EXPERTISE ET PROXIMITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXPERTISE ET PROXIMITE"

Transcription

1 EXPERTISE ET PROXIMITE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS

2 Sommaire sommaire Chiffres clés...3 Profil...4 Une offre complète...5 Message du Chief Executive Officer...6 Philosophie, stratégie, réalisations concrètes...10 Une marque unique, un même objectif partagé, des activités coordonnées...12 Une communauté internationale de 3300 collaborateurs...14 Nucléaire La Jordanie débute dans le nucléaire avec Tractebel Engineering En association pour la centrale roumaine de Cernavoda Présents sur une centrale EPR chinoise...21 Électricité thermique et renouvelable et réseaux À la pointe de la technologie pour ne pas enterrer le charbon L expérience en biomasse a convaincu Metz Plus grande centrale de biomasse au monde Mission efficience énergétique en Roumanie Opération Réseau dans le Golfe...30 Gaz naturel À Fos-Tonkin, pour prolonger l exploitation Grâce au stockage de Saint-Illiers, du gaz naturel pour Paris...35 Travaux hydrauliques et hydro électricité Audace hydraulique au Brésil La France pour contrôler les turbines chinoises Forte présence au Venezuela...39 Infrastructure En Inde, pour développer une région en la dotant d un port Trains à grande vitesse sur les voies de la mobilité Nouveaux Quartier Général de GSK-Biologicals Matière grise pour immeubles verts...45 Adresses...46 Editeur responsable Guy de Walef Design, layout et production Concerto Rédaction Marc Magain (m.ma SCS) Photographies Dominique Libert (couverture) C_Power (p24), UEM Projet INOVA (p27), Didier Mossiat (p27), GDF SUEZ/Grosjean Pierre-François (p35), Crampes Gilles (p35), Mark Monfoort (p40) 2

3 Chiffres clés CHIFFRES CLÉS COLLABORATEURS Autres : 29 % Hommes : 73 % Ingénieur : 71 % Femmes : 27 % CHIFFRE D AFFAIRES millions d euros (croissance : + 18 %) % CHIFFRE D AFFAIRES PAR ACTIVITÉ Infrastructure : 23 % Industrie : 2 % Electricité : 42 % Gaz : 7 % 300 Nucléaire : 26 % CHIFFRE D AFFAIRES PAR RÉGION Amérique : 15 % Asie & Moyen- Orient : 13 % Reste de l Europe : 17 % Belgique & France : 55 % 3

4 Profil PROFIL 460 millions d euros de chiffre d affaires en collaborateurs, dont 700 recrutés en Des projets en cours dans 60 pays Spécialisée dans l énergie et les infrastructures, Tractebel Engineering est un acteur majeur sur le marché international de l ingénierie. Tractebel Engineering est une des Business Units de la Branche Energie Services de GDF SUEZ. 4

5 Une offre complète UNE OFFRE COMPLÈTE SERVICES DE CONSULTANCE ET D INGÉNIERIE TOUT AU LONG DU CYCLE DE VIE DES PROJETS ETUDES DE > DÉVELOPPEMENTS FAISABILITÉ > > SUPPORT À L EXPLOITATION ET > MISE HORS SERVICE À LA MAINTENANCE ETUDES STRATÉGIQUES ETUDES DE CONCEPTION EXPLOITATION À LONG TERME ENLÈVEMENT DE L AMIANTE ÉTUDES D INVESTISSEMENTS CONCEPTION DE BASE AUDITS ETUDES D IMPACT ENVIRONNEMENTAL ACHATS PROJET D EXÉCUTION GESTION ET SUIVI DE LA RÉALISATION PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE OPTIMISATION DES PERFORMANCES ETUDES DE FIABILITÉ AIDE À L EXPLOITATION FORMATION ET SIMULATION RÉHABILITATION DES SOLS ETUDES DE RÉAFFECTATION DES SITES DÉMANTÈLEMENT 5

6 Message du CEO ÊTRE UN ACTEUR MONDIAL DE L INGÉNIERIE EN ÉNERGIE ET EN INFRASTRUCTURES. FONCTIONNER EN RÉSEAUX COMBINANT EXPERTISE ET PROXIMITÉ. ÊTRE LÀ OÙ LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE S EXPRIME. Georges Cornet, Chief Executive Offi cer MESSAGE DU CHIEF EXECUTIVE OFFICER 6

7 Message du CEO GEORGES CORNET, PARTOUT DANS LE MONDE ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIEL, 2009 EST CONSIDÉRÉE COMME UNE ANNÉE DIFFICILE, VOIRE CALAMITEUSE. DANS L INGÉNIERIE ÉGALEMENT? Que la crise vécue en 2008 ait porté ses effets en 2009, cela me semble indiscutable. Les grands investissements industriels et privés, par exemple dans les centrales électriques, les terminaux gaziers ou les parcs éoliens off-shore ont été ralentis, voire mis en jachère. En même temps, les grands investissements nationaux et internationaux d infrastructures qui devaient être lancés pour compenser la crise économique ont un peu tardé. Il est évident que tout ceci a renforcé la compétition sur le marché de l ingénierie et a donc comprimé les marges. Ceci étant dit, dès la seconde moitié de 2009, les signes de reprise étaient évidents, surtout dans les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) où la croissance du Produit Intérieur Brut a été positive. 7

8 Message du CEO COMMENT S EST COMPORTÉE TRACTEBEL ENGINEERING DANS CE CONTEXTE DIFFICILE? Nous augmentons de près de 20 % autant notre chiffre d affaires que notre résultat opérationnel courant. Déjà en 2008, notre croissance frisait les 25 %. Nous sommes sur la bonne voie pour poursuivre cette croissance de nos activités dans les années à venir. QU EST-CE QUI EXPLIQUE CETTE ÉVOLUTION FAVORABLE? Les explications sont multiples et elles relèvent du modèle d entreprise que nous avons adopté. Notre stratégie a suivi principalement deux lignes directrices : d une part, nous avons voulu concentrer notre expertise sur nos domaines de prédilection -énergie et infrastructures- et y favoriser la valeur ajoutée ; d autre part, nous nous sommes attaqués aux marchés internationaux car nous étions conscients que l Europe est un marché mature alors que l avenir et la croissance sont en Inde et en Asie du Sud-Est, en Amérique Latine, au Moyen-Orient et même en Afrique. En 2009, nous avons remporté de beaux succès dans des projets remarquables par leur envergure et/ou pour leur complexité technique. Quelques-uns sont décrits plus loin dans ce document CE NOUVEAU MODÈLE D ENTREPRISE DEMANDE-T-IL D IMPORTANTES ADAPTATIONS ET MUTATIONS EN INTERNE? Effectivement, nous avons un grand défi à relever qui est celui d être une société d ingénierie internationale avec une marque unique, pouvant compter sur des centres d expertise fonctionnant en parfaite symbiose avec des implantations locales fortes. C est ce qu attend le client sur le terrain : avoir des interlocuteurs locaux de haut niveau qui peuvent se reposer sur un réseau d expertise de renommée mondiale. Notre croissance future est basée sur ce principe visant à allier proximité et excellence technique. POUVEZ-VOUS NOUS DONNER DES EXEMPLES? Un exemple parmi d autres, nous avons pris pied sur le marché indien du Gaz Naturel Liquéfié à la fois parce que nos clients connaissaient notre expertise technique mais aussi parce que nous disposions d une forte implantation locale. Dans un premier temps, nous avons formé une dizaine d ingénieurs indiens à Bruxelles. Cela a été l occasion pour nous de satisfaire l attente de notre client et, en même temps, de créer en Inde des compétences qui pourront être utilisées pour d autres projets. Quant à notre rentabilité, aujourd hui supérieure à la moyenne du secteur, elle résulte autant du choix évoqué auparavant de privilégier l ingénierie à valeur ajoutée que d une rigueur et une discipline financière de tous les instants pour maîtriser les coûts. Autre exemple de ce fonctionnement en réseau : le Brésil. Notre créativité nous a permis de décrocher un très important contrat pour une très importante centrale hydroélectrique. Par la suite, des turbines ont été commandées à un fabricant chinois. Mais il fallait assurer le suivi de leur fabrication. Or il se fait que Tractebel Engineering en France avait déjà des expériences de tels suivis d exécution avec des fabricants chinois. 8

9 Message du CEO Vous voyez que, chez nous, on a vite fait le tour du monde et que le décloisonnement et le fonctionnement en réseau sont nos maîtres mots. C est pour cela que nous avons décidé de présenter dans ce document des projets «de terrain». Ils montrent bien que nous intervenons dans des domaines pointus en mettant des pôles de compétences internationaux et des relations de proximité au service de la clientèle LE CLIENT VEUT DES INTERLOCUTEURS LOCAUX DE HAUT NIVEAU QUI PEUVENT SE REPOSER SUR UNE EXPERTISE DE RENOMMÉE MONDIALE. TRACTEBEL ENGINEERING OFFRE CE SERVICE À L ÉCHELLE INTERNATIONALE ET ÉTEND SA PRÉSENCE LÀ OÙ SONT LES MARCHÉS. VOUS ÊTES CONFIANT? QUELS SONT LES DÉFIS POUR L AVENIR? Paris ne s est pas fait en un jour, Tractebel Engineering non plus! Des étapes importantes ont été franchies en Notre marque est unique. En France, la fusion entre Coyne et Bellier et Itena est opérationnelle sous la bannière Tractebel Engineering. C est important, car le terrain de développement local est considérable. À l international, il est de plus en plus évident que nous agissons comme une compagnie d ingénierie unique et forte. Nous avons ouvert un bureau à Dubaï ainsi qu en Thaïlande et au Chili. Ce sont des têtes de pont qui permettent une proximité réelle et donc, demain, une attitude commerciale encore plus proactive. Il faut être aux côtés de nos clients et développer avec eux des relations de long terme. Nous allons devoir intensifier nos efforts pour que notre entreprise fonctionne encore mieux en réseau. À cette fin, au-delà d une communauté de métier et d esprit, il importe d harmoniser procédures et méthodes. Ce sont nos affaires internes que le client ne voit pas! Mais j ai confiance. Les femmes et les hommes qui constituent ce groupe sont extrêmement motivés! Ils viennent de le démontrer. En acceptant la mobilité, ils participent à l efficience de nos réseaux. Rien qu en 2009, nous avons engagé 700 professionnels et, progressivement, nous construisons de véritables plates-formes internationales d experts. Autrement dit, dans les années à venir, nous devons construire notre croissance là où cela se joue, en dehors de nos marchés domestiques. Nous devons, via nos compagnies régionales, y déployer les meilleures offres jusqu alors développées en Belgique et en France. Georges Cornet Chief Executive Officer 9

10 Philosophie PHILOSOPHIE, STRATÉGIE, RÉALISATIONS CONCRÈTES Implantations Projets décrits dans les pages suivantes 10

11 Philosophie L activité de Tractebel Engineering a ceci de particulier qu elle se décline en contrats dont l ampleur fi nancière, l importance de la réalisation fi nale et le niveau de diffi culté technique peuvent être très variables. En voici une quinzaine. Pour découvrir leur portée et/ou leur importance, cliquez sur le descriptif du projet pour accéder à sa présentation générale. FRANCE Tractebel Engineering accompagne l Usine d Electricité de Metz en France dans la conversion de son site de production de chaleur et d électricité. La nouvelle unité de combustion de biomasse remplacera des centrales au charbon polluantes. Quinze pour cent de la consommation française de gaz naturel passe par le port méthanier de Fos-Tonkin. Pour le compte de l exploitant Elengy, Tractebel Engineering mène les études pour prolonger de trente ans l exploitation, tout en accroissant les capacités. Aux portes de Paris, à Saint-Illiers, Tractebel Engineering accompagne le revamping du stockage souterrain qui permet à la capitale française d être alimentée en gaz naturel. Les trains à grande vitesse sont partie intégrante de la mobilité de demain. Tractebel Engineering suit et contrôle la conception et la réalisation du second tronçon qui permettra de relier Paris à Strasbourg. ALLEMAGNE & PAYS-BAS En Allemagne et aux Pays-Bas, Tractebel Engineering assure l ingénierie de grandes centrales au charbon de 800 MWe. À haut rendement, la technologie utilisée est une opportunité pour conserver le charbon dans le mix énergétique de l Europe. JORDANIE En vue d assurer son indépendance énergétique, la Jordanie projette un programme nucléaire. Pour qualifier le premier site proposé, Tractebel Engineering réalise les études, notamment en recourant aux experts en géologie et sismologie du centre d expertise belge. BELGIQUE À Bruxelles, Tractebel Engineering a réalisé les études et simulations préalables à la construction d un complexe immobilier «vert» : conception passive, consommation réduite d énergie, recours aux énergies renouvelables. À Wavre, en Belgique, Tractebel Engineering a contribué à la conception du nouveau quartier général de GSK Biologicals. INDE Indian Gas Limited a choisi Tractebel Engineering pour imaginer et implanter un immense port énergétique. Sa vocation sera d alimenter des centrales électriques et une aciérie et d ainsi permettre le développement de toute une région à l extrême sud de l Inde. En Roumanie, Tractebel Engineering mène le consortium chargé de l Owner s Engineering pour la préconstruction des unités nucléaires 3 et 4 de Cernavoda. ROUMANIE De 20 à 40 % d économies : en industrie c est le potentiel d une consommation plus efficiente de l énergie. En Roumanie, Tractebel Engineering a identifié, convaincu et accompagné des industriels pouvant bénéficier des fonds de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. BRÉSIL Pour la centrale hydroélectrique brésilienne de Jirau (3450 MW), la filiale locale de Tractebel Engineering a proposé une solution innovante, déplaçant le site de 12 kilomètres. Tractebel Engineering en France ayant déjà une expérience similaire suivra la fabrication de 18 turbines en Chine. PAYS DU GOLFE Forte de son expérience européenne, Tractebel Engineering s est associée aux gestionnaires de réseau de transport belge et français. Mission : conseiller les pays du Golfe pour l interconnexion de leurs réseaux et la gestion du nouvel ensemble. VENEZUELA Tractebel Engineering est fortement impliqué dans les projets hydroélectriques du Venezuela. CHINE Tractebel Engineering en France réalise des contrats de design des bâtiments de l îlot nucléaire de la centrale nucléaire de Taishan (Chine). POLOGNE En Pologne, à Polaniec, Tractebel Engineering a réalisé toutes les études préalables et le choix de la technologie de la chaudière pour la plus grande centrale de biomasse au monde. 11

12 Une marque unique UNE MARQUE UNIQUE, UN MÊME OBJECTIF PARTAGÉ, DES ACTIVITÉS COORDONNÉES MARCHÉS DOMESTIQUES En 2009, la Belgique et la France représentaient 56 % du chiffre d affaires de Tractebel Engineering contre 68 % une année plus tôt. En France, Tractebel Engineering veut renforcer sa présence sur les grands projets d infrastructures ferroviaires et fluviales et répondre plus activement aux besoins de mobilité et d efficience énergétique dans les bâtiments. C est dans cet esprit qu en 2009, une entité Tractebel Engineering a été créée et a englobé la société Itena. Les activités de Coyne et Bellier en constituent le pôle d expertise hydraulique et hydroélectrique et représentent actuellement 75 % du chiffre d affaires. Les autres 25 % -en croissanceconcernent les activités d ingénierie sur le marché français dans les secteurs des infrastructures, du gaz, de la production classique d électricité et du nucléaire. La communauté et l unicité d action de Tractebel Engineering dépassent le simple slogan. Il s agit d un mode de fonctionnement. L organisation de Tractebel Engineering s articule à la fois sur des métiers et des organisations géographiques. Le but est que les métiers disposent de centres d expertise de haut niveau (généralement localisés sur les bases historiques que sont la Belgique et la France). Les implantations locales assurent la proximité du terrain et de la clientèle, indispensable dans l activité d ingénierie sur le long terme. Elles recourent aux compétences techniques existantes dans le réseau pour les aspects relevant de l ingénierie et du calcul de base. COMPÉTENCES ET PROXIMITÉ Selon l importance des marchés et des contrats, les équipes locales sont plus ou moins développées. Par exemple, dans le Moyen-Orient, pour pouvoir assurer un certain nombre de missions qui relèvent d un accompagnement (entre autres des gestionnaires de réseaux électriques), une présence locale forte est indispensable. Autre exemple, 12

13 Une marque unique Marafiq - Arabie Saoudite : dessalement d eau combiné à la production d électricité ( MW m 3 /j). en Inde, où l implantation est déjà solide et où existent d importantes compétences humaines en ingénierie, ce sont de réelles cellules qui sont en voie de constitution pour les domaines prometteurs que sont l hydroélectricité ou les centrales thermiques classiques. Des experts des centres de compétence belges et français ont été dépêchés sur place pour former des équipes et des ingénieurs indiens viennent réaliser en Belgique et en France des stages de très long terme. DÉVELOPPEMENT CIBLÉ Actuellement, dans le cadre de ses développements internationaux, Tractebel Engineering privilégie certaines zones : - les pays d Europe qui ne font pas partie de son marché domestique avec des implantations en Italie, en Pologne, en Tchéquie et en Roumanie - le Moyen-Orient (où le bureau de Dubaï atteint son rythme de croisière) - l Inde où Tractebel Engineering avait créé sa société locale. Les équipes d ingénieurs travaillent au développement des activités locales, mais fournissent également des compétences pour les interventions sur les marchés du Moyen-Orient et, demain, de l ASEAN puisque Tractebel Engineering vient de créer à Bangkok un bureau qui devrait renforcer sa position sur ce marché - l Amérique latine où Tractebel Engineering bénéficie d une longue tradition grâce à sa société locale au Brésil, qui constitue un réservoir utile pour les développements qui se précisent aujourd hui au Chili (où un bureau vient d être ouvert), en Equateur, au Venezuela, au Panama et au Pérou - et enfin, dans ses spécialisations et selon les opportunités, Tractebel Engineering est attentif au réveil des marchés africains. Dans cette optique, une marque unique était indispensable et elle a été mise en oeuvre en L objectif est que la clientèle sache qui est Tractebel Engineering et quels sont les standards de qualité et d excellence qui sont liés à sa marque. La marque Tractebel Engineering est l assurance que, où que ce soit dans le monde, un contrat bénéficie de la meilleure expertise et du meilleur service liés au renom de Tractebel Engineering. 13

14 Une communauté internationale UNE COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DE COLLABORATEURS 14

15 Une communauté internationale Tractebel Engineering est une entreprise internationale fonctionnant en réseau entre ses différentes implantations locales et ses pôles d expertise technique. Dans un contexte où la croissance est recherchée, cette philosophie nécessite de disposer de moyens humains de grande qualité et en quantité suffisante. Tractebel Engineering est donc continuellement à la recherche d ingénieurs, jeunes ou chevronnés. Leur formation est assurée et leur mobilité encouragée. En fin d année 2009, le personnel de Tractebel Engineering se composait de personnes, dont 27 % de femmes. Les ingénieurs constituent l essentiel des effectifs (71 %). Vu les développements des activités à l international, aujourd hui, 45 % des collaborateurs occupent des postes en dehors de la Belgique et de la France : 13 % dans le reste de l Europe, 23 % au Brésil, 7 % en Inde et Asie et 2 % au Moyen-Orient. Pour soutenir le développement de ses activités, l entreprise est constamment à la recherche de nouvelles compétences. Ainsi, rien qu en 2009, pas moins de 700 personnes ont été recrutées, dont 560 ingénieurs. FONCTIONNEMENT EN RÉSEAUX La volonté de fonctionner en réseaux qui est celle de Tractebel Engineering implique que tout le personnel partage une culture commune et que les expertises technologiques soient véhiculées par les relations humaines. Tractebel Engineering est donc particulièrement attentive à former son personnel et à le doter des compétences nécessaires. La formation est assurée par la «Tractebel Engineering School». L identification des talents et les processus de guidance de carrière sont menés au sein du Groupe GDF SUEZ dans son ensemble. La mobilité y est facilitée grâce à un cadre commun de règles en matière d expatriation. PARTAGER LES EXPERTISES De plus, au sein de Tractebel Engineering, un programme d échange permet aux jeunes ingénieurs de se rompre aux techniques et technologies qu ils devront ensuite porter sur le terrain. Ainsi, en 2009, près de 40 ingénieurs en provenance des sociétés régionales réalisaient des stages de longue durée de 12 à 24 mois dans les centres de compétence de Bruxelles et de Paris. Outre les compétences techniques, comportementales et linguistiques, il s agit pour eux de créer un réseau relationnel. L objectif est également d acquérir, au contact des ingénieurs chevronnés, les bases nécessaires pour développer les activités à l international en conformité avec les méthodologies et pratiques. À l inverse, des ingénieurs et managers plus expérimentés une quinzaine en sont délégués dans les implantations régionales pour renforcer et encadrer le savoir-faire local. PROGRAMME SPÉCIFIQUE POUR LE NUCLÉAIRE Depuis 2006 et conformément à ses ambitions nucléaires, GDF SUEZ a mis en œuvre un programme spécifique de formation pour les ingénieurs nucléaires, le GDF SUEZ Nuclear Trainee s Program, auquel 150 jeunes ingénieurs de Tractebel Engineering ont participé. 15

16 Nucléaire LES DÉFIS Mobiliser une expertise de haut niveau dans les projets d allongement de la durée de vie des centrales nucléaires Continuer à participer aux projets de nouvelles centrales, plus particulièrement de troisième génération, et développer l expertise Sélectionner les projets de développement international ; s associer avec d autres ingénieries pour y participer Intégrer et former les nouveaux ingénieurs pour maintenir l expertise et la qualité GDF SUEZ / Montigny Philippe / Abacapress 16

17 Nucléaire NUCLÉAIRE En deux ans, le département nucléaire a accru ses effectifs de 50 %, 400 personnes y travaillant désormais. Le chiffre d affaires a suivi une croissance identique. Les opportunités sont nombreuses, particulièrement dans le support à l exploitation et dans les nouveaux projets de centrales. Outre la croissance des prestations pour GDF SUEZ, 2009 a été marquée par la signature d importants contrats pour le compte de clients en dehors du Groupe. En 2009, le retour en grâce de l énergie nucléaire, déjà initié depuis une demi douzaine d années, s est confirmé. La production d électricité par des centrales nucléaires s affirme de plus en plus faire partie des solutions pour maîtriser les émissions de CO 2 et relever le défi climatique mondial. UNE ACTIVITÉ HISTORIQUE Dans ce contexte, Tractebel Engineering argue d une expérience de plus de cinquante ans. Son offre couvre tout le cycle de vie nucléaire, depuis le design des installations jusqu à leur mise hors service et leur démantèlement : études techniques et économiques de faisabilité, définition de sites pour l implantation de centrales, études de sûreté, design des installations et gestion globale des projets. Dans le cadre des projets de ses clients, Tractebel Engineering peut se charger de l ingénierie, des achats, de la construction, de la mise en service, des upgrades et modifications, des questions relatives à la gestion des déchets radioactifs. En 2009, le département nucléaire de Tractebel Engineering a réalisé un chiffre d affaires en croissance de 21 % par rapport à Un des grands défis est celui de la mise en place rapide d équipes expertes, garantissant les hauts standards de qualité et de sûreté qui sont ceux de Tractebel Engineering. En moins de deux ans, 200 ingénieurs ont été recrutés et, pour certains, en provenance d autres métiers ou d implantations régionales de Tractebel Engineering. Ils ont suivi un programme de formation spécifique et accélérée, notamment via le Nuclear Trainee s Program de GDF SUEZ > voir page 15 SUPPORT OPÉRATIONNEL Le producteur et fournisseur d énergie Electrabel, filiale du Groupe GDF SUEZ, qui exploite les sept centrales nucléaires belges est le client de référence. Le support opérationnel apporté à l exploitant concerne aussi bien les analyses de sûreté, que la maintenance et les upgrades et remplacements d équipements. UNE PHILOSOPHIE, UNE STRATÉGIE, DES RÉALISATIONS CONCRÈTES 1 > Jordanie : Tractebel Engineering réalise les études pour qualifier leur premier site nucléaire, notamment en recourant aux experts en géologie et sismologie de ses centres d expertise belges et français. 2 > Roumanie : Tractebel Engineering assure l ingénierie de préconstruction des unités 3 et 4 de Cernavoda. 3 > Chine : Tractebel Engineering participe à des volets d ingénierie spécialisée sur les îlots nucléaires de la centrale de Taishan. 17

18 Nucléaire Remplacement d un des générateurs de vapeur de Doel 1 - Belgique De ce point de vue, outre une étude probabiliste de sûreté niveau 2 menée à Doel, il faut souligner un dossier exceptionnel qui a été finalisé au début de l année Il s agit du contrat d ingénierie du remplacement des deux générateurs de vapeur de la centrale de Doel 1. L opération était délicate car il a fallu sortir et introduire ces énormes équipements par des ouvertures pratiquées dans le toit du bâtiment du réacteur. Tractebel Engineering a mené à bien cette mission qui permet de renforcer la sûreté de Doel 1, tout en bénéficiant d un gain de puissance de 10 %. Grâce à une préparation minutieuse, l arrêt de la centrale a été limité dans le temps. En 2009, dans le domaine du support opérationnel aux exploitants, Tractebel Engineering a posé les premiers jalons d un très important travail qui sera certainement un des défis des prochaines années. En vue de l autorisation de la prolongation de dix ans de la durée d exploitation de Tihange 1 et de Doel 1 et 2, les études de sûreté exigées par les autorités de contrôle vont être menées par Tractebel Engineering. Cette première expérience dans un processus de prolongation de durée de vie de centrales constituera une expertise qui pourra, à l avenir, être mise au service d autres exploitants nucléaires. Cette volonté d étendre l offre et de la spécialiser au départ de l expérience acquise au sein du Groupe GDF SUEZ a connu, en 2009, une concrétisation spectaculaire. La société coréenne KOPEC (Korean Power Engineering Company) a demandé à Tractebel Engineering de superviser l ingénierie du remplacement des générateurs de vapeur de la centrale d Ulchin. 18

19 Nucléaire EPR Modélisation 3D NOUVEAUX PROJETS Le volet le plus important de l accroissement des activités nucléaires est, bien entendu, celui du développement de nouvelles centrales ou, dans certains cas, de la reprise de travaux interrompus. GDF SUEZ entendant développer sa puissance nucléaire installée, son bureau d études d ingénierie qu est Tractebel Engineering l accompagne dans tous ses développements. En France, Tractebel Engineering, après avoir réalisé pour EDF les études de génie civil de l îlot nucléaire de Flamanville, a de nouveau conclu un important contrat (en association avec IOSIS) avec Areva. Il concerne cette fois, les études d exécution de génie civil des îlots nucléaires des centrales EPR de Taishan, en Chine. En 2009, ont été particulièrement marquants de ce point de vue, le contrat concernant les deux unités roumaines de Cernavoda ainsi que toutes les études préalables de sites menées pour le compte de GDF SUEZ en Grande-Bretagne. > voir page 21 19

20 Nucléaire CASE STUDIES 1 > LA JORDANIE DÉBUTE DANS LE NUCLÉAIRE AVEC TRACTEBEL ENGINEERING Trop dépendante de ses importations énergétiques, la Jordanie ambitionne de développer un programme nucléaire pour produire de l électricité. Pour l accompagner dans le choix d un site, elle a choisi Tractebel Engineering, partenaire fort d une expérience de 50 ans dans l ingénierie nucléaire. Les pays qui veulent accéder à la fi lière nucléaire pour produire l électricité demandée par leur croissance économique sont de plus en plus nombreux. Ainsi en est-il de la Jordanie, pays du Moyen-Orient dépourvu de ressources en hydrocarbures. Disposant de réserves naturelles d uranium, son ambition est de mieux garantir la couverture de ses besoins en croissance, voire d exporter. UNE PROCÉDURE À SUIVRE Vu les spécifi cités du risque, les règles internationales pour accéder au rang des pays recourant au nucléaire civil sont strictes et doivent être suivies scrupuleusement. C est ainsi qu avant d envisager qu un site héberge une centrale, il doit faire l objet d études poussées, matérialisées notamment par le rapport environnemental et le rapport d analyse préliminaire de la sûreté. Ayant déjà opté pour la région d Aqaba pour l implantation de sa nouvelle centrale nucléaire, la Jordan Atomic Energy Commission a entamé les activités de sélection et de caractérisation du site en fi n d année Parmi les six sociétés internationales candidates pour réaliser ces travaux, la JAEC a choisi le consortium associant Tractebel Engineering au Bureau Veritas (France) et à ArabConsultantsBureau (Jordanie). Thomas Mitchell, Chef de projet > «Il est clair que notre grande expertise de toute la fi lière nucléaire développée en Belgique et en France était un atout considérable pour nous. Dans la première phase du projet, on ne disposait que de trois mois, pour confi rmer ou infi rmer la pertinence du choix du site. Nous avons notamment pu compter sur des équipes très spécialisées en géologie, basées en Belgique, ainsi que sur des spécialistes de la géographie et la démographie provenant de notre bureau français». Cette première étude du site s est avérée positive. Les équipes du consortium poursuivent maintenant des analyses approfondies à propos des impacts potentiels sur l environnement. OBTENIR LES INFORMATIONS Dans ce cadre, bien entendu, la géo logie, la sismologie ou l hydrogéologie occupent une place importante. Tractebel Engineering a un avantage cer tain résultant de sa présence locale : elle a déjà réalisé des études globales sur place dans le cadre du projet de canal entre la Mer Rouge et la Mer Morte. De plus, le site de six kilomètres carrés est étudié dans les moindres détails. Erna Van Echelpoel, géologue > «Nous avons l expérience et connaissons les informations qui sont requises pour concevoir une centrale sûre. Le défi est de collationner toutes ces informations. Beaucoup n existaient pas préalablement. Notre expertise est donc précieuse pour mener ces recherches en partenariat avec le client». 20

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT L ESSENTIEL 2014 PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT IMPLANTÉ EN EUROPE. SON ACTIVITÉ COUVRE TOUS LES MÉTIERS DE LA PRODUCTION, DU COMMERCE ET DES RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ. IL EST UN

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Janvier 2013 62 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com SAS au capital de 90 930 Siège social : Puteaux (92) Date de création : Février 2008 Levée de fonds

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres www.fayat.com/carrieres 137 rue du Palais-Galien - BP 90028-33029 Bordeaux Cedex - France Tél. : +33 (0)5 56 00 21 00 - Fax : +33 (0)5 56 51 60 47 Crédits photos : Bruno Levy REA ; Dominique Feintrenie

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe Le groupe EDF, un des leaders sur le marché de l énergie en Europe, est un énergéticien intégré, présent

Plus en détail

Activités en parcs éoliens on- et offshore. www.fabricom-gdfsuez.com

Activités en parcs éoliens on- et offshore. www.fabricom-gdfsuez.com Activités en parcs éoliens on- et offshore www.fabricom-gdfsuez.com Nos activités en énergies renouvelables et efficacité énergétique 1. Installations solaires photovoltaïques 2. Parcs éoliens : installation

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Mars 2009 Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Direction Médias Groupe 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 www.edf.com SA au capital de 911 085 545 euros 552 081 317 R.C.S. Paris

Plus en détail

AREVA. Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire»

AREVA. Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire» AREVA Point de situation, et introduction à la notion de «Consulting nucléaire» Extrait du séminaire de Mai 2010 - Réunion MEDDEM Concertation sur l ingénierie nucléaire française Jacques SACRESTE Directeur

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Leader belge en énergies renouvelables Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Structure de GDF SUEZ Energie Services BU Power & Gas Companies BU Tractebel Engineering

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources L énergie Déjà près de 30 ans de géothermie et ça se renouvelle! Engagée en faveur du développement et contre la précarité énergétique, la Ville lance ce mois-ci des travaux pour améliorer et augmenter

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP Travaux souterrains Génie civil industriel Ouvrages d art Infrastructures linéaires Barrages Travaux maritimes et fluviaux Environnement et qualitatif Génie urbain Travaux Publics RAZEL-BEC, expert en

Plus en détail

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C - Le Groupe EDF et le Gouvernement Britannique sont parvenus à un accord sur les principaux termes

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures www.cryostar.com L esprit Cryostar Leader commercial et technologique Cryostar est à la pointe

Plus en détail

MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES

MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES MACHINES A CYCLE ORGANIQUE DE RANKINE INGENIERIE DES ENERGIES RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE Sommaire ACTIVITE ET METIERS 1 PRODUITS ET SERVICES 2 CONCEPTION, FABRICATION ET CONSTRUCTION DE CENTRALES

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 Ilo Pérou RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 Sohar II - Oman RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 1 er août 2013 Faits marquants Des résultats semestriels 2013 qui reflètent à la fois : - une bonne performance opérationnelle

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

La technologie qui fait avancer le monde

La technologie qui fait avancer le monde La technologie qui fait avancer le monde Édition 2014 Groupe Efacec Structure Actionnaire Groupe José de Mello Têxtil Manuel Gonçalves Toujours en mouvement, le Groupe José de Mello développe une stratégie

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Your Power Energie de traction

Your Power Energie de traction Your Power Energie de traction Table de matière 1. Qu est-ce que l énergie de traction? 3 1.1 Du producteur au train 1.2 Avantages 1.3 Energie, tension ou courant 1.4 Transport et distribution 1.5 Fourniture

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles?

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles? 1. Connaissez-vous le Collectif GASPARE? Oui 2. Êtes-vous pour ou contre le projet de CCCG - Centrale thermique à cycle combiné à gaz - à Landivisiau, où ailleurs? Je défends le pacte électrique breton

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

La lettre des actionnaires

La lettre des actionnaires Énergies GDF SUEZ La lettre des actionnaires 07 La lettre des actionnaires SEPTEMBRE 2010 Édito Des performances solides et un leadership international renforcé «Les résultats du Groupe au 1 er semestre

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

DOSSIER DE COMPÉTENCES. Paul NAVARRO Ingénieur électricien thermicien expert

DOSSIER DE COMPÉTENCES. Paul NAVARRO Ingénieur électricien thermicien expert www.skymon.info DOSSIER DE COMPÉTENCES Paul NAVARRO Ingénieur électricien thermicien expert SKYMON CONSULTING Ltd «Birchin Court» 20 Birchin Lane LONDON EC3V 9DJ Company n : 6437773 / VAT n : GB 927 9580

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Une ingénierie dédiée aux structures exceptionnelles

Une ingénierie dédiée aux structures exceptionnelles PROJETS D ARCHITECTE Une ingénierie dédiée aux structures exceptionnelles Choose experts, find partners DE LA VISION DE L ARCHITECTE à LA NAISSANCE DE L OUVRAGE La fidélité à la volonté architecturale

Plus en détail

Energy Security First!

Energy Security First! ITINERA INSTITUTE SERIE ELECTIONS Energy Security First! 18 03 2014 MENSEN WELVAART BESCHERMING Mise en contexte Johan Albrecht La sortie du nucléaire est désormais toute proche. En 2015, les deux plus

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail