sommaire Actualité éditorial les MOF au cœur du patrimoine L excellence réside dans chaque métier n 13 Juin 2012 Prix : 2 Dossier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sommaire Actualité éditorial les MOF au cœur du patrimoine L excellence réside dans chaque métier n 13 Juin 2012 Prix : 2 Dossier"

Transcription

1 L excellence réside dans chaque métier n 13 Juin 2012 Prix : 2 MOF SOCIÉTÉ DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Journal officiel de la Société des Meilleurs Ouvriers de France, reconnue d Utilité publique en 1952 les MOF au cœur du patrimoine «A Blagnac, église Saint-Pierre. Passer entre les colonnes de Pierre (Mangin, MOF)... de stuc marbre pour admirer au ciel, la voûte.» sommaire Actualité Christian Forestier, nouveau Président du COET 3 Une antenne de la SMOF en Amérique du Nord 3 Dossier MOF au cœur du Patrimoine 4-10 Les Prix littéraires de la SMOF 11 éditorial Chers Ami(e)s Meilleurs Ouvriers de France, nous nous retrouverons ce mois-ci pour le Congrès annuel à la station des Rousses (1 100m). C est le moment de prendre de la hauteur tout en restant les pieds sur terre. Depuis un an le projet que je vous avais proposé auquel vous avez massivement adhéré, avance. Notre vitalité financière est confirmée, elle nous permet de poursuivre nos objectifs. Elle est consolidée par l accroissement et l implication de tous nos partenaires. Pour la communication interne destinée aux adhérents un bulletin et un répertoire, dans l attente d un annuaire plus complet, ont été édités par notre secrétariat et notre stagiaire. Pour la communication externe l édition du dossier de presse SMOF a mobilisé Lidwine ARMANDON, apprentie en master de marketing-communication. Elle assure également la mise à jour d informations sur notre site internet. MOF Actualités est désormais édité trimestriellement avec l assurance d une plus large diffusion. Le responsable de notre communication, Guy ETCHEGOINBERRY, s assure d une cohérence avec les volontés affichées. La rénovation du secrétariat administratif est en cours, c est une de mes priorités. A votre demande, au cours de cette année j ai accentué mes visites dans les départements et les régions de France où vous m avez réservé le meilleur accueil. Vos sollicitations m encouragent à promouvoir la rénovation de la SMOF en affichant notre dynamisme et notre volonté d entreprendre. Ainsi nous créerons bientôt un premier groupement MOF à l international, au Québec et Amérique du Nord, grâce à l initiative de Christian FAURE. Les Meilleurs Ouvriers de France se félicitent, en cette année de changements, de voir une continuité pour la réception solennelle des Meilleurs Apprentis de France au Sénat. Depuis 80 ans la Société des Meilleurs Ouvriers de France et ses Membres n ont jamais cessé d accompagner le COET pour l organisation du concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France». Notre présence active a toujours été garantie pour la détection de possibles candidats, pour la participation aux jurys d évaluations et la mise en place, dans la mesure du souhaitable, de commissaires MOF qui soutiennent ce slogan porteur «un MOF, un candidat!». J ai rencontré dernièrement Monsieur Christian FORESTIER, nouveau Président du COET dont vous pouvez lire l interview dans les pages qui suivent et auquel je souhaite un plein succès pour cette 25 e édition. Que ce Congrès et l année qui suivra nous permettent de poursuivre tous les changements : Accompagner avec Ernst & Young la définition d un projet global de la SMOF novateur mais réaliste ; Procéder à la refonte des statuts et du règlement intérieur pour les adapter aux contraintes de gouvernance et de transparence nécessaire à notre association reconnue d utilité publique. Cette rénovation doit également intégrer davantage les jeunes générations de MOF qui aspirent à prendre leur part de travail et de responsabilités au sein de notre SMOF. Merci à notre ami Roger VINCENT d avoir su fédérer Sociétaires et Partenaires pour la réussite de ce congrès dans cette magnifique région du Jura. Gérard RAPP 1

2 Journal, n 13 Juin 2012 L excellence réside dans chaque métier L excellence réside dans chaque métier Journal, n 13 Juin 2012 actualités de la smof SOCIÉTÉ DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Christian Forestier Président du COET Elu en conseil d administration le 23 mai dernier, Christian Forestier est désormais le nouveau Président du Comité d Organisation des Expositions du Travail (COET). Nouvellement désigné pour préparer et organiser le 25 e concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France», il a accepté en cette veille de congrès de la SMOF, de répondre à MOF Actualités. A l Ouest, du nouveau La Société des Meilleurs Ouvriers de France a le plaisir d annoncer l ouverture d une antenne de l association sur le continent américain. Avec à sa tête Christian Faure, MOF Pâtisserie 1997, cette nouvelle section a pour but de développer les relations entre le Canada, les USA et la France. Elle favorisera ainsi les échanges et la formation des jeunes entre nos pays, encouragera les professionnels résidants à l étranger à se présenter au concours des MOF et des MAF et établira des ponts entre les entreprises voulant se développer outre-atlantique. Cette volonté de positionner les valeurs des Meilleurs Ouvriers de France sur la scène internationale sera défendue par l ensemble des membres : Christian Faure président, Pamela Bakalian Secrétaire Générale et Chargée de la communication, Roland Delmonte Mof Glacier et MOF Actualités : Monsieur le Président du COET, avez-vous fixé un calendrier pour le 25 e concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France»? Christian Forestier : Nous nous préparons pour un lancement du prochain concours en janvier L objectif est symboliquement de remettre les diplômes en 2015, année du 90 e anniversaire du concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France». Je rappelle que le titre de Meilleur Ouvrier de France est un diplôme de niveau BTS, reconnu par l Education nationale, l inspecteur général que je suis y est très attaché. MOF A. : Monsieur le Président du COET, en ce début de mandat, quel esprit vous anime? C.F. : Haut fonctionnaire de l Education nationale, ayant fait une longue carrière depuis une direction d IUT jusqu à aujourd hui à la tête du Conservatoire National des Arts et Métiers, j ai toujours apporté une attention toute particulière avec tout ce qui touche à l enseignement technique et professionnel. trésorier, Jean Marc Guillot Mof Glacier, Jean Claude Canestrier Mof pâtissier, Stéphane Glacier Mof pâtissier, Jacques Torres Mof pâtissier, Sébastien Canonne Mof pâtissier, Stéphane Trehan Mof pâtissier, André Renard Mof pâtissier et Eric Portrait Mof cuisinier. Gouvernement Les ministres en charge des MOF La SMOF, association reconnue d utilité publique, a toujours noué et cultivé des relations fortes et constructives avec les institutions publiques. Depuis mai dernier et le nouveau gouvernement dirigé par le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, cinq nouveaux ministres sont appelés à traiter des questions qui relèvent de l univers des Meilleurs Ouvriers de France, de l apprentissage et de la formation professionnelle, de l artisanat et des petites et moyennes entreprises ou encore plus généralement de l éducation Mon action depuis 2008 aux commandes du Cnam va dans ce sens, c est ainsi notamment que j ai signé des accords de partenariat avec les trois fédérations compagnonniques, avec l Assemblée permanente des Chambres de métiers et de l artisanat... Dans cet univers riche de talents, d hommes passionnés et investis, au carrefour de la grande industrie, des artisans et des créateurs, le titre de Meilleur Ouvrier de France est pour moi une agrégation des Arts et Métiers. MOF A. : Dans l organisation du prochain concours, quelle place occupera la Société des Meilleurs Ouvriers de France? C.F. : La mission du COET est de coordonner et d encadrer la mise en place des différents concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France». Pour tenir ces objectifs, la SMOF est incontournable. Le COET ne peut pas organiser le concours sans un partenariat efficace avec la SMOF. et de la vie associative. Dans l ordre protocolaire d annonce du 16 mai 2012, sont nommés : M. Vincent PEILLON, ministre de l éducation nationale, M. Michel SAPIN, ministre du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, M me Valérie FOURNEYRON, ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative, M me Sylvia PINEL, ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée de l artisanat, du commerce et du tourisme, M me Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l innovation et de l économie numérique. Vous pouvez retrouver l ensemble du gouvernement sur : gouvernement.fr/premier-ministre/ nomination-du-gouvernement Christian Forestier est nommé administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (le Cnam) en août Inspecteur général de l Education nationale depuis 1985, il préside le conseil d administration du Centre d études et de recherches sur les qualifications (Céreq) et participe au comité directeur de l Institut Montaigne depuis Né le 8 décembre 1944, ingénieur diplômé de l Institut national des sciences appliquées (lnsa) de Lyon, docteur ès-sciences, Christian Forestier est successivement directeur de l IUT de Saint-Etienne (1976), vice-président puis président de l université de Saint-Etienne ( ). Il est nommé en 1981 recteur de l académie de Reims, puis en 1984, recteur de l académie de Dijon. En 1985, il entre au cabinet du secrétaire d État à l enseignement technique, Roland Carraz. Il retrouve des fonctions de recteur à Créteil en 1988 où il reste 4 ans avant d être appelé au ministère de l Education nationale, à la direction des lycées et collèges ( ) puis, à la direction générale des enseignements supérieurs ( ). En 1998, il est nommé recteur de l académie de Versailles où il occupe cette fonction deux ans avant de prendre la direction du cabinet du ministre de l Education nationale, Jack Lang, en mars De 2005 à 2012 il est membre du Haut conseil de l éducation (HCE), et entre 2003 et 2005, il est président du Haut conseil de l évaluation de l Ecole. En outre, il préside le comité de pilotage de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires entre juin 2010 et juin De 2002 à 2008 il est également professeur associé à l université de Marne-la-Vallée. Il a écrit «Les enseignements supérieurs professionnels courts : Un défi éducatif mondial» (2007), «Que vaut l enseignement en France? Les conclusions du Haut Conseil de l évaluation de l école» (2007)». Christian Forestier est officier de la Légion d Honneur et de l Ordre national du Mérite, commandeur des Palmes académiques, chevalier du Mérite agricole. 2 3

3 Journal, n 13 Juin 2012 L excellence réside dans chaque métier dossier les MOF au cœur du patrimoine L excellence réside dans chaque métier Journal, n 13 Juin 2012 emmanuelle grand, MOF Vitraux d art La création d un patrimoine vivant dossier Philippe BaCHMair, MOF Ferronnerie d art Formateur sans frontière D aussi loin qu il s en souvienne la passion du patrimoine et de la formation ont toujours habité Philippe Bachmair. Son choix de la ferronnerie d art, il l explique bien sûr par son attirance pour la forge et surtout par sa volonté de mieux connaître les différentes étapes de l évolution du travail du métal. Pendant son Tour de France, il intègre de belles entreprises qui lui permettent de réaliser ses ambitions dont une essentielle, participer à de nombreux travaux de restauration. «Je suis lorrain de naissance et j ai eu la chance de travailler sur de merveilleux chantiers, la place Stanislas à Nancy ou chez mes amis alsaciens la chaire à prêcher de de la cathédrale de Strasbourg». Lors de ses étapes en Ile-de-France il intègre les ateliers Saint- Jacques à la Fondation de Coubertin mais c est dans la belle ville de Périgueux qu il décide ensuite de se poser. Compagnon du devoir, il devient alors responsable de production dans une entreprise locale et continue ses travaux de restauration et de création. Un accident va l empêcher de poursuivre dans cette voie et ce passionné de tradition et de transmission décide alors de se reconvertir dans la formation des jeunes. Il prend d abord en main la section de serrurerie métallerie au CFA de Périgueux et ouvre en 2004 le CAP Ferronnerie d art. Il présente ainsi avec succès de nombreux apprentis au concours de MAF. Mais son amour du patrimoine et de la jeunesse le pousse à aller plus loin et en accord avec sa direction, il crée au sein de son établissement en 2005 une nouvelle formation de Restaurateur de Patrimoine en bâti ancien. Unique en France et au départ prévue pour tous les corps de métier du bâtiment, la formation est aujourd hui spécialisée en Ferronnerie d art. Elle regroupe 12 stagiaires qui viennent de toutes les régions de France pour une période de 2 ans. Lors de chaque session des avant-projets sont présentés à partir des relevés décoratifs et architecturaux des différents lieux choisis, le plus souvent des églises romanes ou gothiques. En accord avec le clergé, la mairie, les associations et supervisés par le responsable des arts sacrés, les projets sont ensuite mis en œuvre et respectent les matériaux utilisés et les techniques d assemblage de l époque. Ainsi pour l église de Grignols, située à quelques kilomètres de Périgueux, les jeunes stagiaires ont utilisé le fer brut et ont réalisé une grille ouvrante sur une chapelle, une grille ouvrante de passage des Chevaliers de Malte inspirée de Conques, différents lustres dans la chapelle et la nef ainsi que lutrins et ambons chargés de soutenir les livres de prière. La pièce majeure fut la réalisation de l armature de l autel entièrement en fer forgé (voir photo) qui fut consacré par l évêque en présence de tous les fidèles et des jeunes participants au projet. Philippe Bachmair est un formateur heureux et il a même trouvé le temps de s inscrire au concours et de devenir MOF Ferronnier d art en A l heure où la SMOF s ouvre sur le continent américain, il a déjà su tisser des liens avec le gouverneur du Canada, ferronnier de formation qui possède une entreprise outre atlantique, et avec Les Métalliers Champenois installés aux Etats-Unis. Ainsi de nombreux jeunes apprentis issus de Périgueux vont exercer pour un temps leur savoir-faire en Amérique. Parmi eux le lauréat du concours de Meilleur Apprenti de France Métallerie-Serrurerie 2011, Sylvain de Poncheville s apprête dès cet été à rejoindre l Amérique. Le patrimoine et l excellence n ont pas de frontières. Le travail d Emmanuelle Grand illustre le lien indispensable entre création et patrimoine. Native d Aix-en-Provence a toujours eu le goût du dessin et de la peinture. Très vite ce sera Paris et l école des Beaux-arts. Bien dans son époque, à 25 ans choisit une voie qui semble un peu éloignée du patrimoine. Elle travaille alors dans le monde des nouvelles technologies et donne libre cours à son imagination et son talent graphique. Mais l artiste ressent un manque, éprouvant le besoin d avoir un rapport direct à la matière. C est lors d un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle qu un nouveau choix s impose à elle : «Au cours de ce voyage, j ai été conquise par la beauté des églises romanes et par leur vitraux. À la fois art pictural et vibration de la lumière, j ai décidé de revenir à des techniques traditionnelles et d apprendre le métier de vitrailliste». Les chemins de Saint-Jacques la mènent à passer son CAP Arts et techniques du verre en candidate libre puis son brevet des Métiers d Art au lycée des métiers du verre à Paris. Maîtrisant les techniques anciennes et modernes de décoration sur verre, elle va parfaire ses connaissances dans différents ateliers en France et en Angleterre où elle contribue à la restauration du patrimoine en travaillant sur les vitraux de la cathédrale d York. De retour en France, elle crée son propre atelier en 2004 à Couchey en Bourgogne et devient MOF Vitraux d art en 2007 avec un projet de création pour l église de Muzy. L artiste, va ainsi se mettre au service du patrimoine et participe à la réalisation de nombreux travaux qui redonnent vie aux édifices anciens. Ainsi en 2011, dans le cadre de la rénovation de l église d Ahuy, elle réalise l ensemble des vitraux. Construite à l origine pour protéger une Croix, elle s empare de ce thème et décline ses vitraux en utilisant la technique du «fusing» sur 5 grandes baies (voir photo de la baie sud) : «Le travail de réflexion est très important car ce patrimoine est aussi un lieu de vie pour les paroissiens qui doivent se sentir bien et adhérer à mon projet». Emmanuelle Grand participe également à la rénovation du chœur de l église Sainte-Chantal de Dijon. Elle réalise ainsi une peinture murale et un autel de verre dont la luminosité répond à la lumière des vitraux traditionnels. «Toutes mes créations sont au service des lieux, le vitrail ce n est pas une simple toile qu on pose sur un mur, le dessin et la lumière doivent être en harmonie avec l esprit des lieux». Emmanuelle Grand est une artiste, créatrice de patrimoine. Philippe guérin, MOF Marqueterie Redonner vie au mobilier Hervé arnoul, MOF Maquette d architecture Le patrimoine entre académisme et émotion Le choix du patrimoine s est rapidement imposé au jeune Hervé Arnoul, étudiant de l Ecole Supérieure de Design Industrielle, féru d architecture et de création. Au cours de ses cinq ans d études sa dextérité manuelle le pousse d abord à s orienter vers le travail du volume plutôt que le croquis. À sa sortie de l école, il est contacté par le restaurateur de tableaux du musée de Reims qui lui propose d intégrer le musée pour un travail qui consacrera définitivement son choix. En effet, le tout jeune homme se voit alors confier la restauration de la maquette de la cathédrale de Reims datant du XVIII e siècle. Seul face à cette tâche, il réalise un travail remarquable qui sera récompensé par le prix du jeune artisan d art. «Ce fut une étape essentielle dans ma carrière, j ai acquis beaucoup de confiance en moi et surtout j ai ressenti toute l émotion qui se dégage d une telle pièce. Les matériaux anciens, le contact du carton, du papier, du bois m ont ouvert les yeux sur ce métier fait de rigueur et de précision mais aussi de beaucoup de sensibilité». Après cette première expérience fondatrice, toutes ses réalisations patrimoniales vont conjuguer ainsi académisme et émotion. Hervé Arnoul décide de réaliser toutes ses pièces entièrement à la main en refusant l aide de la 3D et en privilégiant les matériaux anciens : «Tout ce que j utilise doit pouvoir se couper au cutter, mon atelier c est une planche de découpe, un carton à dessin et une trousse d instruments de chirurgie». Ce passionné choisit les différentes textures de papier pour évoquer au plus près les teintes de la pierre, il recherche dans la nature les essences qui correspondent aux arbres anciens. Contacté par les muséographes, il réalise de nombreux travaux patrimoniaux comme la reconstitution du château d Ecouen au 1/100 pour le musée de la Renaissance, la maquette de l ancien Hôtel de Ville de Saint Denis de la Réunion au 1/25, ou bien encore des réalisations pour le musée Jules Vernes d Amiens illustrant les œuvres du romancier Hervé Arnoul installe également une relation de mécénat avec des partenaires qui lui permettent de reconstituer les maquettes de châteaux anciens comme le Vieux Château de l Ile d Yeu (XIV e siècle) ou le magnifique château Gaillon (XV e siècle)visible sur la photo. C est d ailleurs avec la maquette d un autre château, celui de Chaumont-sur-Loire qu il devient Meilleur Ouvrier de France en Fidèle à ses principes, Il applique pour la réalisation de cette œuvre son choix technique du tout fait main «avec un peu d angoisse en plus» comme il le dit en souriant. Le maquettiste est également un artiste et il reçoit le premier prix de la Ville de Paris au concours «Les artistes de la mairie de Paris» dans la catégorie Arts appliqués. Il propose ainsi sa propre interprétation de cinq monuments parisiens dont le métro Chapelle et l église Sainte Eustache : «A partir d une base solide et réelle, je force ensuite un peu le trait pour donner une touche fantastique». Son travail artistique est actuellement exposé à l Hôtel de Ville de Dijon où dans le cadre de l opération «Dijon vu par», carte blanche lui a été donnée pour présenter plusieurs monuments de la ville «revisités» par ses soins. Hervé Arnoul est un homme libre, un amoureux du patrimoine qui ne se ferme aucune porte. La passion de la restauration a guidé Philippe Guérin tout au long de son parcours professionnel. L enfant de la Mayenne se tourne rapidement vers le travail du bois et obtient un CAP Ebéniste ainsi qu un BEP Agencement mobilier. Dès ses premiers pas dans le monde professionnel, il choisit la restauration de meubles anciens au détriment de la fabrication : «Ce qui m a tout de suite plu c est le côté artisanal, tout doit se faire à la main en respectant les matériaux et le travail de nos anciens». Le jeune homme travaille pendant quatre ans chez différents artisans de la région, répondant aux commandes de particuliers et d antiquaires. Son désir d évoluer le pousse à rejoindre Paris où les travaux de restauration sont plus nombreux et variés. Parallèlement à son travail, il s inscrit à l Ecole Boulle et suit les cours en marqueterie dispensés par Pierre Ramond. Il décide alors de se lancer dans la restauration patrimoniale en passant le concours des Musées de France et devient Restaurateur spécialiste, 3 ans au Musée du Louvres et 10 ans à Versailles. Pendant toutes ces années, il va redonner vie à des meubles d exception. Il réalise ainsi pour le château de Fontainebleau la restauration du cabinet de l Odyssée, grand cabinet d ébène au riche décor qui date de la moitié du XVII e siècle : «Ce travail s est étalé sur un an, il fallait stabiliser la structure, recoller et compléter le décor intérieur». Il inscrit également ses pas dans les grandes dates de l histoire de France en restaurant le bureau sur lequel fut signé le traité de Versailles qui mit fin à la Première guerre mondiale. Infatigable, ce passionné multiplie les formations internes aux Musées de France et obtient le titre de MOF Marqueterie en 1994 avec un travail sur «L Homme et la machine». Depuis 2000, Philippe Guérin assume sa passion en tant que restaurateur privé dans son atelier de Versailles. Il travaille aussi bien pour les particuliers que pour les musées pour lesquels il a obtenu son habilitation. Toujours au centre de l Histoire, il réalise ainsi la restauration de la Bercelonnette du Duc de Bordeaux (voir photo), dernier bourbon prétendant au trône de France : «Beaucoup d éléments de marqueterie avaient disparu, et à partir de la symétrie des éléments, il a fallu reconstituer l ensemble du décor de fleurs et feuillages stylisés». Philippe Guérin ne manque pas de projets, travaux de création en marqueterie ou collaboration avec un luthier sur les décors de viole de gambe, «la restauration est un merveilleux métier qui donne la satisfaction de participer à la grande Histoire mais notre plaisir réside aussi dans le regard du particulier, heureux de retrouver le meuble de sa grand-mère». Un Meilleur Ouvrier de France comblé qui fait le lien entre le passé et l avenir. 4 5

4 Journal, n 13 Juin 2012 L excellence réside dans chaque métier les MOF au cœur du patrimoine Pierre Mangin, MOF stucateur un parcours voué au patrimoine Le tout récent MOF stucateur de la session 2011 exerce ses talents de décorateur depuis fort longtemps. En effet l enfant de Pamiers parti faire son apprentissage à Albi chez les Compagnons du devoir pour obtenir son CAP Plâtrier, a entamé un Tour de France qui a duré 13 ans. Devenu tour d Europe avec des séjours en Allemagne, Italie et tour du monde avec les Etats-Unis, ce n est plus un jeune garçon mais un homme qui retourne dans son Sud-Ouest natal en 1991 pour installer son propre atelier sur ses terres à Castanet-Tolosan. Avec le titre de Compagnon passant, plâtrier, staffeur, stucateur, bon drille du Tour de France, il se tourne alors vers la restauration et la conservation : «ce choix s est imposé naturellement car le travail sur le patrimoine offre une grande diversité et bien sûr un grand intérêt pour mon métier. De plus j avais acquis une solide expérience et ma maîtrise technique m a permis vivre de nombreux et différents chantiers». C est ainsi que Pierre Mangin sillonne les routes du Sud-Ouest en réalisant de nombreux travaux de restauration parmi lesquels on peut citer les voûtes de la cathédrale de Mirepoix, les gypseries de coupole de la cathédrale de Montauban, ou bien encore la restauration de la maison natale du Maréchal Foch. En 2009 il prend en charge la fabrication et la pose de colonnes et d entablement en stuc marbre à l église Saint-Pierre de Blagnac. Il s agit alors d un travail de création qui s inscrit parfaitement dans la notion de patrimoine vivant. En effet dans cette église du XIV e siècle. maintes fois abimée par les aléas de l histoire et touchée par un avion pendant la dernière guerre, une masse de béton avait ainsi été érigée pour soutenir l orgue monumental. Le travail demandé était de réaliser un ouvrage architectural en harmonie avec les lieux permettant «d habiller» cette masse de béton brut. Pierre Mangin propose alors un décor composé de deux colonnes et d un entablement de plus de 12 m de long qu il choisit de réaliser en stuc marbre : «Aucune création en stuc marbre n avait été réalisée dans la région depuis le XIX e siècle, on pouvait voir la dernière œuvre dans le salon des Illustres à l Hôtel de Ville, place du Capitole». Dorénavant la dernière création remonte au XXI e siècle et elle est visible à l église de Blagnac. Le stuc marbre est encore à l honneur à Biarritz avec une reconstitution à l identique d une colonne de plus de 4 m dans l emblématique résidence Carlton. Récompensé par de nombreux prix, en France et à l étranger, c est sur les conseils de Jean Pierre Bourdel, qu il décide de s inscrire au concours des MOF : «Il m a beaucoup encouragé et j ai relevé le défi, j ai réalisé un encadrement de porte qui m a demandé plus de 400 heures de travail». Aujourd hui MOF et installé dans son atelier de Péchabou, Pierre Mangin reste le même, un homme d excellence au service du patrimoine. Dans l univers du «métal» longtemps resté l apanage des hommes, le parcours d Anne-Cécile Robert-Viseux a valeur d exemple pour toutes les femmes. En effet, la toute jeune fille attirée par les métiers d art s inscrit d abord à l école Boulle où elle obtient deux CAP, Ciseleur et Tourneur sur Bronze, lui permettant ainsi de maîtriser les différentes étapes du métier. Son jeune L excellence réside dans chaque métier Journal, n 13 Juin 2012 anne-cécile robert-viseux, MOF tourneur sur Bronze une femme en or talent est d ailleurs reconnu et récompensé à sa sortie de l école par le premier prix de la SEMA, aujourd hui Institut des Métiers d Art. Pourtant après un an de travail chez un orfèvre, la jeune fille est confrontée à une dure réalité : «Il y a 30 ans, les portes ne s ouvraient pas facilement pour une femme. Malgré toutes mes demandes, j obtenais très peu de réponses et pratiquement aucun rendez-vous, j ai connu alors le chômage». Mais Anne-Cécile, en femme de caractère, persiste à vouloir vivre de sa passion. Aussi réussit-elle le concours des Musées de France et devient en 1985 Restauratrice d objet d art métal. Pendant 15 ans son talent est au service du Louvres et des Musées d Ile de France, pratiquant essentiellement la restauration de bronze doré, candélabres, luminaires, mobiliers Durant cette période, elle s inscrit au concours et devient MOF Tourneur sur bronze en 1986, prouvant ainsi à certains que le talent n est pas affaire de sexe. En 2002, Anne-Cécile s installe à son compte et ouvre son atelier. Aujourd hui à Montreuil, elle participe à la restauration du patrimoine dans la France entière. La statue de Napoléon à Boulogne-sur-Mer, celle de la Vierge à l intérieur de Notre-Dame de la Garde à Marseille ou bien encore le monument Allar à la Basilique de Domrémy-la-Pucelle, les plaies du patrimoine national bénéficie des soins de cette dame de fer. Revenons sur les terres de Jeanne d Arc, dans ce lieu symbolique de l histoire de France, à l endroit même où la jeune bergère entendit les voix, les sculptures des trois Saints délivrant les attributs à Jeanne pour le combat futur étaient fortement endommagées. «Nous avons dû enlever la peinture, nettoyer, repatiner et protéger l ensemble à la cire. Un travail de fabrication et notamment de ciselure était également nécessaire car nous avons remplacé une grande partie de l étendard de Saint- Christophe qui avait disparu».(voir photo) Le travail d Anne- Cécile Robert-Viseux est également accessible pour tous les Parisiens et les touristes se promenant dans les jardins du Petit Palais. En effet on peut contempler aujourd hui dossier les magnifiques guirlandes de fer forgé qui relient toutes les colonnes entre elles : «Au départ beaucoup de ces guirlandes étaient en très mauvais état et nous en avons fabriqué de nouvelles avant de restaurer l ensemble et laisser la place à nos amis doreurs». Musées, statues, cathédrales, monuments historiques notre femme MOF Tourneur sur Bronze est sur tous les fronts. Il est bien loin le temps où la jeune fille ne recevait pas de réponse à ses demandes d emploi. Mais aujourd hui, les choses sont-elles si différentes pour les nouvelles venues dans les métiers d art? «Les mentalités ont beaucoup évolué et la profession s est bien féminisée, ça n a rien à voir avec ce que j ai connu à l époque. Pourtant dans certaines circonstances, au détour d une phrase ou d un regard, je retrouve parfois l impression qu une femme doit toujours prouver qu elle est bien à sa place». Les mentalités changent mais lentement. guy PendanX, MOF ferronnerie d art Le Mozart de la forge! C est le président de la Chambre des métiers et de l artisanat des Landes qui a fourni le portrait le plus juste de ce MOF passionné: «Guy Pendanx est à la forge ce que Mozart était à la musique». Cette formule récompense un parcours exceptionnel qui a pris racine dès l âge de 7 ans quand la mère emmène son fils à la forge du village landais pour affuter les outils de jardinage. Fasciné par le travail de la matière rouge, le petit garçon s écrie : «je serai forgeron». La vocation est née et ne quittera plus jamais l amoureux de la forge qui deviendra responsable d atelier à l âge de 18 ans. Le jeune homme ne s arrête pas en si bon chemin et va accumuler les expériences pour connaitre toutes les techniques du métier. Il intègre d abord la maison de jean Goadrer MOF en 1955 qui sera son véritable maître en ferronnerie et le poussera à aller toujours plus loin dans ses connaissances. Il monte ensuite à Paris et intègre les Forges du Roy où il découvre la ferronnerie de prestige en réalisant de nombreux travaux comme la restauration de la rampe de l escalier d honneur de l hôtel Ritz. Mais le landais décide de retourner au pays et ouvre son propre atelier à Orthez. Parmi ses nombreuses réalisations on trouve la restauration du portail de la propriété de Racine à La Ferté-Milon ou encore son superbe ouvrage sur le tombeau cathédrale de Bertrand Jeoffroy à Dax. Il serait impossible ici d énumérer toutes les œuvres de ce forgeron d exception, retenons tout de même le «travail titanesque» effectué sur l église Saint-Jeande-Luz (voir photo). «La rampe de l église était bien abîmée en raison de la proximité de la mer, mais cela s est compliqué quand on s est aperçu que suite à un affaissement du sol, elle n était plus perpendiculaire. Il a fallu donc tout démonter pièces par pièces, les restaurer, puis repercer pour riveter à nouveau l ensemble et retrouver l aplomb». Un travail de titan pour une rampe qui a assisté à un mariage de géants, celui de Louis XIV et de l infante d Espagne le 9 juin Le talent de Guy Pendanx est partout reconnu et contribue à construire le patrimoine de demain comme cette superbe sculpture monumentale pour le mémorial de la déportation de la ville d Orthez. Durant toute sa carrière, il a recueilli de nombreuses récompenses dont le grand prix des métiers d Art. Doublement MOF, Ferronnerie d art en 1994 avec la réalisation d un balcon XVIII e siècle et Métiers de le Forge en 2007 en produisant une ancre de marine, aujourd hui dans son village de Pouillon, Guy Pendanx est à la retraite sans cesser d aimer ce qui l a fasciné enfant. A côté de son atelier, il se dépense sans compter depuis plusieurs années à la réalisation du premier Musée vivant des métiers de la forge : «Tout au long de ma carrière j ai collecté plus de 3000 pièces de forge qui sont les témoins et la mémoire de ce métier». Une volonté de sauvegarder un patrimoine mais aussi de préparer l avenir avec le projet d une École des métiers de la forge dans le même ensemble. Un musée et une école, existe-t-il un plus bel exemple de patrimoine vivant? Le patrimoine est notre héritage commun et c est la trace visible du travail des artistes à travers le temps. La peinture murale présente dans les grottes de Lascaux est sans doute notre patrimoine artistique le plus ancien et Jean Sablé fait partie de cette longue chaîne humaine qui perpétue ce lien entre passé et avenir. Le parcours du jeune garçon, baigné dans un environnement familial artistique, va rapidement le mener à l excellence. Après l obtention de son CAP et son Brevet de Maîtrise, il part à l Institut Supérieur de Peinture de Bruxelles pour parfaire sa formation auprès du maître flamand Clément Van der Kelen. De retour dans sa Bretagne natale en 1986 il devient travailleur indépendant et effectue ses premières commandes au service du patrimoine de sa région. C est ainsi qu il réalise des peintures en trompe l œil pour le château du Prince de Polignac et qu il restaure des fresques murales à la chapelle de Pont-Scorff en utilisant les techniques anciennes de travail à la chaux. Jean sablé, MOF peintre en décor Le patrimoine en trompe-l œil Parallèlement à son statut d artisan, il est également enseignant à la Chambre des métiers de Rennes et dans différentes écoles d art à Paris et aux Etats-Unis. En 2000, il devient MOF Peintre en décor et décide alors de faire partager son art au plus grand nombre. Il publie d abord un livre «Décors-peints et trompel œil» qui obtient le Grand Prix «Art et Technique» décerné par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France. Transmission oblige, l école Sablé, à Versailles, est la toute première école de peinture décorative de France. A ce jour plus de 1000 élèves ont suivi ses formations dans tous les domaines de l art mural et certains d entre eux collaborent avec le maître et ses nombreuses réalisations que l on peut voir sur Parmi ses nombreux travaux de création et de restauration, citons celui effectué à Versailles dans un hôtel particulier datant du XVII e siècle. Il s est agi, dans un premier temps de réaliser des peintures sur portes et boiserie : «On appelle ces peintures grotesques, de l italien grotta (grotte) car elles nous sont parvenues des maisons enfouies de Pompéi. Elles n ont donc rien de ridicule mais forment un ensemble onirique de trophées, d éléments symboliques représentant les arts et la nature» (voir photo). Le travail s est poursuivi par la peinture d un plafond nuageux et s est achevé par la restauration de panneaux de «chinoiseries» très en vogue au XVIII e siècle. Ses connaissances, Jean Sablé les met également au service de la justice par son expertise lors de litiges ou malfaçons concernant les finitions décoratives et artistiques du patrimoine architectural. Son talent est aujourd hui reconnu à l étranger et dès 1996 il a eu l idée de créer un «salon» annuel regroupant des peintres en décor venus du monde entier. En 2010, la 15 e édition a eu lieu à Versailles et à cette occasion une fresque de style baroque aux couleurs chatoyantes a été réalisée sur le thème du thé. Elle est exposée au Musée Lambinet de Versailles et fait depuis lors partie du patrimoine de la ville. Grâce à des artistes comme Jean Sablé notre plus vieux patrimoine garde toute sa jeunesse. 6 7

5 Journal, n 13 juin 2012 L excellence réside dans chaque métier L excellence réside dans chaque métier Journal, n 13 juin 2012 Parler de dentelles Est-ce d actualité? Mère Marie Madeleine est née le 17 janvier 1919 au Mans. Après des études de droit, elle entre au monastère le 2 décembre Elle prend pour devise Ut placeam tibi (Afin de Te plaire). Bien qu intellectuelle, elle s adonne au travail de la buanderie et de la dentelle. Elle devient également maîtresse de chœur. Douée au plan littéraire et poétique, elle agrémente les temps de détente de ses sœurs en composant des poèmes et des chants. Comme maîtresse de chœur, Mère Marie Madeleine a beaucoup travaillé avec mademoiselle Denise Lebon, directrice de la Schola Saint Grégoire du Mans, pour la promotion du chant grégorien cultivé et maintenu dans cette Abbaye. Patiemment initiée, elle s applique à la dentelle et son excellence est saluée lors du Concours MOF de Très longtemps ensuite, elle pratique la Dentelle au Point d Argentan et l enseigne à de jeunes sœurs qui assurent la relève. En 2010, disparaissaient discrètement en l abbaye Notre-Dame d Argentan Mère Marie Madeleine et Mère Jacqueline Entrons dans cette Abbaye ancrée sur la rive de l Orne depuis la fin du VI e siècle Le silence nous surprend, comme s il ne s y passait rien Ici, les moniales vivent cloîtrées et suivent fidèlement la règle de Saint Benoît répandue dans tout l occident, depuis le XI e siècle. Cette règle en latin : ORA et LABORA qui signifie : Prie et Travaille Règle désuète, anachronique? ou Rêve pour demain? En effet selon cette règle, la vie quotidienne des Bénédictines se partage en alternant temps de prière et temps de travail. Nous observons que ce programme prévoit, entre autres, deux périodes de travail de deux heures, une dans la matinée et une dans l après midi. Deux heures, cela peut paraître court pour engager un travail mais chacun d entre nous dispose-t-il chaque jour, de deux plages de temps posé de deux heures? Eh bien, voilà comment, selon la règle de Saint Benoît, nos deux religieuses MOF disparues ont mené leur existence. Faisons la connaissance de nos Bénédictines MOF Je puis citer aussi une autre moniale et dernière MOF vivante en cette Abbaye, Mère Jacqueline, MOF 1955, non pas en dentelle, mais en Broderie Blanche. J ai eu le bonheur de la rencontrer, octogénaire très souriante et vive, fidèle à sa devise Crede et Progredere (Crois et Avance). Elle porte allègrement ses 40 années pleines de travail, additionnées à ses 40 années pleines de prière contemplative. Elle me parle de sa joie de travailler dans la beauté : et dans le silence, de réaliser une œuvre pour l œuvre ellemême, et pour sa beauté. «Ainsi, par mon travail, je poursuis et j approfondis ma prière, l un nourrissant l autre et réciproquement». «Dans le silence, le Beau et le Vrai nous apportent la paix et l harmonie, la recherche de la perfection me rapproche de Dieu». Sa recette : «c est l Amour qui mène à la valeur ; le travail, qui est un mystère de joie, me fait collaborer à l œuvre de Dieu». Et cerise sur le gâteau : «La Dentelle est un jaillissement de Dieu, elle est entre nos mains, ce que le Grégorien est sur nos lèvres». Me parlant de la Dentelle et de cette découverte du Point d Argentan en particulier, elle me dit encore : «Cette trouvaille, c est un coup de chance, car pour l homme, toute création est une parcelle du Divin!» Comme nous l avons dit, Mère Jacqueline est brodeuse et elle est admirative de la dentelle. Elle me précise : «Admirer l œuvre d un autre, nous fait sortir de nousmêmes!» Assurément, ces propos, dans cette abbaye chargée d histoire, font écho aux paroles de Platon et de Charles Péguy Dans cette ambiance où j ai ressenti comme un parfum de construction de cathédrale, j ai eu la chance d entendre ces belles paroles que je vous rapporte, comme si elles avaient été prononcées par l Ange au Sourire de Reims. Le Point d Argentan inscrit au patrimoine mondial de l UNESCO C est une dentelle, c est à dire un ouvrage exécuté sans le support d un tissu quelconque, ce qui le distingue de la broderie. C est une dentelle à l aiguille ; ni le fuseau, ni aucun autre instrument ne peuvent obtenir une précision de détails, une variété de nuances, une fermeté de relief aussi accentuées que l aiguille dont la dentellière se sert exclusivement pour l exécution des divers points (A. Leboulanger, La Dentelle d Argentan, p. 45) A l origine, le Point de Venise qui connut tant de vogue à l époque des Médicis, se perfectionna encore dans la première partie du XVII e siècle. Ce qui marqua alors d un cachet tout particulier la production vénitienne, c était une initiative pleine de goût, qui peut-être lui était venue de Raguse, et qui avait substitué aux dessins géométriques, des rinceaux s enlaçant et s épanouissant en fleurs rebrodés en relief, selon l expression de Colbert. Cependant, un peu partout en France, on faisait également de la dentelle. En 1634, une dame d Argentan confectionne une sorte de dentelle en imitation de celle de Venise. De même à Alençon, vers Mais on en était encore au stade des essais. Louis XIV, avec son ministre Colbert, voulut développer cette florissante industrie en France, mais toutes les dentelles devaient porter le nom de Point de France. Les styles se personnalisaient et les Points de France connurent un immense succès. Argentan, où l on réalisait tous les points qui se faisaient à Alençon, s était singularisé dans l exécution des réseaux moyens, appelés Fonds de brides. Au XVIII e siècle, ce réseau reçut le nom de Bride tortillée avant qu advienne le véritable Point d Argentan. En 1745, 1200 dentellières faisaient la renommée de la ville d Argentan pour ses dentelles, toutes empreintes de délicatesses inégalées. Le Point de France, fabriqué à Argentan, a été décrit comme le plus beau : c est celui que revêtit Louis XV pour son sacre, adopté par la reine pour sa toilette et employé pour les garde-robes des rois et reines de France et d Espagne, notamment La révolution ruina cette industrie et le fameux Point d Argentan sembla enterré avec le dernier fabricant mort en En 1873, le Maire d Argentan et le Sous-Préfet provoquèrent la résurrection de la dentelle à l aiguille. Ils firent appel au grand dentellier de Paris, Ernest LEFEBURE qui envoya à Argentan sa plus habile dentellière. Venue de Bayeux, Désirée HAMEL s installa le 22 janvier 1874 dans la ville, précisément à l orphelinat que dirigeaient alors les Bénédictines, pour y former des dentellières A l aide de vieux parchemins, de morceaux inachevés, retrouvés dans les greniers de l Hospice et datant du siècle précédent, elle parvint, à force de patience et d ingéniosité, à reproduire la véritable maille. Cet exposé historique permet de préciser l originalité du Point d Argentan : dentelle à l aiguille, comportant des motifs, fleurs ou arabesques, initiales, en relief, sur un fond, exécuté aujourd hui selon sa technique primitive, c est-àdire se composant de mailles hexagonales, rappelant les alvéoles d une ruche: mailles festonnées (la bride tortillée du XVIII e siècle ayant été abandonnée). Ajoutons que le Point d Argentan tire un heureux parti des jeux de fonds, formés par des réseaux de grandeurs variées. De plus, l Ecole Dentellière d Argentan ne s est pas bornée à reproduire le Point d Argentan et le Point d Alençon, Elle a été initiée à tous les genres de dentelles à l aiguille : Point de Venise, Point de Colbert, Point de France, les utilisant tour à tour pour exécuter toutes sortes de travaux : motifs pour aubes ou nappes d autel, médaillons, armoiries, napperons, mouchoirs, volants, angles de pochette etc. Fabrication de Points de France Tout d abord, le dessin qui convient à la dentelle exige une étude approfondie. Il y faut beaucoup d harmonie, de souplesse dans les lignes, une alternance de motifs clairs et ombrés. Des espaces doivent être réservés aux points à jour ou modes, qui enrichissent les fleurs ou les rinceaux. Exécuté avec tout le soin possible, le dessin est ensuite piqué sur un parchemin, teint en vert pour ménager la vue des ouvrières. Le tracé suit alors, point par point, le piquage et reproduit le dessin. Ce sont ces fils du tracé qui servent de support à la dentelle. Puis, une autre ouvrière remplit de réseaux les espaces laissés entre les motifs, soit réseau d Alençon très fin, à mailles cordonnées, soit réseau d Argentan, formé de mailles hexagonales, reproduisant en coupe les alvéoles d une ruche, mailles festonnées de 60 à 90 points chacune. La gaze ou le rempli constitue l intérieur des feuilles, des pétales, des armoiries, etc., travail dans lequel une bonne dentellière parvient à nuancer parfaitement les ombres. Enfin, les jours ou modes rehaussent de leur variété l ensemble des motifs : petites ou grandes étoiles, œillets, picotés ou non, disposés avec habileté, demandent des doigts d artiste. Le feston donne alors son relief à l ouvrage : l aiguille suit à nouveau tous les méandres du dessin. Sur le bord des motifs, parfois un picot l enrichit et lui procure, avec la vigueur et la netteté, un fini tout particulier. Ainsi s élaborent ces chefs-d œuvre de finesse et d art que sont ces dentelles. Mère Cécile, née à Saint Denis en 1922, se dévoue au sein d une famille nombreuse avant d entrer au monastère en février Elle choisit comme devise Cum amore (Avec amour). Elle participe très activement en 1958 aux travaux d installation dans le monastère récemment reconstruit. Si l orgue demeura son activité privilégiée, elle était aussi très habile à la broderie et à la dentelle et participa en équipe avec ses cinq collègues au Concours MOF Dentellière de ROCHET, magnifique... et imposant chef d œuvre où le Point d Argentan et la broderie sur tulle s associent aux autres techniques et Points de France, cette photo représente une partie de la frange d un habit de clerc, d une longueur d environ 2,50 m. Oui, à la fin du XIX e siècle, l Abbaye Notre Dame d Argentan a accueilli cette activité dentellière qui comprenait tous les genres de dentelles et tous les Points connus, mais surtout et de manière très spécifique, le fameux Point d Argentan, réinventé en ses murs. Cette école dentellière s est longtemps maintenue à l Abbaye mais ce savoir-faire, réclamant tant d application, de patience, d heures de travail mal rémunérées, ne semblait plus adapté au monde contemporain et seules les moniales maintiennent actuellement la tradition d un Art si délicat et si précaire. Elles tentent d y intéresser jeunes et moins jeunes venus leur rendre visite. Aujourd hui, des ouvrages fort prisés, généralement commandés par des connaisseurs avertis, sont produits par une équipe, au complet, de cinq religieuses. Certes, il s agit d une activité, mais ce travail minutieux s apparente plus à l exercice d un art en vue de sa conservation, plutôt qu à celui d un métier qui se voudrait rémunérateur. Bravo mes sœurs, par l application constante de votre Règle de Vie, par votre clairvoyance et votre ténacité, malgré votre silence, vous savez nous surprendre en maintenant, et par là même en sauvant un savoir-faire si particulier de notre précieux patrimoine. Sans vouloir froisser votre modestie, permettez-moi quand même, de nourrir l idée que vous accepterez de participer une nouvelle fois à une prochaine Exposition nationale du Travail des MOF, pour montrer au grand public les prouesses que permet votre formule bénédictine de travail à temps partagé, voire partiel comme on dit de nos jours les réelles merveilles d un Art qui doit persister en ARGENTAN. «En Argent-Temps, Les sœurs ne disent pas : Le temps c est de l Argent, Mais dans leur part-âge du Temps, Elles font fructifier le Temps.» Jean-Marie COUPET Menuisier MOF

6 Journal, n 13 juin 2012 L excellence réside dans chaque métier L excellence réside dans chaque métier Journal, n 13 juin 2012 Belmir DOS REIS, MOF Maçonnerie Au chevet des pierres de légende Les Partenaires de la SMOF Les prix littéraires de la SMOF Belmir DOS REIS est Maître-Artisan Maçon, MOF en 1997, il est lauréat du PRIX SEMA 2004 des Hautes-Pyrénées consacré en 2004 aux métiers de la Restauration-Conservation du patrimoine. Il est 1er prix trophée SOCLI, usine de fabrication de chaux à Izaourt. Il a fait le Tour de France chez les compagnons. Il est spécialisé dans les travaux de maçonnerie neuf et rénovation du vieux bâti (maisons de caractère, granges, façades) patrimoine rural (églises, chapelles, lavoirs) monuments historiques divers. Il a participé à diverses journées du Patrimoine de Pays et Européen. Membre du groupe Patrimoine des Hautes-Pyrénées, adhérent CAPEB, Artisanat du Bâtiment. Attaché à transmettre le savoir-faire des métiers il a effectué de nombreuses démonstrations devant les jeunes. Restauration du château de MAUVEZIN Enjeu touristique de grande ampleur, cette restauration s est effectuée en 4 tranches de mars 2003 jusqu à février 2010, soit 36 mois de travaux. Un travail très important pour une entreprise artisanale qui emploie trois Compagnons et un apprenti. Cette restauration du château bâti au XII e siècle par le légendaire Comte Gaston Fébus est impressionnante par ses dimensions. - Hauteur du château en remparts extérieurs : 30 m - Hauteur de la tour : 37 m - Epaisseur des murs : 1,70 m à 2,20 m Cette restauration s est faite selon la tradition des bâtisseurs contemporains à Gaston Fébus, avec les matériaux régionaux : sable galets-schiste ramassés sur place, dans les rivières et les champs, utilisation de chaux et briques. Cet approvisionnement du chantier s est fait avec la participation des agriculteurs pour le ramassage des cailloux et du sable. Félicitations à M. Belmir DOS REIS et ses compagnons et tous ceux qui ont apporté leur pierre à cette pour cette œuvre de restauration importante. Partenaires nationaux Taxe d apprentissage Partenaires Experts Via ses différentes enseignes Le Prix littéraire de la Gastronomie décerné à Michel ROTH pour son ouvrage Haute Cuisine Michel ROTH nous invite dans les coulisses du RITZ à PARIS pour découvrir ses recettes inédites et déguster les mets dans ce haut lieu de légende. Michel ROTH est à ce jour le Chef le plus titré de sa génération. Ce magnifique livre est illustré avec de superbes photos, le tout recouvert par une belle reliure. Le château de Mauvezin Le premier château a été construit sur une motte castrale artificielle, vraisemblablement au XI e siècle. Elle avait une hauteur de 3 m. Le château était en bois et consistait en une tour entourée de palissades. Au pied du château, deux basses-cours protégées par des fossés et fermées de palissades, abritaient des maisons. La plus grande, située côté sud, avait une largeur de 12 m environ. Elle a été agrandie par Gaston Febus, au XIV e siècle, pour lui donner sa forme actuelle. La seconde est occupée par le cimetière construit en Le château dominait le village qui était également fortifié par des palissades jusqu à l emplacement de l église actuelle. On y voit des traces de fortifications de chaque côté de la route qui monte au château : talus abrupts et dénivelés très marqués. Il devait y avoir une porte d entrée fortifiée. L ensemble formé par le château situé à l endroit le plus élevé, et le village situé en dessous autour d une rue unique, évoque les premiers «castelnaus». Le château est cité pour la première fois dans un texte du 12 mars C est un pacte de paix entre Sanche de Labarthe et Béatrix, comtesse de Bigorre. Situé sur la frontière entre la Bigorre, le Comminges, l Armagnac, Aure et Labarthe, il a servi plusieurs fois de gage pour garantir la paix, comme en 1232 lorsque la comtesse Pétronille de Bigorre l a donné au comte de Comminges. Disputé pendant la guerre de Cent ans, il a fait l objet d un siège, mené en 1373 par le duc d Anjou, frère du roi Charles V, et raconté par le chroniqueur Froissart. En 1379, il est donné à Gaston Febus qui l ajoutera à son pays du Nébouzan. Le mur d enceinte, flanqué de contreforts, a été vraisemblablement construit au XIII e siècle. Il arrivait au niveau de la cour actuelle. Gaston Febus édifia le donjon de 37 m de haut et rehaussa les remparts. Jean de Foix-Grailly l aménagea en résidence comtale et apposa sa fière devise «j ay belle dame» sur la plaque héraldique située au dessus de la porte d entrée. Après sa mort, il ne servit plus guère, si ce n est de prison pendant les guerres de religion. Le château de Mauvezin est situé à 35 km de tarbes (Hautes-Pyrénées). Société éditrice MOF Actualités 11 rue de la Chalade Dommarie-Eulmont Directeur de la publication David Bachoffer Directeur de la rédaction Gérard Rapp Responsable communication Rédacteur en chef Guy Etchegoinberry Rédaction Stéphane Antoni Comité de lecture Michel Bellanger Jean Campistro Denis Ferault Jean-François Girardin Gilles Lefort Catherine Roland Bernard Werner Maquette et mise en page Fee Design Imprimé en France Imprimerie SPEI Meurthe-et-Moselle Publicité et Partenariat IG & AV Abonnement et petites annonces Agathe Nolent au Crédits photos droits réservés Dépôt légal à parution 16, rue Saint-Nicolas Paris Présente depuis 1900 dans la ville d Arbois, la Pâtisserie Hirsinger fait partie du patrimoine gastronomique jurassien. Edouard Hirsinger est aujourd hui le représentant de la quatrième génération de pâtissiers, mais loin d être un simple héritier il a su faire évoluer la maison familiale vers les sommets. A la fin de sa scolarité, le jeune homme part d abord comme apprenti dans la maison Baud à Besançon où il obtient son CAP Pâtisserie et parvient en finale des sélections régionales du concours de Meilleur Apprenti de France. Son BTM en poche, il s offre ensuite une expérience d un an et demi à Lyon et Cannes avant de réintégrer la maison familiale et travaille alors sous les ordres de son père jusqu en janvier C est au cours de ces années qu il acquiert la passion de son métier et qu il s oriente vers la chocolaterie : «J étais attiré par la noblesse et la richesse de la matière. Le travail du chocolat demande une précision et une minutie dans les cuissons et les pesées qui me convenaient parfaitement, on comprend vite en regardant la propreté du tablier si on respecte vraiment la matière.». C est donc en cette année 1993 qu il reprend à son compte l affaire familiale et qu il s inscrit également au concours de MOF Chocolatier où il parvient en finale. «J étais un peu parti à l aventure et je n avais rencontré aucun MOF auparavant pour me parrainer. Ce fut une Le second Prix Arts et Techniques est décerné à l Essence des lettres de Jean BAUDOIN Ce livre est le premier de quatre sur le thème de l alphabet ; il vous raconte une autre histoire, un autre voyage, comme si les lettres animées par son regard passionné et émerveillé avaient décidé de reprendre leur liberté et de parler à nos sens et à notre imagination. Sous la plume de Jean BAUDOIN, elles disent la vie et retrouvent sans doute plus qu on ne pourrait l imaginer, l énergie première de ceux qui en ont créé les premiers contours et les premières formes. Edouard Hirsinger, MOF Chocolatier Une voie chocolatée d Arbois à Tokyo grande expérience humaine et professionnelle qui m a permis de comprendre le niveau d exigence qui était demandé». Fort de cette première tentative et sur les conseils de Fabrice Gillotte, il se présente à l édition suivante en Dans la pièce artistique demandée avec pour thème «Souvenirs d enfance», il présente parmi toutes ses réalisations en chocolat les grappes de raisin de son Arbois natal et les gâteaux de la boutique familiale. Edouard Hirsinger devient ainsi MOF Chocolatier, le premier MOF dans les métiers de bouche pour le département du Jura. Avec cette nouvelle notoriété, il n aura de cesse d augmenter son niveau d exigence. «Ce titre n était pas une fin en soi mais plutôt le début d une nouvelle aventure, à partir de cette reconnaissance j ai pris conscience de mes responsabilités et j ai poursuivi le développement de la pâtisserie familiale». Ainsi, si le fils de la maison continue à proposer le «Galet» création du grand-père et le «Tous t chef» mélange de chocolat noir et praliné noisette, spécialité de l arrière-grand-père, il devient par ailleurs le premier chocolatier à s inspirer des cartes gastronomiques et à proposer des chocolats de saison en fonction des fruits, des plantes et des herbes aromatiques. Tous les ans, il crée ainsi deux ou trois nouveaux chocolats et son savoir-faire est aujourd hui apprécié partout dans le monde. Le 6 janvier dernier, la maison Hirsinger a ouvert une nouvelle boutique à Tokyo, une belle aventure familiale, du Jura au pays du soleil levant

7 L assiette qui change à chaque recette une assiette à votre image new moon idéale pour les petites tables rondes visuels non contractuels votre devis en quelques clics sur

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied.

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied. Fl 01 Clochers des villes Clochers des champs Circuit découvertes Les églises historiques de Bruges FLANDRE OCCIDENTALE Le présent document présente un guide à destination des principales églises situées

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion du 20 e anniversaire de la disparition de Jean Couty et de la présentation du livre «Jean Couty», de Lydia Harambourg, aux éditions Cercle

Plus en détail

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) :

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) : Rigny : Eglise du 18 ème siècle avec son retable et ses boiseries d époque. Deux toiles originales de Prud hon datées de 1794. Gisants. Gray (4km) : Hôtel de ville renaissance (1556) Musée Baron Martin

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Héritiers, devenez bâtisseurs. Sainte-Anne d Auray 2012-2016

DOSSIER DE PRESSE. Héritiers, devenez bâtisseurs. Sainte-Anne d Auray 2012-2016 DOSSIER DE PRESSE Héritiers, devenez bâtisseurs Sainte-Anne d Auray 2012-2016 Un grand projet de réhabilitation du site de Sainte-Anne d Auray (Bretagne-Sud) www.heritiers-devenez-batisseurs.fr Contact

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

PAVILLON VENDÔME. L exception a trouvé sa Place

PAVILLON VENDÔME. L exception a trouvé sa Place PAVILLON VENDÔME L exception a trouvé sa Place DERRIÈRE L ÉLÉGANCE DES FAÇADES, D AUTRES MOTIFS D ADMIRATION Place Vendôme. Louis XIV l a voulue, Jules Hardouin-Mansart, premier architecte du Roi, en a

Plus en détail

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON!

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! Le 2 mars 2009, Eric Frechon, Chef des cuisines de l Hôtel Le Bristol Paris a été consacré par une troisième étoile au Guide Michelin, qui fête cette année la centième

Plus en détail

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin Rénovation hôtel Biron Dossier de presse p.2 Rénovation du musée Rodin 2012-2015 Des travaux à partir de 2010 et un plan de financement de 15,5

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

SAINT- LIZIER (09) Hôtel-Dieu et Palais des Evêques Journées Européennes des Métiers d Art. 5,6,7 avril 2013

SAINT- LIZIER (09) Hôtel-Dieu et Palais des Evêques Journées Européennes des Métiers d Art. 5,6,7 avril 2013 SAINT- LIZIER (09) Hôtel-Dieu et Palais des Evêques Journées Européennes des Métiers d Art 5,6,7 avril 2013 Dossier de communication novembre 2012 Les métiers d'art, vitrine du savoir-faire français Les

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

SARL THERON & FILS UNE ENTREPRISE LODÉVOISE HISTORIQUE REÇOIT LE LABEL ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT. dossier de presse

SARL THERON & FILS UNE ENTREPRISE LODÉVOISE HISTORIQUE REÇOIT LE LABEL ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT. dossier de presse SARL THERON & FILS Seulement 8 entreprises possèdent ce label sur le département de l'hérault UNE ENTREPRISE LODÉVOISE HISTORIQUE REÇOIT LE LABEL ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT dossier de presse dossier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE corbellini, capponi et les peintres d ajaccio 1890-1960 Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 Contact : «Association le lazaret Ollandini-Musée

Plus en détail

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges BOURGES ENTRE XIXE ET XXE LA RUE MOYENNE. Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges SIECLE Bourges au fil des siècles Du 1 e au 3 e siècle Du 4 e au

Plus en détail

Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1. 62 octobre mai 2007. 30 août 2009. 7 janvier 2008. Majorelle un art de vivre moderne. s n.

Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1. 62 octobre mai 2007. 30 août 2009. 7 janvier 2008. Majorelle un art de vivre moderne. s n. Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1 62 octobre mai 2007 30 août 2009 7 janvier 2008 Majorelle un art de vivre moderne po pu r l e s t r en e fan f t s n Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page

Plus en détail

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura à Salins-Les-Bains Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura Texte et organisation : Aurore Alix Avec l aide : «De la promenade à travers

Plus en détail

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Contact Roland Le Joliff-Service communication 06.69.22.44.92 roland.lejoliff@cma-var.fr www.cma-var.fr Avril 2014 2 / 10 1 er avril 2014 En avant première

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

ARTS ET STYLES 2 : DE L ANTIQUITÉ À LA RENAISSANCE ARTS ET STYLES 3 : DE LOUIS XIII AU DÉBUT DU XX E SIÈCLE

ARTS ET STYLES 2 : DE L ANTIQUITÉ À LA RENAISSANCE ARTS ET STYLES 3 : DE LOUIS XIII AU DÉBUT DU XX E SIÈCLE DESCRIPTION DES COURS FORMATION SPÉCIFIQUE DESIGN D INTÉRIEUR Pour une description du programme d études (objectifs, conditions d admission, préalables des différents cours, etc.), consultez l annuaire,

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Abbaye du Mont-Saint-Michel Primaire Ressources pédagogiques pour une visite libre Catalogue Les visites libres sont possibles de septembre à avril Service des actions éducatives BP 22 50170 Le Mont Saint

Plus en détail

Le palais des ducs et des États de Bourgogne

Le palais des ducs et des États de Bourgogne Le palais des ducs et des États de Bourgogne Aux origines du palais Le palais s est développé au nord-ouest du castrum (1), la muraille édifiée au III e siècle. Il semble que le centre du pouvoir politique

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres

La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres Chartres, février 2007 Madame, Monsieur, chers donateurs de la cathédrale, Je suis heureuse

Plus en détail

Dossier #2 : Des expressions de notre. patrimoine religieux québécois

Dossier #2 : Des expressions de notre. patrimoine religieux québécois Dossier #2 : Des expressions de notre patrimoine religieux québécois Basilique Saint-Anne-de-Beaupré Nom : Gr : Dans ce dossier. - Qu est-ce que le patrimoine religieux québécois? - Un peu de savoir -

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Journées Européennes DU Patrimoine Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Chaque année, depuis maintenant 30 ans, les Journées Européennes du Patrimoine permettent à chacun d entre nous d en découvrir les

Plus en détail

Au sol, des fonds de wagon en vieux chêne (en avantplan)

Au sol, des fonds de wagon en vieux chêne (en avantplan) Elégance discrète et intimité caractérisent la cuisine. La quincaillerie ponctue la douceur du revêtement de sol et du bois. Les portes élancées (réalisation Peter van Cronenburg) donnent accès au parties

Plus en détail

Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier

Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier Communiqué de presse Les Landes ont une histoire, et notamment une histoire de l architecture, bien lisible à travers la typologie de ses maisons.

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS COIFFURE

REFERENTIEL DU CONCOURS COIFFURE REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe X Classe 6 COIFFURE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE PRESENTER

Plus en détail

LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France»

LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France» LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France» Yves THURIES ET LE CHOCOLAT En 1992, Yves THURIES crée la «Chocolaterie Excellence». Si très vite les «Chocolats Yves THURIES» ont su s imposer parmi

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes»

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» A P P E L À P R O J E T S «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» OBJET DE L APPEL A PROJETS Les partenaires œuvrant à la sauvegarde du patrimoine dans le département de Lot-et-Garonne ont décidé

Plus en détail

Pourquoi une formation en Arts Plastiques?

Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Votre enfant termine sa classe de Troisième, et sera en seconde générale l an prochain. Un certain nombre de disciplines, jusqu à présent obligatoires, deviennent

Plus en détail

Des métiers, des systèmes et des produits d avenir

Des métiers, des systèmes et des produits d avenir Des métiers, des systèmes et des produits d avenir Plâtrier, et j'en suis fier! C'est un métier aux multiples facettes, qui exige de nombreuses qualités : créativité, autonomie, savoir-faire, réflexion...

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Texte de l allocution de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, madame Christiane Barbe, lors des consultations particulières

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains

Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains Place du Général de Gaulle ou «Grand Place» Partez à la découverte de la capitale des Flandres avec la Société des Amis de l IMA Lors d un week-end de deux jours

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON. DOSSIER de Presse

En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON. DOSSIER de Presse En Février 2014, Sabine & Didier Quesnel donneront naissance à La Brasserie du Théâtre AVIGNON DOSSIER de Presse «Lors de chaque service, nous entrons en scène» Sabine Quesnel Après avoir passé les douze

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX

DOSSIER DE PRESSE. L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION entre les pages d un missel L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX Centre d Accueil Pastoral International Tous les jours du 19 février à fin août 2011

Plus en détail

Neuilly Neuilly sur Seine

Neuilly Neuilly sur Seine L AUTHENTIC sur Seine Certains endroits sont uniques, prestigieux, authentiques. Un emplacement au cœur de -sur-seine Bienvenue au cœur de -sur-seine, la discrète, offre un style de vie à la fois raffiné

Plus en détail

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux Global Créative School L ATELIER DES BEAUX ARTS SUP Au cœur de la métropole de Bordeaux L Atelier des Beaux Arts Sup, est un pôle pluridisciplinaire

Plus en détail

PRIX DU MECENAT POPULAIRE

PRIX DU MECENAT POPULAIRE PRIX DU MECENAT POPULAIRE JEUDI 27 NOVEMBRE 2008 A 11 H SALON DES MAIRES - STAND DEXIA - HALL 2/1 - B45 PARC DES EXPOSITIONS, PORTE DE VERSAILLES responsable presse Laurence Lévy téléphone 00 33 (0)1 53

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

Versailles. et l antique

Versailles. et l antique Versailles et l antique 2 Lorsque Louis XIV décide en 1664 de faire agrandir le petit château construit par son père Louis XIII à Versailles, il a 26 ans. C est un jeune roi qui aime passionnément les

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus.

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. Imprimé L ABBAYE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE L ABBAYE Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. E. C est un original ou une copie? P. Vous êtes souvent étonnés qu un «original»

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

2012 JOSEPH KOSUTH ILLUMINE LA BNF

2012 JOSEPH KOSUTH ILLUMINE LA BNF Préfiguration du projet à l occasion de la Nuit Blanche 2012 JOSEPH KOSUTH ILLUMINE LA BNF Contacts presse Claudine Hermabessière, chef du service de presse et des partenariats médias 01 53 79 41 18-06

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 5 CARRELAGE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE

Plus en détail

Biographie. Joël BLANC. Comment traduire en sculpture et dans l espace la finesse et le mouvement de ses aquarelles? Du pinceau au métal

Biographie. Joël BLANC. Comment traduire en sculpture et dans l espace la finesse et le mouvement de ses aquarelles? Du pinceau au métal Biographie Joël BLANC Comment traduire en sculpture et dans l espace la finesse et le mouvement de ses aquarelles? Du pinceau au métal Joël Blanc, peintre et sculpteur témoin de son temps L art de l instant,

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Campagne de financement participatif Restauration du vitrage de Le Corbusier Chapelle Notre-Dame du Haut (Ronchamp)

Campagne de financement participatif Restauration du vitrage de Le Corbusier Chapelle Notre-Dame du Haut (Ronchamp) Campagne de financement participatif Restauration du vitrage de Le Corbusier Chapelle Notre-Dame du Haut (Ronchamp) 29 mai - 06 août 2014 1 DOSSIER DE PRESSE ---- Campagne de financement participatif Restauration

Plus en détail

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277)

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Section 1 : Définition de Patrimoine (p.266) _ Patrimoine : Exemple : Toutes choses connectées à l histoire, l héritage, et la culture d un

Plus en détail

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Visites adaptées Publics sourds Programme 2015 / 2016 MUSEE FABRE DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Le Siècle d or de la peinture napolitaine Samedi 26 septembre à 11h00 et à 16h00 Dans le cadre de

Plus en détail

LES DESSOUS DE TABLE. François Mazabraud

LES DESSOUS DE TABLE. François Mazabraud LES DESSOUS DE TABLE François Mazabraud SOMMAIRE Source d inspiration : Le musée des plan-reliefs 2 Fonction et histoire du plan-relief 5 Namur : gloire et défaite d un siège 9 Ce qui entoure et soutient

Plus en détail

BilboMag.fr GIVERNY. Affluence d un jour férié dans la rue principale

BilboMag.fr GIVERNY. Affluence d un jour férié dans la rue principale BilboMag.fr introduction accueil sommaire des Pays normands carte de la Normandie météo en Normandie guide pratique carnets de voyage en France carnets de voyage à l étranger Contact GIVERNY Giverny, village

Plus en détail

Cahier des charges techniques particulières

Cahier des charges techniques particulières Marché public n MN/14/09 Communication visuelle et signalétique (conception, impression, pose) de l exposition «élégance et modernité» du 4 mai au 26 juillet 2009 à la Galerie des Gobelins Cahier des charges

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Inauguration des nouvelles

Inauguration des nouvelles Dossier de presse - N 44 Lourdes, le 18 août 2005 Inauguration des nouvelles salles du Musée-Trésor. Dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, le Musée-Trésor est situé à côté du départ du chemin de

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

Restauration du Bassin des Enfants Dorés

Restauration du Bassin des Enfants Dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Bassin des Enfants dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Le Bassin des Enfants Dorés (ou Bassin de l Ile aux Enfants) est établi en lisière Ouest du Bosquet

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

L espace résidentiel

L espace résidentiel Créateur de valeur Créateur de valeur L espace résidentiel Esthétique et Sécurité Matériau noble et séculaire pour la protection et la défense des bâtiments, l Acier a su traverser les temps sans faillir

Plus en détail

Maison éphémère en Lorraine

Maison éphémère en Lorraine 20>24 février 2014 NANCY parc des expositions pour la 24 e édition du salon Habitat et Décoration Maison éphémère en Lorraine vivre autrement la maison Le Parc des expositions de Nancy Habitat et Décoration

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES REALISATION DE VIDEOS PROMOTIONNELLES DE LA DESTINATION «LOURDES»

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES REALISATION DE VIDEOS PROMOTIONNELLES DE LA DESTINATION «LOURDES» OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES REALISATION DE VIDEOS PROMOTIONNELLES DE LA DESTINATION «LOURDES» Lourdes, le 30 janvier 2012 OBJET DE LA CONSULTATION Réalisation de vidéos promotionnelles

Plus en détail

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles Patrimoine publié le Samedi 3 septembre 2011 http://www.lignyenbarrois.com/wp/tourisme/patrimoine/ Le Lorgnon Linéen Délicieuses gourmandises qui mêlent chocolat - au lait, blanc ou noir - et une ganache

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

Fondation d entreprise EY pour les métiers manuels

Fondation d entreprise EY pour les métiers manuels Fondation d entreprise EY pour les métiers manuels Redonner sa place à l Homme dans le monde du travail en soutenant des projets innovants dans les domaines manuels, techniques et artisanaux. Une passerelle

Plus en détail

AU COEUR DU CENTRE HISTORIQUE DE NÎMES, AVEC VUE IMPRENABLE SUR LES ARÈNES

AU COEUR DU CENTRE HISTORIQUE DE NÎMES, AVEC VUE IMPRENABLE SUR LES ARÈNES AU COEUR DU CENTRE HISTORIQUE DE NÎMES, AVEC VUE IMPRENABLE SUR LES ARÈNES UN BIEN D EXCEPTION À L ARCHITECTURE REMARQUABLE, AU COEUR DE NÎMES L Odéon, immeuble de caractère, offre une vue imprenable

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr OPÉRATION JEUNES-ARTISANAT Spécial entreprises POURQUOI CETTE OPÉRATION? La force économique d un pays, ce sont ses

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail

Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine.

Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine. Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine.com Le Grand prix Pèlerin du patrimoine a pour but de valoriser notre

Plus en détail

LE CONCEPT DE PATRIMOINE. Sous l Ancien Régime

LE CONCEPT DE PATRIMOINE. Sous l Ancien Régime LE CONCEPT DE PATRIMOINE Sous l Ancien Régime D. Poulot, Patrimoine et musées. L Institution de la culture 1/ Le patrimoine, expression traditionnelles de la transmission et de sa profondeur mémorielle.

Plus en détail

Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris

Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris Carnet de l élève CNDP-CRDP Avec le soutien de À la découverte de... Histoire du lieu à partir des extérieurs L HISTOIRE DU

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Peintre décorateur. Formation qualifiante de

Peintre décorateur. Formation qualifiante de Formation qualifiante de Peintre décorateur Titre de peintre décorateur en bâtiment (niveau IV) inscrit au RNCP Parcours complet avec réalisations pratiques sur murs Depuis la conception du décor jusqu

Plus en détail