Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?"

Transcription

1 Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine Provencher, DRSI - Collégial Pie Landry Iloud, DRSI - Universitaire Alain Rousseau, DPD Professionnel et Technique

2 Évolution de la population du Québec, selon l âge

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33 Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Prévisions du collégial Claudine Provencher, DRSI

34 Le taux de passage direct de la cinquième année du secondaire à temps plein vers le réseau collégial public au service ordinaire à temps plein était de 54,0 % à l automne 2005 Moyenne : 54,0 % Bas-Saint-Laurent Saguenay Lac-Saint-Jean Capitale-Nationale Mauricie Estrie Montréal Outaouais Abitibi-Témiscamingue Côte-Nord Nord-du-Québec Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Chaudière-Appalaches Laval Lanaudière Laurentides Montérégie Centre-du-Québec Taux de passage du secondaire au collégial (%)

35 Une légère baisse des effectifs inscrits au collégial public, de l ordre de 0,5 %, a été enregistré à l automne 2005 par rapport à l automne Effectifs Année (automne)

36 Cette baisse est attribuable à une diminution des effectifs inscrits à la formation technique étant donné la hausse des effectifs inscrits à la formation préuniversitaire Effectifs Année (automne) Préuniversitaire Technique Sessions Accueil/Intégration et transition

37 Parmi les étudiants inscrits en première année à l automne 2005, ceux provenant directement de la cinquième année du secondaire sont en hausse par rapport à l automne Effectifs Année (automne) Nouveaux inscrits Organisme collégial Autre provenance

38 Depuis au moins deux ans, les régions de la banlieue nord de Montréal connaissent une croissance des effectifs du collégial Croissance Croissance Région Nombre Nombre annuelle (%) Nombre annuelle (%) 02 Saguenay Lac-Saint-Jean , ,8 01 Bas-Saint-Laurent , ,5 04 Mauricie , ,7 17 Centre-du-Québec , ,3 12 Chaudière-Appalaches , ,5 08 Abitibi-Témiscamingue , ,0 03 Capitale-Nationale , ,5 06 Montréal , ,1 16 Montérégie , ,6 05 Estrie , ,7 15 Laurentides , ,6 09 Côte-Nord , ,4 07 Outaouais , ,3 13 Laval , ,1 14 Lanaudière , ,1 11 Gaspésie Îles-de-la-Madeleine , ,8 10 Nord-du-Québec , ,0 Ensemble des régions , ,5

39 Le nombre d élèves de la cinquième année du secondaire, en augmentation depuis l automne 2004, devrait atteindre un apogée en 2009 avant de diminuer Observations Prévisions Effectifs Année (au 30 septembre)

40 Il devrait y avoir une hausse des effectifs du collégial à compter de l automne 2006 qui se poursuivrait jusqu en 2009 pour ensuite entamer une décroissance Observations Prévisions Effectifs Année (automne)

41 Tous les types de formation (préuniversitaire, technique et accueil ou transition) devraient profiter de la hausse Observations Prévisions Effectifs Année (automne) Préuniversitaire Technique Sessions Accueil/Intégration et transition

42 Il en est de même des étudiants inscrits en première année, peu importe leur provenance Observations Prévisions Effectifs Année (automne) Nouveaux inscrits Organisme collégial Autre provenance

43 Sauf pour le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay Lac-Saint-Jean et le Nord-du- Québec, toutes les régions connaîtront une augmentation de leurs effectifs du collégial entre 2005 et Bas-Saint-Laurent Saguenay Lac-Saint-Jean Capitale-Nationale Mauricie Estrie Montréal Outaouais Abitibi-Témiscamingue Côte-Nord Nord-du-Québec Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Chaudière-Appalaches Laval Lanaudière Laurentides Montérégie Centre-du-Québec Ensemble des régions Effectifs relatifs (2005=100)

44 Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Prévisions universitaires Pie Landry Iloud, DRSI

45 Taux de scolarité des Québécois, selon l âge, premier cycle universitaire 18,0 % 16,0 14,0 12,0 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0, ans ans ans

46 Taux de scolarité des Québécois, selon l âge, deuxième cycle universitaire 12,0 % 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0, ans ans ans

47 Taux de scolarité des Québécois, selon l âge, troisième cycle universitaire 1,0 % 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 0, ans ans ans

48 Effectif universitaire en équivalence au temps plein, selon le cycle. Observations de à et prévisions de à Niveau d'études er cycle e cycle e cycle Post-doctorat Total

49 Indice de croissance des effectifs étudiants à l université ( = 100) er cycle 2e cycle 3e cycle Ensemble

50 Répartition des étudiants à l université, selon leur provenance Québec, % Québec Canada moins Québec Hors Canada Premier cycle Deuxième cycle Troisième cycle

51 Indice de croissance des effectifs étudiants de 3 e cycle, selon leur provenance ( = 100) Québec Canada moins Québec Hors Canada Ensemble

52 Évolution des effectifs étudiants dans les universités du Québec Université Laval Université de Montréal HEC-Montréal École Polytechnique Université Sherbrooke UQAM (Montréal) UQTR (Trois-Rivières) UQAC (Chicoutimi) UQAR (Rimouski) UQO (Outaouais) UQAT (Abitibi-Témiscamingue) ÉNAP INRS École de technologie supérieure Télé-université Université McGill Université Concordia Université Bishop's Total université ( = 100)

53 Évolution des effectifs étudiants dans les universités du Québec Université Laval Université de Montréal HEC-Montréal École Polytechnique Université Sherbrooke UQAM (Montréal) UQTR (Trois-Rivières) UQAC (Chicoutimi) UQAR (Rimouski) UQO (Outaouais) UQAT (Abitibi-Témiscamingue) ÉNAP INRS École de technologie supérieure Télé-université Université McGill Université Concordia Université Bishop's Total université ( = 100)

54 Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Les défis démographiques de la formation professionnelle et technique Alain Rousseau, DPD

55 Objectifs de la présentation Mesurer l'ampleur du défi consistant à maintenir à un niveau constant voire supérieur, le nombre d'inscriptions en formation professionnelle et technique en raison des perspectives démographiques Amorcer une réflexion sur des pistes de solution permettant de stimuler les inscriptions

56 Évolution de la population des ans, ensemble du Québec, de 1971 à Observations Prévisions Source : Institut de la statistique du Québec et Statistique Canada, scénario A (scénario de référence)

57 Comparaison entre les entrants potentiels et les sortants potentiels sur le marché du travail, Québec, 1971 à 2031 (en milliers) Entrants potentiels (20-29 ans) Sortants potentiels (55-64 ans) Observations Prévisions Source : Institut de la statistique du Québec et Statistique Canada, Scénario A (scénario de référence)

58 Des constats À partir de 2013, on assistera à une diminution progressive du nombre de personnes en âge de travailler (-10% entre 2013 et 2031) À compter de cette période, le nombre d'entrants potentiels sur le marché du travail sera inférieur au nombre de sortants potentiels

59 Des solutions Diminuer le nombre de sortants (retarder les prises de retraite, augmenter la participation au marché du travail ) Augmenter le nombre d'entrants en quantité (immigration) et en qualité (formation)

60

61 Répartition de la population ans selon le plus haut niveau de scolarité atteint, Québec, 2000

62 La solution de la formation : les personnes plus scolarisées sont les plus actives sur le marché du travail Taux d'activité selon le plus haut niveau d'études atteint, Québec, % 85% 80% 75% 70% 65% 60% 55% 50% Sans diplôme Avec diplôme secondaire secondaire Source : Statistique Canada, Recensement de Sans diplôme collégial Avec certificat ou diplôme de métier Avec diplôme collégial Études universitaires complétées ou non

63 Ce sont aussi celles qui ont les plus faibles taux de chômage Taux de chômage selon le plus haut niveau d'études atteint, Québec, % 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Sans diplôme Avec diplôme secondaire secondaire Source : Statistique Canada, Recensement de Sans diplôme collégial Avec certificat ou diplôme de métier Avec diplôme collégial Études universitaires complétées ou non

64 Évolution des inscriptions aux filières DEP, ASP et DEC technique, ensemble du Québec, de à DEC technique DEP + ASP Source : MELS, DRSI et DPD. Noter que la donnée est provisoire pour la FP.

65 Variation du nombre d'inscription entre et aux programmes de DEP et ASP selon la région (en %) 40% Gaspésie-ÎdM. (+80%) 30% Capitale-Nat. Lanaudière 20% Mauricie Mtl Laurent. 10% Ensemble du Q c (11%) Montérégie Laval 0% Nord-du-Qc Chaudières-App. Outaouais Estrie -10% Abitibi-T émisc. Centre-du-Qc -20% Côte-Nord Sag.-L-St-Jean Bas-St-Laurent Source : MELS, DPD, données préliminaires pour

66 Variation du nombre d'inscription entre et aux programmes de DEC selon la région (en %) 20% 10% Lanaudière 0% Laval Capitale-Nationale -10% -20% -30% -40% Ensemble du Q c (-13%) Montérégie Sag.-L-St-Jean Bas-St-Laurent Mauricie Chaudières-App. Abitibi-T émisc. Centre-du-Qc Gaspésie-ÎdM. Côte-Nord Estrie Mtl Outaouais Laurentides Source : MELS, BIC 2006, traitement DPD.

67 Le modèle d'adéquation formation-emploi Permet d'estimer le nombre d'inscriptions nécessaires pour chaque programme de formation professionnelle et technique en fonction des besoins prévus du marché du travail : Permet de planifier l'offre de formation Encadre les campagnes de promotion Sert d'outil de référence aux personnes chargées de l'orientation de carrière

68 Des programmes manquant d'élèves Secteurs : Chimie et biologie (+ 200 %) Fabrication mécanique (+ 185 %) Mécanique d'entretien (+ 80 %) Bois et matériaux connexes (+ 80 %) Santé et services sociaux (+ 5 %)

69 Des programmes ayant trop d'élèves Secteurs : Soins esthétiques (- 85 %) Environnement et aménagement du territoire (- 50 %) Arts (- 25 %) Communication et documentation (- 10 %)

70 La solution de la formation Nécessité d'augmenter la clientèle dans les programmes menant à une certification reconnue sur le marché du travail Besoin d'intensifier et de mieux cibler les campagnes de promotion Trouver des incitatifs pour augmenter la fréquentation scolaire et encourager la diplomation

71 MERCI DE VOTRE ATTENTION! Voici certains sites Internet en lien avec les sujets de notre présentation Collégial La prévision de l effectif : L effectif inscrit : Les diplômes décernés : Universitaire L effectif inscrit : Les sanctions décernées : Inforoute de la formation professionnelle et technique

Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations

Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations Légère hausse des inscriptions Au trimestre d automne 2012, 294 911 étudiantes et étudiants se sont inscrits dans les universités québécoises,

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

ÉTUDIER À L ÉTRANGER. www.biop.ccip.fr. BIOP - CCIP 2, rue de Viarmes 75001 Paris. www.biop.ccip.fr. Avril 2012

ÉTUDIER À L ÉTRANGER. www.biop.ccip.fr. BIOP - CCIP 2, rue de Viarmes 75001 Paris. www.biop.ccip.fr. Avril 2012 ÉTUDIER À L ÉTRANGER BIOP - CCIP 2, rue de Viarmes 75001 Paris Avril 2012 2 Les études supérieures au Québec Avril 2012 3 Le Québec C'est une province de l est du Canada. Sa capitale est la ville de Québec.

Plus en détail

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012)

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) Information scolaire et professionnelle Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) École de technologie supérieure (E.T.S.) L École de technologie supérieure

Plus en détail

La formation professionnelle et technique au Québec

La formation professionnelle et technique au Québec Version 2007 La formation professionnelle et technique au Québec Un aperçu Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2007-07-00198 ISBN : 978-2-550-49776-9 ISBN PDF : 978-2-550-49777-6

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

ADMINISTRATION ET SCIENCES COMPTABLES

ADMINISTRATION ET SCIENCES COMPTABLES Des sites à consulter en : ADMINISTRATION ET SCIENCES COMPTABLES Faculté des sciences de l'administration - Université Laval http://www4.fsa.ulaval.ca/cms/accueil/formation/1ercycle/baalaval Faculté d'administration

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Bulletin statistique de l éducation

Bulletin statistique de l éducation Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation Direction des statistiques et des études quantitatives http://www.meq.gouv.qc.ca N o 12 Septembre 1999 Bulletin statistique de l éducation 01234567890123456789012345678901234567,

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 MARCHÉ DE LA REVENTE ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES AU QUÉBEC Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives

Plus en détail

La formation professionnelle et technique au Québec

La formation professionnelle et technique au Québec Version 2010 La formation professionnelle et technique au Québec Un aperçu Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010 ISBN ISBN ISSN ISSN 978-2-550-59660-8 (imprimé) 978-2-550-59661-5

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Conseiller et chef de service, Statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice Direction, Affaires externes Révision linguistique

Plus en détail

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525)

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs dans la fabrication de transformateurs

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

Informations nécessaires à la bonne marche des Programmes d échanges d étudiants de la CREPUQ

Informations nécessaires à la bonne marche des Programmes d échanges d étudiants de la CREPUQ Informations nécessaires à la bonne marche des Programmes d échanges d étudiants de la CREPUQ 2012-2013 1. SITE WEB DES PÉÉ http://echanges-etudiants.crepuq.qc.ca Pour s inscrire en ligne aux programmes

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523)

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs de matériel électronique sont regroupés sous le code 9523 de la Classification nationale

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE

PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE PLAN QUINQUENNAL DE DÉVELOPPEMENT (PQD) RÉGIONAL DE LA MAURICIE 2015-2020 PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE Projet n o 141-15149-00 Préparé pour : Conférence régionale des élus de la Mauricie Date :

Plus en détail

LE TABLEAU SYNTHÈSE DES BOURSES UNIVERSITAIRES 2015-2016

LE TABLEAU SYNTHÈSE DES BOURSES UNIVERSITAIRES 2015-2016 BISHOP S Bourses d admission automatiques CÉGEP ÉTUDIANTS DU BI Cote R 28 à 31 = 6 000 $ renouvelable 2000$/année 28 à 29 = 1 000 $ renouvelable Cote R 32+ = 9 000 $ renouvelable 3000$/année 30 à 35 =

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Programmes offerts en partenariat dans les établissements universitaires du Québec

Programmes offerts en partenariat dans les établissements universitaires du Québec Programmes offerts en partenariat dans les établissements universitaires du Québec 16 juin 2015 PROGRAMMES OFFERTS EN PARTENARIAT DANS LES ÉTABLISSEMENTS UNIVERSITAIRES DU QUÉBEC BCI AVANT-PROPOS Le présent

Plus en détail

TABLEAU DES MODALITÉS DE PRÊT

TABLEAU DES MODALITÉS DE PRÊT TABLEAU DES MODALITÉS DE PRÊT Septembre 2015 TABLE DES MATIÈRES Contenu TABLE DES MATIÈRES... 2 CLIENTÈLE ÉTUDIANTE... 3 CORPS PROFESSORAL... 4 PERSONNEL DE L UQO... 5 CLIENTÈLE EXTERNE AVEC ENTENTES...

Plus en détail

Guide pour le modèle de cautionnement

Guide pour le modèle de cautionnement Guide pour le modèle de cautionnement Le formulaire de cautionnement qui accompagne ce guide est le fruit d une collaboration entre l Association canadienne de caution et le ministère du Développement

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT

COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT COURSE LIST To help you identify your language needs, a self-assessment tool is available at the Quebec French language office website www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/auto_eval/index.html.

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Des milliers d emplois à l horizon

Des milliers d emplois à l horizon Des milliers d emplois à l horizon Journée annuelle d admission en formation professionnelle - 17 novembre 2010 Présentation o CSMO-Auto en quelques mots o Portrait de l industrie des services automobiles

Plus en détail

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 Accidents Parc automobile Permis de conduire DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 ACCIDENTS PARC AUTOMOBILE PERMIS DE CONDUIRE Direction des études et des stratégies en sécurité

Plus en détail

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires Tél : (450) 679-2631, poste 2415 1 Mise à jour : 2 septembre

Plus en détail

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca L HISTORIQUE Les membres du Réseau BIBLIO du Québec, en créant le Prix d excellence Gérard-Desrosiers, désiraient rendre hommage à un homme

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES CONSULAT GENERAL DE FRANCE A QUEBEC FICHE QUEBEC

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES CONSULAT GENERAL DE FRANCE A QUEBEC FICHE QUEBEC MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES CONSULAT GENERAL DE FRANCE A QUEBEC FICHE QUEBEC I- Organisation de l enseignement supérieur Au Canada, l éducation est un des domaines de compétence exclusif des provinces.

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt

L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt Objectifs Découvrir l importance des indicateurs dans la connaissance des usagers

Plus en détail

Formation sur les Halocarbures

Formation sur les Halocarbures Formation sur les Halocarbures Information générale 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) www.emploiquebec.net QUALIFICATION ENVIRONNEMENTALE H1 APPAREILS FRIGORIFIQUES Commission scolaire des Draveurs Territoires

Plus en détail

Spécialisé. SYNONYME de sécurité

Spécialisé. SYNONYME de sécurité SYNONYME de sécurité Vous recherchez un hangar pouvant être doté d une porte principale très large, résistant aux combinaisons de charges tout en protégeant vos précieux investissements? Ne cherchez plus!

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

Situation financière et reddition de comptes des entités

Situation financière et reddition de comptes des entités Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2012-2013 Vérification de l information financière et autres travaux connexes Hiver 2013 Réseau de l éducation Situation financière

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Voici les étapes à retenir en ce qui concerne la prime d assurance : Octobre 2014 La CSST informe l employeur de la classification de ses activités. Elle lui transmet sa Décision de classification, dans

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Réalités des jeunes sur le marché du travail en 2005 TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique

Plus en détail

Le trio, un outil de gestion indispensable!

Le trio, un outil de gestion indispensable! Le trio, un outil de gestion indispensable! Relevé à la moyenne et à la grande entreprise Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca Le trio comporte : Le Relevé des prestations

Plus en détail

LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT :

LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT : LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT : UN RÔLE STABILISATEUR DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE Mémoire présenté à la Commission nationale d examen sur l assurance- emploi Août 2013 La Conférence

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015 Surveillance générale de l exercice de la profession d infirmière auxiliaire au Québec Afin d assurer la protection du public, les ordres professionnels ont recours à des mécanismes prévus dans le Code

Plus en détail

Sondage sur les besoins des personnes handicapées en matière de collections et de services de bibliothèque

Sondage sur les besoins des personnes handicapées en matière de collections et de services de bibliothèque recherche marketing et sociale marketing and social research Sondage sur les besoins des personnes handicapées en matière de collections et de services de bibliothèque Rapport final Présenté à Bibliothèque

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Statistiques générales des bibliothèques universitaires québécoises 2009-2010

Statistiques générales des bibliothèques universitaires québécoises 2009-2010 Statistiques générales des bibliothèques universitaires québécoises 2009-2010 22 février 2012 CREPUQ STATISTIQUES GÉNÉRALES DES BIBLIOTHÈQUES UNIVERSITAIRES QUÉBÉCOISES 2009-2010 TABLE DES MATIÈRES TABLEAUX

Plus en détail

Pour mieux comprendre le mode de

Pour mieux comprendre le mode de L Avis de calcul du taux 2011 Le Sommaire des données ayant servi au calcul du taux 2011 Les Données financières ayant servi au calcul du taux 2011 En s adressant au personnel du Service aux employeurs

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président Rapport du Comité jeunesse Présidente Charlène Joyal, inf., M. Sc. Conseillère clinicienne cadre en soins infirmiers Hôpital Jeffery Hale Saint Brigid s Vice-président Didier Mailhot-Bisson, inf., M. Sc.

Plus en détail

Des sites à consulter en : SERVICE SOCIAL TRAVAIL SOCIAL SCIENCES SOCIALES SOCIOLOGIE

Des sites à consulter en : SERVICE SOCIAL TRAVAIL SOCIAL SCIENCES SOCIALES SOCIOLOGIE Des sites à consulter en : SERVICE SOCIAL TRAVAIL SOCIAL SCIENCES SOCIALES SOCIOLOGIE Université Laval Baccalauréat en service social http://www.svs.ulaval.ca/?pid=670#section_3126 Université Laval Département

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

Tableau 3.1 certificats en sciences infirmières Inscriptions (automne) Laval 1 UdeM 2 UdeS 3 UQAC 4 UQAR 5 UQAT 6 UQO 7 UQTR 8 Total 1986 956 14 96 215 94 22 192 1589 1987 841 18 91 192 59 23 201 1425

Plus en détail

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web TROUSSE MÉDIA 2012 Partout, nous veillons à votre santé! Imprimé Revue Santé Québec Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette Activité Congrès annuel Électronique Site Web Partout,

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION SUR L ADMISSION UNIVERSITAIRE

GUIDE D INFORMATION SUR L ADMISSION UNIVERSITAIRE GUIDE D INFORMATION SUR L ADMISSION UNIVERSITAIRE L admission, la sélection, les réponses, l inscription COLLÈGE MONTMORENCY ENCADREMENT SCOLAIRE INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE SALLE B-2405 Janvier

Plus en détail

La qualité de l'eau. dans les services de garde

La qualité de l'eau. dans les services de garde La qualité de l'eau dans les services de garde Une ressource précieuse L eau nous accompagne dans toutes nos activités quotidiennes. Elle nous désaltère, fait pousser nos fruits, cuit nos aliments, assure

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

LES FEMMES ET LE MARCHÉ DE L EMPLOI LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET PROFESSIONNELLE DES QUÉBÉCOISES

LES FEMMES ET LE MARCHÉ DE L EMPLOI LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET PROFESSIONNELLE DES QUÉBÉCOISES LES FEMMES ET LE MARCHÉ DE L EMPLOI LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET PROFESSIONNELLE DES QUÉBÉCOISES UNE RÉALISATION DU COMITÉ AVISEUR FEMMES EN DÉVELOPPEMENT DE LA MAIN-D ŒUVRE 110, rue Sainte-Thérèse, bureau

Plus en détail

CALCULS DÉFINITIFS DES SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT AUX UNIVERSITÉS

CALCULS DÉFINITIFS DES SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT AUX UNIVERSITÉS CALCULS DÉFINITIFS DES SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT AUX UNIVERSITÉS Année universitaire 2011-2012 Version Juillet 2012 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du

Plus en détail

Sommaire. le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue. Pourquoi s y intéresser?...3. Les hospitalisations...

Sommaire. le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue. Pourquoi s y intéresser?...3. Les hospitalisations... A g e n c e d e l a s a n t é e t d e s s e r v i c e s s o c i a u x d e l A b i t i b i - T é m i s c a m i n g u e 1 le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue Janvier

Plus en détail

La participation aux études universitaires dans un contexte de hausse des droits de scolarité

La participation aux études universitaires dans un contexte de hausse des droits de scolarité La participation aux études universitaires dans un contexte de hausse des droits de scolarité RAPPORT DU COMITÉ SUR L ACCESSIBILITÉ FINANCIÈRE AUX ÉTUDES DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À LA COMMISSION DE PLANIFICATION

Plus en détail

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public Ordre du jour La prévention à la ferme AGRI-VISION Journée Relève et établissement 22 janvier 2013 Luc Lefebvre, ing. inspecteur CSST La CSST en bref : un assureur public Les obligations légales en matière

Plus en détail

BCI Bureau de Coopération Interuniversitaire Programme d échanges d étudiants avec le Québec - Année universitaire 2015-2016

BCI Bureau de Coopération Interuniversitaire Programme d échanges d étudiants avec le Québec - Année universitaire 2015-2016 BCI Bureau de Coopération Interuniversitaire Programme d échanges d étudiants avec le Québec - Année universitaire 2015-2016 1. Principes La Conférence des recteurs et des principaux des universités du

Plus en détail

le marché du travail au Québec Perspectives à long terme 2012-2021

le marché du travail au Québec Perspectives à long terme 2012-2021 EMPLOI-Québec le marché du travail au Québec Perspectives à long terme 2012-2021 Juin 2012 Ce document a été préparé par la Direction de l analyse et de l information sur le marché du travail d Emploi-Québec.

Plus en détail

Ententes DEC/BAC, passerelles et autres préalables pour entrée universitaire / 2012 Programmes techniques du Cégep de Sherbrooke

Ententes DEC/BAC, passerelles et autres préalables pour entrée universitaire / 2012 Programmes techniques du Cégep de Sherbrooke Ententes DEC/BAC, passerelles et autres préalables pour entrée universitaire / 2012 s techniques du Cégep de Sherbrooke Note importante : L information contenue dans ce document peut changer sans préavis

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC

ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC ÉTUDE SUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE AU QUÉBEC Direction des politiques et de l'économique Pêches et Océans Canada, région r du Mars 2004 Plan de la présentation 1. Au 2. Région de Montréal : 2.1 Montréal

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec le marché de l habitation RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Date de diffusion : Table des matières 2011 3 Le taux d inoccupation Faits saillants Le taux d inoccupation était estimé à 8,1

Plus en détail

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations

Plus en détail

Gestion des banques de données et des extrants

Gestion des banques de données et des extrants Québec Gestion des banques de données et des extrants Sonia Lachance Archiviste Centre d archives de Québec et des archives gouvernementales Bibliothèque et Archives nationales du Québec 1 Plan de la présentation

Plus en détail

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes Qu est-ce que le Défi Climat? La plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec; Des centaines d entreprises, d institutions publiques et d organismes de toutes

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

L abandon des études à la formation collégiale technique : RÉSULTATS D UNE ENQUÊTE RAPPORT SYNTHÈSE

L abandon des études à la formation collégiale technique : RÉSULTATS D UNE ENQUÊTE RAPPORT SYNTHÈSE L abandon des études à la formation collégiale technique : RÉSULTATS D UNE ENQUÊTE RAPPORT SYNTHÈSE L abandon des études à la formation collégiale technique : RÉSULTATS D UNE ENQUÊTE RAPPORT SYNTHÈSE Coordination

Plus en détail