Union pour la lutte contre la sclérose en plaques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Union pour la lutte contre la sclérose en plaques"

Transcription

1 Union pour la lutte contre la sclérose en plaques UNISEP - 14 rue Jules Vanzuppe Ivry Sur Seine - Tel : Fax :

2 Pour fédérer recherche et aide aux patients & communiquer d une seule voix auprès du grand public, des médias et des pouvoirs publics UNISEP - 14 rue Jules Vanzuppe Ivry Sur Seine - Tel : Fax :

3 LA SEP EST UNE MALADIE: neurologique atteinte du système nerveux central (cerveau, moelle épinière et nerfs optiques); elle affecte le neurone et la myéline. Cerveau Moelle épinière Axone Corps cellulaire Manchons de myéline

4 LE MÉCANISME PATHOLOGIQUE : Démyélinisation Pus de transmission de l information + Perte axonale Handicap

5 LA SEP EST UNE MALADIE: inflammatoire auto-immune réaction de défense du système immunitaire face à une molécule du soi considérée comme un corps étranger. chronique maladie qui évolue lentement et sur une longue durée. imprévisible les troubles neurologiques («poussées») peuvent survenir à tout moment. Il n existe pas de signes annonciateurs. invalidante un handicap physique permanent peut s installer. Le caractère imprévisible et la fatigue constituent la 1 ère cause d invalidité.

6 LA SEP EST UNE MALADIE: aux symptômes variés et multiples grande fatigue, troubles oculaires, moteurs, urinaires, sensitifs, cognitifs. aux causes multiples des facteurs génétiques et environnementaux interagissent dans le déclenchement de la maladie. qui touche une population jeune à majorité féminine la majorité des cas se déclare entre 25 et 35 ans. Presque 3 femmes sont atteintes pour 1 homme. fréquente 2 millions dans le monde, cas en France, nouveaux cas par an.

7 LE DIAGNOSTIC EST LONG ET DIFFICILE : dissémination dans le temps et dans l espace atteinte de différentes zones du cerveau, de la moelle ou des nerfs optiques à des moments différents. de nombreux examens clinique, radiologique IRM, ponction lombaire, potentiels visuels évoqués,... L ANNONCE DU DIAGNOSTIC EST UN CHOC : impact psychologique l acceptation est difficile en raison des conséquences sur le patient et son entourage. périodes de déni et de deuil différentes phases se succèdent avant que le patient accepte sa maladie.

8 UNE MALADIE PLUSIEURS FORMES Formes rémittentes des épisodes neurologiques (poussées) vont apparaître puis disparaître totalement ou partiellement. Cela représente 85% des formes de début de la maladie. Ces crises répétées seront espacées de façon variable dans le temps. Formes secondairement progressives elles succèdent aux formes rémittentes chez certains patients. Les séquelles neurologiques vont s aggraver progressivement sans poussées. Formes progressives d emblée il n y a pas de poussées au début de la maladie, les signes neurologiques s aggravent progressivement.

9 AUCUN TRAITEMENT NE STOPPE LA MALADIE Néanmoins, certains ralentissent son évolution les traitements de fond diminuent le nombre de poussées et la progression du handicap. D autres diminuent l'intensité des poussées les bolus de corticoïdes réduisent la gravité des signes neurologiques et leur durée. D autres, réduisent les signes cliniques les traitements symptomatiques permettent d améliorer la qualité de vie en réduisant la fatigue, la gêne à la marche, Les traitements futurs ont pour objectifs de réparer la myéline La recherche fait des progrès significatifs depuis les 10 dernières années. Les 1 ers essais de thérapie par cellules souches sont en cours.

10 LA VIVRE AU QUOTIDIEN LE PLUS NORMALEMENT POSSIBLE Elle a des répercussions : - sur la personne malade; - sur son/sa conjoint(e), ses enfants, ses parents, ses amis... Il faut rester en contact avec son cercle d amis afin de conserver une vie sociale harmonieuse: - les loisirs et les activités sportives ne sont pas interdits, il faut les adapter à ses capacités. - construire une famille est tout à fait possible, la grossesse et l allaitement sont envisageables.

11 LA VIVRE AU QUOTIDIEN LE PLUS NORMALEMENT POSSIBLE l activité professionnelle doit être maintenue elle constitue un lien social, un moteur pour combattre la maladie. s il existe une gêne clinique, il faut aménager: - les horaires pour les personnes ayant une fatigue importante; - les postes de travail pour les personnes ayant un handicap physique; - les objectifs pour les personnes présentant des troubles cognitifs sévères. Mais il est important de maintenir l activité professionnelle aussi longtemps que possible.

12 sep 26 SOCIALES ET JURIDIQUES Fédérer recherche et aide aux patients apf PRISE EN CHARGE MEDICALE VIE QUOTIDIENNE afsep asepls arsep asep 03 LA RECHERCHE

13 POUR EN SAVOIR PLUS

14 LE HANDICAP VISIBLE Il s agit principalement du handicap physique Il se mesure par l échelle de cotation du handicap : EDSS. C est le principal outil de cotation clinique commun à tous les neurologues pour juger l'évolution de la maladie chez les patients. Cette échelle permet une mesure objective de l évolution de la maladie. Elle est également utilisée pour mesurer l efficacité des traitements en voie de développement dans les essais cliniques.

15 ECHELLE DE HANDICAP - EDSS Le score global se mesure sur une échelle de 20 niveaux (de 0 à 10 par ½ points). Age Année d évolution Age Année d évolution 1.0 = Pas de handicap 3.0 = Handicap modéré sans problème de déambulation = Indépendant, debout 12 heures par jour. Capable de marcher 500 mètres sans aide et sans repos = Déambulation sans aide ou repos sur une distance d'environ 200 mètres 6.0 = Aide unilatérale (canne, canne anglaise, béquille), constante ou intermittente, nécessaire pour parcourir environ 100 mètres avec ou sans repos intermédiaire = Ne peut pas marcher plus de 5 m avec aide ; essentiellement confiné au fauteuil roulant; fait avancer lui-même son fauteuil et effectue le transfert; est au fauteuil roulant au moins 12 h par jour 29 0 SEP RR SEP PP

16 LE HANDICAP INVISIBLE Il s agit principalement de la fatigue Elle est présente chez 50 à 90 % des patients. Mais, il existe également - des troubles cognitifs présents chez 40 à 65 % des patients ; - des troubles urinaires qui peuvent conduire le patient à s isoler ; - des troubles sexuels qui peuvent entrainer des difficultés dans la vie de couple ; -

17 DEUX PHASES DANS LA PROGRESSION DU HANDICAP PHASE INFLAMMATOIRE PHASE NEURODÉGÉNÉRATIVE Poussées Perte axonale Handicap

18 Barrière sang - cerveau LA SCLÉROSE EN PLAQUES (SEP) COMMENT? POURQUOI? SANG PÉRIPHÉRIQUE SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Activation des lymphocytes Amplification des lymphocytes actifs Cellules immunitaires Libération de molécules toxiques Environnement Génétique Démyélinisation Perte axonale

19 LA RECHERCHE DANS LA SEP NEURO-IMMUNOLOGIE : Limiter l inflammation cérébrale : - Bloquer l entrée des cellules immunitaires, responsables de l inflammation dans le système nerveux central - Réguler leur action NEURO-BIOLOGIE : Favoriser la «réparation» : - Stimuler la synthèse de myéline - Protéger le neurone - Cellules souches : quel avenir? GENETIQUE/EPIDÉMIOLOGIE : Identifier les gènes de susceptibilité Rechercher les facteurs pathogènes Caractériser les facteurs d environnement

20 LA RECHERCHE DANS LA SEP IRM (IMAGERIE PAR RÉSONNANCE MAGNÉTIQUE) : Visualiser les lésions : - Affirmer la valeur diagnostic - Développer la valeur pronostic Favoriser le développement des traitements RECHERCHE CLINIQUE : Développer de nouveaux traitements Améliorer le suivi des patients Favoriser la reconnaissance et la prise en charge des signes associés VIROLOGIE : Comprendre le rôle des virus & des infections virales dans le développement de la maladie et/ou son expression.

Livret imagé de la SEP

Livret imagé de la SEP Les Cahiers Pratisep Collection Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon SOMMAIRE Qui

Plus en détail

La sclérose en plaques (SEP) La sclérose en plaques. La sclérose en plaques. physiopathologie(1) La sclérose en plaques : épidémiologie

La sclérose en plaques (SEP) La sclérose en plaques. La sclérose en plaques. physiopathologie(1) La sclérose en plaques : épidémiologie (SEP) Février 2011 La SEP est une affection inflammatoire du système nerveux central (cerveau,tronc cérébral, moelle épinière). Les lésions correspondent à des plaques de démyélinisation au sein de la

Plus en détail

14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 Pour en savoir plus Qu'est-ce que la sclérose en plaques? La Sclérose en Plaques (SEP) est une maladie dont les premiers signes se manifestent souvent chez

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie M. Benabdeljlil, S. Aïdi, M. El Alaoui Faris Service de Neurologie A et

Plus en détail

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans pour un malade, impossible de prédire lʼ évolution 25% de formes bénignes utilisation dʼ une canne: 15 ans dʼ évolution utilisation dʼ un fauteuil roulant: 30 ans dʼ évolution DSS 4 DSS 6 DSS 7 8.4 ans

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT Maladie inflammatoire, chronique, «démyélinisante» du système nerveux central. Décrite pour la première fois par Charcot en 1866. Apparition «successive

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

Dossier de presse Sclérose en plaques : où en est la recherche?

Dossier de presse Sclérose en plaques : où en est la recherche? Paris, le 19 juin 2008 Dossier de presse Sclérose en plaques : où en est la recherche? Un focus sur les causes de la SEP et les perspectives thérapeutiques I - Qu est-ce que la sclérose en plaques? Aujourd'hui,

Plus en détail

Physiopathologie et étiologie

Physiopathologie et étiologie SCLEROSE EN PLAQUES Maladie inflammatoire du système nerveux central: processus inflammatoire discontinu de démyélinisation aiguë dans la substance blanche de l encéphale et de la moelle, respectant les

Plus en détail

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 CHICAGO, USA - 17 AU 21 OCTOBRE par Dr Richard Macrez, Université de Caen & Hôpital de Caen CONGRES NEUROSCIENCES 2015 - CHICAGO, USA Du 17 au 21 Octobre

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques Vivre avec une sclérose en plaques Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce

Plus en détail

Les questions médicales de la SEP

Les questions médicales de la SEP Les Cahiers Pratisep Collection Les questions médicales de la SEP D r Marc Coustans clinique de la sep de rennes D r Jérôme de Seze service de neurologie, chu de lille P r Thibault Moreau service de neurologie,

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques Hôpital de la Salpêtrière, La sclérose en plaques Catherine Lubetzki Sclérose en plaques 80 000 cas en France Seconde cause de handicap de l adulte jeune 50% des patients ont un handicap permanent à 15

Plus en détail

La sclérose en plaque (SEP)

La sclérose en plaque (SEP) La sclérose en plaque (SEP) La sclérose en plaques a une prévalence de 90 pour 100 000 habitants en France. Cette prévalence est plus élevée au Royaume-Uni et en Scandinavie, plus faible en Europe du Sud.

Plus en détail

MONITORING OVERVIEW Press concert Olga Bobrovnikova World MS-day

MONITORING OVERVIEW Press concert Olga Bobrovnikova World MS-day MONITORING OVERVIEW Press concert Olga Bobrovnikova World MS-day Date Media Title 25/05/2010 Radio 2 Wereld MS-dag Olga Bobrovnikova 26/05/2010 RTBF Radio La Première Sclérose en plaques 25/05/2010 Het

Plus en détail

La fatigue dans la sclérose en plaques

La fatigue dans la sclérose en plaques brochure destinée au patient atteint de sclérose en plaques ou à son entourage A. Catteau du CHU de Dijon T. Moreau président du CIRMA et vice-président du comité scientifique de la Fondation ARSEP et

Plus en détail

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Généralités... 3 2. Signes oculaires... 3 2

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

LA SCLEROSE EN PLAQUES

LA SCLEROSE EN PLAQUES Fiche 4 LA SCLEROSE EN PLAQUES PRESENTATION Quelques généralités La sclérose en plaques est une maladie du système nerveux central dont les causes sont encore mal connues et qui empêche le cerveau de contrôler

Plus en détail

Vivre avec la sclérose en plaques

Vivre avec la sclérose en plaques Fondation pour l aide à la recherche sur la sclérose en plaques Vivre avec la sclérose en plaques Par le Dr Sandrine Wiertlewski Sous la coordination du Pr Thibault Moreau brochure réalisée grâce au soutien

Plus en détail

Sclérose en plaque (125) Docteur Anne MONAVON Décembre 2003 (Mise à jour juillet 2005)

Sclérose en plaque (125) Docteur Anne MONAVON Décembre 2003 (Mise à jour juillet 2005) Sclérose en plaque (125) Docteur Anne MONAVON Décembre 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Sémiologie de la pathologie du système nerveux central Résumé : La sclérose en plaques est une pathologie

Plus en détail

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 Comprendre la maladie d Alzheimer Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 1 Définition : qu est ce que la démence? C est un handicap Altération progressive de la

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques LT Mφ La sclérose en plaques une maladie auto-immune? LT Système immunitaire Mφ Facteurs génétiques étiques SEP Facteurs environnementaux nementaux Données épidémiologiques 60.000 patients en France Sujets

Plus en détail

traitement de la SEP *

traitement de la SEP * 4 Le traitement de la SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d'une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Bien qu'il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement capable

Plus en détail

3/ Sclérose en plaques

3/ Sclérose en plaques SEMESTRE 2 UE 2.3.S2 Santé, maladie, handicap, accidents de la vie I. Introduction 3/ Sclérose en plaques Historique Triade de Charcot: dysarthrie, nystagmus, tremblement Diagnostic de syphilis Anatomopathologie:

Plus en détail

Actualités dans la SEP. Docteur Sophie Géhin. Cabinet de Neurologie Clinique du Tonkin - Villeurbanne

Actualités dans la SEP. Docteur Sophie Géhin. Cabinet de Neurologie Clinique du Tonkin - Villeurbanne Actualités dans la SEP Docteur Sophie Géhin Cabinet de Neurologie Clinique du Tonkin - Villeurbanne PLAN I. Epidémiologie et étiologie II. Présentation clinique et évolution III. Critères diagnostiques

Plus en détail

Neuro-sémiologie du SNC

Neuro-sémiologie du SNC INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie Neuro-sémiologie du SNC G. Beauvalot La sclérose en plaques Neuro-sémiologie du SNC Définition et épidémiologie Anatomo-pathologie Etiologies Sémiologie Eléments diagnostics

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

Atelier Gestion de la fatigue

Atelier Gestion de la fatigue Journée Rhônalpine d information sur la Sclérose en Plaques samedi 27 septembre 2014 Atelier Gestion de la fatigue Présentation Centre Médical Germaine Revel Brigitte LUC, Médecin Alexandre GOUY, Educateur

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation Traitements futurs Dr François Grand Maison, neurologue et directeur, clinique Neuro Rive Sud Traitements de la SP I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Plus en détail

Sclérose en plaques: la maladie aux 1000 visages. Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche

Sclérose en plaques: la maladie aux 1000 visages. Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche Sclérose en plaques: la maladie aux 1000 visages Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche La sclérose en plaques entraîne des symptômes extrêmement variés...4

Plus en détail

Actualités sur la Sclérose en Plaques

Actualités sur la Sclérose en Plaques Journée Rhône-Alpine de la Sclérose en Plaques Lyon, le 26 septembre 2015 Actualités sur la Sclérose en Plaques Pr. Sandra VUKUSIC Service de Neurologie A et Fondation Eugène Devic EDMUS sur la Sclérose

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

Formes bénignes. de sclérose en plaques. Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques

Formes bénignes. de sclérose en plaques. Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Brochure destinée aux personnes atteintes de sclérose en plaques et à leur entourage Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Formes bénignes de sclérose en plaques Emmanuelle Leray Ecole

Plus en détail

Maladie du système nerveux central (SNC) qui est constitué du cerveau et la moelle épinière.

Maladie du système nerveux central (SNC) qui est constitué du cerveau et la moelle épinière. C est quoi la SEP Maladie du système nerveux central (SNC) qui est constitué du cerveau et la moelle épinière. Ø Ø Ø Comparé avec le fil électrique, on peut dire que : le câble est «l axone» qui véhicule

Plus en détail

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Quelle(s) affirmation(s) sont vraies? 1- Il n y a pas de traitement efficace de la SEP 2- On peut traiter les

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

Thérapies par cellules souches dans la SEP

Thérapies par cellules souches dans la SEP Thérapies par cellules souches dans la SEP Rédigé en partenariat avec Sommaire Introduction 3 Qu est-ce que la SEP? 4 Que sont les cellules souches? 5 Qu est-ce qu une thérapie par cellules souches? 6

Plus en détail

diagnostic de SEP * * Sclérose en plaques

diagnostic de SEP * * Sclérose en plaques 2 Le diagnostic de SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Cette brochure aborde les difficultés rencontrées lors du diagnostic

Plus en détail

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H. Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.U BORDEAUX Polyradiculonévrites chroniques de l enfant Neuropathies acquises Evolution

Plus en détail

LA SCLEROSE EN PLAQUES

LA SCLEROSE EN PLAQUES Fiche 4 LA SCLEROSE EN PLAQUES PRESENTATION Quelques généralités La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui se caractérise par l apparition dans le système nerveux central de petites lésions disséminées,

Plus en détail

ECTRIMS 2010 13 16 Octobre 2010 Göteborg, Suède

ECTRIMS 2010 13 16 Octobre 2010 Göteborg, Suède brochure destinée au patient atteint de sclérose en plaques ou à son entourage Tous les résumés ont été faits à partir des données publiées dans le livre des «Abstracts» édité par la revue «Multiple Sclerosis».

Plus en détail

La SEP chez l enfant, une maladie qui reste rare Par Nathalie Charbonnier

La SEP chez l enfant, une maladie qui reste rare Par Nathalie Charbonnier SEP chez l enfant Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris La SEP chez l enfant, une maladie qui reste rare Par Nathalie Charbonnier Parce que la SEP touche un nombre limité d enfants, la recherche

Plus en détail

LA MALADIE D ALZHEIMER

LA MALADIE D ALZHEIMER LA MALADIE D ALZHEIMER Définition Maladie du cerveau Affection neurodégénérative Entraîne une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses Retentissement sur la vie quotidienne des malades

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL PATHOLOGIE INFLAMMATOIRE ET DEMYELINISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL Université de Bordeaux, UFR Médicale Université Paul Sabatier, Toulouse 3, Faculté de Médecine de Purpan Université de Limoges, Faculté

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

Mieux connaître. la SEP. Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques PATIENT

Mieux connaître. la SEP. Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques PATIENT Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques Coordonné par le Dr Olivier Heinzlef, Chef du service de neurologie, Hôpital de Poissy Saint-Germain-en-Laye Mieux connaître la SEP PATIENT Notre

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Item 125 : Oeil et sclérose en plaques

Item 125 : Oeil et sclérose en plaques Item 125 : Oeil et sclérose en plaques Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Généralités... 1 2 Signes oculaires...2 ENC : OBJECTIFS Décrire les manifestations

Plus en détail

Maladies neuromusculaires

Maladies neuromusculaires Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladies neuromusculaires Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE LA SEP

LES TRAITEMENTS DE LA SEP LES TRAITEMENTS DE LA SEP Dr Florence ROBERT Service Neurologie CHU Saint-Etienne 1er Colloque de la sclérose en plaques, Saint-Etienne, le 25/05/2012 LES TRAITEMENTS DE FOND DEPENDENT: du type de SEP

Plus en détail

Sclérose en plaques. Epidémiologie

Sclérose en plaques. Epidémiologie Sclérose en plaques Epidémiologie Adulte jeune (20 40 ans), prédominance féminine (70 %). Prévalence : 70 000 à 80 000 patients en France. Un gradient nord-sud est observé au niveau mondial (par exemple,

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques 08/01/14 NAVARRO Marine L3 SNP B. AUDOIN 6 pages La sclérose en plaques Plan A. Définition B. Physiopathologie C. Epidémiologie D. Symptomatologie E. Principes de diagnostic F. Evolution des SEP Les diapos

Plus en détail

Traitement symptomatique

Traitement symptomatique Brochure destinée aux personnes atteintes de sclérose en plaques et à leur entourage. Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Traitement symptomatique de la sclérose en plaques Dr Audrey

Plus en détail

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques La Société canadienne de la sclérose en plaques est fière d être une source d information sur la SP. Les renseignements fournis dans la présente publication

Plus en détail

Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques

Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques Combattre les idées reçues sur la sclérose en plaques Coordonné par le Dr Olivier Heinzlef, Chef du service de neurologie, Hôpital de Poissy Saint-Germain-en-Laye et Catherine Mouzawak, infirmière coordinatrice

Plus en détail

Trouble sensitif PLAN. Cas clinique AA: Cas clinique. 2. Rappel théorique. Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008

Trouble sensitif PLAN. Cas clinique AA: Cas clinique. 2. Rappel théorique. Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008 PLAN Trouble sensitif Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008 1. Cas clinique 2. Rappel théorique 1. Définition 2. Etiologie 3. Physiopathologie 4. lésions anatomiques 5.

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Paroles de proches. Mieux comprendre la sclérose en plaques pour mieux accompagner vos proches

Paroles de proches. Mieux comprendre la sclérose en plaques pour mieux accompagner vos proches Paroles de proches Mieux comprendre la sclérose en plaques pour mieux accompagner vos proches Pr Patrick Hautecoeur et Dr Bruno Lenne Neurologue et neuropsychologue, Groupe Hospitalier de l Institut Catholique

Plus en détail

Sclérose en plaques Revue québécoise de psychologie : Défis posés par la pathologie

Sclérose en plaques Revue québécoise de psychologie : Défis posés par la pathologie Vulgarisation C est quoi la sclérose en plaques? Le cerveau contrôle tout ce que nous faisons, il agit comme une sorte d ordinateur. Dans un ordinateur il y a beaucoup de connections, de fils et de composantes,

Plus en détail

Mieux vivre sa maladie

Mieux vivre sa maladie Carnet d anesthésie Professeur Professeur Francis Francis Bonnet Bonnet & Elsie & Elberstein Elsie Elberstein La sclérose en plaques Professeur Patrick Vermersch & Elsie Herberstein Mieux vivre sa maladie

Plus en détail

MPR et Sclérose En Plaques

MPR et Sclérose En Plaques COLLEGE FRANÇAIS DES ENSEIGNANTS UNIVERSITAIRES DE MEDECINE PHYSIQUE ET DE READAPTATION ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE DE MEDECINE PHYSIQUE ET DE READAPTATION MPR et Sclérose En Plaques Pr Sophie JACQUIN-COURTOIS

Plus en détail

LA SCLEROSE EN PLAQUES

LA SCLEROSE EN PLAQUES NEUROLOGIE LA SCLEROSE EN PLAQUES I - DEFINITION Maladie de la myéline. Elle fait partie des maladies de la substance blanche. Il y a destruction puis reconstitution de cette myéline. Ou gliose : tissu

Plus en détail

Sclérose en plaques. Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux. GH Pitié-Salpêtrière

Sclérose en plaques. Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux. GH Pitié-Salpêtrière Sclérose en plaques Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux GH Pitié-Salpêtrière IFSI - 05 avril 2013 Plan Introduction Physiopathologie Épidémiologie Clinique Imagerie Biologie

Plus en détail

bénéfices et les risques d un traitement de fond de la SEP *

bénéfices et les risques d un traitement de fond de la SEP * 5 Les bénéfices et les risques d un traitement de fond de la SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Vous pouvez vous informer

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Narcolepsie. Informations et conseils. Narcolepsy

Narcolepsie. Informations et conseils. Narcolepsy Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Narcolepsie Narcolepsy Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.

Plus en détail

Gestion inrmière du migraineux en crise

Gestion inrmière du migraineux en crise Gestion inrmière du migraineux en crise P. Gilet 18/09/2009 La migraine est mal perçue car elle ne se voit pas, de plus elle est épisodique => on y croit pas (crise courte) Automédication Épidémiologie

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Paris, le 22 septembre 2010 19h15

Paris, le 22 septembre 2010 19h15 Paris, le 22 septembre 2010 19h15 AB Science annonce avoir obtenu les autorisations réglementaires d initier quatre phases 3 annoncées lors de son introduction en bourse, dans le myélome multiple, la polyarthrite

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

La sclérose en plaques *

La sclérose en plaques * La sclérose en plaques * D r Grégory Couvreur, Pr Thibault Moreau Clinique bourguignonne de la sclérose en plaques, service de neurologie, CHU de Dijon QU'EST CE QUE LA SCLÉROSE EN PLAQUES? Figure 1. Image

Plus en détail

mots pour maux burnout

mots pour maux burnout mots pour maux burnout burnout Définition Le terme de burnout était primairement utilisé pour définir le surchauffement d une fusée résultant de l épuisement de carburant. Puis H. Freudenberg, un psychanalyste

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

L iste des techniques de soins

L iste des techniques de soins L iste des techniques de soins Aider le patient à comprendre et à être compris...57 Angiographie cérébrale ou artériographie...106 Conduite à tenir face à une crise d épilepsie...48 Électroencéphalographie

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie?

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie? LA MALADIE D ALZHEIMER Que savons-nous en 2010? Dans le cadre de la XVIIème journée de mobilisation internationale organisée le 21 septembre, l Equipe Mobile d Intervention Gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn.

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. 1. Il faut donner une information appropriée et actualisée à toute personne qui souhaite un DIAGNOSTIC

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

SCLEROSE EN PLAQUES ETIOLOGIE S PHYSIOPATHOLOGIE. PHYSIOPATHOLOGIE Touche la substance blanche 19/05/2010

SCLEROSE EN PLAQUES ETIOLOGIE S PHYSIOPATHOLOGIE. PHYSIOPATHOLOGIE Touche la substance blanche 19/05/2010 SCLEROSE EN PLAQUES EPIDEMIOLOGIE Prévalence: 25 à 60/100000 en France 2000 nouveaux cas/an en France F/H = 3/1 Début entre 20 et 40 ans= 70% des cas Gradient Nord-Sud Dr Marie Théaudin-Saliou PH neurologie

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

L essentiel. Mieux vivre sa maladie. le guide pratique de la sclérose en plaques. Contactez-nous. www.biogenidec.fr

L essentiel. Mieux vivre sa maladie. le guide pratique de la sclérose en plaques. Contactez-nous. www.biogenidec.fr Combattre_IdeesRecues_nov2014_BAT_170x240 15/12/14 15:42 Page42 L essentiel Pour plus d informations sur la SEP : le guide pratique de la sclérose en plaques www.la-sep-bouge.fr 0 800 84 16 64 Biogen Idec

Plus en détail

NeuroMyélite Optique de Devic et Sclérose en Plaques :

NeuroMyélite Optique de Devic et Sclérose en Plaques : Brochure destinée aux personnes atteintes de sclérose en plaques et à leur entourage Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques NeuroMyélite Optique de Devic et Sclérose en Plaques : Deux maladies

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1)

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Lisez attentivement ce document et conservez-le

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

Novartis et ses partenaires mettent la «SEP en scène» à Clermont Ferrand le mercredi 12 novembre 2014

Novartis et ses partenaires mettent la «SEP en scène» à Clermont Ferrand le mercredi 12 novembre 2014 Novartis Pharma S.A.S. Direction de la Communication 2 et 4, rue Lionel Terray BP 308 92 506 Rueil-Malmaison Cedex Tél + 33 1 55 47 66 15 Fax + 33 1 55 47 64 20 Site Internet : http://www.novartis.fr COMMUNIQUE

Plus en détail

16 nov. Rencontre chercheurs patients. Une journée dans les laboratoires de recherche autour de la sclérose en plaques.

16 nov. Rencontre chercheurs patients. Une journée dans les laboratoires de recherche autour de la sclérose en plaques. Rencontre chercheurs patients 2ème édition Une journée dans les laboratoires de recherche autour de la sclérose en plaques 16 nov. 2012 Bordeaux, Caen, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris,

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail