État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ"

Transcription

1 Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant continu On peut décider d associer deux générateurs sur un même circuit. Selon le montage qui sera réalisé, on a des relations différentes entre les tensions et les intensités. Association en série Ug = U 1 + U 2 Ig = I 1 = I 2 Association en parallèle Ug = U 1 = U 2 Ig = I 1 + I Courant alternatif Son obtention : Dans le cas général, un générateur à courant alternatif est un générateur de type rotatif. C est ce qui se passe dans une centrale électrique, grâce au mouvement de rotation apporté par la turbine. Cette rotation peut être produite par l eau dans une centrale hydraulique, ou par la vapeur dans les centrales nucléaires ou à combustible fossile (pétrole, charbon, etc.). On se sert du fait qu un circuit dit inducteur, parcouru par un courant, peut sous certaines conditions, induire un courant dans un circuit dit induit. Selon la position relative des deux circuits la tension produite est différente et donc celle-ci va varier avec le temps.

2 Les dangers de l électricité 1.1. Les risques à la personne Le corps humain doit être considéré comme un conducteur électrique puisque sa masse est composée à 70% de liquide chargé de sels minéraux. Cette résistance n est pas fixe mais peut varier en fonction des situations et des circonstances. Ainsi, la résistance du corps humain ne suit pas la loi d ohm. L électrisation est la traversée du corps humain par un courant électrique. Celle-ci peut avoir les conséquences suivantes : 1) des brûlures : ce sont des brûlures électrothermiques (le corps est parcouru par le courant) ou des brûlures indirectes par arc ou encore des brûlures par contact (échauffement d un conducteur) ; 2) contractions musculaires involontaires : projection loin du conducteur (muscles extenseurs), tétanisation et impossibilité de lâcher le conducteur (muscles préhenseurs) ; 3) dysfonctionnement circulatoire (perturbation du rythme cardiaque). L électrocution est une électrisation dont les conséquences sont mortelles. État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ R (KΩ) Variation de la résistance du corps humain (kω) en fonction de la tension de contact et de l état de la peau Peau sèche Peau humide Peau mouilée Peau immergée Uc (V) 1.2. Les facteurs influençant la gravité d une électrisation On notera : l intensité du courant ; la durée du passage du courant ; la surface de la zone de contact ; le trajet du courant dans le corps ; l état de la peau (sèche, humide, mouillée) ; la nature du sol ; la capacité d isolation des chaussures portées L intensité du courant Le seuil de réaction pour le corps humain commence à 0,5 ma. Ces valeurs sont données pour un courant alternatif pendant un temps infini. Effet du courant sur le corps humain en fonction de son intensité

3 1. Les mesures principales État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ Le mesurage en installation basse tension Pour les quatre grandeurs caractéristiques que nous avons vues tension, intensité, résistance, puissance, il existe des appareils de mesure. Ces appareils peuvent être séparés ou bien regroupés dans des appareils multifonctions ou multimètres. La mesure sur site nécessite des précautions d emploi qu il faut connaître pour ne pas se mettre en danger, certaines mesures s effectuant en tension et d autres obligatoirement hors tension Mesure de la tension Nous avons vu que la tension se mesure à l aide d un Voltmètre branché en parallèle aux bornes du récepteur. Un voltmètre a une résistance interne très élevée. P A C V R R A B P + - V D D C B Attention : si on branche un voltmètre en série dans un circuit, la grande résistance du voltmètre empêche le courant de passer normalement. La mesure est faussée. Calibre : On appelle calibre la plus forte tension que peut mesurer le voltmètre. Les appareils sont multicalibres. On peut ainsi changer de calibre en tournant un commutateur ou en déplaçant une fiche. Ci-contre un voltmètre branché sur un calibre de 20 V. On a intérêt, pour éviter de détériorer le voltmètre, à le brancher sur le plus fort calibre d abord. Dans l exemple : 600 V. Il faudra ne pas oublier de baisser le calibre, si nécessaire, pour obtenir une mesure suffisamment précise. Le bon calibre est le plus petit calibre possible, c est-à-dire celui qui est immédiatement supérieur à la tension mesurée. Par exemple : pour mesurer une tension continue de 12 V, on utilise un calibre de 20 V ; pour mesurer une tension alternative de 220 V, on utilise un calibre de 600 V.

4 Les matériels et composants dans une installation 1.2. Les composants électriques du tableau Nous allons retrouver certains de ces éléments dans le tableau et allons analyser leur fonction. Ces fonctions doivent être bien comprises, car elles seront au cœur de votre diagnostic sur le tableau électrique. Le tableau assure la protection des personnes et des circuits, on y trouve les appareils suivants : les appareils de protection des personnes : disjoncteurs différentiels ; les appareils de protection des circuits : fusibles, disjoncteurs magnéto-thermiques ; les appareils de protection contre la foudre : parafoudres secteur et téléphonique ; les appareils de gestion de la consommation : délesteurs, horloges programmables, contacteurs jour/nuit ; les appareils de gestion de l éclairage : télérupteurs, télévariateurs, minuteries, interrupteurs crépusculaires, détecteurs de présence Tableau monophasé 1. Alimentation par peignes horizontaux et verticaux 2. Sécurité des personnes: interrupteur différentiel 3. Protection des circuits: disjoncteur phase/neutre 4. Vers disjoncteur d'abonné 5. Protection des appareils électroniques: parafoudre 6. Bornier de terre Source : Legrand.fr, «Les Fiches Conseil» Tableau triphasé

5 La protection de l opérateur et des tiers 1.3. L habilitation du personnel Le texte de référence est la publication UTE C Recueil d instructions générales de sécurité d ordre électrique (ou UTE C Carnet de prescriptions de sécurité électrique). Dans le cadre d intervention sur des installations électriques, un certain nombre d habilitations sont requises suivant le type d installation et le travail qui est réalisé par l opérateur. Dans le tableau ci-dessous nous résumons la nomenclature de la classification. Le personnel est donc ainsi classé : B : basse tension (BTA : 50 à 500 volts; BTB : 500 à volts) B 0 : travail à proximité (peinture, nettoyage ) B 1 : exécution de travaux électriques sous les ordres d un B 2 B 1 T : exécution de travaux électriques - sous tension - sous les ordres d un B 2 B 2 : chargé de travaux électriques, quel que soit le nombre d exécutants sous ses ordres B 2 T : chargé de travaux électriques sous tension quel que soit le nombre d exécutants sous ses ordres B R : procède à des interventions de dépannage ou de raccordement, à des mesurages, essais, vérifications. B C : chargé de consignation (peut consigner pour les autres) B 0 V, B 1 V, etc. : voisinage, en BT, on peut travailler à quelques centimètres de ce qui est sous tension et non isolé Pour le diagnostiqueur, il faut donc acquérir l habilitation B R qui est par définition aussi B 1 V.

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique A. Connaissance du risque électrique Le courant peut agir alors sur le corps de trois façons différentes : Par blocage des muscles, que ce soient ceux des membres

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W.

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. 1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. La mention V indique La mention. W (pour watt) indique reçue lorsque

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure LE RISQUE ELECTRIQUE Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure L électrisation,l électrocution

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE L HABILITATION ELECTRIQUE intervenant S. GUIMBER APAVE SUDEUROPE Présentation APAVE le 12/10/2006 2 SOMMAIRE Risques électriques Habilitation électrique Points importants de la C18-510 Titre d habilitation

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1 Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation du test Ce test

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE ANNEXE F ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE 1. Quelques recommandations pour les enseignants 2. L enseignant de sciences physiques et la sécurité électrique 3. Risques électriques 4. VADE MECUM

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

Prévention point doc Prévention point doc

Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Evolution des habilitations électriques Au 26 avril 2012 Obligations règlementaires Le titre d habilitation est une autorisation délivrée par l employeur qui détermine

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

Attention pensez à vérifier votre colis.

Attention pensez à vérifier votre colis. Attention pensez à vérifier votre colis. Notice d installation et d utilisation Version verticale horizontale Lire la notice avant le montage de l appareil. Le radiateur doit être installé par une personne

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX, Carsat Centre Ouest 1 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique 2 Le risque

Plus en détail

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour :

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour : Formation habilitation électrique pour électriciens Nouvelle norme 2012 UTE C 18-510 3 jours Formations aux habilitations électriques pour des niveaux : BP/BE/B1/B1V/B2/B2V/BC/BR/H0/H1/H1V/H2/HC OBJECTIFS

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS Terminale Bac Pro NOM : DATE : I-/ STATISTIQUES 1-/ Evolution des accidents d origine électrique Le nombre d accidents du travail d origine électrique est passé

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ 5 ème COURS Electricité Chapitre 5 COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ Je dois savoir Ce qu'est un courtcircuit Les dangers du courant électrique Pourquoi certains appareils électriques défectueux font-ils griller

Plus en détail

Sécurité et énergie électriques

Sécurité et énergie électriques C H P I T R E Sécurité et énergie électriques 2 OBJECTIFS DU CHPITRE Connaître les dangers liés à l utilisation de l électricité. pprendre à distinguer énergie et puissance électrique. Savoir que l énergie

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme.

Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme. Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme. RCS : Paris 520.239.070 APE 8559A S.A.S Nouveaux décrets qui sont apparus

Plus en détail

La protection électrique

La protection électrique La protection électrique 1. Protection des appareils électriques a. ntroduction : Effets de l intensité sur certains métaux. La fusion : expérience Paille de fer Une forte. passe dans le circuit, ce qui

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest 21 octobre 2011 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 -

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 - L HABILITATION ELECTRIQUE Habilitation électrique - 1 - FORMATION ET HABILITATION Pour pouvoir être habilité, le personnel doit avoir acquis une formation relative à la prévention des risques électriques

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9 SOMMAIRE I. EVOLUTION DES ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE p. 2 II. L ELECTRICITE NOTIONS DE BASE p. 4 II-1. DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE p. 4 II-2. GRANDEURS DE L ELECTRICITE p. 4 II-2-1. LA TENSION

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde. 320 HF Montage mural

Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde. 320 HF Montage mural Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde 320 HF Montage mural Attention! Une intervention sur le réseau 230V doit toujours être effectuée par une personne compétente. Avant de commencer l installation

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3.

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3. 1. Sommaire 2 1. Sommaire Page 2. Mise en route rapide 3 3. Remarques sur l installation 4 3.1 Installation 5 3.2 Raccordement 5 3.3 Réglage du temps de 6 cycle/montage 4. Réglage de l heure et jour actuels

Plus en détail

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V.

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V. CHAPITRE 3 : TRANSPORT DU COURANT. SECURITE ELECTRIQUE 1- Transport de l électricité. La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO Les cordons de mesure doivent être équipés de fiches double puits comme en photo ci-dessous, excepté le cordon jaune formellement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE DOSSIER DE CANDIDATURE PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE FORMATION 2 rue Irène Joliot Curie Parc Technologie du Canal 31520 Ramonville Saint-Agne Page 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis 1981,

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE CONFOT DNS L MISON ET DNS L'ENTEPISE ELEC 2 Lycée des Métiers LEOND DE VINCI - 2015/2016 COMMENT POTÉE UNE INSTLLTION ÉLECTIQUE? 1. Les éléments d une installation électrique domestique CTIVITE 1 «Comment

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

Courant, tension et Intensite

Courant, tension et Intensite eçon 01 : Courant, tension et Intensite Exercice N 1. Dans le montage ci-contre, on mesure la tension U égale à 6. aux bornes du générateur et la tension U 2 égale à 2,4 aux bornes de la lampe. En déduire

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Risque électrique et habilitations Le risque électrique et plus particulièrement les habilitations électriques font souvent l objet de questions de la part

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Ingénieurs en Sécurité Industrielle HABILITATIONS ÉLECTRIQUES I - RÉGLEMENTATION... 1 1 - Différents types de travaux...1

Plus en détail

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100 SO f AD Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec Ce guide a été produit par la Société de formation

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission COLLECTION Les Essentiels Commission Mai 2013 Président : Eric Faucheux Véhicules électriques & hybrides Les règles de sécurité pour le dépannage des véhicules électriques & hybrides 1 Sommaire I. Les

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Domaine des fusibles moyenne tension européens Les systèmes moyenne tension sont maintenant classés HTA Tension maximum: 72500V Nos fusibles: jusqu à 40500V

Plus en détail

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures:

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures: Etude de deux récepteurs triphasés équilibrés en couplage étoile et triangle. Mesure du facteur de puissance. Mesure des puissances active et réactive. Relèvement du facteur de puissance. Nous étudierons

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Durée : 2 heures 30 Coefficient : 2 1 ère partie : Sciences physiques (15 points) I) En consultant les divers

Plus en détail

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 Objectifs : Identifier et analyser les accidents d origine électrique Mise en situation : Régulièrement, il est relevé dans la presse des faits divers faisant part d

Plus en détail

Kit solaire 12V - 55W/85W/150W

Kit solaire 12V - 55W/85W/150W Kit solaire 12V - 55W/85W/150W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de fonctionnement...

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail