LES OUTILS D ENQUÊTE: LE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES OUTILS D ENQUÊTE: LE"

Transcription

1 LES OUTILS D ENQUÊTE: LE QUESTIONNAIRE ET L ENTRETIEN DUT 1A - Méthodo Gilles Droniou Chargé de recherches, JEUDEVI 2015/2016

2 DATES À RETENIR, ET AUTRES JOYEUSETÉS Achetez un agenda!! Et utilisez-le!!! 2 séances de TD sur l entretien, 25 septembre et 2 octobre 6 séances de TD sur le questionnaire, à partir du 21 octobre, puis du 18 novembre normalement Un dossier à réaliser par équipe de 3, et à rendre pour le 11 mars au plus tard Le dossier porte sur la présentation et l analyse des résultats d une enquête par questionnaire Thématique d enquête commune à chaque TD 6 séances de TD sur les TIC et les réseaux sociaux (le numérique), normalement à partir du 6 janvier et jusqu au 4 mars Un exposé à réaliser le 4 mars. Exposé sur une thématique choisie au cours de la 3 e séance de TD Travail en équipe; 6 équipes max par TD Un document complémentaire à rendre pour le 11 mars au plus tard Mais, dans la réalité, nous allons alterner les séances de TD sur le questionnaire et le numérique! Donc 1 er TD questionnaire le 21 octobre, puis 1 er TD sur le numérique le 18 novembre, puis alternance une semaine sur deux jusqu au 4 mars La date la plus importante à retenir: le 11 mars Date limite de rendu des écrits (dossiers questionnaire + doc numérique)

3 LE QUESTIONNAIRE ET L ENTRETIEN Opposition et complémentarité

4 LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES D ENQUÊTES; CHOISIR LE QUESTIONNAIRE OU L ENTRETIEN? Opposition entre les techniques compréhensives (ou qualitatives, Weber) et les techniques explicatives (ou quantitatives, Durkheim). Les premières recherchant le sens que donnent les acteurs sociaux à leurs actions, les secondes cherchant les variables déterminantes. Opposition ou complémentarité? Dans le cas du questionnaire, produire des chiffres explicatifs (De Singly) au contraire des chiffres descriptifs comme ceux des recensements ou des sondages qui recherchent des chiffres qui indiquent une majorité. Déterminer des données rendant compte d une situation sociale et mettre en valeur des facteurs explicatifs (Le Suicide de Durkheim).

5 LES PREMIÈRES ÉTAPES DE LA RECHERCHE Déterminer le Thème de l enquête o Construction de l objet; pré-enquête + travail documentaire o La structure, son territoire, son public Construction de la problématique Déterminer une problématique provisoire et lister les questions Ici nous parlerons de la question traitée Problématiser la question. Définir la problématique principale de notre enquête (par exemple, est-ce que notre projet répond aux besoins du territoire ou du public?). Définir les hypothèses (faire une sélection à partir de celles définies préalablement) ; préciser les sous-thèmes de notre questionnaire. Nous pouvons débuter également en reprenant un ancien projet, un précédent diagnostic de territoire Travail d objectivation de cette question. Prendre de la distance avec la réalité de la structure, ses enjeux spécifiques, les relations interpersonnelles

6 LA POPULATION ET L ÉCHANTILLON Différence entre population et échantillon. Méthodes échantillonnage (questionnaire) : La méthode des quotas L échantillon stratifié La méthode d étude des publics (ou échantillon à l aveuglette ou accidentel) Combinaison de méthodes? Une enquête faiblement ou fortement multidimensionnelle? Quelle est la représentativité de notre échantillon? Chercher une diversité sans se disperser! plutôt qu une représentativité Quelle est la bonne taille de notre échantillon? Un équilibre entre exhaustivité et redondance des réponses (entretien)

7 L ENTRETIEN

8 HISTOIRE ET PARCOURS Un outil au croisement de la psychopathologie, de la sociologie et de l anthropologie Un parcours pour l enquêteur: trouver et aller vers les personnes à interroger Une rencontre : l enquêteur et l enquêté s exposent dans cette interaction + un travail d objectivation de la part de l enquêté

9 POURQUOI ET QUAND UTILISER L ENTRETIEN? «L entretien s impose chaque fois que l on ignore le monde de référence ou que le n on ne veut pas décider a priori du système de cohérence interne des informations recherchées» (Blanchet, Gotman) 3 moments où nous pouvons utiliser l entretien: L entretien exploratoire L entretien comme principale source d informations L entretien complémentaire L entretien s impose aussi, au détriment du questionnaire, dans le cas de population faible numériquement L entretien est l outil «idéal» pour défricher le terrain?

10 LA GRILLE D ENTRETIEN Le guide d entretien est généralement organisé par les hypothèses structurant l enquête. Entretien faiblement (une consigne et quelques questions) ou fortement structuré: l entretien exploratoire et les entretiens approfondis L entretien fortement structuré est constitué de thèmes, de questions, et de relances (ou des mots-clés) En résumé, pour votre grille d entretien : Définir les parties ; création de 2-3 questions pour chaque partie (15-20 questions au maximum, une douzaine dans l idéal) Penser aux relances. Penser aussi à la stratégie d intervention ; comment va se dérouler l entretien. Importance du choix des questions et des relances. Structurer le discours mais ne pas l orienter (différence avec le questionnaire). Penser à l ordre logique des questions. Tester sa grille d entretien si possible

11 L ENTRETIEN Prévoir lors de la prise de rendez-vous le cadre spatiotemporel de l entretien Pendant l entretien, ne pas être trop rigide, savoir s adapter à la situation et à l interlocuteur Toutefois penser à cadrer l entretien; ce n est pas une discussion entre amis Les stratégies d intervention: La contradiction (valable uniquement si porteur d une parole publique) La consigne ou question externe («trop de questions tue la question») La relance ; une paraphrase, un mot

12 L ANALYSE ET LA GRILLE D ANALYSE Différence entre analyse de discours et analyse de contenu; la première suppose une retranscription totale dans les moindres détails Différence entre résumé et analyse de contenu Le premier est une simplification d un texte avec un caractère nonsélectif L analyse de contenu se base sur des hypothèses et il est hypersélectif Les thèmes et sous-thèmes de la grille d analyse se fait en lien avec les hypothèses et la grille d entretien Séparer les éléments factuels (âge, genre, profession ) des éléments de significations

13 BIBLIOGRAPHIE Blanchet Alain, Gotman Anne, L enquête et ses méthodes : L entretien, Armand Colin, 128, 2 e édition, 2007 (1992) Kaufmann Jean-Claude, L entretien Compréhensif, Paris, Nathan Université (Armand Colin), 128, 1996 Duchesne Sophie, Haegel Florence, L enquête et ses méthodes : L Entretien Collectif, Armand Colin, 128, 2008 (2004)

14 LE QUESTIONNAIRE

15 LA CONSTRUCTION DU QUESTIONNAIRE Déterminer les indicateurs, les thèmes qui vont être testés (ex : l âge, le sexe, la CSP ). Que veut-on savoir? Quelles vont être les thématiques de notre questionnaire? Les questions: Différence entre questions de fait et questions d opinion : privilégier les questions de fait? Différence entre questions fermées et questions ouvertes Item sans opinion. Intérêt des questions à réponses multiples permettant d éviter le problème du conformisme. Privilégier certaines introductions de question. Éviter des questions avec des négations Éviter les termes comme interdire ou autoriser. Équilibrer les réponses positives et négatives. Penser à l ordre du questionnaire. Entre certains thèmes, possibilité de faire des phrases de transition. Éviter qu il y ait trop de filtres. Anonymat.

16 LA PASSATION DU QUESTIONNAIRE Test du questionnaire Passation des questionnaires Passation en face à face? Passation par des réseaux? Dépôt des questionnaires?? Dans le cas d une passation en face à face Bien connaître les textes du questionnaire. Bien identifier les filtres. Poser les questions telles qu elles sont écrites, sans les changer. Ne pas les interpréter. Attention au rythme, au ton de l enquêteur. Ne influencer, ni anticiper les réponses S il y a des guillemets, le préciser lors de l énoncé de la question.

17 LES LOGICIELS INFORMATIQUES

18 L ANALYSE DES RÉSULTATS

19 LES TRIS À PLATS Identifier les chiffres les plus importants et les pratiques marginales Pour la construction et la présentation des tableaux Donner un titre assez clair Intitulez les colonnes avec des noms assez clairs Avoir une ligne total ; si besoin, préciser pourquoi le total n est pas égal à 100% Arrondir tous les pourcentages de la même manière

20 LES TRIS CROISÉS Tris croisés = en quoi une variable, un déterminant social, va jouer sur une autre variable. On essaye de déterminer la dépendance statistique entre 2 variables. On croise donc une variable indépendante (âge, sexe, le milieu social, etc.) qui, selon nos hypothèses va jouer, va être un facteur influent la situation et une variable dépendante sensée subir l action de la première. Sur la construction d un tableau de tris croisés : La variable indépendante doit être mise en ligne et la variable dépendante en colonne. Les pourcentages doivent être mis en lignes donc en fonction de la variable indépendante. Indiquer une ligne Total. Indiquer le nombre sur lequel sont calculés les pourcentages. Sous le tableau ou en note de bas de page, mettre une phrase de commentaire pour dire comment on lit ce tableau (par exemple, sur 100 personnes ayant telle particularité, X ont telle opinion).

21 ANALYSE DES TRIS CROISÉS Première lecture en colonne. On souligne les chiffres les plus importants mais aussi les moins importants. Le nombre en soi importe peu. C est sa comparaison que nous allons faire avec les autres qui nous importe pour le moment. Deuxième lecture ligne par ligne mais toujours en comparant les lignes du tableau. Cela permet d observer s il y a des pratiques minoritaires ou, au contraire, si les avis sont assez semblables d une catégorie à une autre (pour la variable indépendante). La règle d équivalence ou d écart peut significatif. Rédiger deux ou trois phrases résumant les grandes lignes du tableau. Attention dans tous les commentaires à ne pas faire de généralités. Préciser toujours comment l échantillon a été construit et donc en quoi il est représentatif de la population totale. Il faut tenir compte aussi du contexte dans lequel l enquête a été réalisée. Ce contexte peut jouer dans les résultats. Toutes ces précisions sont donc à indiquer dans le rapport.

22 LES TESTS STATISTIQUES Le khi deux permet de mesurer la dépendance entre deux variables. Le résultat du khi deux est toujours positif ou nul. S il est égal à 0, cela signifie que les variables sont indépendantes. Pour déterminer si le résultat du khi deux est significatif et s il y a un lien de dépendance entre les deux variables dans la population, il faut déterminer le nombre de degrés de liberté, noté v (prononcé nu), et la valeur critique. Pour calculer le nombre de degré de liberté, il faut utiliser la formule suivante : v= (nombre de modalités de la variable A 1) * (nombre de modalités de la variable B 1). Se reporter ensuite au tableau de la valeur critique On peut aussi utiliser le coefficient de contingence pour non pas mesurer la dépendance entre deux variables mais leur lien. Le coefficient de contingence de Cramer. La valeur 0 indique un lien statistique nul ou inexistant entre deux variables. La valeur 1 indique que le lien statistique est parfait. On interprète le coefficient de contingence de la manière suivante, Valeur de C près de : 0 Lien statistique nul 0.25 Lien statistique faible 0.5 Lien statistique moyen 0.75 Lien statistique fort 1 Lien statistique très fort

23 BIBLIOGRAPHIE POUR L ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRES François De Singly, L enquête et ses méthodes : Le questionnaire, Paris : Nathan Université (Coll. «128»), 1992 Gilles Grenon et Suzanne Viau, Méthodes quantitatives en sciences humaines, Volume 1 : de l échantillon vers la population, 2 e édition, Paris : Gaëtan Morin, 1999 William Fox, Statistiques sociales, Bruxelles : De Boeck Université, 1999

LES OUTILS D ENQUÊTE: LE

LES OUTILS D ENQUÊTE: LE LES OUTILS D ENQUÊTE: LE QUESTIONNAIRE ET L ENTRETIEN DUT 1A - Méthodo Gilles Droniou droniou@jeudevi.org Chargé de recherches, JEUDEVI www.jeudevi.org 2014/2015 DATES À RETENIR, ET AUTRES JOYEUSETÉS 6

Plus en détail

LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC

LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC Intervention ASKORIA formation DEJEPS 24 mars et 28 avril 2015 Gilles Droniou Assistant de recherches, JEUDEVI droniou@jeudevi.org www.jeudevi.org LES DIFFÉRENTES

Plus en détail

LES OUTILS POUR LE DIAGNOSTIC DE

LES OUTILS POUR LE DIAGNOSTIC DE LES OUTILS POUR LE DIAGNOSTIC DE TERRITOIRE Licence Professionnelle «Coordination de projet d animation et de développement social et socioculturel» - 2015/2016 Gilles Droniou droniou@jeudevi.org Chargé

Plus en détail

TD «Enquête par questionnaire» 2008 / 2009

TD «Enquête par questionnaire» 2008 / 2009 TD «Enquête par questionnaire» 2008 / 2009 5 ème séance leroy.jeanne@gmail.com Bureau C310 Les 12 étapes de la construction d un questionnaire 1) Définition de l objet d enquête et analyse des moyens matériels

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Séance 1 Lire les enquêtes et les sondages

Séance 1 Lire les enquêtes et les sondages Séance 1 Lire les enquêtes et les sondages 1- Situation problème 2- Situation 1 3- Situation 2 4- Situation 3 5- Agissez 6-Corriges 1- Situation problème Soucieuse de la crédibilité et de l objectivité

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

Méthodes d investigation

Méthodes d investigation Méthodes d investigation 1 LE QUESTIONNAIRE LE questionnaire 1. l économie générale du questionnaire : 2. L avant questionnaire 3. la construction du questionnaire 4. Le choix de l échantillon 2 1. Le

Plus en détail

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Jacques CITTEE - DUERMG Module d aide à la préparation de la thèse Février 2013 La recherche qualitative Une recherche dont les problématiques et les

Plus en détail

Sphinx : utilisation simple

Sphinx : utilisation simple Gilles Droniou 1 Sphinx : utilisation simple Attention : ce document a été réalisé à partir de document Sphinx pour les versions 4.0, 4.5 (appelé aussi Sphinx me ou Sphinx Millenium) ou la version 2000.

Plus en détail

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Les savoirs écologiques paysans : connaissance, recueil et valorisation Du 22 au 26 mars 2010 Maya Leclercq Doctorante en ethnologie MNHN

Plus en détail

Méthode en psychologie du travail

Méthode en psychologie du travail Méthode en psychologie du travail Le questionnaire Etape 1: Définition de l objet d enquête et analyse des moyens matériels 1) Qu est que nous voulons étudier? - On peut partir d une observation spontanée

Plus en détail

Méthodologie qualitative

Méthodologie qualitative Méthodologie qualitative Dans une enquête, le choix d une recherche et d une analyse de type qualitatif est avant tout dicté par la problématique. C est un choix pragmatique qui a pour but de répondre

Plus en détail

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Mercatique - BRITO TP LA DECOUVERTE DE SPHINX Objectifs : Revoir le fonctionnement de Sphinx Analyser les réponses grâce aux tris 1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Dans un premier temps, nous allons construire

Plus en détail

La méthode des quotas

La méthode des quotas La méthode des quotas Oliviero Marchese, décembre 2006 1 La méthode des quotas Principe de la méthode Point de départ et but recherché Caractère «intuitif» de la méthode A quoi ressemble une feuille de

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'enquête par questionnaire est un outil d observation qui permet de quantifier et comparer l information. Cette information est

Plus en détail

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Aspects pratiques Aspects pédagogiques Conseils de conception 1 Introduction Terminologie spécifique à l IEP

Plus en détail

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire 29 janvier 2013 Massiac Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire Introduction Bertrand COIFFARD Dominique VOLLET 29 janvier 2013 Groupe de travail 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Santé Communautaire et accès aux soins en contexte tropical Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Introduction Principes des recherches qualitatives Les étapes

Plus en détail

Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html

Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html MDEM22E - Cours et TD de statistiques descriptives à partir de données d enquête Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html Objectif du

Plus en détail

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Département de sociologie Université du Québec à Montréal Sigle : SOC 2102 Groupe : 20 Titre : Initiation au processus de recherche II Session : Hiver 2016 Enseignants : Hélène Belley Téléphone

Plus en détail

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques La Qualité des données de Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques Sommaire La qualité des données de I Les données INSEE a) Les différentes sources utilisables b) La mise au point d une

Plus en détail

Laurence Touré Juin 2010

Laurence Touré Juin 2010 Laurence Touré Juin 2010 Introduction Enquêtes quantitatives, quantitatives, mixtes Protocole d une recherche qualitative Définition de la population d enquête Méthodes d enquête qualitatives La technique

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

END : laisser l enquêté le plus libre possible, n intervenir que s il est hors sujet.

END : laisser l enquêté le plus libre possible, n intervenir que s il est hors sujet. L entretien I. Elaboration d un guide d entretien - Formuler les objectifs de l entretien - Elaborer la consigne initiale - Organiser plusieurs thèmes à explorer - Prévoir des consignes et questions de

Plus en détail

Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages

Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages Note Méthodologique Dernière mise à jour : 27-1-214 Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages Présentation de l enquête L Insee réalise depuis janvier 1987 l enquête mensuelle de conjoncture

Plus en détail

Objectifs d apprentissage

Objectifs d apprentissage Formation continue OIIQ 2010-2011 9 novembre 2010 Sylvie Gendron, Ph.D. Faculté des sciences infirmières Université de Montréal Objectifs d apprentissage Différencier les finalités de chacune de cinq approches

Plus en détail

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Département de sociologie Université du Québec à Montréal Sigle : SOC 1011 Groupe : 10 Titre : Méthodes de recherche en sociologie I Session : Hiver 2015 Enseignant : Romain Paumier Téléphone

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Date : 21/05/2012 Module : Recherche Marketing Durée : 2h CORRIGE TYPE DE L EXAMEN Correction 1 ère Partie

Plus en détail

L ENTRETIEN INDIVIDUEL

L ENTRETIEN INDIVIDUEL L ENTRETIEN INDIVIDUEL 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L entretien individuel est une technique de recueil de l information qui se déroule dans une relation de face-à-face entre l évaluateur

Plus en détail

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête Fiche qualité relative à Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Nom Années de Périodicité Panel (suivi d échantillon) Services concepteurs Service réalisant Sujets principaux traités dans Carte d

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

Initiation à la recherche sociologique. Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie

Initiation à la recherche sociologique. Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie Initiation à la recherche sociologique Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie Contact : Cécile Van de Velde cecile.vandevelde@umontreal.ca Bureau C5120 Permanence :

Plus en détail

Les étapes de la recherche documentaire

Les étapes de la recherche documentaire Les étapes de la recherche documentaire Étape 1 = définir les mots de mon sujet de recherche. Étape 2 = établir une liste de mots-clés. Je réponds à plusieurs questions (raisonnement quintilien) = Quoi?

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor 1

GROUPE IDRAC Bachelor 1 GROUPE IDRAC Bachelor 1 Mai 2015 Enquêtes et e-sondages CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement MKGA102 1 20 2 Français Département académique : MARKETING/COMMERCE/COMMUNICATION

Plus en détail

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Un baromètre Ipsos pour les Services Funéraires de la Ville de Paris Amandine Lama et Etienne Mercier 2015 Ipsos. Les Français et l organisation

Plus en détail

ATELIERS DYNAMIC EMPLOI/PROJET

ATELIERS DYNAMIC EMPLOI/PROJET ATELIERS DYNAMIC EMPLOI/PROJET Véritable parcours emploi en 10 modules 4 ATELIERS DE «TECHNIQUES DE RECHERCHE D EMPLOI» - Organiser sa recherche d emploi - CV : valoriser votre parcours - Parlez de vous

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

SCI03 - Analyse de données expérimentales

SCI03 - Analyse de données expérimentales SCI03 - Analyse de données expérimentales Introduction à la statistique Thierry Denœux 1 1 Université de Technologie de Compiègne tél : 44 96 tdenoeux@hds.utc.fr Automne 2014 Qu est ce que la statistique?

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG LA PLACE DES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION DANS L ACTE D ACHAT SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG Contacts : Avril 2012 www.institut-viavoice.com Arnaud Zegierman Directeur associé az@institut-viavoice.com

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes

SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes sphinx50frversion4.doc 1 Les trois stades du SPHINX sont ceux que comporte habituellement toute enquête d opinion: Elaboration du questionnaire (fiche outil

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) -

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) - Dominique Ferrieux - Université Paul Valéry - Montpellier III Master de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( /) - Deuxième partie : Plans :

Plus en détail

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée

Plus en détail

Analyse factorielle des correspondances de Benzécri

Analyse factorielle des correspondances de Benzécri Analyse factorielle des correspondances de Benzécri One Pager Décembre 2013 Vol. 8 Num. 011 Copyright Laréq 2013 http://www.lareq.com Analyse Factorielle des Correspondances de Benzécri Une illustration

Plus en détail

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR UNIVERSITE PARIS SUD DOSSIER : AP1_n 486 Intitulé du projet : Accompagnement Bilan Réorientation Insertion Porteur du projet : Université Versailles

Plus en détail

Le système d info. Données de toutes sortes. Collaborateurs concernés. Action vers l extérieur

Le système d info. Données de toutes sortes. Collaborateurs concernés. Action vers l extérieur Acteurs : clients, fournisseurs, prospects etc. Actualités : lois, économie, concurrence Données de toutes sortes Trier Le système d info Stocker Traiter Action vers l extérieur Collaborateurs concernés

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Université Paris 8 Année universitaire 2014-2015 Département de science politique Semestres 1 et 2. Master 2 Tutorat de mémoires

Université Paris 8 Année universitaire 2014-2015 Département de science politique Semestres 1 et 2. Master 2 Tutorat de mémoires Université Paris 8 Année universitaire 2014-2015 Département de science politique Semestres 1 et 2 Master 2 Tutorat de mémoires Enseignant : Laurent Jeanpierre [laurent.jeanpierre@univ-paris8.fr] Autre

Plus en détail

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Catherine Raux (interne Santé Publique) et Benoît Lepage (AHU), Service d Epidémiologie du CHU de Toulouse Version 1.1 Avril 2012

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE

PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE REFLEXIONS PREALABLES - Définir un ou des sujet (s) o En relation avec les programmes Recherche en amont ou en aval du cours

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO Auteur Baguinébié Bazongo 1 Ingénieur Statisticien Economiste Chef de l Unité de recherche à l Institut national

Plus en détail

Enquête annuelle de satisfaction des agences de voyage suisses. www.invescomm.com

Enquête annuelle de satisfaction des agences de voyage suisses. www.invescomm.com Enquête annuelle de satisfaction des agences de voyage suisses Promotions Site B to B Qualité Workshops Attaché commercial Rémunération Publicités Incentives Brochures Affichettes Technologie Produits

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal Résultats d Etude N 1674 : Transactions Paypal L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 5 PAGE 3 :... 6 Question 3/7... 6 Quel(s) type(s) de vente(s)

Plus en détail

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE Niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 Compréhension et production orales Epreuve en trois parties

Plus en détail

Introduction à Rcommander

Introduction à Rcommander Introduction à Rcommander Pauline Scherdel Septembre 2014 Table des matières 1 Introduction à Rcmdr sous R 2 2 Interagir avec R 3 3 Installer et charger le package Rcmdr sous R 3 4 Importation des données

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

2015-2ème semestre EFFICACITE PROFESSIONNELLE

2015-2ème semestre EFFICACITE PROFESSIONNELLE EFFICACITE PROFESSIONNELLE 2015-2ème semestre Itinéraires : Ecoute et analyse prospective de son territoire Ecoute citoyenne et démocratie participative OFFRE DE FORMATION DU CNFPT DOMAINE : REPÈRES ET

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUES (24h)

COURS DE STATISTIQUES (24h) COURS DE STATISTIQUES (24h) Introduction Statistiques descriptives (4 h) Rappels de Probabilités (4 h) Echantillonnage(4 h) Estimation ponctuelle (6 h) Introduction aux tests (6 h) Qu est-ce que la statistique?

Plus en détail

Les Français et le développement durable

Les Français et le développement durable Les Français et le développement durable Baromètre Louis-Harris Club RmD2 CLUB R m D 2 Luc BALLEROY DGA 01 55 33 20 54 luc.balleroy@lharris.fr NOTE TECHNIQUE Étude réalisée par l Institut Louis-Harris

Plus en détail

Préparation à l oral de TIPE (Travaux d Initiative Personnelle Encadrés) PTSI Lycée E. Mimard - Saint-Etienne

Préparation à l oral de TIPE (Travaux d Initiative Personnelle Encadrés) PTSI Lycée E. Mimard - Saint-Etienne Préparation à l oral de TIPE (Travaux d Initiative Personnelle Encadrés) PTSI Lycée E. Mimard - Saint-Etienne Plan 1) Finalité des TIPE 2) Présentation de l épreuve 3) Partie D : Dossier 4) Partie C :

Plus en détail

Version État Date de publication

Version État Date de publication Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Description Proposition de progression en 1 ère année de STS management des entreprises Progression STS 1 ère année Public Professeur Description Thème

Plus en détail

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête Fiche qualité SRCV 2009 Nom Carte d identité de Enquête Statistique sur les ressources et les conditions de vie Année de Les données de sont relatives à 2009 La première enquête SRCV a démarré en 2004.

Plus en détail

An#ciper & s Adapter. en vue de s Améliorer. Spécificités & enjeux. Bases de données issues. d enquêtes de terrain. Anticiper.

An#ciper & s Adapter. en vue de s Améliorer. Spécificités & enjeux. Bases de données issues. d enquêtes de terrain. Anticiper. + An#ciper & s Adapter en vue de s Améliorer Mise en œuvre d une démarche qualité pour les données issues d enquêtes de terrain Bases de données issues d enquêtes de terrain Anticiper Spécificités & enjeux

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES

ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES Université Paris Dauphine Ecole Doctorale de Gestion M. Gettler Summa, C. Pardoux ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES Traitement automatique des questions ouvertes Question ouverte Souhaitez-vous ajouter des

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes

Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes DAT 104, année 2004-2005 p. 1/90 Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes Mastère Développement Agricole Tropical Stéphanie Laffont & Vivien ROSSI UMR ENSAM-INRA Analyse des systèmes et Biométrie

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE Introduction I. Les étapes de la recherche d'information II. Méthodologie spécifique 2.1 Bibliothèque 2.2 Internet Conclusion INTRODUCTION Lorsque on débute une réflexion sur

Plus en détail

TD STATISTIQUES SUPPORT DE TD. Deuxième semestre 2011-2012. Licence 1 Sociologie et Sciences Politiques. Marie Loison

TD STATISTIQUES SUPPORT DE TD. Deuxième semestre 2011-2012. Licence 1 Sociologie et Sciences Politiques. Marie Loison TD STATISTIQUES Deuxième semestre 2011-2012 Licence 1 Sociologie et Sciences Politiques Marie Loison SUPPORT DE TD 1 TD STATISTIQUES Deuxième semestre 2011-2012 Licence 1 Sociologie et Sciences Politiques

Plus en détail

Examen de Logiciels Statistiques

Examen de Logiciels Statistiques G. Hunault Angers, mai 2011 Licence MEF Examen de Logiciels Statistiques On s intéresse ici au dossier EAEF01 qui contient un extrait des données du recensement américain. On trouvera ces données et leur

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

1 re. Se documenter automatiquement grâce aux réseaux sociaux. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.2 L4.2. 3 e trimestre. Consigne 1

1 re. Se documenter automatiquement grâce aux réseaux sociaux. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.2 L4.2. 3 e trimestre. Consigne 1 Se documenter automatiquement grâce aux réseaux sociaux Nom :... Prénom :... Date :... Validez les items du B2i! L1.2 L1.4 L2.2 L4.2 PAYS DE LA LOIRE Consigne 1 (Travail en groupe possible) De plus en

Plus en détail

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Département Universitaire de Recherche et d Enseignement en Médecine Générale GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Enseignants : Esther GUERY, Julien LE BRETON, Emilie FERRAT, Jacques

Plus en détail

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite.

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Savoir accueillir une PMR : salariés, clients Comprendre les difficultés rencontrées par les PMR. Les atouts d un accueil efficace et chaleureux. Définition

Plus en détail

Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses.

Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses. Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses. Table des matières 1-Saisie des réponses...1 1.1-Deux modes de saisie possibles :...1 1.2-Consulter, modifier...2 1.3-Fusionner des saisies de réponses

Plus en détail

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS Améliorer Mobiliser Maîtriser ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS OUTILS et METHODES Lesquels? A quel moment? Diapo N 1 Améliorer Mobiliser Profusion des OUTILS ET METHODES Maîtriser Sensibilisation

Plus en détail

CORRIGÉ TYPE DU TEST

CORRIGÉ TYPE DU TEST ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES D ALGER Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 4 et 6 Date : 19/05/2014 Durée du test : 1h30 CORRIGÉ TYPE DU TEST [ Page 1 sur 6 ] Module : Recherche Marketing Enseignant

Plus en détail