ACTIVITÉS 8-12 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTIVITÉS 8-12 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER"

Transcription

1 ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE ACTIVITÉS 8-12 ANS L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle importante pour les populations? LES THÉMATIQUES DE L ESCALE MO T S CLÉS MANGROVE - ÉROSION CÔTIÈRE - RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE DÉPLACEMENT DE POPULATIONS- TOURISME - AQUACULTURE Design graphique : La Niak Photo : Pete West

2 ACTIVITE 1 : quizz Dans la liste ci-dessous, coche les propositions avec lesquelles tu es d accord : Un arbre ne vit pas longtemps dans la mer. On replante des mangroves parce qu elles sont devenues trop rares. Le bois des palétuviers est très exploité par les hommes. Les touristes achètent des palétuviers. Les animaux peuvent se cacher dans les mangroves. Les mangroves protègent les côtes des vents et les vagues. Les mangroves protègent des tsunamis. Les mangroves limiteront la disparition des sols dans l océan. Sans les mangroves, la vase envahit tout. Les palétuviers absorbent nos rejets polluants. On trouve peu de biodiversité dans les mangroves. Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 1

3 ACTIVITE 2 : les adaptations des palétuviers à leur milieu de vie Document 1 : la mangrove très présente sur les îles des Philippines Sous les tropiques, lorsque se rencontrent la mer et les terres, on observe un sol mou, instable et pauvre en oxygène, submergé de manière temporaire et répétée par les eaux salées. En conséquence, la diversité végétale constituant le milieu naturel des mangroves est très limitée. Le palétuvier est un arbre adapté pour pousser dans ces conditions difficiles, dans les estuaires des rivières (embouchure des cours d eau où se rencontrent l eau douce des fleuves et l eau salée des mers et des océans) et sur les côtes subissant les effets des marées. Mangrove dans un estuaire des Philippines (Source : FFEM) Mangrove en bordure de l océan aux Philippines (Source : Wikicommons) Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 2

4 Document 2 : des systèmes d enracinement très adaptés Sources : ONF et Pixabay Document 3 : des cristaux de sel sur les feuilles?! Pour certaines espèces de palétuviers, les racines en contact avec l eau de mer absorbent et filtrent l eau salée (exclusion du sel). Les feuilles du palétuvier rouge se débarrassent du sel resté en excès dans la plante (excrétion du sel à la surface des feuilles). Source : Par Ulf Mehlig - Wikimédia Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 3

5 Document 4 : germination des graines et croissance des jeunes plants sur un «parent» (palétuvier rouge) Source : wikicommons, par Tauʻolunga Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 4

6 L'activité 2 en questions 1 - Pour un arbre, quels inconvénients y-a-t-il à vivre dans des milieux en contact avec la mer? 2 - Quelles sont les adaptations des palétuviers pour se développer dans de tels milieux? Inconvénients du milieu marin pour un arbre Sol envasé, instable, compact mais mou Sol envasé très mal «oxygéné» Présence de vagues et de marées : disparition des graines tombées à l eau avant germination et enracinement Eau concentrée en sel Vent - Adaptations observées Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 5

7 ACTIVITE 3 : les activités de l Homme en lieu et place des mangroves Document 1 : urbanisation galopante sur les côtes à Manille, capitale des Philippines La région métropolitaine de Manille est devenue l'aire urbaine côtière la plus peuplée des Philippines. Cette mégapole est la douzième plus grande au monde, avec une population estimée à 20 millions d habitants. Source : image libre/pixabay Document 2 : bassins créés pour l élevage de crevettes aménagés sur une mangrove aux Philippines Source Judgefloro, Wikimedia Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 6

8 Document 3 : mangrove du littoral remplacée par l aquaculture intensive en Asie Source : Mr.Niwat Tantayanusorn, Wikimedia Document 4 : exploitation des mangroves pour le commerce de bois de palétuvier (bois de chauffage) Source : Akiwumi, Wikimedia Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 7

9 L'activité 3 en questions Relever des exemples des impacts causés par les activités humaines sur les mangroves. Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 8

10 ACTIVITE 4 : les services rendus par les mangroves Document 1 : vulnérabilité extrême des côtes des Iles en Asie face aux risques climatiques Source : FFEM Document 2 : submersion marine et destruction des terres renforcées par la disparition de la mangrove L élévation du niveau des océans s accélère dans les zones intertropicales en raison du réchauffement des eaux. Les Philippines font partie des pays les plus exposés. Source : Pixabay Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 9

11 Document 3 : l érosion des sols et des rivages aux Philippines Source : Pixabay Document 4 : rôle de la végétation face à l érosion Une expérience sur le rôle de la végétation pour lutter contre l érosion des sols : Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 10

12 Document 5 : face aux catastrophes naturelles aux Philippines (Tsunamis, cyclones et typhons) Source : Les ouvrages traditionnels de protection côtière (digues, épis...) ont souvent été favorisés en raison de leur efficacité immédiate, mais ils génèrent cependant souvent des effets secondaires non anticipés, telle l érosion côtière et l accumulation de vase. Document 6 : réhabilitation et protection des zones envahies par la vase après érosion Des solutions ont été récemment mises en œuvre, basées sur la nature pour l adaptation des communautés face au changement climatique. C'est le cas des techniques d'adaptation fondées sur les écosystèmes. Il est aussi très important de replanter plusieurs espèces de végétaux pour bénéficier des avantages d une biodiversité forte (richesse des espèces vivantes animales et végétales, résistance ) Plantation de palétuviers dans le cadre de la lutte contre l érosion des sols (Source : Pixabay) Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 11

13 Document 7 : la Mangrove, refuge et pouponnière Source : Charles Lam, Wikimedia Le périophthalme, aussi appelé Poisson grenouille, est capable de vivre provisoirement à l air libre, sur la vase ou les branches de la mangrove où il se nourrit d insectes et de petits vertébrés. Il construit un nid dans le sol vaseux de la mangrove. La femelle y pond ses œufs et y surveille ensuite les premières étapes de développement des jeunes ainsi protégés. Source : Wikimedia A marée haute, les huîtres sont immergées. Elles filtrent à travers leur coquille les eaux vaseuses pour y prélever du microplancton dont elles se nourrissent. Elles vivent fixées sur le tronc, les racines échasses ou les branches basses des palétuviers. Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 12

14 Source : Dave Pape, Wikimedia Le crabe violoniste se terre au fond d un trou à marée haute. A marée basse, il est très actif Détritivore, il se nourrit donc de débris d êtres vivants et de particules de matière organique qu il déniche entre les sédiments sableux. Document 8 : développement du tourisme dans les écosystèmes des mangroves Source : Ks.mini,Wikimedia Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 13

15 L activité 4 en questions Après avoir longtemps exploité et réduit la surface des mangroves, certaines populations ont pris conscience de l intérêt de reconstituer ces espaces naturels. Proposer une carte mentale (un schéma avec des mots) simple permettant de voir les services rendus par la mangrove. Vous pouvez ajouter des liens (traits + mots) si besoin. La mangrove Escale : Manille - Philippines Objet : Palétuvier 14

PROFESSEUR 8-11 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER

PROFESSEUR 8-11 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE PROFESSEUR 8-11 ANS L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle

Plus en détail

ACTIVITÉS ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER

ACTIVITÉS ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE ACTIVITÉS 11-15 ANS L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle

Plus en détail

PROFESSEUR ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER

PROFESSEUR ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE PROFESSEUR 11-15 ANS L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A RAJA APMAT. Indonésie UNE CRE VET TE

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A RAJA APMAT. Indonésie UNE CRE VET TE ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E RAJA APMAT Indonésie T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11 A N S L O B J E T D E L E S C A L E UNE CRE VET TE L A P R O B L É M AT IQ U

Plus en détail

LA MANGROVE. Où en Nouvelle Calédonie la mangrove est-elle située en grande majorité? Qu est-ce qui permet son développement?

LA MANGROVE. Où en Nouvelle Calédonie la mangrove est-elle située en grande majorité? Qu est-ce qui permet son développement? C est sur la côte Ouest (face à l Australie) que la mangrove est la plus répandue. Cette côte possède de larges plaines où les rivières s'étendent doucement pour former des deltas à leur embouchure. Où

Plus en détail

Réponse... Réponse...

Réponse... Réponse... Quel est le nom de ce qui est laissé par la mer sur la plage à marée basse? Quel est le nom d un des oiseaux qui nidifie sur la laisse de mer? - Le grelot - Le grand matelot - Le gravelot à collier interrompu

Plus en détail

PROFESSEUR 8-11 A N S

PROFESSEUR 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E PALAU Micronésie T YPE AGE PROFESSEUR 8-11 A N S L O B J E T D E L E S C A L E P H O T O D E PA N N E A U L A P R O B L É

Plus en détail

LA MANGROVE. Une forêt méconnue

LA MANGROVE. Une forêt méconnue LA MANGROVE Une forêt méconnue Une forêt tropicale littorale La mangrove est une forêt tropicale qui s établit dans la zone de balancement des marées, généralement au fond des baies abritées des effets

Plus en détail

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Niveau : CE2-CM1-CM2 (Cycle II & III) Objectifs pédagogiques : unité et diversité du monde vivant : biodiversité, unité et classification du vivant.

Plus en détail

Territoire agricole en milieu à risque. Géographie - chapitre 2

Territoire agricole en milieu à risque. Géographie - chapitre 2 Territoire agricole en milieu à risque Géographie - chapitre 2 Qu est-ce qu un territoire agricole? Territoire sur lequel vit des populations qui pratiquent l agriculture ou l élevage d animaux. Ces espaces

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E RAJA APMAT Indonésie T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E UNE CRE VET TE L A P R O B L É M AT IQ

Plus en détail

PROFESSEUR 8-11 A N S

PROFESSEUR 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E RAJA APMAT Indonésie T YPE AGE PROFESSEUR 8-11 A N S L O B J E T D E L E S C A L E UNE CRE VET TE L A P R O B L É M AT IQ

Plus en détail

ACTIVITÉS ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Corée du Sud DES ALGUES

ACTIVITÉS ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Corée du Sud DES ALGUES ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE BUSAN Corée du Sud TYPE AGE ACTIVITÉS 11-15 ANS L OBJET DE L ESCALE DES ALGUES LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la culture des algues

Plus en détail

C est quoi la «bio»diversité?

C est quoi la «bio»diversité? 4.18 La diversité C est quoi la «bio»diversité? La biodiversité est le nombre d espèces différentes qui vivent dans une région donnée. Par exemple un lac, un marais salé. Que sont les facteurs qui détermine

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. France COR AIL

ACTIVITÉS 8-11A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. France COR AIL ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E FUTUNA France T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11A N S L O B J E T D E L E S C A L E COR AIL L A P R O B L É M AT IQ U E D E L E S C

Plus en détail

Changements climatiques. Quelles conséquences pour le sud de la Grande Ile?

Changements climatiques. Quelles conséquences pour le sud de la Grande Ile? Changements climatiques Quelles conséquences pour le sud de la Grande Ile? Dr Anne LITTAYE EDF intra ACP 1 2 Les changements climatiques futurs sont simulés à partir de modèles climatiques régionaux. Les

Plus en détail

EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT

EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT (Coefficient : 4 - Durée : 3 heures 30) Matériel autorisé : calculatrice Rappel : Au cours de l épreuve, la calculatrice est autorisée pour réaliser des opérations de

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A PALAU. Micronésie

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A PALAU. Micronésie ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E PALAU Micronésie T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11 A N S L O B J E T D E L E S C A L E P H O T O D E PA N N E A U L A P R O B L É M

Plus en détail

EXPOSITION de la Fondation GOODPLANET : La forêt, une communauté vivante

EXPOSITION de la Fondation GOODPLANET : La forêt, une communauté vivante EXPOSITION de la Fondation GOODPLANET : La forêt, une communauté vivante Compétence : rechercher des informations dans un texte ou sur une photo /50 0 Poster 2 : Qu est-ce qu un arbre? 1. Qu est-ce qui

Plus en détail

Le littoral et le contexte climatique COLLOQUE INTERNATIONAL «LES ENJEUX STRATEGIQUES DES ESPACES MARITIMES» RABAT, 30 NOVEMBRE 2015

Le littoral et le contexte climatique COLLOQUE INTERNATIONAL «LES ENJEUX STRATEGIQUES DES ESPACES MARITIMES» RABAT, 30 NOVEMBRE 2015 Le littoral et le contexte climatique COLLOQUE INTERNATIONAL «LES ENJEUX STRATEGIQUES DES ESPACES MARITIMES» RABAT, 30 NOVEMBRE 2015 Forces motrices de changement du littoral marocain Croissance démographique

Plus en détail

Présentation vidéo d'un campus d'apprentissage ouvert. Banque mondiale. Climat de la science à l action

Présentation vidéo d'un campus d'apprentissage ouvert. Banque mondiale. Climat de la science à l action Présentation vidéo d'un campus d'apprentissage ouvert Présenté par Banque mondiale Climat de la science à l action Adaptation et résilience : L Asie de l Est et le Pacifique Avec Christophe Crepin (Responsable

Plus en détail

Voyage sous les tropiques

Voyage sous les tropiques CYCLE 3 PAVILLON tropical Voyage sous les tropiques Prénom Nom Classe Les régions tropicales Tu découvriras dans ce pavillon les mers et les océans tropicaux. Dans ces régions, la température de l océan

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Corée du Sud DES ALGUES

ACTIVITÉS 8-11 ANS ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Corée du Sud DES ALGUES ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE BUSAN Corée du Sud TYPE AGE ACTIVITÉS 8-11 ANS L OBJET DE L ESCALE DES ALGUES LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la culture des algues peut-elle

Plus en détail

Les risques d érosion et de submersion

Les risques d érosion et de submersion L érosion côtière est un phénomène mondial. En France, un quart des littoraux est actuellement en recul. Que peut-on faire pour se protéger contre les assauts de la mer? Qu est-ce que l érosion marine?

Plus en détail

Avec moi, vole à travers la mangrove

Avec moi, vole à travers la mangrove Avec moi, vole à travers la mangrove La mangrove est une forêt littorale. Les arbres de cette forêt sont des palétuviers, il en existe plusieurs espèces. Les arbres de la mangrove Lorsque tu reconnaîtras

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U HAWAÏ Etats-Unis T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T U N C O L L IE R D E F L E U R S L A P R O B L É M AT IQ U E Comment concilier

Plus en détail

Habiter les littoraux.

Habiter les littoraux. 1 Thème 1 Habiter les littoraux Cours Habiter les littoraux. Des espaces fortement aménagés pour les activités humaines Les plus vastes et modernes s espaces industrialo-portuaires : bassins, quais, terminaux,

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A ÎLES MARSHALL. Micronésie MAISON EN BORD DE MER

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A ÎLES MARSHALL. Micronésie MAISON EN BORD DE MER ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U ÎLES MARSHALL Micronésie T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11 A N S L O B J E T MAISON EN BORD DE MER L A P R O B L É M AT IQ U E Comment comprendre et

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U ÎLE DE WRANGEL Sibérie T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T O U R S P O L A IR E L A P R O B L É M AT IQ U E Quelles menaces pèsent sur

Plus en détail

Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver. Bosserelle

Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver. Bosserelle Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver Bosserelle SOMMAIRE DE L ANIMATION - FEUILLE DE ROUTE 1. Les habitats marins de Wallis et Futuna Diapos 1 à 29-1h Les récifs coralliens Les

Plus en détail

Iris des marais. Eléments nutritifs : eau, sels minéraux. Numéro : 2. Groupe : végétaux. Milieu de vie : bord de l eau

Iris des marais. Eléments nutritifs : eau, sels minéraux. Numéro : 2. Groupe : végétaux. Milieu de vie : bord de l eau 1 3 2 6 4 5 Iris des marais Numéro : 2 Groupe : végétaux Milieu de vie : bord de l eau Eléments nutritifs : eau, sels minéraux Ver de vase Numéro : 4 Groupe : insectes Milieu de vie : eau (larve), air

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E RAJA APMAT Indonésie T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E UNE CRE VET TE L A P R O B L É M AT IQ

Plus en détail

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées pendant le

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées pendant le Ce document présente des notions de base et des définitions abordées pendant le stage. SOMMAIRE La photosynthèse La respiration L évapotranspiration La stratification de la végétation Les types biologiques

Plus en détail

Thème 1 Habiter les littoraux

Thème 1 Habiter les littoraux 1 6 e Thème 1 Habiter les littoraux Vu dans les classes précédentes»» Littoral industrialo-portuaire, littoral touristique CM1 Thème 2 Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France Dans

Plus en détail

Cedre. Déversements en mangroves : survol des caractéristiques, sensibilités sibilités et contraintes opérationnelles.

Cedre. Déversements en mangroves : survol des caractéristiques, sensibilités sibilités et contraintes opérationnelles. Déversements en mangroves : survol des caractéristiques, sensibilités sibilités et contraintes opérationnelles Loïc KERAMBRUN Journée technique du -15 Novembre 2018, Brest. Les déversements d hydrocarbures

Plus en détail

forêts. Impact de l homme sur son environnement : la forêt Observe le document 1. Explique les différents stades de la formation d une forêt?

forêts. Impact de l homme sur son environnement : la forêt Observe le document 1. Explique les différents stades de la formation d une forêt? http://i-profsfr 16a 1 Observe le document 1 Explique les différents stades de la formation d une forêt? 2 Légende le schéma en indiquant les différentes strates de la forêt Strate herbacée - Strate arbustive

Plus en détail

EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS

EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS RÉFLÉCHISSONS AU PHÉNOMÈNE SCIENTIFIQUE Activité 10 La création : créer le sol du soleil, de la pluie, du vent, des animaux, des plantes L altération

Plus en détail

Rapport d activité : Journée Mondiale des Zones Humides RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo

Rapport d activité : Journée Mondiale des Zones Humides RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo Rapport d activité : Journée Mondiale des Zones Humides - 2015 RENATURA et la protection de la mangrove en République du Congo Rénatura Congo www.renatura.org BP 414 Pointe-Noire, (+242)-05-742-42-80 République

Plus en détail

Guide des animations scolaires. Collèges

Guide des animations scolaires. Collèges Guide des animations scolaires Collèges Sommaire Les collèges Niveau 6 ème : les paysages de la dune ou le peuplement des milieux... 25 Niveau 6ème : la biodiversité de la dune ou la diversité des êtres

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U ÎLE DE WRANGEL Sibérie T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T O U R S P O L A IR E L A P R O B L É M AT IQ U E Quelles menaces pèsent

Plus en détail

Les territoires insulaires tropicaux face au risque inondations

Les territoires insulaires tropicaux face au risque inondations Les territoires insulaires tropicaux face au risque inondations LE CONTEXTE CARIBEEN Mer des Caraïbes: 2 ème plus grande mer au monde: 2.515.900 km2; Déclaration de Margarita (12/12/2001) 2, «reconnaissant

Plus en détail

Zones humides et. changement climatique

Zones humides et. changement climatique samedi 29 septembre 2018 Les zones humides face au changement climatique Victimes ou solutions? Zones humides et changement climatique Jean Jalbert L e s z o n e s h u m i d e s L écosystème le plus productif

Plus en détail

1-Tout d abord, lis ce texte qui t en apprendra davantage sur les tortues.

1-Tout d abord, lis ce texte qui t en apprendra davantage sur les tortues. L île de la tortue 1-Tout d abord, lis ce texte qui t en apprendra davantage sur les tortues. Les tortues sont des reptiles. On peut les séparer en 3 catégories; les tortues aquatiques, les tortues terrestres

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A ÎLE SALOMON. Océanie

ACTIVITÉS 8-11 A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A ÎLE SALOMON. Océanie ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E ÎLE SALOMON Océanie T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11 A N S L O B J E T D E L E S C A L E L A T O R T U E M A R IN E L A P R O B L

Plus en détail

Les bandes riveraines

Les bandes riveraines Les bandes riveraines Plan de la présentation 1. Les définitions 2. Les types de cours d eau 3. La classification des vivants 4. L eau brunâtre: Pourquoi? Les milieux aquatiques et terrestres Définitions:

Plus en détail

La rivière et son fonctionnement

La rivière et son fonctionnement La rivière et son fonctionnement Présenté par: Image: MDDEP Section 1: Définitions Section 1 Définitions Qu est-ce qu un bassin versant? C est l ensemble d un territoire drainé par un cours d eau principal

Plus en détail

Aquarium d eau douce, crevettes

Aquarium d eau douce, crevettes Aquarium d eau douce, crevettes Année scolaire 2017-2018 Objectifs généraux prioritaires : Maîtriser le langage et ses usages Produire des écrits variés (rédaction d hypothèses, observations, compte-rendu,

Plus en détail

Voyage sous les tropiques

Voyage sous les tropiques CYCLE 2 PAVILLON tropical Voyage sous les tropiques Prénom Nom Classe Les mers et les océans tropicaux Dans ces mers et océans, la température descend raremment en dessous de 20 C. Relie à la bonne étiquette

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 8 : Sortie sur une plage de galets

FICHE TECHNIQUE 8 : Sortie sur une plage de galets SORTIE SCOLAIRE SUR UNE PLAGE DE GALETS QUESTIONS : COMMENT LES VAGUES ET LES MARÉES INFLUENCENT-ELLES LA PHYSIONOMIE DE LA PLAGE? COMMENT LES PLANTES ET LES ANIMAUX SURVIVENT-ILS DANS CET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

doss er Une plongée dans les lagons

doss er Une plongée dans les lagons Fiche pédagogique Wapiti 292/juillet 2011 doss er Une plongée dans les lagons Les lagons, ça fait rêver! Leurs eaux chaudes et turquoise sont remplies d une faune et flore aux milles couleurs Attrape ton

Plus en détail

PROFESSEUR LYCÉE ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A RAJA APMAT. Indonésie UNE CRE VET TE

PROFESSEUR LYCÉE ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A RAJA APMAT. Indonésie UNE CRE VET TE ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E RAJA APMAT Indonésie T YPE AGE PROFESSEUR LYCÉE L O B J E T D E L E S C A L E UNE CRE VET TE L A P R O B L É M AT IQ U E D

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E ÎLES MARSHALL Micronésie T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E MAISON EN BORD DE MER L A P R O B

Plus en détail

II) LA FORET : DE MULTIPLES RÔLES

II) LA FORET : DE MULTIPLES RÔLES A) Une réserve de la biodiversité Qu est-ce que la biodiversité? C est une contraction de diversité biologique. La biodiversité fait donc référence à la variété du monde vivant. C est la diversité de toutes

Plus en détail

SOS MANGROVE. Qu'est-ce que la mangrove? La mangrove est une forêt de palétuviers située entre la terre et la mer : elle a les pieds dans l'eau.

SOS MANGROVE. Qu'est-ce que la mangrove? La mangrove est une forêt de palétuviers située entre la terre et la mer : elle a les pieds dans l'eau. SOS MANGROVE Année 2010 Par la classe de CE2 de l école du Bourg de Plouzané Qu'est-ce que la mangrove? La mangrove a les pieds dans l eau. Le terme mangrove vient du mot mangro signifiant palétuviers

Plus en détail

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Attendus de fin de cycle Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes. Expliquer

Plus en détail

Guide des animations scolaires. Primaire

Guide des animations scolaires. Primaire Guide des animations scolaires Primaire Sommaire Les primaires Les animations de sensibilisation : ponctuelles Estran, milieu de vie... 9 Le milieu dunaire... 10 Les oiseaux... 11 La mare... 12 Les animations

Plus en détail

Découverte de la laisse de mer

Découverte de la laisse de mer Découverte de la laisse de mer Cycles 2, 3 et 4 Auteur : Carole Bernard (Professeur, RBD) Les laisses de mer sont situées au niveau de la limite haute de la marée et correspondent aux dépôts laissés par

Plus en détail

Etat de la diversité biologique en Algérie

Etat de la diversité biologique en Algérie Ministère de l Aml Aménagement Du Territoire et de l Environnementl Colloque International sur l Efficacitl Efficacité des Evaluations Saida LAOUAR Environnementales dans l Atteinte l des Objectifs du

Plus en détail

Zoo d. Livret pédagogique. Oiseaux. Le Jardin aux. Cycle 3 LE PARC HAUT EN COULEURS

Zoo d. Livret pédagogique. Oiseaux. Le Jardin aux. Cycle 3 LE PARC HAUT EN COULEURS Zoo d Upie Le Jardin aux Oiseaux LE PARC HAUT EN COULEURS Livret pédagogique Cycle 3 La reproduction chez les oiseaux 2 notions à connaitre : Ovipare et vivipare Chez les ovipares Chez les vivipares La

Plus en détail

L OB JE T DE L E SCA L E S A BL E BL A NC E T S A BL E VOL CA NIQUE L A PROBL ÉM ATIQUE DE L E SCA L E

L OB JE T DE L E SCA L E S A BL E BL A NC E T S A BL E VOL CA NIQUE L A PROBL ÉM ATIQUE DE L E SCA L E ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U PAPEETE France T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11 A N S L O B J E T S A B L E B L A N C E T S A B L E V O L C A NIQ U E L A P R O B L É M AT IQ U E Comment

Plus en détail

Découvre l eider. Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Janvier 2016 COMPÉTENCES BUT MATÉRIEL DÉROULEMENT. Rubrique : Sur la piste.

Découvre l eider. Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Janvier 2016 COMPÉTENCES BUT MATÉRIEL DÉROULEMENT. Rubrique : Sur la piste. Rubrique : Sur la piste Page : 6-7 Titre : L eider à tête grise Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Janvier 2016 Découvre l eider COMPÉTENCES Français : Lire des textes variés. Sciences : Explorer

Plus en détail

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer?

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Le corail est menacé.. comment l'expliquer? FICHE ACTIVITES Le corail est menacé... comment l'expliquer? ACTIVITE

Plus en détail

THEME 3 «Habiter les littoraux»

THEME 3 «Habiter les littoraux» THEME 3 «Habiter les littoraux» Problématiques : - Quelles sont les différentes façons d occuper les littoraux? - Comment vivre sur le littoral tout en respectant l environnement? 1. Les littoraux attirent

Plus en détail

Aménagment du bief et de la Manse entre l étang et la rue du moulin

Aménagment du bief et de la Manse entre l étang et la rue du moulin Aménagment du bief et de la Manse entre l étang et la rue du moulin Le bras de rivière, qui s écoule depuis l étang jusque la rue du moulin, était en très mauvais état : Les berges étaient constituées

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U ÎLE CLIPPERTON France T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T LES DÉCHET S L A P R O B L É M AT IQ U E En quoi l île de Clipperton est-elle

Plus en détail

Crapaud de Fowler. (Anaxyrus fowleri) En voie de disparition. Description. Cycle de vie. Habitat et répartition

Crapaud de Fowler. (Anaxyrus fowleri) En voie de disparition. Description. Cycle de vie. Habitat et répartition Crapaud de Fowler (Anaxyrus fowleri) En voie de disparition Description Crapaud de taille moyenne, atteignant environ 5 à 11 cm de longueur Gris à taches brun foncé, habituellement avec trois verrues ou

Plus en détail

Habiter les littoraux

Habiter les littoraux 1 Thème 1 6 e 2 sous-thèmes 12 heures Habiter les littoraux»» Littoral industrialo-portuaire»» Littoral touristique Les grandes notions du thème Sommaire des ressources Activités Vocabulaire Chiffres Mise

Plus en détail

Nous n offrons pas de copie imprimée du rallye, à vous de le reproduire sur papier standard, 8.5 x 11, pour votre projet.

Nous n offrons pas de copie imprimée du rallye, à vous de le reproduire sur papier standard, 8.5 x 11, pour votre projet. Pour son édition 2019, le Mois de l arbre et des forêts se déroulera sous le thème #faitdebois. L Association forestière de l Abitibi-Témiscamingue est heureuse de mettre à la disposition de ses partenaires

Plus en détail

PROFESSEUR LYCÉE ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER. En quoi la mangrove est-elle importante pour les populations?

PROFESSEUR LYCÉE ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER. En quoi la mangrove est-elle importante pour les populations? ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE PROFESSEUR LYCÉE L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle

Plus en détail

A2- Comment le peuplement d un milieu change-t-il en fonction des saisons?

A2- Comment le peuplement d un milieu change-t-il en fonction des saisons? A2- Comment le peuplement d un milieu change-t-il en fonction des saisons? Ce que nous savons : A la belle saison, les végétaux et les animaux sont abondants dans les milieux de vie. A l inverse, en hiver,

Plus en détail

Nom : Groupe : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire. Répartition des questions par univers et pondération science et technologie

Nom : Groupe : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire. Répartition des questions par univers et pondération science et technologie Nom : Groupe : Date : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire Répartition des questions par univers et pondération science et technologie Nombre de Univers Univers Univers Univers Pondération

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre des éco-délégués du LPO Elfort de Mana avec Johan Chevalier de la réserve de l'amana à Yalimapo le mardi 3 novembre 2015

Compte-rendu de la rencontre des éco-délégués du LPO Elfort de Mana avec Johan Chevalier de la réserve de l'amana à Yalimapo le mardi 3 novembre 2015 Compte-rendu de la rencontre des éco-délégués du LPO Elfort de Mana avec Johan Chevalier de la réserve de l'amana à Yalimapo le mardi 3 novembre 2015 Dans l atelier qui nous a été présenté par Johan Chevalier

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U GALAPÀGOS Equateur T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T U N P O S T E R D E P IN S O N S L A P R O B L É M AT IQ U E Quels sont les

Plus en détail

UE Environnement littoral

UE Environnement littoral ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Master EGB, master 1 semestre 1 UE Environnement littoral Lieu : Laboratoire de Géomorphologie et Environnement Littoral, Dinard. Dates : 3 au 7 décembre 2012 Inscriptions

Plus en détail

CM1 CM2 6e. Connaissances et compétences: Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants: classification des animaux avec emboîtements

CM1 CM2 6e. Connaissances et compétences: Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants: classification des animaux avec emboîtements CLASSER les organismes vivants, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes D1 Utiliser différents langages (tableau, groupes) D4 Observer pour classer Utiliser

Plus en détail

Bio-indicateurs. La Pêche révèle votre

Bio-indicateurs. La Pêche révèle votre Bio-indicateurs La Pêche révèle votre 1/ La 1ère catégorie, paradis des truites! La 1ère catégorie comprend principalement les eaux peuplées de truites : - rivières et lacs d altitudes et de piémont -

Plus en détail

Vers l adaptation : survol des connaissances

Vers l adaptation : survol des connaissances Vers l adaptation : survol des connaissances Présentation : Christian Simard et Yanick Gendreau Source : Ouranos Présenté à Québec, le 5 décembre 2015 2 Cette présentation est une adaptation des documents

Plus en détail

ADAPTATION DES FORÊTS LITTORALES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : LES MANGROVES DU SUD VIÊT-NAM, À L ÉPREUVE DES RISQUES NATURELS

ADAPTATION DES FORÊTS LITTORALES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : LES MANGROVES DU SUD VIÊT-NAM, À L ÉPREUVE DES RISQUES NATURELS SESSION 3 : DES EXEMPLES DE VALEURS PARTICULIÈRES : CARBONE, PROTECTION, PAYSAGE, FAUNE, FLORE ADAPTATION DES FORÊTS LITTORALES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : LES MANGROVES DU SUD VIÊT-NAM, À L ÉPREUVE DES

Plus en détail

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces 1. Reliez les caractéristiques d un être vivant données dans la colonne de gauche avec les énoncés correspondants de la colonne de droite.

Plus en détail

Chapitre. Les roches sédimentaires, archives du passé. Les options pédagogiques du chapitre

Chapitre. Les roches sédimentaires, archives du passé. Les options pédagogiques du chapitre Chapitre 9 Les roches sédimentaires, archives du passé Les options pédagogiques du chapitre Après avoir étudié la notion de sédimentation, il est possible maintenant d'utiliser les informations contenues

Plus en détail

Les stratégies de gestion du trait de côte

Les stratégies de gestion du trait de côte Face à l érosion et à l avancée de la mer dans les terres, plusieurs stratégies s offrent à nous. Chacune d entre elles a ses avantages et ses inconvénients. Ce cours nous les détaille afin de mieux comprendre

Plus en détail

Journée d Etude. Littoral Marocain et Changement Climatique

Journée d Etude. Littoral Marocain et Changement Climatique Faculté Polydisciplinaire de Larache Journée d Etude Littoral Marocain et Changement Climatique Par Bouchta EL MOUMN bmoumni@uae.ma & bmoumni@yahoo.fr Doyen de la FP Larache - Professeur à l Université

Plus en détail

Présentation de la maquette Le 22/06/2017

Présentation de la maquette Le 22/06/2017 Présentation de la maquette Le 22/06/2017 Dans le cadre de la réalisation d une maquette pédagogique représentant le bassin versant de l île Ouen, il était prévu qu une présentation de cet outil soit réalisée

Plus en détail

PROFESSEUR A N S

PROFESSEUR A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U LES AÇORES Portugal T YPE AGE PROFESSEUR 11-15 A N S L O B J E T UN HARPON L A P R O B L É M AT IQ U E En quoi la baleine est-elle un exemple

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E PALAU Micronésie T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E P H O T O D E PA N N E A U L A P R O B L É

Plus en détail

EUTROPHISATION SUPPORT de L'ANIMATION Fiche enseignant Propriété intellectuelle : GIPREB Conception et réalisation : Tralalere

EUTROPHISATION SUPPORT de L'ANIMATION Fiche enseignant Propriété intellectuelle : GIPREB Conception et réalisation : Tralalere EUTROPHISATION SUPPORT de L'ANIMATION 2014 Fiche enseignant Propriété intellectuelle : GIPREB Conception et réalisation : Tralalere ÉTAPE 1 : LAGUNE EN FONCTIONNEMENT NORMAL Dans une lagune à l écosystème

Plus en détail

Devenir des effluents de la crevetticulture au sein des mangroves de Nouvelle-Calédonie

Devenir des effluents de la crevetticulture au sein des mangroves de Nouvelle-Calédonie Devenir des effluents de la crevetticulture au sein des mangroves de Nouvelle-Calédonie 2008 2012 La mangrove Généralités Répartition mondiale des mangroves (en vert) (source : WCMC, 1997) -Sur près de

Plus en détail

CHAPITRE 3 DEFINITION DES RISQUES LITTORAUX

CHAPITRE 3 DEFINITION DES RISQUES LITTORAUX CHAPITRE 3 DEFINITION DES RISQUES LITTORAUX SOMMAIRE DESCRIPTIONS DES PHENOMENES ET DES RISQUES LITTORAUX 1. LE PHENOMENE D EROSION... 1 1.1. Généralités... 1 1.2. Les facteurs de l érosion cotière...

Plus en détail

Livret pédagogique. Carnet d activités Les richesses de la forêt. Nom : Base Nature et Randonnée. Chèr(e) aventurier(e),

Livret pédagogique. Carnet d activités Les richesses de la forêt. Nom : Base Nature et Randonnée. Chèr(e) aventurier(e), Livret pédagogique La Petite Suisse d Élincourt Carnet d activités Les richesses de la forêt Nom : _ Prénom : _ À partir de 8 ans Chèr(e) aventurier(e), Bienvenue sur le massif forestier de Thiescourt.

Plus en détail

RESSOURCES ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER. En quoi la mangrove est-elle importante pour les populations?

RESSOURCES ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA. Philippines UN PALÉTUVIER. En quoi la mangrove est-elle importante pour les populations? ÉCHOS D ESCALE LA MALLE À SOUVENIRS DE TARA L IE U DE L ESCALE MANILLE Philippines TYPE AGE RESSOURCES L OBJET DE L ESCALE UN PALÉTUVIER LA PROBLÉMATIQUE DE L ESCALE En quoi la mangrove est-elle importante

Plus en détail

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Les oursins sont des êtres vivants marins : ils vivent dans l eau et se reproduisent dedans.

Plus en détail

Assemblée communautaire 4

Assemblée communautaire 4 Assemblée communautaire 4 Activité 19 Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances, l état d esprit. Objectifs : Comprendre

Plus en détail

La laisse de mer, un écosystème vivant à préserver

La laisse de mer, un écosystème vivant à préserver La laisse de mer, un écosystème vivant à préserver Qu est-ce qu une laisse de mer? On appelle laisse de mer l ensemble des éléments déposés sur la plage par la mer à chaque marée. Composée de déchets naturels

Plus en détail

LE TRESOR DE LA BAIE Phare. Arrivée au Trésor de la Baie. Gorge blanche. Pont. Château Dubuc. Prison. Départ. Caravelle

LE TRESOR DE LA BAIE Phare. Arrivée au Trésor de la Baie. Gorge blanche. Pont. Château Dubuc. Prison. Départ. Caravelle LE TRESOR DE Gorge blanche 10 11 LA BAIE Prison 12 13 14 18 17 16 15 Château Dubuc 19 20 21 22 23 24 Phare 29 28 27 26 25 30 Pont 35 34 33 31 32 9 8 7 36 6 5 4 3 2 1 Départ Arrivée au Trésor de la Baie

Plus en détail

PROFESSEUR 8-11A N S BUENOS AIRES ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. Argentine LE L AS SO DE GAUCHO

PROFESSEUR 8-11A N S BUENOS AIRES ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. Argentine LE L AS SO DE GAUCHO ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U BUENOS AIRES Argentine T YPE AGE PROFESSEUR 8-11A N S L O B J E T LE L AS SO DE GAUCHO L A P R O B L É M AT IQ U E En quoi la surconsommation

Plus en détail

La forêt, une communauté vivante

La forêt, une communauté vivante Qu est-ce qu un arbre? - Cite au moins deux éléments nécessaires au développement de l arbre? - Relève deux éléments participant au processus de photosynthèse. - Quel élément, essentiel à la vie, l arbre

Plus en détail

Qu est-ce-qu une forêt?

Qu est-ce-qu une forêt? 1 L écosystème Qu est-ce-qu une forêt et qu est-ce-que l écosystème forestier? 1 La forêt fut le premier milieu protégé (forêt de Fontainebleau en 1849). Elle représente «la nature» par excellence. Les

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E ÎLE SALOMON Océanie T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E L A T O R T U E M A R IN E L A P R O B L

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U GAYAQUIL Equateur T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T UNE PELUCHE DE L AMA L A P R O B L É M AT IQ U E Quels sont les enjeux de développement

Plus en détail