Présentation des expérimentations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation des expérimentations"

Transcription

1 Présentation des expérimentations en cours en Val-de-Marne

2 2 expérimentations innovantes 1 étude d impact spécifique 1) Enquête qualitative sur les trajectoires d accès au frottis pour la population précarisée de la ville de Créteil, via la P.A.S.S. d un hôpital du Val-de-Marne. 2) Montage d une expérimentation sur une population ciblée, susceptible de faire le frottis dans les centres municipaux de santé de Champigny-sur-Marne. 3) Expérimentation avec la C.C.A.S. de la RATP sur l impact du D.O. et de l incitation émanant de la caisse d assurance (effet de prise en charge intégrale du frottis).

3 Le sous dépistage dans le Valde-Marne Fortement associé au niveau socio-éco du quartier C est aussi des quartiers qui ont les plus forts taux de sous dépistage que nous recevons le moins de réponses postales

4 Résultats de la Classification Ascendante Hiérarchique

5 Expérimentation n 1 Enquête sur la trajectoire suivie jusqu au frottis de dépistage Pourquoi la ville de Créteil? Ville de hts, contrastée avec«quartiers défavorisés», 4 ZUS Concentration d habitat social Proportion notable de résidents d origine étrangère Deux grands îlots de«sous-dépistage» PourquoilaPASSduCHIC? - Loi juillet 98 de lutte contre les exclusions ; permanences médicosociales ouvertes aux personnes démunies (accès aux soins et aide à la constitution de dossiers), - service hospitalier de gynécologie au CHIC, - PASS dédoublée, en lien avec Réseau ville-hôpital structuré - Reçoit une population en forte précarité, avec statut d assurés/non assurés, pour qui le coût de la consultation gynécologique et du frottis peut poser problème.

6

7 Expérimentation n 1-1 A/ Détermination du contexte sanitaire, de l offre de soin et des populations visées : Offre de soins gynécologique sur la ville Profils de population fréquentant les différents centres de soins Données émanant du service Politique de la ville(cf carte géographie prioritaire)

8 Expérimentation n 1-2 Sélection d un groupe d enquête environ 20 personnes non-dépistées (recrutement sur place / par questionnaire) résidant dans les quartiers visés Les résultats 2011 ont pointé quelques IRIS particuliers: Les résultats 2011 ont pointé quelques IRIS particuliers: - L Abbaye 28,8%detauxdefrottis - Casalis 29,2% - LaCroix-desMêches 30,4% - Plumerette 31,7% - L Echat 31,8% - Palais GdPavois- 33%

9 Expérimentation n 1-3 B/ Enquête auprès du groupe : - Visibilité de l offre locale de soin gynécologique et de dépistage - Pourquoi choix d aller à la PASS ou ailleurs? - Pratique personnelle de dépistage - Représentations et commentaires sur le frottis - Obstacles éventuels au dépistage - Accord de participer à la phase 2

10 Expérimentation n 1-4 C/ Observation du parcours suivi jusqu au frottis par 10 personnes : - Trajectoire suivie - Freins, réticences - Difficultés rencontrées => Dégager les éléments inhibiteurs et déclencheurs du dépistage dans cette population, compte tenu des facteurs de précarité connus.

11 Expérimentation n 1-5 Développement : a) Etude de l offre de soins : 3 hôpitaux, abondante présence médecine de ville ; - Pas de centre de santé, mais 1 association d accueil médico-social «Créteil solidarité» en lien avec la PASS du CHIC; - Pas de diagnostic santé à Créteil, Ville en cours de rédaction Contrat local de santé. - Les femmes consultent en PMI/CPEF ou vont dans les centres municipaux des villes voisines. b) Refus de collaboration de la PASS du CHIC (statut des consultantes) c) Recrutement en cours via les PMI et l EDS.

12 Expérimentation n 2 Expérimentation d une sensibilisation auprès de femmes ciblées en partenariat avec le C.M.S. de Champigny : Pourquoi la Ville de Champigny? -Ville de hts ; concentration de quartiers défavorisés ; 3 ZUS - Partenariat ancien de travail ADOC 94/C.M.S. - Implication de l ADOC dans les actions sur la ville - Mission de la Maison de la Prévention / A.S.V. pour sensibilisation des publics féminins (INCa)

13

14 Expérimentation n 2-2 A/ Définition d une cohorte de femmes : => Cibler les non-dépistées des quartiers sensibles B/ Incitation au frottis et suivi des tests : -Envoi d un double courrier relance aux ND (ADOC + la Ville) -Le laboratoire d analyses médicales interne assure la gestion des frottis -L ADOC assure des actions de promotion du dépistage (exposition, animation) au CMS, dans les quartiers -Analyse des résultats de participation au bout de 4/5 mois

15 Expérimentation n 2-3 Particularités: Conventionprévuedepriseenchargedu«reste à charge» du coût du frottis pour les 10% de F. n ayant pas de complémentaire santé si elles font le frottis au C.M.S. Mise au point avec le CMS d un protocole de sensibilisation des patientes du CMS par les professionnels de santé

16 Expérimentation n 2-4 Développement: Identification des femmes résidant dans les quartiers précarisés = 5600 F. - Quatre cités -29,6% et 29,9 % - Mordacs 29,5 % à 33,5 % - Bois-Labbé-28,3 % à 31,9 % - Le Plateau -38,8% - Modalités de convention de prise en charge en cours de montage

17 Expérimentation n 3: CCAS -RATP Etude d impact auprès des ressortissantes de la caisse de la RATP Contexte : RATP : 1/an prise en charge de 15 euros de dépassement chez gynéco Convention de la RATP >> frottis remboursés 15,40 euros Quel serait l impact du D.O. et de l accompagnement particulier offert aux femmes (courriers, brochures, remboursement total)?

18 Expérimentation n 3-2 Développement: 1469 invitations toutes tranches d âge parties en 1 envoi fin janvier 2011 avec courrier spécifique RATP Evaluation début 2012 : moins de 11 % de participation Disparité selon les villes (critère à creuser?) Montage de l enquête en cours avec la RATP (terrain assuré par la CCAS).

19 Localités Invitations Frottis à 6 mois Participation Creteil % St Maur Des Fosses % Arcueil % Fontenay Sous Bois % Nogent Sur Marne % Alfortville % St Mande % Le Perreux Sur Marne % Villeneuve St Georges % Ivry Sur Seine % St Maur Des Fosses % Charenton Le Pont % Cachan % L Hay Les Roses % Gentilly % Fresnes % Le Kremlin Bicetre % Vincennes % Orly % Thiais % Villiers Sur Marne % Bry Sur Marne % Sucy-en-Brie % Bonneuil % Vitry Sur Seine % Le Plessis Trevise % Chennevieres Sur Marne % Marolles En Brie/Villecresnes % Limeil % Boissy-saint-léger % Champigny Sur Marne % Choisy Le Roi % Maisons Alfort % Villejuif % % Classes d'âge Frottis à 12 mois [25-30[ 17 [30-35[ 27 [35-40[ 43 [40-45[ 36 [45-50[ 35 [50-55[ 13 [55-60[ 9 [60-65[ Réponses postales Frottis récent 75 Hystérectomie 11 Suivi régulier RATP 7 Total 93

Commune Particuliers Professionnels Foncier Hypothèques Ablon sur Seine

Commune Particuliers Professionnels Foncier Hypothèques Ablon sur Seine Ablon sur Seine Alfortville Arcueil Boissy Saint Léger Bonneuil sur Marne Bry sur Marne Cachan Champigny sur Marne SIP de Maisons Alfort 51 rue Carnot - 94704 MAISONS-ALFORT Tél : 01.58.73.85.15 sip.maisons-alfort@dgfip.finances.gouv.fr

Plus en détail

La situation financière de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés en 2012. Réunion publique du 25 octobre 2012

La situation financière de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés en 2012. Réunion publique du 25 octobre 2012 La situation financière de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés en 2012 Réunion publique du 25 octobre 2012 Introduction 2 Cette réunion annuelle s inscrit dans le prolongement de l action municipale entreprise

Plus en détail

Allocation Personnalisée

Allocation Personnalisée Plus de renseignements Par téléphone : 01 43 99 83 83 de 9 h 30 à 12 h 30 Par courrier électronique : pour l APA à domicile : dspaph-apa@valdemarne.fr pour l APA en établissement : dspaph-apae-hpa@valdemarne.fr

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er janvier 2017 Arrondissements - cantons - communes 94 VAL-DE-MARNE Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

Liste des Centres Communaux d Action Sociale (CCAS)

Liste des Centres Communaux d Action Sociale (CCAS) Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil information : 01.43.99.75.75 Liste des Centres Communaux d Action Sociale () Communes Horaires Téléphone Télécopie

Plus en détail

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE ÉQUIPES ACTIVITÉS 3 rue Jules Cuillerier 94410 Alfortville Mob. 07 86 35 22 05 alfortvillemaisonsalfort@secours-catholique.org ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT Mercredi, Samedi de 9h30 à 11h30 Jeudi de 14h30

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

OBJET : Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) dans le Val de Marne

OBJET : Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) dans le Val de Marne Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) dans le Val de Marne Texte de

Plus en détail

Forme Statutaire. Secteur d'activité SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS

Forme Statutaire. Secteur d'activité SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS SERVICES PUBLICS N Dlg Situation Nom Prénom SERV-PUB_048 Actif BARROIS COLINE CRETEIL TX CONSEIL GENERAL 94 Total des voix portées par le délégué : 430 06 42 41 12 36 colinepourre@hotmail.fr Nom Forme Statutaire Secteur

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

OBJET : liste des services mandataires d aide à domicile intervenant dans le Val de Marne

OBJET : liste des services mandataires d aide à domicile intervenant dans le Val de Marne Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : liste des services mandataires d aide à domicile intervenant dans le Val de

Plus en détail

Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention. Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi

Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention. Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi 1 Cadre du travail Master 2 «Méthodes d Analyse des Systèmes

Plus en détail

OBJET : liste des Centres Communaux d'action Sociale (C.C.A.S.) du Val de Marne

OBJET : liste des Centres Communaux d'action Sociale (C.C.A.S.) du Val de Marne Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 FICHE INFORMATION n 16 Mise à jour Juin 2010 OBJET : liste des Centres Communaux d'action

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

Plateforme de Mobilité Antenne Val de Bièvre

Plateforme de Mobilité Antenne Val de Bièvre [ ] Plateforme de Mobilité Antenne Val de Bièvre Présentation du 12 Février 2015 [ ] Sommaire 1. Association Wimoov - Territoire Action Val de Bièvre 2. Objectifs de la plateforme 3. Public cible 4. Fonctionnement

Plus en détail

OBJET : Téléassistance pour les personnes âgées et handicapées Val Ecoute. Règlement départemental d aide sociale du Val de Marne (RDAS) art.

OBJET : Téléassistance pour les personnes âgées et handicapées Val Ecoute. Règlement départemental d aide sociale du Val de Marne (RDAS) art. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : Téléassistance pour les personnes âgées et handicapées Val Ecoute Textes de

Plus en détail

OBJET : liste des services prestataires agréés d aide à domicile intervenant dans le Val de Marne

OBJET : liste des services prestataires agréés d aide à domicile intervenant dans le Val de Marne Direction aux services des personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil-information 01.43.99.75.75 OBJET : liste des services prestataires agréés d aide à domicile intervenant dans le Val

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Pôles-Réseaux-Territoires Périmètres institutionnels Autonomie et dépendances

Pôles-Réseaux-Territoires Périmètres institutionnels Autonomie et dépendances Bassin de vie de Créteil Un bassin de vie?... 97 1. Pôles-Réseaux-Territoires... 98 2 Périmètres institutionnels. 100 3. Autonomie et dépendances. 102 4. Interdépendances. 104 5. Accessibilité. 106 6.

Plus en détail

Actions auprès du public précaire en Maine-et-Loire

Actions auprès du public précaire en Maine-et-Loire Dépistage du cancer du col de l utérus Actions auprès du public précaire en Maine-et-Loire Journée de Restitution Cancer du Col de l Utérus et Précarité INCA 26 janvier 2012 Dr Anne-Sophie Banaszuk Création

Plus en détail

UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3 : en savoir plus UC 4 : en savoir plus UC 5 : en savoir plus

UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3 : en savoir plus UC 4 : en savoir plus UC 5 : en savoir plus DIRECCTE ILE DE FRANCE Unité Départementale 94 Inspection du travail Immeuble Le Pascal Hall B Avenue du Général de Gaulle CS 90043 94046 CRETEIL CEDEX UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3

Plus en détail

Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées 01.43.99.75.75. OBJET : Portage de repas à domicile dans le Val de Marne

Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées 01.43.99.75.75. OBJET : Portage de repas à domicile dans le Val de Marne Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées 01.43.99.75.75 OBJET : Définition : Le portage de repas est un service mis en place par les mairies, les associations ou les entreprises

Plus en détail

UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3 : en savoir plus UC 4 : en savoir plus UC 5 : en savoir plus

UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3 : en savoir plus UC 4 : en savoir plus UC 5 : en savoir plus DIRECCTE ILE DE FRANCE Unité Départementale 94 Inspection du travail Immeuble Le Pascal Hall B Avenue du Général de Gaulle CS 90043 94046 CRETEIL CEDEX UC 1 : en savoir plus UC 2 : en savoir plus UC 3

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er janvier 2016 Arrondissements - cantons - communes 94 VAL-DE-MARNE Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

Partenaires de l Assurance Maladie

Partenaires de l Assurance Maladie Partenaires de l Assurance Maladie 1 - Convention de partenariat entre le Centre Communal d Action Sociale de Saint Etienne du Rouvray & La Caisse Primaire d Assurance Maladie Rouen-Elbeuf-Dieppe Seine-Maritime

Plus en détail

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE FLASH ÉCO 94 N 40 MAI 205 La newsletter économique et territoriale du Val-de-Marne NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 204 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE

Plus en détail

Chevilly Larue au sein de l Opération d intérêt national

Chevilly Larue au sein de l Opération d intérêt national La Défense Olympiades Chevilly Larue au sein de l Opération d intérêt national Les Moulineaux Châtillon Montrouge Kremlin Bicêtre Hôpital Champigny Bagneux Arcueil Cachan Villejuif IGR Villejuif Aragon

Plus en détail

ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS

ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS 1 Objectifs Déterminer 5 objectifs généraux (voire spécifiques) prioritaires sur la thématique : «Accès aux soins et à la santé pour tous» Base de la construction

Plus en détail

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE INFORMATION aux PARTENAIRES SOCIAUX et MEDICO SOCIAUX CPMI PASS Miséricorde CAEN 12 Octobre 2011 ARS BN Dr Salaün Marie-Anne, médecin coordinateur Fanny Appia,interne en médecine

Plus en détail

Partenariat ADECA75/ASV13

Partenariat ADECA75/ASV13 Journée d'information et d'échanges organisée dans le cadre du partenariat Acsé/INCa : Accompagner la lutte contre les cancers dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville Partenariat ADECA75/ASV13

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

VAL DE MARNE (94) 94 0423 AQUA CLUB ORLY

VAL DE MARNE (94) 94 0423 AQUA CLUB ORLY VAL DE MARNE (94) 94 0544 A.S.A PLONGEE Nage en eau vive Enfants à partir de 12 ans 18, av. du Général Leclerc 94700 MAISONS - ALFORT Christian BERNARD - 06.07.45.98.83 Piscine "Arthur Hevette" 55, rue

Plus en détail

un cumul d inégalités

un cumul d inégalités Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe

Plus en détail

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Dossier de presse Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Contact presse Dounia Zamani 05 58 06 62 03 dounia.zamani@cpam-montdemarsan.cnamts.fr «Se soigner : un droit

Plus en détail

ENQUETE ACCES AUX SOINS

ENQUETE ACCES AUX SOINS ENQUETE ACCES AUX SOINS Attention!! Cette liste des questions posées dans l enquête est présentée à titre d information : la saisie doit se faire en ligne sur le site de l UNCCAS (www.unccas.org) PAGE

Plus en détail

Références Pact 94 2010 2

Références Pact 94 2010 2 Références générales P A C T 9 4 1 9, r u e d e J o l y 9 4 0 4 8 C R E T E I L C e d e x T e l : 0 1. 4 5. 1 7. 9 3. 1 0 F a x : 0 1. 4 5. 1 7. 9 3. 0 2 w w w. c o d a l p a c t. c o m Références Pact

Plus en détail

Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil. Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV

Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil. Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV Contexte national (PNNS) Alerte par la santé scolaire en 2003 Volonté politique locale Financements dans le cadre de

Plus en détail

Magazine nº25 distribué à 58 000 ex www.agentys.com

Magazine nº25 distribué à 58 000 ex www.agentys.com MAISONS VENTE ACHAT LOCATION Magazine nº25 distribué à 58 000 ex www.agentys.com L immobilier évolue... nous aussi! 3 MOIS OFFERTS 3 MOIS OFFERTS Estimation OFFRES SOUS CONDITIONS Gratuite À DÉCOUVRIR

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Services prestataires intervenant sur l ensemble du Val-de-Marne

Services prestataires intervenant sur l ensemble du Val-de-Marne Services prestataires intervenant sur l ensemble du Val-de-Marne CARPOS-ADMR habilité aide sociale conventionné CNAV 17 bis rue du 14 Juillet 94140 ALFORTVILLE : 01.45.13.06.55 ASP 94 habilité aide sociale

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Dr Simone BOUSSUGES médecin conseiller technique Christiane BRUN assistante

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR des SAMI

REGLEMENT INTERIEUR des SAMI Service d Accueil Médical Initial Siège social : 4 Rue Octave Du Mesnil 94000 CRETEIL samivaldemarne@yahoo.fr version 20/04/2013 REGLEMENT INTERIEUR des SAMI ARTICLE 1- BUTS DU SAMI : 1.a/ Le service d

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

Répertoire départemental Val-de-Marne (94) Logement adapté

Répertoire départemental Val-de-Marne (94) Logement adapté Répertoire départemental Val-de-Marne (94) Île-de-France Logement adapté Maison d'accueil Spécialisé - MAS Etablissement médico-social recevant des adultes handicapés ne pouvant effectuer seuls les actes

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 19 DU 03 AU 16 OCTOBRE 2011

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 19 DU 03 AU 16 OCTOBRE 2011 PREFET DU VAL DE MARNE ISSN 0980-7683 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 19 DU 03 AU 16 OCTOBRE 2011 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE - 94038 CRETEIL CEDEX - 01 49 56 60 00 PREFET DU VAL-DE-MARNE RECUEIL DES

Plus en détail

Nom du centre Lieu du stage Contacts ARCUEIL. Hôtel Campanile Av A Briand. Hôtel Kyriad Av J. Rostand. Hôtel Kyriad 23, rue Carnot

Nom du centre Lieu du stage Contacts ARCUEIL. Hôtel Campanile Av A Briand. Hôtel Kyriad Av J. Rostand. Hôtel Kyriad 23, rue Carnot PREFET DU VAL DE MARNE DIRECTION DE S AFFAIRES GENERALES ET DE L'ENVIRONNEMENT BUREAU DE LA REGLEMENTATION GENERALE LISTE DES CENTRES AGREES POUR DISPENSER DES STAGES DE SENSIBILISATION ILISATION A LA

Plus en détail

BUREAU COMPTABILITE. 1734 Bordereau des espèces devant être transportées d Auch à Bordeaux D 5853. 1740 Compte du bureau de Montreuil sur mer D 5934

BUREAU COMPTABILITE. 1734 Bordereau des espèces devant être transportées d Auch à Bordeaux D 5853. 1740 Compte du bureau de Montreuil sur mer D 5934 BUREAU COMPTABILITE 1734 à 1909 1734 Bordereau des espèces devant être transportées d Auch à Bordeaux D 5853 1740 Compte du bureau de Montreuil sur mer D 5934 14/5/1750 Compte du bureau de Terrasson D

Plus en détail

La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016

La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016 Choisy-le-Roi, le 13 janvier 2016 Dossier de presse La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016 Près de 15 000 visiteurs ont utilisé les services de la Cité

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

I. ETAT DES LIEUX DEPARTEMENTAL

I. ETAT DES LIEUX DEPARTEMENTAL VAL DE MARNE (94) I. ETAT DES LIEUX DEPARTEMENTAL I. A - Caractéristiques géographique et démographique du département Caractéristiques géographiques du département Superficie : 245 km 2 soit 2 % de la

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

Mission Locale de l Agglomération Rouennaise

Mission Locale de l Agglomération Rouennaise Mission Locale de l Agglomération Rouennaise Contexte global Le plan de cohésion sociale Répond àla situation financière précaire d un grand nombre de personnes en instituant un Fonds de Cohésion Sociale

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques Agglomération tourangelle «Diagnostic sur le logement des populations immigrées, les discriminations dans l accès au logement ou la mobilité résidentielle des

Plus en détail

Les réformes territoriales

Les réformes territoriales N 35-Janvier 2017 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N D E S C A F E N Î L E - D E - F R A N C E E n Île-de-France, l intercommunalité est mise en œuvre au sein de 82 Établissements Publics de coopération

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE.

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. 10 PLAN Page Introduction 14 CHAPITRE 1. PRECARITE ET SANTE : ASPECT GENERAUX ET ODONTOLOGIQUES

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE Pour l accès à la santé des populations en situation de précarité page 1 CONTEXTE ET ELABORATION Constat : Un état de santé très préoccupant des populations roms

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées OBJET : Portage de repas à domicile dans le Val de Marne

Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées OBJET : Portage de repas à domicile dans le Val de Marne Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées 01.43.99.75.75 OBJET : Définition : Le portage de repas est un service mis en place par les mairies, les associations ou les entreprises

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Drogues et Société. accès à l emploi

Drogues et Société. accès à l emploi Drogues et Société {{Addictions et accès à l emploi {{ 2002 Contexte et objectifs du projet d accompagnement à l insertion de publics toxicodépendants Ce projet, inscrit dans le cadre d un renforcement

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

ANNONCE TRANSMISE AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE - PROCÉDURE ADAPTÉE DATE D'ÉMISSION : 06/07/2013-07:53

ANNONCE TRANSMISE AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE - PROCÉDURE ADAPTÉE DATE D'ÉMISSION : 06/07/2013-07:53 ANNONCE TRANSMISE AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE - PROCÉDURE ADAPTÉE DATE D'ÉMISSION : 06/07/2013-07:53 CONTENU DE VOTRE AVIS NB : cet aperçu ne reflète que votre saisie. Les organes de publication

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

Vendredi 21 novembre 2008 Guilaine Toupain Dominique Martin

Vendredi 21 novembre 2008 Guilaine Toupain Dominique Martin PROGRAMME DE PRÉVENTION SANTE ET ISOLEMENT «BIEN VIEILLIR» CO-PILOTAGE CLIC / CCAS Projet «Santé et prévention Bien vivre en Languedoc Roussillon Sensibilisation des élus et responsables locaux» Vendredi

Plus en détail

Activité au 31.12.2014

Activité au 31.12.2014 Activité au 31.12.2014 Présentation et chiffres clefs 1. Activité des comités TPE 2. Financement des projets TPE 3. Profil des porteurs TPE 4. Typologie des projets TPE 5. Suivi et parrainage des projets

Plus en détail

Les engagements de GDF SUEZ

Les engagements de GDF SUEZ Les engagements de GDF SUEZ dans la solidarité, et la lutte contre la précarité énergétique 1 Les principes de la politique solidarité de GDF SUEZ Ils sont inscrits dans la politique Développement Durable

Plus en détail

EDUCATIONS FINANCIÈRE ET MAITRISE DES RISQUES «Damane Assakane»

EDUCATIONS FINANCIÈRE ET MAITRISE DES RISQUES «Damane Assakane» LE FONDS D ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE DAMANE ASSAKANE : RETOUR D EXPERIENCE ET PERSPECTIVES FUTURES EDUCATIONS FINANCIÈRE ET MAITRISE DES RISQUES «Damane Assakane» SOMMAIRE I. HISTORIQUE II. DAMANE ASSAKANE

Plus en détail

Projet Accord âge à Aix-les-Bains

Projet Accord âge à Aix-les-Bains EXPÉRIENCE Projet Accord âge à Aix-les-Bains Lancé en 2009 et porté par le CCAS, le dispositif Accord âge vise à permettre à des personnes âgées de maintenir ou recréer des liens sociaux. Le projet est

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

CADRIJ94-12,rue Georges ENESCO 94000 CRETEIL tel : 01.48.98.12.67 e-mail : ij94@yahoo.fr Collectif d animation, de développement, de réflexion et d

CADRIJ94-12,rue Georges ENESCO 94000 CRETEIL tel : 01.48.98.12.67 e-mail : ij94@yahoo.fr Collectif d animation, de développement, de réflexion et d CADRIJ94-12,rue Georges ENESCO 94000 CRETEIL tel : 01.48.98.12.67 e-mail : ij94@yahoo.fr Collectif d animation, de développement, de réflexion et d étude du Réseau Information Jeunesse du Val-de-Marne

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Préfecture de la Seine / Affaires communales. Bâtiments municipaux de l ancien département de la Seine ( )

Préfecture de la Seine / Affaires communales. Bâtiments municipaux de l ancien département de la Seine ( ) ARCHIVES DE PARIS Préfecture de la Seine / Affaires communales Bâtiments municipaux de l ancien département de la Seine (1794-1926) D.O 3 1 à 2, 19, 25 à 28, 52 à 53, 57, 112, 141, 172, 221 à 222, 229

Plus en détail

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE Objectifs de l enquête et méthodologie Harold ASTRE (ANAP) Cédric COUTRON (ANAP) Claire GEORGES (Collectif PASS) Questionnaires

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Géocodage des adresses à l échelle des IRIS. Florence Poncet Registre du cancer de l Isère

Géocodage des adresses à l échelle des IRIS. Florence Poncet Registre du cancer de l Isère Géocodage des adresses à l échelle des IRIS Florence Poncet Registre du cancer de l Isère Contexte INSEE a mis en place un découpage du territoire à un niveau infra communal Découpage constitué d IRIS

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Programme d Intérêt Général Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Rappels: Les cibles du Programme d Intérêt Général Amélioration de la qualité thermique des logements Adaptation

Plus en détail

Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais

Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais Entretien Santé Travail Infirmier Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais www.msa59-62.fr Journées d Etudes et de Formation 2014

Plus en détail