FLASH INFO MAIRIE. Sommaire. Le Mot du Maire. Le Mot du Maire p. 1. Budget 2012 p. 2, 3, 4 et 5. Vie quotidienne p. 5, 6 et 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FLASH INFO MAIRIE. Sommaire. Le Mot du Maire. Le Mot du Maire p. 1. Budget 2012 p. 2, 3, 4 et 5. Vie quotidienne p. 5, 6 et 7"

Transcription

1 FLASH INFO MAIRIE Mai 2012 / n 125 Le Mot du Maire Le 19 décembre dernier le Conseil Municipal a voté un projet de budget pour 2012 volontariste, solidaire et tourné vers l avenir. Cet acte important et fort définit la politique municipale pour l année à venir. Il se regarde en rapport avec les actions à mener, les priorités que l on se donne et avec les évolutions nécessaires pour répondre aux attentes et besoins de la population. Il tient compte également des évolutions budgétaires liées à des modifications contraintes par des éléments extérieurs. Dans un contexte national et international extrêmement tendu, la situation financière de notre commune reste saine grâce au dynamisme et au développement de la ville. Ce budget responsable et prudent s articule autour de trois axes. La maîtrise des dépenses de fonctionnement continue d être une priorité pour la municipalité malgré une légère augmentation de la masse salariale due à l accroissement des besoins en services périscolaires et de la petite enfance. La politique de désendettement très forte engagée depuis quelques années permet heureusement d amortir ces dépenses supplémentaires. Cet endettement contenu nous permet de réaliser les investissements structurants pour l avenir de notre commune notamment la réfection de la rue du 28 Novembre, la réhabilitation du presbytère et le ravalement de façade du bâtiment annexe de la mairie (ancienne sous-préfecture). Les travaux pour la réalisation de la future zone de loisirs vont débuter et une étude concernant l aménagement de la place des fêtes sera engagée. C est en réalisant ces nouveaux aménagements et en embellissant toujours notre cité que nous la rendons attractive et agréable à vivre. C est aussi en développant les services aux personnes, la culture et les animations diverses que se crée et perdure le lien social et le bien vivre ensemble. Il nous faut être prudent cependant car si l élargissement de nos bases permet, certes, des recettes stables, il subsiste, néanmoins, suite au nouveau dispositif mis en place depuis 2010 après la suppression de la taxe professionnelle, une grande incertitude concernant les dotations de fonctionnement versées par l Etat. Nouvelle cantine scolaire à l école maternelle du Mittelholz Ainsi, afin de conserver à la ville son développement et son attractivité et de préserver son avenir mais également en tenant compte des situations difficiles des ménages, le Conseil Municipal a voté une augmentation modérée des taux à savoir 1% appliqué sur les taxes d habitation et foncières. Vous trouverez dans ce flash info une présentation plus détaillée de toutes ces orientations budgétaires. Je vous en souhaite bonne lecture. Jean-Marc WILLER, Maire d Erstein Conseiller Régional d Alsace Sommaire Le Mot du Maire p. 1 Budget 2012 p. 2, 3, 4 et 5 Vie quotidienne p. 5, 6 et 7 Les manifestations à Erstein p. 8 1

2 Le Budget d Erstein 2012 Un budget dynamique et solide Dans un contexte caractérisé par de fortes inquiétudes sur l évolution des finances publiques, la situation financière de la Ville d Erstein est solide. Cela se traduit par le maintien d un niveau d autofinancement fort de K (recettes dépenses de fonctionnement) et d une dette inférieure à K au 1er janvier Les marges de manœuvres qui en découlent permettent de maintenir et développer les services rendus à la population tout en continuant d investir fortement dans la ville avec une enveloppe de K d investissements nouveaux en Cette situation est le fruit d une gestion prudente et équilibrée s articulant autour de trois piliers : La volonté de maintenir les grands équilibres financiers, notamment un endettement adapté aux capacités financières de la Ville. La volonté de maîtriser les dépenses de fonctionnement dans un contexte d incertitude qui pèse sur les recettes des collectivités suite à la suppression de la taxe professionnelle en La Volonté d investir dans la ville afin de soutenir son développement. Aussi, l évolution des dépenses réelles de fonctionnement qui intègre notamment le développement des services à la petite enfance est contenue à 1,2 %. Cet équilibre permet de respecter l engagement de maitrise de la pression fiscale avec une augmentation mesurée de + 1% des taux d imposition, soit en dessous de l inflation prévisionnelle inscrite en Loi de Finances 2012 de + 1,7 %. A quoi sert le budget? Le budget primitif constitue le premier acte obligatoire du cycle budgétaire de la Ville. C est un acte prévisionnel voté par le conseil municipal qui autorise le Maire à effectuer des opérations de recettes et de dépenses, pour la période qui s étend du 1er janvier au 31 décembre de l année civile. Il a deux destinations principales : Il permet d une part de financer les services à la population, mais aussi l entretien de la voirie, des bâtiments, des écoles, des terrains, en d autres termes, le fonctionnement de la commune. Ce sont les dépenses de fonctionnement. Il est investi d autre part dans des secteurs majeurs comme le développement durable, la solidarité, les déplacements urbains, l urbanisme, tout ce qui participe à la modification ou à l enrichissement du patrimoine de la Ville. C est ce qu on appelle les dépenses d investissement. Les chiffres clefs Le budget 2012, voté en décembre 2011 par le Conseil Municipal est équilibré en recettes et dépenses et réparti de la manière suivante : Fonctionnement (78 %) Recettes : K Dépenses : K Autofinancement : K (excédent budgétaire consacré à l investissement) Investissement (22 %) Recettes : K Dépenses : K Autofinancement : K TOTAL (100 %) K (1 K = ) 'en fait-elle? Quand la Ville dépense 100 euros qu en fait-elle? Administration générale (contrats de prestations de service, assurances, entretiens de bâtiments, état civil...) Aménagement et services urbains Remboursement de la dette et frais financiers Inst. sociales - santé logement - sécurité blée locale,communication, Etat civil ) 2 Sports, loisirs et toursime Culture Ecoles et crèche - garderie

3 Et d où viennent-ils? Produits des services et du domaine Autres : Revenus des immeubles Versement Régie... Le Budget d Erstein 2012 Emprunts Fiscalités et autres taxes Concours et dotations Investir et animer dans la ville Une enveloppe de K d investissements nouveaux a été approuvée à l unanimité par le Conseil Municipal. Les projets retenus en 2012 font la part belle à la rénovation du patrimoine communal dans l ensemble des secteurs de politiques publiques. Tout en permettant d améliorer les infrastructures et de les sécuriser, ces différents programmes constituent de véritables investissements d avenir qui permettront à la Ville d alléger ces charges d entretien courant. Par ailleurs, nous retrouvons différents projets d aménagements urbains structurants et un programme tourné vers une écologie urbaine, intégrant les économies d énergies ainsi que l organisation et le développement de déplacements doux. 1. Aménagements et services urbains Les grandes opérations sur le patrimoine : Ravalement de la façade et isolation de la toiture du bâtiment de l ancienne Sous-Préfecture : 150 K Aménagement du dernier étage de la Maison de la Solidarité afin d augmenter la surface des locaux disponibles pour les activités commmunales : 100 K Les aménagements urbains structurants et les opérations de voirie : Première inscription pour le réaménagement de la rue du 28 novembre : 600 K Aménagement d un parking rue de la Laine Peignée (au droit de l IFSI) : 130 K Lancement des études pour l aménagement de la place des Fêtes : 50 K Amélioration de la signalisation routière et directionnelle, mobilier urbain : 80 K Sécurisation du carrefour entre la rue du Rempart et la rue des Acacias : 30 K Première inscription d un programme pluriannuel de réaménagement des cimetières : 150 K Aménagement du dernier étage de la Maison de la Solidarité Place des Fêtes 3

4 Le Budget d Erstein Aménagements et services urbains (suite) Environnement, économies d énergie, promotion des circulations douces : Eclairage public : 80 K pour le programme de remplacement des sources de vapeur mercure. Cette inscription fait partie d un programme pluriannuel qui s étalera dans le temps. Aussi, c est une première tranche de travaux d environ 600 K qui sera réalisée en Fin de l aménagement des pistes cyclables rue des Jasmins (la jonction entre la route de Krafft et la rue Saint-Quentin), devant la gare et à l Obertor : 50 K Réfection du chemin d exploitation au lieu-dit «Odenwald» et d un cheminement pietionnier dans le prolongement de la rue Wissembourg : 76 K Piste cyclable à Krafft Mise en place d arçeaux à vélos : 10 K Aménagement d un cheminement pietonnier 6 K 2. Ecoles & crèches-garderies. L accueil des petits et l enseignement reste une priorité de l équipe municipale. Cela s est traduit par la budgétisation de l extension de la restauration scolaire collective à l école Marie Curie et l aménagement d un nouveau bâtiment modulaire pour la restauration scolaire maternelle. Les inscriptions 2012 permettront de fournir des services de qualité et de faire face à l augmentation des effectifs dans l ensemble des structures. Travaux dans les écoles : En complément des interventions liées à l entretien des bâtiments (12K ), une enveloppe de 70K de travaux d investissements a été votée : - câblage d une salle informatique à la Salle Hérinstein 20 K - Ravalement de façade et assèchement des murs, mise en conformité de l éclairage des sorties de secours à l école maternelle de Krafft : 22 K - Réaménagement de l ancien tribunal en vue de son utilisation éventuelle par les structures périscolaires : 10 K Installation de paniers de baskets dans les cours d écoles : 6 K - Aménagement de placards et de coins rangement dans les écoles de Krafft, du Château d Eau et Popp : 13 K Accompagnement des écoles et structures périscolaires : - Mobilier et matériel pédagogique : 14 K - Fournitures scolaires et diverses : 35 K - Subventions pour les activités extrascolaires aux caisses des écoles et aux associations participant aux interventions pendant le temps scolaire : 35 K - Frais d eau et d assainissement, d énergie, d électricité et de combustible : 134 K - Frais de transport : 37 K Service de restauration scolaire : Cette année, 196 K seront consacrés aux frais de fonctionnement des structures de restaurations scolaires maternelles et élémentaires (hors frais de personnel et de bâtiments). Accueil des tout petits : 338 K seront consacrés à la maison de l enfant (65 places) et à la micro-crèche (9 places), gérées par l Association Générale des Familles. 4

5 Le Budget d Erstein Solidarité, interventions sociales, logement, sécurité - Il est prévu en 2012 le réaménagement du presbytère catholique avec l aménagement des lieux réservés au culte et la création de logements sociaux : 500 K - Le versement d une subvention au Centre Communal d Action Sociale : 58 K - La poursuite des opérations en faveur des aînés avec l organisation de la Semaine Bleue et d un moment convivial autour de la période de Noël : 22 K - Des travaux et opérations d entretien sur le parc de logement de la Ville : 68 K - La mise en place d une police montée : 4 K 5. Culture - Saison culturelle (hors frais de personnel) : 102 K - Médiathèque municipale (hors frais de personnel) : 84 K dont 45 K destinés à de nouvelles acquisitions (livres, CD et DVD) : - Maison du Patrimoine (hors frais de personnel) : 32 K 4. Sports, Loisirs, Tourisme Le développement de la pratique sportive est l une des priorités du mandat. En parallèle du projet de réaménagement de la Zone de Loisirs, des moyens importants sont alloués à l ensemble des infrastructures sportives et de loisirs de la Ville (travaux, entretien et maintenance des équipements, énergie, eau ). En 2012 un effort particulier est apporté à Erstein Détente avec 140 K d opérations sur les bâtiments afin d améliorer la qualité de service et l attractivité de la structure. Loisirs et tourisme : Sur les loisirs et le tourisme, les principales inscriptions 2012 sont : K pour le camping municipal (hors frais de personnel) dont 53 K d opérations de travaux ou d entretien des terrains, 20 K pour l éclairage de l aire festive et 10 K pour l oxygénation du plan d eau K pour le réaménagement et la sécurisation des berges du deuxième étang de pêche. Fiscalité 2012 Après deux années d incertitudes, les montants notifiés par les services de l État font apparaitre une perte de 531 K pour la Ville suite à la suppression de la Taxe Professionnelle. Si cette perte est pour l instant compensée par différents mécanismes, aucune garantie n est donnée dans le temps. Depuis cette réforme fiscale, la Ville perçoit un nouveau panier de ressource dont une partie provient d une réaffectation d impôts entre les différents niveaux de collectivités. Ainsi, la taxe d habitation que percevait directement le Conseil Général est dorénavant perçue par la Ville. Ces transferts d impôts se sont opérés principalement par des transferts de taux. Au niveau de l assiette, l année 2012 est caractérisée par une évolution des bases des taxes ménages et de la nouvelle Cotisation Foncière des Entreprises moins dynamique que sur les exercices précédents. En effet, après une progression soutenue liée au développement de la Ville, les bases se stabilisent avec une évolution inférieure à 2,5 % des bases de Taxe d Habitation et des bases de Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties. C est dans ce contexte que le Conseil Municipal a voté à l unanimité une évolution des taux d imposition de + 1 % pour 2012 lors de sa séance du 19 mars. Cette évolution qui se situe en dessous du niveau de l inflation prévisionnelle permet de maintenir à Erstein une pression fiscale modérée, comme en témoigne le niveau des taux communaux par rapport aux moyennes nationales et départementales, cela dans un contexte économique et social difficile aussi bien pour les ménages que pour les entreprises. Taux votés à Erstein en 2011 Taux Moyens Nationaux 2011 Taux Moyens Départementaux 2011 Taux Erstein 2012 (+ 1%) Taxe Habitation (TH) 22,85% 23,76% 27,49% 23,08% Taxe Foncière Bâti (TFB) 11,99% 19,89% 16,26% 12,11% Taxe Foncière Non Bâti 56,78% 48,56% 60,11% 57,35% Cotisation Foncière des Entreprises 19,41% 25,42% 23,73% 19,60% Taux CFE 2011 (cotisation foncière des entreprises) Communauté Urbaine de Strasbourg 25,89 % 5

6 Vie quotidienne Deux commerçants d Erstein lauréats des Trophées de l Accueil 2012 Le 6 février dernier, et pour la 3ème année consécutive, le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de Strasbourg a remis les Trophées de l Accueil aux commerçants qui se sont engagés dans une démarche de l accueil sur leur point de vente. 6 Deux commerçants d Erstein, EVENEMEN CIEL et Marie- Jo ESTHETIC ont reçu cette distinction en présence de Mme Simone DUBOIS Conseillère Municipale déléguée à l attractivité. Portage de livres pour les personnes âgées Appel à bénévoles Les personnes âgées de + 75 ans ayant des difficultés à se déplacer à la médiathèque peuvent désormais faire appel à un nouveau service de portage de livres à domicile. La Ville d Erstein recherche des bénévoles pour cette action. Si vous avez un peu de temps libre, si vous aimez le contact, nous vous invitons à contacter le service Aide à la Personne et Solidarité à la Mairie d Erstein, téléphone qui vous donnera tous les renseignements sur ce nouveau service. Pédalez en toute facilité, louez votre vélo à assistance électrique! Vous êtes à la recherche d un mode de déplacement doux et respectueux de l environnement pour une escapade en famille ou entre amis? Les quatre Offices de Tourisme du Grand Ried proposent à la location des vélos à assistance électrique de grande qualité. Location : d avril à octobre Tarif : 13 la demi-journée / 20 la journée Offices de Tourisme :. Benfeld et environs : Pays d Erstein : Marckolsheim et environs : Communauté de Communes du Rhin : Permanences de la Caisse d Allocations Familiales Depuis le 2 mai 2012, la Caisse d Allocations Familiales tient ses permanences dans les locaux de la CPAM au 23, rue des Sheds (quartier Filature) à Erstein tous les mercredis matins de 8h30 à 11h30. Toutes les informations utiles sont consultables sur le site Croix Rouge Française Apprendre les gestes qui sauvent La délégation de la CROIX-ROUGE Erstein-Benfeld organise des sessions de formation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC 1 remplace l AFPS) à Erstein. Durée 12 heures. Coût de la formation : 60 Horaires : le samedi de 8h à 12h /13h30 à 17h30 et le dimanche de 8h à 12h Inscription : - par courriel à - par téléphone au (ou le jeudi matin de 9h à 11h au ) - sur le site de la Croix-Rouge Dates des prochaines sessions et 17 juin et 8 juillet Cette formation s adresse à tout public. Elle est exigée pour la formation aux métiers d infirmiers, aides-soignants, auxiliaires de vie, de puéricultures

7 Saison à rire Vie quotidienne Abattage du platane à la Maison de la Solidarité Lors d une intervention en décembre 2011, le service des espaces verts a constaté la présence d un champignon sur le grand platane situé à côté du terrain de jeux de la Maison de la Solidarité. Une expertise plus poussée a été réalisée au printemps 2012 et a malheureusement confirmé la présence d un champignon appelé «Ustulina Deusta» (rare sur le platane) très vorace et qui peut détruire un arbre de cette taille en quelques années. Par mesure sanitaire et de sécurité, il a été décidé de faire procéder à l abattage de ce superbe spécimen. Un nouvel arbre sera planté au même emplacement. Il faut préserver et protéger les arbres pour les générations futures en les respectant. Les prochains rendez-vous culturels Médiathèque Denise Rack-Salomon Relais culturel Erstein Jeudi 24 mai 2012 Théatre - comédie L Amour Médecin Cie L île aux rêves Comédie pour petits personnages de Molière à 20h30 - Place de l Hôtel de Ville Durée 1h - Public familial - Entrée libre Jeudi 7 juin 2012 ErsteinO Vert King Size cie - Du muscle et de la sueur La caravane des illuminés avertis livres et ratures à 19h30 - lieu reste à définir Parcours accessible à tous : prévoir eau, chapeau... Durée 2h30 - public familial à partir de 5 ans du 25 juin au 1er juillet Un été ailleurs, un été en Italie Contact : Service Culture et Préservation du Patrimoine / Etappenstall Du 6 au 31 mai Exposition Marie-Paule Lesage et Maren Ruben (D aussi loin que la peau) Le papier est leur support d expression commun où matières, couleurs et superpositions semblent dessiner une architecture d une évidente simplicité. Contact : Etappenstall Les écrivains et la mer à vous de lire - 3ème édition du 22 au 26 Mai à la Médiathèque Exposition Planches originales de la BD H.M.S. (His Majesty s Ship) de Roger Seiter et Johannes Roussel et objets marins. Réalisations des patients du Centre Hospitalier d Erstein sur le thème de la mer. Sélection d ouvrages thématiques 23 mai à 14h30 à la salle de spectacle du Centre Hospitalier d Erstein : Conte / Le petit poisson d or animé par la médiathèque public ciblé du centre hospitalier, tout public entrée libre. Réservation obligatoire au mai à 14h30 à la Médiathèque : Rencontre Roger Seiter et Johannes Roussel Autour de la création d une planche de BD de HMS, l auteur et l illustrateur expliquent leur démarche créatrice. Public scolaire, centre hospitalier et tout public Entrée libre - réservation obligatoire 25 mai à 20h à la Médiathèque : Au fil des voyages : il était un petit navire Avec la conteuse Colette Uguen - tout public à partir de 5 ans - Entrée libre 26 mai à 14h à la Médiathèque : L atelier de la mer - Emmanuelle Hebting Réalisation d un théâtre de mer autour d un texte. Tout public à partir de 12 ans. Entrée libre - Réservation obligatoire. Contact : Médiathèque municipale

8 Les manifestations à Erstein Depuis le mois de mars, la Communauté de Communes a ouvert un accueil pour soutenir les adolescents et les jeunes majeurs de 11 à 25 ans qui rencontrent diverses difficultés : conflits familiaux, mal-être, échec scolaire, conduites à risque, violences, fugue... Ce lieu d écoute privilégié permet aussi de poser des questions qui préoccupent ou qui perturbent. Les parents confrontés à des difficultés éducatives face à leur adolescent peuvent également s y rendre. C est un accueil gratuit. L écoute est anonyme et assurée par un psychologue. Il ne fait pas d accompagnement psychologique mais offre une prise en charge temporaire pour traiter une situation passagère. Ce service sert également d appui à l ensemble des professionnels du territoire qui travaillent pour la jeunesse. Les permanences auront lieu : le vendredi en semaine paire de 15h à 18h sur rendez-vous dans les locaux du Relais d Assistantes Maternelles 2 rue du Couvent à Erstein Téléphone : SAMEDI 26 MAI : Grand concert annuel à 20h - salle de Gymnastique organisé par l Harmonie Municipale SAMEDI 26 MAI : Election de Miss Bas-Rhin sous l égide du Comité National Geneviève De Fontenay à 19h30 - Salle Herinstein Petite restauration sur place Réservations à l Office de Tourisme Organisée par le FC Krafft en partenariat avec la Ville d Erstein MISS BAS-RHIN Réunions Publiques Mercredi 30 mai : quartier SUD à 20h à l IFSI (Institut de Formation de Soins Infirmiers) Mercredi 27 juin : quartier FILATURE-BLEICHE à 20 h à l IFSI (Institut de Formation de Soins Infirmiers) Lundi 1er octobre : quartier OUEST-BREITENWEG - GARE à 20h au lycée Marguerite Yourcenar Mardi 23 octobre : quartier BRUHLY à 20h à l école maternelle du Mittelholtz Mardi 20 novembre : quartier KRAFFT à 20h à la salle plurivalente de Krafft Fêtes organisées par deux commissions de quartier Samedi 2 juin : quartier FILATURE - BLEICHE 18h : apéritif dans le jardin de la Maison de la Solidarité 19h30 : barbecue sur les pelouses du centre nautique Erstein-Détente. Samedi 7 juillet : quartier SUD dans la cour de l école Popp Animation musicale avec l orchestre TOP SOIREE Restauration sur place SAMEDI 26 MAI : Fête du jeu sur le terrain de football au camping municipal organisée par le Service Animation Jeunesse Intercommunal SAMEDI 26 MAI : Animation au marché du terroir Déambulation de deux clowns de 9h30 à 11h30 Place de l Hôtel de Ville DIMANCHE 27 MAI : Concours de sauts d obstacles toute la journée au centre équestre - route de Krafft organisé par l Association Equisports DIMANCHE 27 ET LUNDI 28 MAI : 30ème Concours de tir public et intersociétés Dimanche de 14h à 18h Lundi de 9h à 17h à la Maison de l ASOR - zone de loisirs - route du Rhin Organisé par l Amicale des Sous-Officiers de Réserve Sous l égide du Comité National Geneviève De Fontenay Samedi 26 mai 2012 à 19h30 Salle Herinstein Rue du Vieux-Marché ERSTEIN Petite restauration sur place Réservations à l Office de Tourisme d Erstein : Organisé par le FC KRAFFT en partenariat avec la Ville d Erstein LUNDI 28 MAI : Foire de la Pentecôte de 8h à 18h dans les rues du centre-ville LUNDI 28 MAI : Marché avicole de 8h à 18h - Place des Fêtes organisé par l association des Aviculteurs d Erstein et environs Conception : Ville d ERSTEIN Un point d Accueil et d Ecoute Jeunes sur le Pays d Erstein 8

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

1. Vue d ensemble des budgets I 3 I

1. Vue d ensemble des budgets I 3 I Sommaire 1. Vue d ensemble des budgets 2. Contexte des finances locales en 2014 3. Section de fonctionnement 4. Section d investissement 5. Synthèse et conclusion I 2 I 1. Vue d ensemble des budgets I

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Le budget, c est combien? C est quoi?

Le budget, c est combien? C est quoi? Le budget, c est combien? C est quoi? Pourquoi cette plaquette? Parce que l équipe municipale prélève et gère, dans la recherche de l intérêt commun, une partie de vos ressources, nous sommes comptables

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) -

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - - Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)

Plus en détail

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016 Budget 2016 Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier Contact Presse Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social économie budget primitif 2015 scolaire petite enfance jeunesse sports Le budget primitif 2015 : entre rigueur et maintien du niveau de service social Avec un montant total de 38 millions d euros, le budget

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015 Budget 2015 Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier Contact Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01 47 48 com@challans.fr

Plus en détail

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche Audit de début de mandat Commune de Saint-Nom la Bretèche Analyse de la situation financière à fin 2013 Septembre 2014 CALIA Conseil Siège 24 rue Michal 75013 PARIS Antenne de Lyon Tour Part Dieu 129 Rue

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 Février 2011 1 LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 1. L EVOLUTION DU BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2. L ENDETTEMENT 3. LES PERSPECTIVES POUR LES ANNEES A VENIR 4.

Plus en détail

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014 Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2009 Des résultas de gestion satisfaisants mais une marge de manœuvre

Plus en détail

budget primitif 2015

budget primitif 2015 budget primitif 2015 Budget principal Budgets annexes Balance générale globalisée Budget principal 1 Section de fonctionnement RECETTES DEPENSES BUDGET PRIMITIF 2015 Produits d'exploitation Fonctionnement

Plus en détail

BUDGET 2015 LE BUDGET DANS LE DETAIL PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE

BUDGET 2015 LE BUDGET DANS LE DETAIL PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE PETIT LEXIQUE BUDGETAIRE BUDGET 2015 LE BUDGET EN QUELQUES LIGNES Montant total des prévisions budgétaires : 1.811.915 Fonctionnement : 1.172.638 en légère hausse par rapport à 2014 (1.042.449 ), malgré

Plus en détail

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 PRESENTATION BUDGETAIRE Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 Budget Bâtiments Industriels Dépenses Recettes CA 2009 BP 2010 CA 2009 BP 2010 Fonctionnement Investissement 147 092.35 155 692.15

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

BUDGET 2013. Contenu

BUDGET 2013. Contenu Budget 2013 Contenu Pages Budget 2013 Faits saillants 3 Sommaire par activité 4 Revenus 5 Dépenses par fonction 6 Dépenses par objet 7 Nouveau rôle d évaluation 2013-2014-2015 Définition 8 Augmentation

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 Pour 2012, 4 axes majeurs Pour soutenir la consommation des ménages, Ne pas augmenter les impôts locaux. Pour soutenir I activité économique, Investir

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE SUR LES COMPTES ADMINISTRATIFS DE L EXERCICE 2014 ANNEXE N 2 AU RAPPORT N 033/03/2015 Ville d Obernai

NOTE DE SYNTHESE SUR LES COMPTES ADMINISTRATIFS DE L EXERCICE 2014 ANNEXE N 2 AU RAPPORT N 033/03/2015 Ville d Obernai Les Comptes Administratifs soumis au Conseil Municipal retracent l exécution du budget principal de la Ville d Obernai et des différents budgets annexes au cours de l exercice comptable 2014. Section de

Plus en détail

Projet «Municipales»

Projet «Municipales» Projet «Municipales» Tableau de bord des communes Performance en transparence Décembre 213 Projet «Municipales» - Performance en transparence 1 Sommaire Synthèse annuelle de la gestion communale Santé

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Le Budget Primitif 2016 de la Ville de Mulhouse. Commission des Finances ouverte du 8 mars 2016

Le Budget Primitif 2016 de la Ville de Mulhouse. Commission des Finances ouverte du 8 mars 2016 Le Budget Primitif 2016 de la Ville de Mulhouse Commission des Finances ouverte du 8 mars 2016 1. Un contexte budgétaire contraint 2 La construction budgétaire 2016 doit intégrer une baisse des dotations

Plus en détail

dossier Budget de fonctionnement 2015 : 32 078 000 Services administratifs Culture Aménagements et services urbains 4 739 915

dossier Budget de fonctionnement 2015 : 32 078 000 Services administratifs Culture Aménagements et services urbains 4 739 915 Aménagements et services urbains 4 739 915 Culture Services administratifs 2 099 140 10 307 996 Interventions sociales Santé et Logement 778 940 Sport et Jeunesse 3 994 515 Famille 4 459 955 Enseignement

Plus en détail

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014 ( 20 000 habitants) Juin 2014 Sommaire Les petites en France 3 Les volumes d intervention 4 Les principales ressources courantes 5-6 L épargne brute 7 Les dépenses d investissement 8 L encours de dette

Plus en détail

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité.

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Compte-rendu du conseil municipal du lundi 30 mars 2015 Secrétaire de séance : Bernard EVROT. Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Remplacement Danièle HAINZELAIN M. le Maire

Plus en détail

Au niveau des recettes :

Au niveau des recettes : Extrait du bulletin communal de décembre 2013 Au cours de sa séance du 23 octobre 2013, le conseil communal a examiné et approuvé à l unanimité la seconde modification budgétaire de l année. 1. Budget

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE

LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX (E.P.L.) SITUES HORS DU CHAMP DE L INTERCOMMUNALITE Les centres communaux d action sociale 2 (CCAS) Ils ont vocation à fournir des prestations d action sociale en nature

Plus en détail

Mairie de Mauguio BUDGET PRIMITIF 2015 1

Mairie de Mauguio BUDGET PRIMITIF 2015 1 BUDGET PRIMITIF 2015 1 Sommaire : I La stratégie financière d un budget équilibré II L équilibre de la section de fonctionnement Des recettes de fonctionnement aux dépenses de fonctionnement III L équilibre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 mars 2009. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 mars 2009. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 mars 2009 Ordre du Jour 1 - Conseil Municipal - Séance du 2 février 2009 - Procès-verbal - Approbation 2 - Carte scolaire

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

Département des Bouches-du-Rhône. Rapport Financier. Shutterstock

Département des Bouches-du-Rhône. Rapport Financier. Shutterstock Département des Bouches-du-Rhône Rapport Financier 2014 Shutterstock LA DETTE PROPRE Rapport financier 2014 La dette propre Au 31 décembre 2014, l encours de dette représente 517, contre 369 en 2013. Le

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette LES PRINCIPAUX SOLDES INTERMEDIAIRES 1-Epargne de gestion : Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement Il s agit de l excédent de recettes réelles de fonctionnement sur les

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Le vote du budget primitif de la Collectivité interviendra

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS COMMUNE DE SAINT - GAUDENS 1 REUNION PUBLIQUE SUR LES FINANCES DE LA VILLE M ERCREDI 6 MAI 2015 UN CONTEXTE TRES DIFFICILE 2 1. Audit financier KPMG du 10 juin 2014 2. Situation financière comparée avec

Plus en détail

Trébeurden Synthèse financière

Trébeurden Synthèse financière Jeudi 27 juin 2013 Trébeurden Synthèse financière Yvan Pellé Réunion publique Méthodologie (1) 2 Charges courantes ( personnel, fluides, entretien, contrats..) Excédent brut courant Produits courants (impôts,

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL Septembre 2015 Sommaire COMMENT S INFORMER? 3 COMMENT S INSCRIRE? 3 POINT ÉCOUTE 4 INFORMATIONS GÉNÉRALES Participations familiales 5 Réductions d impôts

Plus en détail

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien!

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! brignoles.fr la Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

11-011 TARIFS MUNICIPAUX POUR LE DEPOSITOIRE 11-012 ACQUISITION DE DEUX COPIEURS POUR LA MAIRIE ET L ECOLE PRIMAIRE

11-011 TARIFS MUNICIPAUX POUR LE DEPOSITOIRE 11-012 ACQUISITION DE DEUX COPIEURS POUR LA MAIRIE ET L ECOLE PRIMAIRE RECAPITULATIF DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2011 Date de la séance N de délibération 11-001 INTITULÉ CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE DE 2 ème CLASSE NON TITULAIRE A TEMPS COMPLET POUR

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Conseil Municipal du 26 février 2015 Table des matières Préambule I - Analyses et perspectives économiques 2015 a) Contexte international et national b) L impact

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 1 er juillet 2014 2014/96 Adoption du règlement intérieur du conseil municipal de la

Plus en détail

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental sur le rapport N 1 du Conseil Régional du 27 mai 20 11 intitulé :

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental sur le rapport N 1 du Conseil Régional du 27 mai 20 11 intitulé : REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL & ENVIRONNEMENTAL Session plénière du 25 mai 2011 Avis adopté à l unanimité (-10 abstentions / Groupe CGT) Le Président Gérard MAURICE Avis du Conseil

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE. Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1

BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE. Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1 BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE CM du 12/02/2009 Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1 POURQUOI? Réussir le contrat d action municipale élaboré avec les habitants Promouvoir

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT Article 1 : DENOMINATION Il est créé une Communauté de Communes composée des communes suivantes : Evriguet, Guilliers, Ménéac, Mohon, Saint-Malo des Trois

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 Monsieur le Maire remercie Monsieur MOISSON, Percepteur à Montluel et Trésorier de la commune, pour sa présence à cette séance du conseil. Monsieur le

Plus en détail

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY N 2014-11-01 Patrimoine communal mise à disposition gratuite de la parcelle ZB n 32 à Lille Métropole Communauté Urbaine dans le cadre de sa compétence «valorisation du patrimoine naturel et paysager espace

Plus en détail

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune Présentation du 10 juin 2014 François Saint Martin Anne-Laure Caumette Rappel des objectifs de l étude confiée à KPMG Disposer

Plus en détail

Pourquoi la fusion? Quelques dates :

Pourquoi la fusion? Quelques dates : PRESENTATION DE Pourquoi la fusion? Quelques dates : Loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 : réforme des collectivités territoriales. 07 septembre 2012 : notification de l arrêté préfectoral du fixant le

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 DOSSIER DE PRESSE A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 Les haltes garderies à Nancy La halte garderie est un accueil souple sur un temps limité

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

ORDRE DU JOUR CONSEIL MUNICIPAL 4 AVRIL 2011 15 H 30 SOMMAIRE PAGES

ORDRE DU JOUR CONSEIL MUNICIPAL 4 AVRIL 2011 15 H 30 SOMMAIRE PAGES ORDRE DU JOUR Direction Générale des Services CONSEIL MUNICIPAL 4 AVRIL 2011 15 H 30 SOMMAIRE * PAGES FINANCES 2 SECURITE 4 MARCHES PUBLICS TRAVAUX 4 CONVENTIONS 4 URBANISME 4 DEVELOPPEMENT DURABLE 5 AFFAIRES

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014 Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 Claude BOSIO Maire de Chasse-sur-Rhône Vice-président de ViennAgglo VILLE DE CHASSE-SUR-RHONE

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR L ANNEE 2006

ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR L ANNEE 2006 VILLE DE PLOEMEUR 31 octobre 2005 Service Financier ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR L ANNEE 2006 En application de l article L 2312-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, un débat d orientations

Plus en détail

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT PROXIMITÉ EMBELLISSEMENT DE LA VILLE Chères Niçoises, Chers Niçois, ÉDITO Nous adoptons le budget 2016 de la Ville de Nice dans un contexte national difficile marqué

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose Journée neuchâteloise de l aménagement, jeudi 21 mars 2002 au Locle «L équipement: le comprendre, le financer et le réaliser» Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015. Conseil municipal du 15 avril 2015

BUDGET PRIMITIF 2015. Conseil municipal du 15 avril 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 Conseil municipal du 15 avril 2015 1 Les engagements municipaux Fonctionnement : Priorité à la qualité de l accueil et du service rendu Efforts toujours renforcés sur la gestion des

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013 1. Avis sur le projet de délibération de la CUS relatif à la réalisation des projets prévus en 2014 sur l espace public : voirie, signalisation statique

Plus en détail

DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE

DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE Séance de Conseil Municipal du 26 février 2015 DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE Le contexte De beaux équipements (médiathèque, CLSH, espace culturel Armorica, espace loisirs sportifs) MAIS

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail