Indicateurs de développement durable : un panorama des principales références bibliographiques, cadres conceptuels et initiatives internationales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateurs de développement durable : un panorama des principales références bibliographiques, cadres conceptuels et initiatives internationales"

Transcription

1 Indicateurs de développement durable : un panorama des principales références bibliographiques, cadres conceptuels et initiatives internationales Ghislain Geniaux 6 mars 2006 Résumé Cette note vise à présenter ce qu est un cadre méthodologique de production d indicateurs de développement durable, en s appuyant les différentes initiatives internationales qui ont produit ce type d indicateurs à large échelle. Après une définition de ce qu est un FRAMEWORK et de ce que recouvre le concept d indicateur de développement durable, seront indiqués les principaux articles et rapports scientifiques permettant de se donner une vision d ensemble sur cette question. On abordera en conclusion les difficultés et problèmes qu introduit l extension à une approche sectorielle (agricole) et multi-échelles. Classification JEL : R14, R21. Mots clés : Sustainable Development Indicator Framework, composite indicator, threshold, target INRA (Institut National de la Recherche Agronomique, Avignon FRANCE), GREQAM-IDEP (Groupement de Recherche en Economie Quantitative d Aix-Marseille, Institut d Economie Publique, Marseille) 1

2 Introduction La synthèse des attentes des participants à cette école chercheur sur les indicateurs est la suivante : 1. Comment appréhender la durabilité de systèmes intégrant des cultures et de l élevage et d autres composantes de l agro-écosystème (forêts, bosquets, haies, cours d eau)? 2. Comment valider collectivement un indicateur? 3. Quelle interaction entre modèle et indicateur, quel dialogue entre les 2 démarches? 4. Comment gérer les changements d échelle? 5. Comment définir les critères d acceptabilité sociale des systèmes de production? Quid de l aspect social et économique qui semble passer au second plan? 6. Comment sélectionner les informations provenant de méthodes d études scientifiques afin d établir une méthode d évaluation économique pertinente? 7. Les indicateurs servent-ils pour appréhender le système alimentaire? (L évaluation du caractère durable d un produit, pour élargir le champ d application au-delà de l agri-environnement?) 8. Le choix d une méthode multi-critère? 9. Une manière d agréger des informations de nature différentes Peut-on éviter la pondération des indicateurs? 0 Qu est-ce qu un indicateur? Qu est-ce qu un indicateur de développement durable? Est-ce que l on parle d agriculture durable ou de contribution de l agriculture au développement durable?... J ai indiqué en gras les questions sur lesquels la présente note apporte des informations, et indiquer à la fin un certain nombre de questions préalables à se poser dès lors que l on parle d indicateurs de développement durable sur lesquels je vais revenir en détail et organiser la présentation des éléments bibliographiques sur lesquels je suis sensé intervenir. Plus précisément, cette note vise à présenter ce qu est un cadre méthodologique de production d indicateurs de développement durable, en s appuyant les différentes initiatives internationales qui ont produit ce type d indicateurs à large échelle. Après une définition de ce qu est un FRAMEWORK et de ce que recouvre le concept d indicateur de développement durable, seront indiqués les principaux articles et rapports scientifiques permettant de se donner une vision d ensemble sur cette question. On abordera en conclusion les difficultés et problèmes qu introduit l extension à une approche sectorielle (agricole) et multi-échelles et sur lesquels la présente école devra apporter un certain nombre de réponses méthodologiques. En premier, lieu on précisera que la majeure partie de cette note est tirée d un document de travail qui sera disponible sous peu : Geniaux, G., Bellon, S., Deverre, C. et Powell, B., (2005) : Sustainable Development Indicator Frameworks and Inititiatives, Preliminary Deliverable 2.2.1, SEAMLESS (PCRD6), 146 pages. 1 Cadre conceptuel et méthodologique d indicateurs de développement durable 1.1 Qu est ce que des indicateurs de développement durable? Quelques références intéressantes pour se donner une vision historique de la notion de développement durable. Autour de l évolution du concept : Hubert B., Godart O., Le développement durable et la recherche scientifique à l Inra, Rapport à Mme la Directrice générale de l Inra. A noter également du même auteur : 2

3 Hubert, B., Sustainable development ; think forward and act now. Agriculture and sustainable development. The stakes of knowledge and research attitudes. Dossiers de l environnement de l Inra 22, L ensemble de ce Dossier 22 du courrier de l environnement est consacré au SD et à son implication sur l évolution des activités agricoles et des recherches dans ce domaine. On complétera ces éléments bibliographiques avec des démarches similaires plus orientées sur la production d indicateurs de développement durable comme : Becker, B., Sustainability assessment : a review of values, concepts, and methodological approaches. Consultative Group on International Agricultural Research. The World Bank, Washington, D.C., USA. qui retrace également l évolution du concept et de la façon de concevoir des indicateurs, et un travail remarquable effectué par S. Murcoot dans le cadre d une conférence internationale qui a renseigné chronologiquement les définitions, les principe, les frameworks, les listes d indicateurs associées des années 70 à 1997 : Murcott, S., What Is Sustainability? Definitions, Principles, Criteria, Indicators and Conceptual Frameworks, AAAS Annual Conference, IIASA Sustainability Indicators Symposium, Seattle, WA. http ://www.sustainableliving.org/ Daly, H.E., Towards some operational Principles of Sustainable Development. Ecological Economics 2, 1-6. On retiendra pour cette journée, que le WCED (World Commission on Environment and Development) de 1987 constitue un des premiers lieu de cristallisation des principes du développement durable. Y sont reconnus les principes suivants : équité inter-générationnelle équité intra-générationnelle Intégration de la protection de l environnement dans les objectifs du développement économique Participation du public Les trois premiers principes constituent le cœur de la notion de SD et ont été intégrés dans l ensemble des initiatives de productions d indicateurs de développement durable. En 1992, la conférence de Rio place la protection de la biodiversité comme une condition nécessaire du développement durable et introduit le principe de préservation des savoirs locaux. On notera également que la nécessité de tenir compte de la qualité de vie et d avoir recours à la notion de capacité de charge (carrying capacity) a été mentionnée explicitement comme principe du développement durable dans les années 80 (The Geneva conference - IUCN, UNEP, WWF - Caring for the Earth, a strategy to sustainable living), sans pour autant avoir été systématiquement repris dans les initiatives de création d indicateurs de développement durable. Il en est de même de la prise en compte de la satisfaction des besoins vitaux, de la diversité culturelle et de la capacité des peuples à l autodétermination qui ont connu une reconnaissance officielle à la conférence d Ottawa en 1986 (IICCD). Des principes complémentaires sont également apparus dans les années 90, comme par exemple le principe de précaution, ou de responsabilité partagée, principes que l on retrouve pris en compte dans les indicateurs essentiellement à l échelle d initiatives nationales ou régionales. Enfin, le caractère systémique du développement durable est également un principe de plus en plus reconnu, au même titre que la prise en compte des cycles de vie des produits. D un point de vue plus conceptuel, il convient de distinguer deux notions de la durabilité qui peuvent avoir des incidences fortes sur la conception des indicateurs et leurs modes d agrégation. Hartwick (1977) distingue le concept de la «soutenabilité faible» contre celui de la «soutenabilité forte». En soutenabilité faible, il y a possibilité de substitution entre capital artificiel (richesse créée) et capital naturel (ressource naturelle). Dès lors que le capital naturel est plus que compensé par le capital artificiel, la consommation du capital naturel permet d atteindre un plus grand bien-être pour la communauté. En «soutenabilité forte», le stock de capital naturel ne doit pas baisser. De surcroît, Daly (1990) soutient que le capital naturel et artificiel sont complémentaires et non substituts. Daly (1990) propose les conditions de croissance soutenables suivantes : 1. Le taux d épuisement des ressources ne doit pas dépasser le taux de régénération 2. Le taux d émission de polluants ne doit pas dépasser les capacités d assimilation de ces émissions par 3

4 les écosystèmes 3. L exploitation de ressources renouvelables doit se faire à un taux qui permet leur remplacement de manière à garantir leur pérennité Dans la pratique, les frameworks s appuyant sur un principe de soutenabilité forte sont quasiment inexistants. UN, Sustainable consumption and production : clarifying the concepts. In : DPCSD (Ed.), The rosendal workshop, New York. Becker, B., Sustainability assessment : a review of values, concepts, and methodological approaches. Consultative Group on International Agricultural Research. The World Bank, Washington, D.C., USA. 1.2 Qu est ce qu un cadre conceptuel (Framework) et à quoi sert-il? Un SDIF est un cadre méthodologique visant à transcrire dans une méthodologie explicite une vision du développement durable, c est-à-dire faire le lien entre des principes que l on retient comme constitutifs du développement durable et l outil d élaboration et d organisation des indicateurs. Un des enjeux essentiels du cadre conceptuel, est de s assurer d une prise en compte, systématique et complète des principes retenus. Celà veut dire que le cadre conceptuel doit imposer la prise en compte de ces principes. Par exemple, l organisation en trois piliers du développement durable (économie, environnement, société) est une des bases de la plupart des Framework (certain appelle ça des dimensions, ou des capitaux) pour s assurer que l on tiendra compte au moins partiellement de ces trois dimensions. Il doit également définir l ensemble des choix méthodologiques essentiels pour passer des données disponibles aux résultats obtenus : sélection des indicateurs, imputation, transformation et normalisation des variables, choix des valeurs de référence, sélection des poids, sélection des modes d agrégation et des éventuels niveaux intermédiaires d agrégation, post-analyse (analyse de sensibilité), mode de visualisation des résultats. On retiendra que plus un Framework affiche une liste de critères généraux longue, que l utilisateur doit essayer de prendre en compte, plus le Framework est incomplet. Les principales difficultés tiennent : dans la façon de conceptualiser, dans une gamme variée de situations, la prise en compte, dans chacune des dimension du développement durable, des phénomènes les plus importants, et dans l analyse des liens et des recouvrements entre indicateurs. Dans le cadre d indicateurs de développement durable adaptés à l analyse de la politique agricole, un des premiers enjeux est de s assurer d une réelle distinction entre soutenabilité de l agriculture et contribution de l agriculture au développement durable. Dès lors que l on est dans une approche sectorielle, la question de la durabilité du secteur et de la contribution du secteur au développement durable doit être dissociée,... surtout dans l agriculture où la durabilité du secteur contribue au développement durable, ce qui peut entretenir une certaine confusion. Geniaux, G., Bellon, S., Deverre, C. et Powell, B., (2005) : Sustainable Development Indicator Frameworks and Inititiatives, Preliminary Deliverable 2.2.1, SEAMLESS (PCRD6), 146 pages. Bossel, H., Indicators for sustainable Development : Theory, Method, Applications. 2 Indicateurs et concepts associés : définitions On va poser un certain nombre de définitions sur lesquels nous pourrons nous appuyer par la suite, voire les modifier le cas échéant. Il semble ainsi nécessaire de définir ce qu est un indicateur, les indices et index, et un certain nombre de concepts sur lesquels s appuient la construction des indicateurs : les listes d indicateurs, les indicateurs agrégés et les indicateurs composites, les poids, les concept de seuil et de cible. On va orienter ces définitions pour rendre compte des questions que posent la production d indicateur de développement durable et ne pas se restreindre à indicateur d impact environnementaux avec lesquels beaucoup d entre vous sont déjà familiers : pour cette raison, on complétera cette liste de définition par 4

5 un détour sur le concept de développement durable et sur ce qu est un cadre conceptuel de production d indicateur de développement durable. 2.1 Qu est ce qu indicateur? Gadrey and Jany-Catrice, Les nouveaux indicateurs de progrès. Collection Repère, la découverte Zuinen, N : Indicateurs pour un développement durable : aspects méthodologiques et développements en cours. Bureau Fédéral du Plan Belge, http ://www.plan.be/fr/pub/other/opsdrep08/opsdrep08fr.pdf Le plus simple est de partir de la différence entre données et variables observées d un coté et indicateurs de l autre. Si le nombre de chômeurs est une donnée économique centrale, une variable clé de l économie, il ne devient un indicateur que dès lors qu on a défini son rôle dans l appréciation d un phénomène : Il devient un indicateur de performance d une économie dès lors qu on a posé qu un accroissement du nombre de chômeurs est jugé, apprécié, négativement pour les performances économiques d une nation. Cela paraît trivial mais derrière cette hypothèse se cache un implicite qui est la formalisation d un seuil ou valeur de référence. Par exemple, pour le chômage le seuil en question est la nullité de la dérivée première : tout accroissement du chômage, en niveaux ou en taux, indique une performance négative. Ainsi, un indicateur peut être constitué de n importe quelles données ou variables, transformées, normalisée ou pas, jugées pertinentes pour rendre compte d un phénomène et pour lequel on connaît une formalisation mathématique de la relation entre la ou les variables et le phénomène dont on veut rendre compte. Il se distingue de la modélisation à travers les outils, souvent statistiques qu ils mobilisent pour identifier cette formalisation mathématique et ainsi synthétiser les différentes informations et données d origine. Dans beaucoup d initiatives de création d indicateurs, on se contente souvent d une mise en évidence statistique des corrélations entre les phénomènes que l on veut décrire, d une transformation linéaire ou d une normalisation des données d origine et on se limite à l identification d un seuil (souvent le rôle positif ou négatif de la variable). Voila pour la définition factuelle de ce qu est un indicateur. Ensuite, il paraît important ici de rappeler qu un indicateur de progrès est avant tout une convention sociale sur ce qu est le progrès et varient à ce titre dans le temps, l espace et les cultures 2.2 A quoi sert un indicateur? On trouve une définition synthétique dans Gallopin 1997, qui associe aux indicateurs les fonctions suivantes : communiquer, évaluer, et faciliter la décision. 2.3 Valeurs de référence : seuils, normes et valeurs critiques, cibles On distingue classiquement : la notion de seuil (threshold) qui correspond à un valeur de référence scientifiquement établie à partir de laquelle, le phénomène décrit change de statut, présente des discontinuités notables, des changements de régimes ou des irréversibilités. Le caractère exclusivement scientifique des seuils est largement discutable dès lors que les phénomènes en question sont complexes et ont des conséquences sur différentes dimensions (écosystèmes, santé humaine, activités humaines). La dimension négociée et socialement construite de la majeure partie des seuils que l on rencontre dans l action environnementale est aujourd hui largement reconnue (Olson 2003). la notion de valeur critique (critical value) qui renvoie à des normes et/ou des standards, où le caractère négociée des valeurs de référence est reconnue, et vise à tenir compte des incertitudes, des controverse et des intérêts en jeu. la notion de cible (target value) qui fixe un objectif à atteindre, et permet ainsi de prendre en compte la notion d effort et les coûts (économiques, sociaux, politiques) associés. A la différence des deux premières notions, chaque entité gestionnaire peut ici faire des choix personnels et le caractère partagée des valeurs de référence n est pas nécessaire. 5

6 la notion de performance relative qui va s appuyer sur les performances des autres entités gestionnaires (pays, région, ville,...). Ainsi, on peut prendre par exemple comme valeur de référence les performances des 5 ou 10 pays ou régions les meilleures ou les moins bonnes et construire une distance à ces bons ou mauvais élèves. Ce type de valeur de référence est très utile dans les domaines où une définition scientifique des seuils n est pas pertinente et des consensus sur les objectifs difficiles à obtenir, comme les indicateurs sociaux ou institutionnels où les seuils doivent se concevoir pragmatiquement en fonction de ce qui peut être mis en œuvre (si d autres l on fait...). 2.4 Agrégation Saisana, M., Tarantola, S., State-of-the-art Report on Current Methodologies and Practices for Composite Indicator Development. Applied Statistic Group. JRC European Commission. Sharpe A, Salzman J (2003) Methodological Issues Encountered in the Construction of Indices of Economic and Social Well-being, paper presented at the annual meeting of the Canadian Economics Association, Carleton University, Ottawa, Ontario, May 30-June 1 Voir http ://farmweb.jrc.cec.eu.int/ci/articles books.htm pour ces deux articles et une cinquantaine d autres... On peut concevoir trois formes radicalement différente d agrégation : spatiale, temporelle et thématique. La première réfère à l action de passer d une échelle spatiale, par exemple la région, à une échelle supérieure, par exemple la nation. La seconde réfère à l action de passer d une échelle temporelle, par exemple le mois, à une échelle supérieure, par exemple l année. Ces deux premiers modes d agrégation impliquent généralement des variables identiques, et sont très directement liées à la question des seuils (exemple du taux de dioxine dans l air), vous aurez l occasion de travailler dans cette école sur les problèmes associés à ce type d agrégation. On parlera essentiellement du dernier mode d agrégation, thématique qui vise à synthétiser une gamme d indicateurs sur différentes thématiques, impliquant ou pas des unités équivalentes. On verra que c est un mode de différentiation des Framework essentiels, avec : d un coté les Frameworks qui se refusent à agrégé les indicateurs et conçoivent des listes d indicateurs, les Frameworks qui agrègent leur indicateurs en les construisant/transcrivant dans une même unité et disposent dès lors d une théorie justifiant le recours à cette même unité (monétaire ou physique), les Frameworks qui normalisent les différents indicateurs pour qu ils soient exprimé dans des échelles rendues comparables, avec deux sous-approches différentes par des normalisations statistiques (exemple, l ESI 2005), ou plus simplement par le recours à des ratio ou des % (par exemple l HDI) par des évaluations à dire d expert sur la base d une échelle commune (ex. le baccalauréat) 3 Principaux cadre conceptuels and littérature associée 3.1 Approches PSR, DPSIR, DSR Zuinen, N : Indicateurs pour un développement durable : aspects méthodologiques et développements en cours. Bureau Fédéral du Plan Belge, http ://www.plan.be/fr/pub/other/opsdrep08/opsdrep08fr.pdf OECD, Frameworks to Measure Sustainable Development. An OECD Expert Workshop. In : OECD (Ed.), Paris, 2-3 september Approche en capital UN, Sustainable consumption and production : clarifying the concepts. In : DPCSD (Ed.), The rosendal workshop, New York. OECD, Frameworks to Measure Sustainable Development. An OECD Expert Workshop. In : OECD (Ed.), Paris, 2-3 september Zuinen, N : Indicateurs pour un développement durable : aspects méthodologiques et développements en cours. Bureau Fédéral du Plan Belge, http ://www.plan.be/fr/pub/other/opsdrep08/opsdrep08fr.pdf 6

7 3.3 Comptabilité environnementales et comptes sattelites de l environnement UN Integrated Environmental and Economic Accounting : An Operational Manual. Studies in Methods Series F, no. 78. New York. 3.4 Approche systémique Bossel, H., Indicators for sustainable Development : Theory, Method, Applications. 3.5 EUS (Environmental Utilization Space) et Ecospace 3.6 Qualité des sols et utilisation des sols Costanza, R., d Arge, R., de Groot, R., Farber, S., Grasso, M., Hannon, B., Naeem, S., Limburg, K., Paruelo, J., O Neill, R.V., Raskin, R., Sutton, P., van den Belt, M., The value of the world s ecosystem services and natural capital. Nature 387, Material Flow Analysis (MFA), Substance Flow Analysis (SFA) and Life Cycle Assessment (LCA) Daniels, P.L., Approaches for Quantifying the Metabolism of Physical Economies : A ComparativeSurvey. Part II : Review of Individual Approaches. Journal of Industrial Ecology 6(1), Daniels, P.L., Moore, S., Approaches for Quantifying the Metabolism of Physical Economies. Part I : Methodological Overview. Journal of Industrial Ecology 5(4), Würtenberger et al. (2005/2006) Virtual land use and agricultural trade : Estimating environmental and socio-economic impacts, ecological economics, in press. 3.8 Approche par indicateur composite ou agregés Indicateurs agrégés monétarisés : GSR, GPI and ISEW Gadrey and Jany-Catrice, Les nouveaux indicateurs de progrès. Collection Repère, la découverte. Lawn, P.A., A theoretical foundation to support the Index of Sustainable Economic Welfare (ISEW), Genuine Progress Indicator (GPI), and other related indexes. Ecological Economics 44(1), Neumayer, E., On the methodology of ISEW, GPI and related measures : some constructive suggestions and s doubt on the threshold hypothesis. Ecological Economics 34(3), Indicateur physique agrégé : l empreinte écologique (Ecological Footprint) Wackernagel, M., Rees, W., Our Ecological Footprint. Reducing Human Impact on the Earth. New Society, Gabriola Island. Nijkamp, P., Rossi, E., Vindigni, G., Ecological Footprints in Plural : A Meta-analystic Comparison of Empirical Results. Regional Studies 38(7), van den Bergh, J.C.J.M., Verbruggen, H., Spatial sustainability, trade and indicators : an 7

8 evaluation of the ecological footprint. Ecological Economics 29(1), indicateur composite : 2005 ESI (Environmental Sustainability Index Esty, D.C., Levy, M., Srebotnjak, T., de Sherbinin, A., Environmental Sustainability Index : Benchmarking National Environmental Stewardship. Yale Center for Environmental Law and Policy, New Haven. http ://www.yale.edu/esi/ 4 Les Frameworks adaptés à l agriculture 4.1 What is Agricultural sustainability Conway, G.R., Agroecosystem analysis. Agricultural administration 20, Hansen, J.W., Agricultural Sustainability a Useful Concept? Agricultural Systems 50, Adapatation des Frameworks existants ou création de nouveaux Frameworks Parris, K., OECD agri-environmental indicators. In Frameworks to measure sustainable development, An OECD Expert Workshop. Oecd proceedings Sustainable Rural Livelihoods Smith, A.J., Dumanski, J FESLM : An International Framework for Evaluating Sustainable Land Management. World Soil Resources Report. 73. FAO, Rome, Italy. Rigby, D., Howlett, D., Woodhouse, P., A Review of Indicators of Agricultural and Rural Livelihood Sustainability, Sustainability Indicators for Natural Resource Management and Policy. WP 1. Scoones, I., Sustainable rural livelihoods. A framework for analysis, IDS Working Paper MESMIS Lopez-Ridaura, S., Masera, O., Astier, M., Evaluating the sustainability of complex socioenvironmental systems. the MESMIS framework. Ecological Indicators 2(1-2), Lopez-Ridaura, S., van Keulen, H., van Ittersum, M.K., Leffelaar, P.A., Multi-scale sustainability evaluation of natural resource management systems : Quantifying indicators for different scales of analysis and their trade-offs using linear programming. International journal of sustainable development and world ecology 12(2), Ceux dont vous allez discuter plus détail dans cette école Capillon, A., and al., Méthodes d évaluation des impacts environnementaux des pratiques agricoles, Ronéo Inra. INRA, Département Environnement Agronomie. Girardin, P., Bockstaller, C., van der Werf, H.M.G., Assessment of potential impacts of agricultural practices on the environment : the AGRO*ECO method. Environmental Impact Assessment Review 20, Halberg, N., Verschuur, G., Goodlass, G., Farm level environmental indicators ; are they useful? An overview of green accounting systems for European farms. Agriculture, Ecosystems and Environment 105(1-2). 8

9 van der Werf, H.M.G., Petit, J., Evaluation of the environmental impact of agriculture at the farm level : a comparison and analysis of 12 indicator-based methods. Agriculture, Ecosystems and Environment 93(1-3), Payraudeau, S., van der Werf, H.M.G., Environmental impact assessment for a farming region : a review of methods. Agriculture, Ecosystems and Environment 107(1),

Economie du Développement Durable et de l ENergie

Economie du Développement Durable et de l ENergie Economie du Développement Durable et de l ENergie 1. Approches philosophiques et socio-économiques 2. Economie du développement durable 3. Economie de l environnement 4. Enjeux du développement énergétique

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

ANNEXE 3A ANALYSE FORCES FAIBLESSES DES INDICATEURS SYNTHÉTIQUES

ANNEXE 3A ANALYSE FORCES FAIBLESSES DES INDICATEURS SYNTHÉTIQUES WORKING PAPER DE L IWEPS JANVIER 2013 N 10 1 ANNEXE 3A ANALYSE FORCES FAIBLESSES DES INDICATEURS SYNTHÉTIQUES 1.1.1 Produit intérieur brut (PIB) 1.1.1 Produit intérieur brut (PIB) Point de vue de l apport

Plus en détail

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Université d Auvergne, Clermont 1. Faculté des Sciences Economiques et de Gestion. 2009-2010 TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Master 2 ème année : développement durable dans les pays en développement

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

Journée d orientation du 8 mars 2011

Journée d orientation du 8 mars 2011 Berner Fachhochschule Schweizerische Hochschule für Landwirtschaft SHL Journée d orientation du 8 mars 2011 Les études de master Coordination au niveau suisse FHNW Muttenz BFH - SHL Zollikofen Bern ZFH

Plus en détail

Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1

Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1 La présentation d un article de recherche de type théorique 1 Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1 Gilles Raîche, professeur Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

DDC/ARE. Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques

DDC/ARE. Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques DDC/ARE Le développement durable en Suisse: Bases méthodologiques 2004 Impressum Édition Direction du développement et de la coopération (DDC) Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Office

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie

Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie Appel à Candidature Thèse de doctorat en agronomie Comment prendre en compte les enjeux liés à l atténuation des impacts de l agriculture sur le changement climatique dans une évaluation intégrée des systèmes

Plus en détail

Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de dév...

Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de dév... 1 sur 5 25/10/2007 4:04 Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de développement durable. Bruno Kestemont Mémoire de DEA Version révisée, 2004 IGEAT-ULB Sous la direction du Prof

Plus en détail

La restauration du capital naturel est possible et rentable

La restauration du capital naturel est possible et rentable La restauration du capital naturel est possible et rentable James Aronson (& collaborateurs nombreux) CEFE/CNRS, Montpellier et Missouri Bot. Garden, USA (james.aronson@cefe.cnrs.fr; ja20202@gmail.com)

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

BAC + 5. International INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS. Terra Institute

BAC + 5. International INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS. Terra Institute International Terra Institute INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS BAC + 5 TIC ET ENVIRONNEMENT : DES EMPLOIS EN PLEINE EXPLOSION Selon l Organisation Internationale du Travail,

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Défis énergétiques en Afrique sub-saharienne. P. Motel Combes & E. Kéré 10 ème édition des Journées de l Afrique 2 avril 2015

Défis énergétiques en Afrique sub-saharienne. P. Motel Combes & E. Kéré 10 ème édition des Journées de l Afrique 2 avril 2015 Défis énergétiques en Afrique sub-saharienne P. Motel Combes & E. Kéré 10 ème édition des Journées de l Afrique 2 Le défi énergétique en Afrique Sub- Saharienne L Afrique Sub-Saharienne (ASS) en chiffres

Plus en détail

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Bibliographie Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Bibliographie»,

Plus en détail

Les suivis écologiques à l'interface entre gestion, information et recherche sur la biodiversité

Les suivis écologiques à l'interface entre gestion, information et recherche sur la biodiversité Les suivis écologiques à l'interface entre gestion, information et recherche sur la biodiversité Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea Frédéric GOSSELIN Irstea Nogent sur Vernisson,

Plus en détail

Collection Au Quotidien

Collection Au Quotidien Collection Au Quotidien 2 La dernière crise économique a mis en lumière les limites de notre modèle de croissance, insoutenable à long terme. On s est ainsi aperçu, entre autres, que le PIB, indicateur

Plus en détail

VT0004 OUTIL DE GESTION DES FUITES POUR LA JNR

VT0004 OUTIL DE GESTION DES FUITES POUR LA JNR VT0004: Version 1.0 VT0004 OUTIL DE GESTION DES FUITES POUR LA JNR Version 1.0 4 FÉVRIER 2014 Copyright 2015 VCS TABLE DES MATIÈRES 1 Sources... 3 2 Description sommaire de l outil... 3 3 Définitions...

Plus en détail

REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné

REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné vous présente sa REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné PRESSE Terre d Avenir (Mars 2014) «Les Post-larves sous très haute surveillance» Le Marin (26 Octobre 2012) «Les Post-larves sous très haute

Plus en détail

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon

Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Mireille Navarrete INRA Unité Ecodéveloppement Avignon Objectif: mettre au point des SdC alternatifs sous tunnels plastiques Pour contrôler les bioagresseurs du sol sur le long-terme: nématodes à galles;

Plus en détail

Zahm F. 1. Correspondance : frederic.zahm@irstea.fr. Résumé

Zahm F. 1. Correspondance : frederic.zahm@irstea.fr. Résumé Innovations Agronomiques 31 (2013), 111-158 Les indicateurs de performance agro-environnementale dans l évaluation des Mesures Agro-Environnementale Synthèse des cadres théoriques et analyse de leur usage

Plus en détail

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Les stratégies des entreprises face au changement climatique : le cas du CO2 A Managerial Perspective on the Porter Hypothesis: The Case of CO 2

Plus en détail

Déclaration du Capital naturel

Déclaration du Capital naturel Déclaration du Capital naturel Une déclaration du secteur financier démontrant notre engagement au sommet de Rio +20 pour tendre vers l intégration des considérations liées au capital naturel dans les

Plus en détail

REFERENCES SUR LES INDICATEURS

REFERENCES SUR LES INDICATEURS L i s t e b i b l i o g r a p h i q u e REFERENCES SUR LES INDICATEURS E t u d e G C P Nathalie Wilbeaux Actualisée en Juillet 2007 Bibliographie sélective sur les «indicateurs» - Etude GCP 2003-2007-

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Instruments économiques et politique publique

Instruments économiques et politique publique 0 Aujourd hui Instruments économiques et politique publique Source(s): Projet EPI-Water Ses cas d études Les questions Enseignements pour le futur 1 Une panoplie d instruments d de politique publique Moyens

Plus en détail

Le développement des montagnes basé sur les atouts environnementaux et culturels

Le développement des montagnes basé sur les atouts environnementaux et culturels Le développement des montagnes basé sur les atouts environnementaux et culturels Marie GUITTON, Euromontana Comité des régions, Bruxelles 29 Septembre 2011 Historique Des grandes étapes structurantes:

Plus en détail

JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT

JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT Centre d Etudes et de Recherches Internationales et Communautaires (CERIC), UMR 7318 CNRS / Aix-Marseille University JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT Vanessa

Plus en détail

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal HEC Montréal Politique de développement durable Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal Adoptée au Conseil pédagogique, le 27 mars 2013 1 HEC MONTRÉAL Politique de développement

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

INEGALITÉS SOCIALES D EXPOSITION AUX FACTEURS DE RISQUE ENVIRONNEMENTAUX :

INEGALITÉS SOCIALES D EXPOSITION AUX FACTEURS DE RISQUE ENVIRONNEMENTAUX : SITES INDUSTRIELS Christophe DECLERCQ 1, Olivier LACOSTE 1, Gilles POIRIER 1, Hélène PROUVOST 1 INEGALITÉS SOCIALES D EXPOSITION AUX FACTEURS DE RISQUE ENVIRONNEMENTAUX : L EXEMPLE DE L IMPLANTATION DES

Plus en détail

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris 1 General Context The issue of sustainable food systems raises several challenges:

Plus en détail

Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne

Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne Tout étudiante ou lecteur/lectrice intéressée par les revues de sociologie disponibles sur internet est invité à consulter en premier lieu le

Plus en détail

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Dr E. van Deventer HSE/PHE/IHE 239 Le Projet International EMF Etabli en 1996 Coordonné au siège de l'oms Un effort

Plus en détail

Activités SB Alliance en 2011. Bruno Mesureur

Activités SB Alliance en 2011. Bruno Mesureur Activités SB Alliance en 2011 Bruno Mesureur GT Veille Stratégique France GBC Paris 20 janvier 2012 Qui sommes-nous? Préfiguration en 2008 Association fondée officiellement en 2009 Membres fondateurs :

Plus en détail

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises?

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Midis de l Innova.on 6 octobre 2015 Annick Cas'aux Plan de la présenta'on Responsabilité sociétale, innova'on et performance

Plus en détail

Comment réaliser le diagnostic environnemental d une entreprise horticole? Présentation d une méthode.

Comment réaliser le diagnostic environnemental d une entreprise horticole? Présentation d une méthode. PRÉSENTATION POWER POINT Comment réaliser le diagnostic environnemental d une entreprise horticole? Présentation d une méthode. Pierre Dorand, Pascale Guillermin et Rémi Gardet, INH / Maud Dubois, BHR

Plus en détail

Les systèmes de paiement pour des services environnementaux une solution pour une gestion durable de la biodiversité?

Les systèmes de paiement pour des services environnementaux une solution pour une gestion durable de la biodiversité? Les systèmes de paiement pour des services environnementaux une solution pour une gestion durable de la biodiversité? Sheila Wertz-Kanounnikoff 2ème Journées Scientifiques sur l Economie de l Environnement

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques.

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques. REDD-plus Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques novembre 2009 Programme de Conservation des Forêts Le mécanisme REDD-plus

Plus en détail

Estimation des élasticités de demande des amandes de noix d anacarde au Bénin à partir d un modèle AIDS

Estimation des élasticités de demande des amandes de noix d anacarde au Bénin à partir d un modèle AIDS Résumé Estimation des élasticités de demande des amandes de noix d anacarde au Bénin à partir d un modèle AIDS Laurent OLOUKOÏ 1 et Patrice Y. ADEGBOLA 2 Cet article utilise les données issues de l enquête

Plus en détail

Le concept de développement durable

Le concept de développement durable N 34 - Avril 2007 1. La prise de conscience pour une politique mondiale de développement durable 1.1 L émergence du concept de développement durable 1.1.1 L histoire Le concept de développement durable

Plus en détail

Modélisation et décision publique au travers l'expérience européenne

Modélisation et décision publique au travers l'expérience européenne Conseil Français de l Energie 3 décembre 2008 Modélisation et décision publique au travers l'expérience européenne Daniel Delalande Direction Générale de l Energie et du Climat 1 Plan Le contexte Une modélisation

Plus en détail

La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville

La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville Association Ecoparc La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville Prof. Aurèle Parriaux Directeur du projet DEEP CITY EPFL - École polytechnique fédérale de Lausanne

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Manuel sur la transparence des finances publiques. Au-delà du budget principal. Dettes futures. www.openbudgetindex.org

Manuel sur la transparence des finances publiques. Au-delà du budget principal. Dettes futures. www.openbudgetindex.org Manuel sur la transparence des finances publiques Au-delà du budget principal 5. Dettes futures www.openbudgetindex.org Introduction Depuis plus de dix ans, dans le monde entier, les organisations de la

Plus en détail

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca UNIVERSITÉ LAVAL Département d économique Professeur: Benoît Carmichæl Automne 2014 Bureau: J.-A.-DeSève 2260 Adresse courriel: benoit.carmichael@ecn.ulaval.ca Assistant: Jean Armand Gnagne Adresse couriel:

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Théorie de la viabilité: application à un agroécosystème prairial. Rodolphe Sabatier, Muriel Tichit 05-12-2012

Théorie de la viabilité: application à un agroécosystème prairial. Rodolphe Sabatier, Muriel Tichit 05-12-2012 INRA UMR SADAPT Théorie de la viabilité: application à un agroécosystème prairial Rodolphe Sabatier, Muriel Tichit 05-12-2012 rodolphe.sabatier@agroparistech.fr Plan Théorie de la viabilité: concepts et

Plus en détail

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES?

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES? LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES? Carole BARTHELEMY Laboratoire Population Environnement Développement URM 151 Université de Provence- IRD Observer et s adapter

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

L écosystème entrepreneurial : enjeu(x) pour l entrepreneur

L écosystème entrepreneurial : enjeu(x) pour l entrepreneur Appel à communication 8 e congrès de l Académie de l Entrepreneuriat À la Haute école de gestion (HEG) de Fribourg Du 22 au 25 octobre 2013 22 octobre : consortium doctoral et journée de la recherche 23

Plus en détail

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Andrew Gonzalez Québec Centre for Biodiversity Science http://qcbs.ca Un message inquiétant Ces

Plus en détail

Séminaire Empreinte Carbone et étiquetage des produits Jones Day ERM AFJE 17 May 2011 ERM présentation -Robert Vergnes

Séminaire Empreinte Carbone et étiquetage des produits Jones Day ERM AFJE 17 May 2011 ERM présentation -Robert Vergnes Séminaire Empreinte Carbone et étiquetage des produits Jones Day ERM AFJE 17 May 2011 ERM présentation -Robert Vergnes 1 Robert Vergnes Energie & Changement Climatique Practice Leader, Energies & Changement

Plus en détail

E-Forum sur la Comptabilité Intégrale du Gaspillage Alimentaire Semaine 4: 11 novembre 17 novembre Occupation et Dégradation des Terres

E-Forum sur la Comptabilité Intégrale du Gaspillage Alimentaire Semaine 4: 11 novembre 17 novembre Occupation et Dégradation des Terres E-Forum sur la Comptabilité Intégrale du Gaspillage Alimentaire Semaine 4: 11 novembre 17 novembre Occupation et Dégradation des Terres La quatrième semaine du E-Forum traite des impacts du gaspillage

Plus en détail

«Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel.

«Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel. Articles scientifiques «Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel. «Les clauses des contrats de dette

Plus en détail

Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013. (5 pages maximum)

Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013. (5 pages maximum) (Effacer ci-dessous les financements qui ne vous concernent pas) ABIES Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013 (5 pages maximum) 1. Titre de la thèse Evaluation

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Termes de référence pour l équipe de consultants travaillant à l Ile de La Réunion

Termes de référence pour l équipe de consultants travaillant à l Ile de La Réunion Termes de référence pour l équipe de consultants travaillant à l Ile de La Réunion I. Contexte : Depuis 2001, Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF) a investi dans 22»Hotspots. CEPF a commencé à investir

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs

Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs HAOUES Nizar Dr Ingénieur Eco-conception et Recyclage - Responsable R&D nizar.haoues@eco-conception.fr - +33(0) 4 77 433 664 / +33(0)4 77 43 36 64 Vincent

Plus en détail

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean»

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Idée du GREAT-MED synthèse et transfert de connaissances de biodiversité Réfuges & Hotspots de plantes méditerranéennes

Plus en détail

ECN-60219: Théorie macroéconomique I http://www.webct.ulaval.ca

ECN-60219: Théorie macroéconomique I http://www.webct.ulaval.ca UNIVERSITÉ LAVAL Département d économique Professeur: Benoît Carmichæl Automne 2008 Bureau: J.-A.-DeSève 2260 Tél.: 418-656-2131 poste 5442 Adresse courriel: benoit.carmichael@ecn.ulaval.ca ECN-60219:

Plus en détail

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor of Corporate Finance and Microfinance Kedge Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com Current Position Since July 2013 Kedge Business School, Campus of

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

Taking stock with civil society. Conference The CAP towards 2020. Brussels, 13 July 2012. Programme

Taking stock with civil society. Conference The CAP towards 2020. Brussels, 13 July 2012. Programme Conference The CAP towards 2020 Taking stock with civil society Brussels, 13 July 2012 Programme http://ec.europa.eu/agriculture/events/cap-conference-2012_en.htm Agriculture and Rural Development 2 T

Plus en détail

AEE _ Biodiversity NRC_EIONET 5-7 Novembre 2012

AEE _ Biodiversity NRC_EIONET 5-7 Novembre 2012 AEE _ Biodiversity NRC_EIONET 5-7 Novembre 2012 Représentant SOeS pour le NRC: Guillaume Malfait The objectives of this NRC meeting, Ivone Pereira Martins, head of Biodiversity group, EEA D une manière

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Politique scientifique Un

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z Bruxelles Environnement ÉVALUATIONS D IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DANS L ENVIRONNEMENT BÂTI : Analyses du Cycle de Vie Partie 1 Damien TRIGAUX KU LEUVEN

Plus en détail

Une étude de différentes analyses réalisées par le BIT

Une étude de différentes analyses réalisées par le BIT Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Comparaison des hypothèses

Plus en détail

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer Véronique Leclair Candidate à la maitrise en psychoéducation Dirigée par Annick St-Amand Codirigée par Ève-Line Bussières

Plus en détail

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction MATERIA NOVA Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction Olivier Talon, Séverine Coppée, Jevgenij Lazko,

Plus en détail

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux?

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Roel PLANT 1,2 ; Pierre-André PISSARD 1 1 UMR TETIS / Irstea Montpellier 2 Institute for Sustainable Futures /

Plus en détail

MEANS : une plateforme informatique INRA pour l analyse multicritère de la durabilité des systèmes agricoles et agro-alimentaires

MEANS : une plateforme informatique INRA pour l analyse multicritère de la durabilité des systèmes agricoles et agro-alimentaires Innovations Agronomiques 31 (2013), 169-181 MEANS : une plateforme informatique INRA pour l analyse multicritère de la durabilité des systèmes agricoles et agro-alimentaires Auberger J. 1,2, Gésan-Guiziou

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

Valorisation et mesures incitatives pour l Afrique de l Ouest subsaharienne Méthodes basées sur la préférence déclarée

Valorisation et mesures incitatives pour l Afrique de l Ouest subsaharienne Méthodes basées sur la préférence déclarée Valorisation et mesures incitatives pour l Afrique de l Ouest subsaharienne Méthodes basées sur la préférence déclarée Eric Mungatana, CEEPA, Départment d Économie agricole, Université de Pretoria 1 Atelier

Plus en détail

Environment and Government: Role of the CESD

Environment and Government: Role of the CESD Environmental Evaluators Network Environment and Government: Role of the CESD Richard Arseneault September 23, 2009 Content Who we are What we do Overview of recent work Future direction Commissaire à

Plus en détail

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS - a unique service APHLIS generates estimates of quantitative postharvest

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

Agri-BALYSE, une base de données publique d ICV des produits agricoles français

Agri-BALYSE, une base de données publique d ICV des produits agricoles français Agri-BALYSE, une base de données publique d ICV des produits agricoles français V.Colomb 1, H. van der Werf 2, G. Gaillard 3, P. Koch 3, J. Mousset 1. T. Salou 2, 1.ADEME 2.INRA 3 AGROSCOPE Journée Ecotech-Sudoes

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 2013)

Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 2013) Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 213) 1. Exposé des motifs et référentiels internationaux. La circularité des concepts

Plus en détail

La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés

La pensée cycle de vie au cœur des démarches d'éco-conception des procédés La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés LABORATOIRE DE GÉNIE CHIMIQUE Procédés et développement durable A. Léonard a.leonard@ulg.ac.be 1 Éco-conception conception?

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE TUNISIE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM MAROC ALGERIE FACULTES Sciences Economiques, Commerciales et de Gestion Sciences

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

Discussion on the paper Measuring Systemic Risk in a Post-Crisis World by Olivier de Bandt, Jean-Cyprien Héam, Claire Labonne and Santiago Tavolaro

Discussion on the paper Measuring Systemic Risk in a Post-Crisis World by Olivier de Bandt, Jean-Cyprien Héam, Claire Labonne and Santiago Tavolaro Discussion on the paper Measuring Systemic Risk in a Post-Crisis World by Olivier de Bandt, Jean-Cyprien Héam, Claire Labonne and Santiago Tavolaro ISFA, Université Lyon 1 Aterlier risque systémique et

Plus en détail

Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité. David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard

Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité. David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard PLAN Exemple sous tableur : Crystal Ball Panorama des logiciels disponibles Modules de tableurs

Plus en détail

Office québécois de la langue française, avec la collaboration du ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs et du Bureau de

Office québécois de la langue française, avec la collaboration du ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs et du Bureau de Office québécois de la langue française, avec la collaboration du ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs et du Bureau de normalisation du Québec Texte de présentation En avril

Plus en détail

Impact de la recherche agronomique sur la productivité agricole française : une approche par le Taux de Rentabilité Interne (TRI)

Impact de la recherche agronomique sur la productivité agricole française : une approche par le Taux de Rentabilité Interne (TRI) Impact de la recherche agronomique sur la productivité agricole française : une approche par le Taux de Rentabilité Interne (TRI) J.-P. Butault (SAE2), S. Lemarié (SAE2), B. Schmitt (DEPE), A. Musolesi

Plus en détail