Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing"

Transcription

1 Photo : Brenda Sharpe Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing Adrian Göllner, «Stand», installation artistique commandée, Centre des Arts Shenkman, Orléans. CHAPITRE D OTTAWA rapport annuel Contenu : Message de la présidente Commanditaires du chapitre Série de conférences Activités de communication Miniconférence de septembre Événement spécial de juin Programme de formation Prix et fonds de dotation Finances Gouvernance

2 Message de la présidente Au printemps dernier, j ai pris les rênes de la présidence de l Association, en succession à Rick Frank. Au nom du conseil d administration, je tiens à le remercier pour le leadership constant dont il a fait preuve à titre de président de chapitre pendant trois ans, de même que pour son travail au sein du conseil d administration national, pour lequel il a œuvré en tant que président du conseil de chapitre pendant deux ans. Au cours de la dernière année, notre chapitre s est employé à harmoniser ses méthodes de gouvernance avec celles de l association nationale. Conséquemment, les membres du chapitre d Ottawa verront des appels officiels être lancés pour la nomination et, au besoin, l élection de membres du conseil d administration à la fin de l hiver ou au début du printemps de chaque année. Ces nominations viseront les postes de direction suivants : vice-président/président désigné, trésorier et secrétaire. Il se peut également que nous demandions aux membres du chapitre d Ottawa d indiquer à main levée leur volonté de se joindre au conseil, dans des rôles plus généraux. Un chapitre tire sa force de son noyau de bénévoles dévoués. Voilà pourquoi nous travaillons à maintenir une liste complète de 10 à 12 membres, de façon à mieux répartir les tâches. Au cœur des activités organisées par notre chapitre se trouve notre série de conférences. Nous nous efforçons de présenter à nos membres et au public manifestant un intérêt pour les notions théoriques et pratiques liées à la recherche marketing des conférences portant sur un éventail de sujets. Merci de nous faire part de vos expériences de travail susceptibles, en raison des méthodes utilisées, des connaissances acquises ou des résultats obtenus, d intéresser d autres personnes. Nous avons amorcé l année avec une conférence tenue en après-midi présentant une analyse de l élection fédérale de mai Huit des plus réputés sondeurs au pays ont été réunis au Centre national des Arts afin de discuter méthodologie et résultats. Notre année de programmation s est conclue avec la présence d un prestigieux groupe de conférenciers et de panélistes, parmi lesquels Michael Adams, Frank Graves, Greg Lyle, Éric Grenier (ThreeHundredEight.com) et Glen McGregor, rédacteur principal au Ottawa Citizen, rassemblés pour discuter de l état général de la recherche dans le cadre d un forum intitulé Beyond the Headlines : An Open Forum with Leading Researchers and Journalists. La qualité de leurs présentations et leur analyse poussée de la situation du point de vue économique et social en ont impressionné plus d un. Mes plus sincères remerciements à Anda Carabineanu pour avoir dirigé le développement de notre programmation, au conseil de chapitre pour son importante contribution en ce qui a trait à la logistique, au marketing et aux communications ainsi qu à vous, les membres, pour votre participation. J aimerais finalement remercier Jeanette Bellerose, qui a mis un terme à son engagement au sein du conseil de chapitre ainsi qu à son rôle de directrice de l Institut de développement professionnel de l ARIM, pour les services rendus et le dévouement manifesté à l endroit de notre industrie. Nous comptons bien favoriser, au cours de l année , la tenue de présentations inspirantes et de conversations stimulantes, et suivre de près l évolution du domaine de la recherche dans la région d Ottawa. Nous sommes impatients de vous côtoyer. Inga Petri, présidente de chapitre rapport annuel page 2

3 Commanditaires du chapitre Le chapitre a profité de l appui de plusieurs précieux commanditaires en Nous remercions tous nos commanditaires pour leur soutien à l industrie de la recherche et de l intelligence marketing en général et au chapitre d Ottawa en particulier, et ce, tout au long de l année : rapport annuel page 3

4 Série de conférences Durant la saison , le chapitre d Ottawa a présenté une série de cinq conférences portant sur des sujets variés liés à la recherche et ses techniques. Ce qui suit est un résumé des événements qui illustre la variété et la diversité du matériel offert au milieu de la recherche à Ottawa. International Research: Challenges and Opportunities in a Changing World Economy 3 novembre 2011/Ilda Islas, ProGlobal Fieldwork La dynamique de l économie mondiale se modifie : les économies industrialisées développées voient l arrivée d un nouveau groupe de joueurs dans ce qui était autrefois un club sélect. Le bassin nord-atlantique, jadis un petit étang autour duquel toutes les décisions économiques et financières majeures étaient prises, fait désormais face à une compétition croissante de nombreux centres situés au Sud, à l Est et à l Ouest. Cette situation posent des défis aux secteurs traditionnels des pays industrialisés, mais engendre également de nouvelles possibilités dans le domaine de la recherche marketing mondiale. Ces nouvelles possibilités entraînent quant à elles divers défis pour les chercheurs internationaux. From Environmental Scans to Mystery Shopping 17 janvier 2012/David Lithwick, Market Alert Limited Qu ils se préoccupent de réduire leurs dépenses marketing, d accroître leurs revenus ou d anticiper la menace d un compétiteur, les études environnementales, les analyses concurrentielles et les évaluations mystères permettent aux gestionnaires et aux décideurs de rendre compte de la voie à suivre. Ces méthodes sont souvent tributaires des directeurs de projets ou du personnel de première ligne qui définissent, rassemblent, analysent et distribuent les renseignements cruciaux de façon éthique, à l aide des outils appropriés. Voilà qui n est pas une mince tâche. Le fait de regrouper des données disparates, de rechercher des modèles et de produire de l information pertinente est une tâche qui apporte son lot de défis. Gone Camping : Research on Turning Grasslands National Park into a Family Destination 27 février 2012/Frank Grigel, PARM, Parcs Canada Le parc national des Prairies, en Saskatchewan, est l un des joyaux du Canada. Ses installations «rustiques» et le manque de services offerts aux touristes dans la région contribuent cependant à faire en sorte que moins de personnes le visitent chaque année. En se basant sur les recherches effectuées sur le sujet, les responsables du parc national des Prairies ont entrepris de développer des infrastructures telles que des sentiers et un terrain de camping, dans le but de faire du parc une destination touristique et d attirer plus de visiteurs. En commandant de nouvelles études en 2011, Parcs Canada a cherché à vérifier si ces nouvelles installations rapport annuel page 4

5 étaient susceptibles d attirer un segment de marché clé, soit celui des familles urbaines avec de jeunes enfants. Destinée aux organisations cherchant à comprendre le comportement des familles et à attirer ces dernières vers leurs services ou produits, cette présentation a traité des raisons pour lesquelles cette méthode de recherche fut choisie et de la façon dont elle fut développée. Elle a également fait part des principales conclusions du rapport soumis, basées sur les renseignements tirés des journaux de voyage et des entrevues menées. Special Bonus: Meet the Marketing and Business Intelligence Research Class of Les participants à ce dîner-conférence ont eu l occasion de rencontrer des étudiants du programme Marketing and Business Intelligence Research du Collège Algonquin. Vingtquatre étudiants de deuxième cycle, au savoir-faire et aux aptitudes variés, ont en effet assisté à cette présentation et présenté, par la même occasion, certains exemples des compétences acquises en milieu de travail, donnant ainsi un aperçu de l étendue de leur formation, de leur éducation et de leur expérience. Market Research on Steroids: Where Competitive and Security Intelligence Meet 19 avril 2012/Michel Juneau-Katsuya, the Northgate Group Cette captivante présentation a permis de mettre en lumière l importance de la recherche dans le domaine du renseignement et, surtout, la façon d intégrer l évaluation du renseignement de sécurité dans l analyse du marché ou, en d autres mots, de procéder à «analyse 360 du marché». Il est fréquent que les milieux des études universitaires et du travail n accordent pas suffisamment d attention à l évaluation des risques et des menaces, et ce, du point de vue de la sécurité. Les procédés traditionnels excluent cette composante de l analyse du marché, considérant qu il s agit là d un «travail policier». Pourtant, le fait de ne pas détecter ou d ignorer les indicateurs de risque ou les «agents de menace» peut entraîner des conséquences désastreuses. La veille concurrentielle et le renseignement de sécurité s avèrent des activités complémentaires; les cadres dirigeants et les chefs de file d organisations publiques et privées devraient envisager de faire de l évaluation du risque et de la sécurité une composante essentielle de leur ADN. A Sector with a World of Opportunity: Tourism Market Research on Emerging Labour Shortages 29 mai 2012/Scott Meis, Meis Research Associates (SMMRA) et Conseil canadien des ressources humaines en tourisme Le tourisme constitue un secteur d activité hautement compétitif, et ce, à l échelle internationale. Il joue un rôle de premier plan dans l économie canadienne, et les campagnes publicitaires internationales continuent d alimenter la demande en ce sens. Mais quelles sont les conséquences des importantes pénuries de main-d oeuvre prévues dans le domaine? Scott Meis, du Conseil canadien des ressources humaines en tourisme (CCRHT), a consenti à partager certains renseignements essentiels à la compréhension de la dynamique en place rapport annuel page 5

6 dans le secteur du tourisme. Il a ainsi expliqué la façon dont ce domaine et ses travailleurs sont définis et mesurés, et a fait mention des diverses industries composant ce secteur d activité dans son ensemble. Il a également présenté un éventail de nouveaux instruments statistiques mis au point par le CCRHT dans le but de mesurer différents aspects relatifs à la main-d œuvre dans le domaine du tourisme. À l aide des projections les plus récentes en ce qui a trait à la main-d œuvre disponible et à la demande prévue, de profils démographiques et des résultats obtenus dans le cadre de sondages portant sur les indemnités et les avantages non monétaires, Scott Meis a fait part aux participants de ses connaissances et expériences. D importantes questions portant sur l attrait des emplois dans le domaine, le roulement de la main-d œuvre et la réduction naturelle des effectifs ont ainsi été explorées, en mettant l accent sur les défis liés aux pénuries anticipées de travailleurs qualifiés dans cet important secteur. rapport annuel page 6

7 Activités de communication Le chapitre d Ottawa de l ARIM profite toujours des services d une équipe chargée des communications, dont les responsabilités sont partagées entre deux membres du conseil, soit Karen Bennett, responsable du marketing par courriel (y compris l intégration à Twitter, LinkedIn et Facebook), et Inga Petri, directrice générale et responsable du marketing en ligne. Le chapitre d Ottawa s occupe toujours de sa propre liste d adresses électroniques, composée des adresses des membres du chapitre et de celles de plus de 250 autres personnes des secteurs privé, public et sans but lucratif manifestant un intérêt pour le domaine des études de marché ou travaillant dans ce domaine. Le programme de communication du chapitre vise à informer les membres du chapitre de l ARIM ainsi que l ensemble de la communauté de la recherche marketing des activités locales mises de l avant : Série de conférences; Cours offerts par l Institut de développement professionnel de l ARIM; Nouvelles de la communauté de la recherche marketing, y compris les emplois locaux. Karen Bennett, la responsable du marketing par courriel, a défini de façon informelle les trois objectifs généraux suivants pour le programme de communication : 1) Positionner l identité visuelle du marketing par courriel (infolettre du chapitre d Ottawa de l ARIM); 2) Accroître l intérêt pour les événements et les nouvelles en lien avec le chapitre de l ARIM; 3) Y aller d efforts réguliers en matière de communications afin d encourager la participation aux projets du chapitre; 4) Assurer un suivi des taux de réponse. Le programme d adresses courriel a produit les résultats suivants : Adresses courriel sur la liste : 417, en légère baisse par rapport à 2010 (445); Courriels envoyés : 28, ce qui représente une hausse de 7 courriels par rapport au total de 21 enregistré en 2010; Moyenne du taux de clics publicitaires : 17 %, en légère hausse par rapport au taux de 12 % enregistré en 2010 (moyenne de la Constant Contact s Association : 11 %). Outre le programme de courriels, nous annonçons nos activités en ligne et dans les médias imprimés. De cette façon, nous faisons progressivement connaître le domaine de la recherche marketing et son importance à Ottawa, en plus d attirer de nouveaux participants à nos événements et d accroître les occasions de réseautage pour nos membres. Cette campagne publicitaire en ligne et dans les médias imprimés s est traduite de façon concrète par : Miniconférence de septembre, élection fédérale de 2011 Une annonce d une demi-page en noir et blanc dans The Hill Times (lundi 5 septembre 2011); rapport annuel page 7

8 Quatre annonces distinctes sur Facebook, présentées du 31 août au 19 septembre, ayant généré impressions et 165 clics, pour un coût total de 342,02 $ US soit un CPM de 0,35 $ et un CPC de 2,07 $. Dîner-conférence de juin, Beyond the Headlines: An Open Forum with Leading Researchers and Journalists Annonce en ligne 300 X 600 sur le site Web de The Hill Times. L annonce en ligne a occupé l un des deux emplacements publicitaires disponibles du lundi 5 septembre au dimanche 11 septembre 2011; annonce d une demi-page en noir et blanc dans The Hill Times (lundi 28 mai 2012); Annonce en ligne 300 X 600 sur le site Web de The Hill Times. L annonce en ligne a occupé l un des deux emplacements publicitaires disponibles du lundi 28 mai au dimanche 3 juin Karen Bennett, directrice des communications rapport annuel page 8

9 The 2011 Federal Election: Lessons Learned for Public Opinion Researchers Miniconférence du 22 septembre 2011 Soucieux d aborder des questions d actualité, le chapitre d Ottawa de l ARIM a organisé un forum qui a réuni des chefs de file de la recherche en opinion publique ayant pris le pouls des citoyens durant la campagne électorale fédérale de Ce groupe d experts à l affût des tendances a ouvertement partagé avec nous les leçons apprises au cours de l une des plus captivantes campagnes électorales de l histoire du pays. Doug Anderson, vice-président directeur Harris/Decima Inc Federal Election Polling: Lessons Learned Comment les derniers sondages publiés ont rendu compte des résultats de l élection fédérale et attesté de différentes techniques de pondération ou de filtrage. Frank L. Graves, PARM, président Ekos Research Associates Inc. The 41st Election: Polling Retrospective: Implications for Methodology and Democracy Regard sur les résultats antérieurs, les variations de dernière minute, l influence des sondages d opinion sur la façon de voter, la satisfaction à l égard des résultats, l effet des foyers ne possédant que le téléphone cellulaire et la conception d un indice d engagement des électeurs. Derek Leebosh, PARM, vice-président, affaires publiques Environics Research Group Ltd. The 2011 Federal Election: Lessons Learned for Public Opinion Researchers Derek est venu présenter les leçons tirées de certaines expériences menées par ERG durant la campagne, à savoir effectuer simultanément les sondages en ligne d ordre général, afin de constater les différences entre les modes téléphoniques et en ligne. rapport annuel page 9

10 Richard Hobbs, PARM, vice-président, Research Leger Marketing Inc. Orange Crush La raison pour laquelle la vague orange s est produite au Québec, et ce que pensent maintenant les Québécois. Cette vague s est-elle produite également en Ontario? Jaideep Mukerji, vice-président Angus Reid Public Opinion Lessons Learned from the 41st General Election Mike Colledge, président, affaires publiques canadiennes, Ipsos Reid Key Lessons... and what they mean beyond elections L exactitude de la recherche électorale et les élections comme laboratoire de la recherche sociale L influence du débat des chefs L influence des médias sociaux L influence de l immigration Comment la recherche en ligne pourrait nous permettre de mieux comprendre les sentiments des Canadiens à l égard des leurs dirigeants politiques; les effets qu ont eus ces sentiments sur le comportement des électeurs et leur attitude envers la politique en général. Greg Lyle, directeur général Innovative Research Group Inc. Five Lessons from the 2011 Federal Election Les résultats obtenus dans le cadre des cinq phases de recherche menées auprès du panel Canada 20/20 du groupe INNOVATIVE. Quatre de ces phases se sont déroulées au moment de l élection, et une dernière phase a été menée en mai, après l élection. rapport annuel page 10

11 David Coletto, chef de la direction Abacus Data Inc. The 2011 Federal Election: Through the eyes of Canadian Millennials Voters Regard sur le rôle joué par les jeunes Canadiens lors de l élection fédérale de 2011, du point de vue des votes exprimés. Ont-ils exercé une influence sur les résultats? Ont-ils été interpellés par des enjeux différents et répondu différemment aux partis et aux dirigeants politiques? rapport annuel page 11

12 Leading Researchers and Journalists Miniconférence du 14 juin 2012 Le chapitre d Ottawa de l ARIM a poursuivi sa tradition de terminer l année avec une miniconférence sur un sujet important lié à la discipline de la recherche marketing. En 2012, le sujet proposé était la relation complexe existant entre les organismes de recherche et les médias. Alors que les chercheurs sont des spécialistes disposant des moyens nécessaires pour évaluer le bien-fondé de différentes méthodologies, les journalistes sont pour leur part des généralistes s efforçant de respecter une heure de tombée quotidienne, dans un monde en constante évolution. Alors que les chercheurs sont d avis que «les sondages contribuent à renforcer la démocratie canadienne en donnant la parole aux citoyens sur des produits, des services et des questions qui touchent directement leur vie», les journalistes considèrent de leur côté qu il est de leur devoir de rechercher les faits et la vérité, de façon à ce que les Canadiens disposent de l information dont ils ont besoin pour faire leurs propres choix et comprendre la société dans laquelle ils vivent. Panéliste : Michael Adams Président, Environics Group of Companies Dans le cadre de sa présentation, Michael Adams a défendu l idée que la recherche est le prolongement de la démocratie; ce qui importe, c est la façon d harmoniser cette activité avec les intérêts des médias, qui se doivent de générer des revenus par la vente de journaux et la publicité. Il en a profité pour parler des sondages, et du fait qu une telle «course de chevaux» interpelle les citoyens, parmi lesquels plusieurs manifestent un vif intérêt pour les résultats obtenus. Les études menées auprès de populations comme les minorités ethniques et les Autochtones s avèrent également de nos jours des plus importantes, et la compétition pour des enveloppes de recherche limitées, de plus en plus serrée. Michael a plaidé en faveur d un rapprochement entre les deux parties et de forums de communication ouverts entre les journalistes et l industrie de la recherche marketing, qui se concentreraient sur les normes de l industrie et sur une meilleure triangulation des résultats. Panéliste : Frank Graves Président, EKOS Research Associates Inc. Monsieur Graves est l un des principaux experts dans le domaine de l opinion publique et des politiques sociales et publiques au pays, en plus de figurer parmi les plus importants spécialistes en recherche sociale appliquée. C est en 1980 qu il fonde EKOS Research Associates Inc., une société spécialisée en recherche sociale et économique appliquée. Frank a amorcé sa présentation en brossant un portrait humoristique des qualités du «meilleur sondeur». Cette amusante introduction lui a permis de souligner le fait que la recherche s avère nécessaire à la compréhension des résultats prévus. Afin de favoriser l exactitude des sondages d opinion publique, on se doit de joindre la population ne possédant que le téléphone cellulaire, d étudier la composition démographique de l échantillon, de se concentrer précisément sur le point de vue des nouveaux électeurs ou des «nouveaux venus dans l arène électorale», d appliquer des facteurs de pondération rapport annuel page 12

13 précis et de porter attention à la marge d erreur. Frank a rappelé l existence de différences entre les personnes qui votent et celles qui ne votent pas; par conséquent, dans le cadre de l exercice démocratique que représente une élection, chacune devrait avoir la possibilité d exprimer son opinion. À la lumière des difficultés rencontrées par les journalistes devant composer avec des statistiques complexes dans le cadre de leur travail, Frank a suggéré que l on favorise l émergence de journalistes spécialisés, susceptibles de venir combler cette lacune. Panéliste : Éric Grenier ThreeHundredEight.com Monsieur Grenier est le créateur de ThreeHundredEight.com, un site Web politique axé sur les sondages. Il contribue également chaque semaine à la version en ligne du Globe and Mail. Éric est venu affirmer que les sondages permettent de mettre en scène les plates-formes électorales et les réactions des Canadiens à ces dernières. Les scènes provinciales et fédérales sont toutes deux importantes, et les sondages commandent le récit. On critique le fait que les sondages deviennent en quelque sorte l histoire elle-même, plutôt qu un simple complément à la couverture médiatique. Il faut avant tout garder en tête que la démocratie est bien plus que la somme des opinions individuelles. Panéliste : Greg Lyle Directeur général, Innovative Research Group Inc. Monsieur Lyle est le fondateur et le directeur général d Innovative Research Group Inc. (INNOVATIVE), une société de recherche sur l opinion publique possédant des bureaux à Toronto et à Vancouver. Monsieur Lyle s est penché sur le rapport existant entre la mobilisation et le degré de complexité d un enjeu. Selon lui, la capacité de faire bouger l opinion publique dépend du niveau d ancrage des citoyens aux valeurs personnelles qui influencent la formation de cette opinion publique. La mobilité de l ancrage varie selon le niveau de connaissance du public sur un sujet donné. Si cet ancrage n est pas stable, les mouvements du débat exerceront une plus grande influence sur l opinion publique. Panéliste : Glen McGregor Rédacteur principal, Ottawa Citizen Monsieur McGregor travaille à titre de reporteur pour le quotidien Ottawa Citizen. Ses sujets de prédilection sont le gouvernement, la politique et tout enjeu présentant pour lui un intérêt. Il se spécialise dans le journalisme de données, découvrant sans cesse de nouveaux moyens de faire des médias sociaux des outils journalistiques et prêchant «l évangélisme Greg nous a fait part de son point de vue sur plusieurs des histoires qu il a eu l occasion de couvrir au cours des dernières années, telles que celles portant sur la tuerie survenue au Collège Dawson de Montréal, sur le bureau responsable des contraventions de rapport annuel page 13

14 stationnement à Ottawa et sur les vols de bicyclettes. Il s est attardé à l importance et à la concordance des sources de données dans le développement de modèles et la détection d incohérences. L étude et l analyse de ces sources multiples, obtenues par l entremise de canaux divers (AIPRP, en ligne, entrevues auprès d informateurs) demandent du temps, mais sont essentielles à la reconstitution de l histoire. Lorsqu interrogé sur la façon dont le milieu de la recherche pourrait venir en aide aux médias, Glenn a rappelé le besoin d une ventilation régionale et locale des données des sondages. Nos remerciements à tous les panélistes, ainsi qu à l animatrice du panel, Jeanette Bellerose des Solutions Arcutus, pour avoir rendu possible la tenue de cet événement. Anda Carabineanu, directrice de la programmation rapport annuel page 14

15 Programme de formation Au cours de la dernière année à l Institut de développement professionnel de l ARIM, de septembre 2011 à juin 2012, le chapitre d Ottawa a offert un total de six cours, qui ont généré des contributions financières significatives pour l association. Ces six cours, essentiels à l obtention de la désignation de PARM, ont été présentés par des formateurs expérimentés de l ARIM, tous détenteurs de la désignation de PARM : Introduction to Marketing Research Questionnaire Design Qualitative Marketing Research Online Research: Best Practices and Innovations Advanced Analysis Techniques Advanced Qualitative Marketing Research Cinq de ces cours étaient des séances d une journée; l un deux s étendait sur deux jours. Au total, 25 personnes se sont inscrites à ces séances, pour un total de 31 jours joursétudiants de formation. Tous les cours offerts l an dernier l ont été en collaboration avec la Direction de la recherche sur l'opinion publique (DROP) du gouvernement fédéral, dans une salle fournie par le gouvernement canadien. Au cours de la prochaine année, nous prévoyons offrir un nombre semblable de cours, en mettant de nouveau l accent sur les cours de base, notamment au profit des praticiens de la recherche qui prévoient faire l examen en recherche marketing PARM. Cette année, nos séances seront de nouveau présentées en collaboration avec la DROP. N oubliez pas de consulter l onglet «Institut de développement professionnel» du site Web de l ARIM pour connaître l horaire et les détails des cours. Nat Stone, directeur de la formation Prix et fonds de dotation Prix A.B. Blankenship : L un des faits saillants de notre programme de formation fut cette année la compétition nationale tenue pour l attribution du prix A.B. Blankenship de l ARIM, amélioré pour l occasion. Par l entremise d une étude de cas et d un processus de présentation, Abhay Tiwari, étudiant au programme de MBIR du Collège Algonquin, s est vu remettre ce prix lors de la conférence nationale de l ARIM, présentée à St-John s, Terre-Neuve. Nous sommes fiers qu un étudiant de la région ait remporté ce prix prestigieux. Une vidéo d Abhay présentant le programme de MBIR et le prix Blankenship peut être visionnée sur le site Web du programme de MBIR, à l adresse suivante : rapport annuel page 15

16 Université Carleton : Le chapitre d Ottawa est fier de remettre, depuis 2008, cette bourse érigée par dotation à l Université Carleton, accordée sur la recommandation du doyen de l École de commerce Sprott à un étudiant ou à un groupe d étudiants s étant distingués et dont le projet final de troisième année de recherche marketing démontre des qualités exceptionnelles. Au cours des deux dernières années, le prix a été remis à une équipe d étudiants. Les tout derniers récipiendaires de ce prix sont Rachael Azulay, Caitlin Li, Ashley Peeling et Victoria Rice. Victoria a écrit à ce sujet : «Merci infiniment pour ce prix, je vous en suis très reconnaissante. Cela m a incitée à poursuivre mes efforts et à me concentrer sur ma dernière année à Carleton.» Collège Algonquin : Anthony Debassige, du programme de certificat Marketing and Business Intelligence Research (MBIR) du Collège Algonquin, est le tout dernier récipiendaire de la bourse annuelle pour l excellence académique décernée par le chapitre d Ottawa de l ARIM. Il s est vu remettre son prix des mains de la directrice de la programmation, Anda Carabineanu, lors d un dîner organisé par l ARIM le 27 février Finances Le chapitre d Ottawa fonctionne avec un budget annuel se chiffrant entre $ et $. Les revenus du chapitre proviennent de trois sources principales : Bureau national de l ARIM : une partie des cotisations des membres versées par les membres désignés du chapitre d Ottawa; Argent des commandites : provenant de sociétés œuvrant dans le secteur des études de marché. Les commanditaires obtiennent de la visibilité sur le site web de notre chapitre, lors des réunions de programme et dans les annonces placées dans nos deux principales publications, l Ottawa Business Journal et The Hill Times; Le troisième afflux provient des cours que nous offrons à Ottawa. Ces revenus nous permettent de présenter des événements et des programmes spéciaux à des prix très avantageux pour les membres. Exercice financier sous revue du chapitre d Ottawa septembre 2011 à août 2012 Transfert du bureau national des cotisations des membres ,38 $ Intérêt bancaire et remboursement de TPS/TVH 2 632,12 $ Commandites 1 750,00 $ Cours (net) 2 441,66 $ Séries de conférences (net) (11 314,20 $) Publicité (4 003,36 $) Autres dépenses, y compris les réunions du conseil, les opérations bancaires, les déplacements et les fournitures de bureau (3 892,02 $) (691,42 $) Robyn Carruthers, trésorière rapport annuel page 16

17 Gouvernance Le chapitre d Ottawa a vu le jour avec la création de l ARIM, en même temps que les chapitres de l Atlantique, de Montréal, des Prairies, de l Alberta, de la Colombie-Britannique et de Toronto. Le chapitre d Ottawa de l ARIM reçoit son mandat des règlements de l ARIM, article XI, qui stipule que «le Conseil [national] peut de temps à autre établir les chapitres, soit certains membres de l Association ayant un intérêt commun envers des activités particulières de l Association ou étant situés dans la même zone géographique». En date du mois de septembre 2012, le conseil d administration du chapitre d Ottawa incluait les personnes suivantes : Présidente Inga Petri, PARM Strategic Moves Téléphone : Courriel : Trésorière Robyn Carruthers Phoenix Strategic Perspectives Inc. Téléphone : , poste 221 Courriel : Directeur formation Nat Stone, PARM Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Téléphone : Courriel : Communications Karen Bennett Delta Media Téléphone : Courriel : Ancien président Rick Frank Dufferin Research Téléphone : , poste 221 Courriel : Administratrice générale Sarah Lobrichon Delta Media Inc. Téléphone : Courriel : Vice-présidente/présidente désignée Randa Bell, PARM ASDE Survey Sampler Téléphone : Courriel : Secrétaire Brenda Sharpe Environics Research Group Téléphone : Courriel : Administration George Haines, PARM École de commerce Sprott Université Carleton (retraité) Courriel : Programmation Anda Carabineanu, PARM Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Téléphone : Courriel : Administrateur général Martin Talleur Collège Algonquin Téléphone : , poste 6139 Courriel : Administrateur général Leo Wun MR Consultant Téléphone : Courriel : rapport annuel page 17

18 Le conseil de direction du chapitre d Ottawa de l ARIM désire souligner le travail accompli par Jeannette Bellerose, membre de longue date de la direction, qui a quitté le conseil au printemps dernier. Ancienne présidente de chapitre ayant animé d innombrables séances réunissant certains des panélistes les plus influents de l industrie, Jeannette est l exemple même de la sagesse, de la grâce et du style, et ce, dans les deux langues officielles! Mille fois merci, Jeannette. Nous vous sommes reconnaissants de votre apport et de votre ouverture sans réserve, aussi inoubliables que votre personnalité lumineuse.

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Rapport sur la méthodologie

Rapport sur la méthodologie Sondage des votants et des non-votants 2002 Rapport sur la méthodologie Établi pour : Élections Canada Date : Juin 2002 Centre de recherche Décima, 2002 Table des matières Introduction...1 Méthodologie

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services de garde à l enfance est

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES LA REVUE The Canadian CANADIENNE Journal of D'ÉVALUATION Program EvaluationDE Vol. PROGRAMME 18 No. 1 Pages 133 137 133 ISSN 0834-1516 Copyright 2003 Canadian Evaluation Society Research and Practice Note

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne Plus de 1,2 millions de noms

Plus en détail

Réunion scientifique annuelle d ArcticNet 2015

Réunion scientifique annuelle d ArcticNet 2015 UNE INVITATION AUX COMMANDITAIRES ET EXPOSANTS La réunion scientifique annuelle d est une excellente occasion de : faire connaître votre organisation démontrer votre engagement envers la recherche dans

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015 PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ 2015 Plan de soutien au développement des équipes de football scolaire des Loups des écoles secondaires Curé-Antoine-Labelle et Poly-Jeunesse Mot du responsable du

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Plan de visibilité Colloque international en éducation : Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Montréal (Québec, Canada) 2 et 3 mai 2013 Le rendezvous à ne pas manquer

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

Message de la direction

Message de la direction Karen McGee Présidente nationale Jean-François Champagne Directeur général Message de la direction Au cours de l année 2010, alors que plusieurs entreprises s efforçaient de demeurer concurrentielles,

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions 9 juin Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009- Introduction Le Comité de vérification du Bureau du directeur général des élections du Canada

Plus en détail

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par :

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par : Stratégies pour des avenues de formation aux fins du secteur des contenus numériques interactifs québécois particulièrement pour les industriels du jeu vidéo Résumé du rapport remis aux centres de formation

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Analyse de proposition

Analyse de proposition Analyse de proposition Conseil Académique du 3 juin 2013 : CAC-420-03 Rédaction : Maxence Lenoir Président, 2013-2014 Version : 3 juin 2013 Adoption : 9 juin 2013 Association des Étudiants de Polytechnique

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Principaux objectifs et public cible :

Principaux objectifs et public cible : Plan de commandites 2015 DE L INTERNET À LA WEBTÉLÉ JUSQU AU WEBFEST MONTRÉAL... Internet est aujourd hui introduit dans la majorité des foyers du monde. Il est essentiel pour communiquer, avoir des relations

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ Plan de soutien au développement des équipes de football scolaire des Loups des écoles secondaires Curé-Antoine-Labelle et Poly-Jeunesse Mot du responsable du programme

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada Citoyenneté et Immigration Canada Élaboration de données stratégiques à l appui de la recherche sur les politiques Voie vers la prospérité Conférence du 16 novembre 2013 Recherche et évaluation, Citoyenneté

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ Devenez partenaire et démontrez votre leadership en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec Produit par LE

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA BOURSE DE RECHERCHE DE L HÉRITAGE DE LA RECHERCHE ORTHOPÉDIQUE AU CANADA (HROC) Les candidatures doivent être soumises par voie électronique, en format PDF,

Plus en détail

Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013. Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360

Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013. Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360 Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013 Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360 Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013 Les activités étudiantes Génération-RHRI... 4 Tournoi

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs

Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs 1. Où est située votre entreprise? Veuillez choisir toutes les réponses qui s appliquent. Vancouver Colombie-Britannique (à l extérieur de Vancouver)

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

Le tourisme à l ère du commerce électronique

Le tourisme à l ère du commerce électronique SYLLABUS DE COURS Le tourisme à l ère du commerce électronique But visé par l atelier Cet atelier de perfectionnement a pour but de permettre aux participants d être en mesure d intégrer le commerce électronique

Plus en détail

PANORAMA PAIEMENTS 2016

PANORAMA PAIEMENTS 2016 Occasions de commandite et d exposition à PANORAMA PAIEMENTS 2016 15-17 juin 2016 Westin Calgary and Metropolitan Conference Centre Calgary (Alberta) www.cdnpay.ca/conference @cpapanoramaacp #Pay2016 Qu

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Par ici, les réformes au Québec

Par ici, les réformes au Québec Le Québec à l heure des choix pour sa population vieillissante Par ici, les réformes au Québec Conférence d ouverture Congrès 2012 de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Nicole F. Bernier,

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Procédure de consultation. Prise de position de : SASSA. Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) 29 février 2012

Procédure de consultation. Prise de position de : SASSA. Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) 29 février 2012 29 février 2012 Procédure de consultation Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) A renvoyer d ici au 30 juin 2012 à RLP-BM@bbt.admin.ch Veuillez utiliser uniquement le présent formulaire

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Le Canada a besoin d ingénieurs

Le Canada a besoin d ingénieurs Le Canada a besoin d ingénieurs 2015 Le Canada a besoin d ingénieurs Document sur la campagne 1 d Ingénieurs Canada Qui est ingénieurs canada? Ingénieurs Canada est l organisme national constitué des 12

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Titre Nom Prénom Adresse adresse 2 NPA localité. Lausanne, le XX yyyyy 2014. Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame,

Titre Nom Prénom Adresse adresse 2 NPA localité. Lausanne, le XX yyyyy 2014. Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame, Lausanne, le XX yyyyy 2014 Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame, Le Centre de compétence suisse en sciences sociales (FORS) à l'université de Lausanne réalise l European

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 3 e édition 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS Pavillon Carrières et emplois Pavillon Formation professionnelle pour adulte Pavillon Immigration Aide à l emploi Entrepreneuriat Régions CENTRE

Plus en détail

Programme de l atelier Cadre bâti sain

Programme de l atelier Cadre bâti sain Programme de l atelier Cadre bâti sain Ce document est destiné à servir de modèle pour un atelier s adressant aux professionnels de la santé environnementale. Cet atelier nécessite un animateur et un conférencier.

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail