Rougeole au CHU Dijon Retour d expérience. 3 ème journée Bourgogne-Franche-Comté des EOH et présidents de CLIN Dr ASTRUC SEHH CHU Dijon / CPIAS BFC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rougeole au CHU Dijon Retour d expérience. 3 ème journée Bourgogne-Franche-Comté des EOH et présidents de CLIN Dr ASTRUC SEHH CHU Dijon / CPIAS BFC"

Transcription

1 Rougeole au CHU Dijon Retour d expérience 3 ème journée Bourgogne-Franche-Comté des EOH et présidents de CLIN Dr ASTRUC SEHH CHU Dijon / CPIAS BFC

2 1. LA ROUGEOLE EN BREF - Incubation 10 à 12j: - 1. Prodromes >3-4 jrs Fièvre, rhume, conjonctivite, toux fatigue +/- Koplick PUIS - 2. Eruption cutanée maculo papulomateuse > 4-5 jours Complications (épidémie 2018 : 10%) - pneumopathie - neurologique(encéphalites) - Rougeole néonatale <1 an Immuno déprimés Femme enceinte >20 ans CONTAGIOSITE Jours av. > 5 Jours ap. éruption Transmission AIR +++ Contact

3 2. RECOMMANDATIONS VACCINALES Vaccination très efficace : protège de la maladie dans près de 100% des cas après 2 doses. Objectif de la généralisation de la vaccination : élimination de la maladie (95% des enfants vaccinés avec 2 doses). Professionnels de santé Recommandations générales (En priorité : personnels des services accueillant des sujets à risque de rougeole grave.) Enfants nés après le 1er janvier 2018 : vaccination obligatoire => 2 doses entre 12 et 18 mois. Toute personne née après 1980 doit être vaccinée 2 doses. Nés en 1980 ou après : mise à jour du calendrier vaccinal selon reco. générales. Nés avant 1980, non vaccinés et sans antécédent connu de rougeole : 1 dose de vaccin trivalent.

4 3. EPIDEMIE 2018 EN FRANCE 2805 cas 23% hospitalisés 3 décès 2280 cas déclaré s 2 doses 1 dose Non vacciné Statut vaccinal >15 ans <1an 1-14 ans Plusieurs foyers nosocomiaux détectés Age BFC

5 4. PREVENTION EN MILIEU DE SOIN Vaccination des professionnels Nés après 1980 : objectif = 2 Injections. obtenir 2 doses sûres Nés avant 1980 : sans ATCD ou ATCD de rougeole douteux non vaccinés => vaccination. (Contrôle sérologique n est pas requis) Mesures barrières Limiter le nombre de contact Précaution AIR + Hygiène des mains Prévention post-exposition Vaccination post exposition (dans les 72h) Immunoglobuline polyvalente post-exposition

6 SEHH SEHH 1 Vaccin Post exposition PCR + Cellule crise 9 Vaccin Post exposition 5. REX ROUGEOLE AU CHU AVRIL=> MAI 2018 Prodromes Eruption ans, non vacciné Comptage familial Arrive diagnostic posé Complications : kératire + atteinte pulm & Hépatique Enquête - Isolement en box immédiat - Précaution AIR mais Quel masque? Aération box? - Pas de patient contact - 5 professionnels contact Médecine du travail - Vérification du statut vaccinal CH CHALON Enquête Professionnels contact - Tous informés - 28 Patients contact - 10 nés ap 80 => info +/- vaccin - 2 Immunodéprimés =>Ig polyv autres informés CH CHALON 25 ans, IDE contact vaccination post expo Masque non systématique pendant les prodromes 25 ans, Interne MG 1 injection vaccinale A travaillé le 25/04 mais non recensé comme contact

7 ROUGEOLE AU CHU AVRIL=> MAI 2018 Cellule crise 9 Vaccin. post exposition PCR+ : souche sauvage 0 nouveau cas lié Prodromes Eruption CH CHALON

8 ROUGEOLE AU CHU AVRIL-> JUIN 2018 Actions complémentaires Procédure générale de prise en charge des cas Message d alerte par mail TOUS PROFESSIONNELS Plan de communication (Affichage / Intranet / revue interne La CHUette / Bulletin salaire) Rappel vaccin => né ap 80 = 2injections né av 80 = ATCD de rougeole ou vaccin Vérification du statut vaccinal de 4500 dossiers par la médecine du travail : + Vaccination par le centre de vaccination. => 270 vaccinations Brancardier, né en 1971, pas de notion sûre de rougeole ni de vaccination Au total

9 Au total - transmission des messages «Ministère / Autorités de santé» => Echec - Absence de requêtes informatisés sur les dossiers => Difficultés de vérification du statut vaccinal des agents par la médecine du travail - Globalement pas d opposition à la vaccination contre la rougeole mais défaut d information, défaut dans la démarche individuelle pour vérifier son statut vaccinal - Sur ces 2 points : CVE, la solution? - Problématique de la vaccination des étudiants/stagiaires - Plus grande efficacité d une communication à tous les agents intégrant un volet sur les cas «locaux» et d une démarche pro-active - Compréhension des précautions AIR et attention lecture des recommandations nationales.

10 ROUGEOLE toujours Eurosurveillance juin 2018 Ça aurait pu être pire!!!

11 Contexte Porto : Epidémie de rougeole dans un centre hospitalier professionnels. Au Portugal : Rougeole doit être signalée Bonne couverture vaccinale 96% à 5ans HCW : vaccination fortement recommandée (2 inj.)

12 Description de l épidémie Définition des cas 1 ère période : définition classique Critères cliniques: fièvre + éruption maculopapuleuse + 1 des 3 s suivants : toux, coryza, conjonctivite. Possible = critères cliniques Probable = possible + lien épidémiologique Confirmés = abs de vaccination récente+ clinique/épidémio + bio 2 ème période (16 mars) Changement de définition devant la survenue de cas «atypiques» éruption maculopapuleuse OU fièvre+ 1 des 3 s.

13 13/03 Signalement épidémie. 24 cas, tous en lien avec le service d accueil des urgences Le CNR a confirmé les 2 premiers cas Investigation épidémiologique rétrospective Identification du cas index : patiente européenne (pays avec épidémie en cours)

14 Epidémie 211 cas : 96 confirmés (dont 86 HCW) 82 probables- 33 possibles Pendant la même période 405 cas signalés au niveau national 109 confirmés

15

16 Mesures de contrôle Prise en charge des cas : précautions AIR + Renforcement HDM + filtration air HEPA mobiles Eviction des cas HCW => 5 jours ap éruption si pas de complication et régression des symptômes Prophylaxie post-exposition (vaccin ou IG polyv) patients et HCW HCW 1172 vaccins effectués Patients : 500 contact - 73 vaccins 68 Ig Demande de vérification du statut vaccinal étudiants Alerte locale (cas communautaires => investigation) Information régulière au niveau national

17 Discussion Portugal : 12 ans sans épidémie, bonne couverture vaccinale 2017 : épidémie suite à un cas importé Rougeole atypique chez les vaccinés : cas moins repérés? mais la transmission persiste La majorité des cas sont vaccinés selon les recommandations : Hypothèse diminution de l efficacité vaccinale avec le temps lorsque le virus ne circule plus Comment sont récupérées les infos sur le statut vaccinal? Epidémie France 2 doses 1 dose Non vacciné Statut vaccinal

18

Gestion d une épidémie de rougeole

Gestion d une épidémie de rougeole Gestion d une épidémie de rougeole Expérience du CHU de Bordeaux 14 ème journée de rencontre des correspondants en hygiène de Nouvelle-Aquitaine Contexte de la rougeole Extraits Tuto Rougeole CPIAS-NA

Plus en détail

MISE AU POINT SUR LA ROUGEOLE

MISE AU POINT SUR LA ROUGEOLE Direction Veille/Sécurité Sanitaire et Environnementale Département Veille et Alertes MISE AU POINT SUR LA ROUGEOLE La rougeole est surveillée par le réseau Sentinelles (Inserm U707) depuis 1985 et est

Plus en détail

Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial.

Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial. 13ème journée régionale de formation 25 novembre 2008 Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial. F. Bureau-Chalot 1, N. Oud 1, N. Lévêque 2, V. Brodard 2, O.Bajolet 1, C. de Champs

Plus en détail

Epidémie de rougeole avec transmission nosocomiale Provence-Alpes-Côte d Azur et Principauté de Monaco, mars - mai 2008

Epidémie de rougeole avec transmission nosocomiale Provence-Alpes-Côte d Azur et Principauté de Monaco, mars - mai 2008 Epidémie de rougeole avec transmission nosocomiale Provence-Alpes-Côte d Azur et Principauté de Monaco, mars - mai 2008 Franck Sillam Epidémiologiste PROFET Cellule interrégionale d épidémiologie Sud 9

Plus en détail

La rougeole en France en 2009 Exemples d épidémies nosocomiales

La rougeole en France en 2009 Exemples d épidémies nosocomiales La rougeole en France en 2009 Exemples d épidémies nosocomiales C Meffre 1, I Parent 2, S Alsibaï 1, F Sillam 3 1 InVS Cire Est, 2 InVS St Maurice, 3 InVS Cire Sud 8 octobre 2009 Introduction Infection

Plus en détail

Cas de rougeole en établissement de santé. Quelle vaccination? Elisabeth Bouvet HAS

Cas de rougeole en établissement de santé. Quelle vaccination? Elisabeth Bouvet HAS Cas de rougeole en établissement de santé Quelle vaccination? Elisabeth Bouvet HAS Liens d intérêt Pas de lien d intérêt financier Présidente du comité technique des vaccinations Cas clinique Mme X, 25

Plus en détail

Gestion des alertes pour rougeole dans un Centre Hospitalier Universitaire

Gestion des alertes pour rougeole dans un Centre Hospitalier Universitaire Gestion des alertes pour rougeole dans un Centre Hospitalier Universitaire H Marini, V Merle, MP Tavolacci, C Brifault, AM Coulon, I Jozefacki, C Lebaron, V Nardin, T Petel, P Czernichow Département d'épidémiologie

Plus en détail

CAS SECONDAIRE DE ROUGEOLE CHEZ UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ VACCINÉ AVEC UN ANTÉCÉDENT DE LYMPHOME HODGKINIEN

CAS SECONDAIRE DE ROUGEOLE CHEZ UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ VACCINÉ AVEC UN ANTÉCÉDENT DE LYMPHOME HODGKINIEN CAS SECONDAIRE DE ROUGEOLE CHEZ UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ VACCINÉ AVEC UN ANTÉCÉDENT DE LYMPHOME HODGKINIEN MN. Billard, MSc 1, JR. Ndong, PhD 1, F. Durandin MD 2, V. Morange, MD 3, E. Morvan, MSc 1 1.

Plus en détail

Rougeole Point épidémiologique Conduite à tenir en pratique

Rougeole Point épidémiologique Conduite à tenir en pratique Rougeole Point épidémiologique Conduite à tenir en pratique 7 ème journée prévention du risque infectieux en EHPAD 18/10/2018 Dr Maeva Lefebvre Maladies Infectieuses et Tropicales Centre de Prévention

Plus en détail

L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE

L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE Anne Bernadou,Stéphanie Vandentorren Santé publique France - Nouvelle-Aquitaine, 14 ème journée de rencontre des correspondants en hygiène de Nouvelle-Aquitaine,

Plus en détail

Rougeole Situation épidémiologique en Rhône-Alpes

Rougeole Situation épidémiologique en Rhône-Alpes Rougeole Situation épidémiologique en Rhône-Alpes JRVS Lyon 23 juin 2011 Geneviève DENNETIERE Contagiosité et sévérité de la rougeole Un des virus les plus transmissibles et les plus contagieux de l ensemble

Plus en détail

La Rougeole en Aquitaine

La Rougeole en Aquitaine MAPAR 2017 ANTISEPSIE EN REANIMATION La Rougeole en Aquitaine Dr Henri DELELISFANIEN PH Directeur Médical SAMU 86 Dr Sarah THEVENOT MCUPH Unité d Hygiène Hospitalière Mme Elise BENYAYER Directeur Adjointe

Plus en détail

Aspects cliniques et vaccination. Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin

Aspects cliniques et vaccination. Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin Epidémie de rougeole: Aspects cliniques et vaccination Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin Rougeole au 21 ème siècle Il y a > 20 ans:

Plus en détail

ALERTE ROUGEOLE 2018

ALERTE ROUGEOLE 2018 Réunion régionale 05/04/2018 Dr V Ronin ALERTE ROUGEOLE 2018 Généralités sur la rougeole Mesures de contrôle Recommandations vaccinales Actions menées et supports Rappels 2 Maladie à déclaration obligatoire

Plus en détail

Surveillance épidémiologique de la rougeole en France

Surveillance épidémiologique de la rougeole en France Surveillance épidémiologique de la rougeole en France Rencontres de Santé publique France, 30 mai 2018 Denise Antona, Fatima Aït Belghiti, DMI Cette intervention est faite en tant que personnel de Santé

Plus en détail

Concours de Médecin Territorial Épreuve écrite du jeudi 7 février 2013 Corrigé Présentation administrative : 2 points Qualités rédactionnelles, gramma

Concours de Médecin Territorial Épreuve écrite du jeudi 7 février 2013 Corrigé Présentation administrative : 2 points Qualités rédactionnelles, gramma Concours de Médecin Territorial Épreuve écrite du jeudi 7 février 2013 Corrigé Présentation administrative : 2 points Qualités rédactionnelles, grammaticales et syntaxe : 4 points Idées développées, décisions,

Plus en détail

Épidémie de rougeole dans la région Paca

Épidémie de rougeole dans la région Paca Incidence pour 100 000 habitants Épidémie de rougeole dans la région Paca Une épidémie de rougeole sévit en France depuis début 2008 et la circulation du virus s est intensifiée en début d année 2010.

Plus en détail

Journées d Actualités Thérapeutiques Le 3 Décembre 2012

Journées d Actualités Thérapeutiques Le 3 Décembre 2012 Journées d Actualités Thérapeutiques Le 3 Décembre 2012 Dr Charlotte BIRON Infectiologue Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Responsable du Centre de Vaccinations Polyvalentes du CHU de Nantes

Plus en détail

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE SF2H - juin 2017 CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE Dominique Abiteboul, Marie-Cécile Bayeux-Dunglas Atelier GERES, SF2H Cas de varicelle à l hôpital La cadre du service vous signale qu un enfant

Plus en détail

Paul, 16 ans ½, vu aux urgences le 23 mars pour : Fièvre 38,5-39 C depuis 5 jours (18 mars) Conjonctivite Eruption maculo-papuleuse généralisée ayant

Paul, 16 ans ½, vu aux urgences le 23 mars pour : Fièvre 38,5-39 C depuis 5 jours (18 mars) Conjonctivite Eruption maculo-papuleuse généralisée ayant Paul, 16 ans ½, vu aux urgences le 23 mars pour : Fièvre 38,5-39 C depuis 5 jours (18 mars) Conjonctivite Eruption maculo-papuleuse généralisée ayant débuté au visage il y a 48h (21 mars) Asthénie +++

Plus en détail

L épidémie de Rougeole La situation en Bretagne Intérêts et limites du signalement

L épidémie de Rougeole La situation en Bretagne Intérêts et limites du signalement L épidémie de Rougeole La situation en Bretagne Intérêts et limites du signalement Journée régionale de veille sanitaire 15 novembre 2011 - RENNES Dr Dominique LE GOFF - ARS Bretagne XX/XX/XX Le contexte

Plus en détail

MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ @MinSoliSante Suis-je protégé contre la rougeole? La rougeole est une des maladies infectieuses les plus contagieuses Un malade peut contaminer jusqu à 20 personnes

Plus en détail

Risque épidémique hospitalier des maladies respiratoires à prévention vaccinale

Risque épidémique hospitalier des maladies respiratoires à prévention vaccinale Risque épidémique hospitalier des maladies respiratoires à prévention vaccinale Journée d information pour les représentants des usagers 22 novembre 2018 Agnès Gaudichon Grippe saisonnière Généralités

Plus en détail

Situation actuelle de la rougeole en Europe et en France

Situation actuelle de la rougeole en Europe et en France Situation actuelle de la rougeole en Europe et en France Franck Sillam 1, Caroline Six 2, Isabelle Parent du Châtelet 3 1 Epidémiologiste PROFET Cellule interrégionale d épidémiologie Sud, 2 Epidémiologiste

Plus en détail

NOTE AUX PROFESSIONNELS DE SANTE

NOTE AUX PROFESSIONNELS DE SANTE Direction de la veille et de la sécurité sanitaire Affaire suivie par : Dr Frédéric Munoz / Francine Do Monte Tél : 02 62 93 94 15 Saint-Denis, le 1 er février 2019 NOTE AUX PROFESSIONNELS DE SANTE DEBUT

Plus en détail

UNE ÉRUPTION MORBILLIFORME

UNE ÉRUPTION MORBILLIFORME UNE ÉRUPTION MORBILLIFORME Société de Franche Comté de Médecine: le 16/12/10 C. Laresche, Dr A.S. Dupond Faucher Jeune fille de 16 ans Pas d ATCD mis à part une allergie au paracétamol HDLM: Hyperthermie

Plus en détail

L ALERTE AU NIVEAU DE LA CIRE : L EXEMPLE DE L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE

L ALERTE AU NIVEAU DE LA CIRE : L EXEMPLE DE L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE L ALERTE AU NIVEAU DE LA CIRE : L EXEMPLE DE L ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE EN NOUVELLE-AQUITAINE Anne Bernadou Santé publique France - Nouvelle-Aquitaine, European Programme for Intervention Epidemiology Training

Plus en détail

Diane Baldovini SAU Adultes CHU Nord 22 mars 2013 COPACAMU

Diane Baldovini SAU Adultes CHU Nord 22 mars 2013 COPACAMU Épidémie de rougeole : Analyse descriptive et comparative des patients Rroms et non Rroms admis à l Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille entre le 1 er octobre 2010 et le 30 septembre 2011 Diane

Plus en détail

LA ROUGEOLE SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE MARS 2018

LA ROUGEOLE SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE MARS 2018 LA ROUGEOLE SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE MARS 2018 Réunion régionale obligation vaccinale et situation rougeole 05/04/2018 Santé Publique France CIRE Auvergne-Rhône-Alpes SITUATION DE LA ROUGEOLE DANS LE

Plus en détail

Rougeole, le retour. Journée régionale des rencontres de santé publique en Pays de la Loire vendredi 29 juin 2018

Rougeole, le retour. Journée régionale des rencontres de santé publique en Pays de la Loire vendredi 29 juin 2018 Rougeole, le retour Journée régionale des rencontres de santé publique en Pays de la Loire vendredi 29 juin 2018 - Hélène LEPOIVRE, Cellule de veille et alerte - Pascaline LOURY, CIRE Le retour d une épidémie

Plus en détail

Être vacciné pour se protéger et protéger

Être vacciné pour se protéger et protéger Être vacciné pour se protéger et protéger Dr EMILIA FRENTIU Maladies infectieuses et tropicales CHU Nancy 26.06.2014 Cadre général Les vaccinations dans le milieu du travail sont régies par 2 réglementations

Plus en détail

Rougeole. Dynamique de l épidémie en France, e journée régionale de veille sanitaire (JRVS) Aquitaine Artigues-près-Bordeaux, 8/12/11

Rougeole. Dynamique de l épidémie en France, e journée régionale de veille sanitaire (JRVS) Aquitaine Artigues-près-Bordeaux, 8/12/11 2 e journée régionale de veille sanitaire (JRVS) Aquitaine Artigues-près-Bordeaux, 8/12/11 Rougeole Dynamique de l épidémie en France, 2008-2011 Denise Antona InVS, Saint-Maurice, France Faisabilité de

Plus en détail

Rougeole Expérience de l hôpital Trousseau (AP-HP)

Rougeole Expérience de l hôpital Trousseau (AP-HP) Rougeole Expérience de l hôpital Trousseau (AP-HP) Pr Mathie LORROT, Dr Béatrice SALAUZE Equipe Opérationnelle d Infectiologie Equipe Opérationnelle d Hygiène Hôpital Armand Trousseau Virus de la rougeole

Plus en détail

Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD

Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD Maladies contagieuses transmissibles à l hôpital et en EHPAD Epidémiologie et conduite à tenir autour d un cas Dr JAFFUEL Sylvain Définitions Maladies infectieuses à transmission directe inter-humaine

Plus en détail

Vaccination des professionnels de santé

Vaccination des professionnels de santé Vaccination des professionnels de santé Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France Priorités pour les personnes responsables de la prévention du risque nosocomial? Evidente = mise en œuvre des moyens nécessaires

Plus en détail

M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles

M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles Publié le 20/07/2017 Indications des vaccinations en post-exposition M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles Le guide du Haut Conseil de santé publique pour l immunisation

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UN CAS DE ROUGEOLE

CONDUITE A TENIR DEVANT UN CAS DE ROUGEOLE SAINT- ANTOINE CONDUITE A TENIR DEVANT UN CAS DE ROUGEOLE Référence : CAT/SOINS/RISQUES/01-2011 Page 1/9 Version : 1 REDACTION TABLEAU DE VALIDATION NOM DATE VISA Dr F. Barbut, Dr Bignebat, Dr Ch. Caron,

Plus en détail

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE COQUELUCHE

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE COQUELUCHE CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE COQUELUCHE Dominique Abiteboul, Marie-Cécile Bayeux-Dunglas Atelier GERES-INRS, SF2H Un cas suspect Le 15/12/16, une interne en Maternité signale une toux isolée et

Plus en détail

Enquête Rougeole 2018

Enquête Rougeole 2018 Enquête Rougeole 2018 Dans le contexte régional d épidémie de rougeole, cette enquête avait pour but de réaliser un état des lieux des actions mises en place au sein des établissements de santé afin de

Plus en détail

Veille sanitaire n 62 : Rougeole

Veille sanitaire n 62 : Rougeole Veille sanitaire n 62 : Rougeole Page 1 / Date d application : GEN-COM1-ENR00-68 Version : 1.0 2018-05-03 Bonjour, En raison d une actualité critique sur la rougeole et profitant de la semaine européenne

Plus en détail

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS Plusieurs situations: Prévention au quotidien (1) Plan de lutte défini par le ministère, procédures,

Plus en détail

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Fiche CAT Epidémiologie Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Carte d identité du virus Morbillivirus, virus à ARN enveloppé, de la famille des Paramyxoviridae.

Plus en détail

CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE A LA MATERNITE

CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE A LA MATERNITE CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE A LA MATERNITE Solweig Gerbier Colomban Unité d Hygiène et Epidémiologie Groupement hospitalier Nord Journée MATER 29/09/2016 Le 17 mai 2013 La cadre du secteur salle d accouchements

Plus en détail

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Dr Claire AUDINET-BYHET Gériatre Dr Stéphanie ROCHON-EDOUARD Praticien

Plus en détail

Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009

Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009 Cellule interrégionale d'épidémiologie Centre Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009 Sandra AYMERIC 24 septembre 2009 Description de l épisode Début de l épidémie:

Plus en détail

De l importance du signalement

De l importance du signalement De l importance du signalement Journée de formation en Hygiène Hospitalière 20 Nov 2015 Dr Clément Legeay UPLIN CHU d Angers Les infections associées aux soins Une infection est dite associée aux soins

Plus en détail

Rougeoles et Coqueluches nosocomiales

Rougeoles et Coqueluches nosocomiales Rougeoles et Coqueluches nosocomiales JR Zahar, MD, PhD Micobiologie Hygiène Hospitalière GHU Necker Enfants Malades, Université Paris Descartes Journées Nationales d Infectiologie, 15 Juin 2012, Tours

Plus en détail

Numéro thématique : Rougeole

Numéro thématique : Rougeole CELLULE DE L INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE EN RÉGIONS HAUTE ET BASSE NORMANDIE Bulletin de veille sanitaire N 1 / Septembre 2010 Numéro thématique : Rougeole Page 1 Editorial Page 2 Point de situation épidémiologique

Plus en détail

Epidémie de Rougeole en France : d une maladie de l Enfant à celle de l Adulte Jeune

Epidémie de Rougeole en France : d une maladie de l Enfant à celle de l Adulte Jeune 1 Maladies Infectieuses, 2 Laboratoire de Virologie, 3 Santé Publique, 4 CIRE-InVS, 5 Médecine du Travail, 6 Dermatologie, 7 Pédiatrie, Centre Hospitalier Universitaire, Clermont Ferrand, 8 National Laboratoire

Plus en détail

Fiche 1 : Diagnostic clinique et biologique de la rougeole p. 4. Fiche 2 : Vaccination contre la rougeole - Rappel du calendrier vaccinal p.

Fiche 1 : Diagnostic clinique et biologique de la rougeole p. 4. Fiche 2 : Vaccination contre la rougeole - Rappel du calendrier vaccinal p. Annexe 1 : Cinq fiches Fiche 1 : Diagnostic clinique et biologique de la rougeole p. 4 Fiche 2 : Vaccination contre la rougeole - Rappel du calendrier vaccinal p. 6 Fiche 3 : Signalement et notification

Plus en détail

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle RRH 2012 Dr DELHOMME Agent responsable : Virus Varicelle Zona (ou Varicelle Zoster Virus) Virus à ADN de la Famille Herpesviridae Réservoir

Plus en détail

Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion

Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion Dr Cyril Rousseau, Institut de en région (Cire) Mardi 4 décembre 201 Maison des Etudiants «Aimé

Plus en détail

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND

LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE EN MEDECINE GENERALE : La prescription d antibiotiques COMMENT PRESCRIRE JUSTE? Dr BARANGER Jacques 63000 CLERMONT-FERRAND LA GRIPPE Maladie virale saisonnière très contagieuse Epidémie de 10

Plus en détail

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Fiche CAT Epidémiologie Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Carte d identité du virus Morbillivirus, virus à ARN enveloppé, de la famille des Paramyxoviridae.

Plus en détail

Epidémie de rougeole en France

Epidémie de rougeole en France Epidémie de rougeole en France Bilan de situation des cas survenus jusqu au 31 mars 2010* L interruption de la circulation endémique de la rougeole en 2010 est un des objectifs de l Organisation mondiale

Plus en détail

Carte d identité du virus

Carte d identité du virus CCoonndduui iit tee àà teenni t iir r Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Epidémiologie Carte d identité du virus Morbillivirus, virus à ARN enveloppé, de

Plus en détail

Vaccinations professionnelles

Vaccinations professionnelles Vaccinations professionnelles Daniel Lévy-Bruhl Institut de Veille sanitaire Journées du Réseau AES Sud-Est Lyon 15/12/09 Merci à Dominique Abiteboul Situation actuelle vaccination BCG Décret du 17 juillet

Plus en détail

Conduite à tenir autour d un cas de rougeole dans une collectivité

Conduite à tenir autour d un cas de rougeole dans une collectivité Conduite à tenir autour d un cas de rougeole dans une collectivité SEV 2010 Dr Eric Schwartzentruber Responsable du pôle santé publique SCHS/Ville de Montpellier Mesures à prendre (par le médecin en charge

Plus en détail

Être vacciné pour se. Dr Sandrine HENARD Maladies infectieuses et tropicales CHU Nancy

Être vacciné pour se. Dr Sandrine HENARD Maladies infectieuses et tropicales CHU Nancy 2012 Être vacciné pour se protéger et protéger Dr Sandrine HENARD Maladies infectieuses et tropicales CHU Nancy Cadre généralg Les vaccinations dans le milieu du travail sont régies par 2 réglementations

Plus en détail

Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov

Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov Mise à jour au 25 septembre 2013 Pascal CHAUD Cire Nord Sources Institut de veille sanitaire (InVS) http://www.invs.sante.fr/ European center for diseases

Plus en détail

Le virus de la rougeole

Le virus de la rougeole FFi icchhee Prraat tiqquuee / vveerrssi ioonn loonngguuee l Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de rougeole en établissement de santé Le virus de la rougeole Morbillivirus, virus à ARN enveloppé,

Plus en détail

La coqueluche en maternité

La coqueluche en maternité La coqueluche en maternité D.Floret Université Claude Bernard Lyon1 Hôpital Femme Mère Enfant Bron Président du Comité Technique des Vaccinations Journée Mater Sud Est- Lyon 25 novembre 2008 La coqueluche

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à l actualisation des recommandations vaccinales contre la rougeole pour les adultes 11 février 2011 Le (HCSP) a reçu le 4 février 2011 une saisine du Directeur général de la santé relative

Plus en détail

Épidémie(s) de grippe. Dr Thibaut FRAISSE CH ALES 22 Octobre 2015

Épidémie(s) de grippe. Dr Thibaut FRAISSE CH ALES 22 Octobre 2015 Épidémie(s) de grippe Dr Thibaut FRAISSE CH ALES 22 Octobre 2015 Conflits d intérêts Orateur: Novartis (Nouvelles dimensions en gériatrie) Invitation congrès: Astellas LES FONDAMENTAUX Les virus grippaux

Plus en détail

Bulletin de veille sanitaire Numéro 2 / Mai 2010

Bulletin de veille sanitaire Numéro 2 / Mai 2010 CELLULE DE L INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE EN RÉGION AUVERGNE Bulletin de veille sanitaire Numéro 2 / Mai 2 Epidémie de rougeole en Auvergne, année 29 Page 1 Editorial Page 2 Méthodes Page 2 Résultats Page

Plus en détail

Protocole de surveillance des cas groupés de grippe à nouveau virus grippal A(H1N1)

Protocole de surveillance des cas groupés de grippe à nouveau virus grippal A(H1N1) Protocole de surveillance des cas groupés de grippe à nouveau virus grippal A(H1N1) 19 mai 2009 En parallèle de l identification des cas importés de grippe à nouveau virus, une recherche de cas groupés

Plus en détail

Marie Reine Mallaret. Grenoble. 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage

Marie Reine Mallaret. Grenoble. 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage Marie Reine Mallaret Grenoble 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage Vaccinations Moyen de prévention de 1 ère importance Maladies infectieuses,

Plus en détail

Immunisation post exposition

Immunisation post exposition Immunisation post exposition Thomas Hanslik Service de médecine interne, Hôpital Ambroise Paré UFR Médicale Paris Île-de-France Ouest Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Réseau Sentinelles,

Plus en détail

Contage de coqueluche chez les professionnels de santé dans un CHU

Contage de coqueluche chez les professionnels de santé dans un CHU Contage de coqueluche chez les professionnels de santé dans un CHU B.Tequi, S.Gibaud, C.Gordeeff 2, D.Tripodi 2, D.Lepelletier,.Raffi 3, H.B.Drugeon Laboratoire de Bactériologie-Hygiène, 2 édecine du travail,

Plus en détail

Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation

Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation 1 Epidémie de grippe dans un établissement de santé Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation Chubilleau C. (1,2), Marteau S. (2), Vincent C. (2), Mureau B. (2),

Plus en détail

La rougeole en maternité

La rougeole en maternité La rougeole en maternité Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 Hôpital Femme Mère Enfant Bron Président du Comité technique des vaccinations Réseau Mater Sud Est- Lyon 18 novembre 2010 L épidémie

Plus en détail

Données de déclaration obligatoire de la rougeole

Données de déclaration obligatoire de la rougeole Données de déclaration obligatoire de la rougeole Bilan de situation jusqu au mai * L interruption de la circulation endémique de la rougeole en est un des objectifs de l Organisation mondiale de la santé

Plus en détail

Surveillance des pathologies saisonnières aux Antilles Martinique

Surveillance des pathologies saisonnières aux Antilles Martinique Surveillance des pathologies saisonnières aux Antilles Martinique Guadeloupe Saint-Martin Saint-Barthélemy C I R E A N T I L L E S Période : S- à S- N / Synthèse de la situation épidémiologique Guadeloupe

Plus en détail

Rougeole - Varicelle

Rougeole - Varicelle Rougeole - Varicelle Journée des correspondants en hygiène hospitalière 15 novembre 2018 Dr A.Tchaplyguine - Dr I. Martin UGRI CHU Inter-établissement en hygiène Loire Sud ROUGEOLE QU EST CE QUE LA ROUGEOLE?

Plus en détail

Epidémiologie et Prévention des maladies transmissibles : méthodes de surveillance. Item n 75

Epidémiologie et Prévention des maladies transmissibles : méthodes de surveillance. Item n 75 Epidémiologie et Prévention des maladies transmissibles : méthodes de surveillance Item n 75 Objectifs - préciser les bases de l épidémiologie des maladies transmissibles et les mesures de prévention -

Plus en détail

Une épidémie dans un hôpital général

Une épidémie dans un hôpital général Une épidémie dans un hôpital général Au CHIC, après 3 cas groupés de coqueluche parmi des membres du personnel soignant (MPS), examen de tous les «tousseurs» Procédures diagnostiques Examen clinique et

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE

CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE Responsabilité de chacun et sensibilisation de tous 1 - Tous les professionnels travaillant au contact

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Direction générale de la santé Sous-direction prévention des risques

Plus en détail

Pourquoi faut-il Investiguer devant un épisode épidémique?

Pourquoi faut-il Investiguer devant un épisode épidémique? Faculté de Médecine de Constantine SEMEP CHU Constantine Enseignante : Dr N. Atoui Maître assistante en Epidémiologie et Médecine Préventive L urgence épidémiologique Investigation d un épisode épidémique

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE EN EXIL Ministère de la Santé et de la Solidarité GESTION D UNE ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE PRÉCONISATIONS & RECOMMANDATIONS Titre de la présentation VEILLE & ALERTES SANITAIRES

Plus en détail

Ministère de la santé et des sports

Ministère de la santé et des sports Ministère de la santé et des sports Direction générale de la santé Sous-direction Prévention des risques infectieux Bureau Risques infectieux et politique vaccinale Personne chargée du dossier : Dr Dominique

Plus en détail

David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes 1 Plan 1. Epidémiologie 2. Les virus grippaux 3. Clinique 4. Diagnostic 5. Traitement 6. Risques de pandémie 2 1- Epidémiologie Infection

Plus en détail

Gestion des épidémies. Olivier Baud

Gestion des épidémies. Olivier Baud Gestion des épidémies Olivier Baud Télécommande utilisateur Allumer le boîtier en appuyant une fois sur Le boîtier est allumé quand apparaît (en haut à gauche de l écran) Taper le chiffre de votre choix

Plus en détail

Maladies d enfance chez l adulte prévenues par la vaccination

Maladies d enfance chez l adulte prévenues par la vaccination oc è s 3 s gs è 39l Maladies d enfance chez l adulte: quels sont les problèmes et pourquoi vacciner? Dr L. Senn, SMPH, CHUV Maladies d enfance chez l adulte prévenues par la vaccination Rougeole Oreillons

Plus en détail

CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE SERVICES SMUR/RÉGULATION AOÛT ET SEPTEMBRE 2016

CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE SERVICES SMUR/RÉGULATION AOÛT ET SEPTEMBRE 2016 CAS GROUPÉS DE COQUELUCHE SERVICES SMUR/RÉGULATION AOÛT ET SEPTEMBRE 2016 Dr Christine Manteaux Santé au Travail CHRU Besançon Congrès ANMTPH du 21/09/2017 1 er Cas de coqueluche le 24/08/16 Médecin Généraliste

Plus en détail

PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX

PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX dans les établissements médico-sociaux et établissements d hébergement pour personnes âgées Circuit de fonctionnement Agence Régionale de Santé (ARS)

Plus en détail

Quels vaccins pour les soignants?

Quels vaccins pour les soignants? Quels vaccins pour les soignants? M. DRUET-CABANAC JP. QUENEUILLE Service de Santé au Travail, CHU de Limoges 1 Infections liées aux soins Etablissements de soins Concentration de patients et de personnels

Plus en détail

TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH

TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH 1 SOMMAIRE 1. Description de la clinique 2. Chronologique de l évènement 3. Investigation 4. Actions correctives 2 1. DESCRIPTION DE L ÉTABLISSEMENT 3 320 LITS o 3 services

Plus en détail

Surveillance des infections respiratoires aigues (IRA) et des gastro-entérites aigues (GEA) en collectivité de personnes âgées

Surveillance des infections respiratoires aigues (IRA) et des gastro-entérites aigues (GEA) en collectivité de personnes âgées Surveillance des infections respiratoires aigues (IRA) et des gastro-entérites aigues (GEA) en collectivité de personnes âgées Cellule de l InVS en régions (CIRE) Limousin et Poitou-Charentes Cellule de

Plus en détail

REX. Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017

REX. Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017 REX Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017 La gestion des épidémies Le territoire de santé s engage 2001: mise en place du RINA Les directeurs des 5 ETS de l

Plus en détail

PROTOCOLE D'INTERVENTION LA RUBÉOLE

PROTOCOLE D'INTERVENTION LA RUBÉOLE PROTOCOLE D'INTERVENTION LA RUBÉOLE Février 1998 RÉDIGÉ PAR : Lina Perron Direction de la santé publique, de la planification et de l'évaluation Régie régionale de la santé et des services sociaux de la

Plus en détail

LA ROUGEOLE : il y a urgence!

LA ROUGEOLE : il y a urgence! LETTRE N 33 MAI 2018 LA ROUGEOLE : il y a urgence! Message DGS-URGENT - Près de 2 000 cas de rougeole ont été déclarés dans 78 départements depuis novembre 2017, avec un doublement du nombre de cas au

Plus en détail

Infections Associées aux Soins (IAS): données récentes, pathologies émergentes et liens avec la santé au travail

Infections Associées aux Soins (IAS): données récentes, pathologies émergentes et liens avec la santé au travail Infections Associées aux Soins (IAS): données récentes, pathologies émergentes et liens avec la santé au travail Dr Virginie NAEL et Dr Céline BOURIGAULT Service de Santé au Travail, Équipe Opérationnelle

Plus en détail

L essentiel. Rappel de la maladie. n elle se transmet très facilement par la toux, les éternuements et les secrétions nasales,

L essentiel. Rappel de la maladie. n elle se transmet très facilement par la toux, les éternuements et les secrétions nasales, Un Oeil Mai 2018 N 2018/01 sur les risques Mot-clé : Hygiène et sécurité Epidémie de rougeole sur le territoire national L essentiel Rappel de la maladie n la rougeole est une maladie très contagieuse

Plus en détail

LE SIGNALEMENT, LA DÉCLARATION OBLIGATOIRE

LE SIGNALEMENT, LA DÉCLARATION OBLIGATOIRE CIRCUIT DE SIGNALEMENT OBJECTIFS DU SIGNALEMENT Détecter et signaler pour agir et prévenir les risques d Analyser l évolution dans le temps des maladies et adapter les recommandations, les politiques de

Plus en détail

Situation en France et dans le Nord-Pas-de-Calais Données de couverture vaccinale Perspectives

Situation en France et dans le Nord-Pas-de-Calais Données de couverture vaccinale Perspectives Epidémie de rougeole Situation en France et dans le Nord-Pas-de-Calais Données de couverture vaccinale Perspectives Cellule de l Institut de Veille Sanitaire en REgion (CIRE) Nord) Journée régionale de

Plus en détail

Vaccination Grippe 2012/2013

Vaccination Grippe 2012/2013 23è Journée annuelle du Geres 6 décembre 2013-2003 : épisode EHPAD du CHU 31 résidents symptomatiques sur 50 campagne de sensibilisation l année suivante aboutissant à 27 % de couverture dans les EHPAD

Plus en détail

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 2 Définition (1) Augmentation significative de la fréquence d'une maladie au-delà de ce qui est habituellement observé en un lieu et une période de temps

Plus en détail

Epidémie de rougeole en France

Epidémie de rougeole en France Epidémie de rougeole en France Données de déclaration obligatoire en 2010 et données provisoires pour début 2011 L interruption de la circulation endémique de la rougeole est un des objectifs de l OMS

Plus en détail