Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen"

Transcription

1 Systèmes temps réel Concepts de base Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen 1

2 Systèmes temps réel - Choix Gestion des ressources Ordonnancement ( Scheduling ), Tolérance aux fautes ( Fault-tolerance ), Accès et partage des ressources, Communication. Architectures Système (sous-système) de calcul, Système (sous-système de communication, I/O. Logiciels Cahier des charges, spécifications,vérification, langages temps réel, bases de données temps réel. 2

3 Plan général Introduction: Tâches temps réel, Propriétés, problèmes de conception. Système monoprocesseur : Ordonnancement des tâches, protocole de contrôle des ressources, gestion des surcharges, gestion du contrôle des tâches. Système Multiprocesseur : Ordonnancement des tâches, tolérance aux fautes, gestion des ressources. Système distribué : Ordonnancement des tâches locales et ordonnancement global. Système d exploitation temps réel (RTOS): Etude de cas, exemple d un RTOS 3

4 Notion de prédictabilité Le dénominateur commun aux systèmes temps réel est la prédictabilité : Le comportement du système doit être prédictif (déterministe), ce qui veut dire que en fonction de certaines contraintes et suppositions concernant la charge et les défauts, il doit être possible à la conception de définir toutes lecs contraintes temporelles du système. Pour les systèmes statiques, 100% peut être prévu à la conception.. Pour les systèmes dynamiques, 100% ne peut pâs être connu dans la mesure où les caractéristiques des tâches ne sont pas connues a- priori. Pour les systèmes dynamiques, la prédictabilité signifie qu une fois une tâche admise dans le système, son succès ne doit jamais être mis en cause aussi longtemps que les paramètres (et hypothèses) ayant conduit à son admission restent vrais. 4

5 Problèmes de (mauvaise) compréhension généraux Le calcul temps réel est équivalent au calcul rapide. La programmation temps-réel concerne le langage assembleur, la programmation d ela priorité des interruptions, et l écriture des drivers. Les systèmes temps-réel opèrent dans un environnement statique. Les problèmes liés aux systèmes temps réel sont déjà résolus dans les autres domaines des sciences informatiques. 5

6 Le paradigme de l ordonnancement temps réel Allouer des intervalles de temps pour les tâches sur le(s) processeur(s). [i.e., Où et quand une tâche doit-elle s exécuter?] Objectifs: prévoir les deadlines que vont renconter les tâches. (tests d ordonnancement, construction de l ordonnancement) 6

7 Ordonnancement Préemptif ou Non-préemptif Ordonnancement Préemptif L exécution d une tâche peut être interrompue (préemptée) et reprise plus tard. La préemption concerne une tâche de plus haute priorité. Offre une plus grande souplesse d ordonnancement. Implique une gestion des ordonnancements par rapport au changement de contexte. Ordonnancement Non-Préemptif Une fois qu une tâche est démarrée, elle se termine. Offre moins de souplesse. Moins de problème de gestion des ordonnancements car moins de changement de contexte. 7

8 Ordonnancement optimal -- définition Un algorithme d ordonnancement statique est optimal si, pour chaque ensemble de tâches, il produit toujours un résultat qui satisfait aux contraintes des tâches (ordonnancement réalisable) alors que tout autre algorithme puisse le faire. Un algorithme d ordonnancement dynamique est dit optimal si il produit un ordonnancement réalisable quand un algorithme statique avec connaissance a-priori de toutes les tâches possibles peut le faire aussi. 8

9 Autres problèmes Partage et ré-affectation des ressources Se réfère aux problèmes d utilisation des ressources libérées par une tâche. Tolérance aux fautes La définition informelle concerne la capacité d un système à fournir le service prévu même en présence de fautes. Communication Toute forme de communication qui implique des contraintes temporelles. 9

10 Problèmes d architecture Prédiction pour : Temps d exécution des instructions, Accès mémoire, Changement de contexte, Gestion des interruptions. Les systèmes temps réel évitent généralement les cahces et les architectures super-scalaires. Support pour les circuits de gestion des erreurs, Support pour des communications rapides et fiables Support pour les algorithmes d ordonnancement (préemption rapide, queues pour les priorités). Support pour les RTOS (contextes multiples, gestion de la mémoire, gestion des interruptions, synchronisation des horloges). Support pour les caractéristiques des langages RT (estimation du plus mauvais temps d exécution pour une tâche). 10

11 Caractéristiques, Spécification, Vérification Caractéristiques fonctionnelles: Fonctions du système et ses effets. Caractéristiques non-fonctionnelles : par ex., contraintes de temps. CF & CNF doivent être précisément définies et utilisées pour construire les spécifications du système. Une spécification est un critère mathématique des propriétés développées par un système. Elle est de telle sorte que : Elle peut être testée pour sa conformité par rapport aux caractéristiques. Ses propriétés peuvent être examinées indépendament de la manière don t elle est implémentée. L approche classique de spécification du comportement d un système informatique consiste en l énumération des évènements ou actions auxquels le système participe et en la description de l ordre dans lequel ces évènements peuvent arriver. Il n est pas trivial d étendre ce genre d approche aux systèmes temps réel. 11

12 Langages pour le temps réel Support pour la gestion du temps Des constuctions spécifiques permettent d exprimer les contraintes de temps, en prenant en compte (et en pistant) l utilisation des ressources. Analyse de l ordonnancement en terme de faisabilité Aide au test de l ordonnancement à la compilation. Modules logiciels réutilisables Methodologieorientéeobjet. Support pour la programmation distribuée et la tolérance aux fautes 12

13 Bases de données La plupart des bases de données systèmes sont sur disque. Elles utilisent des transactions et des protocoles particuliers. Ces caractéristiques préservent l intégrité des données, mais conduisent à des temps de réponse lents et non prévisibles (temps d accès moyen). Dans une base de données pour système temps réel, il est important de prévoir : Une gestion des trasactions pour respecter les deadlines Une sémantique explicite pour spécifier les emps et les différentes contraintes. La possibilité de tester la capacité du système de base de données à respecter les deadlines de transaction pendant l intitialisation de l application. 13

14 Introduction: Résumé Les systèmes temps réel nécessitent rigueur (logique) et prise en compte du temps. Ils sont constitués d un système de contrôle, d un système contrôlé et d un environnement. On peut les classifier en hard, firm, et soft. Les tâches sont : périodiques ou non périodiques (synchrones/asynchrones). La notion de prédictabilité est très importante. Il faut se méfier des a-priori (venant des systèmes non temps réel). Les clés de la conception sont : ordonnancement, (ré)affectation des ressources, tolérance aux fautes, communication, choix de l architecture, spécification et vérification du système, langages de programmation et bases de données. 14

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Introduction aux systèmes temps réel Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Définition Systèmes dont la correction ne dépend pas seulement des valeurs des résultats produits mais également des délais dans

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 1 er mars 2007

Plus en détail

Synchronisation des Processus et les sémaphores

Synchronisation des Processus et les sémaphores Synchronisation des Processus et les sémaphores Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 PLAN Spécification du problème Section Critique (SC) Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 1.5 Problématique de l ordonnancement temps réel En fonctionnement normal, respecter les contraintes temporelles spécifiées par toutes les tâches

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

Les OS embarqués. B. Miramond UCP

Les OS embarqués. B. Miramond UCP Les OS embarqués B. Miramond UCP Les OS embarqués VxWorks : noyau RT le plus utilisé dans l'industrie. Supporte TCP/IP et une API socket. Coût des licences important. QNX : noyau RT de type UNIX. Intègre

Plus en détail

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan Introduction Le système Windows Yves Denneulin Windows a 25 ans Au début basé sur MS/DOS Multi-tâches coopératifs Pas de réelle protection entre applications Famille 1.0 -> 386 -> 95 -> 98 -> Me Version

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

Gestion du processeur central

Gestion du processeur central Chapitre II Gestion du processeur central 1. Introduction Evolution des systèmes informatiques 1.1- Premier système : Le programmeur/opérateur doit écrire un programme ensuite le faire fonctionner directement

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 2.0 Exemples d applications temps réel Commandes de vol numériques Codage des communications Métro automatisé Syst. Informatique

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

Réunion GDS 13 octobre 2006

Réunion GDS 13 octobre 2006 École normale supérieure de Lyon Réunion GDS 13 octobre 2006 Plan Introduction 1 Introduction 2 3 4 5 6 Les workflows Ensemble de tâches connectées La structure du workflow représente la relation temporelle

Plus en détail

Temps Réel. Jérôme Pouiller Septembre 2011

Temps Réel. Jérôme Pouiller <j.pouiller@sysmic.org> Septembre 2011 Temps Réel Jérôme Pouiller Septembre 2011 Sixième partie VI Architectures des OS temps réels J. Pouiller Temps Réel 172 / 197 18 Problématique des OS RT 19 Systèmes Symétriques

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Vérification de logiciels par analyse statique Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Contexte et motivations Specification Design architecture Revues and

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des processus

Systèmes d exploitation Gestion des processus Systèmes d exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr 5 décembre 2000 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États d un processus... 4 Bloc de contrôle d un processus

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

INF6500 Structures des ordinateurs. Plan de cours

INF6500 Structures des ordinateurs. Plan de cours École Polytechnique de Montréal Département de génie informatique et de génie logiciel INF6500 Structures des ordinateurs Automne 2015 Plan de cours Professeur coordonnateur du cours: Nom : Sylvain Martel

Plus en détail

GESTION DES PROCESSUS

GESTION DES PROCESSUS CHAPITRE 2 : GESTION DES PROCESSUS Objectifs spécifiques Connaître la notion de processus, Connaître les caractéristiques d un processus ainsi que son contexte Connaître la notion d interruptions et de

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr

Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr Ordonnancement Temps Réel Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr 2 Plan de la présentation 1. Introduction aux systèmes temps réel 1.1 Différents modèles de tâches 1.2

Plus en détail

Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet

Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet Toulouse, 14 mai 2003 Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet Julien Bidot Plan Séminaire au LAAS Planification de tâches et ordonnancement Domaine d application

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

ACI Sécurité ALIDECS:

ACI Sécurité ALIDECS: ACI Sécurité ALIDECS: Langages et Atelier Integrés pour le Développement de Composants Embarqués Sûrs Réunion de démarrage LIP6, 21 et 22 octobre 2004 Marc Pouzet 1 Page web http://www-verimag.imag.fr/synchrone/alidecs/

Plus en détail

Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time

Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time Victor FOURNIER National Instruments, Ingénieur d applications Sommaire Qu est-ce que le temps réel? Domaines d utilisation du temps

Plus en détail

Conduite de projets et architecture logicielle

Conduite de projets et architecture logicielle s et architecture logicielle ABCHIR Mohammed-Amine Université Paris 8 15 février 2011 1/36 ABCHIR Mohammed-Amine (Université Paris 8) Conduite de projets et architecture logicielle 15 février 2011 1 /

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Qualité du produit logiciel Plan du cours Introduction Qualité du logiciel Théorie de la mesure Mesure de la qualité du logiciel Études empiriques Mesure

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs.

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs. Cours Serveurs d application et Java avancé Introduction au cours Serveurs d application et Java avancé ITU Université de Nice Richard Grin Version O 1.0.1 12/4/14 20 h de cours et TPs Richard Grin, université

Plus en détail

Propriété intellectuelle en informatique

Propriété intellectuelle en informatique 47 Chapitre 4 Propriété intellectuelle en informatique 1. Introduction Propriété intellectuelle en informatique Nous avons été amenés précédemment à examiner les principes relatifs à la propriété intellectuelle.

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

GEL 1001 Design I (méthodologie)

GEL 1001 Design I (méthodologie) GEL 1001 Design I (méthodologie) Technique 2 Systèmes embarqués et fiabilité Hiver 2013 Département de génie électrique et de génie informatique Plan Système embarqué Ordinateur et architecture Von Neumann

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus Systèmes d'exploitation Chapitre II Gestion des processus 1 Processus Un programme qui s exécute Les ordinateurs autorisent maintenant plusieurs processus simultanément (pseudo parallélisme) A B A B C

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Architectures des OS temps réels

Architectures des OS temps réels Temps Réel Jérôme Pouiller Sixième partie VI Architectures des OS temps réels Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 171 / 1 Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 172 / 1 Architectures multi-coeurs

Plus en détail

Temps Réel. Jérôme Pouiller

Temps Réel. Jérôme Pouiller <j.pouiller@sysmic.org> Temps Réel Jérôme Pouiller Sixième partie VI Architectures des OS temps réels Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 171 / 1 Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 172 / 1 Architectures multi-coeurs

Plus en détail

ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées

ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées Permanents (11) Doctorants (10) Permanents Doctorants Jean-Paul Bodeveix Julien Brunel Xavier Crégut Benoît Combemale Mamoun

Plus en détail

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES REALISATION d'un ORDONNANCEUR à ECHEANCES I- PRÉSENTATION... 3 II. DESCRIPTION DU NOYAU ORIGINEL... 4 II.1- ARCHITECTURE... 4 II.2 - SERVICES... 4 III. IMPLÉMENTATION DE L'ORDONNANCEUR À ÉCHÉANCES... 6

Plus en détail

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Ordonnancement des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 Ordonnancement et réquisition d ordonnancement 2 d ordonnancement Premier arrivé premier

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Organisation des cours 12 prochaines séances 6 janvier au 24 mars, Partiel le 27 janvier, Les 3 et 24

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Les méthodes formelles dans le cycle de vie Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Plan Introduction Différentes utilisations possibles Différentes techniques pour différentes propriétés à différents

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM)

BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM) BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM) 1 TRONC COMMUN SOLUTIONS INFORMATIQUES - Support système des accès utilisateurs Solutions techniques d accès et systèmes d'exploitation associés

Plus en détail

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 1 La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 2 un mot sur METEOR 3 Le projet METEOR, c'est... un système automatique complexe fortement intégré matériel roulant, équipements électriques,

Plus en détail

Asprova. Systèmes de planification de production. info@doqs.ch. Systèmes d ordonancement pour une production LEAN

Asprova. Systèmes de planification de production. info@doqs.ch. Systèmes d ordonancement pour une production LEAN Asprova Systèmes de planification de production Vous recherchez un système APS et vous êtes submergés par un grand nombre de fournisseurs? Ceci est une instruction pour vous aidez dans votre choix! Approche

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours.

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours. Contenu du cours Systèmes temps réels Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST Email: prénom.nom@cea.fr Cours introduction EFREI 2012 1 Cours 1: Qu est ce que le temps réel? Cours 2: Parallélisme, communication

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Aperçu rapide des méthodes formelles

Aperçu rapide des méthodes formelles Méthodes formelles 1 Aperçu rapide des méthodes formelles Christian Attiogbé Faculté des sciences Université de Nantes Christian.Attiogbe@univ-nantes.fr Méthodes formelles 2 Développement de logiciels

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Module Mixmod pour OpenTURNS

Module Mixmod pour OpenTURNS Module Mixmod pour OpenTURNS Régis LEBRUN EADS Innovation Works 23 septembre 2013 EADS IW 2013 (EADS Innovation Work) 23 septembre 2013 1 / 21 Outline Plan 1 OpenTURNS et propagation d incertitudes 2 Mixmod

Plus en détail

Travaux Pratiques de l option STR

Travaux Pratiques de l option STR Travaux Pratiques de l option STR Processeur Détecteur ultrasons Moteurs Détecteur de contacts Détecteur de lumière Détecteur de sons RTOS (OSEK/VDX) ECRobot C/C++API Gestion des moteurs Vitesse, angle

Plus en détail

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques Périphériques et bus système Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des s MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME Cache d'instructions MMU TLB Unité de de contrôle Unité de de traitement

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS Avec l appui de l INRIA www-rocq.inria.fr/syndex 1 PLAN I. Présentation du sujet II. Présentation

Plus en détail

Annexe 6. Notions d ordonnancement.

Annexe 6. Notions d ordonnancement. Annexe 6. Notions d ordonnancement. APP3 Optimisation Combinatoire: problèmes sur-contraints et ordonnancement. Mines-Nantes, option GIPAD, 2011-2012. Sophie.Demassey@mines-nantes.fr Résumé Ce document

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

Cours Systèmes d exploitation 1

Cours Systèmes d exploitation 1 Cours Systèmes d exploitation 1 Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 Plan du cours Chapitre 1 : Gestion des processus Chapitre 2 : Ordonnancement des processus Chapitre 3 : La communication

Plus en détail

Technicien d Études du Bâtiment comportant

Technicien d Études du Bâtiment comportant Création d une option de «collaborateur d architecte» à un diplôme professionnel existant Le Baccalauréat Professionnel Technicien du bâtiment : Études et Économie A la rentrée 2008 Le bac pro Technicien

Plus en détail

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Concevoir, réaliser et mettre en œuvre des systèmes d'informations Evaluer le coup d un système et participer à

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Spécifications conception. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Spécifications conception. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Spécifications conception 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Synchronisation des phases d Etude, - Dossier de Spécifications Générales,

Plus en détail

Automatisation de la certification formelle de systèmes critiques par instrumentation d interpréteurs abstraits

Automatisation de la certification formelle de systèmes critiques par instrumentation d interpréteurs abstraits 1 d Automatisation de la certification formelle de systèmes critiques par instrumentation d sous la direction de Michaël Périn Soutenance de Thèse de Doctorat Université de Grenoble - Laboratoire Verimag

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Pablo de Oliveira January 22, 2013 Section 1 Introduction Plan du cours 5. Systèmes temps-réel Présentation des systèmes

Plus en détail

Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués. Alain BUI

Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués. Alain BUI Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués Alain BUI Professeur Département de Mathématiques et Informatique alain.bui@univ-reims.fr Alain BUI -- Université de Reims 1 Introduction Nombre croissant

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 - Evénements et architectures - Spécifications de performances

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus Chapitre II : Gestion des processus Table des matières I Processus et contexte d un processus 2 II État d un processus 3 III Système d exploitation multi-tâches et parallélisme 3 IV Problèmes dues au multi-tâches

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 20 Janvier 20004 Systèmes d exploitation - partie 2 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications Règles d affaires éponse informatique inc. 1 Critères de qualité de toutes spécifications IEEE830-1998 Recommended Practice for Software Requirements Specifications Une spécification doit être: Correcte,

Plus en détail

Introduction Moteur de workflows Conclusions. École normale supérieure de Lyon. 11 mai 2006. Ordonnancement de workflows dans DIET

Introduction Moteur de workflows Conclusions. École normale supérieure de Lyon. 11 mai 2006. Ordonnancement de workflows dans DIET École normale supérieure de Lyon Groupe de travail GRAAL 11 mai 2006 Plan Introduction 1 Introduction Les Workflows Présentation de DIET Motivations et objectifs 2 3 Plan Introduction Les Workflows Présentation

Plus en détail

Système d exploitation : introduction

Système d exploitation : introduction Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS3 2012-2013 1 / 14 Qu est-ce qu un Système d Exploitation? Definition Un Système

Plus en détail

LDS A ASTRIUM SAS. Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique

LDS A ASTRIUM SAS. Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique LDS A ASTRIUM SAS Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique Sommaire 1 Introduction Problématique 2 Les expériences opérationnelles DDV, COF-VTC, SRI Ariane5 3 Projet SPACES Génération automatique

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Journées GDR GPL Transformations de modèles et de programmes 18 janvier 2008

Plus en détail

Sujet 6: MRP/ERP v. optimisation: modélisation et algorithmes

Sujet 6: MRP/ERP v. optimisation: modélisation et algorithmes Sujet 6: MRP/ERP v. optimisation: modélisation et algorithmes MSE3312: Planification de production et gestion des opérations Andrew J. Miller Dernière mise au jour: December 12, 2011 Dans ce sujet... 1

Plus en détail

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données EARTH et Threaded-C: Éléments clés du manuel de références de Threaded-C Bref historique de EARTH et Threaded-C Ancêtres de l architecture EARTH: Slide 1 Machine à flux de données statique de J.B. Dennis

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : les mécanismes multitâches, la gestion des priorités, l ordonnancement, la gestion

Plus en détail

Module : Méthodes et Spécifications Formelles (Approche orientée modèle) Christian Attiogbé UFR Sciences Nantes Dpt. Informatique

Module : Méthodes et Spécifications Formelles (Approche orientée modèle) Christian Attiogbé UFR Sciences Nantes Dpt. Informatique Méthodes formelles 1 Module : Méthodes et Spécifications Formelles (Approche orientée modèle) Slide 1 Christian Attiogbé UFR Sciences Nantes Dpt. Informatique Christian.Attiogbe@univ-nantes.fr maj. janvier

Plus en détail

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués Yassine El Khadiri, 2 ème année Ensimag, Grenoble INP Matthieu Moy, Verimag Denis Becker, Verimag 19 mai 2015 1 Table des matières 1 MPI et la sérialisation

Plus en détail

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri Types et langages de programmation Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri 1 Généalogie partielle des langages de programmation FORTRAN BASIC PL/1 PROLOG ALGOL60 COBOL C PASCAL ADA MODULA-2

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail