VitryMag. Vivre ensemble : bonne humeur. les chantiers : RUE DU VIEUX PORT, HOTEL DE VILLE. se mobilisent. Champagne et Der. Théâtre en Champagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VitryMag. Vivre ensemble : bonne humeur. les chantiers : RUE DU VIEUX PORT, HOTEL DE VILLE. se mobilisent. Champagne et Der. Théâtre en Champagne"

Transcription

1 Numéro 24 - printemps 2015 VitryMag Champagne et Der les chantiers : RUE DU VIEUX PORT, MEDIATHEQUE ET HOTEL DE VILLE Théâtre en Champagne place à la bonne humeur Vivre ensemble : les associations se mobilisent Retrouvez Vitry-le-François sur facebook

2 Festival de l humour La Ville de Vitry-le-François lance la première édition de son tout nouveau festival «Théâtre en Champagne». Ce rendez-vous inédit vient enrichir l offre culturelle dans la cité rose en proposant du théâtre comique populaire. Vitry-le-François prouve une nouvelle fois qu elle est ouverte à toutes les formes d expression artistique et qu elle offre des spectacles variés, mais toujours de grande qualité. Les citoyens ne se trompent jamais en venant toujours plus nombreux dans nos salles de spectacles! Vendredi 24 avril 20h30 Tout Baigne! Quatre spectacles placés sous le signe de l humour Samedi 25 avril 16h00 Cuisine et Dépendances (Cycle Jaoui/Bacri) Samedi 25 avril 20h30 Un Air de Famille (Cycle Jaoui/Bacri) Dimanche 26 avril 14h Emilie, ma chérie! avec S. Colombo, B. Thiébault, A. Blazy, L. Escaffre, Y. Muller et J. Cartier Une comédie explosive, six personnages haut en couleurs bloqués par les inondations dans une maison en Touraine : Marine, la femme enceinte, et son mari Yann-Joël, Francis, un campeur sans gêne, un couple en crise Jacques et Huguette au bord de la rupture, et l épicier du village, Boulaouane, terrorisé par l eau. Cette pièce déjà culte est une perle comique. Une programmation attractive «Théâtre en Champagne» propose des pièces révélées sur les scènes parisiennes et qui se sont distinguées au boxoffice. Ces comédies sont d ailleurs incluses dans la programmation de festivals prestigieux et rencontrent un véritable succès en France et à l étranger. La Salamandre d Or et le jury avec B. Durand, J. Bay, E. Ostiari, J. Coste et C. Guillemin Prisonniers de leur immense solitude et réunis par un diner, les personnages de Cuisine et Dépendances qui portent tous au salon le masque du «paraître bien» se dévoilent petit à petit dans la cuisine où apparaissent les symptômes de leur malêtre respectif. avec M. Tacherifet, H. Phénix, A. Causse, J. Coste, J. Lecointe et C. Guillemin Philippe a réussi. Il est marié à Yolande, cadre dans une entreprise qui emploie aussi sa soeur Betty. En compagnie de leur mère, ils se réunissent un vendredi soir dans le triste bistrot tenu par Henri, le frère aîné, pour célébrer l anniversaire de Yolande. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme elles devraient se passer. Et quand Denis, le garçon de café, se mêle des histoires de famille, les réjouissances prennent des allures de règlements de comptes... Que serait un festival sans sa statuette? La salamandre est emblématique de Vitry-le-François depuis sa fondation par François 1 er. Décernée par le jury et les spectateurs, «la Salamandre d Or» récompensera la meilleure prestation d acteur. La statuette est réalisée par Richard Brouard, artiste sculpteur champenois, qui a déjà offert à la ville des sculptures remarquables. Le Jury Le parrain du festival sera Président du jury Jean-Pierre Bouquet, maire de Vitry-le-François Anna Réolon, adjointe à la Culture Deux personnalités locales du secteur culturel dont Jean Bartholomeo, Théâtre du Chêne Vert Une personnalité de la société civile représentant le secteur économique Deux voix du public. avec L. Wiazemsky, A. Roland, Q. Ingold et C. Guillemin Emilie, Sarah et Alice, 35 ans, vivent en colocation. Alors qu Emilie sort d une rupture amoureuse insupportable à ses yeux, Alice enchaîne les conquêtes sans s interroger davantage. Leur complice, Sarah, est quant à elle très romantique, persuadée que le grand amour existe et que tout n est qu une question de yin et de yang. Tarif Plein tarif : 10 / Pass 4 spectacles : 30 Tarif réduit : 8 / Pass 4 spectacles : 24 (Abonné Bords 2 Scènes, Etudiants, Chômeurs, Bénéficiaires du RSA) Tarif enfant : 5 Pass 4 spectacles : 15 (Moins de 18 ans) Achetez votre PASS et tentez votre chance pour devenir membre du jury! Théâtre en Champagne Avril 2015 Salle Simone Signoret Quai Saint Germain Vitry-le-François

3 Un territoire qui évolue Jean-Pierre BOUQUET Maire de Vitry-le-François Président de la communauté de communes Vitry, Champagne et Der Un territoire qui soigne le vivre-ensemble Dans le ciel de Vitry-le-François, après les grues du lac du Der, les grues des chantiers de construction sont à l oeuvre depuis décembre Elles témoignent de la volonté de la ville et de la communauté de communes d aller de l avant. Les fondations de la médiathèque sont posées ainsi que les sous-sols de la future résidence d habitations et de bureaux dans le quartier du Vieux Port. Et d autres chantiers vont démarrer, d autres «trous» vont être comblés. Dans ce numéro du Vitry Mag, nous mettons l accent sur les travaux en cours ou en prévision mais aussi sur ceux qui sont déjà achevés : la poursuite du programme de rénovation urbaine au cœur du quartier Rome Saint-Charles (page 17) l installation d un ascenseur à l Hôtel de Ville et la mise en conformité pour l accès des personnes à mobilité réduite (page 8) la prochaine inauguration de l espace Vitry, Champagne et Der, esplanade de Strasbourg (page 10) la rénovation du Hamois avec la réhabilitation du centre commercial et les plans enfin officiels de la nouvelle caserne de gendarmerie (page 17) Mais le changement passe aussi par l approfondissement du vivreensemble. Nous en présentons quatre exemples dans ce numéro : l intervention au Lycée François 1 er et au collège Gilles de Gennes de Madame Latifa Ibn Ziaten, la mère du militaire assassiné par Mohamed Merah en 2012, pour mettre en garde contre la radicalisation religieuse et les dérives extrémistes (page 16) l action du CLIC pour assister les personnes âgées dans leurs démarches de maintien à domicile, de recherche d établissements d accueil et dans leur vie en général (page 12) l exposition «Talents de femmes» du Zonta Club visant à recueillir des fonds pour aider les femmes dans le besoin (page 21) la première promotion du service civique à Vitry-le-François, 14 jeunes volontaires qui remplissent des missions citoyennes (page 19) Mag Vitry-le-François Bulletin d information municipal de la Ville de Vitry-le-François BP Vitry-le-François Cedex tél. : Directeur de publication : Jean-Pierre Bouquet Crédits photos : Mairie de Vitry-le-François et Communauté de Communes de Vitry, Champagne et Der et Fotolia, D.R. Mise en page : Thomas Sturm Dépôt légal : Décembre 2011/Janvier 2012 Impression : Numérique Impression Châlons Communication Notre territoire se distingue également par son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi, la communauté de communes Vitry, Champagne et Der vient d être désignée comme «Territoire à Energie Positive» (TEPOS) par le Ministère de l écologie pour son programme énergétique visant à diminuer de manière significative les consommations d électricité, la facture énergétique et donc les émissions de gaz à effets de serre sur notre territoire (page 11). Tout ce programme contribue à la mutation économique de notre territoire. Il est aussi créateur d emplois non délocalisables, notamment avec l accélération de la rénovation du parc de logements dans les années à venir. Une ville, un territoire qui change, ce ne sont pas que des murs qui montent. Ce sont aussi des emplois qui se créent, une économie qui se déploie. Ce sont des femmes et des hommes qui vivent mieux et qui vivent mieux ensemble. p Sécurité : les bons chiffres p Budget 2015 : Réalisme et effort d investissement p.8... Vitry change p.9... Communauté de Communes : Budget 2015 p Office du Tourisme p Prévot Ingénierie p Vitry-le-François : Territoire de la croissance verte p Le Hamois : un avenir qui se concrétise p Le CLIC : relais du bien-vieillir p Concours de fleurissement p Santé : information et dépistage p Le service civique à l honneur p Vivre ensemble p Le Zonta Club : des vitryates engagées p Une histoire de foot à Vitry p Expression politique n 24 printemps 2015 Vitry-le-François 3

4 sécurité Les chiffres de la sécurité sont bons mais le CLSPD reste vigilant Les bons chiffres Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance 2015 s est tenu le 19 février à l Hôtel de Ville de Vitry-le-François. Il réunit comme chaque année l ensemble des acteurs prenant part à l application des politiques de sécurité et de prévention. Cette journée est l occasion de revenir sur le bilan de l année écoulée et de dresser la stratégie à venir. La bilan chiffré est encourageant, avec une baisse des actes de délinquance et des atteintes aux biens. Soutenue par une réactivité accrue et par la coordination des acteurs tout au long de l année, la politique de prévention porte ses fruits. Pour autant, les efforts seront maintenus à l avenir pour assurer encore davantage la tranquillité collective. Coordination des acteurs Le CLSPD consolide les partenariats locaux de prévention et favorise leur coordination en positionnant le maire au centre du dispositif. Cette réunion annuelle valide et veille au bon déroulement de la stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance. Tout au long de l année, le conseil de sécurité restreint suit les évolutions en matière de sécurité et prévention de la délinquance et propose des actions ciblées en s appuyant sur : le dispositif «climat de quartier» qui recueille des informations sur l ambiance dans les différents quartiers de la ville, repère les situations critiques. la convention de coordination entre la police municipale et la gendarmerie, avec un échange permanent de renseignements, des missions en commun, l opération «tranquillité vacances», l extraction de la vidéo protection, etc. le comité d éthique vidéo protection dont les missions principales sont d améliorer la sécurité des personnes et des biens, la protection des bâtiments publics et de leurs abords, la régulation du trafic routier pour plus de sécurité. la convention prévention spécialisée qui définit les orientations d application de la mission déléguée à la Sauvegarde a connu une très forte baisse des cambriolages avec -40,25% Bilan de la Gendarmerie Le bilan de la Gendarmerie fait apparaître une baisse de la délinquance générale à hauteur de 1,59% ainsi qu une baisse des atteintes aux biens de 4,28%. Ces chiffres sont donc encourageants et incitent à la poursuite des efforts entrepris depuis plusieurs années. Délinquance générale Nombre Nombre Evolution Evolution % Blacy ,67% Couvrot ,70% Frignicourt ,33% Loisy-sur-Marne ,39% Marolles ,26% Vitry-en-Perthois ,95% Vitry-le-François ,05% Total ,59% Taux d élucidation 48,00% 47,00% Atteintes aux biens Nombre Nombre Evolution Evolution % Blacy ,00% Couvrot ,00% Frignicourt ,28% Loisy-sur-Marne ,76% Marolles ,00% Vitry-en-Perthois ,00% Vitry-le-François ,47% Total ,28% Taux d élucidation 16,00% 15,00% 4 n 24 printemps 2015 Vitry-le-François

5 Bilan de la police municipale La Police Municipale a pour mission d assurer le bon ordre, la sécurité et la salubrité publique. Elle veille au respect des arrêtés pris par le Maire et est chargée de les faire appliquer. L axe d effort en 2014 a été porté, une nouvelle fois, sur la présence aux abords des établissements scolaires ainsi que sur une surveillance renforcée de l aire d accueil des gens du voyage. Vidéoprotection Le système de vidéoprotection comporte 17 caméras (dont une en cours d installation sur les tribunes du stade Fabien Ghiloni), réparties aux entrées de ville, au centre-ville et dans les quartiers périphériques. Depuis 2014, un policier municipal est spécialement affecté au poste d opérateur vidéo pendant une partie de son activité hebdomadaire. Cette surveillance «en temps réel» a permis de prévenir de nombreuses situations potentiellement critiques par la détection de comportements à risque. De plus, la réactivité sur des faits signalés est accrue. Aire d accueil des Marvis D une capacité de 15 emplacements, l aire d accueil permet d accueillir 30 caravanes. Le mode de gestion actuel permet de conserver un contact permanent avec les familles et aucun défaut de paiement n a été relevé depuis son ouverture. Le taux d occupation, en 2014, est d environ 30% soit 45 familles accueillies pour des séjours allant de 1 jour à 3 mois, voire plus sur dérogation. En 2014, sept installations illicites de gens du voyage ont été constatées sur le territoire de Vitry-le-François. A six reprises, les interventions de la police municipale ont permis de diriger les familles vers l aire d accueil des Marvis ou d obtenir un départ immédiat de la commune. Opération tranquillité commerces L opération tranquillité commerces a été lancée en janvier Elle permet à chaque commerçant ou responsable d un lieu d accueil du public qui le souhaite, de bénéficier du dispositif d alerte «H.CALL CITY». Ainsi, par simple pression sur un bouton en cas de vol, de menace ou de comportement suspect, la gendarmerie et la police municipale sont prévenues instantanément. Ce contact direct permet une intervention plus rapide et réactive des forces de l ordre et constitue en outre un élément de prévention supplémentaire. H.Call City : une alerte rapide et discrète Bilan de la prévention spécialisée La Ville de Vitry-le-François a confié à la Sauvegarde une mission de prévention de la délinquance. Le 2 avril denier, le Conseil Municipal a renouvelé cette mission pour une nouvelle période de 2 ans ( ) en partenariat avec le Conseil Général de la Marne. Le service a accompagné 249 Vitryats en A noter l attention toute particulière portée aux jeunes avec une hausse de 10% des suivis. Ainsi, 71 jeunes ont été sortis des statistiques en cours d année, 178 apparaissent dans les fichiers dont 82 nouveaux accompagnés. Les nouveaux suivis sont en hausse, ce qui témoigne de la réelle intégration du service auprès de tous les publics et à la vigilance accrue des éducateurs. En 2014, seize familles ont bénéficié des services de la Guidance Familiale. Pour neuf d entre elles il s agit d une intervention dans le cadre de la prévention de la délinquance et pour les sept autres, la demande provient du dispositif de Réussite Educative. Stratégie territoriale 2015 La stratégie territoriale s articule autour de trois axes principaux : 1. le soutien à la parentalité et aux familles Développer les lieux d échanges et de formation afin d aider les enfants et les parents à se comprendre et à dialoguer Emmener les familles vers les dispositifs de droit commun Améliorer les échanges parents-école 2. la lutte contre les conduites addictives Développer des formations-action regroupant différents secteurs Etablir un plan coordonné d intervention dans les établissements scolaires Agir prioritairement aux abords des établissements scolaires et des parcs municipaux 3. Réparation et mesures alternatives Développer et diversifier les structures d accueils (TIG, travail nonrémunéré, etc.) Imaginer des opérations adaptées aux délits constatés En complément de la stratégie territoriale, il importe de développer des groupes opérationnels de suivi, sous la responsabilité et les directives du CLSPD. En parallèle, un observatoire de la tranquillité sera mis en place afin de mesurer l état de la délinquance, des incivilités et du sentiment d insécurité sur le territoire. sécurité Police Municipale de Vitry-le-François Place de la Halle Gendarmerie de Vitry-le-François 3, Rue de l Arquebuse n 24 printemps 2015 Vitry-le-François 5

6 budget 2015 Réalisme et effort d investissement Le budget 2015 de la Ville de Vitry-le-François a été adopté lors du conseil municipal du 2 avril Ce budget a été établi dans un contexte économique national toujours difficile marqué par une baisse des dotations de l Etat aux collectivités locales. Pour autant, grâce à une gestion particulièrement rigoureuse et une maîtrise de notre endettement, les impôts locaux vont baisser. Mieux, la Ville investit dans de grands projets d avenir : réaménagement du Vieux Port et restructuration du Hamois. Le contexte économique Malgré une conjoncture économique contraignante (croissance presque nulle, lourde dette publique nationale, taux de chômage important), des signes encourageants apparaissent : des taux des emprunts historiquement bas, une parité plus favorable de l euro, une baisse significative du coût des carburants, une inflation très faible, une nouvelle politique de la Banque Centrale Européenne pour favoriser la relance. -1% baisse Le taux des impôts locaux en 2015 Les priorités du budget 2015 à Vitry-le-François Poursuite de la baisse des taux pour les ménages ; Limitation du recours à l emprunt, afin de poursuivre la politique de désendettement de la collectivité ; Maintien d un niveau d investissement élevé pour mener à bien les grands projets engagés. Ces objectifs sont réalistes. En effet, le point d indice des rémunérations de la Fonction Publique est toujours «gelé». La masse salariale dévolue aux agents municipaux sera donc globalement stable en 2015 par rapport à 2014 (moins de 1% d augmentation). Millier d Une réduction régulière de l endettement Dette au 31/12 6 n 24 printemps 2015 Vitry-le-François

7 budget 2015 L aménagement du secteur du Vieux Port, principal investissement en 2015 Investissements, grands projets et dynamique de territoire 1 Le principal investissement du budget 2015 sera consacré à l aménagement du secteur du Vieux-Port avec : la construction de la médiathèque Albert Camus dont le chantier a démarré à la fin de l année 2014 représente un coût global 4,5M TTC. 1,2M ont déjà été financés par les exercices précédents, 1,4M le sont en 2015 le premier acompte de l achat du plateau de bureaux où viendront s implanter des services municipaux et communautaires, pour environ le premier versement de la vente du terrain à l Effort Rémois représentant une recette de l aménagement des espaces publics situés entre la médiathèque et les immeubles (parvis, bassin, cheminements...). Cette phase se concrétisera en 2016 mais nécessite dès 2015 des études de maîtrise et les premiers travaux sur les réseaux. A noter que l opération de la médiathèque Albert Camus bénéficie de subventions de l Etat, du Département et de la Région à hauteur de 70% du montant HT. 2 Poursuite des engagements dans le cadre de la rénovation urbaine Requalification des espaces publics du quartier Rome Saint-Charles : La 1 ère tranche de ces travaux (voies internes au quartier et place centrale) se poursuivra jusqu au printemps. Quelques crédits complémentaires s avéreront nécessaires (avenants, branchements). La 2 ème tranche de travaux sera préparée en 2015 pour démarrer début Elle concernera les rues Saint-Charles et du 8 mai Requalification de l épicerie sociale : Les études de maîtrise d oeuvre seront réalisées en L aménagement des abords du centre commercial du Hamois : Cette opération, à l origine retenue par le P.R.U. 1, va pouvoir désormais être engagée : maîtrise d oeuvre, travaux préalables... Ces trois opérations bénéficient de subventions entre 55 et 65 %. Requalification des locaux du Centre Social et Culturel du Mont-Berjon ; Réalisation d un ascenseur à l Hôtel de Ville ; Aménagement de la troisième tranche du plateau sportif Saint-Abdon (vestiaires et parkings) ; Engagement de l opération de restauration de la façade de la Collégiale Notre-Dame. Une première tranche de crédits de est à prévoir, mais cette opération bénéficie d importantes subventions à hauteur de 80%. Engagement de l opération de restructuration du centre commercial du Hamois impliquant le cofinancement par la Ville par le biais d un fonds de concours auprès de la communauté de communes. Travaux d effacement des réseaux de la rue de l Hôtel de Ville ; Programme de changements d huisseries dans les logements et locaux communaux ; Programme de sécurisation des locaux communaux ; Engagement des travaux de réfection des toitures de l ancienne prison. 3 Réforme de la Politique de la ville La ville de Vitry-le-François fait partie des sites qui bénéficieront d un Contrat de Ville et d une opération de renouvellement urbain. C est un soutien important pour réaliser des opérations d ampleur. Dans le cadre de la «Géographie Prioritaire», deux quartiers ont été retenus : Rome Saint Charles et Le Hamois. Le collège des Indes et l école Louis Pasteur ont intégré la politique nationale d Education Prioritaire. Le quartier du Hamois a été retenu au titre des 200 quartiers prioritaires d intérêt national du nouveau programme national de renouvellement urbain ( ). La réforme de la Politique de la Ville s accompagnera de la mise en oeuvre des Conseils Citoyens et l établissement d un plan de lutte contre les discriminations. n 24 printemps 2015 Vitry-le-François 7

8 travaux Les chantiers du Vieux Port sont entrés dans le vif du sujet Nouveaux chantiers : Vitry change Plusieurs chantiers sont en cours à Vitry-le-François : la médiathèque Albert Camus et la résidence de Plurial-l Effort Rémois sont en cours de construction au Vieux Port. Dans le même temps, l Hôtel de Ville poursuit sa modernisation afin de faciliter l accès aux Personnes à Mobilité Réduite. Une fois de plus, les entreprises locales sont partie prenante dans la plupart de ces réalisations. Le point sur les chantiers du Vieux Port Médiathèque Albert Camus : de solides fondations Depuis la fin 2014, les engins de travaux publics puis la grande grue sont entrés en action. Les différentes phases de construction seront suivies par les services techniques municipaux durant les 18 mois prévus avant la livraison du bâtiment. La première grande étape aura été la réalisation des fondations. Leur mise en place s est avérée particulièrement technique. En effet, le périmètre de construction recouvre un tronçon de l ancien canal et le port des Bateliers. Le remblai constituant un terrain particulièrement meuble et friable, il a fallu creuser profondément afin de trouver une strate solide et garantir la stabilité du futur bâtiment. C est pourquoi les ouvriers et techniciens de la société Moretti-la Marnaise (entreprise locale en charge du chantier) ont foré la parcelle sur 12 à 18 mètres de profondeur avant de couler de solides pieux verticaux. Sur ces bases ont été disposées des «longrines», grosses poutres horizontales en béton armé, qui soutiendront les murs de la médiathèque. La charpente métallique est en cours de construction par l entreprise Gibeaux (Vavrayle-Grand). Durant l été puis l automne, la structure surgira de terre. Le gros oeuvre, la charpente, la couverture et la menuiserie seront terminés avant l hiver, suivant les conditions météos que nous réserve Au final, la médiathèque Albert Camus comptera 1625 m² de plancher répartis sur deux niveaux et un entresol. L édifice représentera 818 m² de surface utile au sol. Les abords du bâtiment seront par la suite réaménagés avec des espaces verts, un bassin, des parkings, etc. Les fondations de la médiathèque sont terminées La future résidence Plurial-L Effort Rémois Résidence Plurial-L effort Rémois Ce chantier a lui aussi démarré. Contrairement à la future médiathèque, la parcelle est hors de l ancien canal, le terrain est donc beaucoup plus solide en surface. Les fondations et le sous-sol sont terminés. La pose de la première pierre a eu lieu le 27 mars en présence de Jean-Pierre Bouquet et du Président de Plurial-L effort Rémois. Le bâtiment prendra progressivement de la hauteur au cours de l année. A sa livraison, la résidence comptera 26 logements et accueillera certains services de la mairie au rez-de-chaussée. Un ascenseur à la mairie Les travaux d aménagement de l ascenseur battent leur plein. Le chantier mené par l entreprise Moretti-la Marnaise a débuté en janvier et s achèvera au mois de juin. Du sous-sol au grenier, une percée de plusieurs mètres carrés a été pratiquée afin d accueillir la gaine d ascenseur, la cabine, la machinerie et le câblage. Il a fallu pour cela casser une cage d escalier, plusieurs cloisons et trois planchers. Etant donnés le volume et la masse des gravats à évacuer, et afin de faciliter l installation du futur équipement, une trouée a même été effectuée dans la toiture de l Hôtel de Ville afin de permettre une évacuation «par les airs» grâce à une grue spécialement déployée. Cette stratégie joint l utile à l agréable puisqu elle minimise les nuisances pour les visiteurs et les agents municipaux. Rappelons que ces travaux interviennent dans le cadre du plan national visant à faciliter l accès des bâtiments publics au Personne à Mobilité Réduite. Dans cette démarche, la mairie va se doter d ici l été de deux sanitaires «handicapés» supplémentaires au premier étage, après les premières toilettes de ce type installées en 2014 au rez-de-chaussée (service Etat Civil). 8 n 24 printemps 2015 Vitry-le-François

9 L Espace Vitry, Champagne et Der et l Office de Tourisme, réalisation 2015 communauté communes de BUDGET C.C. Investir pour l avenir 2015 pour la communauté de communes est la deuxième année où les compétences sont exercées pleinement, après certaines périodes de transition. Une grande partie du budget est consacrée aux infrastructures qui bénéficient à tous : études préalables à la construction du centre aquatique, travaux de l Espace Vitry, Champagne et Der, de l Office de Tourisme. Pour autant, le budget évite toute augmentation d impôts et taxes tout en faisant reculer légèrement l endettement de l intercommunalité. Le contexte national La loi de programmation des finances publiques a pour objectifs : de ramener le déficit public sous la barre des 3 % en 2017 d atteindre en 2019 l objectif d un déficit structurel inférieur à 0,5 % de P.I.B. de réduire le déficit de l Etat de 11,9 milliards d euros en 2015 Ainsi la baisse des concours alloués par l Etat aux collectivités territoriales sera de 11 milliards pour la période , soit une diminution de 3,67 milliards en Cette année, cet effort sera réparti à raison de 2,07 milliards pour les communes et intercommunalités, 1,15 milliard pour les Départements et 0,45 milliard pour les Régions. La contribution à la réduction des déficits publics s appliquera sous la forme d une réduction de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l Etat. Au final, cette réduction de la DGF pour la Communauté de Communes Vitry, Champagne et Der est de environ. Les grands axes du budget Une fiscalité constante 2 Des investissements pour servir l attractivité de notre territoire 3 Un endettement stable et même en légère diminution Budget principal Résultat provisoire au 30 janvier 2015, après virements des budgets annexes Opérations réelles et d ordre Investissement Fonctionnement TOTAL Recettes , , ,71 Dépenses , , ,71 Résultat , , ,00 Résultat , ,04 * ,85 Résultat global , , ,66 L action de la communauté Avec un budget global de près de 30 millions d euros en 2014, la communauté de communes poursuivra en 2015 son engagement pour développer les services à la population et aménager son territoire : Fin du chantier d aménagement des nouveaux locaux de l Espace Vitry, Champagne et Der et de l Office de Tourisme. Cette réalisation sera livrée au printemps Nouvelle cuisine centrale : après le choix de l architecte dès le début de l année, celui-ci engagera les études de maîtrise d oeuvre Lancement dès le début de l année de la nouvelle Opération Programmée d Amélioration de l Habitat sur tout le territoire communautaire Poursuite des différentes phases des études de maîtrise d oeuvre du projet de centre aquatique Réalisation du plateau multi-sports du groupe scolaire de Saint-Ouen-Domprot Lancement des actions dans le domaine de la transition énergétique En 2015, la communauté de communes restera stable dans son périmètre comme dans ses principales compétences. Elle approfondira toutefois son travail dans plusieurs domaines : le calcul des attributions de compensation qui règlent les transferts financiers entre la communauté et les communes membres le schéma de mutualisation du personnel, qui fera le bilan et tracera les perspectives en ce domaine l élaboration d un pacte financier et fiscal comportant notamment la mise en place d une dotation de solidarité communautaire le financement des activités du Centre Social et Culturel qui sera partagé avec la communauté de communes (avec transfert financier correspondant) pour les activités péri et extra-scolaires La communauté de communes accompagnera encore en 2015 les opérations du Programme de Rénovation Urbaine de Vitry-le-François : requalification des espaces publics du quartier Rome-Saint-Charles (plantations, espaces verts, assainissement...) restructuration du centre commercial situé au coeur du Hamois De plus, 2015 sera marquée par l élaboration et la signature du nouveau contrat de ville et du nouveau programme de renouvellement urbain. * dont ,10 e affectés au compte 1068 n 24 printemps 2015 Vitry-le-François 9

10 communauté communes de Vitry-le-François Plurial /l Effort Rémois Une collaboration fructueuse et prometteuse Vendredi 27 mars, Jean-Claude Walterspieler, Président de Plurial Novilia et Jean-Pierre Bouquet ont inauguré les nouveaux locaux de l agence Plurial Novilia de Vitry-le-François. Ces locaux sont Situés au rez-de-chaussée de la Villa Victoria, immeuble que la société Plurial Novilia a elle-même construit. Cette résidence constitue un indéniable succès commercial et une réussite architecturale sur l esplanade de Strasbourg, au coeur de la cité rose. Agence Plurial Novilia 7, rue Olympe de Gouges Vitry-le-François Ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 Tél : La collaboration entre Vitry-le-François et le groupe Plurial se renforce encore avec le démarrage du programme du Vieux Port. Les deux partenaires ont procédé à la pose symbolique de la première pierre du bâtiment que construit actuellement l entreprise rémoise. La Ville est partie prenante de ce programme avec la réalisation d une cité administrative au rez-de-chaussée. L objectif est de regrouper l ensemble des services de la collectivité ouverts au public à proximité de l Hôtel de Ville. Il s agira également d une véritable extension du centre-ville autour de la médiathèque Albert Camus dont la construction a elle aussi débuté. Vitry-le-François change, et change en mieux. Cette évolution est rendue possible par des opérateurs comme Plurial-l Effort Rémois qui investissent avec confiance dans le futur de notre cité. Les chantiers lancés en commun contribuent à donner du travail aux entreprises locales. Les nouveaux immeubles et logements modernisent le bâti, ils contribuent à la baisse de la facture énergétique sur notre territoire. Enfin, ils offrent à des familles la possibilité de résider en centre-ville, au plus près de tous les services et de tous les commerces. 10 n 24 printemps 2015 Vitry-le-François

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR LUTTER CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LA LOIRE our ceux qui en sont victimes, un cambriolage est un vrai traumatisme

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les effectifs ectifs de l Etat au 31 décembre e 2013 7 467 193 4 825 473 159 80 37 24 Administration générale Education nationale (dont 3826 enseignants) Economie Finances

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse 3 1 ème Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable LA 3 EME BIENNALE DE L ECO-CONSTRUCTION NORD-ISERE DURABLE Un évènement du territoire Nord-Isère Durable 11

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Programme de Rénovation Urbaine de Mireuil

Programme de Rénovation Urbaine de Mireuil l Office Public de l Habitat de l Agglomération de La Rochelle Programme de Rénovation Urbaine de Mireuil Restructuration de l immeuble Utrillo Juillet 09 Démolition de la première Arche Vendredi 03 juillet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE BROSSES

Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE BROSSES DIRECTION DE LA COMMUNICATION ANCI BOURGOGNE FRANCHE-COMTE SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 1. Eléments de contexte A. Un contexte économique en légère reprise L année 2016 est marquée par une légère reprise de la croissance. Le

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 21 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 Conclusion d'une convention de mécénat pour le musée Tomi Ungerer avec ES Energies Strasbourg. La société ES Energies Strasbourg développe de

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Dossier de presse Mardi 23 juin 2015 1 Sommaire Edito de Jean-Louis Missika 3 Paris bâtit un programme stratégique

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

Alphonse Chaumette et sa femme. depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités de maçonnerie et de béton armé.

Alphonse Chaumette et sa femme. depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités de maçonnerie et de béton armé. Fondée en 1880 Alphonse Chaumette et sa femme Fondée en 1880 à Moulins, l entreprise familiale Chaumette-Dupleix est installée depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail