ENTREPRISES LE SUCCÈS D UN. qui en appelle d autres RÉSEAU D ENTREPRISES. V itry.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENTREPRISES LE SUCCÈS D UN. qui en appelle d autres RÉSEAU D ENTREPRISES. V itry. www.mairie-vitry94.fr"

Transcription

1 N 35 Avril 2005 Ville de Vitry-sur-Seine V itry ENTREPRISES LE MUR D ESCALADE PRIMÉ AU SALON MONDIAL DES COMPOSITES, CONÇU ET RÉALISÉ PAR MÉCATRONIC - DJP LE SUCCÈS D UN RÉSEAU D ENTREPRISES qui en appelle d autres Nouvelles à Vitry P 2 Les entreprises et les commerces nouvellement installés Le Cellier des vignerons, une cave à découvrir Énquête P 3 Insertion des travailleurs handicapés : une loi plus contraignante Dossier P 4 Vers un club d entreprises? Actuelles P 6 Électro-Liaison : l équipement pour poste de travail Artcyl, bienvenue sur le Plateau La desserte transport en zone d activités La ville P 8 ZFU : des résultats tangibles La bourse de l immobilier d entreprises

2 Nouvelles entreprises et transferts - Créations et transferts - Créations et transferts - Créations et transferts Formation informatique des particuliers à domicile et des entreprises sur site 83 rue des Malassis Tél A.R.T. Travaux de finition, plâtrerie, revêtements de sols et murs 4 allée Pierre-Gaspard Tél AUTHENTIC CENTRAL Commerce de gros d habillement 21 rue Léon-Geffroy Tél BEG Travaux d installation électrique 30 rue Gagnée Tél GROUPE TÉLÉCOM Vente, installation de standards téléphoniques 4 allée des Petits-Tonneaux Tél Fax H2C Administration d entreprises, gestion de boutiques de prêt-à-porter 21 rue Léon-Geffroy Tél KAELYS INFORMATIQUE Entretien et réparation de matériel informatique, maintenance et dépannage informatique 4 allée des Champs-Fleuris Tél LE FONDANT Restaurant traditionnel 10 avenue du Général- Leclerc Tél SARL LA MER AFRICAINE Vente de produits surgelés, condiments, épices, aliments à base de poissons, alimentation en tout genre 67 avenue Paul-Vaillant- Couturier Tél SEA VOYAGES Agence de voyages rue Léon-Geffroy Tél SOCIÉTÉ JASMINE Prêt-à-porter 6 place de l Église Tél LE CELLIER DES VIGNERONS Une cave à découvrir Le Cellier des Vignerons est la seule cave sur le territoire de la commune. Martine Dessent en est la propriétaire. Elle offre une sélection très large de vins français et portugais, de petits et grands crus, en bouteilles et en vrac, à une large clientèle de particuliers, de restaurateurs et d entreprises. «Je recherche et je propose en permanence de nouveaux vins, de nouveaux producteurs. Le vin est d une telle richesse qu il y a toujours des découvertes à faire. Par exemple, dès le mois prochain, je vais proposer un très large choix de rosés. Mon objectif, c est cette diversité ainsi que la volonté de proposer des prix très ajustés.» Le Cellier propose aussi une large gamme de Champagnes de propriétaires et de marque, des alcools forts et des produits du terroir. «Nous sommes très bien placés pour les cadeaux d affaires et nous apportons aux entreprises une réponse adaptée à leurs besoins, tant en termes de choix que de prix». N hésitez pas à pousser la porte du Cellier des Vignerons, un cadre agréable, une atmosphère chaleureuse vous attendent et vous inciteront à la découverte. 2 PRATIQUE Le Service du Développement Économique, votre interlocuteur privilégié! Hôtel de ville - 2 avenue Youri-Gagarine Vitry-sur-Seine cedex Tél Fax Responsable : Bernard Fontaine ZFU : Mikaël Ktorza - Tél Le site Internet de la ville : LE CELLIER DES VIGNERONS 1 rue Rachel Tél (angle rue Rachel / rue Danielle-Casanova) Vitry Entreprises - Publication municipale éditée par la ville de Vitry-sur-Seine, 2, avenue Youri-Gagarine, Vitry-sur-Seine cedex. Directeur de la publication : Michel Leprêtre Réalisation : Direction de la Communication et Service du Développement Économique Conception, rédaction : Agence Escalier D Impression : Imprimerie municipale Tirage : ex

3 Énquête Éditorial INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS La loi plus contraignante Dans le cadre de la loi générale sur le handicap, votée le 11 février 2005, le volet insertion professionnelle devient beaucoup plus contraignant pour les entreprises. LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS Précédemment, la loi de 1987 donnait obligation aux entreprises de plus de 20 salariés d avoir 6 % du personnel en «unités handicapé», une personne handicapé pouvant représenter 1 à 5,5 unités, en fonction de différents critères (lourdeur du handicap, âge, etc.) Si l entreprise n avait pas de personnel handicapé, elle devait verser une contribution représentant 300 à 500 fois le SMIC horaire brut par unité. À partir du 1er janvier 2006, date à laquelle s appliquera la loi, il ne s agira plus «d unités handicapées», mais de personnes. Par exemple, pour une entreprise de 220 salariés, cela pouvait représenter 3 personnes (soit l équivalent de 13 unités), avec la nouvelle loi ce sera 13 personnes! D autre part, la contribution à l AGEPHIP, si le taux de 6 % n est pas atteint (non-utilisation des unités), pourra atteindre jusqu à 600 fois le taux horaire du SMIC par personne handicapée manquante. Ainsi cette entreprise de 220 salariés, si elle n emploie aucun salarié handicapé, devra verser à l AGEFIPH, entre et (suivant certains critères qui seront définis dans les décrets d application de la loi) et ce, pour tous les secteurs d activités, alors que certains étaient auparavant exonérés (transport routier, sécurité ) ANTICIPER LA LOI Cette réforme peut représenter une charge financière supplémentaire relativement lourde pour les entreprises qui ne se seront pas préparées. L association Confluent, financée par l AGEFIPH et la DDTEFP pour informer, sensibiliser les entreprises et favoriser l insertion professionnelle des personnes handicapées, propose aux entreprises qui le demandent un véritable accompagnement qui leur permette de mettre en place un plan d action pour répondre de façon efficace et prospective aux obligations légales. Cette prestation, individualisée et gratuite, consiste en une information précise, un état des lieux, des préconisations et une recherche de solutions répondant aux impératifs économiques de chaque entreprise. Cette démarche, déjà menée avec plusieurs établissements, permet aux dirigeants de ne pas «subir» le handicap, mais de l intégrer comme une composante de la vie de l entreprise et de sa rentabilité. POUR TOUT RENSEIGNEMENT : Nathalie David-Lancelot - CONFLUENT 10 rue Pierre-Brossolette Le Kremlin-Bicêtre Tél Fax Àl heure où l aspiration à plus de solidarité, de coopération, de création de synergie dans un monde économique en perpétuelle mutation, les entreprises s identifient à leur territoire. Elles ont besoin d échanger, de créer des partenariats, de valoriser leur savoir-faire, bref de mieux se connaître et communiquer avec tous les acteurs locaux. La création d une structure telle qu un club ou réseau d entreprises permettrait la prise en compte de ces attentes. C est la question que pose le dossier de ce numéro de Vitry Entreprises. Il s agit d une question ouverte où la Ville soutiendra toute initiative, aidera la création et la mis en place d un tel club. Un club ne peut voir le jour et fonctionner qu avec la seule volonté des chefs d entreprises qui souhaitent se rencontrer et agir ensemble. En effet, en s appuyant sur l expérience des différents clubs existants sur le département, nous pensons qu un club d entreprises actif à Vitry permettrait d approfondir les rencontres et les coopérations entre entreprises et entre la ville et le milieu économique. Le JEC (le salon mondial des composites) vient de décerner un prix à une entreprise de Vitry, la société DJP pour la réalisation d un mur d escalade en matériau composite conçu dans le cadre d un partenariat du réseau d entreprises Mécatronic. Cet exemple montre que la mise en commun des compétences, peut être un atout de développement. C est ce que nous voulons réaliser, avec vous, pour valoriser notre territoire. Bien entendu, les rencontres régulières des acteurs économiques locaux dans le cadre d un club, se veulent conviviales, permettant des échanges, de dialoguer dans la bonne humeur et aussi d être un relais indispensable avec la collectivité Et si, en plus, des coopérations se nouent et profitent au développement économique et à l emploi. Michel Leprêtre Maire-adjoint chargé du développement économique 3

4 4 Dossier Vers un club? Pourquoi,? d entreprises Comment LES CLUBS ET RÉSEAUX D ENTREPRISES EN VAL-DE-MARNE Le département comprend 16 clubs d entreprises, dont : - 11 clubs territoriaux (communes ou communautés d agglomération) regroupant différents secteurs d activités, les plus proches étant ceux d Ivry, de Villejuif et de la communauté d agglomération Plaine Centrale. - 1 réseau d entreprises complémentaires d un même secteur d activités : Mécatronic sur Seine-Amont, basé à Vitry. - 4 réseaux thématiques couvrant l ensemble du département. Chaque année, la CCIP 94 organise une rencontre des présidents de club afin de partager les expériences et de créer une dynamique sur l ensemble du Val-de- Marne. Depuis plusieurs années, la municipalité a pris de nombreuses initiatives pour animer le tissu économique local, informer les entreprises sur les projets de développement du territoire : le journal Vitry Entreprises en est un exemple, mais aussi l organisation de petits-déjeuners thématiques ou la tenue d un stand au SIMI. La question se pose aujourd hui de passer à une vitesse supérieure pour mieux approfondir et structurer ces initiatives. En effet, le dynamisme économique est indispensable à l amélioration de l image de la ville et de son attractivité. Dans ce cadre, est-il possible d envisager la création d un club des entreprises vitriotes? Cette question se pose d autant plus que lors de contacts avec M. le Maire, les élus, le service du Développement Économique, plusieurs entrepreneurs en ont exprimé le souhait. Un club pourquoi? On peut avancer plusieurs arguments qui montrent l intérêt d un club d entreprises. Tout d abord, il est un lieu d information et d échanges entre les entreprises d un même territoire, quelle que soit leur taille ou leur activité, sur des problèmes d actualité et des questions qui touchent à la vie de l entreprise et aux responsabilités des dirigeants : la formation professionnelle, la réforme des 35 heures, l export, le logement, etc. Il peut être aussi un lieu de connaissance mutuelle,de convivialité, pouvant générer des échanges d information, des affaires,des mutualisations de charges Enfin, il permet aux entreprises de s organiser, et de devenir force de proposition auprès des différentes institutions locales. Un club comment? Les différents clubs existant sur le département ont chacun leur propre organisation, qui dépend de leur histoire et des conditions de leur création. Ceux qui fonctionnent bien sont ceux où un noyau de chefs d entreprises motivés a décidé de se réunir et d agir ensemble, la commune apportant une aide logistique, nécessaire au suivi et à l animation. C est le cas des clubs d Ivry, de Villejuif ou de la Plaine centrale, par exemple. Pour sa part la municipalité est prête à étudier, avec tous les chefs d entreprises qui le souhaitent, les modalités de la création d un club à Vitry. Toutes les suggestions, les avis sont les bienvenus! CONTACT : M. Fontaine, responsable du service du Développement Économique, Tél ,

5 Ce qu ils en pensent Mme WULPUT - Société Bedel Présidente du club d entreprises de la communauté d agglomération Plaine Centrale (Alfortville, Créteil, Limeil-Brévannes) Le club crée un lien entre les différentes entreprises locales, selon la formule que je dit souvent : «Ne pas aller chercher trop loin ce que nous avons à notre porte». Il s agit d utiliser les compétences des voisins, c est plus efficace pour l entreprise et cela permet aussi de développer une solidarité entre les entreprises d un même territoire. Le club, qui regroupe une soixantaine d entreprises, nous permet également d être un interlocuteur reconnu des pouvoirs publics et des administrations locales, en étant force de réflexion et de proposition. Nous organisons un petit-déjeuner par mois et un coktail de temps en temps, autour des thèmes liés à l actualité qui nous concerne et aux problèmes rencontrés par les chefs d entreprise. Au début de chaque rencontre, nous organisons une présentation de l activité de chacun des membres de notre association afin d inciter les différents partenaires à faire appel à l un ou à l autre dans un cadre commercial. Dans le même esprit, nous avons créé un site internet. Enfin, je pense qu un club donne au milieu professionnel un aspect convivial, à mes yeux très important. On se sent moins isolé, on connaît mieux ses voisins et les différents partenaires. M. BILLON - Société Billon Président du Café des Entreprises (Villejuif) Nous sommes une trentaine d entreprises adhérentes au club de Villejuif, le Café des Entreprises. Ce club, qui existe depuis cinq ans, représente pour nous un triple avantage. Tout d abord, il nous permet de mieux nous connaître, d échanger nos expériences et nos informations, par des rencontres conviviales autour de thèmes qui nous concernent tous : l inspection du travail, la formation professionnelle, l export, etc. Ces échanges ont généré également des affaires entre nous, même si ce n est pas le but premier du club. Le club nous permet aussi d être un interlocuteur reconnu, porteur de propositions auprès des institutions comme la mairie, la communauté d agglomération de Valde-Bièvre. Enfin, l existence du club, son bon fonctionnement contribuent à la valorisation de l image d une ville qui n a pas de tradition économique forte. M. QUIGNON - Artcyl Un club à Vitry? Oui ce serait une bonne chose. Cela permettrait de s insérer plus facilement dans le tissu économique de la ville, de mieux connaître les différents acteurs économiques et aussi les entreprises. Certes, nous avons nos fournisseurs que nous connaissons bien mais pourquoi s adresser à des entreprises éloignées quand il est possible de bénéficier de la proximité. Des PME comme la nôtre ont besoin d un réseau solide et je pense qu un club pourrait y répondre. Mme BROGLI - DJP, secrétaire générale de Mécatronic Notre entreprise fait déjà partie d un réseau d entreprises, Mécatronic, qui regroupe des entreprises de Seine-Amont, ayant des activités complémentaires. Son principal objectif est de répondre à des marchés et à développer des projets ensemble. Par exemple, nous exposons au mois d avril un mur d escalade en matériau composite au salon des composites, conçu et réalisé par des entreprises de Mécatronic. La création d un club d entreprises inter-activités sur le territoire de la commune, pourrait nous permettre d être mieux informés. Les dirigeants des petites et moyennes entreprises manquent souvent d informations, que se soit au niveau de ses obligations, de la formation, du personnel, etc. Tout change très vite et il faut avoir le temps et les moyens de trouver l information. Si le club peut apporter cela, alors il est utile. 5

6 Actuelles Un vaste hangar, de nombreuses machines, d impressionnants ponts de levage, de longs tubes d acier rouillés de plusieurs mètres de long côtoyant des cylindres rutilants, c est le nouvel atelier de la société Artcyl, qui s est installée dans le parc d activité du Plateau, en novembre dernier. «Nous faisons partie du groupe Janoschka, leader européen des services pré-presse et de solutions d impression, avec vingt-cinq sites en Europe et en Asie du Sud-Est. Nous sommes spécialisés dans la conception de pièces mécaniques de haute précision pour le secteur de l impression sur supports souples» explique Jean-Philippe Daumalle, chef de projets. Artcyl fabrique les cylindres pour l héliogravure, utilisés pour l impression de supports souples d emballage (films plastique, sachets, étiquettes, etc.). «Notre clientèle principale sont les imprimeurs hélio français. Dans ce domaine d activité, nous devons être très réactifs, tout peut se jouer à 24 ou 48 h. Pour répondre à cette exigence, il était nécessaire d améliorer le ARTCYL Bienvenue sur le Plateau! flux de production et d avoir la place de stocker mieux et plus rapidement une quantité importante de matière première, ce que nous ne pouvions faire dans les locaux d Arcueil, où nous étions précédemment. Voilà pourquoi nous avons choisi ces nouveaux locaux de m 2 à Vitry. Cette implantation a été facilitée par les contacts que nous avons eu avec la Ville et notamment son service économique.» Artcyl développe un nouveau procédé d allègement des pièces (de 30 à 50% suivant la taille des cylindres) par l utilisation de plastique liée à celle de l acier. Ce produit permet une meilleure manutention et une réduction des coûts de transport. «Notre nouvelle installation va nous permettre de développer ce nouveau produit et de nous tourner plus résolument vers l export : Royaume-Uni, Hollande et Maghreb dans un premier temps.» L entreprise comprend 15 personnes et 1 à 5 intérimaires (suivant le volume d activités), avec un chiffre d affaires d environ 2,6 millions d euros en À moyens termes, cinq créations de postes sont envisagées, suivant le développement commercial du nouveau procédé de cylindres allégés et des marchés export. ARTCYL 134 rue Julian-Grimau Tél Fax ÉLECTRO-LIAISON L équipement pour poste de travail Cette PME de 45 salariés, installée à Vitry depuis 1991,conçoit,fabrique et commercialise les produits nécessaires à la distribution de courant fort et courant faible pour le tertiaire (bureaux, hôpitaux ) : plinthes PVC ou alu, boîtes de sol, prises de courant,protection des câbles en extérieur «Électo-Liaison était une entreprise familiale avant son rachat en 2002, par une société espagnole, Simon Holding, qui en est devenu l actionnaire principal, explique M. Bouhali, directeur du développement. Nous sommes aujourd hui autonomes, avec nos propres produits que nous commercialisons en France métropolitaine et dans les DOM-TOM. En pleine croissance, grâce au soutien du groupe Simon, nous sommes passés de 32 salariés au moment du rachat à 45 aujourd hui, et cela malgré une forte concurrence.» Les points forts d Électro-Liaison sont la réactivité d une PME par rapport aux grands groupes et la conception de produits nouveaux. «Nous proposons des produits adaptables aux besoins de nos clients, par des fabrications sur mesure, tout en restant dans des coûts industriels. En même temps, nous avons un département recherche qui nous permet de proposer en permanence des produits originaux. Un produit dont nous sommes fiers, par exemple, c est une colonne de bureau encastrable et escamotable, permettant notamment le branchement aisé d ordinateurs portables lors d une réunion ou d un séminaire. Nous ajoutons également un plus décoratif (forme,couleurs gaies et agréables) à des produits utilitaires généralement sans attrait.» Electro-Liaison a un réseau de commerciaux sur l ensemble du territoire français et des distributeurs de matériel électrique indépendants. Le site de Vitry, de m 2,assure la conception,le sur-mesure et la logistique. Les produits sont fabriqués en province, notamment dans le Nord de la France. ÉLECTRO-LIAISON avenue du Groupe-Manouchian Vitry-sur-Seine cedex Tél Fax

7 BRÈVES COMMUNICATION ET ANALYSE DU TISSU ÉCONOMIQUE La Ville a lancé deux études. L une sur les outils de communication du service du développement économique, avec comme objectif de mieux adapter ses supports de communication aux attentes des entreprises et des acteurs économiques. Mesdames Maehara et Roudaut, de l agence BOREAL, prendront contact avec un certain nombre d entreprises pour organiser de courts entretiens d évaluation et effectuer un bilan des outils de communications économiques de la ville. La ville de Vitry a besoin d améliorer sa communication, de dialoguer, de rencontrer plus souvent les entreprises et les acteurs locaux. L autre étude, menée parallèlement, concerne la connaissance du tissu économique. Elle vise à mieux appréhender les besoins des entreprises, leurs projets de développement et leur impact économique sur la ville. Cette étude est menée par le bureau d études Ifaces Développement qui doit rencontrer une quarantaine d entreprises avec des entretiens personnalisés avec les chefs d entreprises afin de recueillir des informations utiles pour les futurs projets de développement économiques de la ville. ZONE D ACTIVITÉS DESSERTE TRANSPORT : où en sommes-nous? A la suite du questionnaire envoyé fin 2004 par les services de la Ville en direction des entreprises de la ZA (358 établissements, salariés) sur les modes de transports des salariés et après études des réponses apportées par les entreprises, la Ville a établi un calendrier de réunions de travail avec les services de la RATP. Une première réunion a eu lieu le 18 février 2005 pour prendre connaissance des résultats de l enquête auprès des entreprises et définir les interventions et missions de chacun. 50 % des entreprises de plus de 50 salariés ont répondu, ce qui démontre l intérêt porté par les entreprises sur ce projet de desserte transport dans la zone d activités. Lors de la réunion de travail du 25 mars, la RATP a fait deux propositions d itinéraire, de la gare de Choisy à la gare des Ardoines, avec 9 arrêts, en passant soit par : La rue Charles-Heller,rue Eugène-Hénaff, rue Edith-Cavell, avenue du Président-Allende (notre plan), La rue Charles-Heller,avenue du Président- Allende. Les départs seraient prévus toutes les 15 minutes de 7 h (ou 6 h 55) à 9 h 45 et de 15 h à 20 h A partir des réponses au questionnaire, la RATP a sélectionné les seules entreprises rentrant dans ce créneau horaire (certains salariés, commençant à 4 h du matin et repartant vers 23 h, n ont pas été pris en compte) et déterminé un potentiel de salariés qui pourrait être intéressé par cette desserte transport.en hypothèse haute : 508 salariés, soit un potentiel de voyageurs.en hypothèse basse : 444 salariés,soit un potentiel de 890 voyageurs. Soit de 43 à 49 % des salariés utilisant actuellement les transports en commun. La RATP considère ce dossier solide. Il pourrait être présenté sans problème au STIF (Syndicat des transports d Ile-de-France) fin Afin de finaliser ces propositions et de présenter un projet représentatif d un maximum d entreprises de la zone d activités, y compris les TPE, le service du développement économique va recontacter les entreprises qui n ont pas répondu au questionnaire. Il est aussi proposé d ouvrir cette desserte à la population et d étudier l impact d une ouverture entre 12 h et 14 h pour répondre aux besoins de l activité commerciale autour du centre commercial Leclerc et des salariés de la ZA. Echéancier prévisionnel Dossier finalisé en septembre/octobre et présentation fin 2005 au STIF. Début d exploitation : 2 ème trimestre Léon-Geoffroy Rue Rue Rue Édith-Cavell Avenue duprésident-allende Rue Charles-Heller des Fusillés RER Ardoines Rue de Seine Quai Jules-Guesde Quai Jules-Guesde SEINE Merci aux entreprises de leur collaboration et de l accueil qu elles réserveront aux personnes chargées de ces deux études. Présentation du Projet La Ville rencontrera les entreprises de la zone d activité, avec la RATP, au cours d un petit-déjeuner le 14 juin de 8h à 10h en mairie. RER Choisy Projet d itinéraire Variante 7

8 Bourse de l immobilier d entreprises Vous recherchez à vous installer à Vitry, Vous souhaitez vous agrandir ou avoir des locaux mieux adaptés à votre activité. Vous pouvez vous adresser à la Bourse de l immobilier d entreprises, constituée par le Service du Développement Économique. Cette bourse, bientôt en ligne sur le site internet de la ville, se veut la plus exhaustive possible sur les bureaux et terrains disponibles de la commune. Parmi les locaux et terrains disponibles (avril 2005) Location Ateliers et bureaux - ZFU (239 m 2 ) Activités et bureaux - Le Plateau, Moulin-Vert (350 m 2 ) - Zone d activités Nord (495 m 2 ) - Zone d activités Sud (750 m 2 ) - Le Plateau (702 m 2 ) - Les Ardoines (800 m 2 ) - Zone d activités Nord (3 lots de 421 m 2 ) - Zone d activités Allende (2 500 m 2 ) Bureaux - Le Plateau (307 m 2 ) - Les Ardoines (675 m 2 ) - Le Plateau (30 à 300 m 2 ) - Zone d activités Allende (3 000 m 2 ) Surfaces commerciales - ZFU (1 033 et 800 m 2 ) Bureaux et laboratoires - Le Plateau, Moulin-Vert (3 140 m 2 divisibles) CONTACT : Laurent Prêteux Tél Fax ZFU Zone franche urbaine Des résultats tangibles, des perspectives prometteuses Un an d existence pour la ZFU, c est la possibilité de dresser un premier bilan, tant au niveau du développement de l activité que de l emploi. En premier lieu, il apparaît que le dispositif d accueil et de suivi, mis en place dans le cadre du Comité technique, est efficace : il permet d accompagner les entreprises dans leurs démarches de développement et de création d emplois et d accueillir dans de bonnes conditions les établissements qui souhaitent s implanter. Le pôle «Emploi-formation» du Comité technique a permis le recrutement de dix-sept demandeurs d emploi de la ZFU. Début mars 2005, on recense l implantation de 41 établissements et 161 emplois nouveaux (51 créations et 103 transferts).autre élément significatif, on assiste depuis un an à la réoccupation de locaux vacants en pied d immeubles, dont certains étaient vides depuis plus de 10 ans. Les perspectives 2005 Des locaux d activité et d importants terrains sont encore disponibles. Plusieurs projets sont d ores et déjà bien avancés qui devraient permettre l arrivée de 32 emplois dans les locaux d activités. L implantation d une importante entreprise de génie climatique et téléphonie, ZAC Bel- Air, représentera 330 emplois nouveaux, dont 95 créations sur 5 ans. En 2005, l accent sera également mis sur un plus large recrutement des demandeurs d emploi de la ZFU. QUELQUES CHIFFRES La ZFU c est : 329 établissements 41 implantations en 2004, avec : - 28 créations, - 13 transferts ou reprises emplois 161 emplois nouveaux en 2004, dont : - 51 créations (dont 17 recrutements sur le périmètre de la ZFU), transferts. Un questionnaire envoyé aux entreprises de la ZFU fait apparaître la possibilité de création de 41 emplois en Petit-déjeuner d entreprises Jeudi 19 mai de 8 h à 10 h 30 Hôtel de ville, 2 avenue Youri-Gagarine Formation professionnelle et recrutement : La réforme de la formation professionnelle, présentée par AGEFOS PME Présentation des partenaires et des outils locaux d aide au recrutement et à la formation Renseignements, inscriptions : Christelle Bignon, service Emploi, Tél Fax

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

ENTREPRISES SALON DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE (SIMI) Un succès pour le stand de la ville. V itry. www.mairie-vitry94.fr

ENTREPRISES SALON DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE (SIMI) Un succès pour le stand de la ville. V itry. www.mairie-vitry94.fr N 34 Décembre 2004 Ville de Vitry-sur-Seine V itry ENTREPRISES www.mairie-vitry94.fr SALON DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE (SIMI) Un succès pour le stand de la ville Nouvelles à Vitry P 2 Les entreprises

Plus en détail

ENTREPRISES ZONE FRANCHE URBAINE. La volonté de créer, à terme, 800 emplois. V itry

ENTREPRISES ZONE FRANCHE URBAINE. La volonté de créer, à terme, 800 emplois. V itry N 32 Juillet 2004 Ville de Vitry-sur-Seine V itry ENTREPRISES ZONE FRANCHE URBAINE La volonté de créer, à terme, 800 emplois Nouvelles à Vitry P 2 Les entreprises et commerces nouvellement installés CIG

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

entr Seine-Amont VerS la création d une communauté d AgglomérAtion P. 6 P.10 P. 12 entreprises septembre 2012 i n 65 de Vitry-sur-seine magazine

entr Seine-Amont VerS la création d une communauté d AgglomérAtion P. 6 P.10 P. 12 entreprises septembre 2012 i n 65 de Vitry-sur-seine magazine Le magazine des entreprises de Vitry-sur-seine septembre 2012 i n 65 entreprises entr es Le Magazine des entreprises du territoire i Février 2012 i n 00 Le Magazine des entreprises du territoire i Février

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

Soutien aux entreprises. Dynamisme économique et emploi

Soutien aux entreprises. Dynamisme économique et emploi N 43 Mars 2007 Ville de Vitry-sur-Seine V itry ENTREPRISES www.mairie-vitry94.fr Soutien aux entreprises Dynamisme économique et emploi P 2 - Événements SIMI : le stand de Vitry OIN : présentation du projet

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE

ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE ILS SONT AUX CÔTÉS DE L E2C DU VAL-DE-MARNE ÉTAT PRÉFECTURE DU VAL-DE-MARNE Contribue, à travers les fonds de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ ROISSY PARIS NORD 2 CONNEXION ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ Paris Porte de la Chapelle à 15 minutes Aéroport de Paris-CDG à proximité immédiate DES MOYENS DE TRANSPORT ADAPTÉS À CHAQUE USAGE!ƫ.ƫ!ƫ+%//5ġ.%/ƫ+.

Plus en détail

EMPLOI. Rapprocher les demandeurs des porteurs d offres. n P 6 à 10 - Dossier. n P 2 - Mise en place d une démarche PLATO. n P 11 - La vie économique

EMPLOI. Rapprocher les demandeurs des porteurs d offres. n P 6 à 10 - Dossier. n P 2 - Mise en place d une démarche PLATO. n P 11 - La vie économique N 55 Mars 2010 Ville de Vitry-sur-Seine EMPLOI Rapprocher les demandeurs des porteurs d offres n P 2 - Mise en place d une démarche PLATO n P 3 - Éditorial n P 4/5 - Études et réalisations - L OIN et son

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille. Les missions de l agence Angers Loire Développement

L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille. Les missions de l agence Angers Loire Développement Sommaire L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille La Zone Franche Urbaine de Belle-Beille Parc d activités ZFU - Plan de commercialisation - Chiffres clés Animation

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques CEP National Retour d une consultation auprès de 500 professionnels et donneurs d ordres 1. Le périmètre de l étude 2. Les principaux facteurs d

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE atouts et perspectives

IMMOBILIER D ENTREPRISE atouts et perspectives N 50 Novembre 2008 Ville de Vitry-sur-Seine IMMOBILIER D ENTREPRISE atouts et perspectives P2-Événements Charles Foix : la bourse de la recherche et de l innovation P3-Éditorial P 4-5 - Études et réalisations

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet GUIDE de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet De l idée au projet ÉTAPE 1 DE L IDÉE AU PROJET ÉTAPE 2 CONSTRUCTION DU PROJET ÉTAPE 1 Communauté d agglomération Val de France

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée Le magazine des entreprises de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée P. 4 actualité / forum emploi P.5 actualité / sol iage P. 10 activités / SD

Plus en détail

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise Commune : Nom de l enquêteur : Nom de l entreprise : Date : Secteur d activité : Dans le cadre d une convention Région wallonne, nous avons été chargés d identifier des pistes d intervention concrètes

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION

AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION Direction des Ressources humaines Service : Service aux entreprises Localisation : Rhovalparc Gare TGV - Alixan AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION POSITIONNEMENT DU POSTE

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Quels services à la MDA?

Quels services à la MDA? Compte rendu de l'atelier du vendredi 7 novembre 2014 Quels services à la MDA? Animation de la rencontre : Dans la poursuite de la réunion du vendredi 17 octobre, a eu lieu à la MJC du St Gaudinois, un

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Le financement participatif près de chez vous. Un outil de dynamisation du commerce Présentation cycle Inno vente 24 février 2014

Le financement participatif près de chez vous. Un outil de dynamisation du commerce Présentation cycle Inno vente 24 février 2014 Le financement participatif près de chez vous Un outil de dynamisation du commerce Présentation cycle Inno vente 24 février 2014 Qu est ce que le financement participatif? «Le financement participatif

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

plan local d urbanisme le renforcement de l activité économique

plan local d urbanisme le renforcement de l activité économique le magazine des entreprises de avril 2013 I N 67 P. 6 DOSSIER plan local d urbanisme le renforcement de l activité économique P. 4 actualité / Handicafé P.5 actualité / Le PLH P. 10 activités / asselin

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux SOMMAIRE 1. Obtenir des devis pour les travaux souhaités 1.1 Le devis travaux : définition et contenu du devis 1.2 Les différents

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Pour un urbanisme agréable et un habitat raisonné à Vitry-sur-Seine

Pour un urbanisme agréable et un habitat raisonné à Vitry-sur-Seine Résumé Les Dossiers de la liste Ensemble un Avenir Meilleur Pour un urbanisme agréable et un habitat raisonné à Vitry-sur-Seine Depuis plusieurs années, la municipalité de gauche favorise la destruction

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial»

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» La mobilité interne Julie Araneder Catherine Leput Céline Prevost Benoit Saidi Sandrine Taupin Emmanuelle Thuong-Hime COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» hors série n 4 Sommaire 1 - Avant-propos...p

Plus en détail

la force d un réseau

la force d un réseau la force d un réseau Clovis Location est certifié ISO 9001 version 2008 pour «la conception et le développement de services de location et de gestion de véhicules utilitaires et industriels par l intermédiaire

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires.

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires. Nouvelles IDées nouvelles APpLICAtions nouveaux Marchés AUX MÊMES DATES ET LIEU QUE UN èvènement Le salon du textile et de l objet publicitaires www.salon-cprint.com Innover, se réinventer, créer : avec

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE CCE DU 18/02/2014

Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE CCE DU 18/02/2014 L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi CCE DU 18/02/2014 Dossier du CCE du 10/12/2013 amendé (compléments en bleu dans

Plus en détail

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles 1 er semestre 2014 Avec plus de 80 % de renouvellement des offres + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise

LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise Guide de sensibilisation ACCIDENTS DE CIRCULATION AU TRAVAIL Mission - Trajet LES ENJEUX DE LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER ENCOURU PAR LES SALARIES

Plus en détail