Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié"

Transcription

1 PARIS ET LA COP 21

2 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié habitants déplacements pendulaires par jour de touristes par an ILE DE FRANCE habitants

3 Les villes au cœur de la problématique (1) 70% de la production mondiale des gaz à effet de serre provient des zones urbaines Les villes sont les plus exposées aux conséquences du réchauffement climatique. En 2050, les deux tiers des 9 milliards d habitants de la planète vivront dans les villes.

4 Les villes au cœur de la problématique (2) Les villes doivent inventer des solutions qui permettent : de limiter les émissions des gaz à effets de serre, de prévenir le réchauffement climatique, de s adapter, de passer d une société du jetable à une société du durable.

5 Les villes au cœur de la problématique (3) Les collectivités locales ont de nombreux leviers d action concrets : les transports, le logement, l énergie, l eau, les déchets sont autant de domaines dans lesquels il est possible d innover pour apporter des solutions.

6 Paris diminue de son empreinte écologique Le Plan Climat Énergie de Paris vise d ici % de réduction des émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien, 25% de réduction des consommations énergétiques du territoire parisien, 25% d énergies renouvelables et de récupération dans la consommation énergétique. La Ville de Paris s'est fixée sur la même période, pour son action propre des objectifs à 30%.

7 Paris, un laboratoire dans le domaine de l eau (1) Les usages doivent être diversifiés selon la qualité de l eau. L eau peut et doit être mieux utilisée pour : la boisson (multiplication des fontaines à boire publics), le rafraichissement (brumisateurs, miroirs d eau, baignade, noues, rivières urbaine ), La satisfaction des besoins sanitaires (propreté) et non sanitaire (lavage, arrosage, industriels ).

8 Paris, un laboratoire dans le domaine de l eau (2) le renforcement de l utilisation de l eau non potable pour les usages urbain : le nettoiement des rues, l évacuation des effluents dans les égouts grâce aux réservoirs de chasse, l arrosage des espaces verts et l alimentation des lacs et des rivières.

9 Paris, un laboratoire dans le domaine de l eau (3) le zonage pluvial pour limiter les rejets polluants dans le milieu naturel lors des épisodes orageux.

10 Paris, un laboratoire dans le domaine de l eau (4) La prévention et la gestion des crue : zone de rétention d eau et travail sur la résilience des réseaux et les services urbains essentiels.

11 Paris, un laboratoire dans le domaine de l eau et de l énergie La ville a recensé 13 sites à potentiel de récupération énergétique des eaux usées, des eaux grises et de l eau non potable. La Ville expérimente la récupération de chaleur des eaux usées pour le chauffage d un groupe scolaire (12 e ) et prévoit la récupération de calories des eaux usées pour produire l eau chaude sanitaire d une piscine (14 e ). La Ville récupère la chaleur et le froid des eaux usées et non potable pour l Hôtel de Ville (4 e ).

12 Paris, un laboratoire dans le domaine des déchets (1) Paris est particulièrement engagée dans le domaine des déchets au travers : de la prévention des déchets, de la réutilisation, la réparation et la redistribution des objets usagés, du développement des gestes et des filières de tri.

13 Paris, un laboratoire dans le domaine des déchets (2) le programme de compostage, l expérimentation prochaine de la collecte en porte à porte des biodéchets,

14 Paris, un laboratoire dans le domaine des déchets (3) la création de ressourceries et de recycleries, la récupération du textile.

15 Paris, un laboratoire dans le domaine des déchets (4) La Ville chiffre l impact de son activité de collecte des déchets et de nettoiement et agit pour le réduire, La collecte pneumatique des déchets s installe dans le 17 e arrondissement, Le parc automobile de l administration parisienne ne comportera plus de véhicules diesel d ici à 2020, Le service de la propreté investit dans du matériel moins bruyant à motorisation douce.

16 Paris participe à l émergence des métropoles comme acteurs Si les négociations pendant la COP 21 se feront au niveau des États, la réussite des contributions nationales et le respect des objectifs qui seront définis par les Gouvernements dépendent également du niveau local.

17 Paris mobilise les Maires des métropoles européennes La mutualisation de la commande publique des collectivités, pour inciter le secteur industriel à développer ses investissements dans les technologies propres, durables et respectueuses de l environnement. Le sommet des maires le 4 décembre 2015.

18 Merci de votre attention Direction de la propreté et de l eau 103 avenue de France Paris Cedex 13 Tél. :

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Appel à initiatives «Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte»

Appel à initiatives «Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte» Appel à initiatives «Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte» Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie 1 www.developpement-durable.gouv.fr Un appel à initiative

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur Le coût des énergies augmente et les ressources fossiles (gaz, pétrole) se font rares. Or dans la plupart de nos actions quotidiennes, nous utilisons de l énergie et émettons des gaz à effet de serre qui

Plus en détail

Accompagner les collectivités vers la ville durable

Accompagner les collectivités vers la ville durable Accompagner les collectivités vers la ville durable Les Ser vices d Ef f icacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

!"#$%&'#()"'*+%*,% "-./"0*-*/,%#12")/+% 3*,4#1+%56*$&.1)*/7*%5*%81"/5% 9:4/%-.,14&4'*%

!#$%&'#()'*+%*,% -./0*-*/,%#12)/+% 3*,4#1+%56*$&.1)*/7*%5*%81/5% 9:4/%-.,14&4'*% !"#$%&'#()"'*+%*,% "-./"0*-*/,%#12")/+% 3*,4#1+%56*$&.1)*/7*%5*%81"/5% 9:4/%-.,14&4'*%!"#$%&'()*&+,-+.+*/'*0"%+1234++ 5'%67%"+/*&8#"%&/%+,%+6(+9*::-&(-'#+,%+6;%(-+,%+6(+ "#

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

"RÉVEILLONS-NOUS POUR LE CLIMAT!"

RÉVEILLONS-NOUS POUR LE CLIMAT! Dossier de presse Paris, le 3 décembre 2015 "RÉVEILLONS-NOUS POUR LE CLIMAT!" Une opération de mobilisation inédite Les grenouilles investissent Paris En marge de la COP 21 et de l exposition grand public

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage (SRCED) et: Comment

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

LE SECHE-LINGE. Fiche synthèse produit

LE SECHE-LINGE. Fiche synthèse produit LE SECHE-LINGE Fiche synthèse produit Le sèche linge 2 LES DIFFERENTS TYPES DE SECHE-LINGE : Sèche-linge à condensation (classique) : la vapeur refroidie est transformée en eau via un condenseur. L eau

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

La géothermie à l Albien dans la ZAC Clichy-Batignolles

La géothermie à l Albien dans la ZAC Clichy-Batignolles L'EAU, UNE ÉNERGIE D'AVENIR La géothermie à l Albien dans la ZAC Clichy-Batignolles Eau de Paris acteur de la ville durable de demain Eau de Paris est la régie municipale chargée depuis 2010 d assurer

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025

Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025 Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025 La RATP s est engagée, dès 2014, dans une évolution technologique et écologique majeure avec l objectif de convertir majoritairement

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence A l initiative du Réseau ADD (Acteurs du Développement Durable du 04) Centre Éco-Pilote DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence Avec

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

FICHE ACTION n 03. Restoria

FICHE ACTION n 03. Restoria FICHE ACTION n 03 Restoria ACTION GLOBALE Mise en place d une offre de restauration collective ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Intégration du handicap, charte de la diversité, formation au développement

Plus en détail

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix Atelier économie sociale et solidaire Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix L ARENE ILE-DE-FRANCE a pour mission de produire, mobiliser et transmettre

Plus en détail

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie 35 organismes HLM de Haute-Normandie Acteurs du développement durable du territoire Référentiel régional de qualité environnementale Une base de discussion

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

GUIDE CONSOM ACTEURS S INFORMER C EST AGIR! Chacun peut agir pour l environnement. Découvrez dans ce guide les informations pour faire la différence.

GUIDE CONSOM ACTEURS S INFORMER C EST AGIR! Chacun peut agir pour l environnement. Découvrez dans ce guide les informations pour faire la différence. GUIDE CONSOM ACTEURS S INFORMER C EST AGIR! Chacun peut agir pour l environnement. Découvrez dans ce guide les informations pour faire la différence. S INFORMER C EST AGIR! COMPRENDRE COMMENT LES CHOSES

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques que

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

Assises de la transition énergétique

Assises de la transition énergétique Assises de la transition énergétique Alain VALLET Directeur Régional et Interdépartemental de l Environnement et de l Energie 18 septembre 2015 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement

Plus en détail

Eau-delà de l eau. L eau de source embouteillée ou celle du robinet, laquelle choisir?

Eau-delà de l eau. L eau de source embouteillée ou celle du robinet, laquelle choisir? Lors de la visite en classe de l éducateur scientifique de la Boîte à science, vos élèves auront le plaisir d expérimenter la densité, la tension superficielle et l écoulement de l eau, et de mieux comprendre

Plus en détail

Des gestes pour protéger notre eau

Des gestes pour protéger notre eau Des gestes pour protéger notre eau Quotidiennement, nous utilisons de l eau pour notre hygiène (pour nous doucher, tirer la chasse d eau ), l entretien de notre habitat (pour faire la vaisselle ) : ces

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Le rôle des municipalités en matière de protection de l environnement Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Guide de référence Élections municipales

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

Bordeaux Métropole. acteur de la transition énergétique

Bordeaux Métropole. acteur de la transition énergétique Bordeaux Métropole acteur de la transition énergétique maîtriser les consommations énergétiques Réduire les émissions de gaz à effet de serre Une métropole à Haute Qualité de Vie Bordeaux Métropole a depuis

Plus en détail

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie?

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Sommaire 1. Etat des lieux 2. Leviers pour aller vers la sobriété et l efficacité énergétique 3. Zoom sur quelques propositions

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique République Tunisienne Ministère de l Intérieur Municipalité de Sfax Workshop International Francophone «MRV des NAMAs Tunis le 17&18 décembre 213 Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité

Plus en détail

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Comment l urbanisme durable prend en compte le cadre et les modes de vie?

Plus en détail

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

Atelier n 2 Comment passer de l idée à des réalisations pérennes : méthodes et outils pour une mise en œuvre? > Intervenant : Christophe CAMILLA, consultant ADONIS ECO CONSEIL DEMARCHE D ECOLOGIE INDUSTRIELLE

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015 Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole 23 janvier 2015 Objectifs Contribuer à l élaboration d une stratégie énergétique territorialisée à l échelle du futur territoire de la métropole du Grand

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Metz Métropole et l Agence Locale de l Energie et du Climat du Pays Messin vous offrent ce guide dans le cadre du Mois des ClimatCités 2012

Plus en détail

Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.

Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson. Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles - Illustration

Plus en détail

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Annexe 2 CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Ce cahier de recommandations environnementales est destiné aux demandeurs d autorisation d urbanisme. Il est uniquement informatif et se réfère à la

Plus en détail

Énergies renouvelables. 150 salariés. Production et vente d aliments pour animaux de compagnie

Énergies renouvelables. 150 salariés. Production et vente d aliments pour animaux de compagnie Date de création : 14/01/2009 ATM Date de mise à jour : 11/03/2010 Version n 03 Rédacteur : Allan LEVASSORT : ZAE de Jumelles «Les Gâts» 49160 LONGUE : 02 41 40 78 00 : 02 41 40 78 02 : sbr@atmhery.com

Plus en détail

Leader des services énergétiques

Leader des services énergétiques Introduction Leader des services énergétiques Activités Réseaux de chaleur et de froid Services thermiques & prestations multitechniques Utilités industrielles Gestion globale de bâtiments Maintenance

Plus en détail

JE M EMBALLE POUR LE VRAC!

JE M EMBALLE POUR LE VRAC! JE M EMBALLE POUR LE VRAC! DOSSIER DE PRESSE Professionels et citoyens agissent pour la vente en vrac (sans emballage jetable) VENDREDI 24 AVRIL 2015 MAISON DES ACTEURS DU PARIS DURABLE Crédits photo :

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques

Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques Atelier organisé par le Centre d études des régulations publiques des espaces, de l économie et de l environnement (CERP)

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03 RÉSUMÉ Au cours des dernières années, une évolution de l intérêt humain envers l écologie et l environnement s est fait remarquer. En effet, les gens se soucient de plus en plus de leur emprunte écologique

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Liste des présents : Agenda 2 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Compte rendu de l Atelier 2 de diagnostic n 2 : «Préservation des ressources naturelles» 29 février 202 Salle des fêtes Lélex 8h0

Plus en détail

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 Electrisons le Bonus-malus Conférence de presse Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 1 La consommation des équipements électriques explose Budget annuel

Plus en détail

"Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action"

Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action "Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action" Francis Pizzorno, Président fondateur de PIZZORNO Environnement Depuis sa création

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Forum du Climat du 6 février 2010 Rencontre intermédiaire Compte rendu Les éléments présentés ci-après reprennent

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement Tarifs verts Assurance voiture Un geste pour l'environnement Respecter la nature, c est faire le bon choix Penser au futur Le réchauffement climatique L atmosphère terrestre contient de plus en plus de

Plus en détail

Fonctionnement des services Alimentation, restauration et réception (prestations de services et fournitures)

Fonctionnement des services Alimentation, restauration et réception (prestations de services et fournitures) Développer les rencontres fournisseurs - acheteurs en amont des marchés, pour être à l écoute du marché fournisseur, de ses innovations et mieux expliquer nos besoins Saisir les possibilités d action en

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail