Enquête Besoins en Main-d Œuvre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête Besoins en Main-d Œuvre"

Transcription

1 Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et évaluations Avril 2015 emploi-rhonealpes.fr

2 2 Enquête Besoins en main d oeuvre SURTITRE edito L enquête Besoins en Main d Œuvre (BMO) est réalisée chaque année auprès des entreprises rhônalpines. Elle permet d appréhender le marché du travail en mesurant les intentions de recrutement des employeurs pour l année à venir (par métiers, secteurs et territoires). Avec cette analyse, Pôle emploi Rhône-Alpes se mobilise pour anticiper les mutations économiques en proposant un état des lieux des métiers, et donc des qualifications, dont les entreprises de la région auront besoin pour les douze mois à venir. Les résultats par Zones Territoriales Emploi Formation (ZTEF), au plus près des besoins, nous donnent un éclairage sur les actions à mener localement, en lien avec les acteurs de l emploi. A titre d exemple, en 2014, l enquête BMO a contribué à l identification des formations prioritaires dans le cadre du plan gouvernemental. Plus de demandeurs d emploi ont bénéficié de ce plan, 40 % d entre eux ont eu accès à un emploi durable. Les résultats BMO ont également été utilisés dans l élaboration de nos plans d actions locaux pour anticiper les difficultés de recrutement des entreprises et améliorer l orientation des demandeurs d emploi vers les métiers porteurs. Cette année, sur les entreprises représentatives de la région Rhône-Alpes interrogées, près de entreprises ont répondu à l enquête. Ces réponses nous permettent de dégager les grandes tendances pour l année à venir. En 2015, la part des entreprises qui envisagent de recruter augmente tout comme le nombre de projets de recrutement. 22,6 % des entreprises interrogées prévoient au moins une embauche et le nombre d intentions à l embauche est de Autre chiffre clé, plus d un tiers des projets de recrutement est considéré comme difficile pour les employeurs, ce qui reste stable par rapport à l année dernière. A noter également, et il s agit d une spécificité régionale, 44% des projets de recrutements sont liés à une activité saisonnière. A travers cette publication, je vous propose de partager le détail de ces résultats régionaux. L intégralité de l enquête comprenant les chiffres pour les ZTEF est en ligne sur notre site Internet dédié : Pascal Blain, Directeur Régional Pôle emploi Rhône-Alpes Méthodologie Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l enquête «Besoins en Main-d œuvre» (BMO) pour la région Rhône-Alpes. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d une part les établissements relevant de l Assurance chômage et, d autre part : les établissements de 0 salarié ayant émis au moins une déclaration d embauche au cours des 12 derniers mois, les établissements du secteur agricole, les établissements du secteur public relevant des collectivités territoriales (communes, régions ) et les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles ). L enquête porte donc sur l ensemble des employeurs hors administrations de l Etat (Ministères, Police, Justice ) et entreprises publiques (Banque de France ). Cette définition correspond au total à établissements pour la région Rhône-Alpes (extraits du répertoire SIRENE), dont ont été interrogés cette année. Près de établissements ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l ensemble des employeurs de la région. La reproduction des renseignements contenus dans cette étude est autorisée sous réserve d en mentionner la source.

3 Enquête Besoins en main d oeuvre sommaire projets de recrutement en Zoom sur les métiers porteurs ET MÉTIERS en perte 06 Les projets de recrutement 07 Les projets de recrutement non saisonniers 08 les projets de recrutement saisonniers 09 Les entreprises qui recrutent 10 Les difficultés de recrutement 11 Zoom sur l industrie manufacturière Directeur de la publication : Pascal Blain, Directeur Régional Pôle emploi Rhône-Alpes Rédaction : Service Etudes et Statistiques Pôle emploi Rhône-Alpes Réalisation : Département Stratégie Communication Pôle emploi Rhône-Alpes Contact : Sites :

4 4 Enquête Besoins en main d oeuvre projets de recrutement en 2015 Comme en 2014, les intentions sont en hausse, avec projets supplémentaires cette année, soit une progression de 2,3%. Parmi les secteurs qui recrutent, celui des services reste le premier pourvoyeur d emploi avec 65% des intentions. Les entreprises des industries agro-alimentaires, deuxième contributeur avec 13,3% des projets, anticipent une baisse de près de 10% de leurs besoins en main d œuvre. Le commerce arrive ensuite avec 11,4% des projets. L industrie manufacturière, quant à elle, voit son nombre de projets augmenter de 12,3% avec 6,1% des intentions d embauche. Enfin le secteur de la construction obtient 4,2% des besoins de main d œuvre. LOIRE NORD LOIRE NORD OUEST BEAUJOLAIS LOIRE SUD SUD ARDÈCHE NORD ARDÈCHE VALENCE- ARDÈCHE BOURG-EN-BRESSE GEX OYONNAX GRAND LYON ET NORD OUEST EST AMBÉRIEU-BELLEY ISÈRE RHÔDANIENNE NORD DRÔME VALLÉE DE LA DRÔME SUD DRÔME NORD ISÈRE ISÈRE Nombre de projets de recrutement par ZTEF ANNECY CHAMBÉRY BASSIN GRENOBLOIS GENEVOIS CHABLAIS ARVE TARENTAISE MAURIENNE à à à à de Les projets non saisonniers portent la hausse Contrairement à 2014, ce sont les projets de recrutement non saisonniers qui portent la progression en 2015 ( projets, soit + 5,2%). Les projets saisonniers, quant à eux, offrent moins de postes que l année dernière : -1,2%. Ils représentent toujours près de la moitié des intentions (44 % contre 45% l année précédente). Ce résultat est porté par des baisses significatives dans l agriculture (-11,1%) et dans la construction (-25%). A contrario, les services notent une progression de 10,1%. Plus d entreprises recrutent La part des employeurs qui envisagent de recruter est en légère hausse avec 22,6% des établissements rhônalpins, contre 22,1% en L évolution est positive pour l ensemble des établissements excepté ceux de 0 salarié. Les raisons de ces intentions d embauche sont le surcroît de l activité pour la moitié des entreprises et le remplacement des départs définitifs pour un quart d entre elles. En ce qui concerne les contrats proposés, un tiers des entreprises envisagent de recruter en CDI et la moitié d entre elles en CDD de moins de six mois. A noter : 17,7% des entreprises projettent de recruter en alternance. La principale raison de non recrutement est le manque de besoin, l effectif de l entreprise étant jugé suffisant. Des difficultés de recrutement stables Plus d un tiers des projets de recrutement est considéré comme difficile pour les employeurs, ce qui reste stable par rapport à l année dernière (34,6% contre 34,4%). Les difficultés sont essentiellement ressenties dans la construction (51%) et l industrie (46%). Globalement, le nombre de projets jugés difficiles est en baisse pour tous les secteurs sauf pour les industries agroalimentaires et l agriculture (29% contre 24% en 2014) et les services qui enregistrent des résultats stables. Chiffres clés en région projets de recrutement, dont 35% jugés difficiles Et 44% saisonniers projets par rapport À 2014

5 Enquête Besoins en main d oeuvre Zoom sur les métiers porteurs MÉTIERS en perte Top 3 des métiers porteurs agents d entretien de locaux (y compris ATSEM) aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine employés de l hôtellerie En 2015, les 18 métiers porteurs ci-dessous représentent plus de 35% des intentions totales, soit projets (contre en 2014). Ces métiers sont à l origine de postes supplémentaires entre 2014 et 2015, et en cinq ans. Ils concernent les agents, les ouvriers non qualifiés et les employés. La plupart des secteurs d activité sont représentés dans ce palmarès. Les métiers PORTEURS en hausse par rapport à 2011 et sur la dernière année Les métiers en perte en baisse par rapport à 2011 et sur la dernière année Évolution 5 ans 1 an Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) ,4% + 8,9% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine ,6% + 3,6% Employés de l hôtellerie ,9% + 22,9% Aides à domicile, aides ménagères, travailleurs familiaux ,5% + 16,7% Ouvriers non qualifiés de l emballage et manutentionnaires ,6% + 34,2% Artistes, professeurs d art (musique, danse, spectacles) ,6% + 32,8% Aides-soignants ,9% + 8,4% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, ,0% + 16,3% sport, loisirs et culture Agents administratifs divers (saisie, assistanat RH, enquêtes ) ,4% + 36,8% Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris secrétaires ,6% + 15,9% médicales) Agents de services hospitaliers ,3% + 73,8% Conducteurs et livreurs sur courte distance ,6% + 6,4% Agents d accueil et d information, standardistes ,3% + 5,7% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et ,0% + 18,9% métiers assimilés Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires ,1% + 2,6% Jardiniers, paysagistes ,2% + 2,1% Professionnels des spectacles ,9% + 25,3% Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment ,3% + 0,2% Évolution 5 ans 1 an Agriculteurs, ouvriers agricoles ,2% -4,0% Infirmiers, cadres infirmiers et puériculteurs ,1% -3,0% Conducteurs routiers et grands routiers ,0% -6,9% Ingénieurs et cadres d'études, recherche et développement ,3% -7,0% (industrie) Conducteurs sur rails et d'engins de traction (y compris ,7% -8,2% remontées mécaniques) Maçons ,3% -7,1% Télévendeurs ,6% -0,8% Représentants auprès des particuliers ,4% -18,4% Vendeurs généralistes ,5% -15,0% Boulangers, pâtissiers ,1% -18,8% Électriciens du bâtiment ,4% -3,4% Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment ,1% -11,7% Employés services divers (sces funéraires, développ ,6% -28,8% personnel, loisirs, jeux ) Plombiers, chauffagistes ,9% -26,3% Médecins ,1% -13,4% Chefs de chantier, conducteurs de travaux ,0% -34,4% Graphistes, dessinateurs, stylistes, décorateurs, créateurs supports ,1% -24,4% Secrétaires de direction ,9% -32,1% Parmi ces 18 métiers, les plus fortes progressions sur cinq ans concernent les artistes et les ouvriers non qualifiés de l emballage, avec des hausses de projets de recrutement respectives de 130,6 et 129,6%. En 2015, les artistes ( projets), les employés de l hôtellerie ( ) et les agents des services hospitaliers ( ) affichent les plus fortes variations en volume de projets. Pour les artistes, les postes à pourvoir sont principalement situés dans les ZTEF de l Isère Rhodanienne, de Loire Nord, du Nord Ouest Beaujolais, du Grand Lyon Centre et Nord, de l Est Lyonnais et de Chambéry. Les projets de recrutement d employés de l hôtellerie concernent particulièrement les ZTEF de la Vallée de la Drôme, du Grand Lyon Centre et Nord, de l Est lyonnais et du Chablais. Quant aux agents hospitaliers, leur augmentation est la plus importante dans les ZTEF de la Loire Nord, de l Est Lyonnais et de Chambéry. Les 18 métiers ci-contre ont connu une baisse de intentions d embauche en un an, en cinq ans. La construction est très représentée avec 5 métiers identifiés du fait de la crise du bâtiment. Les chefs de chantier et conducteurs de travaux perdent près de 200 projets en un an. Ils sont accompagnés des maçons, électriciens du bâtiment, ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition ainsi que des plombiers-chauffagistes. D autres métiers, comme les boulangers et pâtissiers, sont en perte par pénurie de candidats. En ce qui concerne les agriculteurs et ouvriers agricoles, leurs perspectives sur cinq ans sont en net repli avec projets de moins. Les vendeurs généralistes sont également dans cette tendance avec une chute de 625 intentions.

6 6 Enquête Besoins en main d oeuvre 2015 Les projets de recrutement Une dynamique hétérogène selon les secteurs Projets de recrutement par secteur en 2015 La flèche indique la tendance sur 1 an Agriculture Industrie agroalimentaire Textile, habillement, cuir, chaussure Travail du bois, papier, imprimerie Industrie chimique, pharmaceutique & raffinage Caoutchouc, plastique, minéraux non métalliques Métallurgie et produits métalliques Equip. Electronique, informat., machines Matériel de transport Autres industries manufacturières Industr extractives, énergie & gestion des déchets Construction Commerce et réparation automobile Commerce de gros Commerce de détail Transport et entreposage Hébergement et restauration Information et communication Activités financières et assurance Activités immobilières Serv.scientifiques, techniques, adm. & soutien Administration publique, enseignement Santé humaine et action sociale Autres activités de services Cette année, plus de secteurs voient leur nombre de projets d embauche diminuer. Cependant ces baisses sont moins importantes qu en Parmi les activités porteuses de nombreuses intentions de recrutement, l agriculture ( postes), l hébergement et restauration (- 510), les autres activités de service (-550) et le commerce de détail (- 220) sont sur le déclin. Ces baisses sont compensées par des hausses dans les services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien ( projets), la santé humaine et action sociale ( ) ainsi que dans l information et communication (+ 670) et les activités financières et assurance (+ 650). Progression du nombre de projets pour les entreprises de 10 et plus salarié La progression du nombre d intentions est portée par les entreprises de plus de 10, en particulier celles de plus de 200. Au dessus de 10, on constate que la hausse du nombre de projets augmente avec la taille de l entreprise. On note en contrepartie une baisse des intentions pour les entreprises jusqu à 9, même si les entreprises de moins de 4 déclarent les nombres d intentions les plus élevés et + + 2,3% de projets de recrutement en 2015 Répartition des projets par famille de métiers 7% 10% 11% 2% 4% 6% 19% Vente, tourisme et services % Autres métiers % Social et médico-social % Encadrement % Industrie % Fonctions administratives % Construction et BTP % Techniciens et employés % 41% Comme en 2014, les projets de recrutement liés aux métiers de la vente, du tourisme et des services sont les plus nombreux. Ils représentent 41% du total et enregistrent une hausse annuelle de 4,7% (soit postes). Les autres métiers (conducteurs routiers, livreurs, viticulteurs, arboriculteurs cueilleurs, ouvriers non qualifiés de l emballage et manutentionnaires, ) évoquent 19% de l ensemble des intentions. Ils sont en baisse de 1,9% cette année, baisse notamment due à la chute des intentions pour les viticulteurs, arboriculteurs cueilleurs. Cette tendance cache la progression nette des ouvriers non qualifiés de l emballage et manutentionnaires (+ 34,2%).

7 Enquête Besoins en main d oeuvre 2015 Les projets de recrutement non saisonniers projets de recrutement non saisonniers en Rhône-Alpes Projets de recrutement non saisonniers par secteur en 2015 La flèche indique la tendance sur 1 an Agriculture Industrie agroalimentaire Textile, habillement, cuir, chaussure Travail du bois, papier, imprimerie Industrie chimique, pharmaceutique & raffinage Caoutchouc, plastique, minéraux non métalliques Métallurgie et produits métalliques Equip. Electronique, informat., machines Matériel de transport Autres industries manufacturières Industr. extractives, énergie & gestion des déchets Construction Commerce et réparation automobile Commerce de gros Commerce de détail Transport et entreposage Hébergement et restauration Information et communication Activités financières et assurance Activités immobilières Serv.scientifiques, techniques, adm. & soutien Administration publique, enseignement Santé humaine et action sociale Autres activités de services projets non saisonniers par rapport à 2014 La progression du nombre total de projets de recrutement est portée par la hausse du nombre de projets non saisonniers : + 5,2% en Parmi les secteurs qui voient leur nombre de projets non saisonniers augmenter, les activités de services sont très largement représentées avec près de 7 projets sur 10. On constate également des hausses pour la santé humaine et action sociale ( ), les services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien ( ), l hébergement restauration ( ), les activités financières et assurances (+ 500). A l inverse, la construction ( ), l immobilier (- 500) et les industries extractives et gestion des déchets (- 400) annoncent moins de recrutements qu en Les projets non saisonniers dans les ZTEF Les plus fortes : Services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien : projets se situant dans le Bassin Grenoblois ( ), l Ouest Lyonnais ( ), le Grand Lyon Centre et Nord ( ) et l Est lyonnais ( ) Santé humaine et action sociale : se situant dans le Bassin Grenoblois ( ), l Est Lyonnais ( ) et à Chambéry ( ), Autres activités de service : dans le Bassin Grenoblois ( ) et le Grand Lyon Centre et Nord ( ) Les plus fortes : Activités immobilières : se situant dans le Bassin Grenoblois ( ), le Grand Lyon Centre et Nord ( ) et l Est Lyonnais ( ) Industries extractives, énergie, gestion de déchets : dans Annecy (- 800) et l Est Lyonnais (- 1000) Administration publique, enseignement : dans le Bassin Grenoblois (- 900), Le Grand Lyon Centre et Nord (- 800), l Est Lyonnais (- 600) et Chambéry (- 600) Les métiers non saisonniers en développement Ces 18 métiers non saisonniers comptabilisent projets de recrutement. Ils représentent à eux seuls 70% des métiers en développement. Globalement, les métiers de service, d hôtellerierestauration, d administratif et de vente sont très présents. Le métier le plus porteur en termes de projets de recrutement non-saisonniers est pour la cinquième année consécutive celui d agent d entretien de locaux (y compris ATSEM) avec intentions. Le métier d ouvrier non qualifié de l emballage et manutentionnaire est celui qui connaît la progression la plus forte sur cinq années ; son nombre d intentions a triplé en 5 ans, et il comptabilise projets de plus cette année. Le métier d aide à domicile suit la même tendance avec intentions de plus en Enfin, on peut noter que les recrutements d agents de services hospitaliers poursuivent leur développement amorcé depuis quelques années Évolution 5 ans 1 an Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) ,9% + 7,0% Aides à domicile, aides ménagères, travailleurs familiaux ,1% + 29,4% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine ,0% + 11,9% Aides-soignants ,0% + 3,4% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires ,1% + 62,2% Serveurs de cafés, de restaurants et commis ,2% + 5,6% Artistes, professeurs d'art (musique, danse, spectacles) ,5% + 18,9% Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris secrétaires ,5% + 15,4% médicales) Agents administratifs divers (saisie, assistanat RH, enquêtes ) ,2% + 26,1% Cuisiniers ,5% + 35,9% Employés de libre-service ,9% + 8,4% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, ,7% + 5,6% sport, loisirs et culture Conducteurs et livreurs sur courte distance ,9% + 4,9% Agents de services hospitaliers ,2% + 54,8% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et ,6% + 12,2% métiers assimilés Professionnels des spectacles ,5% + 25,8% Ingénieurs et cadres technico-commerciaux ,4% + 50,3% Employés de la comptabilité ,5% + 17,1%

8 8 Enquête Besoins en main d oeuvre 2015 Les projets de recrutement Saisonniers Baisse du nombre de projets saisonniers Projets de recrutement saisonniers par secteur en 2015 La flèche indique la tendance sur 1 an Agriculture Industrie agroalimentaire Textile, habillement, cuir, chaussure Travail du bois, papier, imprimerie Industrie chimique, pharmaceutique & raffinage Caoutchouc, plastique, minéraux non métalliques Métallurgie et produits métalliques Equip. Electronique, informat., machines Matériel de transport Autres industries manufacturières Industr. extractives, énergie & gestion des déchets Construction Commerce et réparation automobile Commerce de gros Commerce de détail Transport et entreposage Hébergement et restauration Information et communication Activités financières et assurance Activités immobilières Serv.scientifiques, techniques, adm. & soutien Administration publique, enseignement Santé humaine et action sociale Autres activités de services ,2% de projets saisonniers en 2015 En 2015, on dénombre projets saisonniers (44% du nombre total), soit une baisse de 1,2% par rapport à Les secteurs les plus pourvoyeurs d intentions saisonnières restent les secteurs traditionnels de la région Rhône-Alpes. Même s il enregistre une baisse cette année, l hébergement restauration reste en haut des intentions avec projets. L agriculture, sur la seconde marche du podium, note également une chute de recrutements avec projets. Le commerce de détail avec recrutements suit cette tendance avec une baisse de 150 projets. Les hausses d intentions connues par la santé humaine ( ) et les services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien ( ) ne suffisent pas à compenser les pertes des secteurs traditionnels. Les besoins saisonniers par ZTEF Les territoires réputés saisonniers, qui comprennent plus de 70% de projets saisonniers, restent les mêmes qu en 2014 : Nord Ouest Beaujolais, Vallée de la Drôme, Tarentaise et Maurienne. Seul le Sud Ardèche montre un niveau moindre cette année (63,7% contre 74,8% en 2014). Comme l année dernière, les zones considérées comme non saisonnières (moins de 25% de projets saisonniers) se situent dans le Grand Lyon Centre et Nord, l Est Lyonnais et le Genevois. Les métiers saisonniers en développement 3 métiers connaissent une progression particulièrement importante sur un an comme sur cinq ans (chiffres sur 1 an) : les agents d entretien de locaux : + 12,9% les artistes : + 51,8% les ouvriers non qualifiés de l emballage et manutentionnaires : + 12,1%. LOIRE NORD LOIRE NORD OUEST BEAUJOLAIS LOIRE SUD SUD ARDÈCHE NORD ARDÈCHE VALENCE- ARDÈCHE BOURG-EN-BRESSE GEX OYONNAX GRAND LYON ET NORD OUEST EST AMBÉRIEU-BELLEY ISÈRE RHÔDANIENNE NORD DRÔME VALLÉE DE LA DRÔME SUD DRÔME NORD ISÈRE ISÈRE ANNECY CHAMBÉRY BASSIN GRENOBLOIS GENEVOIS CHABLAIS ARVE TARENTAISE MAURIENNE - 25% 26 35% % % + 70%

9 Enquête Besoins en main d oeuvre Les entreprises qui recrutent 22,6% d établissements recruteurs Les établissements recruteurs par taille ,7% 79% Plus d établissements recruteurs en salarié 27,4% ,7% ,4% ,9% et + Les entreprises de l industrie manufacturière se dégagent Les entreprises des industries chimiques, pharmaceutiques et raffinage prévoient de recruter plus qu en 2014 (+ 7,7 points), tout comme le textile, habillement, cuir, chaussure (+ 6,6 points), les autres industries manufacturières (+ 5,8 points), la métallurgie (+ 5,7 points) et l information et communication (+ 5 points). A l inverse, les établissements des industries extractives, énergie et gestion des déchets et l agriculture voient leur nombre de projets se réduire, avec respectivement -11 et - 8 points par rapport à l année dernière. 42,9% 59,9% En 2015, structures en Rhône-Alpes prévoient au moins une embauche, ce qui représente 22,6% des entreprises interrogées. Ce chiffre est en légère hausse par rapport à 2014 (22,1%). Excepté les établissements sans salarié qui perdent des intentions de recrutement par rapport à l année dernière (- 9 points), toutes les tranches de taille d entreprises voient leur nombre de projets progresser ou se stabiliser. Les structures de 200 et plus se démarquent avec une progression de 6,2 points en un an. Il en est de même pour les structures de 100 à 199 avec une propension à recruter en hausse de 3,5 points. A noter également, le nombre de projets des entreprises de 1 à 4 et celles de 20 à 49 augmente chaque année depuis Part d établissements recruteurs par ZTEF Les établissements de 22 des 28 zones sont prêts à recruter plus que la moyenne régionale. Néanmoins, les entreprises de deux territoires annoncent peu de propension à recruter : Oyonnax et Loire Nord. Cette tendance était déjà vraie en Les structures de 16 territoires se distinguent en souhaitant recruter à plus de 27%. Elles sont notamment situées dans les ZTEF de la Savoie et du Rhône et concernent aussi l Ardèche Sud, Annecy, le Chablais et l Arve. LOIRE NORD LOIRE NORD OUEST BEAUJOLAIS LOIRE SUD NORD ARDÈCHE VALENCE- ARDÈCHE BOURG-EN-BRESSE GEX OYONNAX GRAND LYON ET NORD OUEST EST AMBÉRIEU-BELLEY NORD ISÈRE ISÈRE RHÔDANIENNE NORD DRÔME ISÈRE ANNECY CHAMBÉRY BASSIN GRENOBLOIS GENEVOIS CHABLAIS ARVE TARENTAISE MAURIENNE Moins d entreprises prévoient de recruter dans quatre zones : Ambérieu-Belley, Gex, Isère Rhodanienne et Centre Isère. A l inverse les établissements ont l intention de recruter plus dans cinq ZTEF : Nord Isère, Loire Sud, Grand Lyon Centre et Nord, Chambéry et le Genevois. SUD ARDÈCHE VALLÉE DE LA DRÔME SUD DRÔME - 21% 21 23% % 27 % et +

10 10 Enquête Besoins en main d oeuvre 2015 Les difficultés de recrutement Des difficultés de recrutement stables Plus d un tiers des projets de recrutement sont considérés comme difficiles pour les employeurs, ce qui reste stable par rapport à l année dernière (34,6% contre 34,4% en 2014). Les difficultés de recrutement rencontrées sont liées au profil inadéquat du candidat ou à la pénurie de candidat. Elles peuvent également dépendre des caractéristiques du poste (conditions de travail, image, salaire, ). En 2015 le critère «manque d expérience» est moins cité dans les difficultés (- 4,1 points). A l inverse, la pénurie de candidats voit sa représentation progresser de 10,7 points. Les conditions de travail (distance, horaires, ) et le déficit d image de l entreprise ou du secteur pèsent moins dans les difficultés que l année dernière (respectivement - 4,5 et - 4 points). Les petites et moyennes entreprises connaissent les plus hauts taux de difficulté En ce qui concerne la taille des entreprises, les petites et moyennes structures connaissent des taux de difficulté supérieurs à la moyenne régionale : 46% des projets pour les entreprises de 1 à 4, 48% pour les entreprises de 5 à 9, 42 % pour les entreprises de 10 à 19 et 40% pour les structures de 20 à 49. Cette tendance s inscrit dans le temps. Construction et industrie ont des difficultés à recruter Pour ce qui est des secteurs, la construction connaît le plus fort taux de difficulté (51%). Les ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment (peintres) et ceux non qualifiés du gros œuvre en sont l illustration avec des taux de 46,4% et 43,1% respectivement. L industrie connaît des difficultés pour 46% de ses projets de recrutement essentiellement pour les techniciens et les cadres. Par exemple, 56,9% des projets de recrutement de techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l environnement sont jugés difficiles. 34,6% des recrutements jugés difficiles Les métiers dont la difficulté perdure dans le temps Taux de difficulté Mécaniciens et électroniciens de véhicules 67,3% 80,4% 58,6% 55,7% 69,6% Conducteurs de transport en commun sur route 39,6% 53,6% 68,9% 43,0% 46,7% Télévendeurs 64,8% 66,3% 45,8% 37,9% 72,6% Représentants auprès des particuliers 45,5% 71,4% 68,2% 54,1% 65,5% Apprentis et ouvriers non qualifiés de l'alimentation 41,8% 64,9% 59,8% 41,9% 49,6% (hors IAA) Boulangers, pâtissiers 55,3% 70,7% 56,4% 38,8% 68,6% Chefs cuisiniers 52,7% 76,0% 69,2% 46,7% 62,6% Coiffeurs, esthéticiens, hydrothérapeutes 47,9% 65,5% 53,9% 52,4% 60,9% Employés de maison et personnels de ménage 55,5% 67,4% 52,5% 48,8% 62,1% Formateurs (y compris moniteurs d'auto-école) 44,6% 58,7% 61,2% 51,0% 52,5% Taux annuel régional moyen de difficulté 38,7% 45,1% 42,1% 34,4% 34,6% 10 métiers connaissent un taux de difficulté supérieur à la région chaque année depuis Ces difficultés semblent donc structurelles. Les métiers de l alimentation au sens large sont particulièrement touchés avec les apprentis et ouvriers non qualifiés de l alimentation (hors industries agro-alimentaires), les boulangers pâtissiers et les chefs cuisiniers. PROJETS jugés DIFFICILES : 5 MÉTIERS 5 métiers recensent plus de 1% du nombre total de projets de recrutement en 2015 et un taux de difficulté supérieur à la moyenne en 2015 (34,6%) : Cuisiniers : 47,6 % Employés de l hôtellerie : 35,9 % Serveurs de cafés, de restaurants et commis : 35,8 % Aides à domicile, aides ménagères, travailleurs familiaux : 59,5 % Professionnels de l animation socioculturelle (animateurs et directeurs) : 43,5 %. Part des projets difficiles par ZTEF 12 territoires anticipent pour 2015 un taux de difficulté de recrutement supérieur à la moyenne régionale. Il est particulièrement fort dans la zone de Gex, d Annecy du Chablais et de Loire Centre. A noter, le taux de difficulté est en hausse importante (+ 6 points) dans le Nord Drôme, Annecy, Valence Centre Ardèche, Maurienne et Loire Centre. Par contre, il baisse significativement à Oyonnax et dans le Genevois ( 6 points). LOIRE NORD LOIRE NORD OUEST BEAUJOLAIS LOIRE SUD SUD ARDÈCHE NORD ARDÈCHE VALENCE- ARDÈCHE BOURG-EN-BRESSE GEX OYONNAX GRAND LYON AMBÉRIEU-BELLEY ANNECY ET NORD EST OUEST NORD ISÈRE CHAMBÉRY ISÈRE RHÔDANIENNE NORD DRÔME VALLÉE DE LA DRÔME SUD DRÔME ISÈRE BASSIN GRENOBLOIS GENEVOIS CHABLAIS ARVE TARENTAISE MAURIENNE 21 31% % % %

11 Enquête Besoins en main d oeuvre Zoom sur l industrie manufacturière Rhône-Alpes se positionne parmi les régions les plus productives dans l industrie. 24,7% de son emploi salarié se situe dans ce secteur d activité ( au quatrième trimestre 2014). Sa part dans les pôles de compétitivité, clusters, centres de recherche est importante. L industrie se déploie sur l ensemble du territoire régional. Avec la crise économique, son effectif salarié est en baisse sur un an au quatrième trimestre 2014 (-0,7% en Rhône-Alpes, -1,2 % en France métropolitaine) et surtout de -11,8% depuis juin Malgré ce contexte économique difficile, les intentions d embauche repartent pour ce secteur en L enquête Besoins en Main d Œuvre liste une quarantaine de métiers de ce secteur. 15 d entre eux présentent plus de 300 projets de recrutement au niveau régional en 2015 : ils concernent des techniciens, des agents de maîtrise, des cadres et des ouvriers non qualifiés. Les métiers porteurs de l industrie INTENTIONS D EMBAUCHE 5 métiers annoncent des hausses de projets de recrutement par rapport à 2011 et à 2014 : Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques (+ 550 sur 1 an) Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal (+ 330 sur 1 an) Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir (+ 170 sur 1 an) Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons (+ 100 sur 1 an) Autres ouvriers non qualifiés de type industrie (+ 100 sur 1 an). Les plus importantes progressions sur 5 ans sont enregistrées pour les ouvriers non qualifiés du textile et du cuir (+ 216,4% par rapport à 2011), les ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques (+ 185,6%), les ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal (+ 149,2%) et les techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l environnement (+ 54%). Métiers de l industrie comptabilisant plus de 300 projets de recrutement en par rapport à 2011 variation par rapport à 2014 Ingénieurs et cadres d études, recherche et développement (industrie) ,3% - 7,0% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement ,0% - 14,2% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques ,6% + 151,6% Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal ,2% + 73,9% Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir (y compris blanchisserie industrielle) ,4% + 30,0% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons ,0% + 22,3% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique ,5% + 3,6% Autres ouvriers non qualifiés de type industrie ,5% + 21,9% Techniciens des industries de process (interventions techniques) ,3% - 1,0% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (moulistes, usineurs...) ,6% + 5,4% Ingénieurs et cadres de fabrication et de production ,5% - 19,0% Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique ,0% 0,0% Techniciens en électricité et en électronique ,2% + 6,7% Soudeurs ,5% - 27,3% Ouvriers qualifiés de la maintenance en électricité et en électronique ,5% + 8,5%

12 Pour accéder à l ensemble des résultats de l enquête Besoins en Main d Œuvre (BMO) et notamment aux études par Zones Territoriales Emploi Formation (ZTEF), rendez-vous sur Pour plus d informations

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Nord - Pas-de-Calais

Nord - Pas-de-Calais Avant-propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2011 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2010, soit d une

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve 7053 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

BILAN DE LA COLLECTE TAXE D'APPRENTISSAGE DU 28/02/2013 - OPCAIM ET UDIMERA APPRENTISSAGE 2011/2012) DRÔME

BILAN DE LA COLLECTE TAXE D'APPRENTISSAGE DU 28/02/2013 - OPCAIM ET UDIMERA APPRENTISSAGE 2011/2012) DRÔME Juillet 2013 - N 48 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie Sommaire Appels à projets FPSPP - Engagements 2013 p. 2 Enquête Pôle Emploi sur les Besoins en Main d'œuvre

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16 PÔLE EMPLOI AQUITAINE AVRIL 2015 Enquête «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE» 2015 : des perspectives d embauches en hausse en Aquitaine SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES, ÉVALUATIONS & INVESTIGATIONS

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de Principaux métiers par volume de s envisagés en 2012 Les 10 premiers métiers représentent : 4511 projets de s 32,6% des projets de du bassin

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS

STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Mai 2010 Juin 2010 - n 02 STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS R epères & Analys es Repères & Analyses Enquête Besoins en de Main-d'Œuvre E nquête B es oin Main d'œ2010

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

LES EMPLOYEURS ENTREVOIENT UNE AMÉLIORATION DE LEURS PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ET DE MOINDRES DIFFICULTÉS À RECRUTER

LES EMPLOYEURS ENTREVOIENT UNE AMÉLIORATION DE LEURS PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ET DE MOINDRES DIFFICULTÉS À RECRUTER ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES AVRIL 2015 N 11 SOMMAIRE P.2 HAUSSE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015 P.3 LES ÉVOLUTIONS SONT CONTRASTÉES SELON LE SECTEUR P.4 LA PART DES PROJETS DE RECRUTEMENT POUR SURCROÎT

Plus en détail

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse Rhône. www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse Rhône. www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES Rhône-Alpes Du 15 au 19 octobre Édition 2012 Dossier de presse Rhône www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES programme détaillé sur www.1semainepour1emploi.fr Contacts Presse Pôle emploi Rhône-Alpes

Plus en détail

UNE STABILITÉDES PERSPECTIVES D EMBAUCHE EN MIDI-PYRÉNÉES POUR 2015

UNE STABILITÉDES PERSPECTIVES D EMBAUCHE EN MIDI-PYRÉNÉES POUR 2015 ÉCLAIRAGES & SYNTHÈSES AVRIL 2015 MIDI-PYRÉNÉES ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2015» UNE STABILITÉDES PERSPECTIVES D EMBAUCHE EN MIDI-PYRÉNÉES POUR 2015 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES & ÉVALUATIONS DE

Plus en détail

Unédic - Assédic. Pays du Nord

Unédic - Assédic. Pays du Nord Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - GARP 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse. www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse. www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES Rhône-Alpes Du 15 au 19 octobre Édition 2012 Dossier de presse Haute-SAVOIE www. 1semainepour1emploị fr CCI RHÔNE-ALPES programme détaillé sur www.1semainepour1emploi.fr Contacts Presse Pôle emploi Rhône-Alpes

Plus en détail

Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis

Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis :cfj iz ZcigZeg^hZh g \^dc CdgY " EVh YZ 8VaV^h Cette septième vague d enquêtes BMO fait état de plus de 64 600 projets de recrutement pour l année 2008 répartis dans les 15 bassins d emploi du Nord -

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020 Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Les métiers en 2015-2020 : Perspectives d emploi De nombreux départs àla retraite A l horizon

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse. www. 1semainepour1emploị fr

Rhône-Alpes. Du 15 au 19 octobre. Édition 2012. Dossier de presse. www. 1semainepour1emploị fr Rhône-Alpes Du 15 au 19 octobre Édition 2012 Dossier de presse www. 1semainepour1emploị fr programme détaillé sur www.1semainepour1emploi.fr Contacts Presse Pôle emploi Rhône-Alpes Fabienne Lehoux ou Laura

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Portraits territoriaux par ZTEF Domaines professionnels et métiers les plus demandés par les travailleurs en situation de handicap

Portraits territoriaux par ZTEF Domaines professionnels et métiers les plus demandés par les travailleurs en situation de handicap CRDI Rhône-Alpes - Observatoire régional de l'emploi des personnes handicapées Portraits territoriaux par ZTEF Domaines professionnels et métiers les plus demandés par les travailleurs en situation de

Plus en détail

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Durée: Du 17 Mars au 27 Juin 2011 Sources: Pôle Emploi, APEC, Presse locale, magazines spécialisés Périmètre de l étude: Bassin d emploi de Louviers

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3 Orientez votre recherche vers les secteurs d activité qui offrent des opportunités d emploi la zone géographique de votre choix Sommaire Les secteurs d activité : AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS

Plus en détail

L insertion professionnelle des apprentis formés en Rhône Alpes, 7 mois après leur sortie de formation. Synthèse régionale

L insertion professionnelle des apprentis formés en Rhône Alpes, 7 mois après leur sortie de formation. Synthèse régionale 1 L insertion professionnelle des apprentis formés en Rhône Alpes, 7 mois après leur sortie de formation Synthèse régionale Enquête 2010 Promotions sorties en 2009 Sommaire 1 Présentation de l enquête...1

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Observatoire de la métallurgie Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Méthodologie adoptée et questionnaires récoltés Champ de l'enquête Commanditée par l'observatoire

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Travaux paysagers (TP) en 2008 - Enquête 2011 Juillet 2012 CAPA TP

Plus en détail

Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession

Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession TRAVAUX POST ENQUETE B Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession 10 septembre, N/Réf. : 1218.04 Sommaire 0. Objectifs et synthèse 2 1. La profession d origine des bénéficiaires 9 2. Les

Plus en détail

Métiers porteurs? Les niveaux de diplômes de l'education Nationale sont donnés à titre indicatif.

Métiers porteurs? Les niveaux de diplômes de l'education Nationale sont donnés à titre indicatif. Observatoire de l Emploi, des Qualifications, des Salaires et de la Formation LES MéTIERS PORTEURS OBSERVATOIRE édition 2014 Les «métiers porteurs» sont des métiers en manque de main-d œuvre en Nouvelle-Calédonie.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs Septembre 2014 N 072 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 2 E 2014 Au 2 e 2014, l indicateur de tension

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014

Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014 MUTATIONS ECONOMIQUES ANALYSES ET ÉTUDES JANVIER 2014 Fonctions économiques et secteurs d activité dans la région urbaine de Lyon Coordination générale: Région Urbaine de Lyon Réalisation et pilotage:

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif I Qualité des bénéficiaires II Avantages financiers pour les employeurs III Aides pour les CFA labellisés

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

Métiers et parcours professionnels des hommes et des femmes

Métiers et parcours professionnels des hommes et des femmes Métiers et parcours professionnels des hommes et des femmes Monique Meron, Laure Omalek et Valérie Ulrich* Les métiers mixtes restent relativement rares. Pourtant, les femmes débutantes, ayant terminé

Plus en détail

1 Observatoire Economique et Social / CDDE

1 Observatoire Economique et Social / CDDE 1 Observatoire Economique et Social / CDDE 2 Observatoire Economique et Social / CDDE INTRODUCTION GENERALE L évolution du contexte industriel et les mutations propres au secteur de l armement, ont conduit

Plus en détail

Dans les cas où la qualification ANPE intervient dans la correspondance FAP-ROME, la colonne " qualification ANPE " est renseignée.

Dans les cas où la qualification ANPE intervient dans la correspondance FAP-ROME, la colonne  qualification ANPE  est renseignée. Table de correspondance FAP (1) ROME * Qualification (1) nomenclature FAP1993 Dans les cas où la qualification ANPE intervient dans la correspondance FAP-ROME, la colonne " qualification ANPE " est renseignée.

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Tableau de bord de l emploi du Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Demandeurs d emploi Effectif au 30 sept. 2003 total jeunes longue durée (sup 1 an) femmes Commune Tonnay-Charente 324 89 108

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

FAP224 Famille professionnelle en 224 postes Code ROME

FAP224 Famille professionnelle en 224 postes Code ROME FAP224 Famille professionnelle en 224 postes Code ROME A000 agriculteurs indépendants A001 éleveurs indépendants A002 bûcherons, sylviculteurs indépendants A040 agriculteurs salariés 41111 A040 agriculteurs

Plus en détail

Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives?

Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives? Villeneuve sur Lot, 17 MARS 2010 Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives? Olivier Béral, Directeur Maison de l emploi du Villeneuvois et du Fumélois, Sébastien Rafaneau, Directeur Pôle

Plus en détail

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS Dares Analyses SEPTEMBRE 2011 N 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS En vingt-cinq ans,

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017)

TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017) TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017) LOT INTITULE DU PARCOURS DEPARTEMENT PLACES /AN TYPE DE CERTIFICATION TYPE DE CERTIFICATION INTITULE CERTIFICATION

Plus en détail

- METIERS - LES FORMATIONS Classeur 1

- METIERS - LES FORMATIONS Classeur 1 Classeur 1 ADMINISTRATION Brochure ONISEP : La Fonction Publique 2.01 Travailler dans la fonction publique d État 2.01 CIJA : Travailler dans la fonction publique d État 2.010 CIJA : Objectif : réussir

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014 Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes Mars 2014 Les entreprises Entreprises privées Entreprises publiques Administration Armée, police Mairies Hôpitaux Ecoles Justice Entreprises commerciales Industries

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Introduction. UFR Licence Professionnelle Diplômés Répondants NPAI 1 Taux de réponse 2 Lettres

Introduction. UFR Licence Professionnelle Diplômés Répondants NPAI 1 Taux de réponse 2 Lettres Introduction Objectif : en 2008, le Ministère a reconduit l enquête nationale sur le devenir des diplômés de licence professionnelle. L ensemble des universités participe à cette étude qui permet de savoir

Plus en détail

NOR: IMID0800327A. Version consolidée au 1 juillet 2008

NOR: IMID0800327A. Version consolidée au 1 juillet 2008 Le 8 avril 2010 ARRETE Arrêté du 18 janvier 2008 relatif à la délivrance, sans opposition de la situation de lʼemploi, des autorisations de travail aux ressortissants des Etats de lʼunion européenne soumis

Plus en détail

Sur une année (1) Un salarié sur cinq change de métier dans l'année N 99 LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EN HAUTE-NORMANDIE.

Sur une année (1) Un salarié sur cinq change de métier dans l'année N 99 LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EN HAUTE-NORMANDIE. N 99 décembre 2010 LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EN HAUTE-NORMANDIE Un salarié sur cinq change de métier dans l'année La mobilité professionnelle fait partie de la carrière d un salarié. Elle permet aux

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Nomenclature des professions et catégories socio-professionnelles Employés salariés d entreprises (PCS-ESE)

Nomenclature des professions et catégories socio-professionnelles Employés salariés d entreprises (PCS-ESE) Nomenclature des professions et catégories socio-professionnelles Employés salariés d entreprises (PCS-ESE) Ce document doit être conservé : il vous sera précieux pour le remplissage d autres formulaires

Plus en détail

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr Gagnez du temps dès le recrutement > un employeur unique, interface entre demandeurs d emploi et entreprises du BTP Les artisans

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Etat des lieux de l offre en insertion par l activité économique (IAE) et des besoins du territoire en pays Terres de Lorraine

Etat des lieux de l offre en insertion par l activité économique (IAE) et des besoins du territoire en pays Terres de Lorraine Etat des lieux de l offre en insertion par l activité économique (IAE) et des besoins du territoire en pays Terres de Lorraine 1) Diagnostic L offre en Insertion par l Activité Economique (IAE) sur le

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

D1213 Vente en gros de matériel et équipement Vendeur/ Vendeuse comptoir de matériels et équipements

D1213 Vente en gros de matériel et équipement Vendeur/ Vendeuse comptoir de matériels et équipements Annexe n 1 à la convention : Liste des métiers CODE ROME Intitulé fiche métier Appellation métier Niveau AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS ET ESPACES ERTS, SOINS AUX ANIMAUX A1202 Entretien des espaces

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008

CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 CONTENU du KIOSQUE COLLEGE Mars 2008 Les études au lycée Voies générale, technologique, professionnelle Dossier : Le dico de l orientation (2007) Diplômes : Bac pro Bac techno (2007) Diplômes : Les CAP

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Licence Economie et gestion Alternance DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Coller une Photo ICI Informations personnelles Civilité Madame Mademoiselle Monsieur NOM Nom de jeune fille Prénom Né(e) le

Plus en détail

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 1 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 Présentation Les Lycées partenaires, le Bureau Information Jeunesse et le Centre d Information et d Orientation

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion ARGOS Analyse régionale pour les grandes orientations du schéma des formations Pistes de réflexion GFE 05 Structures métalliques Juillet 2005 Travail des métaux Fonderie Réalisation CarifOref Midi-Pyrénées

Plus en détail

Ingénieurs et personnels techniques supérieurs 332a Ingénieurs de l'etat et assimilés 332b Ingénieurs des collectivités locales et des hôpitaux

Ingénieurs et personnels techniques supérieurs 332a Ingénieurs de l'etat et assimilés 332b Ingénieurs des collectivités locales et des hôpitaux Cette nomenclature est structurée selon six grands postes qui se différencient par le premier chiffre du code : - 1 ou 2 Agriculteurs, artisans, commerçants et chefs d entreprises - 3 Cadres - 4 Techniciens,

Plus en détail

Analyse statistique du tissu économique local des bassins de vie de Lencloître, Lusignan et Vouillé

Analyse statistique du tissu économique local des bassins de vie de Lencloître, Lusignan et Vouillé Analyse statistique du tissu économique local des bassins de vie de Lencloître, Lusignan et Vouillé Benjamin Guimond, CRIEF-TEIR EA 2249 Dans le cadre de l avenant n 2 à la convention cadre du 9 mai 2007

Plus en détail