ENTREPRISES LE SUCCÈS D UN. qui en appelle d autres RÉSEAU D ENTREPRISES. V itry.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENTREPRISES LE SUCCÈS D UN. qui en appelle d autres RÉSEAU D ENTREPRISES. V itry. www.mairie-vitry94.fr"

Transcription

1 N 35 Avril 2005 Ville de Vitry-sur-Seine V itry ENTREPRISES LE MUR D ESCALADE PRIMÉ AU SALON MONDIAL DES COMPOSITES, CONÇU ET RÉALISÉ PAR MÉCATRONIC - DJP LE SUCCÈS D UN RÉSEAU D ENTREPRISES qui en appelle d autres Nouvelles à Vitry P 2 Les entreprises et les commerces nouvellement installés Le Cellier des vignerons, une cave à découvrir Énquête P 3 Insertion des travailleurs handicapés : une loi plus contraignante Dossier P 4 Vers un club d entreprises? Actuelles P 6 Électro-Liaison : l équipement pour poste de travail Artcyl, bienvenue sur le Plateau La desserte transport en zone d activités La ville P 8 ZFU : des résultats tangibles La bourse de l immobilier d entreprises

2 Nouvelles entreprises et transferts - Créations et transferts - Créations et transferts - Créations et transferts Formation informatique des particuliers à domicile et des entreprises sur site 83 rue des Malassis Tél A.R.T. Travaux de finition, plâtrerie, revêtements de sols et murs 4 allée Pierre-Gaspard Tél AUTHENTIC CENTRAL Commerce de gros d habillement 21 rue Léon-Geffroy Tél BEG Travaux d installation électrique 30 rue Gagnée Tél GROUPE TÉLÉCOM Vente, installation de standards téléphoniques 4 allée des Petits-Tonneaux Tél Fax H2C Administration d entreprises, gestion de boutiques de prêt-à-porter 21 rue Léon-Geffroy Tél KAELYS INFORMATIQUE Entretien et réparation de matériel informatique, maintenance et dépannage informatique 4 allée des Champs-Fleuris Tél LE FONDANT Restaurant traditionnel 10 avenue du Général- Leclerc Tél SARL LA MER AFRICAINE Vente de produits surgelés, condiments, épices, aliments à base de poissons, alimentation en tout genre 67 avenue Paul-Vaillant- Couturier Tél SEA VOYAGES Agence de voyages rue Léon-Geffroy Tél SOCIÉTÉ JASMINE Prêt-à-porter 6 place de l Église Tél LE CELLIER DES VIGNERONS Une cave à découvrir Le Cellier des Vignerons est la seule cave sur le territoire de la commune. Martine Dessent en est la propriétaire. Elle offre une sélection très large de vins français et portugais, de petits et grands crus, en bouteilles et en vrac, à une large clientèle de particuliers, de restaurateurs et d entreprises. «Je recherche et je propose en permanence de nouveaux vins, de nouveaux producteurs. Le vin est d une telle richesse qu il y a toujours des découvertes à faire. Par exemple, dès le mois prochain, je vais proposer un très large choix de rosés. Mon objectif, c est cette diversité ainsi que la volonté de proposer des prix très ajustés.» Le Cellier propose aussi une large gamme de Champagnes de propriétaires et de marque, des alcools forts et des produits du terroir. «Nous sommes très bien placés pour les cadeaux d affaires et nous apportons aux entreprises une réponse adaptée à leurs besoins, tant en termes de choix que de prix». N hésitez pas à pousser la porte du Cellier des Vignerons, un cadre agréable, une atmosphère chaleureuse vous attendent et vous inciteront à la découverte. 2 PRATIQUE Le Service du Développement Économique, votre interlocuteur privilégié! Hôtel de ville - 2 avenue Youri-Gagarine Vitry-sur-Seine cedex Tél Fax Responsable : Bernard Fontaine ZFU : Mikaël Ktorza - Tél Le site Internet de la ville : LE CELLIER DES VIGNERONS 1 rue Rachel Tél (angle rue Rachel / rue Danielle-Casanova) Vitry Entreprises - Publication municipale éditée par la ville de Vitry-sur-Seine, 2, avenue Youri-Gagarine, Vitry-sur-Seine cedex. Directeur de la publication : Michel Leprêtre Réalisation : Direction de la Communication et Service du Développement Économique Conception, rédaction : Agence Escalier D Impression : Imprimerie municipale Tirage : ex

3 Énquête Éditorial INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS La loi plus contraignante Dans le cadre de la loi générale sur le handicap, votée le 11 février 2005, le volet insertion professionnelle devient beaucoup plus contraignant pour les entreprises. LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS Précédemment, la loi de 1987 donnait obligation aux entreprises de plus de 20 salariés d avoir 6 % du personnel en «unités handicapé», une personne handicapé pouvant représenter 1 à 5,5 unités, en fonction de différents critères (lourdeur du handicap, âge, etc.) Si l entreprise n avait pas de personnel handicapé, elle devait verser une contribution représentant 300 à 500 fois le SMIC horaire brut par unité. À partir du 1er janvier 2006, date à laquelle s appliquera la loi, il ne s agira plus «d unités handicapées», mais de personnes. Par exemple, pour une entreprise de 220 salariés, cela pouvait représenter 3 personnes (soit l équivalent de 13 unités), avec la nouvelle loi ce sera 13 personnes! D autre part, la contribution à l AGEPHIP, si le taux de 6 % n est pas atteint (non-utilisation des unités), pourra atteindre jusqu à 600 fois le taux horaire du SMIC par personne handicapée manquante. Ainsi cette entreprise de 220 salariés, si elle n emploie aucun salarié handicapé, devra verser à l AGEFIPH, entre et (suivant certains critères qui seront définis dans les décrets d application de la loi) et ce, pour tous les secteurs d activités, alors que certains étaient auparavant exonérés (transport routier, sécurité ) ANTICIPER LA LOI Cette réforme peut représenter une charge financière supplémentaire relativement lourde pour les entreprises qui ne se seront pas préparées. L association Confluent, financée par l AGEFIPH et la DDTEFP pour informer, sensibiliser les entreprises et favoriser l insertion professionnelle des personnes handicapées, propose aux entreprises qui le demandent un véritable accompagnement qui leur permette de mettre en place un plan d action pour répondre de façon efficace et prospective aux obligations légales. Cette prestation, individualisée et gratuite, consiste en une information précise, un état des lieux, des préconisations et une recherche de solutions répondant aux impératifs économiques de chaque entreprise. Cette démarche, déjà menée avec plusieurs établissements, permet aux dirigeants de ne pas «subir» le handicap, mais de l intégrer comme une composante de la vie de l entreprise et de sa rentabilité. POUR TOUT RENSEIGNEMENT : Nathalie David-Lancelot - CONFLUENT 10 rue Pierre-Brossolette Le Kremlin-Bicêtre Tél Fax Àl heure où l aspiration à plus de solidarité, de coopération, de création de synergie dans un monde économique en perpétuelle mutation, les entreprises s identifient à leur territoire. Elles ont besoin d échanger, de créer des partenariats, de valoriser leur savoir-faire, bref de mieux se connaître et communiquer avec tous les acteurs locaux. La création d une structure telle qu un club ou réseau d entreprises permettrait la prise en compte de ces attentes. C est la question que pose le dossier de ce numéro de Vitry Entreprises. Il s agit d une question ouverte où la Ville soutiendra toute initiative, aidera la création et la mis en place d un tel club. Un club ne peut voir le jour et fonctionner qu avec la seule volonté des chefs d entreprises qui souhaitent se rencontrer et agir ensemble. En effet, en s appuyant sur l expérience des différents clubs existants sur le département, nous pensons qu un club d entreprises actif à Vitry permettrait d approfondir les rencontres et les coopérations entre entreprises et entre la ville et le milieu économique. Le JEC (le salon mondial des composites) vient de décerner un prix à une entreprise de Vitry, la société DJP pour la réalisation d un mur d escalade en matériau composite conçu dans le cadre d un partenariat du réseau d entreprises Mécatronic. Cet exemple montre que la mise en commun des compétences, peut être un atout de développement. C est ce que nous voulons réaliser, avec vous, pour valoriser notre territoire. Bien entendu, les rencontres régulières des acteurs économiques locaux dans le cadre d un club, se veulent conviviales, permettant des échanges, de dialoguer dans la bonne humeur et aussi d être un relais indispensable avec la collectivité Et si, en plus, des coopérations se nouent et profitent au développement économique et à l emploi. Michel Leprêtre Maire-adjoint chargé du développement économique 3

4 4 Dossier Vers un club? Pourquoi,? d entreprises Comment LES CLUBS ET RÉSEAUX D ENTREPRISES EN VAL-DE-MARNE Le département comprend 16 clubs d entreprises, dont : - 11 clubs territoriaux (communes ou communautés d agglomération) regroupant différents secteurs d activités, les plus proches étant ceux d Ivry, de Villejuif et de la communauté d agglomération Plaine Centrale. - 1 réseau d entreprises complémentaires d un même secteur d activités : Mécatronic sur Seine-Amont, basé à Vitry. - 4 réseaux thématiques couvrant l ensemble du département. Chaque année, la CCIP 94 organise une rencontre des présidents de club afin de partager les expériences et de créer une dynamique sur l ensemble du Val-de- Marne. Depuis plusieurs années, la municipalité a pris de nombreuses initiatives pour animer le tissu économique local, informer les entreprises sur les projets de développement du territoire : le journal Vitry Entreprises en est un exemple, mais aussi l organisation de petits-déjeuners thématiques ou la tenue d un stand au SIMI. La question se pose aujourd hui de passer à une vitesse supérieure pour mieux approfondir et structurer ces initiatives. En effet, le dynamisme économique est indispensable à l amélioration de l image de la ville et de son attractivité. Dans ce cadre, est-il possible d envisager la création d un club des entreprises vitriotes? Cette question se pose d autant plus que lors de contacts avec M. le Maire, les élus, le service du Développement Économique, plusieurs entrepreneurs en ont exprimé le souhait. Un club pourquoi? On peut avancer plusieurs arguments qui montrent l intérêt d un club d entreprises. Tout d abord, il est un lieu d information et d échanges entre les entreprises d un même territoire, quelle que soit leur taille ou leur activité, sur des problèmes d actualité et des questions qui touchent à la vie de l entreprise et aux responsabilités des dirigeants : la formation professionnelle, la réforme des 35 heures, l export, le logement, etc. Il peut être aussi un lieu de connaissance mutuelle,de convivialité, pouvant générer des échanges d information, des affaires,des mutualisations de charges Enfin, il permet aux entreprises de s organiser, et de devenir force de proposition auprès des différentes institutions locales. Un club comment? Les différents clubs existant sur le département ont chacun leur propre organisation, qui dépend de leur histoire et des conditions de leur création. Ceux qui fonctionnent bien sont ceux où un noyau de chefs d entreprises motivés a décidé de se réunir et d agir ensemble, la commune apportant une aide logistique, nécessaire au suivi et à l animation. C est le cas des clubs d Ivry, de Villejuif ou de la Plaine centrale, par exemple. Pour sa part la municipalité est prête à étudier, avec tous les chefs d entreprises qui le souhaitent, les modalités de la création d un club à Vitry. Toutes les suggestions, les avis sont les bienvenus! CONTACT : M. Fontaine, responsable du service du Développement Économique, Tél ,

5 Ce qu ils en pensent Mme WULPUT - Société Bedel Présidente du club d entreprises de la communauté d agglomération Plaine Centrale (Alfortville, Créteil, Limeil-Brévannes) Le club crée un lien entre les différentes entreprises locales, selon la formule que je dit souvent : «Ne pas aller chercher trop loin ce que nous avons à notre porte». Il s agit d utiliser les compétences des voisins, c est plus efficace pour l entreprise et cela permet aussi de développer une solidarité entre les entreprises d un même territoire. Le club, qui regroupe une soixantaine d entreprises, nous permet également d être un interlocuteur reconnu des pouvoirs publics et des administrations locales, en étant force de réflexion et de proposition. Nous organisons un petit-déjeuner par mois et un coktail de temps en temps, autour des thèmes liés à l actualité qui nous concerne et aux problèmes rencontrés par les chefs d entreprise. Au début de chaque rencontre, nous organisons une présentation de l activité de chacun des membres de notre association afin d inciter les différents partenaires à faire appel à l un ou à l autre dans un cadre commercial. Dans le même esprit, nous avons créé un site internet. Enfin, je pense qu un club donne au milieu professionnel un aspect convivial, à mes yeux très important. On se sent moins isolé, on connaît mieux ses voisins et les différents partenaires. M. BILLON - Société Billon Président du Café des Entreprises (Villejuif) Nous sommes une trentaine d entreprises adhérentes au club de Villejuif, le Café des Entreprises. Ce club, qui existe depuis cinq ans, représente pour nous un triple avantage. Tout d abord, il nous permet de mieux nous connaître, d échanger nos expériences et nos informations, par des rencontres conviviales autour de thèmes qui nous concernent tous : l inspection du travail, la formation professionnelle, l export, etc. Ces échanges ont généré également des affaires entre nous, même si ce n est pas le but premier du club. Le club nous permet aussi d être un interlocuteur reconnu, porteur de propositions auprès des institutions comme la mairie, la communauté d agglomération de Valde-Bièvre. Enfin, l existence du club, son bon fonctionnement contribuent à la valorisation de l image d une ville qui n a pas de tradition économique forte. M. QUIGNON - Artcyl Un club à Vitry? Oui ce serait une bonne chose. Cela permettrait de s insérer plus facilement dans le tissu économique de la ville, de mieux connaître les différents acteurs économiques et aussi les entreprises. Certes, nous avons nos fournisseurs que nous connaissons bien mais pourquoi s adresser à des entreprises éloignées quand il est possible de bénéficier de la proximité. Des PME comme la nôtre ont besoin d un réseau solide et je pense qu un club pourrait y répondre. Mme BROGLI - DJP, secrétaire générale de Mécatronic Notre entreprise fait déjà partie d un réseau d entreprises, Mécatronic, qui regroupe des entreprises de Seine-Amont, ayant des activités complémentaires. Son principal objectif est de répondre à des marchés et à développer des projets ensemble. Par exemple, nous exposons au mois d avril un mur d escalade en matériau composite au salon des composites, conçu et réalisé par des entreprises de Mécatronic. La création d un club d entreprises inter-activités sur le territoire de la commune, pourrait nous permettre d être mieux informés. Les dirigeants des petites et moyennes entreprises manquent souvent d informations, que se soit au niveau de ses obligations, de la formation, du personnel, etc. Tout change très vite et il faut avoir le temps et les moyens de trouver l information. Si le club peut apporter cela, alors il est utile. 5

6 Actuelles Un vaste hangar, de nombreuses machines, d impressionnants ponts de levage, de longs tubes d acier rouillés de plusieurs mètres de long côtoyant des cylindres rutilants, c est le nouvel atelier de la société Artcyl, qui s est installée dans le parc d activité du Plateau, en novembre dernier. «Nous faisons partie du groupe Janoschka, leader européen des services pré-presse et de solutions d impression, avec vingt-cinq sites en Europe et en Asie du Sud-Est. Nous sommes spécialisés dans la conception de pièces mécaniques de haute précision pour le secteur de l impression sur supports souples» explique Jean-Philippe Daumalle, chef de projets. Artcyl fabrique les cylindres pour l héliogravure, utilisés pour l impression de supports souples d emballage (films plastique, sachets, étiquettes, etc.). «Notre clientèle principale sont les imprimeurs hélio français. Dans ce domaine d activité, nous devons être très réactifs, tout peut se jouer à 24 ou 48 h. Pour répondre à cette exigence, il était nécessaire d améliorer le ARTCYL Bienvenue sur le Plateau! flux de production et d avoir la place de stocker mieux et plus rapidement une quantité importante de matière première, ce que nous ne pouvions faire dans les locaux d Arcueil, où nous étions précédemment. Voilà pourquoi nous avons choisi ces nouveaux locaux de m 2 à Vitry. Cette implantation a été facilitée par les contacts que nous avons eu avec la Ville et notamment son service économique.» Artcyl développe un nouveau procédé d allègement des pièces (de 30 à 50% suivant la taille des cylindres) par l utilisation de plastique liée à celle de l acier. Ce produit permet une meilleure manutention et une réduction des coûts de transport. «Notre nouvelle installation va nous permettre de développer ce nouveau produit et de nous tourner plus résolument vers l export : Royaume-Uni, Hollande et Maghreb dans un premier temps.» L entreprise comprend 15 personnes et 1 à 5 intérimaires (suivant le volume d activités), avec un chiffre d affaires d environ 2,6 millions d euros en À moyens termes, cinq créations de postes sont envisagées, suivant le développement commercial du nouveau procédé de cylindres allégés et des marchés export. ARTCYL 134 rue Julian-Grimau Tél Fax ÉLECTRO-LIAISON L équipement pour poste de travail Cette PME de 45 salariés, installée à Vitry depuis 1991,conçoit,fabrique et commercialise les produits nécessaires à la distribution de courant fort et courant faible pour le tertiaire (bureaux, hôpitaux ) : plinthes PVC ou alu, boîtes de sol, prises de courant,protection des câbles en extérieur «Électo-Liaison était une entreprise familiale avant son rachat en 2002, par une société espagnole, Simon Holding, qui en est devenu l actionnaire principal, explique M. Bouhali, directeur du développement. Nous sommes aujourd hui autonomes, avec nos propres produits que nous commercialisons en France métropolitaine et dans les DOM-TOM. En pleine croissance, grâce au soutien du groupe Simon, nous sommes passés de 32 salariés au moment du rachat à 45 aujourd hui, et cela malgré une forte concurrence.» Les points forts d Électro-Liaison sont la réactivité d une PME par rapport aux grands groupes et la conception de produits nouveaux. «Nous proposons des produits adaptables aux besoins de nos clients, par des fabrications sur mesure, tout en restant dans des coûts industriels. En même temps, nous avons un département recherche qui nous permet de proposer en permanence des produits originaux. Un produit dont nous sommes fiers, par exemple, c est une colonne de bureau encastrable et escamotable, permettant notamment le branchement aisé d ordinateurs portables lors d une réunion ou d un séminaire. Nous ajoutons également un plus décoratif (forme,couleurs gaies et agréables) à des produits utilitaires généralement sans attrait.» Electro-Liaison a un réseau de commerciaux sur l ensemble du territoire français et des distributeurs de matériel électrique indépendants. Le site de Vitry, de m 2,assure la conception,le sur-mesure et la logistique. Les produits sont fabriqués en province, notamment dans le Nord de la France. ÉLECTRO-LIAISON avenue du Groupe-Manouchian Vitry-sur-Seine cedex Tél Fax

7 BRÈVES COMMUNICATION ET ANALYSE DU TISSU ÉCONOMIQUE La Ville a lancé deux études. L une sur les outils de communication du service du développement économique, avec comme objectif de mieux adapter ses supports de communication aux attentes des entreprises et des acteurs économiques. Mesdames Maehara et Roudaut, de l agence BOREAL, prendront contact avec un certain nombre d entreprises pour organiser de courts entretiens d évaluation et effectuer un bilan des outils de communications économiques de la ville. La ville de Vitry a besoin d améliorer sa communication, de dialoguer, de rencontrer plus souvent les entreprises et les acteurs locaux. L autre étude, menée parallèlement, concerne la connaissance du tissu économique. Elle vise à mieux appréhender les besoins des entreprises, leurs projets de développement et leur impact économique sur la ville. Cette étude est menée par le bureau d études Ifaces Développement qui doit rencontrer une quarantaine d entreprises avec des entretiens personnalisés avec les chefs d entreprises afin de recueillir des informations utiles pour les futurs projets de développement économiques de la ville. ZONE D ACTIVITÉS DESSERTE TRANSPORT : où en sommes-nous? A la suite du questionnaire envoyé fin 2004 par les services de la Ville en direction des entreprises de la ZA (358 établissements, salariés) sur les modes de transports des salariés et après études des réponses apportées par les entreprises, la Ville a établi un calendrier de réunions de travail avec les services de la RATP. Une première réunion a eu lieu le 18 février 2005 pour prendre connaissance des résultats de l enquête auprès des entreprises et définir les interventions et missions de chacun. 50 % des entreprises de plus de 50 salariés ont répondu, ce qui démontre l intérêt porté par les entreprises sur ce projet de desserte transport dans la zone d activités. Lors de la réunion de travail du 25 mars, la RATP a fait deux propositions d itinéraire, de la gare de Choisy à la gare des Ardoines, avec 9 arrêts, en passant soit par : La rue Charles-Heller,rue Eugène-Hénaff, rue Edith-Cavell, avenue du Président-Allende (notre plan), La rue Charles-Heller,avenue du Président- Allende. Les départs seraient prévus toutes les 15 minutes de 7 h (ou 6 h 55) à 9 h 45 et de 15 h à 20 h A partir des réponses au questionnaire, la RATP a sélectionné les seules entreprises rentrant dans ce créneau horaire (certains salariés, commençant à 4 h du matin et repartant vers 23 h, n ont pas été pris en compte) et déterminé un potentiel de salariés qui pourrait être intéressé par cette desserte transport.en hypothèse haute : 508 salariés, soit un potentiel de voyageurs.en hypothèse basse : 444 salariés,soit un potentiel de 890 voyageurs. Soit de 43 à 49 % des salariés utilisant actuellement les transports en commun. La RATP considère ce dossier solide. Il pourrait être présenté sans problème au STIF (Syndicat des transports d Ile-de-France) fin Afin de finaliser ces propositions et de présenter un projet représentatif d un maximum d entreprises de la zone d activités, y compris les TPE, le service du développement économique va recontacter les entreprises qui n ont pas répondu au questionnaire. Il est aussi proposé d ouvrir cette desserte à la population et d étudier l impact d une ouverture entre 12 h et 14 h pour répondre aux besoins de l activité commerciale autour du centre commercial Leclerc et des salariés de la ZA. Echéancier prévisionnel Dossier finalisé en septembre/octobre et présentation fin 2005 au STIF. Début d exploitation : 2 ème trimestre Léon-Geoffroy Rue Rue Rue Édith-Cavell Avenue duprésident-allende Rue Charles-Heller des Fusillés RER Ardoines Rue de Seine Quai Jules-Guesde Quai Jules-Guesde SEINE Merci aux entreprises de leur collaboration et de l accueil qu elles réserveront aux personnes chargées de ces deux études. Présentation du Projet La Ville rencontrera les entreprises de la zone d activité, avec la RATP, au cours d un petit-déjeuner le 14 juin de 8h à 10h en mairie. RER Choisy Projet d itinéraire Variante 7

8 Bourse de l immobilier d entreprises Vous recherchez à vous installer à Vitry, Vous souhaitez vous agrandir ou avoir des locaux mieux adaptés à votre activité. Vous pouvez vous adresser à la Bourse de l immobilier d entreprises, constituée par le Service du Développement Économique. Cette bourse, bientôt en ligne sur le site internet de la ville, se veut la plus exhaustive possible sur les bureaux et terrains disponibles de la commune. Parmi les locaux et terrains disponibles (avril 2005) Location Ateliers et bureaux - ZFU (239 m 2 ) Activités et bureaux - Le Plateau, Moulin-Vert (350 m 2 ) - Zone d activités Nord (495 m 2 ) - Zone d activités Sud (750 m 2 ) - Le Plateau (702 m 2 ) - Les Ardoines (800 m 2 ) - Zone d activités Nord (3 lots de 421 m 2 ) - Zone d activités Allende (2 500 m 2 ) Bureaux - Le Plateau (307 m 2 ) - Les Ardoines (675 m 2 ) - Le Plateau (30 à 300 m 2 ) - Zone d activités Allende (3 000 m 2 ) Surfaces commerciales - ZFU (1 033 et 800 m 2 ) Bureaux et laboratoires - Le Plateau, Moulin-Vert (3 140 m 2 divisibles) CONTACT : Laurent Prêteux Tél Fax ZFU Zone franche urbaine Des résultats tangibles, des perspectives prometteuses Un an d existence pour la ZFU, c est la possibilité de dresser un premier bilan, tant au niveau du développement de l activité que de l emploi. En premier lieu, il apparaît que le dispositif d accueil et de suivi, mis en place dans le cadre du Comité technique, est efficace : il permet d accompagner les entreprises dans leurs démarches de développement et de création d emplois et d accueillir dans de bonnes conditions les établissements qui souhaitent s implanter. Le pôle «Emploi-formation» du Comité technique a permis le recrutement de dix-sept demandeurs d emploi de la ZFU. Début mars 2005, on recense l implantation de 41 établissements et 161 emplois nouveaux (51 créations et 103 transferts).autre élément significatif, on assiste depuis un an à la réoccupation de locaux vacants en pied d immeubles, dont certains étaient vides depuis plus de 10 ans. Les perspectives 2005 Des locaux d activité et d importants terrains sont encore disponibles. Plusieurs projets sont d ores et déjà bien avancés qui devraient permettre l arrivée de 32 emplois dans les locaux d activités. L implantation d une importante entreprise de génie climatique et téléphonie, ZAC Bel- Air, représentera 330 emplois nouveaux, dont 95 créations sur 5 ans. En 2005, l accent sera également mis sur un plus large recrutement des demandeurs d emploi de la ZFU. QUELQUES CHIFFRES La ZFU c est : 329 établissements 41 implantations en 2004, avec : - 28 créations, - 13 transferts ou reprises emplois 161 emplois nouveaux en 2004, dont : - 51 créations (dont 17 recrutements sur le périmètre de la ZFU), transferts. Un questionnaire envoyé aux entreprises de la ZFU fait apparaître la possibilité de création de 41 emplois en Petit-déjeuner d entreprises Jeudi 19 mai de 8 h à 10 h 30 Hôtel de ville, 2 avenue Youri-Gagarine Formation professionnelle et recrutement : La réforme de la formation professionnelle, présentée par AGEFOS PME Présentation des partenaires et des outils locaux d aide au recrutement et à la formation Renseignements, inscriptions : Christelle Bignon, service Emploi, Tél Fax

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour votre choix. Vous avez désormais

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

Licence. Professionnelle Distech

Licence. Professionnelle Distech Licence Professionnelle Distech Logistiue et commercialisation des boissons Formation alternée en apprentissage Formation universitaire en 1 an Gratuite et rémunérée LA FORMATION DEDIÉE AUX MÉTIERS DE

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

LES FORMATIONS RCA 2015-2016

LES FORMATIONS RCA 2015-2016 EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES LES FORMATIONS RCA 2015-2016 WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle Charte Qualité et Service 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : VOTRE SATISFACTION TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

PRIX ENTREPRENDRE VILLES ET QUARTIERS 2006. PROJET DE CREATION D ENTREPRISES EN ZFU (catégorie 1)

PRIX ENTREPRENDRE VILLES ET QUARTIERS 2006. PROJET DE CREATION D ENTREPRISES EN ZFU (catégorie 1) PRIX ENTREPRENDRE VILLES ET QUARTIERS 2006 PROJET DE CREATION D ENTREPRISES EN ZFU (catégorie 1) Dossier de candidature Démarches à suivre par chaque candidat avant le 1er Décembre 2006 Pour concourir

Plus en détail

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France.

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France. NOTE D INFORMATION concernant le recrutement d un(e) : DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL H/F DANS LE DOMAINE DE LA SYLVICULTURE OFFERT A EVREUX (27) 1. LE CONTEXTE Nous sommes une des plus importantes

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou COMMUNIQUÉ DE PRESSE «La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou redécouvrir au public notre modèle de banque coopérative de proximité» LA JOURNÉE DU SOCIÉTARIAT Mais combien sont-ils,

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Conseil en communication et marketing

Conseil en communication et marketing Conseil en communication et marketing Sylvie Camille Chrystelle et... L équipe hiceo est dirigé par Sylvie Grasser qui a travaillé près de 20 ans comme directrice du développement de PME dans les secteurs

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir La disparition

Plus en détail

A l attention des Organismes de Formation

A l attention des Organismes de Formation ACTIONS COLLECTIVES PLAN ANTI-CRISE ACTIONS COLLECTIVES A l attention des Organismes de Formation Actions collectives au profit des entreprises dans le cadre du plan anti-crise 2009/2010 Les actions de

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Analyse des Incidences liées à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle pour les ACI et propositions d actions Avril 2015 La loi

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Prêt Pour l Export (PPE)

Prêt Pour l Export (PPE) prêt pour l export Prêt Pour l Export (PPE) Vous souhaitez développer votre entreprise 1 à l international. Pour financer les dépenses immatérielles de votre programme d investissements, OSEO, en partenariat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises BEE150100008 - eon brochure gaz_cb.indd 1 21/01/15 12:56 L énergie est notre avenir, économisons-la!

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Entreprendre en franchise

Entreprendre en franchise Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant!

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant! PARTENAIRE DE VOS COMPÉTENCES Paris, le Madame, Monsieur, OPCALIM, l OPCA des Industries Alimentaires, de la Coopération Agricole et de l Alimentation en Détail vous présente son programme dédié aux TPE

Plus en détail

Rejoignez la franchise Interior

Rejoignez la franchise Interior Rejoignez la franchise Interior Vente - Location vide - Location meublée Une agence immobilière classique avec une spécificité : la location meublée Le réseau «Haut de Gamme» de l immobilier Transmission

Plus en détail

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia3 Accompagner vos Richesses Humaines www.socia3.fr Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia 3, la 1 ère Entreprise Adaptée spécialisée

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

6 espace Moman 32 rue Mallet Stevens 84270 VEDENE 30900 NIMES. Tél. : 04 32 74 64 94 Tél. : 04 66 28 21 05 Fax : 04 32 74 64 93 Fax : 04 66 28 21 06

6 espace Moman 32 rue Mallet Stevens 84270 VEDENE 30900 NIMES. Tél. : 04 32 74 64 94 Tél. : 04 66 28 21 05 Fax : 04 32 74 64 93 Fax : 04 66 28 21 06 VAUCLUSE GARD 6 espace Moman 32 rue Mallet Stevens Chemin de Capeau Bâtiment K - Ville Active 84270 VEDENE 30900 NIMES Tél. : 04 32 74 64 94 Tél. : 04 66 28 21 05 Fax : 04 32 74 64 93 Fax : 04 66 28 21

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

les services en réseau 2 solutions logement réservées à vos salariés CIL-PASS mobilité CIL-PASS assistance CIL XXX www.cilxxx.fr

les services en réseau 2 solutions logement réservées à vos salariés CIL-PASS mobilité CIL-PASS assistance CIL XXX www.cilxxx.fr les services en réseau 1% logement 2 solutions logement réservées à vos salariés CIL XXX www.cilxxx.fr sommaire p 4-5 p 6-7 p 8-9 Les engagements du 1% Logement p 10-11 Les outils de communication Au service

Plus en détail

«Ensemble construisons le Valais de demain»

«Ensemble construisons le Valais de demain» «Ensemble construisons le Valais de demain» «Business Valais, au service des entrepreneurs» Business Valais réunit dans une même entité tous les acteurs de la promotion économique valaisanne. Un seul interlocuteur

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

L application mobile qu attendent vos administrés...

L application mobile qu attendent vos administrés... L application mobile qu attendent vos administrés... Profitez d une application mobile spécialement conçue pour les communes et les collectivités locales www.initiative-commune-connectee.fr OFFREZ À VOS

Plus en détail

les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2008 au Novotel Royan 6 allée des Rochers Conche Du Ft Du Chay 17200 ROYAN TEL.

les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2008 au Novotel Royan 6 allée des Rochers Conche Du Ft Du Chay 17200 ROYAN TEL. Chère Madame, Cher Monsieur, En 10 ans, jamais autant de textes n ont bouleversé aussi rapidement et profondément les règles de fonctionnement de nos groupements d employeurs. Nous avons le plaisir de

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité en France, Mon

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Sommaire. La VAE, mode d emploi... 3. Récapitulatif des emplois (ou activités bénévoles exercées)... 4. Votre parcours de formation...

Sommaire. La VAE, mode d emploi... 3. Récapitulatif des emplois (ou activités bénévoles exercées)... 4. Votre parcours de formation... COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation client/adhérent Dossier VAE

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

www.galian.fr Professionnels de l immobilier

www.galian.fr Professionnels de l immobilier www.galian.fr Professionnels de l immobilier La référence des assurances Le partenaire de vos affaires NOS SOLUTIONS vos ENjEUX GALIAN LA RÉFÉRENCE GARANTIES FINANCIÈRES ET ASSURANCES, RÉPONDRE AUX ENjEUX

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Nous sommes une société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité

Plus en détail

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Dossier de candidature à l attention des porteurs de projet UN DISPOSITIF INNOVANT POUR ACCOMPAGNER L ENTREPRENEURIAT SOCIAL DES DIASPORAS

Plus en détail

Opération 1 Jour 1 CDI Conseiller de Clientèle Multimédia. On est là pour vous aider

Opération 1 Jour 1 CDI Conseiller de Clientèle Multimédia. On est là pour vous aider Opération 1 Jour 1 CDI On est là pour vous aider 1 Jour 1 CDI: devenez Découvrez une nouvelle dimension de la relation client Le développement des nouvelles technologies a créé un nouveau réflexe dans

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Action Collective Nationale

Action Collective Nationale Action Collective Nationale Colloque Compétitivité: les entreprises s'engagent pour les compétences le mercredi 11 avril 2012 à Paris Natacha OLIVIER, Responsable Gestion Projets, ELASTOPÔLE Marie CHAPUT

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

Réponse à adresser au plus tard. Le 1 er octobre 2014. Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville 73000 Chambéry

Réponse à adresser au plus tard. Le 1 er octobre 2014. Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville 73000 Chambéry VILLE DE CHAMBERY APPEL A PROJET MARCHE DE NOËL DE CHAMBERY Fêtes de fin d année 2014 Réponse à adresser au plus tard Le 1 er octobre 2014 Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville

Plus en détail