Introduction aux systèmes temps réel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux systèmes temps réel"

Transcription

1 Introduction aux systèmes temps réel Frank Singhoff Bureau C-207 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 1/42

2 Sommaire 1. Concepts de base. 2. A propos du temps réel dans les systèmes temps partagés. 3. Cycle de vie d un système temps réel. 4. Résumé. 5. Références. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 2/42

3 Présentation, définitions (1) "En informatique temps réel, le comportement correct d un système dépend, non seulement des résultats logiques des traitements, mais aussi du temps auquel les résultats sont produits" [STA 88]. Objectifs : Déterminisme logique : les mêmes entrées appliquées au système produisent les mêmes résultats. Déterminisme temporel : respect des contraintes temporelles (ex : échéance). Fiabilité : le système répond à des contraintes de disponibilité (fiabilité du logiciel et du matériel). = Système prédictible : on cherche à déterminer a priori si le système va répondre aux exigences temporelles. Un système temps réel n est pas un système "qui va vite" mais un système qui satisfait à des contraintes temporelles. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 3/42

4 Présentation, définitions (2) Exemples de grandeur [DOR 91, DEM 99] : La milliseconde pour les systèmes radar. La seconde pour les systèmes de visualisation humain. Quelques heures pour le contrôle de production impliquant des réactions chimiques. 24 heures pour les prévisions météo. Plusieurs mois ou années pour les systèmes de navigation de sonde spatiale. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 4/42

5 Présentation, définitions (3) Classement des systèmes temps réel selon leur besoin en garantie de service : Garantie de service = niveau de respect des contraintes. Garanties déterministes, probabilistes ou best effort. Systèmes temps réel dur ou critique. Systèmes temps réel souple. Systèmes temps réel ouvert ou fermé. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 5/42

6 Présentation, définitions (4) Classement des systèmes temps réel selon leur environnement. Systèmes embarqués, ou Embedded systems, ou systèmes enfouis : systèmes informatiques dans lequel le processeur/calculateur est englobé dans un système plus large et/ou que le logiciel est entièrement dédié à une application donnée. (ex : une sonde spatiale, un téléphone mobile). Systèmes répartis : "Un système réparti est un ensemble de machines autonomes connectées par un réseau, et équipées d un logiciel dédié à la coordination des activités du système ainsi qu au partage de ses ressources." Coulouris et al. [COU 94]. Système réparti temps réel pour des raisons de : Fiabilité (redondance). Contraintes physiques, commerciales, industrielles. Partage des ressources (données, périphériques,... ). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 6/42

7 Présentation, définitions (5) Problèmes liés aux systèmes embarqués : Intervention humaine directe difficile voire impossible (contre-exemple : PathFinder). Problèmes liés aux systèmes répartis : Localisation des ressources. Hétérogénéité (matériel et logiciel). Performance. Peu de problèmes de synchronisation et de cohérence dans le contexte temps réel (ex : mise au point, ). Autres : sécurité, maintenance. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 7/42

8 Exemple 1 : domaine de l avionique Système temps réel critique : Contraintes temporelles : temps de réponse, échéance, date d exécution au plus tôt, cadence, etc. Dimensionnement au pire cas et réservation des ressources. Utilisation de redondance matérielle et logicielle. Matériel et logiciel dédiés. Système fermé, validé a priori. Système réparti synchrone : commandes de vol, radars, moteurs, etc UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 8/42

9 Exemple 2 : multimédia sur le Web Système temps réel souple : Processeur Réseau Processeur Contraintes temporelles : gigue, délais de bout en bout, temps de réponse. Synchronisations intra et inter-flux. Plate-forme généraliste. Non déterminisme temporel à cause du matériel et du logiciel (ex : PC + windows). Application interactive. Nombre de flots inconnu. Débits variables et difficiles à estimer hors ligne. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 9/42

10 Autres exemples d application Préface d un livre sur le temps réel souple : "This book is about real-world programming... So real-world programs (and real-world programmers) are all around us. What characterizes all of these real-world applications is a critical dependence on time." [GAL 95] Transports (métro, aérospatiale, SIG et systèmes de régulation automobile). Médias (décodeurs numériques opentv). Services téléphoniques (téléphone mobile, auto-commutateur). Supervision médicale, écologique. Système de production industriel : centrale nucléaire, chaîne de montage, usine chimique. Robotique (ex : PathFinder). etc... UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 10/42

11 Sommaire 1. Concepts de base. 2. A propos du temps réel dans les systèmes temps partagés. 3. Cycle de vie d un système temps réel. 4. Résumé. 5. Références. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 11/42

12 Système temps partagé (1) Applicatifs Abstractions + API Système d exploitation Matériel Objectifs : Facilite l accès aux ressources. Masquer les ressources (multiprocesseur, disques RAID, mémoire). Recherche de l équité. Absence de famine. Maximise le débit global. Sûreté des applications (protection mémoire). Vivacité du système (inter-blocage). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 12/42

13 Système temps partagé (2) Périphériques Processeur Mémoire E/S Bus Mono-programmation : interaction synchrone entre le couple processeur/mémoire et les périphériques. Multi-programmation : interaction asynchrone. Le processeur profite du temps ainsi libéré pour effectuer d autres traitements : il ordonne son travail. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 13/42

14 Le processeur (1) Architecture : caches internes, pipe-line, prédiction de branchement (ex : Pentium). Liste de tâches CPU Ordonnancement (ex : Linux) : Tâches bloquées, prêtes ou élues. Priorité = nice + priorité dynamique proportionnelle au temps d attente dans l état "prêt". Equité, pas de prise en compte de l urgence ou de contrainte temporelle. Politique généralement opaque. Temps de réponse inconnu. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 14/42

15 Le processeur (2) = Utilisation d ordonnanceurs spécialisés (priorité, préemption, etc ). Si Ci <= Di k.pi (k+1).pi (k+2).pi... Modèle de tâches de Liu et Layland [LIU 73] : Tâches périodiques et indépendantes. Borne maximale sur le temps d exécution : C i (capacité). Période d activation : P i. Arrivée de la tâche dans le système : S i. Délai critique relatif à la période : D i. Echéance sur requête : D i = P i. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 15/42

16 Le processeur (3) L algorithme Rate Monotonic : Priorités fixes. Priorités = inverse de la période. Election de la plus forte priorité. Analyse hors ligne = applications statiques. Cas préemptif + modèle de Liu et Layland = ordonnançabilité = n i=1 C i P i n(2 1 n 1)! Condition suffisante mais non nécessaire. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 16/42

17 Le processeur (4) Exemple : T1 : C1=3 ; P1=10 (gris) T2 : C2=3 ; P2=5 (blanc) T3 : C3=3 ; P3=10 (noir) RR RM Round-robin avec un quantum d une unité de temps. Echec à l instant 5. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 17/42

18 Les entrées/sorties (1) Périphériques Processeur Caches Mémoire E/S Contrôleur DMA Modes d échanges : Bus Scrutation active de l unité : polling. Monopolise le processeur. Comportement temporel déterministe. Interruptions. Accès direct à la mémoire (DMA ; Direct Memory Access). Contention sur le bus. Comportement temporel indéterministe. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 18/42

19 Les entrées/sorties (2) Prise en compte interruption Tâche x Traitement interruption Tâche x Sauvegarde contexte Restauration contexte Interruptions et préemptivité : Priorité des interruptions non modifiable par le concepteur. Nombre d occurrences inconnu. Acquisition et traitement successifs = éventuellement long. UNIX = verrouillage important, peu préemptif. = Découplage acquisition et traitement des interruptions. Co-gestion tâches/interruptions. Noyau préemptif. Choix de matériel adapté. Polling. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 19/42

20 Synchronisation, autres ressources (1) Tâche i P(sem) utilise_la_ressource(k) V(sem) Tâche j P(sem) utilise_la_ressource(k) V(sem) P(s) { s.cpt=s.cpt-1; if (s.cpt<0) { ajouter_tâche_courante(s.file); bloquer_tâche(); } } V(s) { s.cpt=s.cpt+1; if (s.cpt<=0) { sortir_première_tâche(s.file); réveiller_tâche(); } } Synchronisation, communication et accès aux ressources effectués grâce à des sémaphores: Sémaphore = compteur entier/boolean + file d attente. Utilisation : exclusion mutuelle, paradigme classique de coopération (producteur/consommateur, lecteur/rédacteur). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 20/42

21 Synchronisation, autres ressources (2) Préemptée T1 T3 P(mutex) P(mutex) V(mutex) Bloquée T2 Arrivée Problèmes : Impact sur l ordonnancement car tâches bloquées. Gestion FIFO = accès non prioritaire aux ressources. Inversion de priorité : tâche de faible priorité bloquant une tâche de plus forte priorité pendant une durée inconnue. = Héritage de priorité. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 21/42

22 La mémoire Mémoire virtuelle Mémoire physique Table des pages Disque Défaut de page Mémoire : Nombre de défauts de page inconnu. Durée inconnue du défaut de page. Opération très coûteuse. Caches mémoire, caches disque. Allocation dynamique (First Fit,...). = Modèle mémoire plat, allocation statique. Verrouiller les pages en mémoire. Désactiver les caches. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 22/42

23 L horloge Unix : compromis entre précision du temps et coût. Mesure du temps et réveil des tâches = mesure = meilleur précision que réveil. Précision dépend de l architecture et du système d exploitation (ex : Linux Pentium = réveil 10 ms et mesure en µs). Circuit d horloge programmé pour générer des interruptions périodiques. Choix période? = Programmation du circuit (ex : sans utiliser de période, ou par la biais de matériels spécialisés). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 23/42

24 Sommaire 1. Concepts de base. 2. A propos du temps réel dans les systèmes temps partagés. 3. Cycle de vie d un système temps réel. 4. Résumé. 5. Références. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 24/42

25 Génie logiciel et temps réel (1) Génie logiciel = méthodes, modèles et ateliers préconisés pour maîtriser la qualité des produits, leur coût et le respect des délais. Spécificités des applications temps réel : Concurrentes et synchronisées. Manipulation du temps. Coût de développement trés lourd (validation temporelle et logique, applications peu flexibles). Maintenance souvent impossible (téléphone mobile, sonde spatiale) = erreur souvent irréversible. Conséquences tragiques (vies humaines, faillites économiques). = Utilisation de méthodes, outils afin d éviter au mieux tous ces pièges. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 25/42

26 Génie logiciel et temps réel (2) Spécification du logiciel Recette/ validation du logiciel Conception du logiciel Tests unitaires puis d intégration du logiciel Codage/réalisation du logiciel Spécification = quoi faire? Conception = comment faire? Notions de méthodes, modèles et outils. Couverture partielle ou totale du cycle. La "couverture" dépend aussi du domaine applicatif. Un modèle peut couvrir plusieurs phases d un projet. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 26/42

27 Génie logiciel et temps réel (3) 1. Méthodes de spécification : Les réseaux de Petri. Les langages synchrones. 2. Environnement d exécution et de développement : Les exécutifs temps réel embarqués. Langages pour le temps réel. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 27/42

28 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P2 P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

29 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P2 P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

30 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P2 P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

31 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P2 P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

32 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P2 P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

33 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

34 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

35 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

36 Les réseaux de Petri Prêt à déposer Places libres Consommation P1 P P3 Fin de production T1 T2 Déposer T3 Retirer T4 Fin de consommation P4 Production P5 Places occupées P6 Prêt à consommer Place, jeton, transition. Modèle à états. Vérification logique, éventuellement temporelle. Etude du graphe d état : vivacité (inter-blocage), respect d invariant (ex : exclusion mutuelle). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 28/42

37 L approche synchrone (1) Simulation Génération de code Spécification Mise en oeuvre Vérifier Objectifs : Spécifier et/ou concevoir formellement un système. Vérifier des propriétés (ex : temporelles). Génération de code pour effectuer des simulations. Etre capable d embarquer le logiciel (ex : problèmes de taille). UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 29/42

38 L approche synchrone (2) E1 E2 E3 Système réactif synchrone S1 S2 S3 Système réactif : fonctionnement cyclique. Atomicité. Déterministe logique et temporel. Système synchrone : temps d exécution nul = temps de réaction plus court que le temps inter-arrivée des événements. Temps discrétisé = facilite sa manipulation. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 30/42

39 L approche synchrone (3) Exemple : le langage Esterel [BER 98]. Langage impératif. Manipulation aisée du temps. Notion de tâche mais parallélisme d expression. Notion de signal (externe, interne entre tâches). Déterministe logique et temporel du code généré (automates, circuits). Simulation/vérification. Intégration et génération de code en C/Ada = Esterel = contrôle uniquement. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 31/42

40 L approche synchrone (4) module reveil: end module input SECONDE; output MINUTE; every 60 SECONDE do emit MINUTE; end every UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 32/42

41 Génie logiciel et temps réel (3) 1. Méthodes de spécification : Les réseaux de Petri. Les langages synchrones. 2. Environnement d exécution et de développement : Les exécutifs temps réel embarqués. Langages pour le temps réel. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 33/42

42 Exécutif et OS temps réel (1) 1. Exécutif (ou moniteur) : Système de faible envergure (ex : pour application embarquée). Collection de primitives = édition de liens. Parfois mono-programmé (systèmes cycliques, calendrier). Avec ou sans protection mémoire. Environnement de compilation croisée. 2. Système d exploitation : Interaction par appels systèmes. Système multi-programmé (souvent POSIX). Avec ou sans environnement de compilation croisée. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 34/42

43 Exécutif et OS temps réel (2) Critère de choix entre exécutif et OS : Taille de l application, complexité, construite ad hoc ou non. Besoin en déterminisme temporel/logique + validation = grande simplicité des services offerts. Efficacité, empreinte mémoire. Convivialité souhaitée (outils de développement), flexibilité. Services offerts normalisés : POSIX b et Spectre [DEM 99]. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 35/42

44 Exécutif et OS temps réel (3) La compilation croisée :. TCP/IP sur Ethernet, liens séries, etc. TFTP, NFS Environnement de développement Machine cible GDB RGDB rsh Hôte (windows) OS temps réel Disque NFS UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 36/42

45 Langage pour le temps réel (1) Principaux critères de choix : Déterminisme temporel et logique validés. Fiabilité. Présence d abstractions "temps réel" (tâches, synchronisation, horloges, etc). Accès aux ressources de bas niveau. Portabilité, normalisation. Compilation séparée. Performance. Deux approches : langages de bas niveau et de haut niveau. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 37/42

46 Langage pour le temps réel (2) Langages de bas niveau : C/C++, Assembleur. Largement diffusés et utilisés à ce jour. Accès direct aux ressources de bas niveau. Idéal pour les E/S. Doit être couplé avec les services du système (pour synchronisation, ordonnancement) = bibliothèques. Langage généralement restreint (sous-partie ayant un comportement temporel déterministe facile à évaluer). Peu adapté aux logiciels complexes et/ou volumineux. Pas de normalisation, donc peu de portabilité : logiciel ad hoc = comportement bibliothèques. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 38/42

47 Langage pour le temps réel (3) Langages de haut niveau : Ada 95 [ZAF 99] Langage conçu, entre autres, pour le support des applications temps réel. Abstractions temps réel : tâche, interruption, ordonnancement (priorité fixe et dynamique), synchronisation (sémaphore), timer et gestion du temps, outils de communication (rendez-vous). Interface/syntaxe et COMPORTEMENT du langage normalisés par l ISO = forte portabilité. Compilation séparée. Typage fort = langage très fiable. Adapté à la production de logiciels volumineux. Langage complexe. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 39/42

48 Résumé Notion de base sur les systèmes temps réel : prise en compte du temps, concurrence et synchronisation. Contraintes spécifiques : sûreté fonctionnelle et temporelle, répartition, environnement (système embarqué), performance. Cycle de vie d un système temps réel : méthodes et outils de spécification/conception. Plates-formes de développement/exécution. UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 40/42

49 Références (1) [BER 98] G. Berry. «The Foundations of Esterel». in Proof, Language and Interaction: Essays in Honour of Robin Milner, G. Plotkin, C. Stirling and M. Tofte, editors, MIT Press, [COU 94] G. Coulouris, J. Dollimore, and T. Kindberg. Distributed Systems Concepts and Design, 2nd Ed. Addison-Wesley Publishers Ltd., [DEM 99] I. Demeure and C. Bonnet. Introduction aux systèmes temps réel. Collection pédagogique de télécommunications, Hermès, septembre [DOR 91] A. Dorseuil and P. Pillot. Le temps réel en millieu industriel. Edition DUNOD, Collection Informatique Industrielle, [GAL 95] B. O. Gallmeister. POSIX 4 : Programming for the Real World. O Reilly and Associates, January UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 41/42

50 Références (2) [LIU 73] C. L. Liu and J. W. Layland. «Scheduling Algorithms for Multiprogramming in a Hard Real-Time Environnment». Journal of the Association for Computing Machinery, 20(1):46 61, January [STA 88] John Stankovic. «Misconceptions about real-time computing». IEEE Computer, October [ZAF 99] L. Zaffalon and P. Breguet. Programmation concurrente et temps réel avec ADA 95. Hermès, UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 42/42

Introduction aux systèmes temps réel

Introduction aux systèmes temps réel Introduction aux systèmes temps réel Frank Singhoff Bureau C-203 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 singhoff@univ-brest.fr UE applications de l informatique, Université de Brest Page 1/22 Plan du

Plus en détail

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Pablo de Oliveira January 22, 2013 Section 1 Introduction Plan du cours 5. Systèmes temps-réel Présentation des systèmes

Plus en détail

Un exemple de langage synchrone : le langage Esterel

Un exemple de langage synchrone : le langage Esterel Un exemple de langage synchrone : le langage Esterel Frank Singhoff Bureau C-207 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 1/46 Sommaire

Plus en détail

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Systèmes temps réel Concepts de base Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen 1 Systèmes temps réel - Choix Gestion des ressources Ordonnancement ( Scheduling ), Tolérance aux fautes

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Ordonnancement des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 Ordonnancement et réquisition d ordonnancement 2 d ordonnancement Premier arrivé premier

Plus en détail

Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time

Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time Construisez des applications autonomes et fiables avec LabVIEW Real Time Victor FOURNIER National Instruments, Ingénieur d applications Sommaire Qu est-ce que le temps réel? Domaines d utilisation du temps

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 1.5 Problématique de l ordonnancement temps réel En fonctionnement normal, respecter les contraintes temporelles spécifiées par toutes les tâches

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 14/09/2014

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 14/09/2014 Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente Yves Denneulin Yves.Denneulin@imag.fr Jacques Mossière Sebastien Viardot Le cours L équipe «SEPC» Yves Denneulin : ISI, Telecom et SLE Les TD/TP Vincent

Plus en détail

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan Introduction Le système Windows Yves Denneulin Windows a 25 ans Au début basé sur MS/DOS Multi-tâches coopératifs Pas de réelle protection entre applications Famille 1.0 -> 386 -> 95 -> 98 -> Me Version

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Gestion du processeur central

Gestion du processeur central Chapitre II Gestion du processeur central 1. Introduction Evolution des systèmes informatiques 1.1- Premier système : Le programmeur/opérateur doit écrire un programme ensuite le faire fonctionner directement

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : les mécanismes multitâches, la gestion des priorités, l ordonnancement, la gestion

Plus en détail

Synchronisation des Processus et les sémaphores

Synchronisation des Processus et les sémaphores Synchronisation des Processus et les sémaphores Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 PLAN Spécification du problème Section Critique (SC) Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation

Plus en détail

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Introduction aux systèmes temps réel Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Définition Systèmes dont la correction ne dépend pas seulement des valeurs des résultats produits mais également des délais dans

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 1 er mars 2007

Plus en détail

Les OS embarqués. B. Miramond UCP

Les OS embarqués. B. Miramond UCP Les OS embarqués B. Miramond UCP Les OS embarqués VxWorks : noyau RT le plus utilisé dans l'industrie. Supporte TCP/IP et une API socket. Coût des licences important. QNX : noyau RT de type UNIX. Intègre

Plus en détail

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus 2ième Année Informatique et Mathématiques Appliquées 17 Novembre 1999 1 Les sémaphores 1. Donner la définition d un sémaphore

Plus en détail

Systèmes Embarqués et Enfouis (SMB204)

Systèmes Embarqués et Enfouis (SMB204) Systèmes Embarqués et Enfouis (SMB204) Tristan Crolard Laboratoire CEDRIC Equipe CPR tristan.crolard@cnam.fr cedric.cnam.fr/cpr/crolard 1 Systèmes Embarqués et Enfouis (SMB204) Intervenants : Tristan Crolard,

Plus en détail

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 FOURNIR À L'UTILISATEUR UNE MACHINE VIRTUELLE ET UN ENVIRONNEMENT D'EXÉCUTION DE PROGRAMMES Plan ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AU BESOIN DE L'UTILISATEUR Fonctions de l'environnement d'exécution

Plus en détail

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 2.0 Exemples d applications temps réel Commandes de vol numériques Codage des communications Métro automatisé Syst. Informatique

Plus en détail

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 - Evénements et architectures - Spécifications de performances

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores F. Moal 2012/2013 Par DIJKSTRA 1971 Idée : encapsuler les solutions diverses au pb de la section critique pour fournir une interface unique et assurer la portabilité.

Plus en détail

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Les méthodes formelles dans le cycle de vie Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Plan Introduction Différentes utilisations possibles Différentes techniques pour différentes propriétés à différents

Plus en détail

Processus et gestion de processus

Processus et gestion de processus Processus et gestion de processus et gestion de processus Processus Définition Modélisation Descripteur État Création Destruction Allocation de ressources UNIX Processus UNIX - Modèle Création Terminaison

Plus en détail

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Architecture Doctorant: Directeurs de thèse: Bechir ZALILA

Plus en détail

Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr

Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr Ordonnancement Temps Réel Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr 2 Plan de la présentation 1. Introduction aux systèmes temps réel 1.1 Différents modèles de tâches 1.2

Plus en détail

La gestion des processus

La gestion des processus La gestion des processus Processus Un processus est un programme en cours d exécution. - Un programme est une suite d instructions ; c est du texte, un code statique. - Le processus est un concept dynamique,

Plus en détail

Temps Réel. Jérôme Pouiller Septembre 2011

Temps Réel. Jérôme Pouiller <j.pouiller@sysmic.org> Septembre 2011 Temps Réel Jérôme Pouiller Septembre 2011 Sixième partie VI Architectures des OS temps réels J. Pouiller Temps Réel 172 / 197 18 Problématique des OS RT 19 Systèmes Symétriques

Plus en détail

Architectures des OS temps réels

Architectures des OS temps réels Temps Réel Jérôme Pouiller Sixième partie VI Architectures des OS temps réels Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 171 / 1 Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 172 / 1 Architectures multi-coeurs

Plus en détail

Temps Réel. Jérôme Pouiller

Temps Réel. Jérôme Pouiller <j.pouiller@sysmic.org> Temps Réel Jérôme Pouiller Sixième partie VI Architectures des OS temps réels Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 171 / 1 Sysmic - J. Pouiller Temps Réel 172 / 1 Architectures multi-coeurs

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Cours Systèmes d exploitation 1

Cours Systèmes d exploitation 1 Cours Systèmes d exploitation 1 Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 Plan du cours Chapitre 1 : Gestion des processus Chapitre 2 : Ordonnancement des processus Chapitre 3 : La communication

Plus en détail

Gestion dynamique des tâches dans les grappes

Gestion dynamique des tâches dans les grappes Gestion dynamique des tâches dans les grappes une approche à base de machines virtuelles Fabien Hermenier Équipe ASCOLA, École des Mines de Nantes 26 novembre 2009 Fabien Hermenier (ASCOLA) Gestion dynamique

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Partie 5 : Les processus Ordonnancement des processus Jalil BOUKHOBZA UBO / Lab-STICC Email : boukhobza@univ-brest.fr Partie 5 : Ordonnancement des processus 1

Plus en détail

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra La La communication et et la la synchronisation inter-tâches Samia Bouzefrane Maître de Conférences CEDRIC CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra 1 Sommaire Introduction aux problèmes

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

ACI Sécurité ALIDECS:

ACI Sécurité ALIDECS: ACI Sécurité ALIDECS: Langages et Atelier Integrés pour le Développement de Composants Embarqués Sûrs Réunion de démarrage LIP6, 21 et 22 octobre 2004 Marc Pouzet 1 Page web http://www-verimag.imag.fr/synchrone/alidecs/

Plus en détail

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr.

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. V-2 (02-03-2009) Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Quelques faits motivant la notion Sur une machine, il y a plus de processus

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

GESTION DES PROCESSUS

GESTION DES PROCESSUS CHAPITRE 2 : GESTION DES PROCESSUS Objectifs spécifiques Connaître la notion de processus, Connaître les caractéristiques d un processus ainsi que son contexte Connaître la notion d interruptions et de

Plus en détail

A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar

A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar F. Singhoff, A. Plantec Laboratoire Informatique des Systèmes Complexes LISyC/EA 3883 Université de Brest Séminaire

Plus en détail

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE I Épreuves écrites d admissibilité PROGRAMME DES EPREUVES

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Ordinateur, système d exploitation

Ordinateur, système d exploitation Ordinateur, système d exploitation 2014-09-02 1 Système d exploitation Machine de von Neumann : seul un programme s exécute. Besoins utilisateurs : plein de programmes. Système d exploitation (Operating

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Etude réalisée. Présentation GCodeEdit. Conclusions

Etude réalisée. Présentation GCodeEdit. Conclusions Etude réalisée Echange et partage de l information Présentation GCodeEdit Architecture logicielle Conclusions Introduction Les développements gigantesques des technologies informatiques avec leurs effets

Plus en détail

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus Chapitre II : Gestion des processus Table des matières I Processus et contexte d un processus 2 II État d un processus 3 III Système d exploitation multi-tâches et parallélisme 3 IV Problèmes dues au multi-tâches

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Organisation des cours 12 prochaines séances 6 janvier au 24 mars, Partiel le 27 janvier, Les 3 et 24

Plus en détail

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS et METIERS Centre de Paris Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes 3 juillet 2007 Exercice 1 : Gestion des ressources : L algorithme du banquier. Lorsqu

Plus en détail

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL i LE TEMPS RÉEL 1. PRÉSENTATION DU TEMPS RÉEL 1.1. APPLICATIONS TEMPS RÉEL 1.2. CONTRAINTES DE TEMPS RÉEL 2. STRUCTURES D'ACCUEIL POUR LE TEMPS RÉEL 2.1. EXÉCUTIFS TEMPS RÉEL 2.2. RÉSEAUX LOCAUX TEMPS

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

COMIT Une bibliothèque de composants logiciels sécurisés pour applications relatives à la sûreté. Atelier du Ris Le 6/06/2002 TOULOUSE

COMIT Une bibliothèque de composants logiciels sécurisés pour applications relatives à la sûreté. Atelier du Ris Le 6/06/2002 TOULOUSE COMIT Une bibliothèque de composants logiciels sécurisés pour applications relatives à la sûreté Atelier du Ris Le 6/06/2002 TOULOUSE COMIT : Sommaire de la présentation Les applications visées, Les objectifs,

Plus en détail

UN SYSTÈME D'EXPLOITATION = DES SERVICES COMMUNS GESTION DES DIVERS PROCESSUS GESTION DES RESSOURCES PHYSIQUES :

UN SYSTÈME D'EXPLOITATION = DES SERVICES COMMUNS GESTION DES DIVERS PROCESSUS GESTION DES RESSOURCES PHYSIQUES : UN SYSTÈME D'EXPLOITATION = DES SERVICES COMMUNS GESTION DES DIVERS PROCESSUS processus locaux ou distants représentés localement (proxys). GESTION DES RESSOURCES PHYSIQUES : mémoire principale pour y

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus Systèmes d'exploitation Chapitre II Gestion des processus 1 Processus Un programme qui s exécute Les ordinateurs autorisent maintenant plusieurs processus simultanément (pseudo parallélisme) A B A B C

Plus en détail

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA MEAD : un intergiciel temps-réel et tolérant aux pannes pour CORBA Master 2 Informatique Recherche Université de Marne-la-Vallée Vendredi 3 mars 2006 Plan 1 Introduction 2 Solutions existantes 3 Concilier

Plus en détail

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Jonathan Lejeune LIP6-UPMC/CNRS, Inria 19 septembre 2014 Directeur : Pierre Sens Encadrants : Luciana Arantes et

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente Introduction à la programmation concurrente Exclusion mutuelle par attente active Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud

Plus en détail

Systèmes d'exploitation

Systèmes d'exploitation Systèmes d'exploitation Rôle d'un système : virtualisation Virtualisation du processeur Virtualisation de la mémoire Virtualisation du disque Virtualisation interface utilisateur Virtualisation du réseau

Plus en détail

Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce

Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce version 1.0 PHY 568 Alain Greiner Pla n Architectures multi-processeurs à mémoire partagée Applications parallèles embarquées Bus système / exemple du PIBUS

Plus en détail

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours.

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours. Contenu du cours Systèmes temps réels Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST Email: prénom.nom@cea.fr Cours introduction EFREI 2012 1 Cours 1: Qu est ce que le temps réel? Cours 2: Parallélisme, communication

Plus en détail

Parallélisme. Cours 1

Parallélisme. Cours 1 Parallélisme Cours 1 TD : 20% - TP : 30% - Examen : 50% Feuille A4 manuscrite (pas de photocopie) Fabrice.Huet@etu.unice.fr (prendre rdv par mail pr le contacter) A quoi sert le parallélisme? Augmenter

Plus en détail

Techniques de programmation avancée en ANSI C avec LabWindows /CVI. Anna Kozminski Product Manager

Techniques de programmation avancée en ANSI C avec LabWindows /CVI. Anna Kozminski Product Manager Techniques de programmation avancée en ANSI C avec LabWindows /CVI Anna Kozminski Product Manager The mark LabWindows is used under a license from Microsoft Corporation. Windows is a registered trademark

Plus en détail

Système d exploitation (Operating System)

Système d exploitation (Operating System) Système d exploitation (Operating System) I. Introduction 1. Définition Système d exploitation : ensemble de programmes pour : Faciliter l utilisation de l ordinateur (ergonomie) Mettre à la disposition

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE) 1. Introduction Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE). 1 système informatique est un ensemble constitué de matériels et de logiciels et qui assure le traitement des données.. Les pgms

Plus en détail

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence Université Paris Diderot Master 1 II Théorie et pratique de la concurrence Partiel du 30 avril 2009 Durée : 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le barème est indicatif. Question 1 : Soit le programme

Plus en détail

Introduction : rôle d un système d exploitation

Introduction : rôle d un système d exploitation Introduction : rôle d un système d exploitation Michel Simatic module CSC4508/M2 Avril 2012 Plan du document 1 Systèmes informatiques..........................................................3 2 Machine

Plus en détail

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8 Systèmes & Réseaux Georges Arhodakis Université Paris 8 Sommaire Introduction Historique Service du noyau Appel Système Trappes & Interruptions Horloge & Gestion du Temps Ordonnancement Contrôle & Gestion

Plus en détail

Implémentation Matérielle des Services d un RTOS sur Circuit Reconfigurable

Implémentation Matérielle des Services d un RTOS sur Circuit Reconfigurable Implémentation Matérielle des Services d un RTOS sur Circuit Reconfigurable Pierre Olivier*, Jalil Boukhobza*, Jean-Philippe Babau +, Damien Picard +, Stéphane Rubini + *Lab-STICC, + LISyC, Université

Plus en détail

Synchronisation et communication entre processus

Synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus Interblocage et coalition Joëlle Delacroix AMSI1999/2000 1 INTRODUCTION Système multiprocessus L'ordonnancement "entrelace" les exécutions P1 P2 P3 Processus

Plus en détail

Analyse de performance et optimisation. David Geldreich (DREAM)

Analyse de performance et optimisation. David Geldreich (DREAM) Analyse de performance et optimisation David Geldreich (DREAM) Plan de l exposé Analyse de performance Outils Optimisation Démonstrations Analyse de performance Pas d optimisation sans analyse de performance

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Gestion des configurations

Gestion des configurations Gestion des configurations Objectifs et plan du cours Introduire les concepts de base de la gestion des configurations Introduction à l utilisation (très basique) de l outil cvs 2 A propos de changements

Plus en détail

Modules du Parcours : Informatique embarquée

Modules du Parcours : Informatique embarquée Modules du Parcours : Informatique embarquée Temps Réel (TREEL) Forme Cours 20 h TD/TP 10 h Travaux pratiques 70 h Enseignant: J.-P. Elloy Concevoir l ossature du logiciel de pilotage d un procédé industriel

Plus en détail

2. Structure d un système d exploitation

2. Structure d un système d exploitation Systèmes d exploitation : 2. Structure d un système d exploitation 0 Structure d un système d exploitation () Structure () APPLICATIONS SYSTEME D EXPLOITATION MATERIEL applications (jeux, outils bureautiques,

Plus en détail

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR

La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 1 La Certification de la Sécurité des Automatismes de METEOR 2 un mot sur METEOR 3 Le projet METEOR, c'est... un système automatique complexe fortement intégré matériel roulant, équipements électriques,

Plus en détail

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle Plan Deuxième partie 1 2 Primitives de gestion des activités 2 / 26 4 / 26 Interférences et isolation Contenu de cette partie di cultés résultant d accès concurrents à un objet partagé mise en œuvre de

Plus en détail

Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours

Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours Titre Aperçu Supports Durée Formateur Langue Public ciblé Formation développement noyau et pilotes Linux Comprendre le noyau Linux Développer

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Journées GDR GPL Transformations de modèles et de programmes 18 janvier 2008

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86

Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86 Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86 Guillaume Duc Ronan Keryell Département Informatique École Nationale Supérieure des Télécommunications de Bretagne Symposium en

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Gestion des processus Systèmes d'exploitation Gestion des processus Cours SYE Prof. Daniel Rossier Version 2.3 (2009-2010) 1 Plan Processus Changement de contexte Threads IPC (Inter-Process Communication) Algorithmes d'ordonnancement

Plus en détail

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 -Définition et problématique - Illustration par des exemples -Automatisme:

Plus en détail

Sémaphores. Plan. But. Introduction Définition Modèle intuitif Remarques

Sémaphores. Plan. But. Introduction Définition Modèle intuitif Remarques Plan Troisième partie Sémaphores 1 Spécification Introduction 2 Utilisation des sémaphores Schémas de base Schéma producteurs/consommateurs Contrôle fin de l accès concurrent aux ressources partagées 3

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail