N U M E R O J U I N les seniors, un atout de notre quartier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N U M E R O 4 2 0 J U I N 2 0 0 6. www.ares-le-site.com. les seniors, un atout de notre quartier"

Transcription

1 N U M E R O J U I N les seniors, un atout de notre quartier

2 BULLETIN D ADHESION 2005/2006 Cotisation ARES Soutenez l action de l ARES! Nom Prénom Adresse Vivre à l Esplanade 4 Nos aînés, nos seniors La situation actuelle de l ARES 10 L actualité de l ARES 12 Juin à l ARES L été à l ARES Agenda culturel Fête de quartier de l esplanade Le quartier 17 Dossiers sur le feu... Un administrateur à l honneur C est la fête, c est la fête... Exposition de sculptures contemporaines Livre de Jean-Marie lorentz Les métiers du bâtiment vous intéressent... Courriel Je verse la somme de 16 E ou E par chèque - en espèces *. C est ma façon de participer à votre action. * Bulletin adressé à l ARES - BP Strasbourg Cedex RIP CCP Strasbourg : E Signature : L ARES, une association au service des habitants L Association des Résidents de l Esplanade agit par et pour les Esplanadiens ; elle défend les intérêts des habitants du quartier de l Esplanade, elle leur rend des services et participe à l animation du quartier. Pour assurer ses objectifs, l ARES gère un centre socio-culturel, une école de musique, une halte-garderie et une crèche familiale. Au travers de diverses commissions, elle organise une réflexion sur la vie et le devenir de l Esplanade. L ARES est ouverte à tous les Esplanadiens soucieux du quartier dans lequel ils vivent et leur offre de s investir pour cela. L ARES : des activités, des services, des actions... mais aussi un état d esprit basé sur l ouverture à tous, la tolérance et la solidarité, valeurs fondamentales portées par l ARES, centre socio-culturel de l Esplanade à Strasbourg. investissement Photo de couverture : Anne Westermann L Age Libre en visite à l écomusée. Retour sur investissement Découper les habitants en catégories est toujours délicat. Et souvent les césures sont trop nettes pour être honnêtes. C est l un des écueils qui se présente lorsqu on distingue une classe d âge particulière. Bien sûr les seniors (pour reprendre l intitulé du dossier de ce numéro d ARES-FLASH) représentent une part importante et croissante de la population du quartier. Mais cette catégorie n est absolument pas homogène. D ailleurs, les nombreuses appellations qu on lui donne le prouvent : âge libre, âge d or, aînés, anciens, seniors, retraités, troisième âge, quatrième âge et il en manque sans doute ; l absence du mot «vieux» dans cette énumération ne relève pas d une pudeur de mauvais aloi, on est vieux dans sa tête et l âge n a rien à y voir. A cet égard, il convient de ne pas s y tromper : le dossier des pages suivantes est axé très largement sur les services aux personnes âgées. Cela ne signifie pas que leur présence sur le quartier ne peut s analyser qu en termes de besoins. Parce qu ils sont très divers, les apports des anciens à la vie sociale en général, et à celle de l Esplanade en particulier, est réelle et importante. Mais il est vrai qu elle se traduit moins en structures organisées, en budgets et en moyens. Elle est diffuse et quotidienne, ce qui est la garantie même de son impact social. Je ne crois pas procéder à un parallèle abusif en considérant qu il s agit là d une illustration tout à fait représentative de la logique d un centre socio-culturel, en tout cas de celle de l ARES, et qui explique sans doute une bonne part de nos difficultés actuelles, matériellement importantes certes, mais bien entendu nullement fatales. Il faut d un côté des moyens humains, logistiques et financiers, et le retour de cet investissement est d une autre nature mais encore bien plus essentiel : qualité de la vie, lien social, vie de quartier, sont des réalités difficilement quantifiables et donc souvent difficiles à opposer à des arbitrages budgétaires ; dans ce domaine l action, comme les dégâts résultant d une impossibilité d action ne se constatent et ne se mesurent qu à moyen et long terme. C est ce qui fait qu en demandant les moyens nécessaires à une action réfléchie et basée sur des besoins réels et vérifiés, nous ne nous posons pas en quémandeurs mais en porte-parole d une population qui peut légitimement s attendre à ce que ses besoins soient pris en compte valablement et efficacement. Claude Gassmann Président Association des Résidents de l Esplanade : 10 rue d Ankara BP Strasbourg Cedex Tél Fax Président : Claude Gassmann Responsable ARES-FLASH : Andrée Strub Fondateur ARES : Jean-Marie Lorentz Sommaire & édito Tirage mensuel : ex - Impression : Girold - Dépôt légal : juin 2006 Illustrations : Caro Infographiste : Véronique-E. Wolff - Tétière de couverture : S. Courreau

3 Vivre à l Esplanade NUMERO 419 JUIN A partir de quand est-on une personne âgée? C est une notion très relative : 60? 65? 75 ans? Traditionnellement, l âge de la retraite marquait l entrée dans la catégorie sociale des personnes âgées. Actuellement, on associe la vieillesse à l âge où commencent les limitations d autonomie. L espérance de vie a fait apparaître différentes classes d âge : 3ème âge, 4ème âge, grand âge. Aujourd hui, le terme latin «seniors», jugé plus positif, est largement utilisé. Selon les chiffres de l INSEE, il y a à l Esplanade 2744 personnes de plus de 60 ans. De 60 à 75 ans, elles sont au nombre de 1677 (60% de femmes), dont 34% de personnes seules. A plus de 75 ans, elles sont au nombre de 1067 (66% de femmes), dont 43% sont Nos aînés, nos seniors seules. Toutes ces personnes vivent actuellement à domicile et, dans la grande majorité, souhaitent y rester. Lors de notre enquête sur le quartier, nous avons interrogé 109 personnes de 60 à 92 ans. Presque toutes apprécient leur quartier («elles y trouvent tout pour leur vie quotidienne : commerces, services, espaces verts, calme»), avec tout de même quelques manques : quincaillerie, électroménager et droguerie, commissariat de police. La mairie de quartier, très demandée, est installée au Centre Commercial depuis l année dernière. Ce qu elles réclament surtout, c est une Maison des Aînés et des services : ménage, repassage, courses, dépannages occasionnels, bricolage, aide au déplacement pour les moins valides et aussi... de la compagnie. Les Maison d information, d orientation et trois-quarts ont leur médecin traitant près de chez elles, mais une unité de soins de jour serait appréciée. Les seniors sont très actifs (35% sont engagés dans des actions bénévoles) et souhaiteraient trouver plus d activités adaptées à leur âge. Une grande partie des personnes âgées reçoit l aide de proches : famille, amis, voisins, mais il est né-cessaire de renforcer cette aide. Cependant, 20 % d entre elles avouent n avoir personne sur qui compter en cas de besoin ; il est indispensable de les connaître et d aller à leur rencontre. A la question de notre enquête : «Avez-vous besoin d aide?», une dame de 77 ans nous a répondu «Pas pour le moment, mais...». Aînés La coordinatrice accompagne les Andrée Strub La Maison des Aînés : Neudorf - Bourse - Krutenau Esplanade - Port du Rhin Il y en a actuellement sept Maisons des Aînés sur Strasbourg. Qu est-ce qu une Maison des Aînés? C est un lieu d accueil, d écoute, d accompagnement qui s adresse aux personnes de plus de 60 ans ainsi qu à leurs aidants (famille, amis, professionnels...). Elle est sous la responsabilité d une coordinatrice 3ème âge. Celle-ci prend en compte tous les aspects de la vie quotidienne de la personne âgée, qu ils touchent aux soins, à l accompagnement de la personne, à la qualité et au confort du logement, mais aussi à la vie sociale et culturelle. Elle accueille également dans ses locaux des groupes de retraités (Clubs de 3ème âge, associations, exercices de mémoire...). Quelles aides peut vous apporter la coordinatrice? Information et orientation Vous pouvez obtenir des renseignements sur tous les dispositifs et aides s adressant aux plus de 60 ans ainsi que sur les animations organisées en faveur des seniors. Accompagnement personnes âgées ou les aidants qui la sollicitent lorsqu ils rencontrent des difficultés liées à la dépendance et à la vieillesse. Dans ce cadre, elle peut effectuer des visites à domicile. Exemples d interventions Apporter une aide administrative dans la constitution de divers dossiers : retraite, aide au logement, allocation personnalisée d autonomie, suivi de la procédure d instruction du dossier. Organiser le maintien à domicile : mise en place d une aide à domicile, d un aide-soignant ou infirmier, portage des repas... Aider à la recherche et aux démarches pour accéder à un logement adapté : foyers-résidences,

4 maisons de retraite... Permettre aux aînés d accéder aux soins à domicile, en garantissant l hygiène corporelle et alimentaire, celle du logement, mais aussi en organisant le retour d hospitalisation... La coordinatrice organise également des actions collectives de prévention et d éducation pour la santé et le «bien vieillir» (prévention des chutes, entraînement de la mémoire...). Elle travaille en partenariat avec des associations d aide à domicile, des services de soins infirmiers à domicile, des centres de soins, la Caisse Régionale d Assurance Vieillesse (CRAV), le Conseil Général du Bas-Rhin, les hôpitaux, les cliniques, les médecins... Seniors Des projets sont cours de formalisation ou ont été formalisés : «Ciné Mémoire» : festival du film Le quartier de l Esplanade est rattaché à la Maison des Aînés située : 132 route du Polygone Strasbourg Tél Pour contacter la coordinatrice : Angélique Warther au Permanences le lundi de 9h à 12h et le jeudi de 13h30 à 16h30. Réseau Seniors Bourse-Esplanade-Krutenau Les Réseaux Seniors sont des instances qui regroupent à l échelle des quartiers des acteurs professionnels, associatifs et bénévoles qui travaillent en faveur de nos aînés. Onze de ces réseaux fonctionnent Réseau actuellement sur les différents quartiers de Strasbourg. Le secteur Bourse-Esplanade-Krutenau est couvert par un Réseau Seniors unique. Le travail des Réseaux Seniors s articule autour de deux axes : 1. La lutte contre toutes les formes d isolement Pour servir cet objectif, les pistes suivantes sont développées : Proposer des animations et actions en faveur des personnes âgées Accroître la diversité de l offre d animations au regard de la diversité des publics Renforcer les actions intergénérationnelles Développer des actions de solidarité envers nos aînés les plus fragiles, ceux qui résident à domicile mais aussi en établissement Construire des réseaux de solidarité Favoriser l expression des personnes âgées. 2. La participation sociale des jeunes retraités et personnes âgées Dans cette perspective, les réflexions suivantes sont menées : Promouvoir le bénévolat Renforcer l utilité sociale des retraités Encadrer et former les bénévoles Valoriser les compétences et les expériences des retraités Développer de nombreux services (accompagnement, transport...). Au niveau du secteur Bourse-Esplanade-Krutenau, différentes actions ont déjà été menées : Réunions de sensibilisation des personnes âgées face aux démarcheurs frauduleux et autres arnaques - réunions animées par la Police Nationale Recensement des acteurs et actions en faveur des Aînés dans le quartier. d époque. L idée est de permettre aux personnes âgées de revoir les films qui étaient à l affiche dans leur jeunesse et d organiser des moments conviviaux à partir des projections Animations dans le cadre de la Semaine Bleue : animations, échanges entre personnes âgées... Des réflexions et études sont en cours : Etude sur les besoins des personnes âgées (travail en cours en collaboration avec un doctorant) Intervention des personnes âgées en milieu scolaire : aide, soutien... Réalisation d un Guide Seniors Quartier. D autres réflexions sont menées et recoupent celles d autres quartiers (habitat intergénérationnel, animations intergénérationnelles...). Ces pistes de réflexion et d actions ne sont pas fermées et peuvent être complétées. Par cette démarche et par l action qu elle mène au quotidien, avec les acteurs et avec ses partenaires en faveur des aînés, la Ville de Strasbourg promeut une image dynamique et solidaire de la place des aînés dans notre ville, à l Esplanade, où il fait bon vivre et bien vieillir. Pour toutes informations complémentaires, contacter : S. Grosse, Chargé de Mission de Quartier au sebastien. Pour tout renseignement concernant les Seniors, composer la ligne INFO SENIORS : Vivre à l Esplanade NUMERO 419 JUIN

5 L Association Bas-Rhinoise d Aide aux Personnes Agées, une main tendue vers les aînés Depuis plus de 40 ans, l ABRAPA, association à but non lucratif, est reconnue comme l une des plus importantes structures d aide aux personnes âgées. Vivre à l Esplanade NUMERO 419 JUIN Sur les secteurs de l Esplanade et de la Krutenau, l ABRAPA vous propose : des aides qualifiées à domicile des services de soins infirmiers à domicile un hôpital de jour un service de garde de nuit : Séléné un service de téléassistance : le Bip Tranquille un service de portage de repas à domicile deux résidences. Les résidences GERMAINE BORD et KRUTENAU Les résidences gérées par l ABRAPA permettent aux aînés de sortir de l isolement, de vivre dans un établissement sécurisé et de bénéficier d un accompagnement et d animations stimulants pour leur vie sociale, tout en conservant une autonomie dans leurs activités et gestes quotidiens. Ces résidences sont ouvertes sur la vie du quartier. Résidence Germaine Bord 11 rue Saint-Guillaume Tél Résidence Krutenau 47 rue de Zurich Tél La restauration Le restaurant Au Rendez- Vous de la Krut, implanté dans la résidence «Krutenau», propose, du lundi au samedi, un repas complet (entrée ou potage, plat de résistance, fromage, dessert et café) servi dans un cadre convivial. Pour les retraités, le coût du repas est calculé sur la base de leurs revenus. Ce restaurant est ouvert à tous les retraités de la ville et leur famille. Pour tout renseignement : Tél Un service de transport-accompagnement Auto Saveurs est également proposé. Vous souhaitez prendre un repas équilibré ou déjeuner en compagnie d autres convives mais vous n avez pas de possibilité de transport, Auto Saveurs est fait pour vous! Un chauffeur vient vous chercher à domicile, vous dépose au restaurant de la résidence et vous reconduit à votre domicile après votre repas. Association Ce service vous est proposé au tarif de 10,70 E. Pour tout renseignement : Tél Les animations Des activités sportives, créatives, ludiques et culturelles sont proposées dans les deux résidences, n hésitez pas à contacter celles-ci ou à vous procurer les bulletins mensuels tenus à votre disposition dans les bureaux du 54 rue de la Krutenau. Citons en vrac : la gymnastique, la gymnastique sur chaise, l aquagym, le patchwork, la peinture sur bois, le tricot, les conversations en anglais, les groupes mémoire, les jeux de société... La primauté de la personne, le respect de ses choix et de ses droits sont les valeurs premières de l ABRAPA. Son engagement s exprime dans la diversité, la qualité et l innovation de ses services. N hésitez pas à prendre contact! Pour tout renseignement : ABRAPA 54 Rue de la Krutenau Strasbourg Tél

6 Les aides du Conseil Général du Bas-Rhin à l attention des aînés Ces aides se déclinent sous plusieurs formes : Aide ménagère à domicile Aide au portage de repas Allocation Personnalisée à l Autonomie (APA) : elle permet de contribuer au financement d aides nécessaires en cas de perte d autonomie (aide humaine, aide technique, amélioration du logement...) et s adresse aux personnes de plus de 60 ans, à domicile ou en établissement, présentant une dépendance lourde et moyenne. Depuis 2004, année de leur mise en place, les demandes APA ne faiblissent pas. Aide au soutien à domicile : le Conseil Général développe des plans d aide ménagère complémentaire (avec la CRAV par exemple), l installation d une téléalarme et surtout l adaptation du logement pour personnes handicapées et âgées de plus de 60 ans. La subvention départementale maximale est de 2300 E, cumulable avec d autres aides. Prise en charge d une partie des frais en établissement Accueil familial : les personnes âgées sont accueillies dans des familles agréées par le Conseil Général. Dans le cadre de l action «Hommes et Territoires», mise en place par le Conseil Général, les besoins des personnes âgées sont étudiés et évalués. Un constat a été dressé : dans le futur, il faudra agir pour qu un maximum de personnes de plus de 60 ans puissent être maintenues à domicile, tout en prévenant leur dépendance. En 2004, un plan gérontologique départemental composé de 5 axes d orientation a été mis en œuvre : Information des usagers et organisation de la coordination gérontologique de proximité avec notamment le projet ESPAS (ESPace Accueil Seniors) Garantie d un meilleur maintien à domicile des personnes âgées, avec notamment les attributions de l APA, de la PSD (Prestation Spécifique Dépendance) qui tend à disparaître, soutien aux aidants naturels et aux associations d aide à domicile avec qualité de service. Augmentation et diversification de l offre d hébergement. Prévention de la dépendance en soutenant les actions tendant à l amélioration du cadre de vie des seniors. Prise en compte des publics spéci- Les églises de l Esplanade fiques, par exemple en évaluant les besoins des personnes handicapées vieillissantes. Pour les personnes handicapées, le Conseil Général a créé la «Maison du Handicap», localisée dans l espace Pôle Ressources Personnes Agées et Handicapées : Maison Départementale des Personnes Handicapées, 6a, rue du Verdon STRASBOURG Tél : Pôle Personnes Agées - APA 6b, rue du Verdon STRASBOURG, tél Pour tout renseignement, contactez : Pôle Personnes Agées du Conseil Général 12 rue du Rhône Strasbourg Tél l après-midi ou Henri Dreyfus, Conseiller Général 12 rue de Copenhague Strasbourg Tél Courriel : Henry Dreyfus Les équipes des visiteurs des églises catholiques de la Très-Sainte-Trinité et du Christ Ressuscité organisent des visites et soutien fraternel et/ou accompagnement spirituel des paroissiens et des résidants de l Esplanade qui le souhaitent, notamment des personnes isolées par l âge, la maladie, le handicap. Pour toutes demandes, contacter : Mme Delarchand - tél : ou Mme Souville - tél : Vivre à l Esplanade NUMERO 419 JUIN

7 Echanges de savoirs... Braille contre crochet! Vivre à l Esplanade Les seniors à l ARES L ARES propose de nombreuses activités pour rythmer les journées des résidants de l Esplanade. Nous sommes soucieux de développer des activités et des temps de rencontre pour les seniors du quartier, d être à l écoute de leurs attentes et leurs souhaits, et de favoriser des rencontres intergénérationnelles et des échanges de savoirs. Pour les personnes qui souhaitent rencontrer d autres seniors dans un lieu convivial, nous vous invitons à découvrir un de nos deux groupes de rencontre : Le club 3ème Age : pour jouer au scrabble, à la belote, aux dominos... ou simplement pour papoter ensemble dans une ambiance sympathique. Le vendredi de 14h à 17h Animatrice : Noëlle Raya ARES Le club Age Libre : pour concocter à chaque début de trimestre un programme dynamique de sorties, visites culturelles, ateliers thématiques, repas, pour organiser des après-midi conviviales 1 à 2 fois par trimestre (thé dansant, loto...). Le vendredi de 14h à 17h Animatrice : Anne Westermann De l aide pour des animations A la rentrée 2006, nous espérons développer de nouveaux espaces de rencontres sous forme d ateliers jeux (du type «Questions pour un champion») et d ateliers mémoire (exercices attractifs, ludiques et motivants qui sollicitent l ensemble des fonctions cérébrales). Pour cela, nous sommes à la recherche de bénévoles souhaitant animer ces groupes. Si vous avez d autres idées ou souhaits d animations, si vous avez envie de participer à des ateliers intergénérationnels, à la mise en place d un réseau d entraide et de solidarité entre seniors ou de devenir bénévoles lors de certaines manifestations inscrites dans le calendrier de l ARES, n hésitez pas à contacter Anne Westermann, Conseillère en Economie Sociale et Familiale au ou INFO : Un stage gratuit de danse pour les seniors est proposé en page 13. L équilibre, où en êtes-vous? NUMERO 419 JUIN L Association PAC EUREKA et l ARES, en partenariat avec la Caisse Régionale d Assurance Maladie Alsace-Moselle, vous invitent à la présentation du programme La prévention des chutes et l atelier Equilibre, jeudi 14 septembre 06 à 14h30 à l ARES Lors de cette après-midi seront successivement expliqués : Le vieillissement de la fonction d équilibration Les aménagements préventifs au domicile Par Mme le docteur Martin - médecin gériatre Les aides financières en faveur du logement, Comment conserver et retrouver son équilibre, par le travail en ateliers Equilibre, Par Mme Garcia, Conseillère en Economie Sociale et Familiale de la Caisse Régionale d Assurance Maladie Alsace-Moselle Présentation du programme ateliers Equilibre Possibilité d inscription aux séances sur place. Entretenir son équilibre, c est gagner en autonomie et en liberté! Atelier Equilibre à l ARES Séances de gym douce - Prévention des chutes Du jeudi 21 septembre au jeudi 14 décembre 06

8 L association 1 foyer 2 âges : Pour vivre une cohabitation intergénérationnelle Le début de la retraite entraîne des changements dans les réseaux relationnels. Un nouveau rythme et de nouvelles activités sont à trouver avec sa famille, ses amis, ses anciens collègues, de nouvelles rencontres, etc. Avec l avancée en âge, il devient plus difficile de faire vivre ce tissu relationnel qui demande à sortir de chez soi. Devenus adultes, les enfants n habitent plus au domicile des parents (eux-mêmes grands-parents ou arrière-grands-parents), un espace vide se crée alors dans le logement. Une porte qui s ouvre, la lumière qui s allume le matin, le repas qui se prépare dans la cuisine... sont autant de sons, de sensations, de moments que l on aime partager, vivre ensemble. Lorsqu on est plus jeune, on a besoin d un environnement favorable pour se lancer dans la vie. Suivre ses études ou démarrer sa vie professionnelle nécessite impérativement d avoir un logement. En ce moment, notre société connaît une crise du logement qui touche particulièrement les jeunes de moins de trente ans. Et si une des solutions était de partager le même toit? L association 1 foyer 2 âges se propose d organiser cette cohabitation intergénérationnelle. Dans une volonté de solidarité, le senior met à disposition, dans sa résidence principale, une chambre à un jeune en contrepartie d une modeste somme (comprenant les charges courantes : eau, électricité...). Tous deux se partagent les tâches de la vie quotidienne selon les possibilités de chacun afin de vivre une cohabitation 1 foyer harmonieuse. Ces tâches ne correspondent pas à des activités déjà assurées par des structures d aide à domicile. Après plusieurs rencontres avec les personnes intéressées et une étude personnalisée, 1 foyer 2 âges accompagne la mise en place de la cohabitation et assure un suivi régulier de son bon déroulement. Créée le 30 mai 2005 par des professionnels du secteur social, l association est portée par des valeurs de solidarité intergénérationnelle. La vie sous un même toit favorise le lien et l enrichissement mutuel entre deux générations. Cette nouvelle forme de cohabitation innovante et 2 âges originale est ouverte aux personnes de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Une réunion d information sur l association aura lieu vendredi 9 juin à 14h à l ARES. Venez nombreux! Association 1 foyer 2 âges 9 place Kléber (Maison des Aînés Kléber) Strasbourg Le service à domicile Pour plus de renseignements, contacter : Ludivine Olivier au ou par courriel : L association LOGISERVICES, dont les bureaux sont installés au Centre Commercial de l Esplanade, est agréée pour les emplois familiaux. C est un avantage indéniable pour les particuliers qui peuvent bénéficier d une déduction fiscale pour les dépenses engagées. Le mode de mise à disposition dispense le client de toutes les démarches et déclarations liées à l embauche d un salarié. Les services s adaptent à la demande des clients, que ce soit pour le recours aux prestations régulières : ménage, repassage, bricolage, ou pour des missions ponctuelles comme grand nettoyage de printemps, déménagement, etc. Renseignements Logiservices : tél courriel : Vivre à l Esplanade NUMERO 419 JUIN

9 La situation actuelle de l ARES NUMERO 420 JUIN Faire vivre le contrat de projet 2006/ contrat Dans le contexte quelque peu troublé que traverse l ARES, quel est l avenir du contrat d association qui doit être présenté dans quelques semaines à la Caisse d Allocations Familiales du Bas-Rhin en vue de l obtention de l agrément pour la période 2006/2010? Ce contrat, qui reste entièrement d actualité, sera pour les quatre ans à venir la base et la référence des options et des actions de l association, en particulier celles du centre socio-culturel. Il a été préparé, étudié et mis au point par l ensemble de l équipe, bénévoles et salariés, qui a travaillé pendant plus d un an dans un remarquable esprit de collaboration et de cohésion qui sont les forces principales de l ARES. Au-delà des difficultés rencontrées aujourd hui, cet esprit perdure et sera le pilier et le garant de la réalisation de notre projet. projet parallèle, il présente une situation complète des moyens humains et matériels de l ARES. Toutes les données sont Il répond aux évolutions de l Esplanade d aujourd hui. Une analyse fine et précise de la situation du quartier a permis d identifier les besoins exprimés par les habitants et donc de fixer les objectifs destinés à y répondre. En connues. Dans un contexte difficile??? L ARES est aujourd hui contrainte d envisager la suppression de trois postes de travail. Les collaborateurs qui les occupent n ont commis aucune faute, bien au contraire ils ont mis toute leur compétence et leur engagement au service de l association. Lors de l Assemblée Générale du 9 mai dernier, administrateurs, bénévoles et salariés de l ARES leur ont témoigné leur totale solidarité et déplorent de devoir demain se priver de leur apport et de leur savoir-faire. contexte - la coordination, avec les bénévoles de l ARES, des événements populaires qui rythment aujourd hui la vie du Demain, ce sont aussi les Esplanadiens qui se verront privés de l action de ces collaborateurs au service du quartier : - l accès et la formation aux nouvelles technologies de la communication seront diminués - l accompagnement de l association dans sa réflexion pour offrir de nouveaux services en matière de garde et d accueil de la petite enfance sera limité, quartier se verra réduite, - le développement d un programme culturel pour tous les publics alliant qualité et accessibilité au plus grand nombre sera amputé. Un dialogue à nouer de toute urgence!!! L actualité récente de notre pays nous montre chaque jour une société où le lien social se fracture avec son lot de violences et de repli communautaire. Le projet d éducation populaire porté par l ARES est tout entier tourné vers la volonté de permettre aux habitants de notre quartier de vivre ensemble en donnant à chacun les moyens d agir pour un devenir commun. A l heure où nous nous voyons contraints d envisager de nous séparer de trois collaborateurs et où en même temps nous sollicitons le renouvellement dialogue de l agrément du centre social et culturel, administrateurs, bénévoles et salariés de l ARES ont à cœur le devenir d une structure associative de proximité animée par et pour les habitants. C est avec inquiétude que nous envisageons le risque pour l Esplanade et ses habitants de ne pouvoir faire fructifier une partie des acquis de 40 ans d activité de leur association de quartier. Le contrat de projet 2006/2010 constitue la base du dialogue constructif que l association veut poursuivre avec ses financeurs qui sont nos partenaires dans ce contrat. Il n est pas question pour l ARES d imposer un point de vue unilatéral à ceux qui lui accordent les moyens financiers pour réaliser ses objectifs, mais il est de sa responsabilité de représenter les besoins de la population et de proposer des actions pour y répondre. Il appartient ensuite aux pouvoirs publics de s engager sur les réponses qu ils entendent donner à nos propositions et de permettre à l ARES de réaliser ce contrat d association. C est ce dialogue que nous voulons ouvrir aujourd hui avec les services de l Etat, la Ville de Strasbourg, le Conseil Général et la Caisse d Allocations Familiales du Bas-Rhin.

10 Les chiffres clés de nos difficultés Evolution des subventions publiques de 2001 à 2005 pour le centre social et culturel Etat E E E E E évolution d une année à l autre + 9,25% + 7,53% - 34,31% - 40% Conseil Général E E E E E évolution d une année à l autre + 12,56% -3,48% - 11,22% + 2,55% Ville de Strasbourg E E E E E évolution d une année à l autre + 12,27% - 2,98% - 4,47% - 1,16% Caisse d Allocations Familiales E E E E E évolution d une année à l autre - 1,40% + 7,25% + 1,98% + 2,88% Ce tableau permet de voir en quelques lignes qu il y a une détérioration progressive des subventions qui permettent à l ARES de fonctionner. Car si nos recettes chutent, nos dépenses augmentent malgré nos efforts pour les maîtriser. Comme tout un chacun nous subissons l augmentation du coût de la vie sur l ensemble des achats que nous effectuons et notre personnel est régit par une convention collective qui régulièrement nous oblige à des revalorisations des salaires. Le non-remplacement ces dernières années de collaborateurs ayant démissionné nous a permis de contenir la masse salariale qui en 2005 est au niveau de ce qu elle était en Un autre élément est déterminant dans la fragilisation des finances de l ARES, c est le retard dans le versement des subventions et prestations de services. Malgré un suivi scrupuleux des dossiers par le service administratif et financier de l ARES, nous constatons des retards de plusieurs mois dans le versement de certaines aides. Quelques exemples : E au titre de les la Crèche familiale pour l année chiffres 2004 ont été payés par la Caisse d Allocations Familiales en juillet E ont été régularisés par la Ville en juillet 2005 au titre de la Halte pour l année En 2005 la Caisse Nationale d Allocations Familiales n a obtenu son budget de la part de l Etat qu en septembre de la même année. Cette situation a contraint la CAF du Bas-Rhin à fractionner en 12 mensualités ses versements 2005 au centre social sur la base des sommes versées en Histoires de... bâtiments Vu l âge et la vétusté de nos bâtiments (1001, 1002, 1003), les conditions de travail du personnel, les conditions d accueil des usagers et les problèmes de conformité aux normes en vigueur, il a été décidé, en avril 2000, de constituer la Commission Nouveaux Bâtiments. Pour mémoire, il faut savoir que, chaque semaine, il passe au minimum 2000 personnes dans les locaux de l ARES. Un argumentaire pour la demande de construction d un nouveau bâtiment a été rédigé en mai 2000 et la demande transmise à la Municipalité en place à cette date. En 2001, élections municipales et relance auprès de la nouvelle Municipalité. Courrier de Mme Fabienne Keller en date du 18 décembre 2001 qui prend acte du mauvais état de nos équipements et fait inscrire au budget de la commune un crédit d études de F pour la construction ou l aménagement d un équipement nouveau. Le 05 février 2002, réunion de travail dans les bureaux de la Ville avec l Adjoint de quartier et les services techniques concernés. Travail en interne à l ARES pendant toute l année 2002 avec deux réunions de travail par mois (5 bénévoles et 2 salariés) : - programme de visites de différents Centres Socio-culturels - réflexion en interne sur les différents besoins, secteur par secteur - travail en collaboration avec les intervenants et les salariés pendant toute l année 2002 qui se concrétisera, début 2003, par notre «Projet de nouveau bâtiment». Mars 2003 : intervention, sur choix de la Ville, du programmateur G.P.C.I., et les services techniques de la Ville nous transmettent le planning de réalisation de l étude de programmation (période de mars à juin 2003). Pendant deux mois, sur la base de notre projet, nous avons eu plusieurs réunions de travail avec le G.P.C.I. pour la réalisation de son avant-programme. Mai 2003 : le dossier établi par le G.P.C.I. est transmis aux services compétents de la Ville pour étude et suite à donner. Enfin, le 4 décembre 2003, dernière réunion de travail, dans les locaux de l ARES, avec l Adjoint de quartier, et depuis cette date nous attendons la suite qui sera donnée à ce projet. La situation actuelle de l ARES NUMERO 420 JUIN

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free. Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde Guide Services Mobilité Convivialité Familles, Services, écoute, convivialité... 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.fr

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Conseil Municipal du 04 février 2013

Conseil Municipal du 04 février 2013 CCAS MEYLAN Conseil Municipal du 04 février 2013 1 Plan de la présentation Cadre général Contexte réglementaire Indicateurs sociaux Cadre Communal Meylan en chiffres CCAS CA Organigramme Budget Missions

Plus en détail

Le Projet pédagogique Secteur Adultes

Le Projet pédagogique Secteur Adultes Le Projet pédagogique Secteur Adultes I. Introduction... 2 II. Les Objectifs Généraux Statutaires Spécifiques au Secteur... 2 Le 2ème : Renforcer le lien social... 2 Le 3ème : Identifier et formaliser

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Demande Action sociale de retraite personnelle

Demande Action sociale de retraite personnelle Demande Action sociale de retraite personnelle Salarié Demande du d aide régime pour général, Bien salarié vieillir chez et non soi salarié agricole (MSA), artisan et commerçant (RSI) 1 Vous-même Madame

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus.

Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus. Lettre d information n 2 du CLIC IGEAC Fermeture CLIC IGEAC Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus. Forum : vieillir une chance! Mardi 3 décembre de 10h à 18h00,

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES?

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? dossier 2006 de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? organisation vie pratique Une offre de prestations à domicile

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

ANIMATEUR LUDOTHEQUE

ANIMATEUR LUDOTHEQUE ANIMATEUR LUDOTHEQUE Renseignements relatifs à l agent : Nom : Prénom : Catégorie : B Coefficient : 255 Sous la responsabilité et l autorité de la directrice de l Association Enfance du Biollay et de son

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif > Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert réunir les associations bourguignonnes en une seule journée > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif La solidarité, La lutte contre

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE 80 CHAPITRE 6 I SENIORS Les activités pour les seniors LES ACTIVITÉS PROPOSÉES PAR LA VILLE > L Espace d animation

Plus en détail

Livret d accueil. Autorisations et agréments :

Livret d accueil. Autorisations et agréments : Livret d accueil Service d Aide et d Accompagnement Service de Soins Infirmiers Equipe Spécialisée Alzheimer Services aux familles Portage des repas Garde d enfants Jardinage Bricolage Télé-assistance

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Bien vivre CLIC ENTOUR AGE. dans sa tête, dans son corps et avec les autres

Bien vivre CLIC ENTOUR AGE. dans sa tête, dans son corps et avec les autres CLIC ENTOUR AGE Centre local d information et de coordination pour les retraités Bien vivre dans sa tête, dans son corps et avec les autres Janvier à juin 2013 Activités de prévention - animation - aide

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Mot de bienvenue du Président

Mot de bienvenue du Président Mot de bienvenue du Président Bienvenue! C est avec ce mot que nous vous accueillons, dans les locaux provisoires mis à disposition par la ville. Nous sommes basés près de l école Jean Macé au-dessus du

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS 13-25 ans Pôle Ressources Jeunesse PROGRAMMATION JANVIER - SEPTEMBRE 2013 LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS www.ville-roubaix.fr Fiche D ADHéSION SAISON 2012 /2013 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS : NOM

Plus en détail

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Imprimé par la Caf du Cher Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Associations 6 25 + participation de 2 à 6 selon l activité. Gratuité de certains espaces et services. Accueil et renseignements

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Infos Parents n 37 JANVIER Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Dans ce numéro : Planning baby gym 2 Suite à un important dégât des eaux survenu en novembre dernier, les

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance Livret d accueil aide à domicile portage de repas téléassistance Centre Communal d Action Sociale 66 rue de la Mare aux Carats 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX Délibération n 30 en date du 5 octobre 2010 Le

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Chantegrillet. Foyer Résidence. pour Personnes Agées

Chantegrillet. Foyer Résidence. pour Personnes Agées Foyer Résidence pour Personnes Agées Chantegrillet Résidence Chantegrillet 7 chemin de Chantegrillet 69340 Francheville 04 78 59 14 26 chantegrillet@mairie-francheville69.fr www.mairie-francheville69.fr

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

D ATTRIBUTION DES PLACES

D ATTRIBUTION DES PLACES CRèChES COmmUNALES modalites D ATTRIBUTION DES PLACES : Une commission d attribution des places en crèche se réunit une fois par an en mai pour préparer la rentrée de septembre. Elle est composée des élus

Plus en détail

Bien vieillir dans l Eure

Bien vieillir dans l Eure Bien vieillir dans l Eure Quelques chiffres - Statistiques démographiques 84 179 personnes âgées de + de 65 ans (recensement INSEE 2006) soit 14, 83% de la population euroise 1 français sur 2 aura + de

Plus en détail

Vivez l aventure. des langues. www.cavilam.com. Cours de langues PROGRAMME 2016. Département des Langues Étrangères

Vivez l aventure. des langues. www.cavilam.com. Cours de langues PROGRAMME 2016. Département des Langues Étrangères Cours de langues PROGRAMME 2016 Département des Langues Étrangères Vivez l aventure www.cavilam.com Cours de langues pour jeunes Calendrier et tarifs 2016 Stages pendant la période scolaire (hors vacances)

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT Trouver un mode de garde pour son enfant relève parfois du parcours du combattant. Il existe pourtant un ensemble de dispositifs bon à connaître pour se faciliter la

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Vous recherchez une crèche familiale ou un accueil collectif LA MAISON DE L ENFANCE 16 rue Planard - 12000 Rodez Tel. 05 65 73 72 70

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux PREAMBULE : Le présent Règlement Général des inscriptions aux activités

Plus en détail