Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter"

Transcription

1 Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter SUPPORT DE FORMATION VERSION 2012

2 Préambule Ce support de formation est proposé par Supply Chain Meter. Il s adresse aux écoles et universités dispensant des enseignements en Sciences de Gestion, particulièrement en Supply Chain Management, et vient en appui des cours et travaux dirigés sur la mesure des performances. Il s adresse aussi à toute entreprise souhaitant développer ses compétences en mesure des performances. Il peut être complété par un accès à la librairie des +400 indicateurs de performance définis par Supply Chain Meter (accès aux fiches techniques et gabarits prêts à l emploi) pour la prise en main des instruments de mesure. -> Demande à adresser à : 2

3 Questions Qu est-ce que la performance dans l entreprise? Pourquoi la mesurer? Comment se traduit la performance logistique? Qu est-ce qu un bon indicateur? Comment mesurer la performance logistique de façon précise, fiable et reproductible? Comment mettre en place un système efficace et stimulant de pilotage de la performance? 3

4 Plan 1. Définitions / Principes généraux 2. Les «bonnes» et «mauvaises» mesures 3. Les 4 leviers de la performance logistique 4. Le référentiel Supply Chain Meter : Langage commun de la performance 5. Les 12 mesures vitales 6. L impact financier des performances opérationnelles 7. Le processus de pilotage de la performance 8. La mise en œuvre des indicateurs dans l entreprise 9. Le tableau de bord Supply Chain 10. Se benchmarker pour aller plus loin / Démonstration 4

5 Définitions Une entreprise est performante si elle atteint les objectifs qu elle annonce (Berrah, 2002) Un indicateur est une mesure objectivée Objectif Tout objectif doit être «SMART» : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Responsabilisant, Temporel 5

6 Principes généraux Indicateurs de performance = cadre de référence conditionnant les bons comportements (non individualistes) et les bonnes prises de décision (meilleur arbitrage) Ils doivent être alignés sur la stratégie de l entreprise et cohérents les uns avec les autres Ils doivent avant tout mesurer la qualité des processus et non les personnes Ils permettent de comprendre les problèmes et d en supprimer les causes Trop de mesures tue la mesure 6

7 Pourquoi mesurer la performance? Finalité recherchée 1. Mesurer la performance pour : se situer par rapport aux objectifs fixés et comprendre les écarts se comparer en interne comme en externe (benchmark) s améliorer individuellement, conjointement, collectivement 2. Communiquer ses performances à ses partenaires 3. Pour la Supply Chain, concevoir des circuits logistiques plus fiables, optimisés, réactifs et respectueux de l environnement FINALITE Améliorer la performance globale de la Supply Chain jusqu au client final 7

8 «Bonnes» et «mauvaises» mesures «Bonnes» mesures «Mauvaises» mesures Ont un lien fort avec la stratégie Centrées sur les processus Orientées «résultats» S intéressent à l impact sur l entreprise dans sa globalité Source : Clarke et al., 2008 Fondées sur la comptabilité et les budgets Toujours tournées vers le passé Centrées sur la productivité et non le besoin client Encouragent les mauvais comportements fonctionnels ou individuels (au détriment de l intérêt général) 8

9 La Supply Chain La SUPPLY CHAIN compte des milliers d entreprises TOUTES DÉPENDANTES LES UNES DES AUTRES depuis les fournisseurs jusqu aux consommateurs en passant par les industriels, les prestataires logistiques, les grossistes et les détaillants 9

10 Finalité de la logistique 100% Taux de service La démarche logistique passer de la courbe du bas celle du haut! La finalité de la logistique est de répondre à la demande client selon un niveau de service fixé au moindre coût Source : J. Heskett, % Coût logistique Source : L. Grégoire, 2004 La logistique concrétise les objectifs financiers en organisant et en optimisant la rencontre de l offre et de la demande Source : T. Jouenne,

11 4 leviers pour améliorer les performances de la supply chain Service client Informations Ressources Correspondance entre : Attentes client Produits Besoins Levier Fiabilité logistique Définition Une organisation est dite fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le contrat ou le cahier des charges. Pour la logistique, la fiabilité traduit la capacité de répondre à la demande client selon un niveau de service fixé. Indicateurs de fiabilité Taux de service client Taux de service fournisseur Taux de litige transport Taux de réclamation client Taux d exactitude des master data Taux de fiabilité des prévisions Taux d absentéisme... 11

12 4 leviers pour améliorer les performances de la supply chain Economies d échelle, optimisation des ressources, collaboration interentreprises, réduction des gaspillages Levier Efficience logistique Définition L'efficience est le rapport «Efficacité / Coût». Elle désigne le fait d atteindre un objectif avec le minimum de moyens engagés possibles. Indicateurs d efficience Coût de possession de stock, coût de préparation, coût de transport, coût de passage à quai, productivité des opérations, taux de remplissage des véhicules 12

13 4 leviers pour améliorer les performances de la supply chain Agilité, flexibilité, vitesse de réaction Levier Réactivité logistique Définition La réactivité est la capacité d adapter rapidement les volumes de production et la variété des produits aux fluctuations de la demande, ainsi que d accélérer la mise sur le marché d un nouveau produit. Indicateurs de réactivité Time-to-market, rotation des stocks, vitesse d écoulement des produits, ratio de tension des flux, temps de cycle, de transit, d attente, délai de commandelivraison, cash-to-cash 13

14 4 leviers pour améliorer les performances de la supply chain Levier Eco-logistique Adoption de pratiques «durables» : - ISO 14001, HQE - Eco-conduite - Energies renouvelables - Transport multimodal, véhicules hybrides - Mutualisation des infrastructures - Mutualisation du transport - Logistique inverse, recyclage des produits, etc. Définition En complément des leviers fiabilité, efficience et réactivité logistique, le levier éco-logistique se concentre sur le respect de l environnement et le développement sociétal en limitant les pollutions occasionnées par les activités logistiques et en favorisant le développement des territoires. Indicateurs éco-logistiques Consommation d énergie, Nb de tonnes de CO 2 émis par les platesformes logistiques et le transport, tonnes.kilomètres, taux d emploi industriel et logistique / territoire. 14

15 Classification des indicateurs Indicateurs de processus Facteurs influents Taux de fiabilité des prévisions de vente Taille de lot, minimum de commande Fréquence de livraison Taux de remplissage des véhicules Taux horaire, barème, coût de l énergie Indicateurs d activité Nb de commandes Nb d unités produites Nb d heures de préparation Nb de réclamations Nb de palettes hétérogènes Nb de tonnes-kilomètres Indicateurs d interface Taux de litige transport Taux de pénalité client Coût d interface Tonnes.kilomètres... Indicateurs de performance Taux de service Coût logistique Vitesse d exécution Tonnes CO2 15

16 Plan 1. Définitions / Principes généraux 2. Les «bonnes» et «mauvaises» mesures 3. Les 4 leviers de la performance logistique 4. Le référentiel Supply Chain Meter : Langage commun de la performance 5. Les 12 mesures vitales 6. L impact financier des performances opérationnelles 7. Le processus de pilotage de la performance 8. La mise en œuvre des indicateurs dans l entreprise 9. Le tableau de bord Supply Chain 10. Se benchmarker pour aller plus loin / Démonstration 16

17 Point de départ et dates clés de Supply Chain Meter Né en 2008 d un partenariat entre la chaire de Logistique du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et les Syndicats des Surgelés et Glaces (SDS-SFIG) : Définition du langage commun de la performance pour tous les acteurs de la Supply Chain selon une démarche rigoureuse et pragmatique s appuyant sur les standards et normes AFNOR, ADEME, APICS, ECR, GS1, Oliver Wight, Supply Chain Council, etc : Lancement de site unique dédié au langage commun de la performance et aux benchmarks sectoriels 2011 : Lancement debenchmarks sectoriels et du portail de e-benchmarking Supply Chain Meter,

18 Fonctionnalités de Supply Chain Meter Librairie interactive de +400 indicateurs classés par maillon et fonction de la supply chain Définition précise de chaque indicateur (avec formule de calcul, facteurs influents, plan d action ) Gabarits Excel prêts à l emploi Méthodologie de sélection et de mise en œuvre des indicateurs jusqu au tableau de bord Benchmarks sectoriels 18

19 Domaines d application Tous les secteurs d activité : Agroalimentaire Biens d'équipement de la personne, de la maison Culture, multimédia, édition Automobile, ferroviaire, aéronautique, spatial Mécanique, électronique, plasturgie Energie, chimie, pharmacie, santé Emballages, recyclage, etc. Tous les acteurs de la supply chain : Industriels Prestataires logistiques (entrepôt transport) Distributeurs, grossistes Détaillants, RHD, e-commerce Toutes les fonctions : DG/Achats/Production/ Qualité/R&D/Supply Chain/Marketing/Ventes, etc. 19

20 Domaines d application (suite) Les offreurs de solutions : Cabinets conseil Editeurs de logiciel Prestataires de service Les écoles et universités IUT, Licence, Master, Doctorat Ecoles d ingénieurs Ecoles de commerce Sciences de gestion Les associations professionnelles, clubs logistiques, organismes institutionnels, etc. Supply Chain Meter,

21 Comment ça marche? La télécommande : une interface intuitive pour trouver les indicateurs en 3 clics 2 filtres de sélection : - Niveau de maturité - Leviers logistiques Modélisation de la supply chain : - Fournisseurs - Industriels - Prestataires logistiques - Distributeurs - Consommateurs Modélisation de la chaîne fonctionnelle : - Rôle des fonctions dans la chaîne de valeur - Impact sur le processus logistique 21

22 Accès aux indicateurs à partir d une interface intuitive et interactive Classification des indicateurs par maillon, par fonction, par typologie Une fiche technique par indicateur 22

23 Gabarits prêts à l emploi avec tableau de données et graphique Gabarits disponibles Exemple : Mesure de la Variabilité de La demande Sous Excel pour mettre le pied à l étrier 23

24 Membres utilisateurs SCMeter 24

25 Membres utilisateurs SCMeter (suite) Supply Chain Meter,

26 Plan 1. Définitions / Principes généraux 2. Les «bonnes» et «mauvaises» mesures 3. Les 4 leviers de la performance logistique 4. Le référentiel Supply Chain Meter : Langage commun de la performance 5. Les 12 mesures vitales 6. L impact financier des performances opérationnelles 7. Le processus de pilotage de la performance 8. La mise en œuvre des indicateurs dans l entreprise 9. Le tableau de bord Supply Chain 10. Se benchmarker pour aller plus loin / Démonstration 26

27 Les 12 mesures vitales Levier Fiabilité Levier Efficience Levier Réactivité Levier Personnel & Environnement 1. Taux de service client 2. Taux de fiabilité des prévisions de vente 3. Taux de respect des programmes opérationnels 4. Taux d exactitude des master data 5. Coût de non qualité 6. Rentabilité des capitaux employés 7. Taux de rotation des stocks 8. Délai de commande-livraison 9. Vitesse d exécution 10. Taux de formation 11. Taux d absentéisme 12. Tonnes.kilomètres 27

28 Liens entre les performances opérationnelles et les résultats financiers Quel est l impact de 10 % de non qualité sur les résultats financiers? Dettes FRN Coût de non qualité Stocks Besoin en fonds de roulement Capital Créances Clients Immobilisations Coût des ventes Rentabilité des capitaux employés Taux de service client Marge nette Chiffre d affaires Quel est l impact de + 2 % de taux de service sur les résultats financiers? 29

29 Impact financier de la réduction des délais (augmentation de la vitesse) Réduction des délais Dettes FRN Stocks Créances Clients Achats Frais directs Frais indirects Besoin en fonds de roulement Immobilisations Coût des ventes Chiffre d affaires Capital Marge nette Rentabilité des capitaux employés 30

30 Zoom sur 5 principales mesures 1. Taux de service client 2. Taux de fiabilité prévisions de vente 3. Taux de litige transport 4. Coût de possession de stock 5. Coût d entrée/sortie d entrepôt Cf. gabarits Supply Chain Meter 31

31 Zoom sur le taux de service client et le coût logistique Taux de service client Coût logistique - Coût d entrée/sortie de stock - Coût de possession de stock - Coût de transport aval - Coût de mise en rayon Composantes des gabarits Supply Chain Meter : - Définition - Formule de calcul - Protocole - Tableau de données - Graphique 32

32 Mesure du coût logistique Fournisseur/Entrepôt/magasin Fournisseur Entrepôt Distributeur Magasin Prix de revient industriel (PRF) Coût possession des stocks Coût d E/S de stock Coût transport Franco? % du prix de revient fournisseur Prix d achat entrepôt (PAE) Prix de cession au magasin (PCM) Marge brute Coût de possession des stocks Coût d E/S de stock Coût transport aval Marge brute? % du prix de revient entrepôt Coût logistique total Distributeur Hors coût administratif Coût réception Coût mise en rayon Coût possession St. Marge brute 33

33 Plan 1. Définitions / Principes généraux 2. Les «bonnes» et «mauvaises» mesures 3. Les 4 leviers de la performance logistique 4. Le référentiel Supply Chain Meter : Langage commun de la performance 5. Les 12 mesures vitales 6. L impact financier des performances opérationnelles 7. Le processus de pilotage de la performance 8. La mise en œuvre des indicateurs dans l entreprise 9. Le tableau de bord Supply Chain 10. Se benchmarker pour aller plus loin / Démonstration 34

34 Le pilotage de la performance Action de conduire une organisation vers l atteinte de ses objectifs stratégiques à l aide d une méthode structurée et d outils efficaces Pilotage stratégique Pilotage opérationnel Suivi physique et financier Tableau de bord stratégique Suivi mensuel Tableaux de bord opérationnels Suivi hebdomadaire Tableaux de suivi des flux Suivi quotidien 35

35 Une démarche en 5 étapes Evaluer les performances par des revues de direction Lancer des initiatives stratégiques Etablir la vision et les orientations stratégiques 2 Etablir la carte stratégique et définir les objectifs clés Déployer les mesures de performance et construire le tableau de bord 4 3 Aligner le processus logistique sur la stratégie Supply Chain Meter,

36 2.1/ Etablir la carte stratégique Quelles sont nos priorités et qu'est-ce qui doit changer pour atteindre notre vision du futur? 37

37 2.2/ Construire le tableau de bord prospectif Environnement Finances Clients Processus Personnel Déployer le management par objectif Réduire les émissions CO2 Améliorer les marges Améliorer la satisfaction client Améliorer l efficacité de la Supply Chain Développer la polyvalence Indicateurs Objectifs stratégiques Tonnes CO 2-20 % Excédent Brut d Exploitation (EBE) Taux de satisfaction client Taux de service client Coût logistique global Salariés avec objectifs alignés sur la stratégie + 10 % 98 % clients A 98 % circuit GMS 8 % du CA 80 % Initiatives stratégiques Améliorer la fiabilité des prévisions Optimiser les stocks Définir les objectifs dans les fiches de fonction Budget 75 K 30 K Resp Pour chaque facteur clé de succès: Indicateurs liés aux objectifs Cibles de performance Initiatives ou plans d action stratégiques Budget alloué Nom d un responsable Brice Peter 12 K Lina 38

38 3/ Aligner le processus logistique sur la stratégie / Déterminer les ICP pertinents Exemple Améliorer l efficacité de la Supply Chain Facteur clé de succès Offrir 98 % de taux de service aux clients A Réduire les coûts logistiques à 8 % pour le circuit GMS Réduire les émissions de CO2 (- 20 %) Objectifs clés Indicateurs logistiques opérationnels Segmenter les clients et les produits Définir la politique de service et de stock Elaborer des prévisions de vente fiables Renforcer les liens avec les partenaires clés Optimiser les ressources industrielles et logistiques Servir les commandes dans le respect des accords de service Processus logistique (extrait) 39

39 Définir les modalités de mise en œuvre et de suivi des indicateurs Qui est le responsable de chaque indicateur? Indicateurs clés / KPI Facteurs de processus Indicateurs d interface Indicateurs d activité Quelles sont les modalités de collecte? Quelle fréquence de mesure? Comment représenter l indicateur? A qui sont diffusés les résultats, pour quelles décisions? Quel est le coût de l indicateur (collecte des données et production de la mesure)? 40

40 Source et qualité des données Source des données o o o Bases de données Formulaires de saisie Remontées clients Qualité des données o o Type, granularité, maille, unité de mesure, périmètre, exhaustivité, période de collecte, cas particuliers à définir précisément et sans équivoque Fiables, incontestables et vérifiables à tout instant 41

41 Qualité d un bon indicateur Est objectif (on ne triche pas!) et représentatif de la réalité Est fiable et reproductible Donne une information exacte et précise Met en évidence les évolutions Est accompagné d un commentaire décrivant l évolution, les faits marquants, le contexte Est facile à établir, à alimenter 42

42 Format de l indicateur L'indicateur peut être présenté sous différentes formes selon le nombre de critères à représenter : o courbe o diagramme o histogramme o camembert o radar o état d avancement de projet o tableau chiffré o couleurs o signes o dessins, etc. 43

43 4.1/ Déployer les mesures de performance Nommer un garant de processus clé en charge du déploiement et de l efficacité des mesures auprès des responsables opérationnels Il doit s assurer que : o les indicateurs sont cohérents, pertinents et correctement déployés o les ressources du processus sont suffisantes o les mesures et les analyses sont effectuées o les missions et les plans d action sont mis en œuvre Les mesures doivent être déléguées aux resp. opérationnels après avoir été clairement décrites et comprises 44

44 4.2/ Reporter les performances Tableau de bord : Outil de pilotage et d aide à la décision regroupant une sélection d indicateurs pertinents Source : M. Dubuc, 2010 Source : Supply Chain Meter,

45 Exemple de tableau de bord Source : A. Fernandez,

46 Affichage du tableau de bord Attention au manque de lisibilité d un panneau d affichage surchargé! Source : M. Dubuc,

47 Le tableau d affichage en 3 parties pour plus d efficacité 1/ Affichage des mesures vitales 2/ Affichage des mesures locales (ind. de processus) + liens avec les mesures vitales 3/ Plans d action Affichage clair, visuel, coloré / actions visibles / résultats mesurés 48

48 5/ Manager le processus de planification stratégique Comité exécutif 5/ Revues stratégiques mensuelles 1/ Définition objectifs stratégiques Comité exécutif Directions opérationnelles 2/ Traduction en stratégies et objectifs opérationnels DRH 4/ Déclinaison objectifs opérationnels en critères d intéressement du personnel et de rémunération des cadres 3/ Validation des stratégies et objectifs opérationnels Comité exécutif 49

49 Plan 1. Définitions / Principes généraux 2. Les «bonnes» et «mauvaises» mesures 3. Les 4 leviers de la performance logistique 4. Le référentiel Supply Chain Meter : Langage commun de la performance 5. Les 12 mesures vitales 6. L impact financier des performances opérationnelles 7. Le processus de pilotage de la performance 8. La mise en œuvre des indicateurs dans l entreprise 9. Le tableau de bord Supply Chain 10. Se benchmarker pour aller plus loin / Démonstration 50

50 Se benchmarker pour aller plus loin Se benchmarker pour : Se situer Se comparer S améliorer Exemple Pour vos premiers benchmarks : Solliciter l expertise de Supply Chain Meter Se réunir entre acteurs de la même filière S accorder sur les indicateurs clés Mesurer sa performance individuelle Se comparer à la performance collective 51

51 Exemples de benchmarks sectoriels «Glaces», «Surgelés» Depuis octobre entreprises 4 Mions colis / mois Suivi de 5 indicateurs Depuis janvier entreprises 3,5 Mions colis / mois Suivi de 6 indicateurs 52

52 Benchmark «Produits Frais» Depuis le 15 juillet entreprises 20 Mions colis / mois Suivi de 10 indicateurs 1. Taux de service client (rendu plate-forme) 2. Taux de litige transport 3. Taux de fiabilité des prévisions de vente 4. Fréquence de livraison 5. Délai de livraison 6. Délai de préparation de commande 7. Taux de dégagement 8. Taux de pénalité client / Chiffre d affaires 9. Taux de palettes intermédiaires 10. Poids moyen palette.sol 53

53 Autres benchmarks : Mécanique et Entreposage Benchmark Mécanique : s adresse aux industries de la métallurgie (mécaniques et tôleries fines de précision) fournissant les filières automobile, ferroviaire, construction navale, nautisme, aéronautique, spatial, exploitations agricoles, engins de manutention, travaux publics. Lancement : Avril 2012 Benchmark Entreposage : s adresse aux prestataires logistiques ambiant et température dirigée Lancement : Mai

54 Portail de e-benchmarking Supply Chain Meter Taux de service client Après l enregistrement de vos données, le système affiche votre performance et vous situe par rapport à la moyenne et aux mini/maxi du secteur selon un processus fiable et sécurisé 55

55 Conclusion 1. La performance, un concept abstrait mais vital dont l approche doit être structurée et outillée 2. Une douzaine de mesures opérationnelles conditionnent la performance financière (fort impact de la Supply Chain sur la rentabilité et la compétitivité de l entreprise) 3. Nous entrons dans l ère de la mesure des performances 4. Supply Chain Meter, langage commun et benchmarks sectoriels pour l excellence logistique dans toutes les filières 5. Le tableau de bord : boussole du manager pour prendre les bonnes décisions 56

56 Exercice dirigé (3,5 heures) Par binôme, à partir d un objectif stratégique ou d une mission de votre choix : Cartographier le processus clé et déterminer l indicateur majeur de pilotage ; fixer l objectif à atteindre Identifier l impact financier sur les composantes de la rentabilité des capitaux employés Identifier les indicateurs de processus contribuant à l objectif stratégique Définir un plan d action visant à remplir la mission Réalisation : 2,5 heures Restitution : 1 heure 57

57 Travaux pratiques Recenser les indicateurs suivis par votre entreprise Les répartir entre «bonnes» et «mauvaises» mesures selon la vision de Clarke et al. Mettre en évidence les synergies et les antagonismes entre indicateurs Commenter la situation en regard des 4 leviers logistiques, des mesures vitales et de l impact financier 58

58 Bibliographie AFNOR, FD X , Management de la logistique, de la stratégie aux indicateurs, Afnor, 2007 BERRAH L., L Indicateur de performance, concepts & applications, Cépaduès Editions, 2002 CLARKE R. et al., Doubler la performance de l entreprise ; les 7 leviers, Afnor, 2008 FERNANDEZ A., L Essentiel du tableau de bord, Editions d Organisation, 2011 JOUENNE T., Les Quatre leviers de la logistique durable, Revue Française de Gestion Industrielle, Vol. 29, n 1, 2010 KAPLAN R., NORTON D., Tableau de bord prospectif, Editions d Organisation, 2003 LOCHARD J., Les Ratios qui comptent, Editions d Organisation, 2008 LORINO P., Méthodes et pratiques de la performance, Ed. d Organisation,

59 Merci de votre attention! Questions? Pour devenir membre : cliquer ici Pour plus d informations : SUPPLY CHAIN METER 18, rue de la Pépinière Paris Tél : / Christian MILLET / Thierry JOUENNE 60

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter

Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter SUPPORT DE FORMATION VERSION 2015 Préambule Ce support de formation est proposé

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p.

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. CFR & CGL Consulting Carnet de bord Supply Chain Avec le concours de SOMMAIRE I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2 II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6 III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. 7

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Conseil en Amélioration de Performances

Conseil en Amélioration de Performances Gérer et réussir ensemble vos projets complexes pour améliorer votre résultat financier Conseil en Amélioration de Performances Nous améliorons les performances opérationnelles et financières de votre

Plus en détail

L audit Flash Supply Chain Master

L audit Flash Supply Chain Master Comment relever le défi logistique des PME? L audit Flash Supply Chain Master Le Mans, 24 mars 2011 Thierry JOUENNE, CFPIM Directeur associé, Supply Chain Masters Plan 1. Le défi industriel français 2.

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients Parfum & Beauté La voie de l excellence entre vous et vos clients Excellence logistique, un atout de luxe Les points de contacts, réels et virtuels, avec le consommateur reflètent l originalité et la sophistication

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI.

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Pilotage d atelier Piloter l atelier l grâce au système d information d : Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Le MES? Un Manufacturing execution system (abrégé en MES) est un système informatique dont

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT DANS UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MARQUÉ PAR UNE FORTE MONTÉE DES RISQUES, LA CAPACITÉ À ANTICIPER ET À «METTRE SOUS TENSION» L ENSEMBLE

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 DURÉE DE L ENSEIGNEMENT ÉPREUVE N 11 CONTRÔLE DE GESTION (à titre indicatif) : 210 heures 18 crédits européens 1. Positionnement

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Thierry JOUENNE, Professeur associé, CNAM Paris Paris, 6 mai 1 1 Plan 1. Rappel historique. Le projet Casino-Sarbec Point de départ Processus

Plus en détail

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service OPTIMISATION DES STOCKS, DES PRÉVISIONS ET DE LA QUALITÉ DE SERVICE Objectifs : Augmenter les performances

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES ACHATS MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES APPROVISIONNEMENTS NÉGOCIATION ACHATS LES ACHATS DE SOUS-TRAITANCE LES ACHATS

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Quelques constats pour commencer! La gestion est devenue incontournable Tout comme le pilote d un avion, le chef d entreprise

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires 1 Objectif du kit de sensibilisation Mettre à disposition des industriels et des

Plus en détail

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance Performance En Ligne Le logiciel de gestion de la performance Accordance Consulting 2015 AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Accordance Consulting 2015-2 Aperçu

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité MIL GB/OB/LK -1- Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité Professeur Gérard BAGLIN Département MIL baglin@hec.fr - 33 1 39 67 72 13 MIL www.hec.fr/mil -2- Les déterminants financiers EVA : Economic

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ. 25/01/2013 Amue 2013 1

ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ. 25/01/2013 Amue 2013 1 ATELIER 6 : LA MODÉLISATION DES PROCESSUS ACHATS DANS UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ 25/01/2013 Amue 2013 1 LES PROCESSUS MÉTIERS 25/01/2013 Amue 2012 MODÉLISATION DES PROCESSUS La modélisation : 25/01/2013 Amue

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

HORIZON Pop Suite Logicielle de P ilotage Opérationnel de la Performance Rendre vos processus compétitifs plus légers, plus réactifs, plus agiles et plus sûrs www.concept-pop.com Process Mapping Process

Plus en détail

LA MESURE DE LA PERFORMANCE

LA MESURE DE LA PERFORMANCE LA MESURE DE LA PERFORMANCE Pour tout projet commercial, le manageur doit prévoir, dès la conception, un suivi des actions commerciales mises en œuvre. Un des rôles du manageur est en effet de contrôler,

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting Performance en Ligne Le logiciel de gestion de la performance ACCORDANCE Consulting _ www.accordance.fr _ AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Ø Aperçu La société

Plus en détail

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines www.germico.com info@germico.com 418 977-2555 Finance Tableau de bord financier Maximisez la rentabilité de votre entreprise avec l aide de notre tableau de bord financier. UN OUTIL PERFORMANT La simplicité

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Notre métier, augmenter votre efficacité

Notre métier, augmenter votre efficacité Notre métier, augmenter votre efficacité FRANCE USA CHINE INDE Quatre leviers opérationnels Innovation Élaboration de business plans opérationnels Optimisation des processus de développement de nouveaux

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise 1 Des dérives entendues en entreprises «Je pensais avoir 6 mois de trésorerie, je viens de voir que je n en ai plus qu 1» «Je suis passé d un carnet

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Chapitre II : Gestion des stocks :

Chapitre II : Gestion des stocks : Chapitre II : Gestion des stocks : Section I : Présentation générale de la problématique des stocks I. 1. DEFINITION DES STOCKS : Un stock est une quantité de biens ou d articles mis en réserve pour une

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL BPR-Bechtel dispense les meilleurs services d ingénierie d usine auprès des industries lourdes et favorise une relation à long terme basée sur la confiance,

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Remerciements... 7 Introduction... 9 Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION D UN INSTRUMENT DE PILOTAGE... 11 Chapitre 1 Un système nommé «entreprise»... 13 1. L approche

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Une offre intégrée de conseil et formation Quelques références CKS CKS consulting CKS consulting CKS Consulting couvre les principales problématiques Achats des grandes organisations

Plus en détail