Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort"

Transcription

1 Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : alimentation et effort EXTRAIT DU PROGRAMME La consommation de nutriments dépend de l effort fourni. L exercice physique est un des facteurs qui aident à lutter contre l obésité. Exploiter des données (éventuellement à l aide d un tableur) concernant les modifications de la consommation de nutriments à l effort. CONNAISSANCES CONSTRUITES Lorsque l effort physique augmente la consommation de nutriment par le muscle aussi. Ces nutriments sont prélevés dans les réserves de l organisme et dans le sang. La dégradation des nutriments produit de l énergie utilisée en partie pour la contraction du muscle et en partie dissipée sous forme de chaleur (augmentation de la température). La pratique régulière d une activité sportive d moyenne et de longue durée entraine une consommation préférentielle des acides gras dans le sang et limite les risques d obésité. CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o Utiliser un tableur Exploiter des données chiffrées et les mettre en relation pour résoudre un problème scientifique CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves travaillent en binôme, ils ont accès à un tableur et à des données chiffrées présentées sous forme de tableau. Ils présenteront ces données sous forme d histogrammes. COIN LABORATOIRE Matériels Ordinateur Tableur Documents didactiques Planche la composition des aliments Planche la classification des aliments Cédérom alimentation et diététique / 5

2 DESCRIPTIFS Dans la séance précédente, le professeur a montré que l activité physique entraine la consommation de dioxygène. Il rappelle que cette consommation est associée à la dégradation de nutriments productrice d énergie. On va rechercher dans un premier temps comment évolue la dépense énergétique en fonction de l de l exercice, puis dans un deuxième temps comment évolue la consommation de nutriments au cours de l exercice, en utilisant des données chiffrées sur l utilisation des différents nutriments. En introduction, il projettera, à l aide du vidéoprojecteur par exemple, un spot publicitaire «bouger pour rester en forme» Activité 1: évaluer le travail d exercices physiques Objectif : montrer que la dépense énergétique ou travail augmente avec l de l effort. Support : on repartira des exercices de flexions réalisés lors de l activité précédente au cours de laquelle on a mesuré la consommation de dioxygène. 1. En utilisant la formule ci-dessous, calculer la dépense énergétique ou travail effectué au cours de la séance précédente lors des 2 efforts. Rappel : les deux exercices étaient une série de flexions toutes les 2 secondes ou toutes les 5 secondes pendant 2 Min.. Pendant une flexion, l organisme doit produire une énergie qui permet de soulever la masse du corps contre la pesanteur sur une hauteur d environ le tiers de sa taille. Travail (en joules) = masse (kg) x 1/3 x taille (m) x g(m.s -2 ) x g = accélération de la pesanteur = 9,81m.s Comment évolue la dépense énergétique lorsque l de l exercice augmente? 3. Une personne souhaitant perdre du poids se met à l exercice physique, en tenant uniquement compte des résultats précédents, quel conseil lui donner? 2/5

3 Activité 2 : rechercher l exercice physique permettant de lutter contre l obésité Objectif : montrer qu un moyenne et de longue durée permet de lutter contre l obésité car il permet de dégrader préférentiellement des lipides. Support : des données numériques sur l utilisation des différents nutriments en fonction de l de l exercice et de la durée présentées sous forme de tableau et la fiche d utilisation du tableur des ECE. En introduction le professeur repart du spot «bouger pour rester en forme» et pose le problème de la lutte contre l obésité, qu il définit. Il rappelle qu au collège, on a vu que le muscle au travail consomme des nutriments. Il projette alors un document montrant la répartition des réserves dans l organisme, ainsi que la planche sur les aliments. On en déduit que les principaux nutriments sont les glucides, les lipides et les protides. Un excès de lipide entraine la formation de tissu adipeux et une prise de poids. Pour perdre du poids, il faut réduire le stockage de lipides (acide gras). 1. A partir des données chiffrées présentées dans les deux tableaux construire deux histogrammes, un présentant la nature des réserves utilisées en fonction de l de l exercice et l autre présentant la nature des réserves utilisées en fonction de la l exercice. Substrats utilisés en fonction de l de l exercice source d'énergie utilisée en KJ. -1 faible moyenne forte acide gras glucose glycogène musculaire Substrats utilisés en fonction de la l exercice source d'énergie utilisée en KJ. -1 l'exercice 60 l'exercice 90 l'exercice 120 acide gras glucose glycogène musculaire Exploiter les histogrammes et les confronter aux résultats obtenus lors de la première activité, pour déterer l activité physique permettant de lutter contre l obésité. Critères d évaluation de l activité 2 : - Ouverture du fichier - Sélection des données et du type de graphe - Titre - Légende des axes Activité complémentaire : - Utiliser une caméra thermique pour montrer les variations de la température à la surface de la peau avant et après un exercice. - Le professeur pourra élargir le sujet en travaillant avec l infirmière, par exemple, sur l éducation à la santé. Il utilisera le cédérom alimentation et diététique pour calculer les besoins nutritionnels journaliers et montrer qu une alimentation équilibrée associée à une activité sportive permettent de lutter contre l obésité. 3/5

4 TP - Alimentation et effort Activité 1: évaluer le travail d exercices physiques 1. Calcul pour une flexion toutes les 5 secondes (soient 25 flexions) pendant 2 (pour une personne pesant 56Kg et mesurant 1,65m ) 56 x 1,65 x 1/3 x 9,81 x 25 = 7553,7 joules Calcul pour une flexion toutes les 2 secondes (soient 61 flexions) pendant 2 56 x 1,65 x 1/3 x 9,81 x 61 = 18431,0 joules 2. Lorsque l de l exercice augmente, la dépense énergétique augmente. 3. D après les données précédentes, si je souhaite maigrir il faut que j augmente ma dépense énergétique que je fasse un exercice d importante. Activité 2 : rechercher l exercice physique permettant de lutter contre l obésité 1. Substrats utilisés en fonction de l de l exercice physique source d'énergie utilisée en KJ de l'exercice glycogène musculaire glucose acide gras 1 faible 2 moyenne 3 forte 4/5

5 Substrats utilisés en fonction de la l exercice physique Source d'énergie en KJ par glycogène musculaire glucose acide gras 0 l'exercice 60 l'exercice 90 l'exercice 120 l'exercice en 2. L étude des histogrammes montre que : La consommation d acide gras est maximale pour un moyenne La consommation d acide gras augmente avec la l exercice 3. La première activité laissait penser que pour maigrir, il fallait pratiquer un forte, afin de consommer de l énergie. La deuxième activité montre au contraire, que pour consommer des acides gras et ainsi perdre du poids, il faut pratiquer une activité de moyenne et de longue durée. Une activité de forte utilisera préférentiellement des glucides. 5/5

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort un certain nombre

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé.

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Rappel : Lors d un effort physique, notre cœur bat plus vite, nous respirons plus vite et la température de notre corps augmente et nous transpirons davantage.

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique.

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Capacités : utiliser un logiciel d ExAO, de traitement de texte.

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Nous proposons deux séquences ayant pour problématiques: 1) Quel est le secteur économique

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : la et son évolution au cours de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort la est modifiée.

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

Lutte contre la surcharge pondérale

Lutte contre la surcharge pondérale Lutte contre la surcharge pondérale I. Répartition des graisses corporelles Généralités Inégalités hommes/femmes Causes de l obésité II. Contrôle des la masse corporelle Réduire l apport énergétique alimentaire

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Comment se préparer à des épreuves d endurance

Comment se préparer à des épreuves d endurance Comment se préparer à des épreuves d endurance Ce guide est destiné à des athlètes participant à des épreuves d endurance telles que marathons, triathlons, cyclisme, VTT, crosscountry et ski de fond. Quel

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE 1/ DEFINITION Capacité à produire la plus grande accélération pour se mouvoir, ou pour déplacer une charge. 2/ CALCUL DE LA PUISSANCE Tout d abord, la

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant Partie du programme : la Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME Les êtres vivants sont constitués d éléments chimiques disponibles

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première série sciences et technologies de laboratoire Chimie, biochimie, sciences du vivant Thème 2 Évaluation sommative

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche?

Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche? Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche? by Aline - lundi 9 mars 2015 http://www.assfla3.fr/2015/03/09/perdre-du-poids-en-se-tonifiant-comment-ca-marche/ La musculation peut être un moyen plus

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

ECE : le plein d énergie!

ECE : le plein d énergie! 1S Thème : Comprendre Lois et modèles ECE : le plein d énergie! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Formes et principes de conservation de l énergie Compétences exigibles du B.O. Énergie d un point

Plus en détail

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT Cette présentation visait à comprendre les besoins énergétiques

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER EAI SVT 1 Repère à reporter sur la copie SESSION 2010 AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER Section : SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS COMPOSITION À PARTIR D UN DOSSIER Durée : 5

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Les (sucres lents) sont essentiels à la résistance de l organisme pour un effort d endurance. Si vous manquez de réserves, vous vivrez le «mur du

Plus en détail

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau Objectifs : - Mesurer la résistance thermique de certains matériaux. - Comparer ces matériaux pour l appliquer à l isolation des bâtiments. Compétences

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

L'énergie et le sport

L'énergie et le sport L'énergie et le sport Par Alain Carpentier Laboratoire de Biologie Appliquée et Unité de Recherche en Neurophysiologie Institut Supérieur d'education Physique et de Kinésithérapie (ISEPK) La pratique sportive

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Le tableur - grapheur Open Office Calc DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE

Le tableur - grapheur Open Office Calc DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE Ce classeur est à rendre au professeur à la fin de chaque séance. - Contrat n 1 : créer un nouveau tableau...1/11 - Contrat n 2 : compléter un nouveau tableau...2/11 - Contrat

Plus en détail

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Conçu par le centre médico-sportif de Bretagne-Sud Objectif général : Apporter des repères pédagogiques aux éducateurs sportifs partenaires de l événement

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

L ENCLOS. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011. Fiche professeur... 2. Fiche élève...

L ENCLOS. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011. Fiche professeur... 2. Fiche élève... Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 6 e : utilisation des notions de périmètre,

Plus en détail

MENU MINUTE : RESUMÉ VIDEO 0

MENU MINUTE : RESUMÉ VIDEO 0 MENU MINUTE : RESUMÉ VIDEO 0 Bienvenue dans le programme! > Un petit mot de bienvenue > Comment profiter au mieux de la formation > Un petit exercice à faire immédiatement > Le récapitulatif du programme

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves)

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) dates Connaissances Capacités 1.1 Les organismes vivants présentent une unité et une diversité 7/9 L observation des organismes vivants témoigne

Plus en détail

Conception par les élèves d exercices d évaluation

Conception par les élèves d exercices d évaluation Conception par les élèves d exercices d évaluation Jean-Jacques Belen, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre au lycée Jean Mermoz de Saint-Louis Discipline : SVT Niveau : Terminale scientifique

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

ENERGIE ET PERFORMANCE

ENERGIE ET PERFORMANCE ENERGIE ET PERFORMANCE A. Introduction Les paramètres influençant la performance sont la Génétique, l entraînement, le mental, puis une série de paramètres tels la nutrition, le sommeil, l environnement,

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Les filières énergétiques

Les filières énergétiques Les filières énergétiques Sources : Bases physiologiques de l activité physique. Fox et Mathews. Vigot, Paris, 1984. Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport.

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006 Besançon 02 décembre d 2006 Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Besançon 02 décembre d 2006 CYCLISME FEMININ

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Rendement du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 40 min Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité documentaire Contexte d utilisation

Plus en détail

Photographie de foetus in utéro, lexique, tableau comparatif de la composition des sangs maternel et foetal et un schéma à compléter

Photographie de foetus in utéro, lexique, tableau comparatif de la composition des sangs maternel et foetal et un schéma à compléter TITRE DANS LE SECRET DU VENTRE MATERNEL FICHE PROFESSEUR classe : 4eme durée : 45 mn la situation-problème ur vivre (respirer, se nourrir et éliminer ses déchets) le(s) support(s) de travail Photographie

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Les informations nécessaires: les bonnes pratiques Les consommateurs, petits ou grands, doivent pouvoir choisir en connaissance de cause. Pour

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE. Année Scolaire : 2013-2014

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE. Année Scolaire : 2013-2014 RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE Année Scolaire : 2013-2014 7 ème année de l Enseignement de Base Chapitre Objectifs Contenus

Plus en détail

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO!

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO! VU à La télé! FR 2 «Toute une histoire» Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre Mon poids : toute une histoire STOP au YOYO! Il est temps de comprendre ce que c est

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Energie Travail Puissance Cours

Energie Travail Puissance Cours Energie Travail Puissance Cours. Introduction Les problèmes liés à l énergie sont d une grande importance : l énergie est en effet à l origine de tous les mouvements du monde de la technologie. Il existe

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

«La réponse définitive»

«La réponse définitive» LIFEBODYBUILDING.COM FORMATIONS en STRATEGIE NUTRITION et DEVELOPPEMENT PHYSIQUE De combien de grammes de protéines avons-nous réellement besoin au quotidien pour développer ou maintenir sa masse musculaire?

Plus en détail

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cécile Pétré - 2011 1 2 1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cette énergie, c est : ( A T P = Adénosine Tri Phosphate ) 3 2. LA MOLECULE D ATP 4 5 La rupture des

Plus en détail

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL NUTRITION ET CHUTES DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL 1. Nutrition correcte, normale, bonne Une alimentation équilibrée et diversifiée qui arrive à subvenir aux besoins de la personne : quantitatifs et qualitatifs.

Plus en détail

STRATEGIE INFORMATIQUE

STRATEGIE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR Application de suivi des commerciaux Immeuble La Coupole - Grand Camp - 97142 - LES ABYMES - Tél. : 0590 48 18 98 - Fax : 0590 83 46 71 Immeuble Sera n 6 - Zone de Manhity - 97232 -

Plus en détail

La gestion des TPE avec Moodle

La gestion des TPE avec Moodle Valérie Rambaud Michel Gillet Thierry Lhuillier Lycée Claude de France Romorantin La gestion des TPE avec Moodle Niveau Première Disciplines concernées : SVT et PC 1 Plus-value de l'utilisation des TICE

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

L'utilisation d'une plateforme collaborative dans le cadre de la formation des enseignants

L'utilisation d'une plateforme collaborative dans le cadre de la formation des enseignants Christine Dollo 7138 L'utilisation d'une plateforme collaborative dans le cadre de la formation des enseignants Introduction Ce texte a pour objectif de présenter un dispositif de formation mis en place

Plus en détail

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP [Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP Approche quantitative de l énergétique biologique : adaptation des fonctions respiratoire et cardiaque au cours d un exercice physique

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Caractéristiques électriques du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 1h30 Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité expérimentale Contexte

Plus en détail

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier Les humains tous constitués de la même façon et tous les mêmes muscles mais pas tous le même métabolisme et la même ossature. les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour

Plus en détail

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis!

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! 1.Banane : idées reçues négatives mais fausses! 2. Banane : idées reçues positives et vraies! 3. La banane face aux autres fruits, ça apporte

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET TP DE DATA MINING Le TP et le projet consisteront à mettre

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN 1/8 CROQUETTE CHIEN SPORTIF Croquette chien sportif pour bien répondre aux chiens à activité soutenue. Equilibre aux besoins du chien de chasse ou sportif. Améliore

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

ATELIER STATISTIQUES - PROBABILITES

ATELIER STATISTIQUES - PROBABILITES ATELIER STATISTIQUES - PROBABILITES I/ INTRODUCTION Extraits du document Ressources pour la classe de seconde Probabilités et Statistiques - : «L enseignement de la statistique et des probabilités constitue

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 La composition corporelle 302 La masse maigre 303 La masse

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et ÉDITION 2014 1 2 ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et 3 SOMMAIRE SYNTHÈSE... 14 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage M Objectifs pédagogiques généraux : Fiche de repérage Type : Activité d approche de la notion de fluctuation d échantillonnage et d intervalle de confiance à travers quelques simulations. Niveau : Lycée

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail