Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur"

Transcription

1 Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

2 Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi : référentiels et montage d une séquence Après-midi : Restitution / Mutualisation

3 Première Partie : Le référentiel : 1/ comment et pourquoi utiliser un référentiel? Le référentiel constitue le cadre de référence des savoirs à transmettre. Il permet de bâtir une progression et situer de façon logique la période de la séquence dans l année. Il est l outil indispensable dans l élaboration de la séquence ( détermine les compétences /savoirs à transmettre et limites des connaissances).

4 2/ Les différents référentiels: Tertiaire commercial : filière vente BEP MRCU BCP ARCU BCP VENTE BCP COMMERCE Economie /Droit BAC Tertiaire CAP EVS A ou B CAP ECMS

5 Tertiaire administratif: filière secrétariat et comptabilité BEP MSA BCP secrétariat BCP comptabilité Economie/droit Bac tertiaire

6 3 / Les manuels De nombreux manuels sont à la disposition des enseignants, ils permettent d illustrer les séquences. En aucun cas leur sommaire ne peut être considéré comme une progression à suivre à la lettre.

7 4/Les spécificités d un public d adolescents. Origine en 2 nde professionnelle: Collège ( 3eme ou 3eme DP 6). Origine en 1 ere professionnelle: CAP ou 2 nde professionnelle. Profil : Public jeune souvent avec une image négative du système scolaire et d eux-même d où la nécessité d un accompagnement et d un encouragement. Nécessité de l apprentissage d une remise au travail progressive( devoirs maison /travaux à rendre ) et d autonomie.

8 Les règles de vie de classe doivent être clairement définies voire écrites ainsi que les exigences attendues par l enseignant en début d année scolaire et il est indispensable de s y tenir!

9 5/ Notions de PNL La Programmation Neuro Linguistique est une méthode née dans les années 1970 qui part du postulat que nos apprentissages, nos manières de penser, de sentir, de ressentir sont programmés et repose sur notre système nerveux. Notre langage structure et reflète la façon dont nous pensons. Il véhicule nos expériences, nos représentations du monde

10 En relation de face à face, l enseignant doit s adapter pour faciliter la communication et choisir des canaux de communication variés ( écrit/oral/audio visuel) adaptés à chacun. La PNL distingue 3 registres sensoriels principaux, c est les systèmes VAK : - Visuel / Auditif / Kinesthésique.

11 La PNL permet d améliorer sa communication en employant les mots, les formules du système sensoriel de son interlocuteur, en adaptant sa communication : supports écrits pour un visuel

12 Deuxième partie : Construire une séquence. Par quoi commencer? 1/Identifier le thème de la séquence dans le référentiel 2 /Fixer les objectifs 3/ Prévoir une progression : l escalier pédagogique. 4 / Choisir une méthode pédagogique 5 / Choisir des supports 6/ Trouver une accroche 7/ Prévoir l évaluation

13 1 / Identifier le thème A partir de la progression, identifier le thème de la séquence. Exemple : Référentiel BCP ARCU Tâche A2.1 La prise de contact téléphonique Compétence: C211.1 Maitriser les fonctionnalités du standard

14 Savoirs: S21.1 Les standards téléphoniques: La typologie, les fonctionnalités Les fonctionnalités: Il s agit de connaitre les différents types de standards du marche (PABX réseau filaire analogique ; IPBX autocommutateur téléphonique privé par internet) et d être attentif aux évolutions technologiques du domaine.

15 La typologie: Les principales fonctionnalités d un standard doivent être maitrisées (numéros d accueil, numéros abrèges, journal d appels, ligne sécurisée, restriction d appels, transferts, retour et renvoi d appel, mise en attente, présélection des appels, répondeur et la maintenance de premier niveau assimilée (vérification de la connectique).

16 2/ Fixer les objectifs Ils doivent être fixés de façon à ce que l enseignant puisse vérifier par la suite dans quelle mesure la séquence a permis de les atteindre. Il s agit de décrire avec le plus de précision possible les capacités, savoirs et savoirsfaire souhaités pour les élèves à la fin de la séquence.

17 Il faut tout d abord définir l objectif pédagogique final puis lister les objectifs intermédiaires nécessaires à l atteinte de l objectif final. Exemple : Les standards téléphoniques: Objectif final : maitrise des principales fonctionnalités d un standard ainsi que de la maintenance de premier niveau Objectifs intermédiaires : connaitre les différents types de standards et leurs fonctionnalités

18 3/ Choisir une méthode Méthode déductive : Pédagogie dite traditionnelle ou magistrale : le savoir est transmis de façon théorique : Dire et faire. Méthode inductive: cette méthode est basée essentiellement sur l action : Faire dire et Faire faire. L élève est au centre de l apprentissage et de ce fait plus motivé. Cette méthode utilise différents techniques : l exposé / le questionnement/la découverte/la démonstration.

19 4/ Choisir des supports Leur but est de faciliter la transmission. On distingue : - L analogie (accrocher des éléments nouveaux à des connaissances déjà existantes), par le biais d anecdotes, d exemples, d images Ex : Le circuit économique c est comme un moteur

20 - Les supports visuels : Ils permettent de varier et modifier le rythme de l apprentissage. Les transparents ( encore utilisés): attirent le regard de tous à un moment donné. Le texte doit se limiter à : 1idée par ligne / taille des lettres ne doit pas être inférieure à 0,5cm.

21 Leur utilisation doit se faire à un moment précis avec un objectif pédagogique précis : Visualiser un concept Récapituler des points clés Annoncer le plan de la séquence Faire corriger par un élève un exercice L enseignant lit le transparent à partir du rétroprojecteur et non de l écran afin de garder le contact visuel avec la classe.

22 Les articles de presse ( revues professionnelles / journaux / internet) : toujours en préciser et noter la source et la date. Choisir des articles récents, et ne portant pas à polémique. Eviter les textes trop longs.

23 Le diaporama : Power Point Il permet d inclure des images, des sons, c est un support très dynamique. Choisir une taille de police lisible dans une salle de classe.

24 Limiter le texte Couleur des lettres : Blanc de préférence ( moins fatigant) Limiter le nombre de diapositives.

25 Une vidéo : elle doit être suivie d un questionnement.

26 5 / Choisir une accroche C est un moyen en début de séquence d attirer l attention des élèves. Elle peut être une image :

27 Elle peut être un film / un objet / une histoire/une visite Le but est de faire participer les élèves et attirer leur attention.

28 6 / Concevoir des activités Varier les activités : alterner le travail en autonomie et en groupe. Proposer des activités en informatique ( recherches / applications) Alterner l oral et l écrit. Rédiger des consignes à l impératif Attention : Documents sont à consulter Annexes sont à compléter.

29

30 7 / L évaluation Evaluation formative permet de vérifier l acquisition des connaissances, elle peut prendre différentes formes : 1/La simulation ( accueillir un client ) 2/Le QCM ( qui ne reflète pas toujours la réalité des acquis) 3/ La reformulation 4 / Le contrôle écrit ( préciser le barème, proscrire les verbes dont les significations sont multiples,imprécises ou abstraites ).

31 Faire suivre le verbe d un indicateur de performance: Exemple: Expliquer à l aide d un exemple Identifier en coloriant

32 Ainsi on parle de taxonomie pour classer les niveaux de définition des objectifs. D après Bloom ( 1956 : docimologue américain père de la première classification hiérarchisée), on distingue 6 niveaux hiérarchisés: - 1 Connaissance - 2 Compréhension - 3 Application - 4 Analyse - 5 Synthèse - 6 Evaluation

33 Les verbes d action Les 6 catégories fondamentales: Connaître Comprendre Appliquer Analyser Synthétiser Evaluer Définir Illustrer Relier Classer Produire Argumenter Distinguer Expliquer Choisir Distinguer Créer Identifier Démontrer Utiliser Comparer Classer

34 Troisième partie: animer une leçon. En début de leçon: Situer la leçon dans la progression Contrôler les pré requis (ne pas hésiter à reprendre des notions mal ou non assimilées) Noter au tableau les objectifs de la leçon et son titre Susciter l'intérêt des élèves en partant d'un cas concret ou de leur vécu

35 Durant la leçon: Circuler dans la classe (ne pas rester figé), Solliciter la participation de tous les élèves en acceptant leurs réponses spontanées, Laisser aux élèves un temps de réflexion suffisant, Interroger nominativement, Exiger des élèves qu'ils demandent la parole avant de la prendre,

36 Eviter de répondre à la place des élèves, Exploiter toutes les réponses (même les réponses erronées), Reformuler ou faire reformuler les interventions mal exprimées (être, attentif à la maîtrise de la langue française, quelque soit la discipline), Valoriser toutes les interventions des élèves,

37 Ne pas ignorer les questions d'élèves et ne pas craindre d'apporter une réponse différée, Quelque soit la méthode, noter au fur et à mesure le plan du cours au tableau (ou découvrir progressivement les éléments de celui-ci avec un vidéoprojecteur) afin de fixer les repères, Faire une synthèse partielle à la fin de chacune des parties du cours,

38 Faire alterner phases actives individuelles ou collectives et phases d'écoute en fonction de la méthode choisie lors de la préparation de la leçon, Ne pas hésiter à faire des ruptures de rythme (l'attention maximale des élèves ne dépasse pas dix minutes consécutives), Utiliser le vocabulaire spécifique de la matière enseignée,

39 Définir et orthographier au tableau les termes nouveaux et ceux qu'on sait généralement poser un problème orthographique, Savoir ralentir le débit de la parole et répéter une phrase pour faciliter la prise de notes Suivre au mieux le découpage horaire prévu,

40 En fin de leçon: Synthétiser avec les élèves l'ensemble des acquis de la leçon (reformulation des éléments clés) Distribuer les travaux relatifs à la leçon en prévoyant un délai raisonnable pour leur réalisation Indiquer aux élèves sous quelle forme et à quel moment leurs acquis seront contrôlés

41 Après la leçon: Mettre à jour le cahier de texte de la classe (nature de la leçon, directives de travail, échéance pour le travail à réaliser, date du contrôle éventuel, matériel à prévoir pour la prochaine leçon ) Laisser la salle de classe dans l'état où l'on aime la trouver en arrivant (ranger les tables, effacer le tableau, ramasser les papiers )

42 Réaliser le plus vite possible l'autodiagnostic du déroulement de la leçon afin de l'améliorer ou le modifier et prendre en note les conclusions sur la préparation ou le polycopié afin d'être en mesure d'en tenir compte lors d'une réutilisation éventuelle.

Anglais en Lycée Professionnel

Anglais en Lycée Professionnel Anglais en Lycée Professionnel Recommandations pratiques 1. Conception et préparation de la séance/séquence 1 Conception et préparation de la séquence : (voir fiche maquette de séquence) Définir la tâche

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS Année 2011 / 2012 Véronique MONMARON Bruno CHARMOILLE IEN Economie et Gestion Martine GIONTA Elisabeth

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2)

1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2) 1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2) ANALYSE REFERENTIEL REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSSIONNELLES ACTIVITE PRINCIPALES TACHES Principaux outils techniques et moyens

Plus en détail

Langues étrangères pages 48-57

Langues étrangères pages 48-57 SOMMAIRE langues ÉtrangÈres Langues étrangères pages 48-57 langues etrangeres les + langues étrangères > Plus de 30 formateurs natifs ou experts d une langue étrangère > Plus de 10 langues à notre panel

Plus en détail

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation PLAN I. CREATION DE SEQUENCES : DIFFERENTES PHASES POSSIBLES... 3 Phase 1: Lecture des programmes et

Plus en détail

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion :

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Pascal ROOS Professeur d Économie Gestion Lycée Edmond Rostand, Saint Ouen l Aumône (95) Face

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

Certification t intermédiaire

Certification t intermédiaire Certification t intermédiaire BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4épreuvessur5sontenCCF Les épreuves

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google Passif Portable Incompréhension Mettre en place des situations professionnelles Fixer des objectifs de départ et les atteindre

Plus en détail

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10 Sommaire Informations générales 1 Planning détaillé du projet 3 Le brief de conception 4 Le site d'agence 7 La soutenance 10 Le rapport de projet 10 Suivi de projet et professeurs ressources Informations

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom :... Prénom : Date de naissance : Livret délivré le par le Directeur d école ou le Chef d établissement par le médecin scolaire Objectifs Ce livret est délivré

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

SOMMAIRE. Rechercher un stage : lettre de demande de stage. Rechercher un stage : prise de rendez-vous. Se présenter à un rendez-vous

SOMMAIRE. Rechercher un stage : lettre de demande de stage. Rechercher un stage : prise de rendez-vous. Se présenter à un rendez-vous SOMMAIRE Vie quotidienne iche 1 iche 2 iche 3 iche 4 iche 5 iche 6 Appeler un camarade Appeler un ami absent Laisser un message sur un répondeur Appeler le médecin Appeler le médecin : laisser un message

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Titre de l'action : les groupes d'activités langagières ou groupes de niveau de compétences (2007/2008)

Titre de l'action : les groupes d'activités langagières ou groupes de niveau de compétences (2007/2008) Fiche informative sur l action Titre de l'action : les groupes d'activités langagières ou groupes de niveau de compétences (2007/2008) Académie de Nancy-Metz Lycée Professionnel Sophie Germain BP 50008

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE D ACCES AU CORPS DES PLP. Section : Génie Industriel. option : Bois

EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE D ACCES AU CORPS DES PLP. Section : Génie Industriel. option : Bois Secrétariat Général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement Concours du second degré Rapport de jury Session 2013 EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE D ACCES AU CORPS DES PLP

Plus en détail

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS Catalogue des SERVICES & FORMATIONS 06.14.22.42.80 - carolegaugain@orange.fr Site web: www.coach-perso-pro.fr «Pour savoir précisément où on en est... Avant de décider...» (s ) EVALUER BILAN D EVALUATION

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance

Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance INTRODUCTION Ce document a pour objet d accompagner votre réflexion dans le cadre de la conception de votre projet de formation à distance. Nous

Plus en détail

Académie de NANCY-METZ GUIDE PEDAGOGIQUE DESTINE AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES

Académie de NANCY-METZ GUIDE PEDAGOGIQUE DESTINE AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES Année 2012-2013 Académie de NANCY-METZ GUIDE PEDAGOGIQUE DESTINE AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES éducation nationale enseignement supérieur recherche. Inspection : Mathématiques-sciences

Plus en détail

Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET

Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET Rénovation de la filière du tertiaire administratif Formation académique institutionnelle 28 mars 2012 Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET 1 Rénovation de la filière

Plus en détail

Catalogue des Formations sur mesure 2015

Catalogue des Formations sur mesure 2015 Catalogue des Formations sur mesure 2015 Communication Métiers Sourds Management 7 rue des Tamaris TAN : Souillarderie @ contact@steum.com fax 09 70 06 88 58 skype steumcontact www.steum.com FC - Communication

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Note à l attention des élèves

Note à l attention des élèves EPREUVE DU C.A.P.A. NOTE SUR LES RAPPORTS DE STAGES : STAGE PPI et STAGE AVOCAT Note à l attention des élèves Conformément à l article 3 de l Arrêté du 7 décembre 2005, les stages effectués au cours de

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

Guide du stage ISET Kef

Guide du stage ISET Kef Pour tous ceux qui s apprêtent à passer un stage. Et veulent savoir Comment profiter de son stage? Comment rédiger son rapport de stage? Comment préparer l exposé de soutenance? Guide du stage ISET Kef

Plus en détail

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Chantal Parpette et Julie Stauber RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Presses universitaires de Grenoble Avant-propos Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d étudiants internationaux

Plus en détail

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : L ADN, molécule support de l information génétique classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances

Plus en détail

ENSEIGNER les MATHEMATIQUES et les SCIENCES REPERES PEDAGOGIQUES

ENSEIGNER les MATHEMATIQUES et les SCIENCES REPERES PEDAGOGIQUES JPV/APEnsMSC_0506 Actualisé le 16/01/2006 ENSEIGNER les MATHEMATIQUES et les SCIENCES REPERES PEDAGOGIQUES Expliciter sa pédagogie (activités et/ou situatio-problèmes permettant de faire émerger savoirs,

Plus en détail

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales BFT-FRANCE AVRIL 2015 SOMMAIRE Maitriser ma parole en public 3 Maitriser mes oraux d examen 4 Maitriser mon orthographe 5 Maitriser ma syntaxe à l écrit

Plus en détail

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement. Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Les modules et ateliers Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Plus en détail

BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers

BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4 épreuves sur 5 sont en CCF Les épreuves du domaine général

Plus en détail

ACQUISITIONS DES NOTIONS GRAMMATICALES 1 - Principes dont il faudra tenir compte A. Acquisition de notions grammaticales.

ACQUISITIONS DES NOTIONS GRAMMATICALES 1 - Principes dont il faudra tenir compte A. Acquisition de notions grammaticales. ACQUISITIONS DES NOTIONS GRAMMATICALES 1 - Principes dont il faudra tenir compte A. Acquisition de notions grammaticales. Un concept s acquiert à partir d exemples, de contre-exemples dont on dégage des

Plus en détail

NOM Prénom. Ma séquence d observation en entreprise. 3 ème

NOM Prénom. Ma séquence d observation en entreprise. 3 ème Collège Montaigne Rue Gérard Grivet 88370 Plombières-Les-Bains Tél. : 03.29.66.01.89 Fax. : 03.29.66.00.55 Ma séquence d observation en entreprise 3 ème NOM Prénom Du 16 au 21 novembre 2015 I MON ENTREPRISE

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Présenter oralement et en langue latine un dieu romain à l aide du logiciel Images Actives

Présenter oralement et en langue latine un dieu romain à l aide du logiciel Images Actives Enseigner les Langues et Cultures de l Antiquité avec les TICE &é TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

ESPACE MEDIA LANGUES

ESPACE MEDIA LANGUES ESPACE MEDIA LANGUES ESPACE MEDIA LANGUES L'espace sera composé de 2 salles faisant chacune 8,50m * 6,50m relié au réseau pédagogique de l'établissement connecté connecté à internet suivant le choix de

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

PRESENTATION DES STAGIAIRES

PRESENTATION DES STAGIAIRES PRESENTATION DES STAGIAIRES OBJECTIF : Présenter les participants de la formation à l ensemble du groupe d une façon originale et fidèle A fin de faciliter la prise de contact, les membres du groupe font

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT)

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT) ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT) Travail de rédaction d annonces / convocation pour un entretien d embauche entre employés et candidats qui sera la tâche finale de l activité. Compréhension orale

Plus en détail

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL DISCIPLINES LETTRES-HISTOIRE LANGUES VIVANTES CAP CAP INTERMEDIAIRE BEP INTERMEDIAIRE BAC PRO 3 ANS Francis Baquié, conseiller pédagogique

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS

TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail OFPPT DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION GUIDE D EVALUATION TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS Formation

Plus en détail

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles - Sous-Direction des Services de Secours et des Sapeurs-Pompiers - DDSC 9 - JANVIER 99 Date de mise à

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Conception par les élèves d exercices d évaluation

Conception par les élèves d exercices d évaluation Conception par les élèves d exercices d évaluation Jean-Jacques Belen, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre au lycée Jean Mermoz de Saint-Louis Discipline : SVT Niveau : Terminale scientifique

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

UNITE DE VALEUR DE FORMATION MANAGEMENT MNG 1 EMPLOI CHEF D AGRES

UNITE DE VALEUR DE FORMATION MANAGEMENT MNG 1 EMPLOI CHEF D AGRES SCHEMA NATIONAL DES FORMATIONS DES SAPEURS-POMPIERS UNITE DE VALEUR DE FORMATION MANAGEMENT MNG 1 EMPLOI CHEF D AGRES ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 STANDARD 01 49 27 49 27-01 40

Plus en détail

Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel - Coefficient 3

Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel - Coefficient 3 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ SECRÉTARIAT Session 2014 RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES RELATIVES AU DÉROULEMENT DES ÉPREUVES PONCTUELLES Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel

Plus en détail

ASSURANCES GROUPE MAB 122

ASSURANCES GROUPE MAB 122 ASSURANCES N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 122 EVOLUTION DU CONTRAT D ASSURANCE LES OBJECTIFS - La place de l assurance dans

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ Fiche de référencement d outil «apprendre à apprendre» http://competencescles.eu L attention L apprentissage est composé de diverses étapes que nous allons franchir grâce à des gestes mentaux tels que

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012 Projet d'échanges de pratiques entre les élèves de seconde SPVL du Lycée Les Palmiers et les élèves de 3ème SEGPA, section Vente-Distribution- Magasinage, du collège Port Lympia. Baccalauréat Professionnel

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL Type de stage et dénomination Découverte du milieu professionnel Formation professionnelle Séquence d observation Stage d initiation Stage d application Période de formation

Plus en détail

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA 1. POUR EN FINIR AVEC LES NOTES? Les notes ne sont pas le meilleur indicateur de l atteinte d une compétence, pourtant on les utilise largement surtout dans le second degré.

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

L enseignement d exploration «Les principes fondamentaux de l économie et de la gestion»

L enseignement d exploration «Les principes fondamentaux de l économie et de la gestion» L enseignement d exploration «Les principes fondamentaux de l économie et de la gestion» Fiche n 1: Comment préparer une séquence pédagogique? 1. La structure de la séquence pédagogique (1.1) L accroche

Plus en détail

Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée. 1. De la demande aux objectifs de formation

Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée. 1. De la demande aux objectifs de formation Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée 1. De la demande aux objectifs de formation Dès qu une demande de formation FOS est formulée (ou envisagée), il s agit dans un premier temps d effectuer un

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Conception du document : Dans le cadre de la formation de formateurs 2012-2013, les tuteurs

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Mémoriser avec la gestion mentale

Mémoriser avec la gestion mentale Mémoriser avec la gestion mentale Type d outil : outil d aide à la mémorisation Auteurs : Equipe éducative de Don Bosco, Liège, avec l aide de M. Giroul, P.P. Delvaux et Ch. Leclercq (formateurs) Cycles

Plus en détail

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 Module 6 heures Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 VADE-MECUM - Découverte professionnelle - Module 6 heures 1 Rappel Le module de découverte professionnelle

Plus en détail

Réussir une présentation avec PowerPoint

Réussir une présentation avec PowerPoint Réussir une présentation avec PowerPoint Ce texte reprend intégralement certains passages du document «Animer son cours à l aide de logiciels de Présentation. Quelques repères» (Lanarès, Rege Colet, &

Plus en détail

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION 1. Objectif et conseils REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION L objectif d une lettre de motivation est de convaincre le recruteur de vous rencontrer en entretien. Il n y a pas de lettre de motivation type.

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

ESS METHODES DE TRAVAIL

ESS METHODES DE TRAVAIL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ESS METHODES

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail