Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme"

Transcription

1 Réunion des Présidents d Offices de Tourisme Bourges - Lundi 4 juillet 2011 Nouveaux critères de classement I - Introduction - modalités d application Extrait du Flash Infotourisme N juin 2011 FNOTSI Un nouvel arrêté signé Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d Etat chargé du tourisme, et Christine LAGARDE, ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi, ont signé, le 10 juin 2011, un nouvel arrêté ministériel, modifiant l arrêté du 12 novembre 2010, fixant les normes de classement des Offices de Tourisme (cf Flash Infotourisme n 40 du 20 décembre 2010). Ce texte, disponible sur - rubrique accueil, a été étendu au Journal Officiel le 23 juin L arrêté du 12 janvier 1999 est abrogé et les nouveaux critères issus de l arrêté du 12 novembre En résumé Dorénavant, toute demande de classement, se fait sur la base des nouveaux critères. Scénario Que faire? Le classement en étoile de l Office de Tourisme est en cours de validité - Maintien possible du classement en étoiles jusqu au 31/12/ Possibilité offerte de classement en catégories dès maintenant Le classement en étoile de l Office de Tourisme arrive à terme avant le 31/12/2013 Demande de classement obligatoire en catégorie Au 1er janvier 2014, tous les Offices de Tourisme classés en étoile devront être classés en catégorie. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 1/10

2 II - Lecture commentée des nouveaux critères de classement (à destination des Offices de Tourisme du Cher) Attention : Ce document de ne comprend pas l ensemble des critères de classement. Compte-tenu des travaux menés en collaboration avec le Conseil Général du Cher depuis 2004, l accompagnement vers la qualité de service proposé par l UDOTSI et les précédentes modalités de classement en étoiles, nous n abordons ici que les thèmes nouveaux et les critères ayant un fort impact organisationnel ou financier. Zone géographique d intervention : Catégories visées N d article Critères de classement et compléments d information III, II, I L office de tourisme doit afficher dans ses locaux et publier sur son site internet les engagements qui correspondent à sa catégorie de classement de manière visible pour la clientèle conformément aux dispositions de l annexe II. Le texte correspondant à l affichage obligatoire par catégorie est disponible à la fin de l arrêté du 12 novembre 2010 fixant les critères de classement des offices de tourisme paru au journal officiel. (Disponible auprès de l UDOTSI du Cher) L information touristique est accessible gratuitement via un moyen d accès internet à haut débit sans fil dans l espace d accueil de l office de tourisme. II, I L Office de Tourisme devra mettre à disposition du public un point d information interactif. Sites Internet en libre accès sur un poste informatique ou une tablette numérique par exemple. III Les périodes et horaires d ouverture sont visibles à l extérieur de l espace d accueil de l office de tourisme, sont présentés dans les brochures à large diffusion, dans les messages des répondeurs ou standards téléphoniques ainsi que sur tout site internet dédié à l office de tourisme, en au moins une langue étrangère. II, I Les périodes et horaires d ouverture sont visibles à l extérieur de l espace d accueil de l office de tourisme, sont présentés dans les brochures à large diffusion, dans les messages des répondeurs ou standards téléphoniques ainsi que sur tout site internet dédié à l office de tourisme, en au moins deux langues étrangères. III L office de tourisme doit s engager à ouvrir son espace d accueil au moins cent vingt jours par an, dont le samedi et le dimanche obligatoirement, en période de fréquentation touristique. Il est également ouvert en sus lors des manifestations événementielles sur sa zone géographique d intervention. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 2/10

3 Catégories visées N d article Critères de classement et compléments d information II I L office de tourisme doit s engager à ouvrir son espace d accueil au moins deux cent quarante jours par an, dont le samedi et le dimanche obligatoirement, en période de fréquentation touristique. Il est également ouvert en sus lors des manifestations événementielles sur sa zone géographique d intervention. L office de tourisme doit s engager à ouvrir son espace d accueil au moins trois cent cinq jours par an, dont le samedi et le dimanche obligatoirement, en période de fréquentation touristique. Il est également ouvert en sus lors des manifestations événementielles sur sa zone géographique d intervention. III Il existe un service bilingue permanent d accueil pendant les horaires et périodes d ouverture de l espace d accueil de l office de tourisme. La fonction et les langues parlées du personnel d accueil sont identifiées sur un badge. II, I Il existe un service trilingue permanent d accueil pendant les horaires et périodes d ouverture de l espace d accueil de l office de tourisme. La fonction et les langues parlées du personnel d accueil sont identifiées sur un badge. III La documentation touristique sous format papier ou numérique est traduite en une langue étrangère et mise à jour. Elle couvre la zone géographique d intervention. III Il existe un site internet bilingue et mis à jour. II Il existe un site internet trilingue avec un nom de domaine dédié à l office de tourisme et mis à jour. I Il existe un site internet trilingue avec un nom de domaine dédié à l office de tourisme, mis à jour et adapté à la consultation via des supports embarqués. I L office de tourisme offre la possibilité de consultation des disponibilités pour tous les modes d hébergement classés et référencés par lui et les partenaires du dispositif de mise à jour des disponibilités sur sa zone géographique d intervention en dehors des horaires et périodes d ouverture. I L office de tourisme propose un service d information touristique intégrant les différentes technologies de l information et de la communication, notamment les réseaux sociaux, la téléphonie mobile, la géolocalisation. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 3/10

4 Catégories visées N d article Critères de classement et compléments d information La capacité d hébergement de la zone géographique d intervention à laquelle se rattache l office de tourisme est conforme aux exigences de l article R du code du tourisme. Elle se calcule en cumulant les capacités d hébergement et les populations municipales des communes incluses dans la zone géographique d intervention. Et voici le mode de calcul de la capacité d hébergement d un territoire! II, I La capacité d'hébergement d'une population non permanente mentionnée à l'article R est estimée par le cumul suivant : -nombre de chambres en hôtellerie classée et non classée multiplié par deux ; -nombre de lits en résidence de tourisme répondant à des critères déterminés par décret ; -nombre de logements meublés multiplié par quatre ; -nombre d'emplacements situés en terrain de camping multiplié par trois ; -nombre de lits en village de vacances et maisons familiales de vacances ; -nombre de résidences secondaires multiplié par cinq ; -nombre de chambres d'hôtes multiplié par deux ; -nombre d'anneaux de plaisance dans les ports de plaisance multiplié par quatre. La population municipale de la commune à laquelle se rapporte la capacité d'hébergement d'une population non permanente est celle qui résulte du dernier recensement authentifié. La liste ci-après précise par strate démographique de population municipale de la commune le pourcentage minimal exigé de capacité d'hébergement d'une population non permanente : Minimum exigé de capacité d'hébergement d'une population non permanente par rapport à la population municipale de la commune : De à habitants 12, 5 % De à habitants 10, 5 % De à habitants 8, 5 % A partir de habitants 4, 5 % III, II, I Les objectifs et les moyens consacrés aux missions de l office de tourisme sont définis par une convention d objectifs, de préférence pluriannuelle, passée avec la collectivité territoriale ayant institué l office de tourisme. L office de tourisme met en place des indicateurs de performance relatifs aux résultats atteints et aux moyens déployés qui font l objet d une revue annuelle. L Office de Tourisme et sa collectivité doivent définir ensemble des objectifs clairs et le moyen de leur contrôle. La convention signée entre le Conseil Général du Cher et les Offices de Tourisme en est un exemple très abouti. II L office de tourisme met en place une démarche promouvant la qualité qui se traduit par la formalisation minimale d objectifs «qualité» et la présence d un manuel «qualité» qui comprend a minima des procédures formalisées concernant la gestion des ressources humaines, l accueil et l information. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 4/10

5 Catégories visées N d article Critères de classement et compléments d information L office de tourisme est organisé pour rendre possible la production ou la vente de forfaits touristiques individuels ou de groupe. III, II, I L Office de Tourisme doit respecter les règles de commercialisation des produits touristiques composés. A l instar de nombreux Offices de Tourisme, ceux qui ne sont pas encore engagés dans ce type de projet peuvent se rapprocher d organismes accrédités : - Service Résatourisme de l Office de Tourisme de Bourges - Agence de Réservation Touristique du Cher (ex SLA) III L office de tourisme emploie un responsable justifiant d une aptitude professionnelle appropriée, titulaire d une formation supérieure de niveau III ou d une expérience professionnelle dans un poste similaire. Attention à la classification et à la rémunération du personnel. Echelon minimum 2.3 (coefficient 1800) II L office de tourisme emploie un responsable ou un directeur justifiant d une aptitude professionnelle appropriée, titulaire d une formation supérieure de niveau II ou d une expérience professionnelle dans un poste similaire. Attention cette obligation ne concernait que les Offices de Tourisme classés 3 et 4 étoiles. III L office de tourisme propose au moins un poste de conseiller en séjour à temps complet ou incomplet qui peut être tenu par le responsable II L office de tourisme propose au moins un poste de conseiller en séjour et un poste de collaborateur chargé de la promotion et de la communication. Ces deux postes viennent ainsi s ajouter à celui du responsable. I L office de tourisme emploie des collaborateurs pour les missions suivantes : conseil en séjour, chargés de la promotion et de la communication, chargé de la clientèle, des relations avec la presse, de l observation touristique et des nouvelles technologies. Il existe également un référent lié à l organisation et à l accueil de foires, salons, congrès ou de manifestations apparentées sur sa zone géographique d intervention ainsi qu un référent dédié à la qualité. Les missions de chaque membre de l équipe sont ainsi clairement définies. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 5/10

6 Catégories visées N d article Critères de classement et compléments d information III, II, I L office de tourisme définit un plan d action annuel de promotion et de communication : les objectifs sont déterminés, des indicateurs opérationnels sont établis et les actions sont évaluées. Attention ici à ne pas confondre avec un plan d action reprenant les animations grand public ou à destination des socioprofessionnels III, II, I L office de tourisme dispose d un système de gestion de l information organisé et informatisé permettant de référencer, de qualifier, de mettre à jour et de diffuser une information maîtrisée et validée sur l offre touristique locale. L outil Tourinsoft, proposé par le CRT et l ADT, est une réponse appropriée à cette nouvelle exigence. II, I L office de tourisme développe une démarche de qualification de l offre par thématique affinitaire, par centre d intérêt ou par concept, ou par période, ou par prix, ou par localisation ou par type d hébergement ou par cible. III, II, I L office de tourisme met en place des actions d animation du réseau des acteurs touristiques locaux, notamment la tenue de réunions de restitution avec les socioprofessionnels. III, II, I L office de tourisme tient à jour un tableau de bord de la fréquentation touristique locale, notamment du nombre de visiteurs accueillis à l office de tourisme, la fréquentation du ou des sites internet et la fréquentation des hébergements touristiques marchands classés de sa zone géographique d intervention. II, I L office de tourisme gère et met à disposition des données économiques et marketing sur l activité touristique développée dans sa zone géographique d intervention. III, II, I II, I L office de tourisme réalise des actions internes basées sur les principes du développement durable. L office de tourisme met en œuvre des actions de sensibilisation des touristes et des acteurs touristiques locaux publics ou privés en matière de protection de l environnement. La démarche «Agenda 21» des Offices de Tourisme du Cher apporte des réponses concrètes à ces deux derniers critères. UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 6/10

7 Réforme des collectivités territoriales et Offices de Tourisme La réforme des collectivités territoriales aura sans aucun doute un impact sur l organisation de notre réseau. Certaines Communautés de Communes vont être amenées à se rapprocher d autres, afin de constituer des territoires plus cohérents, des bassins de vie ne se situant pas sous le seuil critique de 5000 habitants. Il existe un projet public de regroupement, proposé par la Préfecture du Cher. Toutes les informations sont accessibles en ligne. Les collectivités concernées sont actuellement consultées. Elles peuvent accepter la proposition ou établir une contre-proposition. Les territoires et leurs nouveaux contours devraient ainsi être mieux définis d ici la fin de l année Sur le Pays de Vierzon, les Offices de Tourisme de Graçay et Vierzon seraient concernés, sur le Pays Sancerre-Sologne, ce sont ceux de Vailly-sur-Sauldre et Henrichemont. Tout cela, évidemment, sous réserve que les communautés de communes conservent ou décident d adopter la compétence Tourisme. Elle mise en œuvre sur les secteurs de Vierzon/Graçay et d Henrichemont/Vailly-sur-Sauldre. Vous pouvez télécharger un dossier de présentation concernant le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale sur le site Internet de la Préfecture du Cher : Il présente, entre autre, deux cartes : - une présentation de l existant - une proposition de regroupement. Pays de Vierzon, regroupement des CDC des Vallées Vertes et de Vierzon, Pays des cinq rivières. Etat de l existant Proposition UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 7/10

8 Pays Sancerre-Sologne, regroupement des CDC des Hautes Terres en Haut Berry et du Cœur du Pays Fort. Etat de l existant Proposition Les Offices de Tourisme de Pays dans le Cher Historique En 2003 un débat a été lancé au sein du réseau des partenaires touristiques pour faire ressortir les principaux points suivants : Nécessité d un Office de Tourisme «leader», par pays, qui joue un rôle de pilote, de conseil et qui anime le réseau local en lien avec l UDOTSI, Nécessité de clarifier le rôle des structures intercommunales aux compétences ou actions parfois redondantes (pays, pays d accueil, OTSI ), en donnant la priorité aux «zones géographiques représentatives» et notamment les Pays, Volonté d apporter des solutions de financement aux OTSI qui peinaient à boucler leurs budgets, Volonté de valoriser l image «Berry» et les atouts naturels de son territoire, Volonté de vendre des produits commercialisés par des moyens modernes, Nécessité de disposer d un personnel permanent, compétent et disponible, au niveau des Offices de Tourisme de Pays, Depuis 2004, un dispositif de soutien par le biais d une convention pluriannuelle a été mis en place afin de tracer les grands champs de travail que le Conseil général considère comme prioritaires, notamment sur la qualité de l accueil, l instauration de la taxe de séjour et l accessibilité. Lors de la séance budgétaire du Conseil général du 18 octobre 2004, les conventions d objectifs ont été soumises et validées par l assemblée départementale dans le but d améliorer sensiblement la qualité de l accueil dans le Département. Une seconde génération de convention d objectifs a vu le jour en 2007 et est aujourd hui remplacée par une troisième pour la période UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 8/10

9 L histoire et les habitudes avaient eu raison de certains points, notamment sur la présence de deux Offices de Tourisme de Pays sur les territoires des Pays Berry Saint-Amandois et Sancerre-Sologne. La deuxième convention a eu raison de cette coutume et n a permis le financement et le maintient que d un seul Office de Tourisme de Pays sur le Pays Berry Saint-Amandois. Avec l arrivée de la troisième convention, c est en Pays Sancerre-Sologne qu il ne faut en garder qu un, pour voir aboutir la stratégie départementale de maillage du territoire. Rappels L appellation «Office de Tourisme de Pays» n a pas d existence légale en dehors du cadre de notre convention d objectifs avec le Conseil Général du Cher Un Conseil général n est pas un financeur naturel ou légal de l Office de Tourisme, sa contribution est volontaire Le grand public n est en rien concerné par l appellation «Office de Tourisme de Pays» La mission principale d un Office de Tourisme de Pays est de coordonner les actions et projets de l ensemble du réseau du Pays. Les Offices de Tourisme devront désigner leur Office de Tourisme de Pays avant la signature de la nouvelle convention d objectifs et établir entre eux une convention de partenariat pour formaliser le fonctionnement d une «commission de Pays» à créer et animer. Seuls les Offices de Tourisme de Pays ayant mis en place cette commission et la convention qui s y rattache pourront prétendre à l évaluation et ainsi bénéficier d une aide du Conseil Général. Missions Animer la commission de Pays Le but de la «commission de Pays», de liaison et de réflexion, sera d inciter chaque acteur à s appuyer sur cette instance de réflexion et de coordination afin de mutualiser les moyens, de coordonner des opérations conjointes, d harmoniser les opérations de communication et de profiter de l expérience commune pour faire évoluer les structures. Cette commission devra être réunie sur un rythme régulier pouvant être celui des saisons, en prévoyant des sessions d étape : printemps, été, automne et hiver. C est pour cette raison que la première démarche à engager est l adhésion de chaque Office de Tourisme et syndicat d initiative à cette démarche, coordonnée par son Office de Tourisme de Pays. Veiller au bon maillage du réseau d information L évolution du dispositif devra conduire vers une plus grande mise en valeur des points d information judicieusement établis et organisés, avec le soutien technique, administratif et humain de l Office de Tourisme de Pays. Coordination des actions de développement touristique L Office de Tourisme de Pays ne doit pas se substituer à ses partenaires mais coordonner les moyens et les actions, et à ce titre, il se charge de veiller à la mise en œuvre des opérations que ses partenaires ne sont pas en mesure d assumer seuls : stratégie, édition, promotion, banque de renseignements pour le réseau, vitrine des produits locaux UDOTSI 18/GD - 19/10/2011 9/10

10 Gestion de l information et des produits touristiques Collecte et diffusion de l information touristique (pilotage d une base de données) auprès de l ensemble du réseau partenaire. Acquisition des moyens techniques - mise à niveau des équipements utiles à la promotion, la commercialisation et la diffusion de l information touristique, Appui administratif Accompagnement de l organisation interne, de la professionnalisation et de la gestion des ressources humaines. Consolidation des ressources financières : recherche des moyens d autofinancement. Recherche, le cas échéant de financements pour des actions collectives Coordination d actions communes avec les OTSI (démarche qualité, développement durable, accessibilité ) UDOTSI 18/GD - 19/10/ /10

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME LACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME Présenté par Michel CAZAUBON Chef du bureau des destinations touristiques 1 Actualité de la station classée

Plus en détail

Nouveau Classement Préfectoral des Offices de Tourisme

Nouveau Classement Préfectoral des Offices de Tourisme Nouveau Classement Préfectoral des Offices de Tourisme Outil complémentaire au Guide Méthodologique 1 ère 2 ème 3 ème Catégorie 1 SOMMAIRE 1 - OBJECTIFS DE LA RÉFORME DU CLASSEMENT PRÉFECTORAL... 3 2 -

Plus en détail

PROCEDURE DE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME CDT UDOTSI 40

PROCEDURE DE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME CDT UDOTSI 40 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

LE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME

LE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME DIRECTION GENERALE DE LA COMPETITIVITE, DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES SERVICE TOURISME, COMMERCE, ARTISANAT ET SERVICES SOUS-DIRECTION DU TOURISME Bureau des destinations touristiques Paris, le 22 novembre

Plus en détail

PROCEDURE DE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME CDT UDOTSI 40

PROCEDURE DE CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME CDT UDOTSI 40 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Les Rendez-vous de l UD 92

Les Rendez-vous de l UD 92 Les Rendez-vous de l UD 92 12 e édition - Mardi 3 décembre 2013 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences En partenariat avec : La FROTSI Lorraine Intervention de : Anne-Karine Bentz-Ivanov

Plus en détail

LA RÉFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME

LA RÉFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME LA RÉFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME Direction de la réglementation des métiers du tourisme, des classements et de la qualité 18 août 2010 SOMMAIRE PRÉSENTATION DE ATOUT FRANCE 1. LES GRANDS

Plus en détail

DEMANDE DE CLASSEMENT

DEMANDE DE CLASSEMENT DEMANDE DE CLASSEMENT DE L OFFICE DE TOURISME DE. EN CATEGORIE II rev. 27/02/2014-ASL OT cat. II / Page 1 sur 27 SOMMAIRE PREAMBULE DEMANDE OFFICIELLE DE CLASSEMENT CRITERES 1 LES ENGAGEMENTS DE L OFFICE

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Distinction entre cotisations et prestations de services?

Distinction entre cotisations et prestations de services? Distinction entre cotisations et prestations de services? (cf. chapitre 2 Socioprofessionnels du référentiel Qualité des OT & SI) L Office de Tourisme ou le syndicat d initiative s il est de forme associative

Plus en détail

Dossier de classement en catégorie xxx

Dossier de classement en catégorie xxx Dossier de classement en catégorie xxx Ce dossier est un document type réalisé par l UDOTSI du Loiret, basé sur les normes de classement fixées par l arrêté du 12 novembre 2010 et sur le guide méthodologique

Plus en détail

LES CHIFFRES CLES 2013

LES CHIFFRES CLES 2013 LES MISSIONS développer la notoriété de la destination Pézenas Val d Hérault et les retombées économiques sur le territoire, fédérer et animer les acteurs du tourisme, faire connaître et animer la destination,

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE Commune de Cauterets Cahier des Charges 1 1 GENERALITES 1.1 Contexte Nichée

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE POURQUOI ET COMMENT DEVENIR PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME EN 2015 L Office de Tourisme de la Vallée des Peintres, est un acteur incontournable du développement touristique intercommunal. Au service

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Atelier base de données RégionaleR

Atelier base de données RégionaleR Elaboration de la stratégie marketing RégionaleR Rennes, le 10 février 2009 Qu est ce que la base de données Un outil qui centralise les informations touristiques de la Bretagne Pourquoi une base de données

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Shé Schéma Régional de développement du

Shé Schéma Régional de développement du Shé Schéma Régional de développement du Tourisme Limousin Des valeurs, des objectifs et des principes autour de priorités fortes - Faire de l activité touristique un facteur d attractivité du territoire,

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

Genèse et projet politique -2-

Genèse et projet politique -2- 29 SEPTEMBRE 2015 Genèse et projet politique -2- ECONOMIE TOURISTIQUE DU TERRITOIRE COMPLEMENTARITE TOURISTIQUE DES STATIONS Une progression de l activité touristique - du nord au sud - des lacs vers l

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

Guide du Partenaire 2014

Guide du Partenaire 2014 Guide du Partenaire 2014 Prestataires d activités «Ensemble, valorisons notre territoire et vos activités» OYONNAX TOURISME www.tourisme-oyonnax.com Une équipe à votre écoute L équipe assure l accueil

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME Qu est-ce qu un meublé de tourisme? Définitions du Code du Tourisme (art. D324-1 et D324-2) : «Les meublés de tourisme sont des villas, appartements ou studios

Plus en détail

Communes touristiques et stations classées

Communes touristiques et stations classées Communes touristiques et stations classées La loi du 14 avril 2006 donne une assise juridique aux communes touristiques et réforme le classement des stations Une organisation à 2 niveaux qualitatifs :

Plus en détail

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles FEDERATION REUNIONNAISE DE TOURISME (FRT) ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles CONTEXTE L évolution des

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122551 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 95 Tourisme et thermalisme Imputation Autorisation

Plus en détail

Focus sur la structuration touristique. Jean-Luc BOULIN - MOPA

Focus sur la structuration touristique. Jean-Luc BOULIN - MOPA Focus sur la structuration touristique Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2012 Séminaire Tourisme Cap Atlantique - 08 février 2013 Conséquence n 2 des révolutions : L organisation

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Année : 2011 - N ordre :

Année : 2011 - N ordre : PROJET ANNEXE 8 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT, LE COMITE DEPARTEMENTAL DE TOURISME ET UDOTSI, LE SYNDICAT MIXTE DU PAYS DU BOCAGE BRESSUIRAIS ET L OFFICE DE TOURISME DU PAYS DU BOCAGE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 avril 2015 DCM N 15-04-30-27 Objet : Actualisation des dispositions relatives

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

CONSULTATION. Meublés de Tourisme

CONSULTATION. Meublés de Tourisme ACCREDITATION N 3-0810 PORTEE DISPONIBLE SUR WWW.COFRAC.FR CONSULTATION CLASSEMENT Meublés de Tourisme ***** Présentation de l organisme : ETOILES DE FR@NCE est né du rapprochement de professionnels du

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE DE VOTRE OFFICE DE TOURISME? L Office de Tourisme est un outil de valorisation de notre destination, de votre activité. Au-delà

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

BILAN PROMOTION / COMMUNICATION 2013 Office de Tourisme, des Loisirs et de la Culture Quercy Pays de Serres

BILAN PROMOTION / COMMUNICATION 2013 Office de Tourisme, des Loisirs et de la Culture Quercy Pays de Serres BILAN PROMOTION / COMMUNICATION 2013 Office de Tourisme, des Loisirs et de la Culture Quercy Pays de Serres LES EDITIONS conçues, produites et diffusées par l Office de Tourisme Intitulé Quantité Coût

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois Youenn HUON, directeur Le Pays du Grand Bergeracois Le Pays du Grand Bergeracois Le paysage intercommunal

Plus en détail

Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence. Révision «Bancaire» de l ADT 04. Contexte

Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence. Révision «Bancaire» de l ADT 04. Contexte Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence Révision «Bancaire» de l ADT 04 Contexte L Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence _ (Sigle

Plus en détail

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Une compétence de coordination de l information géographique de référence pour les Régions

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015 FORMATION 2015 JE DEBUTE EN Vendredi 13 et vendredi 20 mars 2015 PRESENTATION DES PARTICIPANTS OT participants PRESENTATION DE CHAQUE OFFICE DE TOURISME STATUT Responsable qualité Nombre de collaborateurs

Plus en détail

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide A l usage des Hébergeurs TaXe de sejour memento guide Edition 2015 Le mot du Président Issoire Communauté, compétente en matière de tourisme sur le territoire de ses communes membres, a décidé de clarifier

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau du premier recours (R2) Audrey Chaffard

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL Famille Plus, label national pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises (Version du 6 Juin 2012) 1/8 Cahier des

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE CHEF DE SERVICE Tourisme et économie montagnarde POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction du Développement Économique Poste de rattachement

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

OUTIL DE RÉSERVATION TOURISTIQUE GRENOBLE - ISERE

OUTIL DE RÉSERVATION TOURISTIQUE GRENOBLE - ISERE OUTIL DE RÉSERVATION TOURISTIQUE GRENOBLE - ISERE CONVENTION / HERBERGEMENT Entre l Office de Tourisme et le Bureau des Congrès de Grenoble Domicilié à : 14 rue de la République 38 000 Grenoble Représenté

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

Structuration de l audit interne au sein du ministère

Structuration de l audit interne au sein du ministère CT CGEDD 09/11/2011 Projet de dossier de passage en CT CGEDD 1 Structuration de l audit interne au sein du ministère Contexte : le Décret 2011-775 du 28 juin 2011 précisé par circulaire du Premier ministre

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015

Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015 Février 2015 Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015 Etaient présents : voir feuille de présence Monsieur Oustry démarre la réunion et introduit l ordre du jour : - validation

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

17 novembre 2011 LE POINT SUR LA REFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME

17 novembre 2011 LE POINT SUR LA REFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME 17 novembre 2011 LE POINT SUR LA REFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME 1 RAPPELS SUR LA REFORME DU CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME 2 LES EFFETS ACTUELS DE LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION 3 DES PROPOSITIONS

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA NOS MISSIONS L observation touristique en Aquitaine. La promotion touristique de la région, principalement à l étranger. La participation à l élaboration de la stratégie de

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Décret n o 2011-2008 du 28 décembre 2011 modifiant le décret n o 2006-1388 du 16 novembre 2006 portant création

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR

Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR 1 Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR Vu le décret n 2005-1421 du 15 novembre 2005 relat if à la coordination de lutte contre

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

LE GUIDE DU PARTENARIAT

LE GUIDE DU PARTENARIAT LE GUIDE DU PARTENARIAT Hébergement / Restauraon / Loisirs et lieux de visite / Commerçants / Services Office de Tourisme Blangy /Pont-l Evêque www.blangy-pontleveque.com L Office de Tourisme L Office

Plus en détail

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel I. Chapitres optionnels du référentiel QUALITE TOURISME Offices de Tourisme de France Cette partie permet

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Depuis de nombreuses années, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur développe

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Marché procédure adaptée : commercialisation de produits touristiques 2015/2016

Marché procédure adaptée : commercialisation de produits touristiques 2015/2016 OFFICE DE TOURISME CHERBOURG COTENTIN Marché procédure adaptée : commercialisation de produits touristiques 2015/2016 Cahier des charges techniques Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Date limite

Plus en détail