Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil"

Transcription

1 SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives des orbites planétaires Durée préparation : 10 min activité : 20 min Attentes particulières SNC1D A1.10 Tirer une conclusion et la justifier. D1.2 Décrire les principales composantes de notre système solaire et de l'univers, qualitativement et quantitativement, en utilisant la notation scientifique et les unités appropriées. D2.4 comparer des propriétés de corps célestes en compilant des données et en les présentant dans un format approprié (p. ex., comparaison de la composition de deux étoiles à l'aide de diagrammes circulaires). [AI, C] SNC1P A1.10 Tirer une conclusion et la justifier. D2.2 Compiler une base de données sur des composantes de l'univers et analyser l'information retenue. [ER, AI]. D1.2 comparer les caractéristiques (p. ex., gravité superficielle, distance moyenne du Soleil, atmosphère, nombre de satellites, périodes de révolution et de rotation) des principales composantes du système solaire Introduction Il y a huit planètes dans le système solaire, réparties en deux groupes distincts. Les quatre planètes proches du Soleil (Mercure, Vénus, Terre et Mars) sont très petites et relativement proches les unes des autres. Les planètes externes (Jupiter, Saturn, Uranus et Neptune) sont très grosses et éloignées les unes des autres. L activité décrite ici utilise une maquette à l échelle montrant les grandes différences entre les tailles des planètes et leurs distances par rapport au Soleil. Matériel ruban-mètre de 150 m de longueur 15 fanions 2 petits ballons 2 ballons de taille moyenne 2 gros ballons 2 très gros ballons ou ballons de plage marqueur Consignes de sécurité Avertissez les élèves qui sont allergiques au latex d éviter de toucher aux ballons.

2 Marche à suivre Partie A : Taille des planètes 1. Avant le cours, gonflez aux dimensions indiquées dans le tableau 1 les ballons qui représenteront les planètes. Tableau 1 Dimensions des ballons représentant les planètes Planète(s) représentée(s) Taille des ballons non gonflés Diamètre à l équateur (km) Taille à l échelle de la planète (cm) (1 cm = 1000 km) Diamètre des ballons gonflés (cm) petit Mercure ,9 5 petit Mars ,8 7 moyen Venus ,1 12 moyen Terre ,8 13 gros Neptune ,5 49 gros Uranus ,1 51 très gros Saturn ,5 120 très gros Jupiter Au début du cours : 2. Disposez les ballons sans ordre particulier. Posez aux élèves la question suivante : «Qu est-ce que ces objets représentent?» 3. Expliquez les tailles relatives des planètes et demandez aux élèves de nommer les planètes représentées par chacun des ballons. Posez-leur ensuite les questions suivantes : a. «Sur quoi vous appuyez-vous?» b. «Que savez-vous sur les planètes qui vous permet d associer un ballon à chacune d elle?» c. «Voyez-vous des ressemblances dans les groupes de taille? Y a-t-il, par exemple, des groupes de deux semblables par la taille?» [Réponse : Mercure et Mars, la Terre et Vénus, Jupiter et Saturne, Uranus et Neptune.] 4. Identifiez chaque ballon par sa planète. Partie B : Distances des planètes 5. Prédire Expliquez aux élèves l échelle employée pour le diamètre des planètes, soit 1 cm = 1000 km. Demandez-leur si cette échelle conviendrait aux distances entre les planètes et d expliquer leur réponse. Quelle échelle permettrait de faire tenir le système solaire sur un terrain de football. Ce pourrait être l échelle 1 m = km ou 1 m km. 6. Séparez les élèves en 8 groupes et assignez une planète à chacun d eau. Facultatif : Demandez à chaque groupe de calculer le distance entre sa planète et le Soleil en utilisant l échelle convenue. Vérifiez les calculs. Si l échelle utilisée est 1 cm km, les valeurs sont reproduites au tableau 2. Tableau 2 Orbites à l échelle des planètes

3 Planète Distance moyenne du Soleil (km) Distance à l échelle par rapport au Soleil (m) (1 m km) Mercure 5, ,93 Vénus 1, ,61 Terre 1, ,00 Mars 2, ,60 Jupiter 7, ,9 Saturne 1, ,6 Uranus 2, ,8 Neptune 4, Sortez avec la classe sur le terrain de jeu. Plantez à un bout du terrain un fanion pour indiquer l emplacement du Soleil. Mesurez à partir de ce point la distance à l échelle de la planète la plus éloignée du Soleil, soit Neptune, à 4, km. Plantez un fanion à tous les 10 m à partir du Soleil. Demandez à chacun des groupes d indiquer l endroit où il croit que sa planète se trouve par rapport au Soleil et aux planètes les plus proches. 8. Observer Remettez à chaque groupe une copie du tableau 2 et laissez aux élèves le temps de déterminer l endroit où leurs planètes devraient se trouver puis d y placer les ballons. 9. Examinez avec les élèves la précision des emplacements et, s il y a lieu, indiquez-leur les bonnes distances d avec le Soleil. 10. Faites remarquer aux élèves les distances relatives entre les planètes, en particulier, la proximité des planètes proches du Soleil par rapport aux planètes externes. 11. Expliquer Rentrez avec les élèves et analysez et comparez les distances relatives entre les planètes. Nettoyage Crevez les ballons et jetez-les à la poubelle. Dégonflez les ballons de plage et rangez-les pour une utilisation future. Qu est- ce qui se produit? Lorsque les élèves mesurent les distances des huit planètes d avec le Soleil, en employant l échelle appropriée, ils constatent que les quatre planètes telluriques internes (Mercure, Vénus, Terre et Mars) sont très petites et relativement proches les unes des autres. Les planètes externes ou géantes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) quant à elles, sont très grosses et très éloignées les unes des autres. Les élèves devraient également garder en mémoire qu il s agit d une représentation linéaire des distances moyennes des orbites des planètes d avec le Soleil, pas les positions réelles des planètes. Comment ça fonctionne? Deux échelles sont employées car les orbites planétaires sont très grandes en comparaison avec les diamètres des planètes. Si l on employait la même échelle pour les distances et le diamètre des planètes, la plus grosse planète mesurerait 0,5 cm de diamètre et six des autres planètes

4 mesureraient moins de 2 mm de diamètre. Par conséquent, afin d aider les élèves à visualiser les différences de taille des planètes, on utilise une échelle plus petite. Suggestions/ conseils pour l enseignante ou l enseignant 1. Les élèves devraient connaître l ordre des planètes avant de faire l activité. S il y a lieu, apprenez-leur un moyen mnémotechnique, comme la phrase suivante : Monsieur, vous travaillez mal, je suis un nouveau. 2. Dans cette activité, le Soleil est placé à une extrémité du terrain et les planètes sont disposées en ligne droite. Expliquez aux élèves qu il ne s agit pas d une représentation fidèle de la réalité. Les élèves déterminent les rayons des orbites, pas les positions réelles des planètes. 3. Au lieu des ballons, utilisez des balles (p. ex., balles de ping-pong, de baseball) dont les dimensions correspondent approximativement à la taille à l échelle des planètes. 4. Vous pourriez modifier l activité pour l intérieur en demandant aux élèves de concevoir et de fabriquer une maquette à l échelle. 5. Pour évaluer la précision de la maquette, posez la question suivante ; «Les planètes sontelles réellement alignées comme cela?» 6. Extension/alternative : Demandez aux élèves de dessiner en employant les échelles appropriées, un diagramme représentant les orbites des planètes. Vous pourriez leur indiquer le diamètre de chaque planète et sa distance du Soleil et les laisser faire euxmêmes les calculs nécessaires. 7. Extension : Demandez aux élèves de calculer le diamètre des planètes en utilisant l échelle (1 m = km) utilisée pour les distances d avec le Soleil. Expliquez pourquoi les échelles utilisées sont différentes. Prochaines étapes Les élèves pourraient, comme suivi de l activité, rechercher et comparer d autres propriétés des planètes, dont la masse, le nombre de satellites, la période de révolution, la rotation, la composition interne, la gravité, les anneaux et l inclinaison de l axe. Après que les élèves auront examiné quelques-unes des propriétés des huit planètes, dirigez la discussion sur les autres objets célestes dans le système solaire, notamment la ceinture d astéroïdes, les comètes, les météores, les planètes naines et la ceinture de Kuiper. S ils comprennent l échelle utilisée et connaissent les distances entre les planètes, les élèves seront à même de comprendre les difficultés des voyages dans l espace. Demandezleur, par exemple, combien de temps mettra un vaisseau spatial voyageant à km/h pour atteindre chacune des planètes externes. Enrichissement : Demandez aux élèves de fabriquer des maquettes à l échelle de quelquesunes des étoiles les mieux connues de notre galaxie (p. ex., Polaris, Sirius, Bételgeuse, Proxima du Centaure). Ressources supplémentaires 1. Présentation permettant de comparer visuellement et quantitativement les tailles de planètes. (en anglais seulement)

5 2. National Geographic : Aperçu détaillé d une activité sur la comparaison des tailles et des distances relatives des planètes par rapport au Soleil. (en angais seulement) 3. Instructions sur la fabrication d une maquette du système solaire. (en anglais seulement)

Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile?

Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile? SNC1D Étude de l Univers Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile? Sujets distance / unités astronomiques année-lumière parsec parallaxe Durée préparation : 5 min

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté

Plus en détail

Le système solaire à l échelle

Le système solaire à l échelle Le système solaire à l échelle Page -1- Ce document est destiné aux élèves de 6 e primaire, aux élèves de 1 e secondaire, mais aussi aux mouvements de jeunesse, aux astronomes amateurs, et à toute personne

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant : Lentilles couvertes

Démonstration par l enseignante ou l enseignant : Lentilles couvertes SNC2D/SNC2P Lumière et optique géométrique/lumière optique géométrique Démonstration par l enseignante ou l enseignant : Lentilles couvertes Sujets optique géométrique et formation des images Durée préparation

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant : De quoi est faite une planète?

Démonstration par l enseignante ou l enseignant : De quoi est faite une planète? SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Démonstration par l enseignante ou l enseignant : De quoi est faite une planète? Sujets planètes, planètes géantes telluriques et gazeuses, densité Durée

Plus en détail

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues ACTIVITÉ DE CLASSE Excursions extraterrestres Informations générales Niveau scolaire : Primaire e cycle, secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle ou en équipe de deux Durée de l activité

Plus en détail

La mesure des distances à l intérieur du système solaire

La mesure des distances à l intérieur du système solaire Document ANAP Serge Rochain La mesure des distances à l intérieur du système solaire La triangulation Lois de Kepler Détermination des temps orbitaux Détermination des distances orbitales Le Soleil, 8

Plus en détail

Le système solaire. TP n 1 L Univers

Le système solaire. TP n 1 L Univers TP n 1 L Univers Le système solaire Planètes Distance moyenne au Soleil en millions de km Rayon en km Masse en kg Période de révolution en jours Mercure* 57,9 2439,7 3,30 x 10 23 87,969 Vénus* 108,2 6051,8

Plus en détail

SNC1D/SNC1P Caractéristiques de l électricité/applications de l électricité. Durée

SNC1D/SNC1P Caractéristiques de l électricité/applications de l électricité. Durée SNC1D/SNC1P Caractéristiques de l électricité/applications de l électricité Activité par les élèves Circuits en série Sujets électricité dynamique circuits en série Durée préparation : 5 min activité :

Plus en détail

1 Travail à effectuer par les élèves :

1 Travail à effectuer par les élèves : FICHE PÉDAGOGIQUE D UTILISATION DE Celestia EN CLASSE DE 4 e 1 Travail à effectuer par les élèves : Dans le programme actuel d optique de 4 e, les élèves étudient la structure du Système Solaire ainsi

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

Définition d une planète tellurique : une planète tellurique est principalement constituée de roches (Mercure, Vénus, Terre, Mars).

Définition d une planète tellurique : une planète tellurique est principalement constituée de roches (Mercure, Vénus, Terre, Mars). Chapitre 1 : ASTRONOMIE Définition d un astre : corps célestes, incluant les étoiles, les planètes, les satellites, les comètes et les astéroïdes. Il s'agit de tout objet céleste naturel visible. I- Le

Plus en détail

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Aperçu de la leçon Les élèves découvrent le fonctionnement des éoliennes. Ils étudient les étapes de captation et d exploitation de

Plus en détail

Construction d une maquette du système solaire

Construction d une maquette du système solaire Construction d une maquette du système solaire E. Di Folco & N. Robichon (Formation des Maîtres de l Observatoire de Paris) Objectif : Représenter le système solaire avec une maquette et comprendre le

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Ton anniversaire sur une autre planète

Ton anniversaire sur une autre planète ACTIVITÉ DE CLASSE Ton anniversaire sur une autre planète Le livret à feuilleter du système solaire Informations générales Niveau scolaire : Primaire 2 e cycle Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

6. Le poids et la masse

6. Le poids et la masse 111 6. 6.1. Mise en contexte Pourquoi les astronautes peuvent-ils porter plus facilement leur équipement sur la Lune que sur la Terre? Formule une hypothèse! Dans le langage courant tu dis : «Mon poids

Plus en détail

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES . L œil humain Exercices SECTION.. Quels renseignements l œil envoie-t-il au cerveau? L œil renseigne le cerveau sur la orme, la couleur,

Plus en détail

Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre Situer la Terre dans le système solaire.

Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre Situer la Terre dans le système solaire. Connaissances travaillées: Situer la terre dans le système solaire Ce que je dois retenir: Qu'est ce que le système solaire? Le système solaire est constitué en son centre d une étoile, le Soleil, et de

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition :

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition : LE SYSTÈME SOLAIRE Définition : Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le soleil, et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07 Guide d'introduction aux raccourcis clavier du logiciel Célestia Que connais-tu de notre planète? De l univers qui l entoure? Des astres qui lui tournent autour? Des planètes qui sont ses voisines? Des

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde Groupe MPS Michèle Gandit Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde On présente dans la suite un scenario en trois séances d une heure et demie, en faisant l hypothèse que les

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre Un. 7 Gravitation universelle - eercices (Lorsque L homme eplique Le ciel et La terre) Savoir son cours QCM : Le poids d un homme sur la lune n est pas le même que sur la Terre car sur la Lune, il n y

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION LA VITESSE DE LIBÉATION C EST TÈS Par Jean-Pierre MATIN jpmgauge@wanadoo wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTONOMIE VÉGA PLAISI 78370 1 LE CONCEPT DE VITESSE DE LIBÉATION EN ASTONOMIE Le concept de vitesse de

Plus en détail

Télescope réflecteur. Manuel d utilisation. Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement.

Télescope réflecteur. Manuel d utilisation. Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement. Télescope réflecteur Manuel d utilisation Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement. Contenu: A. Viseur 5 x 24 mm B. Plateau d accessoires C. Lentille de Barlow 3X D. Lentille de redressement

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière.

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière. Exercice 1 1. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans l'air. L'écrire en notation scientifique. 2. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide. L'écrire en notation scientifique.

Plus en détail

Problèmes pour la notation scientifique

Problèmes pour la notation scientifique Notation scientifique 1 9e Problèmes pour la notation scientifique 1. Certains nombres sont si grands ou si petits, qu il est difficile de les lire ou de les écrire. C est, par exemple, le cas des dimensions

Plus en détail

Les planètes terrestres

Les planètes terrestres Le Système Solaire Le Soleil Le soleil est une étoile! Sa température est environ 6000 o C! C est composé d hydrogène et d hélium. Ça prend 8,5 minutes pour que la lumière du soleil arrive à la Terre.

Plus en détail

Chapitre 1 : La structure de l Univers. Astronomie

Chapitre 1 : La structure de l Univers. Astronomie Chapitre 1 : La structure de l Univers Astronomie I-Le système solaire, un exemple de système planétaire 1-Activité Mise en questionnement : Que savez-vous sur le système solaire? Phase magistrale Consigne

Plus en détail

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Dossier de Physique Niveau 5 ème à 6 ème secondaire Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Bouquelle Véronique Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Révolution Rotation Albédo LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

Plus en détail

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM)

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) Le domaine Estimation, Grandeurs et Mesures (EGM) comprend deux ensembles de modules qui correspondent respectivement à ESTIMATION (modules 1a et 1b) et à

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

! Un objet à 6 écrans

! Un objet à 6 écrans ! Un objet à 6 écrans ! Plusieurs rebonds en début et fin de transit.! Ambiguïté possible? Planète avec plusieurs anneaux concentriques?! Mais ces objets sont sûrement en rotation -> levée de l ambiguïté.

Plus en détail

Enseigner la technologie. à l'école maternelle

Enseigner la technologie. à l'école maternelle Enseigner la technologie à l'école maternelle Laure Lutz Docteur en didactique de la technologie Bernard Hostein Professeur d'université Éliane Lécuyer Professeur des écoles Conseillère pédagogique SERVICES

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle

Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle Science 9 Astronomie Système solaire et galaxie Questions 1. Qu est-ce que ça prend pour générer de la gravité? 2. Pourquoi l atmosphère reste-t-elle sur la Terre et ne s envole pas dans l espace? 3. Pourquoi

Plus en détail

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation Photométrie d un rétroprojecteur Doc. OPT-TP-02A (14.0) Date : 13 octobre 2014 TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur 1 But de l expérience Le but de ce TP est de : 1. comprendre le

Plus en détail

La Terre dans le système solaire

La Terre dans le système solaire S 1 Le système solaire est un ensemble d objets célestes qui tournent autour d une étoile, le soleil. Il est composé de 8 planètes et de leurs satellites. Des astéroïdes et des comètes évoluent également

Plus en détail

Chap1 La gravitation.

Chap1 La gravitation. I. Le système solaire. Chap1 La gravitation. Items Connaissances Acquis Présentation succincte du système solaire. Action exercée par le Soleil sur chaque planète. Action exercée par une planète sur un

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud?

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud? Instructions officielles Objectifs : observation des effets de la lumière (jeux d ombres) fabrication d objets : projet de réalisation d un objet (théâtre d ombres), choix des outils et des matériaux adaptés

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

LA STATISTIQUE ET LA PROBABILITÉ

LA STATISTIQUE ET LA PROBABILITÉ LA STATISTIQUE ET LA PROBABILITÉ Des gestes écolos Résultat d apprentissage Description 3 e année, La statistique et la probabilité, nº 1 Recueillir des données primaires et les organiser en utilisant

Plus en détail

Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009. Julie Payette p.6. Le Bangladesh p.7. Jeu questionnaire p.8

Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009. Julie Payette p.6. Le Bangladesh p.7. Jeu questionnaire p.8 Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009 L éditorial p.2 Les planètes p.3 Les comètes p.3 Le trou noir p.4 La Terre p.5 Julie Payette p.6 Le Bangladesh p.7 Jeu questionnaire p.8 ÉDITORIAL: Si vous ne le savez

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque :

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque : Outil Pour une structure de communication efficace L outil Pour une structure de communication efficace vous aidera à mettre en place une structure de communication et de résolution de problèmes essentielle

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE.

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Problème : Quelles sont les conditions

Plus en détail

Faire de la photo avec un PRO

Faire de la photo avec un PRO Faire de la photo avec un PRO Atelier photo pour les élèves Animation auteur CONTACT Christine Malard Ateliers Art terre 11 bis rue de la Frébardière Bâtiment B Atelier 20 35510 Cesson-Sévigné Tél : 02

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

Atelier de français - Livre documentaire. Le système solaire

Atelier de français - Livre documentaire. Le système solaire Atelier de français - Livre documentaire Compétence - Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, résumer, répondre à des questions sur ce texte). - Effectuer,

Plus en détail

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2012-201 Mathématiques 11 Avril 201 Classe de ème Brevet Blanc N 2 Durée : 1h50min Les calculatrices sont autorisées ainsi que les instruments usuels de dessin 4 points sont réservés à la

Plus en détail

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV THEME : Observer ondes et matière Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler I Présentation de l effet Doppler Ecouter les fichiers Audio

Plus en détail

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54 2Module Evaluation des liens Table des matières SECTION 1 Evaluation des liens 54 53 Module 2 Section 1 Evaluation des liens Les domaines clés de sont les suivants : Relations avec les autres organisations

Plus en détail

Course d orientation

Course d orientation Course d orientation Cette rencontre est constituée d un parcours photo «en étoile». Les équipes doivent trouver des balises à l aide de photos ou de plans (CE1) marqués : une fois la balise trouvée, un

Plus en détail

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences.

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences. 4 5 6 7 8 9 Le ciel et la terre : la durée du jour, de la nuit, le calendrier, la lune QUE SAIS-TU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent.

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

Le système Solaire : Les étoiles :

Le système Solaire : Les étoiles : Astronomie Le système Solaire Le système Solaire : Un système stellaire (aussi appelé système planétaire) est composé d une étoile et de tout ce qui est à porté d attraction de cette étoile. C'est-à-dire

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Séquence 3. 4 Evaluation Rendre compte de ses connaissances par écrit.

Séquence 3. 4 Evaluation Rendre compte de ses connaissances par écrit. S1 Séquence 3 Compétences du socle commun : Programmes de 2015 : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner. Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter,

Plus en détail

Où le Soleil se couche-t-il?

Où le Soleil se couche-t-il? ACTIVITÉ DE CLASSE Où le Soleil se couche-t-il? Informations générales Niveau scolaire : Deuxième et troisième cycles du primaire, Secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle Quand :

Plus en détail

Challenge éco-construction mars 2015.

Challenge éco-construction mars 2015. 1 Critères évalués Avis Challenge éco-construction mars 2015. Contenu du document : grille d évaluation de l ESITC (page1) Document de présentation du projet rendu en mars 2015 à l E- SITC (pages2 à 15)

Plus en détail

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite TP 8 : mise en orbite d un satellite I. Introduction : Le but de cette activité est, dans un premier temps, de réussir à simuler la mise en orbite d un satellite. Pour cela : - ouvrez «communlogiciels»

Plus en détail

MESURER LE SYSTÈME SOLAIRE AVEC DU PAPIER DE TOILETTE

MESURER LE SYSTÈME SOLAIRE AVEC DU PAPIER DE TOILETTE ACTIVITÉ 7 MESURER LE SYSTÈME SOLAIRE AVEC DU PAPIER DE TOILETTE Niveau : 1 er, 2 e et 3 e cycle Préparation : facile Nombre d enfants : 10 maximum Durée : 15 min. Lieu : gymnase ou corridor Type d activité

Plus en détail

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2004/2005) 1 Eléments de cour

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin!

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Sciences 9 e année Nom classe Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Plan du carnet et guide d étude 1. Le soleil (p.390-394, 397) a. L importance du soleil à la vie sur la Terre. b. Les réactions

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Important IND2105. Questionnaire d'examen. Attention : les questions 5, 11, 12 et 15 sont plus longues que les autres.

Important IND2105. Questionnaire d'examen. Attention : les questions 5, 11, 12 et 15 sont plus longues que les autres. Questionnaire d'examen IND2105 Sigle du cours MODULE 1 QUESTION 1 : ( 0,5 point ) Durée maximale recommandée 2 minutes PAGE 1 / 14 Nom : Signature : Prénom : Matricule : Durant l élaboration d une pièce

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Conçois une sonde planétaire

Conçois une sonde planétaire ACTIVITÉ DE CLASSE Conçois une sonde planétaire Informations générales Niveau scolaire : Troisième cycle du primaire, Secondaire 1 à 5 Nombre d élèves par groupe : Trois à quatre Durée de l activité :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

Comprendre une maquette Primaire Fiche 1 (1/2)

Comprendre une maquette Primaire Fiche 1 (1/2) Comprendre une maquette Primaire Fiche 1 (1/2) Le schéma ci-dessous reproduit, en miniature, la maquette que tu peux voir sur le plafond de la pré-salle «Chocs Cosmiques». Dans la réalité : la distance

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

MATHÉMATIQUES POUR LES MÉTIERS ET LE MILIEU DE TRAVAIL 11 E ANNÉE. Mesure

MATHÉMATIQUES POUR LES MÉTIERS ET LE MILIEU DE TRAVAIL 11 E ANNÉE. Mesure MATHÉMATIQUES POUR LES MÉTIERS ET LE MILIEU DE TRAVAIL 11 E ANNÉE [C] Communication [CE] Calcul mental et estimation Mesure A1. Résoudre des problèmes comportant des aires totales exprimées en unités de

Plus en détail