Règlement de l'examen professionnel de. Chef de projets en fabrication de tableaux électriques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de l'examen professionnel de. Chef de projets en fabrication de tableaux électriques"

Transcription

1 Règlement de l'examen professionnel de Chef de projets en fabrication de tableaux électriques du 1er décembre 1994 Se fondant sur les articles 51 à 57 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 19 avril 1978 (ci-après <loi fédérale>) et sur les articles 44 à 50 de l'ordonnance sur la formation professionnelle du 7 novembre 1979, l'organisme défini à l'article 1 édicte le règlement suivant: 1 Dispositions générales Art. 1 Responsabilité Le responsable de l'examen professionnel fédéral est l'union Suisse des Fabricants de Tableaux électriques - USAT. Art. 2 But de l'examen Lors de l'examen, le candidat / la candidate doit apporter la preuve qu'il / elle possède les capacités et connaissances nécessaires pour réaliser professionnellement la fabrication de tableaux électriques. 2 Organisation Art. 3 Composition de la Commission d'examen 1 L'organisation de l'examen est confiée à une Commission d'examen. Composée de 10 membres au maximum, elle est nommée pour une durée de 4 ans par la Commission de Formation Professionnelle (CFP) de l'usat. C'est elle qui élabore les devoirs des deux examens (examen professionnel et maîtrise). 2 La Commission d'examen s'organise de façon autonome. Elle peut valablement délibérer lorsque plus de la moitié de ses membres sont présents. Les décisions sont prises à la majorité des membres présents. En cas d'égalité des voix, celle du président / de la présidente l'emporte. Page 1

2 Art. 4 Tâches de la Commission d'examen 1 La Commission d'examen a) édicte les dispositions d'exécution du règlement d'examen b) fixe la date et le lieu de l'examen c) définit le programme d'examen d) approuve les épreuves d'examen et procède à l'examen e) nomme et engage les experts f) décide de l'admission à l'examen g) décide de l'attribution du brevet h) traite les requêtes et les recours i) s'occupe de la comptabilité et de la correspondance 2 La commission peut déléguer certaines tâches ainsi que des responsabilités administratives au secrétariat de l'usat. Art. 5 Domaine public 1 L'examen est placé sous la surveillance de la Confédération. Il n'est pas public. Dans certains cas, la Commission d'examen peut autoriser des exceptions à cette règle. 2 L'Office fédéral de l'industrie, des arts et métiers et du travail (ci-après "OFIAMT") est invité en temps voulu à assister à l'examen et reçoit les dossiers de l'examen. 3 Publication, inscription, admission, frais d'examen Art. 6 Publication 1 L'examen est annoncé au moins 4 mois à l'avance dans le "Bulletin de l'usat" ainsi que dans "Le Monteur électricien". 2 Les annonces informent notamment sur les dates des épreuves la taxe d'examen l'adresse d'inscription le délai d'inscription Page 2

3 Art. 7 Inscription 1 L'inscription doit être déposée dans les délais et comporter a) un résumé de la formation et des activités professionnelles du candidat. b) les copies des titres et certificats de travail requis pour l'admission. 2 En s'inscrivant, le candidat / la candidate accepte le règlement de l'examen. Il / elle indique dans quelle langue il / elle désire subir l'examen. Art. 8 Admission 1 Est admis à l'examen celui / celle qui a payé dans les délais la taxe d'examen et a) est titulaire du certificat fédéral de capacité de monteur en tableaux électriques et peut justifier, à dater de la fin de son apprentissage, d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans comme monteur en tableaux électriques ou en installations de commande; b) ou est titulaire d'un certificat fédéral de capacité d'un métier technique, peut justifier, depuis la fin de son apprentissage, d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans comme monteur en tableaux électriques ou en installations de commande et a acquis, en suivant des cours de formation continue, les connaissances de base en électrotechnique. 2 L'OFIAMT décide de l'équivalence des diplômes étrangers. 3 La décision concernant l'admission à l'examen est communiquée au candidat / à la candidate dans un délai de 30 jours après expiration du délai d'inscription. Une décision négative doit être motivée et comporter toutes indications utiles quant à l'autorité et au délai de recours. Art. 9 Frais d'examen 1 Dès qu'il / elle a reçu confirmation de son admission, le candidat / la candidate s'acquitte de la taxe d'examen dans le délai prescrit. Une contribution éventuelle pour frais de matériel sera perçue séparément. 2 Les candidats qui se retirent après leur inscription ou qui se retirent après la décision d'admission pour des raisons valables ont droit au remboursement du montant payé, après déduction des frais occasionnés. 3 Un échec à l'examen ne donne droit à aucun remboursement. 4 Si un candidat / une candidate se présente une nouvelle fois à l'examen, la Commission fixe le montant de la finance d'examen en tenant compte du nombre d'épreuves à répéter. Page 3

4 5 L'OFIAMT perçoit une taxe pour l'impression du brevet et pour l'enregistrement de son titulaire dans le registre. L'USAT prend cette taxe à sa charge. 6 Les frais de déplacement, de logement, de subsistance et d'assurance pendant la durée de l'examen sont à la charge du candidat. 4 Déroulement de l'examen Art. 10 Convocation 1 L'examen a lieu si, après sa publication, 10 candidats au moins remplissent les conditions d'admission. 2 Le candidat / la candidate peut choisir de subir l'examen dans l'une des trois langues officielles; allemand, français ou italien. 3 Le candidat / la candidate sera convoqué au moins 1 mois avant le début des épreuves. Avec la convocation, il / elle reçoit: a) le programme de l'examen, avec indication du lieu, de la date et de l'heure des épreuves ainsi que des moyens auxiliaires dont il / elle est autorisé(e) ou invité(e) à se munir; b) la liste des experts. 4 La récusation d'un expert doit être justifiée et doit parvenir au président / à la présidente de la Commission des examens 14 jours au moins avant le début de l'examen. Le président / la présidente décide irrévocablement de la suite à donner à la requête et prend les mesures qui s'imposent. Art. 11 Retrait du candidat / de la candidate 1 Le candidat / la candidate peut annuler son inscription jusqu'à 2 mois avant le début de l'examen. 2 Passé ce délai, un retrait n'est accepté que si une raison jugée valable le justifie. Par raison valable, on entend notamment a) service militaire ou service de la protection civile b) maladie, accident ou maternité c) décès dans la famille. 3 Le retrait doit être communiqué à la Commission d'examen par écrit, sans délai et avec pièces justificatives. Art. 12 Exclusion de l'examen Page 4

5 Sont exclus de l'examen les candidats / candidates qui a) utilise à des moyens auxiliaires non autorisés; b) enfreignent gravement la discipline de l'examen; c) tentent de tromper les experts. Art. 13 Surveillance de l'examen, experts 1 Une personne expérimentée au moins surveille l'exécution des travaux d'examen, avec toute l'attention requise. Elle consigne par écrit ses observations. 2 Deux experts au moins procèdent aux examens oraux; l'un d'eux prend des notes détaillées sur le dialogue entre le candidat / la candidate et son examinateur. 3 Deux experts au moins évaluent les travaux d'examen écrits et se mettent d'accord sur la note à attribuer. 4 Les proches parents, supérieurs hiérarchiques ou collaborateurs actuels ou passés du candidat / de la candidate ne peuvent prendre part à l'examen en tant qu'experts. Art. 14 Fin de l'examen et attribution des notes 1 Immédiatement après l'examen, la Commission d'examen se réunit en séance pour rassembler les résultats des candidats et décider de leur réussite ou de leur échec à l'examen. Le représentant de l'ofiamt est invité à cette séance. 2 Les proches parents, supérieurs hiérarchiques ou collaborateurs actuels ou passés du candidat / de la candidate ne peuvent prendre part, en tant qu'experts, à la décision d'attribution du brevet. 5. Branches d'examen et exigences Art. 15 Branches d'examen 1 L'examen comporte les branches suivantes: Branche d'examen Mode de l'épreuve Durée (h.) 1. Electrotechnique écrit 2 oral ½ 2. Projet écrit 4 Page 5

6 3. Dessin professionnel de normes écrit 4 4. Prescriptions écrit 1 oral ½ 5. Bases de l'électronique, mesures, commandes, régulation écrit 1 oral 6. Calculation écrit 1 7. Connaissances commerciales de base écrit 1 8. Structure de l'entreprise, informatique écrit 1 ½ 2 Chaque branche d'examen peut être divisée en plusieurs points d'appréciation, le cas échéant en sous-points d'appréciation. La commission d'examen fixe ces subdivisions ainsi que la pondération de chacune d'elles. 3 La note moyenne (note finale) s'obtient par la division de la somme des notes par le nombre de branches examinées; elle est arrondie à la première décimale. Art. 16 Exigences 1 Electrotechnique écrit 2 h. oral ½ h. 1.1 Branches écrites Savoir expliquer et calculer: courant, tension, résistance, chute de tension; calcul de puissance: puissance réelle, réactive et apparente; facteur de puissance, inductance, capacité; coefficient de température, chaleur spécifique; travail, puissance, rendement, calcul de l'énergie; magnétisme. 1.2 Branches orales Connaissances de notions diverses telles que tension, courant, résistance, travail, puissance, fréquence, inductance, capacité, magnétisme, sélectivité et de leurs applications pratiques. 2 Projet écrit 4 h. Etablir, d'après les données fournies par écrit, un projet complet, composé des éléments suivants: 2.1 établir la description d'un projet selon des données protocolées; Page 6

7 2.2 lire et interpréter un schéma, la description d'une fonction et d'une installation. Apporter des compléments d'information; 2.3 établir une disposition avec description des appareils; établir un plan d'implantation, de perçage; 2.4 établir la liste des pièces; 2.5 pour le projet en question, calculer les valeurs utiles, établir une offre, rédiger la lettre d'accompagnement en tenant compte des points les plus importants ainsi que du matériel à prendre en considération. 3 Dessin professionnel écrit 4 h. 3.1 Disposition Réaliser, d'après un schéma ou un texte, une disposition comportant l'ensemble de l'installation des appareils et / ou l'emplacement des appareils utilisés. 3.2 Plan de construction Dessiner un plan de montage et un plan de perçage, avec toutes les tâches nécessaires à la réalisation d'une armoire de commande, d'un pupitre, d'une console, etc. 3.3 Schéma et plan du bornier. Dessiner le schéma du circuit de puissance. Dessiner le schéma unifilaire ainsi que le plan du bornier pour une commande, avec indication de la dimension des conducteurs. 3.4 Méthodes de travail, connaissances et applications de DAO et PAO. 4 Prescriptions écrit 1 h. oral ½ h. Bases de la loi, ordonnance sur le courant fort, ordonnances internationales et normes; protection du matériel et des personnes; savoir expliquer les mesures et les sortes de protection; contrôle, tests obligatoires; prescriptions de tiers; application des prescriptions pour le montage de tableaux électriques; prévention des accidents et mesures de secours. 5 Bases de l'électronique, mesures, commandes, régulations écrit 1 h. oral ½ h. 5.1 écrit: Connaître et savoir expliquer les commandes électroniques simples. Recherche des erreurs. Structure et fonction des commandes programmables. Bases de la programmation logique. Page 7

8 5.2 oral: Reconnaître et savoir expliquer les composants des commandes et régulation électroniques. Leurs application et utilisations. 6 Calculation écrit 1 h. 6.1 Elaboration des coûts, détails des coûts, répartition des frais généraux. Taxe à la valeur ajoutée, temps de fabrication, coûts de production, prix de revient, recette prévue. 6.2 Calculation de composants individuels, facteurs de pré - et post - calculation. 7 Connaissances commerciales écrit 1 h. Rédaction de lettres et de documents sur la base des données de l'entreprise, aspects juridiques (réclamation dans les délais, durée de la validité des offres), contrats et CO. 8 Gestion d'entreprise, préparation du travail, informatique écrit 1 h. 8.1 Connaissance des stocks et de l'exploitation du matériel, préparation du travail. Organisation du personnel et de l'entreprise. 8.2 Informatique: principes et applications. 6 Evaluation et attribution des notes Art. 17 Evaluation 1 On attribue une note entière ou une demi-note à chaque point ou sous-point d'appréciation, conformément à l'article La note de branche est la moyenne de toutes les notes de points d'appréciation. Elle est arrondie à la première décimale. 3 La note globale est la moyenne des notes de branche. Elle est arrondie à la première décimale. Art. 18 Valeur des notes 1 Les prestations sont évaluées par des notes comprises entre 6 et 1. Les notes égales ou supérieures à 4 indiquent des prestations suffisantes; les notes inférieures à 4, des prestations insuffisantes. Les notes autres que les deminotes ne sont pas admises. 2 Echelle des notes Qualités de la prestation 6 très bien, qualitativement et quantitativement 5 bien, conforme aux exigences Page 8

9 4 conforme aux exigences minimum 3 faible, incomplet 2 très faible 1 travail inutilisable ou non exécuté 7 Réussite et répétition de l'examen Art. 19 Conditions de réussite de l'examen 1 L'examen est réussi si: a) la note globale n'est pas inférieure à 4.0; b) les notes des branches 1, 2 et 4 ne sont pas inférieures à 4.0; c) et si, dans les autres branches, pas plus de 2 notes sont inférieures à 4.0, et aucune en dessous de Les candidat(e)s qui n'achèvent pas les épreuves à temps, ne se présentent pas à l'examen sans motif valable, se retirent après le début de l'examen ou en sont exclus, sont considérés comme ayant échoué. Art. 20 Certificat d'examen Chaque candidat/e reçoit un certificat d'examen indiquant les notes obtenues dans chaque branche et attestant la réussite ou l'échec à l'examen. Ce certificat est établi par la Commission d'examen. Art. 21 Répétition de l'examen 1 En cas d'échec, le candidat / la candidate est autorisé(e) à se présenter à un nouvel examen, après un délai d'un an au moins. En cas d'échec à ce deuxième examen, le candidat / la candidate est autorisé(e) à se présenter à un troisième et dernier examen, au plus tôt après un délai de trois ans à partir du premier examen. 2 Le deuxième examen ne porte que sur les branches dans lesquelles le candidat / la candidate a obtenu des notes inférieures à 5.0; le troisième examen, en revanche, porte sur toutes les branches du deuxième. 3 Les conditions d'inscription et d'admission sont les mêmes que pour le premier examen. 8 Brevet, titre et procédure Page 9

10 Art. 22 Titre et publication 1 Le brevet fédéral est décerné aux candidat(e)s qui ont réussi l'examen. Ce brevet est délivré par l'ofiamt, et porte la signature du directeur / de la directrice de l'ofiamt et du président / de la présidente de la Commission d'examen. 2 Les titulaires du brevet sont autorisés à porter le titre protégé de Chef de projets en fabrication de tableaux électriques avec brevet fédéral Projektleiter/in im Schaltanlagenbau mit eidgenössischem Fachausweis Capo progettista nella costruzione di quadri elettrici con attestato professionale federale. 3 Les noms des titulaires du brevet sont publiés et inscrits dans un registre tenu par l'ofiamt, registre que chacun peut consulter. 4 Seuls les titulaires du brevet ont le droit de porter le titre protégé. Quiconque s'arroge ce titre sans avoir réussi l'examen ou utilise un titre laissant supposer qu'il a réussi l'examen sera puni d'emprisonnement ou d'une amende. Art. 23 Retrait du brevet 1 L'OFIAMT se réserve le droit de retirer tout brevet obtenu de manière illicite. Les poursuites pénales sont réservées. 2 La décision de l'ofiamt peut être communiquée au Département fédéral de l'économie publique, dans les 30 jours qui suivent sa notification. Art. 24 Droit de recours 1 Un recours contre les décisions de la Commission d'examen, en cas de nonadmission à l'examen ou de non-attribution du brevet, peut être déposé auprès de l'ofiamt dans les 30 jours suivant leur notification. Le recours doit comporter les motivations et les conclusions du recourant. 2 L'OFIAMT statue en première instance sur les recours. Sa décision peut faire l'objet d'une opposition auprès du Département fédéral de l'économie publique, dans un délai de 30 jours après sa notification. 3 Si le recours est rejeté, les frais de procédure (frais de jugement et de chancellerie) sont mis à la charge du recourant. Page 10

11 9 Couverture des frais d'examen Art. 25 Vacations, décompte 1 Sur proposition de la Commission d'examen, l'usat fixe le montant des vacations versées aux membres de la Commission d'examen et aux experts. 2 L'USAT assume les frais d'examen qui ne sont pas couverts par la taxe d'examen, la subvention fédérale ou d'autres ressources. 3 Le montant de la taxe d'examen est déterminé en temps utile, en accord avec l'ofiamt. 4 Pour permettre la détermination du montant de la subvention fédérale, le budget et le décompte de l'examen sont remis à l'ofiamt, conformément à ses instructions. 10 Dispositions finales Art. 26 Règlement provisoire 1 Le premier examen aura lieu selon ce règlement en Les candidat(e)s qui ont réussi l'examen de l'usat pour chef de projets en fabrication de tableaux électriques en 1992 peuvent envisager d'obtenir le brevet fédéral, jusqu'en 1998 au plus tard moyennant un examen supplémentaire. L'examen supplémentaire se réfère sur les domaines "électrotechnique" et "prescriptions" selon art. 15, paragraphe 1 de ce règlement. L'examen est réussi si les notes des branches ne sont pas inférieures à 4,0. Art. 27 Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur le 1er Décembre Page 11

12 11 Authentification Bienne, le 3 novembre 1994 Union Suisse des Fabricants de Tableaux électriques Le président de l'usat: Le président de la CFP: Peter Schmutz Peter Zaurezny Le présent règlement est approuvé Département fédéral de l'économie publique sig. J.-P. Delamuraz Berne, le 29 novembre 1994 Page 12

Règlement UPSA/AGVS. LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7801.F. 11/2005. régissant l'octroi du brevet fédéral de conseilleur de vente automobiles

Règlement UPSA/AGVS. LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7801.F. 11/2005. régissant l'octroi du brevet fédéral de conseilleur de vente automobiles Règlement UPSA/AGVS. LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7801.F. 11/2005 régissant l'octroi du brevet fédéral de conseilleur de vente automobiles Règlement régissant l octroi du brevet fédéral de conseilleur /

Plus en détail

l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1

l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1 I-CH Formation professionnelle informatique Suisse SA REGLEMENT concernant l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1 du 10 février 2009 (modulaire, avec examen final) Vu l art.

Plus en détail

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie,

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie, Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure jurassienne d'informatique de gestion (ESIG) (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2012) du 23 février 2004 Le Département de l'economie,

Plus en détail

Département de l'éducation, de la culture et des sports

Département de l'éducation, de la culture et des sports Département de l'éducation, de la culture et des sports Règlement concernant la formation de Designer dipl. ES, orientation Design de produit, spécialisation Objets horlogers Le conseiller d Etat, chef

Plus en détail

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN Table des matières I. GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN V. DEROULEMENT DE L EXAMEN VI.

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement d'études

Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement d'études UNIVERSITÉ JÀMÂJL^^ miie n P n P K I P X / P. Université L^c \j c m c V t UNIL I Université d e Lausanne d e Neuchâtei Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

Exigences pour la certification HERMES. Règlement des examens de certification personnelle, version public

Exigences pour la certification HERMES. Règlement des examens de certification personnelle, version public Exigences pour la certification HERMES Règlement des examens de certification personnelle, version public Suivi des modifications, contrôle, approbation Version Date Description, remarque Nom ou rôle 2.0

Plus en détail

Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études

Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études CHAPITRE Dispositions générales Article : Objet L'Université de Lausanne, par la Faculté des hautes

Plus en détail

CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES

CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES Préambule Le Conseil national des ingénieurs et des scientifiques de France (IESF), reconnu d utilité publique depuis le 22 décembre 1860, a vocation

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage

Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage 80101 Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment Gebäudereiniger/Gebäudereinigerin Pulitore di edifici/pulitrice di edifici A. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage B. Programme

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association.

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association. STATUTS du 25 juin 2003 Fondée le 9 juillet 1869 Siège social: Wallisellen Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique I. Nom, but, siège et durée de l'association Art. 1 Siège social,

Plus en détail

FSdH - FSdE - SHeF Statuts 2005

FSdH - FSdE - SHeF Statuts 2005 Fédération Suisse des Hélicoptères (FSdH) Schweizerischer Helikopterverband (SHeV) Federazione Svizzera degli Elicotteri (FSdE) Swiss Helicopter Federation (SHeF) Page 1 de 5 1 Personne morale, nom, siège

Plus en détail

REVISION STATUTS SSU (Version 7 du 17.12.03)

REVISION STATUTS SSU (Version 7 du 17.12.03) REVISION STATUTS SSU (Version 7 du 17.12.03) 1 Nom et but de la Société 1.1 La Société Suisse d'urologie (SSU) (ci-après "la Société" ou "la SSU") est l'association professionnelle des médecins spécialistes

Plus en détail

STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI)

STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI) STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI) DE Article premier CONSTITUTION ET DENOMINATION Sous la dénomination "Association romande des métiers de la bijouterie" (ASMEBI) il est

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES Les modifications de ces statuts, établies par le Conseil d'administration de l'association, ont été votées et acceptées à l'assemblée Générale Ordinaire du

Plus en détail

Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes :

Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes : RAPPEL DES CONDITIONS D ACCES AU CONCOURS D ATSEM Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes : CONDITIONS PARTICULIERES D ACCES

Plus en détail

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5 Articles

Plus en détail

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS CHAPITRE I DENOMINATION, SIEGE ET DUREE DE L'ASSOCIATION 1.1 L'Union Suisse des Fiduciaires Section Valais est une association régie par l'art.

Plus en détail

(anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE)

(anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE) (anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE) (Projet adopté lors de l Assemblée générale extraordinaire du 29.10.2007) TABLE DES MATIERES CHAPITRE I DEFINITION PAGE 3 CHAPITRE II MEMBRES PAGES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE A LA CERTIFICATION «DIAGNOSTICS IMMOBILIERS» 1. Portée des certifications et arrêtés compétences applicables : Le candidat reconnait avoir pleinement pris connaissance : -

Plus en détail

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ *Cette formation continue s adresse également aux candidats masculins. Groupe cible

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration 78704 Spécialiste en restauration Restaurationsfachfrau / Restaurationsfachmann Impiegata di ristorazione / Impiegato di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste

Plus en détail

Statuts de l'association loi 1901

Statuts de l'association loi 1901 Statuts de l'association loi 1901 TITRE 1 BUTS ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION ARTICLE 1.1 CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er

Plus en détail

Règlement intérieur du Conseil d administration

Règlement intérieur du Conseil d administration Règlement intérieur du Conseil d administration Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d administration à sa première session, le 14 décembre 1977. À sa cinquante-quatrième session,

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse)

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) STATUTS DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) Chapitre premier: Nature et buts Article 1: Dénomination et siège Les associations cantonales de gérants, courtiers et experts

Plus en détail

Elle exprime les désirs des internes et des chefs de clinique auprès des autorités compétentes.

Elle exprime les désirs des internes et des chefs de clinique auprès des autorités compétentes. Article 1 : Constitution, nom et siège Sous la dénomination "ASSOCIATION SUISSE DES MEDECINS-ASSISTANTS et CHEFS DE CLINIQUE, SECTION DE GENEVE" (en abrégé ASMAG), il a été fondé en date du 4 octobre 1962,

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP p. 1/7 MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP 1. Préalable L examen de certification de personnes en HACCP s adresse à des professionnels confirmés qui maîtrisent l HACCP dans un

Plus en détail

Statuts de l'association Suisse de Golf

Statuts de l'association Suisse de Golf Statuts de l'association Suisse de Golf TITRE I : NOM - BUT - MEMBRES Article 1: Nom et Siège Il existe sous le nom "ASG" ASSOCIATION SUISSE DE GOLF SCHWEIZERISCHER GOLFVERBAND ASSOCIAZIONE SVIZZERA DI

Plus en détail

Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales

Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales (selon la résolution de l Assemblée générale, du 28 février 2013, remplacent les statuts SMS du 2 juin 1998 et du 24 novembre 2005 et

Plus en détail

Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices.

Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices. STATUTS Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices. A. Nom, siège social et buts Art. 1. Nom Sous la dénomination

Plus en détail

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Chapitre 1: Dispositions générales Art. 1. Forme juridique et siège 1. La section vaudoise, membre de la Fédération suisse des aveugles

Plus en détail

Directive 1: Admission des participants

Directive 1: Admission des participants SIX Structured Products Exchange SA Directive : Admission des participants du 9..0 Entrée en vigueur: 07.04.04 Directive : Admission des participants 07.04.04 Contenu. But et fondement.... Admission en

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg)

Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg) Statuts Swiss Young Pharmacists Group (swissypg) Article 1 Dénomination, Siège Sous la dénomination de Swiss Young Pharmacists Group (swissypg), il existe une association régie par les présents statuts

Plus en détail

Union Suisse des Fiduciaires USF

Union Suisse des Fiduciaires USF Union Suisse des Fiduciaires USF Règlement sur l approbation des statuts des sections et la qualité de membre d une section de l USF (Règlement des membres) du 26 novembre 2005 Préambule Conformément à

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

S T A T U T S. l'association des Conseils en Brevets dans l'industrie Suisse (ACBIS) (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012)

S T A T U T S. l'association des Conseils en Brevets dans l'industrie Suisse (ACBIS) (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012) S T A T U T S de l' () (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012) I. Nom, siège, buts Article 1 Sous la dénomination «'» (), respectivement «" (VIPS), appelée ci-après «l Association", est constituée

Plus en détail

SVNP / ASNP STATUTS. Art. 3 Moyens En outre, l ASNP doit : 3.1 regrouper les psychologues qui exercent la neuropsychologie en Suisse ;

SVNP / ASNP STATUTS. Art. 3 Moyens En outre, l ASNP doit : 3.1 regrouper les psychologues qui exercent la neuropsychologie en Suisse ; SVNP / STATUTS Art. 1 Généralités 1.1 Sous le nom d «Association Suisse des Neuropsychologues» (ci-après ) est constituée une association au sens des articles 60 et s. du Code civil suisse. 1.2 L association

Plus en détail

Directive 1: Admission des participants

Directive 1: Admission des participants SIX Swiss Exchange SA Directive : Admission des participants du 7.07.04 Entrée en vigueur: 5.0.04 Directive : Admission des participants 5.0.04 Sommaire. But et fondement.... Admission en tant que participant....

Plus en détail

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA Modalités de candidature et de certification Niveau 1 Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA La certification d'expert méthode HACCP/SMSDA s adresse à des professionnels confirmés qui veulent

Plus en détail

Statuts de l association MEMORIAV

Statuts de l association MEMORIAV Traduction française des statuts de Memoriav; La version allemande fait foi. Statuts de l association MEMORIAV Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse Article premier Dénomination

Plus en détail

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 - 1 - STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS DÉNOMINATION Article 1 1.1 Nom: le Judo Club Ballens (ci-après le JCB) est régi par les présents statuts et les articles 60

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs

Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs (Loi sur la surveillance de la révision, LSR) 221.302 du 16 décembre 2005 (Etat le 1 er septembre 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES TATOUEURS PROFESSIONNELS ASTP

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES TATOUEURS PROFESSIONNELS ASTP STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES TATOUEURS PROFESSIONNELS ASTP I. Personnalité, siège et but Art. 1 1. L Association Suisse des Tatoueurs Professionnels ASTP (en abrégé ASTP dans le texte ci-dessous)

Plus en détail

Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs

Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs Loi fédérale sur l agrément et la surveillance des réviseurs (Loi sur la surveillance de la révision, LSR) 221.302 du 16 décembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

INSTITUT SUISSE DE THERAPIES CELLULAIRES (ISTC) SCHWEIZERISCHES INSTITUT FÜR ZELLTHERAPIEN

INSTITUT SUISSE DE THERAPIES CELLULAIRES (ISTC) SCHWEIZERISCHES INSTITUT FÜR ZELLTHERAPIEN 1 SWISS INSTITUTE OF CELL THERAPIES Foundation (SICT) Fondation INSTITUT SUISSE DE THERAPIES CELLULAIRES (ISTC) SCHWEIZERISCHES INSTITUT FÜR ZELLTHERAPIEN Stiftung (SIZT) Fondazione ISTITUTO SVIZZERO DI

Plus en détail

ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS

ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS I. DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 Nom et siège Sous la dénomination ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE est constituée une association, au sens des articles 60 et suivants du

Plus en détail

Statuts Association Netzwerk Schweizer Pärke Réseau des Parcs suisses Rete dei Parchi Svizzeri Rait dals Parcs Svizzers

Statuts Association Netzwerk Schweizer Pärke Réseau des Parcs suisses Rete dei Parchi Svizzeri Rait dals Parcs Svizzers Statuts Association Netzwerk Schweizer Pärke Réseau des Parcs suisses Rete dei Parchi Svizzeri Rait dals Parcs Svizzers Statuts acceptés à la réunion de fondation, le 23 Mai 2007, au Chasseral et révisés

Plus en détail

STATUTS DU SYNDICAT POUR. TITRE I. Constitution, siège, durée et but du syndicat

STATUTS DU SYNDICAT POUR. TITRE I. Constitution, siège, durée et but du syndicat 1 STATUTS DU SYNDICAT POUR TITRE I. Constitution, siège, durée et but du syndicat ART. 1 Sous le nom de syndicat pour, il est constitué une association de propriétaires, régie par les art. 60 et ss du

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR idée suisse)

Statuts de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR idée suisse) Statuts de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR idée suisse) du 24 avril 2009 Les libellés des fonctions mentionnées dans les présents statuts s appliquent aux femmes et aux hommes.

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES P a g e 1 REGLEMENT DES ETUDES INSTITUT DON BOSCO HUY Enseignement ordinaire de plein exercice rue des Cotillages 2-4500 HUY - Tél.: 085/27.07.50 - Fax: 085/23.55.29 E-Mail: direction@donboscohuy.be Site

Plus en détail

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S Direction des ressources humaines Centre de formation Formations spécialisées en soins R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S P O U

Plus en détail

Exigences spécifiques en matière de maîtrise des langues étrangères

Exigences spécifiques en matière de maîtrise des langues étrangères Règlement des études menant au Bachelor of Arts en enseignement pour les degrés préscolaire et primaire et au Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire (RBP) du 8 juin 00, état au

Plus en détail

ORGANISATION DU MONDE DU TRAVAIL DU DOMAINE DES SAPEURS-POMPIERS STATUTS

ORGANISATION DU MONDE DU TRAVAIL DU DOMAINE DES SAPEURS-POMPIERS STATUTS Organisation der Arbeitswelt Feuerwehr (OdAFW) Organisation du Monde du Travail des Sapeurs-Pompiers (OMTSP) Organizzazione del Mondo del Lavoro Pompieri (OdMLP) ORGANISATION DU MONDE DU TRAVAIL DU DOMAINE

Plus en détail

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES adopté à Madrid le 27 juin 1989, modifié le 3 octobre 2006 et le 12 novembre 2007 Liste des articles du

Plus en détail

SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS

SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Centre Interrégional de Formation Professionnelle d'arras SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS AVIS DE

Plus en détail

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013 membre de wohnbaugenossenschaften schweiz verband der gemeinnützigen wohnbauträger coopératives d habitation Suisse fédération des maîtres d ouvrage d utilité publique STATUTS Adoptés par l Assemblée générale

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire SAQ Swiss Association for Quality Autorité de certification de personnes Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 016) Certification Conseiller Clientèle

Plus en détail

STATUTS. I. Nom, siège et but de l Association. Article 1 - Nom et siège

STATUTS. I. Nom, siège et but de l Association. Article 1 - Nom et siège STATUTS I. Nom, siège et but de l Association Article 1 - Nom et siège COPTIS «Association suisse des professionnels en titrisation Immobilière», (ci-après «l'association») est une association au sens

Plus en détail

S T A T U T S. de la. Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF

S T A T U T S. de la. Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF S T A T U T S de la Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF 1. DISPOSITIONS GENERALES Article 1, Raison sociale, but La FÉDÉRATION SUISSE DES CENTRES FITNESS ET DE SANTÉ FSCFS a pour but

Plus en détail

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES Le permis de conduire G Le permis de conduire G Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur (RPA)

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

S T A T U T S. de la. Fondation pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique

S T A T U T S. de la. Fondation pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique S T A T U T S de la Fondation pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique Article 1 Sous la dénomination "Fondation pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique", il est créé une fondation régie par les

Plus en détail

Elle soutient les associations régionales et cantonales de propriétaires de forêts dans leurs tâches et collabore avec elles.

Elle soutient les associations régionales et cantonales de propriétaires de forêts dans leurs tâches et collabore avec elles. Statuts Economie forestière Suisse I. Nom, forme juridique, siège Art. 1 Nom et siège Sous le nom de Waldwirtschaft Schweiz Economie forestière Suisse Economia forestale Svizzera (WVS) (EFS) (EFS) il est

Plus en détail

Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015

Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015 Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015 SOPHROLOGIE SUISSE Statuts du 09.05.15 1/12 Dénomination, siège Article 1 Buts Article 2 L Association dénommée Association

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA I) Objet, composition et ressources de l'association Article 1 : Dénomination, Objet L association Estrelia, (nouvelle dénomination de l association Horizons fondée le

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Les présentes conditions règlent les rapports entre l établissement, désigné ci-après par l'institut ou l'institut Lyonnais, et les personnes amenées à le fréquenter. Elles

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse»

STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse» STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse» 1 NOM, SIÈGE ET OBJET 1.1 «IndieSuisse» est une association au sens des articles 60 et suiv. du code civil suisse (CCS) dont le siège se situe à Zurich auprès de

Plus en détail

Société coopérative Caisse de secours de l'association fédérale de lutte suisse. fondée en 1919 STATUTS

Société coopérative Caisse de secours de l'association fédérale de lutte suisse. fondée en 1919 STATUTS Société coopérative Caisse de secours de l'association fédérale de lutte suisse fondée en 1919 STATUTS Édition 008 Table des matières I. Raison sociale, siège, but et durée Raison sociale, Siège, But,

Plus en détail

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1.

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique Statuts 2011 Table des matières Généralités 1. Nom et siège 2. But de la CAS 3. Cercle des assurés 4. Droits et devoirs

Plus en détail

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES C.E.P.R.E.M.A.P. Décembre 2004 CENTRE POUR LA RECHERCHE ECONOMIQUE ET SES APPLICATIONS C.E.P.R.E.M.A.P. Association déclarée régie par la Loi de 1901 Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S

Plus en détail

N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. modifiant le statut de VOrdre

N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. modifiant le statut de VOrdre PROJET DE LOI adopte le 25 avril 1968. N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE MODIFIÉ PAR LE SÉNAT LOI modifiant le statut de VOrdre des experts-comptables et des comptables agréés.

Plus en détail

RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE

RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE L 82/56 2.6.204 RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE PRUDENTIELLE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE LE CONSEIL DE SURVEILLANCE PRUDENTIELLE DE LA BANQUE CENTRALE

Plus en détail

Examen 2014. Droit. Durée de l'examen: 90 minutes. 1a-d 20 2a-b 8 3a-e 26 4a-c 24 5a-c 9 6a-c 10 7 3 Total 100

Examen 2014. Droit. Durée de l'examen: 90 minutes. 1a-d 20 2a-b 8 3a-e 26 4a-c 24 5a-c 9 6a-c 10 7 3 Total 100 Berufsprüfung für Verkaufsfachleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour spécialiste de vente avec brevet fédéral Esame per Specialisti in vendita con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

STATUTS de l'association suisse des gardes-pêche (ASGP)

STATUTS de l'association suisse des gardes-pêche (ASGP) - 2 - STATUTS de l'association suisse des gardes-pêche (ASGP) Contenu: 1er chapitre: Nom, siège et objectif articles 1 à 3 2e chapitre: Affiliation articles 4 à 11 3e chapitre: Organisation articles 12

Plus en détail

III MEMBRES I BUTS II SIÈGE

III MEMBRES I BUTS II SIÈGE STATUTS Le Collège Suisse des Experts Architectes (CSEA) est une association au sens des articles 60 à 79 du CCS. I BUTS Art. 1 L Association encourage et facilite les contacts entre ses membres. Elle

Plus en détail

Diplôme fédéral d entrepreneur

Diplôme fédéral d entrepreneur Diplôme fédéral d entrepreneur (Maîtrise) Formation modulaire en emploi sur 2 ans Formation dans 4 écoles romandes Page 2 sur 11 Formation d entrepreneur Déroulement général Les expériences tirées de cette

Plus en détail

Règlement d'organisation

Règlement d'organisation Règlement d'organisation de l'organisme d'autorégulation de l'association Suisse d'assurances pour la lutte contre le blanchiment d'argent (en vigueur depuis le 7 novembre 2013) Impressum Editeur: Secrétariat

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Constitution des dossiers d accessibilité Ad AP des ERP et IOP du territoire de la communauté de communes des Portes de l Ile de

Plus en détail

CLUB DE PETANQUE LE BERIDIER DELEMONT STATUTS

CLUB DE PETANQUE LE BERIDIER DELEMONT STATUTS CLUB DE PETANQUE LE BERIDIER DELEMONT STATUTS I. DISPOSITIONS GENERALES Nom Article premier 1 Terminologie Article 2 Siège Article 3 But Article 4 Sous le nom de «CLUB DE PETANQUE LE BERIDER DELEMONT»

Plus en détail

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination S T A T U T S de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère (successeur dès le 1 er juillet 1985 du Laboratoire Suisse de Recherches Horlogères, fondé le 14 novembre 1924) C H A P I T R E P R E M

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Montélimar Sésame Règlement de la consultation Collecte des cartons des activités sur la commune de Montélimar MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur:

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

AVIS DE MARCHE SERVICES

AVIS DE MARCHE SERVICES Département de publication : 75 Annonce No 14500000 Service Date de mise en ligne 27/10/2014 AVIS DE MARCHE SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s)

Plus en détail

Reglemente des Verbandes Règlements de la Fédération Regolamenti della Federazione

Reglemente des Verbandes Règlements de la Fédération Regolamenti della Federazione Reglemente des Verbandes Règlements de la Fédération Regolamenti della Federazione Statuts de la FSAM Édition 2011 Sommaire Page 1. Nom, siège, exercice comptable 2 2. Objectifs de la Fédération 2 3. Appartenance

Plus en détail

Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France

Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France Statuts et Règlement Intérieur de l Union des Associations Suisses de France Article 1 er : Constitution, Dénomination I DEFINITION ET OBJET L Union des Associations Suisses de France est une Union formée

Plus en détail

Travaux de nettoyage des bâtiments intercommunaux Marché public n 04-2008

Travaux de nettoyage des bâtiments intercommunaux Marché public n 04-2008 1 Département de Seine et Marne Marché public n 04-2008 Date limite de dépôt des offres : 16/06/08 à 12 heures REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) 2 SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION 2 ARTICLE 2

Plus en détail