Le commerce équitable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce équitable"

Transcription

1 Tristan Lecomte Le commerce équitable Groupe Eyrolles, 2004, ISBN

2 Table des matières Avant-propos Introduction Partie I : Les fondements du commerce équitable Chapitre 1 : Un commerce mondial inéquitable? Des facteurs locaux défavorables Des marchés peu structurés ou verrouillés et une demande faible Des institutions locales désorganisées et souvent corrompues Des enjeux internationaux à l origine de mauvaises conditions commerciales Des cours mondiaux très bas et très fluctuants face aux pays du Sud désarmés Une pression exercée sur les travailleurs du Sud Le remède est-il aux mains des institutions internationales? L OMC, un grave déficit de représentation des intérêts des pays pauvres Banque mondiale et FMI, des politiques d aide qui fragilisent les populations les plus pauvres? La solution? Chapitre 2 : Du développement durable au commerce équitable Le mouvement du développement durable : une volonté de rendre le commerce mondial «soutenable» pour l homme et son environnement. 39 Les origines du développement durable Les retombées au niveau des pratiques commerciales Le commerce équitable : un outil du développement durable Les fondements théoriques du commerce équitable, ses champs d action et ses atouts

3 Le commerce équitable 190 L émergence du commerce équitable Les chartes et critères Le réseau se structure Un deuxième axe d action : les campagnes d opinion au Nord Partie II : Du petit producteur au consommateur Chapitre 3 : Les producteurs la cheville ouvrière du commerce équitable D une petite coopérative à une filière bien rodée Les débuts de la coopérative Surin Djan Kat en Thaïlande Alter Trade, groupement de producteurs de canne à sucre aux Philippines Les témoignages de quelques acteurs du commerce équitable Le café de la coopérative COCLA au Pérou Le thé des plantations TPI en Inde Les bracelets de l association Tèbeniketè au Bénin L huile de massage des producteurs de la communauté de Maguari en Amazonie brésilienne Chapitre 4 : Importateurs et distributeurs, au cœur du commerce équitable Le circuit d importation et de distribution spécialisé Les réseaux de boutiques associatives Artisanat-SEL et son catalogue de vente par correspondance Les boutiques et importateurs spécialisés Le cas particulier des marchés parallèles : le petit et le gros Les réseaux de magasins bio eux aussi engagés : l exemple de Biocoop La consommation hors domicile : un énorme marché, de fortes contraintes de prix Le pari de la distribution des produits du commerce équitable dans les grandes surfaces

4 Table des matières Alter Eco, une marque de commerce équitable vendue principalement en grande distribution Le marché de la grande distribution Les produits du commerce équitable face à la concurrence Le marché de demain Chapitre 5 : Les consommateurs citoyens ou «consom acteurs» Le profil des consommateurs du commerce équitable, leurs attentes L éthique, une tendance de fond La clientèle du commerce équitable Les attitudes qui la caractérisent Ce qu il faut en conclure L approche du consommateur envers le commerce équitable, ou du consom acteur au militant À vous d agir! Défendez la notion de commerce équitable Militez en promouvant l idée de commerce équitable Ou consommez dans la grande distribution et faîtes progresser ainsi la notoriété et les ventes dans ces circuits Écrivez à votre marque préférée!!! Plus largement, interrogez les entreprises sur leurs pratiques pour les encourager à changer Influencez le rôle du politique Dénoncez la politique du «laisser faire» qui n est qu un prétexte Pour vous, citoyens, la bataille consiste à la reconquête du pouvoir pris par le marché Conclusion Annexes Les produits du commerce équitable Alter Eco Commercequitable.com

5 Le commerce équitable Glossaire des principaux sigles Principaux sites internet du commerce équitable Quelques lectures Dépôt légal : avril 2004 Imprimé en Allemagne par Clausen & Bosse

Catalogue des produits 2012

Catalogue des produits 2012 Catalogue des produits 2012 Edition Spéciale Quinzaine du Commerce Equitable 2012 Le commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l objectif

Plus en détail

ACHETER EN ÉTANT SOLIDAIRE : LE COMMERCE ÉQUITABLE

ACHETER EN ÉTANT SOLIDAIRE : LE COMMERCE ÉQUITABLE ACHETER EN ÉTANT SOLIDAIRE : LE COMMERCE ÉQUITABLE Doc. 1 Qu est-ce que le «commerce équitable»? «Le commerce équitable, c est acheter aux producteurs des pays pauvres (Afrique, Amérique du Sud, Asie)

Plus en détail

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE Janvier 2009 Sommaire Introduction4 Vision commune5 Définir le Commerce Équitable6 Principes Essentiels6 Le commerce équitable, une dimension additionnelle aux

Plus en détail

Questions abordées : L offre en produits régionaux et ses caractéristiques

Questions abordées : L offre en produits régionaux et ses caractéristiques Compte-rendu de l atelier du 24 janvier 2013 sur les attentes des consommateurs, les marchés, les relations avec la grande distribution, les signes de qualité et de marque et la restauration hors domicile

Plus en détail

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable 1.1. Commerce équitable Oxfam Magasins du monde 1.2. Achats socialement responsables de vêtements de travail achact Action Consommateurs Travailleurs

Plus en détail

Qu est-ce que le commerce équitable?

Qu est-ce que le commerce équitable? FAIR TRADE RULES! Position du mouvement international du commerce équitable en vue de la VI e Conférence Ministérielle de l OMC à Hong Kong Octobre 2005 «Nous, les membres du mouvement international du

Plus en détail

Agence pour une Comm green et responsable

Agence pour une Comm green et responsable Agence pour une Comm green et responsable AGENCE WEB AGENCE MEDIA AGENCE EVENEMENTIELLE AGENCE CONSULTING ET DEVELOPPEMENT Le nom econnexbiocity mêle plusieurs concepts. - ECONNEX signifie l e-connexion,

Plus en détail

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES AVANT-PROPOS L ENGAGEMENT DU PRÉSIDENT DE GSF 5 LES HUMAINS 6 7 8 LES PARTIES PRENANTES 9 10 L ENTREPRISE ET SON ETHIQUE 11 12 13 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD 2 I Charte du livre EIBF La fédération européenne et internationale des libraires représente

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

Tous partenaires pour une consommation responsable :

Tous partenaires pour une consommation responsable : Présentation Rencontre professionnelle Tous partenaires pour une consommation responsable : Comment renforcer le développement économique des boutiques de commerce équitable? Evènement organisé avec le

Plus en détail

L achat équitable sur le lieu de travail

L achat équitable sur le lieu de travail L achat équitable sur le lieu de travail Novembre 2009 Contexte et objectifs de l étude L Association Fairtrade/Max Havelaar lance une campagne de mobilisation des salariés Faites une pause équitable (déclinaison

Plus en détail

Welcome to. Switcherland. Les RH de demain : 2 modèles de PME

Welcome to. Switcherland. Les RH de demain : 2 modèles de PME Welcome to Switcherland Les RH de demain : 2 modèles de PME A propos de Switcher? Qui sommes-nous? Switcher SA est une entreprise de distribution textile suisse créée en 1981 par son CEO et propriétaire

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES. Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises?

COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES. Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises? COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises? CONTEXTE ET DÉROULEMENT DE L ÉTUDE Objectif : identifier

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

«So Fair, So good!» *

«So Fair, So good!» * Vitry-sur-Seine avril 2012 Artisans du Monde lance 3 nouvelles boissons rafraîchissantes Bios et Equitables! «So Fair, So good!» * *Si juste, si bon! PRESENTATION DES PRODUITS Nouvelle gamme de boissons

Plus en détail

association bsb SIRET 511 737 132 00015 Centre Alain Savary 187 rue de Châtillon 35200 Rennes 02 99 85 98 98 bsb dossier de demande d adhésion

association bsb SIRET 511 737 132 00015 Centre Alain Savary 187 rue de Châtillon 35200 Rennes 02 99 85 98 98 bsb dossier de demande d adhésion association bsb SIRET 511 737 132 00015 Centre Alain Savary 187 rue de Châtillon 35200 Rennes 02 99 85 98 98 bsb dossier de demande d adhésion L association bsb [boutique solidaire bretagne] a pour objectif

Plus en détail

Vancity (www.vancity.com)

Vancity (www.vancity.com) 1 L ACC et TransFair Canada ont lancé une campagne visant à générer une plus grande sensibilisation vis-à-vis du commerce équitable au sein du secteur coopératif. Il existe une affinité naturelle entre

Plus en détail

JE M EMBALLE POUR LE VRAC!

JE M EMBALLE POUR LE VRAC! JE M EMBALLE POUR LE VRAC! DOSSIER DE PRESSE Professionels et citoyens agissent pour la vente en vrac (sans emballage jetable) VENDREDI 24 AVRIL 2015 MAISON DES ACTEURS DU PARIS DURABLE Crédits photo :

Plus en détail

Pour en savoir plus : www.commercequitable.org

Pour en savoir plus : www.commercequitable.org Des centaines de millions de personnes sur la planète travaillent dans des conditions extrêmement précaires et pour des salaires dérisoires pour cultiver ou fabriquer des matières premières et des biens,

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Deux exemples de développement agricole : le Brésil vs l Inde Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction Deux

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

L espace test en agriculture

L espace test en agriculture Photo Civam Aquitaine L espace test en agriculture Une solution innovante pour des installations agricoles durables Une démarche pour permettre aux porteurs de projets agricoles de tester, valider, créer

Plus en détail

L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud

L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud OMPI - 22 avril 2015 Aurélie Ahmim-Richard L Agence Française de Développement Opérateur pivot de l aide française au développement

Plus en détail

Programme OMS de Bonne Gouvernance dans le secteur pharmaceutique

Programme OMS de Bonne Gouvernance dans le secteur pharmaceutique TABLE RONDE ReMeD 2009 Le rôle du pharmacien pour améliorer la qualité et la disponibilité des médicaments essentiels Paris, le 9 novembre 2009 FIAP Jean Monnet Programme OMS de Bonne Gouvernance dans

Plus en détail

Mise à jour le 28 mai 2013

Mise à jour le 28 mai 2013 Mise à jour le 28 mai 2013 Association District-Solidaire Association loi 1901, déclarée à la Préfecture du Rhône Tél. : (33) 670-939-939 coordination@district-solidaire.org www.district-solidaire.org

Plus en détail

Fiche technique. Formations Communication

Fiche technique. Formations Communication Formations Communication Fiche technique Cette fiche technique est à destination d agriculteurs qui souhaitent réaliser des formations sur le thème de la communication des produits. Le principal objectif

Plus en détail

Vers une prévention durable

Vers une prévention durable Vers une prévention durable Commission de la santé et de la sécurité du travail Mise à jour 2013 Plan d action de développement durable 2008-2015 Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca

Plus en détail

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire Musique éthique Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire 1. Contexte Aujourd hui, la filière musicale est dominée par une poignée de «majors». La suprématie de la logique économique

Plus en détail

LA COMMUNICATION CORPORATE PLUS QUE JAMAIS, UN ATOUT BUSINESS. Etude AACC Harris Interactive en partenariat avec l UDA

LA COMMUNICATION CORPORATE PLUS QUE JAMAIS, UN ATOUT BUSINESS. Etude AACC Harris Interactive en partenariat avec l UDA LA COMMUNICATION CORPORATE PLUS QUE JAMAIS, UN ATOUT BUSINESS Etude AACC Harris Interactive en partenariat avec l UDA DE QUOI PARLE T-ON? UNE ÉTUDE COMPLÈTE EN DEUX ÉTAPES UNE PHASE QUALITATIVE POUR METTRE

Plus en détail

Atelier du cacao/chocolat

Atelier du cacao/chocolat Instructions pour l'enseignant Objectif: Le groupe apprend l'histoire du cacao/chocolat de la plantation au chocolat fini. Tâche: Le groupe lit le texte et remplit ensuite le questionnaire. Le groupe qui

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Soutenir une agriculture locale de qualité Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Plan 1- Présentation du Pays «Une autre Provence» 2- La problématique

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec

Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec plq.org 2 Plan d action économique / Message du Premier Ministre MESSAGE DU PREMIER MINISTRE Lors de la campagne électorale de 2008,

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Chapitre 2 : Nourrir les hommes

Chapitre 2 : Nourrir les hommes Chapitre 2 : Nourrir les hommes Caricature de Kal et Plantu PBL= De quelle manière la mise en place d une agriculture durable permet-elle de nourrir l humanité? I- Etude de cas : «Les paradoxes de l agriculture

Plus en détail

- 18 juin 2012 - centre régional des lettres de Basse-Normandie association Libraires en Basse-Normandie

- 18 juin 2012 - centre régional des lettres de Basse-Normandie association Libraires en Basse-Normandie «ABORDER LE NUMÉRIQUE EN LIBRAIRIE» - 18 juin 2012 - centre régional des lettres de Basse-Normandie association Libraires en Basse-Normandie Intervention de Xavier Milon, diffuzia S.A.S. xavier.milon@diffuzia.fr

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Si le Brésil et les Etats-Unis sont considérés comme des Etats-continents, avec une dimension territoriale comparable, leur poids économique, politique et culturel, sont encore très différents.

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

La compétitivité de la filière riz. Livret de l apprenant. Analyse des filières riz par les organisations professionnelles d Afrique de l Ouest

La compétitivité de la filière riz. Livret de l apprenant. Analyse des filières riz par les organisations professionnelles d Afrique de l Ouest Projet de Renforcement de l Information des Acteurs des Filières Rizicoles PRIAF RIZ Analyse des filières riz par les organisations professionnelles d Afrique de l Ouest Livret de l apprenant Module 4

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS PRÉAMBULE Le conseil de la Municipalité d Upton dispose d un budget devant être distribué sous forme de

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande 1. L industrie est-elle une de vos priorités? Pourquoi? L industrie figure en première page de mon programme parce

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Portfolio Boutique en ligne - Site internet

Portfolio Boutique en ligne - Site internet Portfolio Boutique en ligne - Site internet Sommaire PRÉSENTATION 3 l équipe 4 e-commerce 5 www.philibertnet.com 6 www.racing-equipements.com 7 www.lubuniversal.com 8 www.plugnplay.re 9 www.paroledesioux.com

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

agir ensemble collectivités territoriales, pour un commerce équitable

agir ensemble collectivités territoriales, pour un commerce équitable 2007 / 2008 Artisans du Monde, collectivités territoriales, comités d entreprise, associations agir ensemble pour un commerce équitable Favoriser une consommation citoyenne, acheter équitable Sensibiliser

Plus en détail

L ENTREPRISE CITOYENNE

L ENTREPRISE CITOYENNE L ENTREPRISE CITOYENNE INTRODUCTION De nos jours, la responsabilité des dirigeants d entreprise n est plus limitée à la recherche du profit. L attitude vis à vis de l environnement naturel, humain, et

Plus en détail

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Table des matières 1.0 À propos du présent guide...1 1.1 Remerciements...1 1.2 Renseignements additionnels...1 2.0 Ville équitable...2 2.1 Pourquoi le commerce

Plus en détail

Valorisation des Produits Stratégie de Marque. SICA Marché aux fleurs d Hyères

Valorisation des Produits Stratégie de Marque. SICA Marché aux fleurs d Hyères Valorisation des Produits Stratégie de Marque SICA Marché aux fleurs d Hyères La Marque HORTISUD : Historique et état des lieux 10 ans : une Offre de Qualité mais: * Hétérogène * Non standardisée Création

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

d où je viens! Fiche 5 Déroulement Objectif général Objectifs spécifiques Documents et matériel nécessaires Durée : 3 séquences de 45 mn

d où je viens! Fiche 5 Déroulement Objectif général Objectifs spécifiques Documents et matériel nécessaires Durée : 3 séquences de 45 mn Dis-moi d où je viens! Liens avec les programmes Références au programme scolaire. Extraits du BO du 19 juin 2008 et du BO n 1 du 2 janvier 2012. Les apprentissages fondamentaux Histoire > Le XX e siècle

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

LES CLES DU NUMERIQUE

LES CLES DU NUMERIQUE LES CLES DU NUMERIQUE LUNDI 19 OCTOBRE 2015 BESANCON www.lesclesdunumerique.fr Dossier de partenariat Les Clés du Numérique 2015 1 Présentation de la CCI du Doubs La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

( DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Les Nouvelles RP Annelyse Fromentin annelyse@lesnouvellesrp.com 01.42.26.84.86

( DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Les Nouvelles RP Annelyse Fromentin annelyse@lesnouvellesrp.com 01.42.26.84.86 ( DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Les Nouvelles RP Annelyse Fromentin annelyse@lesnouvellesrp.com 01.42.26.84.86 1 ( SOMMAIRE Introduction 1. Le Bottin du Made in France : une entreprise qui souhaite

Plus en détail

Chapitre I. Le commerce équitable, un humanitaire commercial?

Chapitre I. Le commerce équitable, un humanitaire commercial? Chapitre I Le commerce équitable, un humanitaire commercial? 1. Le mouvement du commerce équitable. Faire le commerce, pas la charité, ceci est le but principal du commerce équitable. Le progrès proposé

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012

EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012 EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012 Tous les documents et les calculatrices sont interdits. PARTIE 1 : QUESTIONS DE COURS Précisez la ou les

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 ÉTHIQUE et Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 INTRODUCTION Pourquoi un code d éthique relatif aux violences au travail? Comment un code d éthique peut-il nous aider, nous

Plus en détail

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation SC 59/15 17 août 2015 Original: anglais F Comité des statistiques 9 e réunion 29 Septembre 2015 Milan (Italie) Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation Contexte 1. Le présent

Plus en détail

AOC / IGP Saisonnalité

AOC / IGP Saisonnalité Morceau / pièce Etat des ressources Condition d élevage Identité du producteur Détaillants Lieu de pêche / élevage Recettes AOC / IGP Saisonnalité Espèces véritable Qui sommes nous Une structure française

Plus en détail

Charte des Partenariats - p1 -

Charte des Partenariats - p1 - Charte des partenariats de Nature & Société Depuis sa création dans le milieu des années soixante-dix Nature & Société n a cessé de favoriser, en Ile-de-France, l'information du citoyen et l'éducation

Plus en détail

LeCourtCircuit.fr ACHETEZ CHEZ VOTRE VOISIN, C EST PLUS MALIN

LeCourtCircuit.fr ACHETEZ CHEZ VOTRE VOISIN, C EST PLUS MALIN LeCourtCircuit.fr ACHETEZ CHEZ VOTRE VOISIN, C EST PLUS MALIN Dossier de presse Septembre 2015 LeCourtCircuit.fr, en quelques mots LeCourtCircuit.fr, c est une initiative portée par trois créateurs trentenaires

Plus en détail

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel?

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel? Introduction Le commerce électronique est devenu l un des grands sujets de préoccupation des chefs d entreprise du monde entier. Ces derniers répètent à l envie que leur priorité absolue est de relever

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

En tête du 6 ème classement

En tête du 6 ème classement En tête du 6 ème classement 1 er : Sony Ericsson (+1 place) Sony Ericsson passe de 2 nde à 1 ère en améliorant son score sur la déclaration des performances de recyclage de téléphones mobiles obsolètes.

Plus en détail

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

GAMMES ALTER ECO 2012

GAMMES ALTER ECO 2012 GAMMES ALTER ECO 2012 Chocolats Noirs Nouveautés 2012! Une gamme pour les experts 2 Chocolats au Lait et Chocolats Blancs LES + PRODUITS - Une gamme large de 19 références en lait, noir et blanc proposant

Plus en détail

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité Contacts Département Opinion Corporate Jérôme SAINTE-MARIE, Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Claire PIAU, Directrice d études / claire.piau@csa.eu

Plus en détail

UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT)

UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT) UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT) MASTER EISA SPÉCIALITÉ DEFI Année 2004-05 NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES & DIAGNOSTIC FINANCIER Deuxième devoir Akim

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

globaloutlook Le développement durable Guide du Rotarien

globaloutlook Le développement durable Guide du Rotarien globaloutlook Le développement durable Guide du Rotarien Copyright 2012 by Rotary International. Tous droits réservés. Un concept universel En 1983, les Nations unies ont demandé à la Commission mondiale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON.

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. L étude portant sur les musiques actuelles en Région Languedoc-Roussillon inclut les domaines

Plus en détail

Campagne d anacarde fictive

Campagne d anacarde fictive Service d Information et d Accompagnement sur le Marché (SIAM) ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FILIÈRE DANS LA COMMERCIALISATION DES NOIX DE CAJOU Collecter / Analyser / Former / Informer / Accompagner Campagne

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 L activité Le métier Les perspectives L activité Un marché animé par plusieurs facteurs positifs Un besoin accru de suivi des marchés les consommateurs-citoyens

Plus en détail

L Annuaire des consom acteurs

L Annuaire des consom acteurs L Annuaire des consom acteurs 1/5 SOMMAIRE Présentation du site 3 Les atouts de Bio et Bien-être.fr 4 Un mot de la Créatrice 5 Contact Presse 5 2/5 Présentation du site Le lien web entre professionnels

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

CORRECTION ETUDE DE CAS SESSION ETRANGER 2010

CORRECTION ETUDE DE CAS SESSION ETRANGER 2010 CORRECTION ETUDE DE CAS SESSION ETRANGER 2010 PREMIERE PARTIE : L HUILERIE JACQUES BATARD 80 points 1.1 Analysez la tendance générale du marché des huiles alimentaires. Expliquez la différence d évolution

Plus en détail