Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013"

Transcription

1 Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013 Introduction de Claire Hédin-Vignaud, responsable de la Médiathèque Markoff : Rappel des motivations qui ont amené la Médiathèque Markoff à organiser cette rencontre : Devant le phénomène de multiplication des écrans (la tablette passait d ailleurs à Noël comme LE cadeau de cette année) et l idée que les enfants seraient naturellement doués pour s en emparer et manipuler les nouveaux outils numériques, les parents peuvent se sentir démunis. Et pourtant, les enfants ne sont pas naturellement aptes à se servir de ces tablettes, ils ont au contraire besoin d être formés, suivis dans leurs apprentissages! Il ne suffit pas de leur interdire mais il faut expliquer, accompagner! Mais comment le faire? Que leur proposer dans cet océan d offres? La mise en place du service des tablettes numériques à la médiathèque a suscité diverses réactions auprès des publics adultes (des parents, des enseignants, des éducateurs, ). «Quoi? Qu est-ce? A quoi ça sert?», «Mais ça n est pas pour moi! Je suis nul en informatique», «Mais c est dangereux! Et un écran de plus, comme si mon enfant n en avait pas assez!», «Ah oui! c est pour jouer!», «Ah oui! mais lui (en parlant de l enfant) il sait forcément s en servir, c est facile pour lui», «C est la fin du livre! Les enfants ne vont plus savoir écrire!»

2 Autant de questions qui nécessitaient des réponses. Ces réponses vont être apportées par plusieurs intervenants : - Nicole Pignier, maître de conférences à l Université de Limoges, responsable pédagogique de la licence professionnelle Webdesign et stratégies de création en ligne. Elle nous parlera ce soir de l apprentissage de la lecture sur la tablette numérique par l enfant. - Laurence Bee que nous verrons en vidéo-conférence depuis chez elle en Bretagne, journaliste et auteur de 2 blogs «Parents 3.0» et «Ados 3.0» qui nous présentera son point de vue empirique de maman d enfants manipulant tablettes et autres outils numériques. - Claire Gaudriot et Julien Lemaitre, éditeurs de la toute nouvelle maison d édition numérique Audois et Alleuil, qui nous parleront de leur travail de création dans ce nouvel environnement numérique et de leur premier livre numérique «La princesse aux petits prouts», écrit par Leïla Brient et illustré par Claire Gaudriot. Comment le passage du livre papier au livre numérique se fait-il? Y a-t-il vraiment renouvellement des manières d écrire? - Aleth Coitoux, stagiaire de Licence professionnelle des métiers du livre et des bibliothèques à la médiathèque durant 3 mois et a pu travailler entre autres sur la mise en place du nouveau service à la des IPads. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Intervention de Nicole Pignier (maître de conférences et responsable pédagogique de Licence professionnelle Webdesign et stratégies de création en ligne à l Université de Limoges). Nicole Pignier propose d aborder la question de l apprentissage de la lecture par les enfants sur la tablette numérique. Dans un premier temps, elle s interroge sur le fait que la tablette soit un support comme un autre. La réponse est NON puisqu elle possède ses propres spécificités par rapport à un ordinateur ou un livre. Une tablette est plus maniable (mobilité) qu un ordinateur et donne à son usager un sentiment d immédiateté et d interaction encore plus prégnant. Par rapport au livre, le mode d interaction avec une tablette est passif : il ne permet pas l appréhension des volumes et des textures. La tablette est «un concentrateur de contenus hétérogènes 1» : son, image en mouvement, la tablette offre une multiplicité des données. Dans un deuxième temps, Nicole Pignier s interroge sur les rapports au livre que permet la tablette. Selon elle, ce rapport se fonde sur un découplage du support d affichage et du support d inscription. On ne conçoit plus un support matériel par rapport à une histoire mais l inverse. Le travail éditorial peut être tout aussi créatif. La gestion des liens dans les applications permet de ne pas s égarer au contraire des sites web mais elle amène tout de même à une désorientation cognitive. La gestion de la multimodalité entraîne cette désorientation et elle amène souvent l enfant à être dépendant d une représentation trop 1 Pierre Moeglin

3 explicite de l histoire. Nicole Pignier conçoit très bien le fait que la fonction d illustration puisse être trop forte et donc laisser moins de place à l imagination et au texte verbal. Elle souligne donc bien que la tablette offre des possibilités nouvelles par rapport au livre papier mais qu elle ne le remplace absolument pas. Les histoires et albums interactifs sont donc une sorte d hybridation de médias existants. Enfin, Nicole Pignier se pose la question des usages de la tablette dans le cadre de l apprentissage de la lecture. Elle en distingue ainsi quatre : - L usage complémentaire - L usage accompagné - L usage limité - L usage critique L usage complémentaire signifie que la tablette ne doit pas être une seule et unique source de données. Elle constitue seulement un très bon complément au livre et à l ordinateur. L usage accompagné sous-entend que l enfant doit être systématiquement accompagné pendant l utilisation de la tablette. Le parent doit avoir un rôle de contrôle mais doit aussi aider et orienter l enfant. L usage limité signifie que la tablette ne doit en rien remplacer les autres supports et l expérience que les enfants en font. L usage critique signale enfin qu il faut savoir dès le départ quelle utilisation on veut faire de la tablette pour pouvoir finalement s en servir au mieux. Il suffit de faire le tri dans ce qui est proposé. Pour conclure, Nicole Pignier rappelle que c est l usage que l enfant fait de la tablette qui est important d où la nécessité d être accompagné. La notion d accompagnement, intrinsèque aux enjeux pédagogiques, n est pas nouvelle, elle est simplement différente dans ses modalités puisque le support de la tablette est nouveau. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Intervention de Laurence Bee (journaliste et auteur des blogs «Parents 3.0» et «Ados 3.0» Laurence Bee constate que le numérique et le tactile sont de plus en plus présents dans les pratiques culturelles des foyers français. Quelques recommandations : Ne pas oublier que la tablette constitue une porte d entrée sur le web au même titre que l ordinateur donc il s agit pour les parents de bien faire attention aux connexions!! Nécessité de tester les applications chargées avant de les mettre dans les mains des enfants. Remarque sur les bandeaux publicitaires que l on trouve fréquemment en ouvrant une application : les parents doivent bien faire attention aux types de publicité qui peuvent être proposés et apprendre à leur enfant à ne surtout pas cliquer dessus.

4 Laurence Bee propose ainsi de créer deux univers sur la tablette : une page avec des applications adultes et une deuxième page avec des applications pour les enfants afin de les guider dans leur utilisation. Etre présent quand les enfants utilisent une tablette afin de contrôler ce qu ils font et de les aider en cas de problème. Cette présence n a pas seulement pour but de contrôler les usages de l enfant mais de partager et passer du bon temps en famille. La tablette étant d ailleurs plus mobile qu un ordinateur, il est beaucoup plus facile de se la passer de main en main. L essentiel pour Laurence Bee est de passer un contrat de confiance numérique avec son enfant afin que chacun trouve du plaisir à son utilisation tout en évitant les dérives. Il convient à chaque foyer de construire son modèle parental propre mais Laurence Bee nous aiguille tout de même avec la règle ans relayée par l Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : - Pas d écran avant 3 ans, ou tout au moins les éviter le plus possible parce que de nombreux travaux montrent que l enfant de moins de trois ans ne gagne rien à la fréquentation des écrans - Pas de console de jeu portable avant 6 ans. Aussitôt que les jeux numériques sont introduits dans la vie de l enfant, ils accaparent toute son attention, et cela se fait évidemment aux dépens de ses autres activités - Pas d Internet avant 9 ans, et Internet accompagné jusqu à l entrée en collège. L accompagnement des parents sur Internet n est pas seulement destiné à éviter que l enfant soit confronté à des images difficilement supportables. Il doit lui permettre d intégrer trois règles essentielles : tout ce que l on y met peut tomber dans le domaine public, tout ce que l on y met y restera éternellement, et tout ce que l on y trouve est sujet à caution parce qu il est impossible de savoir si c est vrai ou si c est faux. - Internet seul à partir de 12 ans, avec prudence. Là encore, un accompagnement des parents est nécessaire. Il faut définir avec l enfant des règles d usage, convenir d horaires prédéfinis de navigation, mettre en place un contrôle parental... Pour conclure, Laurence Bee nous signale qu il ne faut surtout pas céder à la pression de l idéologie technologique et que pour faire un bon usage de la tablette il faut avant tout savoir s adapter aux envies de son enfant et à ses compétences. ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Interventions de Claire Gaudriot (illustratrice jeunesse) et de Julien Lemaitre (informaticien) des Editions Audois & Alleuil. Claire et Julien sont venus parler plus précisément de leur album numérique «La princesse aux petits prouts». Ils nous expliquent qu ils ont eu dès le départ une réelle volonté de proposer une offre de qualité face à la multiplication des applications jeunesse souvent médiocres. Le public jeunesse est toujours une cible de choix pour les grands groupes éditoriaux regrouper la famille autour de la tablette en réalisant cette application. Le texte est totalement intégré au dessin et l enfant doit chercher les interactions en touchant la tablette.

5 Claire et Julien remarquent qu ils n ont absolument pas voulu faire un dessin-animé ou encore un jeu vidéo. Il s agit donc d exploiter au maximum les possibilités offertes par la tablette, d utiliser tout ce qui fait la spécificité de ce support par rapport au livre ou à un écran de télévision ou d ordinateur. Il y a un réel travail du texte pour être adapté à une tablette. Le monde de l édition numérique est encore très flottant. En ce qui concerne l application sur IPad, Apple prélève une part énorme sur la vente de celle-ci. Afin que l entreprise soit un minimum rentable pour les créateurs, il y a un gros travail de promotion à réaliser pour faire connaître l application qui sera proposée en téléchargement payant. Il existe une réelle complémentarité entre le livre et la tablette, il ne faut donc pas voir ces deux supports comme concurrentiels. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Intervention d Aleth Coitoux (étudiante en licence professionnelle métiers du livre et stagiaire pendant 3 mois à la Médiathèque de Nexon) Pour clôturer ces interventions et montrer l intérêt des tablettes numériques en bibliothèques, Aleth revient sur des animations qui ont eu lieu dans le cadre d accueil de groupes scolaires. Par exemple avec un groupe de maternelle, un travail a été réalisé sur les couleurs via l application «Hocus Pocus», l histoire d un lapin blanc qui s ennuie dans son monde immaculé et part à la recherche des couleurs. Après avoir raconté l histoire aux enfants tout en leur montrant l interactivité possible via la tablette, les élèves ont ensuite manipulé en binôme la tablette, s essayant au tactile. La connaissance des couleurs et une certaine dextérité dans le coloriage étaient ici requises. Avec un groupe plus âgé, élèves de CM1, une animation a été proposée sur le thème de la Guerre de Cent ans. Dans les deux cas, Aleth fait remarquer que l atelier avec la tablette n a jamais été le seul proposé : la recherche de complémentarité avec d autres supports puisqu il y avait en même temps deux autres ateliers où la tablette n était pas utilisée (pour la classe de CM1, un atelier de recherche documentaire et un autre de réalisation d une frise chronologique en parallèle de l atelier IPad à partir de l application «Jeanne d Arc «). Elle nous rappelle donc ici que la tablette doit vraiment être un complément et ne doit en rien remplacer le livre ou la recherche par ordinateur. In fine, l application est un document comme un autre à intégrer dans une séance avec les mêmes critères d exigence que pour les autres documents. ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// A la suite de ces interventions, le public a pu réagir et poser des questions. Echantillon de ces échanges : Quelles différences entre une tablette et un ordinateur portable? Réponse : La tablette est plus mobile, plus interactive, plus attrayante et on peut plus facilement la partager en famille.

6 Quel intérêt à proposer une tablette en médiathèque? Réponse : Une médiathèque a, entre autres missions, de donner accès à l information, la culture, le loisir et la formation. Elle peut donc proposer différents supports offrant cet accès : imprimés, cd, dvd et aujourd hui tablettes numériques. Mais la médiathèque ne se contente pas de fournir des tablettes en accès libre et de laisser les usagers se débrouiller. Au quotidien, les bibliothécaires guident les usagers dans leur découverte de l outil et surtout des applications. L intérêt du support réside en effet dans la richesse des applications qui seront téléchargées et qui doivent être sélectionnées avec la même exigence que les autres documents. Il y a un réel travail de veille documentaire et de test des applications en amont pour proposer au public une offre réellement intéressante. Ces applications permettent d ailleurs de compléter les collections (exemple avec les périodiques) et de proposer des animations plus variées. Réaction d une lectrice qui pense qu une tablette est extrêmement personnelle et ne voit pas du tout en quoi on peut partager un moment en famille autour d une tablette qui mesure une quinzaine de centimètres Réponse : Tout d abord beaucoup de livres ne mesurent pas plus de 15 cm et cela n empêche en rien le partage. Au contraire la taille de la tablette permet une mobilité plus simple puisque l on peut se la passer de main en main très facilement. Une autre personne du public partage son expérience et nous raconte une soirée qu elle a passée avec des amis et où petits et grands ont pu jouer à 12 sur une tablette. Chacun pouvait aider l autre et la tablette se passait très facilement d une personne à l autre. La tablette est beaucoup plus conviviale qu un ordinateur. L équipe de la Médiathèque rappelle qu elle se tient à votre disposition pour toute question relative aux tablettes numériques et vous invite à participer aux animations afin de découvrir ou d apprécier davantage ce nouvel outil.

Compte-rendu de la soirée «Etre parent avec une tablette numérique» du 9 avril 2013

Compte-rendu de la soirée «Etre parent avec une tablette numérique» du 9 avril 2013 Compte-rendu de la soirée «Etre parent avec une tablette numérique» du 9 avril 2013 Intervention de Nicole Pignier (maître de conférences et responsable pédagogique de Licence professionnelle Webdesign)

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

MAISON D ÉDITION NUMÉRIQUE

MAISON D ÉDITION NUMÉRIQUE Communiqué de presse - janvier 2013 MAISON D ÉDITION NUMÉRIQUE spécialisée dans le livre enrichi * jeunesse *Le livre «enrichi» ou «augmenté» est l expression la plus courante pour qualifier les nouveaux

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Autimo DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE Emotions,

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille L animatrice n est pas une experte en ce qui concerne les questions techniques du domaine des médias numériques. L objet de

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Voir le document PowerPoint pour le contenu de la présentation.

Voir le document PowerPoint pour le contenu de la présentation. Initiative A2 : Le télé-enseignement au cégep Promoteur : Sony Cormier, directeur du Campus des Îles-de-la-Madeleine et directeur intérimaire du Campus de Carleton-sur-Mer (Cégep de la Gaspésie-Les-Îles)

Plus en détail

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Savoir utiliser Internet Réf :MIIN Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : BINOS Jean-Philippe Horaires proposés : 8h30/12h30

Plus en détail

Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental

Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental Accès au système des réservations Médiathèque départementale Rappel des adresses Le site du Conseil départemental donne accès aux pages web de

Plus en détail

Projet Ecole Numérique

Projet Ecole Numérique Projet Ecole Numérique Projet AugmenTIC Introduction L enfant est quotidiennement amené à côtoyer le monde 3D par les films ou les jeux en ligne. C est un univers qui attire les élèves et suscite leur

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

se FOrmer et ÉcHanGer autour de la PÉdaGOGie universitaire numérique ateliers proposés par le département apprendre

se FOrmer et ÉcHanGer autour de la PÉdaGOGie universitaire numérique ateliers proposés par le département apprendre E LOGO SIMPLIFIÉ POUR MARQUAGE PUBLICITAIRE F O r m a t i O n c O n t i n u e se FOrmer et ÉcHanGer autour de la PÉdaGOGie universitaire numérique ateliers proposés par le département apprendre FORMATION

Plus en détail

SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012

SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012 SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012 RETOUR DES QUESTIONNAIRES EN PREAMBULE L AGE DES expérimentateurs A 47.62 % ils ont entre 40 et 59 ans, 33.33 % entre 60 et 74 ans. PREMIERE EXPERIENCE DE LECTURE

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

La formation à distance La collaboration pour avancer L expérience Web 2.0 à L université de Rouen

La formation à distance La collaboration pour avancer L expérience Web 2.0 à L université de Rouen La formation à distance La décennie écoulée à vu se développer considérablement l enseignement à distance. Formations ouvertes et à distance (FOAD) ou formation hybrides, E- Learning, modules qui allient

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE Il est commun, pour un salarié, d utiliser son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels. Et s il en était ainsi pour le matériel informatique? De nombreuses entreprises ont adopté ce concept

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Time In DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE Construction

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. BADABIM L appli des tout-petits. 17.01.2015 Digital Virgo

DOSSIER DE PRESSE. BADABIM L appli des tout-petits. 17.01.2015 Digital Virgo DOSSIER DE PRESSE BADABIM L appli des tout-petits 17.01.2015 Digital Virgo Retrouvez ce dossier de presse interactif sur notre blog : blog.badabim.fr 2 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE PRESSE EDITO BADABIM EST SUR

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

les ateliers TOUT-PETITS NOM Petits gestes autour d un thème. DESCRIPTION Découverte de manipulations simples autour d un thème spécifique.

les ateliers TOUT-PETITS NOM Petits gestes autour d un thème. DESCRIPTION Découverte de manipulations simples autour d un thème spécifique. TOUT-PETITS Petits gestes autour d un thème. Découverte de manipulations simples autour d un thème spécifique. Il est intéressant que le thème utilisé soit en relation avec la vie de l enfant : thème travaillé

Plus en détail

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Parcours Pédagogique Fiche élaborée par Gabriel Picard Titre : «Une histoire de l outre mer : l héritage colonial français» Thèmes : Colonialisme,

Plus en détail

Juillet/Août 2013. Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI)

Juillet/Août 2013. Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Juillet/Août 2013 Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Cadre Concept du dispositif Objectifs Formation des professionnels Contenu Zoom sur des moments

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

OPAC Web Colibris - Guide des usagers

OPAC Web Colibris - Guide des usagers OPAC Web Colibris - Votre bibliothèque a mis à votre disposition un outil de consultation de son fonds bibliographique disponible sur Internet et vous en a communiqué l'adresse spécifique. Ce site est

Plus en détail

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc.

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc. Compte-rendu Colloque organisé à l EBSI de Montréal sous le thème : «Marketing et médiation numérique en Bibliothèques» 2-11 Juillet 2014 Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Mardi 02 avril 2013 Florie BRANGE Urfist de Bordeaux 4, av. Denis-Diderot 33607 PESSAC CEDEX T 33 (0)5 56 84 86 93 F 33 (0)5 56

Plus en détail

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin ARTICLE DE VULGARISATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE Documenter le quotidien d un groupe d enfants Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au

Plus en détail

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante :

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : http://www.clg-darbaud-salon.ac-aix-marseille.fr/dokeos/ soit en cliquant sur le lien «Dokéos»

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE accompagne les voyageurs Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

DROITS ET RESPONSABILITES. On a tous des droits en ligne. Respect!

DROITS ET RESPONSABILITES. On a tous des droits en ligne. Respect! Fiche atelier DROITS ET RESPONSABILITES On a tous des droits en ligne. Respect! Objectif Que peut-on faire, que doit-on faire, que devrait-on faire en ligne? En quoi suis-je protégé, responsable? Que dit

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Programme. Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM. Formateur : Rémi SHARROCK

Programme. Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM. Formateur : Rémi SHARROCK Programme Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM Formateur : Rémi SHARROCK Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos

Plus en détail

89,7 % STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier

89,7 % STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 89,7 % de réussite STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier Leader des cours de soutien

Plus en détail

La collection J apprends les maths Quelques points-clés

La collection J apprends les maths Quelques points-clés La collection J apprends les maths Quelques points-clés Sommaire Distinguer les compétences numériques quotidiennes et les compétences scolaires Conceptualiser, c est pour l essentiel accéder à la conviction

Plus en détail

DU LIVRE ILLUSTRÉ AU LIVRE ENRICHI

DU LIVRE ILLUSTRÉ AU LIVRE ENRICHI DU LIVRE ILLUSTRÉ AU LIVRE ENRICHI Exploration de la perception du livre numérique pour enfants Assises du livre numérique, lundi 4 novembre 2013 POURQUOI CETTE ÉTUDE? La suite logique de notre politique

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE 159 INTRODUCTION À L ÉTUDE DE L AFRIQUE (classe de 5 ème / à partir du site de la FAO) Objectifs 1. Exploiter une banque de données en ligne, puis construire une carte de synthèse du continent africain.

Plus en détail

Centre de Formation Juridique

Centre de Formation Juridique Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 98 % de réussite* STAGE DE PRÉ-RENTRÉE NANTES Réservé aux étudiants de 1 ère année de Nantes Découvrez notre offre de Formation

Plus en détail

Situation 1 : Collège Piste Situation 2 Piste

Situation 1 : Collège Piste Situation 2 Piste Liste de situations Situation 1 : Collège Une de vos élèves vous raconte qu elle dispose d un compte sur «Facebook» et qu elle l a ouvert à l insu de ces parents. Inquiété par des faits relatés par les

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION

LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION Biennale du numérique, «Le numérique et ses usages» Enssib Lyon Villeurbanne 5 octobre2013 LÉGITIMITÉ DE LA PRESCRIPTION Louis Wiart Université Paris 13 LabSic Introduction «Donner son avis et consulter

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Formation URFIST 19 mars 2013 Formatrice : Florie Brangé Description de la formation Nom : Concevoir son premier espace de cours

Plus en détail

RESEAU DES MEDIATHEQUES ET DE LECTURE PUBLIQUE REGLEMENT INTERIEUR

RESEAU DES MEDIATHEQUES ET DE LECTURE PUBLIQUE REGLEMENT INTERIEUR RESEAU DES MEDIATHEQUES ET DE LECTURE PUBLIQUE REGLEMENT INTERIEUR Tout utilisateur du réseau des médiathèques et de la lecture publique s'engage à se conformer au présent règlement qui lui est remis lors

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine Busson-Benhammou Responsable Relations Presse Tél : 02 41 05 40 33 - Mobile : 06 12 52 64 98 Courriel : corine.busson-benhammou@ville.angers.fr Angers est la

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Identification de liaisons

Plus en détail

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED 1- CONTEXTE SESSAD= Service d Education Spéciale et de Soin A Domicile A Domicile= sur les lieux de vie de l enfant L école est un lieu de vie

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Questionnaire Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève. Dans le cadre de notre formation de spécialistes

Plus en détail

Partenariats bibliothèque-écoles

Partenariats bibliothèque-écoles 1/5 Partenariats bibliothèque-écoles Ecoles maternelles et élémentaires 2015-2016 13 rue de Condé 69002 LYON 04-78-38-60-00 2/5 La bibliothèque du 2 ème à deux pas de la place Carnot c est : - près de

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Créer un site à l aide de Google Site

Créer un site à l aide de Google Site Créer un site à l aide de Google Site N Vanassche www.nathalievanassche.be Ifosupwavre Mise en contexte www.nathalievanassche.be Blog ou Google Site? La réalisation d un blog à l aide de Blogger (non traité

Plus en détail

Espace Numérique de Travail (ENT) Groupe technique informatique Marketing Produits

Espace Numérique de Travail (ENT) Groupe technique informatique Marketing Produits Espace Numérique de Travail (ENT) Groupe technique informatique Marketing Produits L offre UGAP L UGAP a retenu ICONITO CAP-TIC comme titulaire du marché ENT. Numéro de marché : 611310 Mairie ENT Elèves

Plus en détail

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Infos info Votre Mac va vous aider NUMÉRO 16 SEMAINE DU 27 AU 31 MARS 2006 Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Un Mac qui n est pas partagé, c est un Mac qui s ennuie Le but de ce seizième

Plus en détail

Apprendre Twitter à l école maternelle.

Apprendre Twitter à l école maternelle. Apprendre Twitter à l école maternelle. Source : http://fragmentsdeclasse.blogspot.fr/2011/12/apprendre-twitter-lecole-maternelle.html Apprendre les réseaux sociaux à l école maternelle. Ces derniers mois

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires Baromètre des Usages Multiécrans Descriptif et conditions budgétaires Octobre 2014 Contexte A travers ces baromètres semestriels, iligo a l ambition d analyser la perception, les usages mais surtout l

Plus en détail