Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir"

Transcription

1 Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution de gaz et d électricité commercialisation de gaz et d électricité recherche & développement fonctions supports Observatoire prospectif des métiers et des qualifications branche professionnelle des industries électriques et gazières

2 La branche des industries électriques et gazières La Branche professionnelle des Industries Électriques et Gazières (IEG) regroupe les entreprises qui, en France, exercent des activités de production, transport, distribution, commercialisation et fourniture d électricité et de gaz, dont les salariés relèvent du statut national du personnel des IEG. 90 % de ces salariés travaillent dans les entreprises issues des deux entreprises «historiques» EDF et Gaz De France : EDF SA, ERDF, RTE, GDF SUEZ SA, GrDF, GRTgaz, STORENGY, ELENGY, et GDFSUEZ EPI. Les autres salariés travaillent dans 140 régies, coopératives, entreprises de production ou distribution de gaz ou d électricité dont les effectifs vont de 1 à salariés. (Pour plus de précision, consulter le site : Les objectifs du document Ce document a pour objet la présentation de la Branche et de ses 9 domaines d activités. Pour chacun, vous trouverez une définition au travers d exemples de métiers et de chiffres clefs : Présentation des effectifs et répartition par sexe, Présentation des catégories socio-professionnelles (CSP), Pyramide des âges. Nb : les effectifs, données sociales et statistiques présentés sont extraits de l enquête auprès des entreprises de plus de 50 salariés en 2012.

3 La branche professionnelle des industries électriques et gazières 4 thermique à flamme 6 hydraulique 7 nucléaire 8 gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers 9 réseaux de transport électriques 10 distribution de gaz et d électricité 11 commercialisation de gaz et d électricité 12 recherche & développement 13 fonctions supports 14 Les missions de l observatoire prospectif des métiers et des qualifications 15

4 La Branche professionnelle des industries électriques et gazières Répartition globale des effectifs selon le domaine d activité Distribution de gaz et d électricité 32 % Nucléaire 21 % Fonctions supports 19 % Commercialisation de gaz et d électricité 12 % 4 Hydraulique 5 % Réseaux de transport électriques 4 % Thermique à flamme 3 % Gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers 2 % Recherche & développement 2 %

5 La Branche des Industries Électriques et Gazières représente salariés. 74,5 % 25,5 % La population est majoritairement masculine. Des contrastes peuvent néanmoins apparaître en fonction du domaine d activités. Le domaine «commercialisation» affiche le plus fort pourcentage de personnel féminin de la Branche (58 %), les «fonctions supports» (45 % de ) arrivent au 2 e rang. Les domaines à forte dominante technique ont une proportion de salariés féminins située dans une fourchette entre 8 % et 17 %. L accord «relatif à l entre les et les hommes dans la Branche professionnelle des Industries Électriques et Gazières» a été signé le 20 décembre Il réaffirme qu une mixité renforcée «constituera pour la Branche des Industries Électriques et Gazières un facteur de performance, d innovation, d enrichissement collectif et de cohésion sociale et sera un véritable atout». La majorité des salariés (51 %) appartient au collège Maîtrise. Le «Thermique à flamme» est le domaine ayant le plus fort taux de salariés en collège Maitrise. En revanche, le domaine «Recherche et Développement» affiche à la fois, le plus faible taux de salariés appartenant au collège Maîtrise et le plus fort taux en collège Cadre. Les métiers de la «Distribution» sont ceux qui comptent le plus fort pourcentage de salariés en collège Exécution. maîtrise : 51 % cadre : 31 % exécution : 18 % répartition des effectifs selon l âge ans : 39 % ans : 26 % ans : 19 % 55 ans et + : 10 % - de 25 ans : 6 % Au global, la moitié des salariés ont 45 ans ou plus. La majorité de ces salariés sont des hommes, seulement 43 % sont des à appartenir à cette classe d âge. Cette répartition entraine un renouvellement de compétences. Des variations apparaissent cependant selon les domaines d activités : les «Fonctions supports» représentent le domaine accueillant le plus fort taux de + de 45 ans, le domaine de la «Distribution» affiche le nombre le plus élevé de salariés dans la tranche des ans. 34,11 % des salariés du collège Exécution 53,30 % des salariés du collège Maîtrise 51,90 % des salariés du collège Cadre 5

6 thermique à flamme Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des centrales de production d électricité thermique à flamme de l ingénierie, de la maintenance avec une expertise thermique à flamme, métiers de l exploitation (exemple : conducteur de centrale de production thermique) Le domaine Thermique à flamme représente salariés soit 3 % des salariés de la Branche. 88 % 12 % Ce domaine d activités se positionne au 5e rang des domaines d activités de la Branche en termes de féminisation (12 % de à comparer aux 25,5 % de employées dans la Branche). Le collège Maîtrise représente 59 % des salariés de ce domaine. Le domaine d activités «Thermique à flamme» regroupe le plus fort pourcentage de salariés Maîtrise de la Branche. Les sont assez peu représentées dans cette activité (11 %) comparativement au domaine de la commercialisation de gaz et d électricité (56 %) ans : 42,89 % ans : 19,51 % ans : 19,98 % 55 ans et + : 10,93 % ans : 6,69 % maîtrise : 59,30 % cadre : 32,35 % exécution : 8,35 % La tranche d âge ans est la plus représentée dans ce domaine d activités à l image des pourcentages de la Branche relevant 39 % de salariés de cette tranche d âge. Les deux inférieures (35-44 et ans) s approchent chacune de 20 %. 29,97 % des salariés du collège Exécution 54,89 % des salariés du collège Maîtrise 58,01 % des salariés du collège Cadre

7 hydraulique Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des centrales de production d électricité hydraulique Responsable d exploitation, agent technique de maintenance, technicien hydrographe, technicien essais-mesures, ingénieur/technicien en environnement, ingénieur/technicien en génie civil et géotechnique Le domaine Hydraulique représente salariés soit 5 % des salariés de la Branche. Les CSP Maîtrise et Cadre sont majoritaires dans les activités du domaine de l hydraulique. Ces proportions reflètent celles de la moyenne de la Branche ans : 39,77 % ans : 25,61 % 86 % 14 % 55 ans et + : 8,18 % maîtrise : 51,11 % Avec 14 % des effectifs, les sont moins représentées dans ces activités à dominante technique que la moyenne de la Branche (25,5 %). Les effectifs de ces activités sont majoritairement masculins ans : 18,89 % ans : 7,56 % cadre : 37,48 % exécution : 11,41 % Les salariés se situent principalement dans les tranches ans, ans et ans. Ces proportions reflètent celles de la moyenne de la Branche. 31,18 % des salariés du collège Exécution 50,68 % des salariés du collège Maîtrise 49,33 % des salariés du collège Cadre 7

8 nucléaire Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des centrales nucléaires de l ingénierie, de la maintenance avec une expertise nucléaire, de la sureté et de la radio protection Le domaine Nucléaire représente salariés soit 21 % des salariés de la Branche. 83 % À l image de la Branche, le Nucléaire accueille plus de la moitié de ses salariés en Maîtrise (54 %) ; a contrario, le collège Exécution est l un des plus faibles de la Branche. La population Cadre est fortement représentée et se place au 3e rang au niveau de la Branche. 17 % Le domaine Nucléaire est au 3e rang des domaines de la Branche les plus féminisés (17%). maîtrise : 53,97 % cadre : 43,32 % ans : 36,58 % ans : 25,22 % ans : 20,58 % ans : 8,90 % 55 ans et + : 8,72 % Avec 17 % de salariés féminins, le Nucléaire est le domaine technique accueillant proportionnellement le plus de salariés féminins. exécution : 2,71 % Globalement, les salariés de + de 45 ans représentent 45 % des salariés du domaine. Le Nucléaire, avec près de 9 % de salariés entre 20 et 25 ans et 20,5 % entre 25 et 34 ans se situe en 2e position en matière de rajeunissement de sa population. 21,24 % des salariés du collège Exécution 44,48 % des salariés du collège Maîtrise 47,83 % des salariés du collège Cadre

9 réseaux de transport électriques Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des réseaux de transport électriques de l ingénierie avec une expertise transport d électricité, métiers de la conduite de réseaux, de l exploitation et de la maintenance des réseaux de transport Le domaine Réseaux de transport électriques représente salariés soit 4 % des salariés de la Branche. Les CSP Cadre et Maîtrise représentent la majeure partie des effectifs (94 %) dans un domaine où la population Exécution est très peu représentée (6 %) ans : 41,68 % ans : 25,51 % 92 % 8 % 55 ans et + : 5,68 % maîtrise : 52,98 % Les sont les moins représentées dans ce domaine avec seulement 8 % des effectifs. Ce pourcentage est le plus bas de la branche. Les chiffres montrent une forte population masculine (92 %), ce qui positionne ce domaine d activités au dernier rang en termes d emplois occupés par des ans : 22,01 % ans : 5,13 % cadre : 40,88 % exécution : 6,13 % Les deux extrémités de la pyramide sont très peu représentées : la tranche d âge ans et 55 ans et +. La tranche d âge ans est composée de presque 42 % des effectifs de ce domaine d activités. 8,31 % des salariés du collège Exécution 48,49 % des salariés du collège Maîtrise 51,75 % des salariés du collège Cadre 9

10 gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des réseaux de transport de gaz et des ouvrages de stockage et terminaux méthaniers Agent technique d exploitation, électromécanicien, Le domaine Gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers représente salariés soit 2 % des salariés de la Branche. soudeur, technicien de maintenance, chargé d études techniques, ingénieur méthodes et projets, ingénieur sécurité Les CSP Maîtrise et Cadre sont majoritaires (85 %) dans ces activités ans : 33,36 % ans : 29,48 % ans : 25,99 % maîtrise : 55,17 % 90 % 10 % Avec 10 % des effectifs, les sont moins représentées dans ces activités à dominante technique que la moyenne de la Branche (25,5 %). Les effectifs de ces activités sont très majoritairement masculins (90 %), en seconde position derrière le domaine Réseaux de Transport électrique ans et + : 6,21 % cadre : 29,60 % exécution : 15,23 % ans : 4,96 % Les salariés se situent principalement dans les tranches ans, ans et ans. Ces proportions reflètent celles de la moyenne de la Branche. 23,49 % des salariés du collège Exécution 43,60 % des salariés du collège Maîtrise 40,37 % des salariés du collège Cadre

11 distribution de gaz et d électricité Activités de conception, construction, exploitation et maintenance des réseaux et ouvrages de distribution de gaz et d électricité de l ingénierie, de l exploitation des réseaux de distribution de gaz et d électricité, métiers techniques de la gestion clientèle Le domaine Distribution de gaz et d électricité représente salariés soit 32 % des salariés de la Branche. Ce domaine d activités est celui où le collège Exécution (36,86 %) est le plus fortement représenté a contrario des Cadres (8,71 %) ans : 43,12 % ans : 24,62 % 86 % 14 % 55 ans et + : 6,52 % maîtrise : 54,44 % Le taux de représentation féminine (14 %) dans cette famille très technique est plus faible que la moyenne de la Branche (25,5 %). Bien que le domaine soit très masculinisé, la proportion de dans la distribution est plus élevée que dans des domaines tels que les Réseaux de transport électrique (8 %) ou le Thermique à flammes (11 %) ans : 19,11 % ans : 6,63 % exécution : 36,86 % cadre : 8,71 % Environ 50 % des effectifs ont plus de 45 ans. À noter toutefois que seulement 6,5 % des effectifs ont plus de 55 ans a contrario des autres domaines où cette population est plus importante. 35,35 % des salariés du collège Exécution 57,75 % des salariés du collège Maîtrise 59,48 % des salariés du collège Cadre 11

12 commercialisation de gaz et d électricité Activités de conception d offres, de commercialisation et de suivi de la relation clientèle du marketing, de la vente, de la relation clientèle, des marchés de l énergie et du négoce de combustibles Le domaine Commercialisation de gaz et d électricité représente salariés soit 12 % des salariés de la Branche. Ce domaine est assez représentatif de la Branche avec 50 % de salariés dans le collège Maîtrise, 30 % environ dans le collège Cadre et 20 % dans le collège Exécution. 42 % 58 % maîtrise : 49,72 % cadre : 29,03 % exécution : 21,25 % Le domaine de la commercialisation est le plus féminisé (56 %), devant les métiers des Fonctions supports (41 %) et ceux du Nucléaire (17 %) ans : 34,14 % ans : 31,57 % ans : 20,28 % 55 ans et + : 10,5 % Avec une majorité de (58 %), ce domaine est le plus féminisé de la Branche ans : 3,51 % Comparativement aux autres domaines d activités, ce domaine a une population équilibrée entre les tranche d âge. 23,39 % des salariés du collège Exécution 45,92 % des salariés du collège Maîtrise 48,56 % des salariés du collège Cadre

13 recherche & développement Activités de recherche et d innovation, de développement et d amélioration des procédés de la recherche énergétique (par exemple sur les utilisations de l énergie) Le domaine Recherche & développement représente salariés soit 2 % des salariés de la Branche. du développement en matière de procédés, de nouvelles technologies, de nouveaux services Le pourcentage Cadre est le plus important de la Branche et celui de Maîtrise est le plus faible. La population d Exécution est quasi inexistante ans : 33,65 % ans : 26,61 % 89,5 % 10,5 % 55 ans et + : 11,73 % cadre : 81,90 % Le taux de féminisation de ce domaine est en deçà de celui de la Branche (25,5 %). Le pourcentage de dans ce domaine fait partie des plus faibles parmi les domaines d activité de la Branche (10,5 %) ans : 25,02 % maîtrise : 17,86 % exécution : 0,24 % ans : 3 % Les pourcentages par se situent dans la moyenne des autres domaines d activité. Les tranches ans et ans, représentent la moitié de l effectif du domaine, réparti à parts quasi égales. 33,33 % des salariés du collège Exécution 61,47 % des salariés du collège Maîtrise 41,91 % des salariés du collège Cadre 13

14 fonctions supports Activités de gestion des ressources et d expertise intervenant en appui aux autres activités du management général, de l informatique, Le domaine Fonctions supports représente salariés soit 19 % des salariés de la Branche. de la gestion et de la comptabilité, de la communication, des Ressources Humaines, juridiques, secrétariat 55 % 45 % Le domaine des fonctions supports est le 2e domaine en taux de féminisation dans la Branche. En comparaison avec la Branche, le collège Exécution est 3 fois moins important. Si le collège Maîtrise est pratiquement au même niveau, celui de l encadrement est très supérieur (49 % contre 31 % dans la Branche) ans : 43,67 % ans : 24,23 % 55 ans et + : 17 % ans : 13,53 % ans : 1,56 % cadre : 49,18 % maîtrise : 44,10 % Avec 41,5 % de salariés féminins, les fonctions supports sont nettement au-dessus du taux de féminisation dans la Branche. 14 exécution : 6,72 % Plus de 60 % des salariés ont + de 45 ans ; avec un taux très nettement supérieur à ceux des autres domaines pour les + de 55 ans (17 %). En revanche, avec un taux de 1,5 % pour les - de 25 ans, les fonctions supports sont celles qui ont un taux nettement inférieur en comparaison de tous les autres domaines. Le même phénomène est observé pour les ans. et plus au sein de chaque catégorie socioprofessionnelle est la suivante : 59,78 % des salariés du collège Exécution 64,50 % des salariés du collège Maîtrise 57,36 % des salariés du collège Cadre

15 Les missions de l observatoire prospectif des métiers et des qualifications Sa création a été inscrite dès l Accord relatif à la formation professionnelle continue du 16 septembre 2005, signé par les partenaires sociaux de la Branche Professionnelle des IEG. Ses missions ont été actualisées par l Avenant à ce même Accord du 11 avril Sous l égide de la CPNEFP qui définit son programme de travail, l Observatoire est piloté par un Comité Paritaire de Pilotage composé de dix membres (cinq représentants des salariés et cinq représentants des employeurs). L Observatoire a pour mission d assurer la veille prospective sur l évolution des métiers de la branche. À cette fin, il remplit les missions suivantes : Collecte d informations Cartographie et analyse des familles de métiers de la Branche Conduite, à la demande de la CPNEFP, d études ponctuelles concernant les familles de métiers, notamment pour mieux prévenir les risques de perte de compétences ou pour identifier de nouveaux besoins. 15

16 répartition géographique des effectifs de la branche Secrétariat des Groupements d Employeurs des Industries Électriques et Gazières (SGE des IEG) 53, rue La Boétie Paris Guadeloupe Guyanne Martinique La Réunion - Mayotte St-Pierre et Miquelon Autres (Monaco, ) mai 2013

Les métiers du gaz et de L électricité, des métiers d avenir

Les métiers du gaz et de L électricité, des métiers d avenir Les du gaz et de L électricité, des d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution de gaz

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Contours. Les 12 familles. des métiers de la banque. Édition 2011

Contours. Les 12 familles. des métiers de la banque. Édition 2011 Édition 2011 Contours des métiers de la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque des métiers de la banque Contours

Plus en détail

population. elle et le sexe 2011).

population. elle et le sexe 2011). Diagnostic de la branche professionnelle du régime général de Sécuritéé sociale En application des articles L.5121 10 et D.5121 27 du Code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des seniorss

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Enquête menée d'octobre 2009 à février 2010 auprès des quatre

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

ELAN Pro. Découverte d un dispositif de développement professionnel. GDF SUEZ Infrastructures

ELAN Pro. Découverte d un dispositif de développement professionnel. GDF SUEZ Infrastructures ELAN Pro Découverte d un dispositif de développement professionnel Elan PRO Survol au dessus de la Branche Infrastructures La Branche Infrastructures dans le Groupe GDF SUEZ GDF SUEZ Energie Europe Energie

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE

CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE ACCORD DE CLASSIFICATIONS Entre les parties : La Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique - C.S.R.P., Syndicat professionnel inscrit au Registre

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire (ESS) attire de nombreuses femmes qui désirent s

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus Recrutement des salariésâgés dans l entreprise Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement Nombre de réunions du comité d entreprise consacrées au respect de la non-discrimination par l âge

Plus en détail

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com EDF é l e c t r i c i t é d e f r a n c e présentation de l entreprise Le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Entreprises et entrepreneurs du spectacle vivant

Entreprises et entrepreneurs du spectacle vivant Portrait statistique N Novembre 15 Entreprises et entrepreneurs du spectacle vivant Les indicateurs du portrait statistique sont extraits : 1- du tableau de bord édité par l Observatoire prospectif des

Plus en détail

Chapitre 1 : L entreprise et ses métiers

Chapitre 1 : L entreprise et ses métiers Bruno QUIEVY GC5 Chapitre 1 : L entreprise et ses métiers - 4 - I. Présentation générale I.1. L entreprise SOCOTEC SA Coordonnées : o Nom : SOCOTEC o Statut juridique : Société anonyme au capital de 18

Plus en détail

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN DOCUMENT FINAL SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN 2011 Ja nv ier 20 09 Avec la collaboration de SOMMAIRE 1. Répartition des effectifs femmes hommes dans la branche 3 1.1

Plus en détail

Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99. Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi

Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99. Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi Article paru dans la Lettre d'information tef n 3/99 Le bilan social : une nouvelle source d informations sur l emploi Esteban Martinez TEF-ULB L établissement par les entreprises d un bilan social est

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale

Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale En application des articles L.5121-10 et D.5121-27 du code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des salariés âgés

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Historique et évolution du statut / l électricité. 16 novembre 2009

Historique et évolution du statut / l électricité. 16 novembre 2009 Historique et évolution du statut / libéralisation du service public de l électricité 16 novembre 2009 Histoire du dialogue social dans la branche des IEG 2 - La négociation collective à EDF- 21/09/2009

Plus en détail

Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche

Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche 1. INFORMATIQUE 1.1. Conseil A 1.1.1. Métier 1.1.1.1. Consultant

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France. Synthèse

Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France. Synthèse Les consommations d énergie dans les bureaux en Île-de-France 2009 Synthèse Pour obtenir de plus amples informations sur le déroulement de cette étude ou obtenir des données spécifiques, vous pouvez contacter

Plus en détail

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B)

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B) 02 Marketing Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de contribuer à l attractivité de l offre de l entreprise, par la conception de stratégies, de produits ou d actions valorisant son

Plus en détail

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 L activité des organismes de formation de La Réunion Service Régional de Contrôle de la Direction des Entreprises, de la Concurrence,

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

L Agent d exploitation de données des observatoires économiques. Mettez en ligne les acteurs économiques locaux!

L Agent d exploitation de données des observatoires économiques. Mettez en ligne les acteurs économiques locaux! L Agent d exploitation de données des observatoires économiques Mettez en ligne les acteurs économiques locaux! Siège : ERIVAL Ingénierie - 116 Rue Marc Seguin «ZA La Savine» 07500 GUILHERAND GRANGES ERIVAL

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des PME/PMI : management, création et reprise/transmission de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE AVIS DE VACANCE DE POSTE Intitulé du poste : Chef du service des Boutiques et de la Billetterie Catégorie statutaire : contractuel groupe IV Domaine(s) Fonctionnel(s) : métiers du développement des institutions

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Accord salarial 2008

Accord salarial 2008 Accord salarial 2008 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la convention collective de la Banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés à trois reprises,

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Les enquêtes de l Observatoire Cegos Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Janvier 2011 Panel de l étude 2 L Observatoire Cegos a réalisé cette enquête en Septembre-Octobre 2010,

Plus en détail

2. Dispositifs de formation

2. Dispositifs de formation Répartition 2007-2014 des heures du plan de formation par catégorie : 9,0% 13,0% 2.1 Plan de formation En 2014, le volume horaire du plan de formation est de 597 722 heures. Le Plan de formation constitue

Plus en détail

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS-DIRECTION DES CHAMBRES CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION RAPPORT D ACTIVITE

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants

Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants FICHE FORMATION SOCIALE Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants A l occasion du renouvellement des agréments des formations initiales sociales dispensées en région (période 2014-2018), le Conseil

Plus en détail

25 mai 2012 Présentation EDF

25 mai 2012 Présentation EDF 25 mai 2012 Présentation EDF Le groupe EDF PROFIL DU GROUPE EDF 0 Un leader mondial de l électricité intégrant tous les métiers de la production jusqu au négoce et aux réseaux. 65,2 Md de chiffre d affaires

Plus en détail

Données quantitatives sur les métiers de la presse. Source AUDIENS 2009

Données quantitatives sur les métiers de la presse. Source AUDIENS 2009 Données quantitatives sur les métiers de la presse Source AUDIENS 2009 Octobre 2011 Sommaire 1. METHODOLOGIE ET DEFINITIONS 3 1.1. METHODOLOGIE 3 1.2. LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE LA PRESSE 3 2. DONNEES

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 RELATIVE A LA RADIOPROTECTION 1. Renseignements d ordre général La campagne de contrôle, organisée du 3 mai au 15 septembre 2010 par le ministère

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Branche professionnelle des entreprises du Négoce et de l industrie des produits du sol, engrais et produits connexes

Branche professionnelle des entreprises du Négoce et de l industrie des produits du sol, engrais et produits connexes Observatoire prospectif des métiers et des qualifications Branche professionnelle des entreprises du Négoce et de l industrie des produits du sol, engrais et produits connexes (Convention Collective Nationale

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

L avenir. est au numérique

L avenir. est au numérique L avenir est au numérique L avenir sera numérique en CHIFFRES Le numérique, c est : l 700 000 emplois l Plus de 36 000 recrutements par an dont 5.000 jeunes diplômés de l enseignement supérieur l 10 000

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Définition et analyse des emplois dégradés.

Définition et analyse des emplois dégradés. Définition et analyse des emplois dégradés. Marseille le 7/12/2010 François-Xavier Devetter MCF Sciences Économiques Université de Lille 1 CLERSE Introduction La qualité des emplois comme enjeu des politiques

Plus en détail

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH Marylène OBERLÉ, secrétaire générale adjointe DRH université de Strasbourg www.unistra.fr 1 I. Présentation

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail