TD SYSTEMES ELECTRONIQUES CYCLE 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD SYSTEMES ELECTRONIQUES CYCLE 2"

Transcription

1 IUT1 de Grenoble Département GEII 1 ère année TD SYSTEMES ELETONIQUES YLE 2 IUITS DU 1 E ODE (EPONSE INDIIELLE) EGIME SINUSOÏDAL ETABLI (VALEUS INSTANTANNEES ET OMPLEXES, ESOLUTION DE IUITS) IUITS DU 1 E ODE (EPONSE HAMONIQUE, DIAGAMME DE BODE) IUITS DU 1 E ODE ET AOP IDEAUX (DIAGAMME DE BODE ET APPLIATIONS) AOP EELS (IMPEFETION DYNAMIQUE PODUIT GAIN BANDE)

2 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 2/17 Thème 1 - ircuits du 1 er ordre réponse indicielle Exercice 1 onstruire avec précision l évolution des tensions v (t) et v (t) du circuit suivant lorsqu il est attaqué par le signal représenté ci-dessous ( =,5k, =,5µF). V (t) v (t) (V) 4 2 t,25,5,75 1 1,25 1,5 (ms) Exercice 2 En s appuyant simplement sur un raisonnement physique, donner l allure de la tension de sortie de chacun des circuits suivants lorsque la tension d entrée passe instantanément de à la valeur E positive (la tension e = était appliquée depuis longtemps) (a) (b) (c) Exercice 3 1 ) Etablir l expression littérale de la loi v(t) du circuit ci-contre (le condensateur est déchargé à l instant t=). 2 ) eprésenter la courbe de variation de v(t) pour : E = 6V, = 1,5 k, = 1 µf 3 ) alculer le temps au bout duquel v atteint la valeur de 3,5V. E t v(t)

3 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 3/17 Exercice 4 Préparation au TP réponse indicielle d un circuit. Eg passe de à 1V par valeur positive. g = 5 = coax + oscillo = oscillo 1 ) 1 =, simple câble coaxial entre l oscilloscope et le générateur. Donner l allure du signal que l on verrait sur l écran de l oscilloscope. (calcul de S(+) et de S()) : a) si l oscilloscope est idéal = et infinie. b) si = 1M et = 11pF. g Eg générateur 1 s(t) oscilloscope 2 ) 1 = 1M Donner l allure du signal que l on verrait sur l écran de l oscilloscope. (calcul de S(+) et de S( )). a) si l oscilloscope est idéal = et infinie. b) si = 1M et = 11pF Exercice 5 Pour le circuit ci-dessous on a pour condition initiale : Vc( - ) =. 1 ) Quelle est la valeur de V 2 ( - )? (K1 et K2 ouverts) 2 ) A l instant t =, l interrupteur K2 étant ouvert on ferme l interrupteur K1, établir les lois de v (t) et v 2 (t). Donner l expression de la constante de temps régissant ces lois. 3 ) A l instant t = on ferme l interrupteur K 2 (K1 étant maintenu fermé), donner l évolution des signaux v (t) et v 2 (t). E K2 v 2 (t) K1 v (t) Exercice 6 On considère le circuit suivant, oscillateur du composant de référence NE555 : V K est ouvert On applique la tension V sur le circuit, le condensateur étant initialement chargé à Error!. A - Déterminez la valeur finale de V (t). - Exprimez la constante de temps du circuit en fonction de ses composants. - Donnez l équation simplifiée de l évolution de V (t) en fonction de V et de τ. B - Application numérique : calculez la constante de temps et donnez l équation d évolution de V (t) pour A = B = 1kΩ, = 1µF, V = 15V. K - Tracez cette évolution ci-après, en indiquant clairement les grandeurs V (t) caractéristiques. Pour cela, vous déterminerez par le calcul la valeur de la tension V (t) pour t = τ. Vous tracerez également la tangente de V (t) à l origine. - Vous déterminerez par le calcul le temps t 1 pour lequel la tension V (t 1 ) = 1V

4 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 4/17 V (t) K est fermé 15V On décide de fermer l interrupteur quand V (t) = Error!, à t = t 1. - Déterminez la valeur finale de V (t). - Exprimez la nouvelle constante de temps du circuit en fonction de A ou 1V B, et et calculez-la. - Donnez l équation d évolution de V (t) pour A = B = 1kΩ, = 1µF, V = 15V. 5V - Tracez le plus proprement possible l allure de V (t) dans cette deuxième phase ci-après. emarque : dans un NE555, l interrupteur se rouvre quand V (t) t repasse par Error!. τ 5.τ Exercice 7 Pour les deux circuits ci-dessous le générateur de courant applique un échelon de courant à l instant t =. ondition initiale : Vc( - ) = Etablir pour chaque circuit l expression littérale de la loi de v(t). Tracer l évolution de v(t) sur le même graphe (ci dessous ) Pour le circuit b calculer la valeur de v à l instant t = 1 ms pour J = 1mA, = 1kΩ et = 1µF. j(t) J évolution de v(t) circuits (a) et (b) t j(t) v(t) j(t) circuit (a) v(t) circuit (b) Nous étudions à présent le schéma ci-dessous : est un échelon de tension, est initialement déchargé. 1 ) L AOP fonctionne-t-il en linéaire ou en saturé? Que vaut alors le potentiel V-? 2 ) A partir de t =, que vaut le courant dans le condensateur. 3 ) Etablir l expression littérale de la loi de s(t). Tracer l évolution de s(t). 4 ) Quelle est la valeur limite de s(t)? E s(t) t

5 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 5/17 Exercice 8 Pour les deux circuits représentés ci-dessous l interrupteur K est ouvert depuis longtemps. A l instant t = on ferme l interrupteur : établir l expression littérale de la loi de i L (t) et tracer i L (t) sur le même graphe. E K i L (t) L v (t) L E K i L (t) L v (t) L (a) (b) évolution de i L (t) circuit (a) évolution de i L (t) circuit (b)

6 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 6/17 Thème 2 - égime sinusoïdal établi valeurs instantanées, complexes, circuits Exercice 1 1 ) appeler l expression de la valeur efficace complexe associée à v = V M sin (ωt + φ) ; puis donner les valeurs efficaces complexes correspondant aux tensions suivantes (exprimées en volts): v sin( t ) 4 v 2 1sin( t ) 4 v 1 2 cos( ) 3 t 2 ) appeler l expression de la valeur instantanée i du courant dont la valeur complexe efficace associée est : ( j ) I I e ; puis donner les expressions des valeurs instantanées correspondant aux valeurs complexes efficaces suivantes (les courants sont exprimés en ma) : I 1 2 e ( j ) 3 I2 1 e I 3 1 j I 3 4 j 4 ( j ) 6 Exercice 2 ( ) Association d impédances: exprimer sous la forme Z jx puis Z Z e j l impédance complexe des dipôles AB suivants: (pour les dipôles -a- et -b- la pulsation est égale à 1 4 rad/s) 1mH 1 A 1 k,1µf,1µf A 1 1 1µF L A B B 1k B - a - - b - - c - 2 Exercice 3 Le but est de déterminer la valeur de i(t) du circuit ci-dessous en régime permanent, en passant par la notation complexe. 1 ) Donner la valeur efficace complexe de 2 ) Exprimer sous la forme analytique l impédance complexe Z vue de la source E (la mettre sous la forme Z=+jX ). 3 ) Faire l application numérique. 4 ) alculer le module et l argument de Z. 5 ) Donner la relation entre E, Z et I. 6 ) En déduire la valeur efficace complexe I du courant dans la résistance. 7 ) Déduire de I la valeur instantanée i(t) 8 ) alculer la tension u(t). 9 ) alculer la tension v (t) aux bornes du condensateur. i(t) u(t) v (t) L e ( t) 1 sin( t) avec = 1 4 rad/s = 2 L = 2mH = 1µF

7 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 7/17 Exercice 4 On applique la tension u(t) = U M sin(t) aux bornes d une résistance = 2 et d une bobine d inductance L =,1H. 1 ) Donner la valeur efficace complexe de u(t) 2 ) Exprimer sous la forme analytique l impédance complexe Z vue de la source U (la mettre sous la forme Z=+jX ) 3 ) Exprimer le module et l argument de Z. 4 ) Donner la relation entre E, Z et I. 5 ) En déduire la valeur efficace complexe I du courant dans la résistance. 6 ) Faire l application numérique. 7 ) Donner l expression de l intensité i(t) du courant qui traverse et L à l instant t, sachant que U = 22V et que la fréquence est de 5Hz. 8 ) Donner l expression de v (t) tension aux bornes de, et de v L (t) tension aux bornes de L. u(t) B i(t) L Exercice 5 Le circuit ci-dessous est alimenté par une source de tension = 25sin(t). 1 = 1 k ; 2 = 2 k ; =,5 F ; = 1 rad/s i(t) 1 ) Donner l expression de l intensité i(t) que débite cette source. 2 ) alculer la tension u(t) aux bornes du condensateur. 1 2 u(t)

8 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 8/17 Thème 3 - ircuits du 1 er ordre réponse harmonique, Bode Exercice 1 1 ) appeler les valeurs en décibel des nombres suivants: ) appeler les relations de définition et les noms donnés aux grandeurs notées:, T(ω), T(ω), T db (), Arg( T(ω) ). Exercice 2 Tracer page suivante les diagrammes asymptotiques du module T db () et de l argument des fonctions de transfert suivantes : 1 ) T 1 = +,1 T 2 = -2 2 ) Error! avec 3 = 1 3 rad/s Error! 4 = rad/s. 3 ) T 5 = T 3. T 4 Error! Error! (pour ces trois dernières préciser les expressions littérales et les valeurs des points remarquables). +4 T db (degré) +18 ArgT Exercice 3

9 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 9/17 Tracer ci-dessous les diagrammes asymptotiques du module T db () et de l argument des fonctions de transfert suivantes : 1 ) Error! avec 1 = rad/s 2 ) Error! avec 2 = rad/s, puis Error! 3 ) T 4 = -2. T 2 +4 T db (degré) ArgT Exercice 4 Pour chacun des montages ci-dessous, 1 ) établir l expression littérale de la fonction de transfert Error! ; 2 ) tracer, en précisant les points remarquables, l allure du diagramme asymptotique de T db () et celle du diagramme asymptotique de Arg( T(ω) ) (a) (b) (c) (d) (e) 3 ) A quelle condition la fonction de transfert du montages (e) est-elle indépendante de la fréquence?

10 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 1/17 Exercice 5 e = 1M -2 s = 9 M A s B e = 1 pf s = 1 pf v s e M e -4 1 ) Etablir l expression littérale de la fonction de transfert Error!. 2 ) Tracer page suivante les diagrammes «asymptotiques» de T db () et de Arg( T(ω) ) Arg T (degré) -1 TdB Arg T +1 (degré) 3 ) Par un raisonnement simple, sans utiliser l expression mathématique de T () retrouver les valeurs des deux «plateaux» de T db () pour des pulsations tendant vers ou vers l infini. 4 ) Le montage étudié ci-dessus est un montage atténuateur dont le coefficient d atténuation (le module de la fonction de tranfert : T) varie avec la pulsation. Déterminer la relation simple que doivent vérifier les valeurs de s, e, s et e pour que ce coefficient d atténuation soit indépendant de la pulsation. On obtient alors ce que l on appelle un «atténuateur compensé» en fréquence. (es résultats seront utiles pour un TP et pour l étude de la réponse indicielle de ce montage). -1

11 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 11/17 Exercice 6 1 ) Etablir l expression littérale de la fonction de transfert Error!. 1 = 3 2 = 1 L1 = L2 =,2 H 2 ) Tracer les diagrammes asymptotiques de T db () et de Arg( T(ω) ) et tracer les diagrammes réels de T db () et de Arg( T(ω) ). 1 L1 L2 2 T db Arg T (degré) ) alculer avec précision T db et Arg( T(ω) ).pour = 4 rad/s

12 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 12/17 Thème 4 - ircuits du 1 er ordre et AOP idéaux Bode et applications Exercice 1 1 ) Déterminer les expressions des fonctions de transfert Error! des deux montages ci-dessous en régime sinusoïdal et tracer les diagrammes asymptotiques de T db () et de Arg( T(ω) ) dans les deux cas. Que constate-t-on? v 2 Dans ce montage l amplificateur opérationnel est idéal et en fonctionnement linéaire. = 1k =,1µF v = 2 = 1k =,1µF montage (a) montage (b) T db (degré) ArgT ) appeler l allure de la réponse à un échelon de tension du montage (a). Par un raisonnement utilisant l étude précédente (en régime sinusoïdal) en déduire la réponse indicielle du montage (b). 3 ) On place maintenant une résistance de charge c de 1k en sortie. Etablir si nécessaire les nouvelles fonctions de transfert en régime sinusoïdal et tracer sur les mêmes axes les nouveaux diagrammes asymptotiques. onclure. omment sont modifiées les réponses indicielles par rapport à celles des conditions de la question (b)? Exercice 2

13 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 13/ v = 1 k; 2 = 1 k1 =,2 µf ; 2 = 2 nf 1 ) Etablir l expression littérale de la fonction de transfert Error!. 2 ) Tracer les diagrammes asymptotiques de T db () et de Arg( T(ω) ). +2 T db (degré) ArgT ) On applique maintenant v = V 1 + V 2M sin(t) ; V 1 =,1V, V 2M =,1V et = 1 rad/s. En régime permanent, établir l expression de.

14 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 14/17 Thème 5 - Amplificateurs Opérationnel éel produit gain bande Partie A On considère le montage classique non-inverseur à AOP, avec 1 = 1kΩ et 2 = 99kΩ ( 2 dans la contreréaction). L entrée est sinusoïdale, de valeur crête 1mV. a) appelez l allure du tracé asymptotique du module du diagramme de Bode du gain différentiel. Notez sur ce diagramme toutes les grandeurs définies en cours (F T, F, Ad ) en rappelant leur définition. A partir de là, la réponse à chaque question devra être donnée pour les 2 AOP étudiés : le TL81 et le UA741. On pourra ranger ces résultats dans un tableau de manière à les comparer. b) En vous aidant de la documentation constructeur et de ce qui a été vu avant, déterminez la valeur de F T et F. c) Après avoir calculé la fréquence de coupure du montage, déterminez l expression du nouveau gain complexe du montage d) Tracez, sur le papier LOG joint, le diagramme asymptotique de Bode (module et phase) du gain du montage. e) Sur votre feuille, en vous servant des diagrammes asymptotiques, tracez la tension de sortie si la fréquence de la tension d entrée est de F 1 = 1kHz, F 2 = 2kHz puis F 3 = 5kHz. Attention : bien prendre en compte module et phase! f) On veut augmenter la bande passante du montage en utilisant 2 montages AOP identiques. Dessinez le schéma et calculez la nouvelle bande-passante après avoir tracé une esquisse du diagramme de Bode. Partie B On veut maintenant étudier très succinctement le montage suivant : V e + V s = 4Ω ; = 1nF ; 2 = 9kΩ ; 1 = 1kΩ a) Déterminez la fonction de transfert complexe de ce montage en considérant l AOP idéal. Quel est le type de filtre réalisé? Tracez le diagramme de Bode de ce montage avec AOP idéal. b) Tracez le diagramme de Bode complet en prenant en compte le produit gain bande de l AOP (TL81). Au final, quel est le type de filtre?

15 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 15/17

16 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/bode/aop réel 16/17

17 ycle 2 1 er ordre indiciel/harmonique/régime sinus/aop réel 17/17

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires

Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires 25 Lechapitreprécédent avait pour objet l étude decircuitsrésistifsalimentéspar dessourcesde tension ou de courant continues. Par

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques Université Paris XI 2010-2011 L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques 1 2 Séance n 1 : introduction et prise en main Résumé. L objectif de ce premier TP est de se familiariser avec les appareils

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

CONVERTISSEURS NA ET AN

CONVERTISSEURS NA ET AN Convertisseurs numériques analogiques (xo Convertisseurs.doc) 1 CONVTIU NA T AN NOT PLIMINAI: Tous les résultats seront exprimés sous formes littérales et encadrées avant les applications numériques. Les

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K

Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K + τ.p. K.e τ K.e /τ τ 86% 95% 63% 5% τ τ 3τ 4τ 5τ Temps Caractéristiques remarquables de la réponse à un échelon e(t) = e.u(t). La valeur

Plus en détail

Notions d asservissements et de Régulations

Notions d asservissements et de Régulations I. Introduction I. Notions d asservissements et de Régulations Le professeur de Génie Electrique doit faire passer des notions de régulation à travers ses enseignements. Les notions principales qu'il a

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE Analyse et synthèse des circuits ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Amplificateur à deux étages : gains, résistances "vues", droites de charges, distorsion harmonique

Amplificateur à deux étages : gains, résistances vues, droites de charges, distorsion harmonique Problème 6 Amplificateur à deux étages : gains, résistances "ues", droites de charges, distorsion harmonique Le circuit analysé dans ce problème est un exemple représentatif d'amplificateur réalisé à composants

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL BTS Groupement A Mathématiques Session 11 Exercice 1 : 1 points Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL On considère un circuit composé d une résistance et d un condensateur représenté par

Plus en détail

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ Méthodes de Caractérisation des Matériaux Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ 1. Symboles standards et grandeurs électriques 3 2. Le courant électrique 4 3. La résistance électrique 4 4. Le

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

Automatique des systèmes linéaires continus

Automatique des systèmes linéaires continus MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D ORAN-M B- FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE DEPARTEMENT D AUTOMATIQUE Polycopié de : Automatique

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Module : réponse d un système linéaire

Module : réponse d un système linéaire BSEL - Physique aliquée Module : réonse d un système linéaire Diaoramas () : diagrammes de Bode, réonse Résumé de cours - Caractérisation d un système hysique - Calcul de la réonse our une entrée donnée

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 1A ISMIN Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 Sommaire. I. Introduction, définitions, position du problème. p. 3 I.1. Introduction. p. 3 I.2. Définitions. p. 5 I.3. Position du problème. p. 6 II. Modélisation

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES

SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES SIGNAUX NUMERIQUES Un signal numérique

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Module : propagation sur les lignes

Module : propagation sur les lignes BS2EL - Physique appliquée Module : propagation sur les lignes Diaporama : la propagation sur les lignes Résumé de cours 1- Les supports de la propagation guidée : la ligne 2- Modèle électrique d une ligne

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Lycée SCHWEITZER MULHOUSE PC* 2012/ 2013 TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE LIVRET 2

Lycée SCHWEITZER MULHOUSE PC* 2012/ 2013 TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE LIVRET 2 Lycée SCHWEITZER MULHOUSE PC* 01/ 013 TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE LIVRET 1 Etude d un haut-parleur Etude de la diffusion Onde dans un coaxe Jeudi 15 novembre Nicolas-Maxime Nastassja-Awatif Hugo-Robin

Plus en détail

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification CHAPITRE V Théorie de l échantillonnage et de la quantification Olivier FRANÇAIS, SOMMAIRE I INTRODUCTION... 3 II THÉORIE DE L ÉCHANTILLONNAGE... 3 II. ACQUISITION DES SIGNAUX... 3 II. MODÉLISATION DE

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques Durée 4 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

BK 2515, BK 2516 DAS 50 DAS 30

BK 2515, BK 2516 DAS 50 DAS 30 Oscilloscopes numériques portables, 2 voies entièrement isolées 2 BK 2515, BK 2516 2 voies isolées (1000V CAT II et 600V CAT III) Bande passante: 60MHz (BK2515) et 100MHz (BK2516) Résolution verticale

Plus en détail

1.1.1 Signaux à variation temporelle continue-discrète

1.1.1 Signaux à variation temporelle continue-discrète Chapitre Base des Signaux. Classi cation des signaux.. Signaux à variation temporelle continue-discrète Les signaux à variation temporelle continue sont des fonctions d une ou plusieurs variables continues

Plus en détail

Cours de Systèmes Asservis

Cours de Systèmes Asservis Cours de Systèmes Asservis J.Baillou, J.P.Chemla, B. Gasnier, M.Lethiecq Polytech Tours 2 Chapitre 1 Introduction 1.1 Définition de l automatique Automatique : Qui fonctionne tout seul ou sans intervention

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

Module : systèmes asservis linéaires

Module : systèmes asservis linéaires BS2EL - Physique appliquée Module : systèmes asservis linéaires Diaporamas : les asservissements Résumé de cours 1- Structure d un système asservi 2- Transmittances en boucle ouverte et ermée 3- Stabilité

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

Equations différentielles linéaires à coefficients constants

Equations différentielles linéaires à coefficients constants Equations différentielles linéaires à coefficients constants Cas des équations d ordre 1 et 2 Cours de : Martine Arrou-Vignod Médiatisation : Johan Millaud Département RT de l IUT de Vélizy Mai 2007 I

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Laboratoires de Physique générale

Laboratoires de Physique générale Laboratoires de Physique générale Cours PHYS-F101 et PHYS-F102, BA1 en Sciences Physiques Année académique 2010-2011 Titulaires : Laurent Favart et Pascal Vanlaer Assistants : Malek Mansour et Tiziana

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Audiovisuel Multimédia

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Audiovisuel Multimédia Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention du candidat : le sujet comporte 3 parties différentes.

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 2-1144 rév. 1. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 2-1144 rév. 1. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 2366 Section s ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 2-1144 rév. 1 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac)

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail