RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE"

Transcription

1 RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE INTRODUCTION Fin juin 2012, plus de jeunes ont répondu à un questionnaire en ligne sur leurs loisirs. Quelques questions posées sur les pratiques culturelles permettaient déjà de noter l importance de la musique pour les 16/25 ans. Lancée en septembre 2012, la démarche de «Concertations Musiques actuelles en Val-de-Marne» menée conjointement par le Réseau Musiques 94 et le Conseil général a conduit à l élaboration d un diagnostic partagé sur les musiques actuelles. Le Service Départemental de la Jeunesse a proposé d enrichir les résultats de cette concertation en recueillant l avis des jeunes grâce à un questionnaire en ligne sur la perception par les jeunes Val-de-Marnais de l offre musicale du territoire. Objectifs du questionnaire : Mieux connaître les habitudes d écoute musicale des jeunes val-de-marnais Identifier la pratique amateur des jeunes et leurs besoins dans ce domaine Affiner la connaissance des lieux musicaux (tant les lieux de concerts que les lieux de création musicale) utilisés par les jeunes sur le territoire PREMIERES OBSERVATIONS Le questionnaire, constitué d une vingtaine de questions et d un espace réservé aux commentaires, a été diffusé par mailing (fichier de plus de adresses de la carte Imagine R) et mis en ligne sur le site internet Actival Près de 900 jeunes ont répondu au questionnaire dans son intégralité. Le redressement des résultats bruts (trois critères : âge, sexe et lieu de résidence) a permis de rendre les résultats représentatifs de l ensemble des jeunes Val-de-Marnais. 1

2 Nota : A un grand nombre de questions, il était possible d apporter plusieurs réponses. La somme des pourcentages est donc supérieure à 100%. LES SORTIES ET LA MUSIQUE (Questionnaire sur les loisirs juillet 2012) Avant d aborder les résultats du questionnaire sur les Musiques Actuelles réalisé en décembre 2012, retour partiel sur l enquête sur les loisirs menée en juin/juillet Les jeunes val-de-marnais sont des habitués des sorties parisiennes Près de 50% des jeunes Val-de-Marnais sortent exclusivement à Paris alors qu ils sont à peine 8% à ne sortir qu en Val-de-Marne. Plus de 40% précisent qu ils sortent à Paris et dans le Val-de-Marne. On observe un lien entre le lieu de sortie et l âge des jeunes. Ainsi, parmi les jeunes qui sortent exclusivement à Paris, les 20/25 ans sont fortement représentés (plus de 75%). Tandis que parmi les jeunes qui répondent ne sortir que dans le Val-de-Marne, les jeunes de 16 à 19 ans sont surreprésentés (57%). Pour quelles raisons les jeunes sortent-ils plus à Paris que dans le Val-de-Marne? Meilleure offre de sorties : 35% Plus facile de rentrer en transports en commun : 32% Pour retrouver des amis qui habitent à Paris : 26% Plus d'information sur les sorties parisiennes : 22% 2 - Se rendre à un concert : une sortie pour près de la moitié des jeunes Plus de 48% des jeunes Val-de-Marnais assistent à des concerts. Toutefois, cette sortie arrive en 5ème position, derrière la soirée au cinéma, au restaurant, chez des amis ou à la maison. Les jeunes qui répondent aimer les concerts sont répartis de manière homogène sur la tranche d âge 16/25 ans. Se rendre à des concerts est donc une activité plébiscitée par des jeunes de tous les âges. Parmi les arguments qui inciteraient les jeunes à se rendre plus facilement à des concerts, la question du coût est évoquée en premier. Ainsi, recevoir une invitation (52%) et proposer des tarifs moins élevés (51%) arrivent en tête parmi les propositions. La question de l accessibilité en transports (45,5%) arrive immédiatement après. 3 - Un degré de connaissance assez faible des équipements/événements musicaux départementaux Près de 35% des jeunes répondent connaître le Festival de Marne. On observe une connaissance homogène sur le territoire de cet événement sur le territoire avec, toutefois, un pourcentage plus important de jeunes de Saint-Maur et de Champigny qui répondent connaître cette initiative. 2

3 Seuls 3,5% des jeunes val-de-marnais connaissent le Festival des Aventuriers de Fontenay-sous-Bois. Parmi les jeunes qui connaissent le Festival des Aventuriers, 47,9% habitent Fontenay-sous-Bois. Les jeunes de 16 et 17 ans ont une meilleure connaissance du festival que les autres. Seuls 6,5% des jeunes répondent connaître l initiative Sons d'hiver. Sur ce festival, on observe une grande différence en fonction de l âge. Ainsi, parmi les jeunes qui ont répondu connaître Sons d Hiver, les 16/20 ans sont sous-représenté tandis que la tranche d âge des 21/25 ans est surreprésentée. L équipement le Hangar (à Ivry-sur-Seine) est connu de 8,4% des jeunes Val-de-Marnais. Parmi ceux qui connaissent Le Hangar, 33,2% sont des Ivryiens et 19,8% des Vitriots. Les jeunes de 17/18 ans et 22 ans ont une meilleure connaissance de cet équipement que les autres, notamment les jeunes de 16 ans ainsi que les jeunes de 23/25 ans qui le connaissent peu. 4 Les préférences musicales des jeunes Les 3 styles musicaux préférés des jeunes sont : Rock/Pop rock : 53% RNB : 39% Rap/Hip hop : 37% Puis, dans l ordre : Variétés : 26% Reggae/Ragga : 24% Electro : 22% Jazz/Blues : 20% Musique Classique : 16% Métal : 8% Le rock/pop rock arrive en tête des styles musicaux des jeunes Val-de-Marnais. Les jeunes qui aiment le rock ont tous les âges, de 16 ans à 25 ans. Le rock est une musique légèrement plus féminine que masculine (54% de femmes). En seconde et troisième positions, on trouve le RNB puis le Rap/Hip hop. En termes d âges, les profils des jeunes qui apprécient ces deux styles musicaux sont proches : des jeunes de 16 à 21 ans. Par contre, sur le critère du genre, on observe des profils différents : le RNB est une musique écoutée majoritairement par des femmes (près de 59%) tandis que le Rap/Hip hop est une musique plus écoutée par des hommes (55% d hommes pour 45% de femmes). Le métal (71% d hommes contre 29% de femmes) et le Reggae/Ragga (60% contre 40%) sont des styles musicaux plus masculins. Tandis que la variété (61% de femmes contre 39% d hommes) est considérée comme un style plus féminin. Les jeunes sont plus de 16% à écouter de la musique classique, essentiellement dans la tranche d âge des 22/25 ans, autant d hommes que de femmes (50% de femmes contre 50% d hommes). Cette même lien entre l âge et les goûts musicaux est observée pour d autres styles musicaux, notamment le Jazz/Blues et, dans une moindre mesure, la variété. 3

4 ECOUTER DE LA MUSIQUE (Questionnaire - Décembre 2012) Banalisation de l écoute musicale Les jeunes sont très majoritairement de gros consommateurs de musique. Plus de 58% des jeunes interrogés écoutent de la musique plusieurs heures par jour. Parmi ces 58%, toutes les tranches d âge sont représentées de manière homogène. Un peu plus d un quart des jeunes écoute de la musique une heure par jour. Moins de 15% répondent écouter moins d une heure de musique par jour. Seuls 0,3% des jeunes n écoutent pas de musique. Des canaux d écoute diversifiés Les jeunes écoutent de la musique grâce à divers supports. En moyenne, entre trois et quatre média, parmi la radio, les chaînes musicales à la télévision, les sites d écoute libre sur internet et la musique téléchargée. Les deux moyens d écoute le plus souvent utilisés par les jeunes sont la musique téléchargée et les sites d écoute libre sur internet. Ils sont moins de 6% à répondre qu ils n écoutent jamais de musique via internet. Les jeunes écoutent aussi de la musique à la radio : 78% des jeunes écoutent souvent ou de temps en temps de la musique à la radio. SORTIR POUR ECOUTER DE LA MUSIQUE (Questionnaire - Décembre 2012) Aller à des concerts Tandis que l enquête précédente montraient que se rendre à des concerts était une activité pratiquée par près de la moitié des jeunes, ce second questionnaire donne une information plus précise sur le nombre de concerts auxquels les jeunes assistent. Ainsi, même si le fait d aller à un concert semble être une activité pratiquée par un grand nombre de jeunes, la fréquence de cette pratique peut surprendre. En effet, plus de 44% de jeunes ne vont à des concerts qu une à trois fois par an. Tandis qu ils ne sont pas même 8% à se rendre à des concerts plus d une fois par mois, ils sont plus de 31% à répondre ne jamais assister à un concert. Concernant le lieu des sorties, près de 62% des jeunes ne se sont pas rendus à un concert dans le Val-de-Marne au cours des 6 dernier mois. Et ils sont près de 52% à s être rendus à un concert hors du Val-de-Marne au cours de l année écoulée. Ce pourcentage doit être mis en parallèle avec celui de près de 50% des jeunes qui indiquent sortir uniquement à Paris et plus 40% qui indiquent sortir dans le Val-de-Marne et à Paris. Connaître les festivals val-de-marnais Une question visait à mesurer le degré de notoriété des festivals de musique organisés dans le département. Certains de ces festivals ont une volonté de rayonnement départemental tandis que d autres ont un rayonnement local. 4

5 Ces festivals sont loin d être réservés à un public jeune exclusivement. Les 16/25 ans ne sont qu une partie des festivaliers. Et les résultats de ce questionnaire ne peuvent pas être généralisés. Certains festivals sont assez bien connus des jeunes, notamment ceux qui sont implantés depuis plusieurs années et qui ont un rayonnement sur plusieurs villes. Ainsi, le Festi Val de Marne est connu de 46% des jeunes. Mais, ils sont aussi nombreux à ne pas connaître. 6% répondent avoir déjà assisté à un concert dans le cadre de ce festival. Le festival est connu de manière homogène sur le territoire. Le festival «Rock sur Marne» est connu par 30% des jeunes et «Sons d Hiver» par 12% des jeunes. Mais certains festivals sont méconnus des jeunes. Ainsi, le festival EvoluSons (première édition en 2010) n est connu que de 3% des jeunes. Même constat pour «Parfums de Musique» qui n est connu que de 2% des jeunes. Certains festivals sont connus de manière très locale. Ainsi, le Festival des Aventuriers est connu par seulement 4% des jeunes (contre 92% qui ne le connaissent pas). Mais, plus d un tiers de ceux qui le connaissent habitent Fontenay-sous-Bois. Même chose pour le festival «Fresne(s)zik», qui est connu de 5% des jeunes parmi lesquels un tiers habitant Fresnes, 22% Boissy-Saint-Léger et 10% Villejuif. Cette tendance est encore plus forte pour le festival «Jazz Fortville» : connu de 10% des jeunes (contre 87% qui ne le connaissent pas) parmi lesquels les ¾ sont Alfortvillais. Communiquer sur l offre musicale en Val-de-Marne Les jeunes qui ont répondus au questionnaire ont été très nombreux à évoquer la question de la communication dans les commentaires libres. Un manque global de communication dans le domaine musical en direction des jeunes, notamment sur les festivals qui ont lieu dans le Val-de-Marne est noté : «Je voudrais plus d information.» «Parmi tous les festivals mentionnés dans le questionnaire, je n en connais aucun! ( ) Vous devriez faire de la pub.» «Communiquez dans les collèges et lycée sur les opportunités offertes au niveau départemental ( ). J ai appris aujourd hui par le biais de ce formulaire l existence d une dizaine de festivals différents dans le 94 alors que j ai eu un groupe actif de musique sur le département pendant plus de 6 ans, ce qui me qualifie normalement comme public potentiellement intéressé!» Pour être plus et mieux informés, les jeunes proposent d utiliser des moyens de communication dématérialisés : «Je souhaiterais être informée par des festivités musicales qui ont lieu dans le Val-de- Marne.» «En tant que musicienne et habitante du Val-de-Marne, je pense qu il faudrait plus d informations sur les concerts prévus et sur les festivals. ( )Peut-être qu il existe un site internet sur lequel on peut trouver ce genre d informations mais je n ai aucun renseignement sur celui-ci dans ce cas.» «( ) Diffuser les programmations des festivals et des concerts dans le Val-de-Marne, notamment sur les réseaux sociaux.» 5

6 FAIRE DE LA MUSIQUE (Questionnaire - Décembre 2012) Jouer d un instrument Les jeunes sont 44% à jouer d un instrument et/ou à chanter. Ils jouent en moyenne 1,7 instrument (y compris la voix). Ainsi, 17% des jeunes chantent. Ils sont 20% à jouer de la basse et à peine 18% à jouer du piano. Moins représentés mais présents tout de même, la batterie (près de 4,8%), le violon (4,7%), le saxo (4%), la flûte (3,2%). Seuls 13,4% des jeunes prennent des cours, que ce soit dans un conservatoire (7,7%), une association (4%) ou à domicile (1,7%). Ils jouent majoritairement hors des structures. Cela confirme une tendance observée lors d une enquête réalisée par le SDJ en 2009/2010 qui mettait en avant l importance de la pratique autonome des jeunes. 83,4% des jeunes jouent seuls, et dans 16,5% des cas seulement, le jeune fait partie d un groupe de musique. La question qui invitait les jeunes à décrire le groupe de musiques auquel il appartenait a permis de recueillir les réponses de plus d une cinquantaine de jeunes. Les groupes de musique présentés sont divers et hétéroclites. Ils couvrent de nombreux styles musicaux : rock, musique de chambre, électro pop, blues rock, batucada, metal, jazz... Même si l on semble observer une légère absence du style hip-hop et une prédominance du rock et styles apparentés. Parmi les commentaires, certains membres de ces groupes envoient un message au Conseil généra : «Contactez-nous si vous voulez que l on joue!» ou «Nous sommes constamment à la recherche de dates et de lieux afin de nous produire, ça pourrait certainement se trouver dans le Val-de-Marne, mais à qui s adresser?». Se produire sur scène Parmi les jeunes qui jouent d un instrument de musique, près de la moitié se sont déjà produits sur une scène. La liste des scènes sur lesquels les jeunes se sont produits est diverse. Il s agit du spectacle de fin d année du conservatoire ou de l école de musique, de scènes au sein de lycées mais aussi de scènes plus «professionnelles» (théâtres, bars parisiens, festivals en province ) La diversité de ces scènes est révélatrice d un véritable potentiel de jeunes talents en Val-de-Marne. Deux choses à noter. Ces groupes sont très autonomes et ne sont pas «professionnalisés». Ainsi, parmi les jeunes qui pratiquent un instrument, ils sont seulement 2,5% à être accompagnés par un professionnel du monde de la musique et ils sont aussi peu nombreux à connaître le «réseau Musiques 94». CONNAITRE LES EQUIPEMENTS MUSICAUX DU TERRITOIRE (Questionnaire - Décembre 2012) Un des objectifs de ce questionnaire était de mesurer le degré de connaissance par les jeunes des équipements musicaux (studios de répétition, d enregistrement ) accessibles sur le territoire. 6

7 Les questions sur les équipements musicaux étaient posées uniquement aux jeunes qui pratiquent la musique et sont donc des utilisateurs éventuels de ces équipements. 35% des jeunes interrogés connaissent les équipements musicaux qui existent dans leur commune. Ce pourcentage est particulièrement élevé (égal ou supérieur à 50%) à Alfortville, Choisy-le-Roi, Ivrysur-Seine, Saint-Maur, Villeneuve-le-Roi et Vincennes. Mais, près de 59% des jeunes répondent qu ils ne savent pas si ce type d équipements existe dans leur ville. Parmi ceux qui ont répondu savoir qu il existait des équipements dans leur ville, ils sont près des deux tiers à ne jamais les avoir utilisés et seulement 38,8% à les avoir déjà utilisés. Cette faible utilisation des équipements musicaux se justifie par deux raisons principales : pas le besoin (63%), trop cher (19%). 7

RESULTATS ENQUETE «CULTURE ET LOISIRS» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE

RESULTATS ENQUETE «CULTURE ET LOISIRS» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE RESULTATS ENQUETE «CULTURE ET LOISIRS» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE INTRODUCTION Le Service Départemental de la Jeunesse s est doté d un outil permettant de réaliser des questionnaires en ligne

Plus en détail

pour Enquête IFOP pour : AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe juin 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 5 juin 2014

pour Enquête IFOP pour : AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe juin 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 5 juin 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 5 juin 2014 Quelle est la perception de la scène artistique chrétienne en France par son public? AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe présentent les résultats de leur enquête menée

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Evaluation de la campagne 2012 1 Sommaire Introduction p.3 Méthodologie p.4 Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Pratiques d écoute - du public - fréquentation des lieux de musique

Plus en détail

sondage Les Français et la musique

sondage Les Français et la musique sondage Les Français et la musique méthodo logie Étude réalisée par l institut Opinionway auprès d un échantillon de 2010 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

Les pratiques en amateur

Les pratiques en amateur Direction générale de la création artistique Les pratiques en amateur Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES

Plus en détail

Statistique des pratiques culturelles Enquête sur la langue, la religion et la culture 2014

Statistique des pratiques culturelles Enquête sur la langue, la religion et la culture 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 15.04.2016, 9:15 16 Culture, médias, société de l'information, sport N 0351-1605-10 Statistique

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

jeunes parlent de leur Mission Locale! Quand Région Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête de satisfaction des usagers des Missions Locales

jeunes parlent de leur Mission Locale! Quand Région Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête de satisfaction des usagers des Missions Locales 5000 Quand jeunes parlent de leur Mission Locale! La première enquête de Satisfaction réalisée par l ARDML et les 29 Missions Locales de Provence-Alpes-Côte d Azur. SOMMAIRE CONTEXTE SATISFACTION GLOBALE

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger»

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» But du questionnaire Analyser le positionnement actuel du Congrès des Suisses de l étranger afin de savoir s il faut modifier

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 DONNEES SOUS EMBARGO JUSQU AU 20 DECEMBRE 2013 A 05H00 GfK 2013 GfK 2013 REC+ Décembre 2013 1 Activités culturelles pratiquées GfK 2013 REC+ Décembre 2013 2 Les Français

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008 Musique Neuchâtel, 2009 Les pratiques culturelles relatives à la musique Introduction «Sans la musique, la vie serait une erreur.» (F. Nietzsche) La musique

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction

Résultats de l enquête de satisfaction Résultats de l enquête de satisfaction (Novembre-Février 2012) 88 Questionnaires ont été rendus Nous vous en remercions! Votre situation Etes-vous abonné à la médiathèque de Scionzier? A propos des horaires

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

Profil des répondants 2009 2001

Profil des répondants 2009 2001 Étude sur les comportements et attitudes des personnes à capacité physique restreinte sur les marchés de l Ontario, des Maritimes et de la Nouvelle-Angleterre 2009 Faits saillants 1 - Méthodologie M. Louis-Philippe

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 22 novembre 2014 Quelle réalité pour les artistes chrétiens en France? AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe présentent le 2ème volet de leur enquête menée avec l IFOP sur la scène

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

Rappel des objectifs de la «Consultation 2015»

Rappel des objectifs de la «Consultation 2015» Rappel des objectifs de la «Consultation 2015» Les 3 objectifs majeurs : Permettre aux Ouvrants Droits d exprimer leurs visions, leurs besoins et leurs attentes concernant les Activités Sociales, Mesurer

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Playlist de la présentation

Playlist de la présentation Enquête sur les habitudes de consommation de la musique québécoise francophone Étude réalisée par Ipsos pour l ACR et l ADISQ, avec l appui de Fonds RadioStar Présentation, 11 novembre 2015 2015 Ipsos.

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT Pendant mon séjour en France je me suis retrouvée dans une famille qui habitait à 10km du centre de la ville où j enseignais. Pendant la semaine

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009 35 rue du Val de Marne 75628 Paris Cedex 13 Dossier de presse Paris, le 11 septembre 2009 Le marché Français de l Internet en 2009 se place sous le signe de la mobilité, de l échange et du partage : le

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Tremplin des musiques actuelles «Mets les watts»

Tremplin des musiques actuelles «Mets les watts» 1 Tremplin des musiques actuelles «Mets les watts» Samedi 30 avril 2016 Salle du jeu du mail PAMIERS Règlement du tremplin Direction des affaires culturelles de la Ville de Pamiers, 7 place du mercadal

Plus en détail

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012)

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012) Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques (Version 2.0, 2012) Voyez http://cogsci.psu.edu/ pour l usage et crédit en ligne Veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous: Nom: Email: Téléphone: Veuillez

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français TiVine Technologies La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français Mosaïque représentant l icon de l application TiVipedia,

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN

ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN SYNTHESE Ipsos Octobre 2005 Pour tous renseignements : Edition de Lyon : 3, rue du Garet BP 1130 69 203 Lyon cedex 01 Tél. : 04 72 00 10 20 Fax : 04 72

Plus en détail

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché?

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché? 1 1 Représentations sur les nouvelles technologies 11 Citez deux ou trois exemples de nouvelles technologies : 12 Selon vous, quelles ont été les innovations techniques et technologiques majeures de ces

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS GRANDE SURFACE ALIMENTAIRE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS GRANDE SURFACE ALIMENTAIRE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS GRANDE SURFACE ALIMENTAIRE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire 2015 Animation Numérique de Territoire par l office de tourisme du Saint-Gaudinois

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

MusiCorbières. Un projet culturel structurant

MusiCorbières. Un projet culturel structurant Un projet culturel structurant Un projet culturel à l échelle d un territoire L évolution de la réforme territoriale, la diversité des publics dans les zones les plus reculées des territoires invitent

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE Etude menée début 2012 auprès de 80 personnes réalisant des entretiens de recrutement en France Propriété intellectuelle de Karine Averseng.

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E13 Service de location et lavage de gobelets - SMTD BASSIN EST Monographie complète SMTD Bassin Est (Pyrénées Atlantiques) Année 1 du

Plus en détail

Etude nationale sur l audition Résultats

Etude nationale sur l audition Résultats Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude: Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté

Plus en détail

Vivez au cœur de la musique Devenez mécène du Palais royal

Vivez au cœur de la musique Devenez mécène du Palais royal Vivez au cœur de la musique Devenez mécène du Palais royal Comme tous les ensembles professionnels de haut niveau, Le Palais royal a besoin de soutiens pour développer ses recherches musicales et accomplir

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

1. Argumentation du choix de la population

1. Argumentation du choix de la population III. Enquête de santé publique 1. Argumentation du choix de la population Lors de nos recherches concernant les femmes ménopausées touchées par l'ostéoporose nous avons pu constater par des données chiffrées

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

La charte du Coach de Vie en Auvergne

La charte du Coach de Vie en Auvergne La charte du Coach de Vie en Auvergne Charte d engagement des Coachs de Vie en Auvergne et des nouveaux arrivants qui en bénéficieront L'Agence des Territoires d Auvergne (ARDTA) est une association financée

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

MODALITÉS DE PARTICIPATION

MODALITÉS DE PARTICIPATION Le Conseil général des Hauts-de-Seine propose la 6 e édition de son dispositif de repérage de jeunes talents, «le Prix Chorus». Celui-ci s adresse à tous les groupes ou artistes de musiques actuelles résidant

Plus en détail

Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires

Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires 1. Introduction En novembre 2010 (du 1er au 19 novembre) le Programme des langues et des techniques de communication a mené une analyse

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Le 11 décembre 2006 ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Enquête réalisée par questionnaire direct auprès des visiteurs pendant la période du

Plus en détail

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION CIG Service Prestataire COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION Enquête effectuée du 1 er janvier au 31 août 2013 Madame Bara Responsable du Service Prestataire Janvier 2014 Version du 05/03/2014

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Enquête de Satisfaction DI 2013

Enquête de Satisfaction DI 2013 Enquête de Satisfaction DI 2013 Volumes L'enquête a été destinée aux personnels de l'université. On dénombre 959 enregistrements répartis de la façon suivante : 762 réponses complètes, 197 réponses partielles

Plus en détail

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes I. Données générales : Situation des jeunes interrogés : Collégiens 4 Lycéens 14 Apprentis 6 Etudiants 15 Salariés 7 A la recherche

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0.

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0. Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0 Dossier de presse Méthodologie de l étude Échantillon Interrogation de 000 individus

Plus en détail

Vision des jeunes de l entrepreneuriat

Vision des jeunes de l entrepreneuriat Vision des jeunes de l entrepreneuriat Enquête réalisée auprès de 300 jeunes de 14 à 18 ans présents du 21 au 24 novembre 2013 sur le salon européen de l éducation. L étude porte sur deux points : l entrepreneuriat

Plus en détail

Le compte-rendu des questionnaires

Le compte-rendu des questionnaires Janvier 2014 Le compte-rendu des questionnaires Semaines de la Solidarité Internationale 2013 1/20 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. Le questionnaire... 3 II. Les résultats globaux... 4 A. L âge des répondants...

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011 Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne Novembre 2010 Juin 2011 10/10/2011 Rappel : Le dispositif de contrôle mis en place Le dispositif de contrôle, remporté

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement 24 février 2012 Présentation des résultats N 110 200 Contacts : 01 72 34 94 64 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle francois.kraus@ifop.com L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19

Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19 Chœur de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935 Paris Cedex 19 Téléphone : 01-56-35-12-15 Mail : chœur@orchestredeparis.com Merci de vous intéresser à nos activités! Le Chœur d adultes de l

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

PASS & GO. Expériences Capacités - Compétences Autoportrait Projet de vie. Expériences Capacités - Compétences Autoportrait Projet de vie Rencontres

PASS & GO. Expériences Capacités - Compétences Autoportrait Projet de vie. Expériences Capacités - Compétences Autoportrait Projet de vie Rencontres Version n 3 PASS & GO Accompagnement Compétences Orientation Motivations Projet professionnel Rencontres Métiers Capacités Projet de vie Identité Construire Devenir... Capacités - Compétences Autoportrait

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail