la Plus de 1500 délégués réunis à Genève pour la Conférence internationale

bulletin quotidien Mardi matin, Janet Davidson, vice-présidente de la Plus de 1500 délégués réunis à Genève pour la Conférence internationale Assemblée générale de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Conseil des Délégués du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge XXIX e Conférence

Plus en détail

Bulgarie Chypre Estonie Hongrie Lettonie Lituanie Pologne République tchèque République slovaque Roumanie Slovénie Turquie

Bulgarie Chypre Estonie Hongrie Lettonie Lituanie Pologne République tchèque République slovaque Roumanie Slovénie Turquie Réfugiés somaliens au Centre d évacuation et de transit situé en Roumanie. Cette structure accueille à titre temporaire des réfugiés qui ont besoin d être évacués sur-le-champ. Bulgarie Chypre Estonie

Plus en détail

Pompes à eau potable solaires pour les communautés

Pompes à eau potable solaires pour les communautés Étude de cas 6, 03 2013 Pompes à eau potable solaires pour les communautés Sujet Camp de réfugiés IFO-II de Dadaab Lieu Comté de Garissa, au nord-est du Kenya Application Surface Eau potable et eau d'assainissement

Plus en détail

SYRIE. Les années passent, la crise empire DOSSIER DE PRESSE MARS 2015

SYRIE. Les années passent, la crise empire DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 Photo: Florian Seriex SYRIE Les années passent, la crise empire Déjà quatre ans depuis ce 15 mars 2011, quatre ans et une interminable litanie de chiffres qui augmentent d une

Plus en détail

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RÉSUMÉ DU RAPPORT 2015

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RÉSUMÉ DU RAPPORT 2015 Maladie Pauvreté AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RÉSUMÉ DU RAPPORT 2015 Insécurité alimentaire Conflits Risques naturels Déplacement Ressources nationales Aide au développement Aide humanitaire Financements

Plus en détail

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES Introduction : les Espaces Amis d Enfants (EAE) sont des structures communautaires utilisées dans les situations d urgence comme première réponse aux besoins

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour CONSEIL EXÉCUTIF EB136/DIV./4 Cent trente-sixième session 4 mars 2015 Liste des documents EB136/1 Rev.1 EB136/1(annoté) EB136/1 Add.1 EB136/2 EB136/3 EB136/4 EB136/5 EB136/6 EB136/7 EB136/8 EB136/9 EB136/10

Plus en détail

Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 Notes sectorielles

Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 Notes sectorielles Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 1. Généralités DEVELOPPEMENT URBAIN La région MENA a l un des taux de croissance démographique les plus élevés du monde (2,1 % en moyenne par an de 1990 à 2003).

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Réduction des risques de catastrophes

Réduction des risques de catastrophes Réduction des risques de catastrophes FICHE-INFO ECHO shortage Faits & chiffres En 2014, 13 % des fonds humanitaires d ECHO ont été consacrés à des activités de réduction des risques de catastrophe (RRC),

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION DES ACTEURS MEDICAUX HUMANITAIRES DE LA VIM S CHARGES DES INTERVENTIONS D ASSISTANCES HUMANITAIRE DANS LES SITUATIONS DES URGENCES EPIDEMIOLOGIQUES, DES CATASTROPHES

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail