conférences entretiens espaces littéraires cinéma cafés divins édition oct déc 11 nancy metz lunéville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "conférences entretiens espaces littéraires cinéma cafés divins édition oct déc 11 nancy metz lunéville"

Transcription

1 conférences entretiens espaces littéraires cinéma cafés divins édition oct déc 11 nancy metz lunéville

2

3 à notre ami et camarade Sylvain Bernardi

4

5 édito Sous les pavés la culture? La culture sur les rails? La première de couverture de notre programme est à l image de Forum. Forum, qui, comme son nom l indique, est l expression même de la vie de la cité, au sens noble du terme. Il est la place du débat démocratique, un lieu de pensée, un espace de réflexion, le souffle apaisant de la raison sur ces temps déboussolés de crise majeure. Forum, cette nouvelle saison, accomplit une fois de plus sa mission, en prise directe avec le monde. L actualité est tumultueuse? Il décortique l information, analyse les médias de masse, les diktats de l urgence, le journalisme formaté. Il prend à bras le corps les événements brûlants, réfléchit sur les révolutions arabes. Il se penche sur nos comportements, s interroge sur nos sociétés marchandes, pointe cette économie folle qui laisse les spécialistes atterrés. À quoi il ajoute ces sujets prégnants qui s emparent quotidiennement de nos vies : l environnement, la santé, la justice pour les mineurs, les violences conjugales, la domination masculine, la sociabilité du Web Et il nous offre le plaisir sans réserve de la convivialité pure avec la soirée festival de Villerupt, la Nuit culturelle et la toute nouvelle Semaine belge. Une fois encore Forum, îlot de connaissance au milieu des tièdes flots de divertissements submergeant notre société de consommation, nous interpelle, nous donne du grain à moudre. Souhaitons-lui longue vie. Rachel Valentin Présidente de l association Forum-IRTS de Lorraine

6 octobre LUNDI 3 conférence ignacio ramonet L explosion du journalisme. Des médias de masse à la masse de médias nancy p 11 MARDI 4 cinéma Une séparation nancy p 12 MERCREDI 5 conférence patrick pharo Plaisirs et dépendances metz p 13 JEUDI 6 espace littéraire Rencontre avec francis marmande metz p 14 SAMEDI 8 conférence mona ozouf Composition française. Retour sur une enfance bretonne metz p 15 MERCREDI 12 conférence antonio a. casilli Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité? metz p 16 JEUDI 13 espace littéraire jacob rogozinski Guérir la vie. La passion d Antonin Artaud metz p 17 MARDI 18 cinéma Le secret de Chanda nancy p 18 MERCREDI 9 conférence farouk mardam-bey Révoltes arabes : bilan et perspectives nancy p 27 JEUDI 10 - VENDREDI 11 nuit culturelle L Empire des Lettres III : intempéries nancy p 28 MARDI 15 cinéma Et maintenant on va où? nancy p 29 MARDI 15 théâtre - débat 16 m 2 metz p 30 MERCREDI 16 café divin Un regard autre : la contemplation metz p 31 JEUDI 17 entretien philip milburn Quelle justice pour les mineurs? metz p 32 LUNDI 21 conférence daniel welzer-lang Comment prévenir les violences faites aux femmes dans l intervention sociale auprès des hommes? nancy p 33 MERCREDI 23 films documentaires Violences conjugales : enfants témoins, enfants victimes? nancy p 34 JEUDI 24 film documentaire patric jean La domination masculine metz p 35

7 MERCREDI 19 café divin Le temps réconcilié? nancy p 19 JEUDI 20 conférence bruno py La pudeur et le soin metz p 20 VENDREDI 21 conférence yves petit Le second visage de la PAC. Enjeux environnementaux, territoriaux et alimentaires scy-chazelles p 21 novembre LUNDI 7 dîner - cinéma Festival de Villerupt nancy p 22 MARDI 8 entretien Petit entretien du café divin Sur le chemin de la kabbale Rencontre avec henri chriqui nancy p 23 MARDI 8 espace littéraire henri sterdyniak Manifeste d économistes atterrés nancy p 24 MARDI 8 conférence jean-luc deshayes Longwy La conversion territoriale de la question sociale metz p 25 MERCREDI 9 film rencontre Haudricourt. La matière du monde metz p 26 LUNDI 28 conférence hervé brusini Pourquoi les médias disent-ils tous la même chose? nancy p 36 MARDI 29 film documentaire L épreuve des mots nancy p 37 MERCREDI 30 café divin Un regard autre : la contemplation nancy p 38 MERCREDI 30 film documentaire Les arrivants metz p 39 décembre JEUDI 8 électrophone dominique fellmann Électrophone 24 Jad Fair et Half Japanese metz p 40 1 > 10 semaine belge Y a-t il une exception belge? Non, peut-être! metz - lunéville p 41 cycles p 8-9 adresses p 10 agenda p 42 brèves p contact p 45

8 8 Cycle - Qu est-ce le care? Ce cycle, qui a débuté avec la venue de la sociologue Françoise Acker fin 2010, vise à éclairer cette notion qui constitue une question politique cruciale recoupant l expérience quotidienne de la plupart d entre nous (Qu est-ce que le care?, P. Molinier, S. Laugier, P. Paperman, dir., Payot, 2009). Après Jean-Paul Resweber, philosophe et Alain Giami, psychosociologue, nous recevrons ce semestre, Bruno Py, professeur de droit privé (voir p 17). L éthique du care vient de l œuvre majeure de la philosophe et psychologue féministe américaine Carol Gilligan (In a different Voice, 1982) qui définit le care comme une pratique qui s articule autour des concepts de responsabilité et de liens humains dans la recherche d un équilibre entre souci de soi et souci des autres. cycle animé par pierre moulin, maître de conférences au département de psychologie de l université paul verlaine metz

9 9 Cycle - Journalisme et Démocratie Après un entretien avec Edwy Plenel, une table ronde sur La formation des journalistes, les conférences de Vincent Goulet sur le thème Médias et classes populaires et François Ruffin sur Médias dominants et réalité sociale, nous invitons ce semestre Ignacio Ramonet (voir p 7) et Hervé Brusini (voir p 32). Que serait une démocratie digne de ce nom - une démocratie sociale et douée de raison, capable de se réformer constamment au nom du bien public - sans une presse libre et indépendante, ancrée à une déontologie sans concession? Rien, probablement. Ces deux entités, attaquées pour des raisons souvent similaires (lorsqu elles dévient de leur mission initiale), sont profondément osmotiques et doivent s aider l une l autre. Si la démocratie vacille vers le népotisme et le favoritisme, le journalisme d investigation est bien souvent l instrument d une dénonciation de cette pente contre-nature. Si le journalisme cède aux illusions d une information-spectacle, d une mise en scène massive du superflu, l instinct démocratique est aussi là pour rappeler les médias à leur mission : donner aux citoyens le bagage nécessaire pour constituer leur avis de citoyens. organisé avec culture journalisme nancy

10 10 54 Forum Nancy 201 avenue Pinchard / Nancy Bus n 124, arrêt Tamaris (derniers bus 22h50-23h57) Librairie L Autre Rive 19 rue du Pont Mouja / Nancy MJC Lillebonne-St Epvre 14 rue du Cheval Blanc / Nancy 57 Forum Metz 41 avenue de la Liberté / Le Ban-St-Martin Bus n 5/25, arrêt St-Martin (Noctambus 22h25-23h25) Bus n 4 ou 34, arrêt Lardemelle 49 Nord 6 Est Fonds Régional d Art Contemporain de Lorraine 1 bis, rue des Trinitaires / Metz Librairie Géronimo 2 rue Ambroise Thomas / Metz La Péniche - Théâtre de la lucarne Quai des régates / Metz La Cave des Trappistes place de Chambre / Metz La Maison de Robert Schuman 8 rue Robert Schuman / Scy-Chazelles

11 11 cycle journalisme et démocratie # 5 20h30 lundi 03/10forum nancy conférence L Explosion du journalisme Des médias de masse à la masse de médias ignacio ramonet journaliste, ancien directeur du Monde diplomatique L Explosion du journalisme. Des médias de masse à la masse de médias, Galilée, 2011 ; Le Krach parfait. Crise du siècle et refondation de l avenir, Galilée, 2009 Établis au cours d un siècle et demi de domination médiatique, les repères théoriques et pratiques du journalisme se révèlent désormais inadaptés. Sous les diktats de l urgence et du marché, les lois de l information changent très vite, tandis que se multiplient les risques de manipulation et de bidonnage. Certains genres plébiscités par l opinion publique, comme le journalisme de reportage ou d investigation, sont déjà en voie de disparition, jugés trop coûteux. Cependant, le nouveau système n a pas encore réussi à trouver de modèle économique viable, alors que des sites Web novateurs et mieux adaptés à l environnement viennent concurrencer toujours plus les grands médias traditionnels. Le journalisme y survivra-t-il? entrée libre / dans le cadre du cycle Journalisme et Démocratie (voir p 7) / avec culture journalisme nancy

12 12 cycle cinéma du monde 20h mardi 04/10forum nancy cinéma Une séparation de Asghar Farhadi - Iran mn - vost français Nader et Simin se déchirent. Simin veut quitter l Iran et partir au Canada pour assurer un avenir à leur fille Termeh. Nader s y oppose et entend rester à Téhéran pour s occuper de son père atteint de la maladie d Alzheimer. Alors que Simin quitte le foyer conjugal, Nader trouve une aide ménagère pour assister son père. Celle-ci travaille sans que son mari, chômeur poursuivi par des créanciers, le sache. Ce n est que le début d un infernal engrenage. Une séparation a emballé le dernier Festival de Berlin, remportant un Ours d or et un Prix d interprétation. soirée inaugurale de présentation du cycle de cinéma du monde / séance suivie d un débat animé par Raphaël Karim, réalisateur, chercheur en cinéma / tarif : 3,50 / tarif enfant - de 12 ans : 2,30 / avec la mjc haut-du-lievre

13 13 20h30 mercredi 05/10forum metz conférence Plaisirs et dépendances patrick pharo directeur de recherche au CNRS, CERSES/université Paris Descartes, spécialiste de sociologie morale Philosophie pratique de la drogue, Cerf, 2011 ; Raison et civilisation, Cerf, 2006 ; Morale et sociologie, Gallimard, 2004 ; Le sens de la justice, PUF, 2001 ; La logique du respect, Cerf, 2001 Quels sont les rapports entre plaisirs, dépendances et addictions? Comment passe-t-on d une dépendance heureuse et fonctionnelle à une dépendance malheureuse ou critique? Les sociétés marchandes favorisent-elles l accroissement des dépendances? Et comment les gèrent-elles? conférence animée par Pierre Ravenel, IRTS de Lorraine / entrée libre

14 14 18h30 jeudi 06/10librairie géronimo - metz Rencontre avec Francis Marmande francis marmande agrégé et docteur ès lettres, enseigne la littérature française à l université Paris VII Denis Diderot où il dirige le laboratoire Littérature au présent ; spécialiste de Jazz, musicien et chroniqueur au journal Le Monde, il est l auteur de plusieurs ouvrages consacrés à Georges Bataille dont Le Pur bonheur, Georges Bataille, Lignes, 2011 Le Pur bonheur, Georges Bataille résulte de l expérience incessante, essentielle, de la lecture de l œuvre de Bataille. Il en accompagne les mouvements profonds, en déploie les effets. Les études qu il réunit mêlent l ancien au nouveau, les fragments recomposés aux inédits, le drolatique à l érudit, le futile à l essentiel, les vues cavalières à l analyse de détail. entrée libre / en liminaire de la journée d étude Bataille, Artaud et la philosophie organisée par le département de philosophie de l université Paul Verlaine Metz le jeudi 13 octobre (voir p 43) / en partenariat avec 2l2s (laboratoire lorrain de sciences sociales) et la librairie géronimo espace littéraire

15 15 15h30 samedi 08/10hôtel de ville - metz conférence Composition française Retour sur une enfance bretonne mona ozouf agrégée de philosophie, directrice de recherche au CNRS, a consacré l essentiel de ses recherches aux problèmes de l école publique en France et de la Révolution française Composition française. Retour sur une enfance bretonne, Gallimard, 2009 ; avec François Furet, Dictionnaire critique de la Révolution française, Flammarion, 2007 ; Varennes : la mort de la royauté, 21 juin 1791, Gallimard, 2005 ; Les mots des femmes, Fayard, 1995 La France a toujours vécu d une tension entre l esprit national et le génie des pays qui la composent, entre l universel et le particulier. Mona Ozouf se souvient l avoir ressentie et intériorisée au cours d une enfance bretonne. Pourquoi la France s est-elle montrée aussi rétive à accepter une pluralité toujours ressentie comme une menace? Faut-il nécessairement opposer un républicanisme passionnément attaché à l universel et des particularismes invariablement jugés rétrogrades? entrée libre / en partenariat avec méridienne

16 16 18h30 mercredi 12/10hôtel de région - metz Les liaisons numériques Vers une nouvelle sociabilité? antonio a. casilli maître de conférences Télécom ParisTech, chercheur associé au Centre Edgar-Morin, IIAC, EHESS, Paris Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité?, Seuil, 2010 Les pratiques informatiques relèvent bien souvent du détournement. Les usagers domestiquent les ordinateurs et s en emparent pour explorer de nouveaux possibles, personnels ou collectifs. Ils font cela parfois en négociant, parfois en s opposant aux pouvoirs étatiques et économiques qui dominent la Toile. Ils prennent des risques, ils adoptent des comportements souvent paradoxaux, afin de faire société au moyen des technologies de l information et de la communication. Nourries d interviews et de témoignages, ses enquêtes montrent que la sociabilité du Web se combine de manière multiple et complexe avec notre quotidien. Sous le regard du sociologue, le Web invente des modalités neuves et fécondes du lien social. conférence entrée gratuite mais réservation obligatoire avant le 7 octobre au : ou / en partenariat avec le conseil économique, social et environnemental de lorraine dans le cadre des entretiens du cese de lorraine

17 17 19h jeudi 13/10librairie géronimo - metz Guérir la vie La Passion d Antonin Artaud jacob rogozinski professeur de philosophie à l université Marc Bloch de Strasbourg Le Moi et la Chair. Introduction à l ego-analyse, Cerf, 2006 ; Guérir la vie. La Passion d Antonin Artaud, Cerf, 2011 Jacob Rogozinski est l invité principal de la journée d étude Bataille, Artaud et la philosophie organisée ce même jour par le département de philosophie de l université Paul Verlaine Metz (voir p 43) Pourquoi écrire un livre sur Antonin Artaud? Parce qu il me l a demandé : impossible de le lire sans être appelé par sa voix. Mais comment répondre à son appel sans le trahir? Comment lire en philosophe celui qui clamait sa haine de la philosophie? Comment le lire sans le dévorer ni se laisser dévorer par lui?. entrée libre / en partenariat avec 2l2s et la librairie géronimo espace littéraire

18 18 20h30 mardi 18/10forum nancy cinéma Le secret de Chanda cycle cinéma du monde de Oliver Schmitz - Afrique du Sud - Allemagne mn - vost français Sur 48 millions d habitants en Afrique du Sud 5,7 millions sont infectés par le SIDA. C est le pays le plus touché au monde, et le virus y reste un tabou, honte et superstition mêlées. Le secret de Chanda est une parabole sur le sort de tous les orphelins du SIDA livrés à eux-mêmes. C est aussi une plongée dans le quotidien violent et instable des townships, où l émeute n est jamais loin, où les gamines se prostituent pour quelques sous. séance suivie d un débat animé par Raphaël Karim, réalisateur, chercheur en cinéma / tarif : 3,50 / tarif enfant - de 12 ans : 2,30 / avec la mjc haut-du-lièvre

19 19 18h30 mercredi 19/10forum nancy café divin Le temps réconcilié? Vienne la nuit, sonne l heure Les jours s en vont, je demeure. Apollinaire Le temps semble épuiser la vie des hommes, comme une sourde et permanente menace. Il nous interdit de coïncider avec nousmêmes, nous éloignant de ce que nous étions, nous projetant vers ce que nous ne sommes pas encore ou que nous ne serons plus. En face, le temps des dieux représente la stabilité, la sérénité. Entre le passager et l immuable, le limité et l illimité, aucune conciliation. Comment le temps humain prendrait-il, sans imposture, saveur d éternité? Platon crée pourtant le lien : Le temps est l image mobile de l éternité immobile. Levinas pose la question : Le temps est-il la limitation de l être fini ou la relation de l être fini à Dieu?. café divin animé par Philippe Lefebvre / les textes abordés sont disponibles sur simple demande au secrétariat du Forum ou sur : / les participants sont invités à continuer la discussion autour d un verre et d une collation légère / entrée libre

20 20 20h30 jeudi 20/10forum metz conférence La pudeur et le soin cycle qu est-ce que le care? # 4 bruno py professeur des universités, faculté de droit de Poitiers La pudeur & le soin, Bruno Py (dir.), PUN, 2011 ; La Mort et le droit, Bruno Py (dir.), PUN, 2010 ; Le Sexe et le droit, PUF, Que sais-je?, 1999 Tout professionnel de santé est nécessairement un altruiste bienveillant qui tend à faire du bien à la santé de l autre. Le soigné quant à lui souhaite, réclame, espère, le soin qui lui sera bénéfique, sans pour autant se départir de sa part d angoisse, de subjectivité ou d irrationalité. Parmi les difficultés que rencontrent les soignants ; parmi les désagréments que vivent les soignés, figure la question sensible de la pudeur. conférence animée par Pierre Moulin, maître de conférences au département de psychologie, université Paul Verlaine Metz / dans le cadre du cycle Qu est-ce que le care? (voir p 8) / entrée libre

21 21 19h maison de robert schuman vendredi 21/10scy-chazelles Le second visage de la PAC enjeux environnementaux, territoriaux et alimentaires yves petit professeur de droit public, université Nancy 2 La politique agricole commune (PAC). Une politique en mutation, avec J. Loyat, La Documentation française, 2008 ; Droit et politiques de l environnement, La Documentation française, 2009 ; L économie verte. Un défi pour l Europe, La Documentation française, 2009 La Politique Agricole Commune, cinquantenaire en 2010, visait comme premier objectif la modernisation du secteur agricole dans une Europe d après-guerre, rurale, sans machines ni engrais et sans souveraineté alimentaire. Cet objectif fut rapidement rempli et même largement dépassé puisque très vite c est aux excédents que l Europe dut faire face. Et demain? Deuxième conférence d un cycle organisé par la Maison de Robert Schuman qui vise à retracer l histoire de cette première politique communautaire mais aussi à mieux faire connaître au public cette PAC qu il est facile de réduire aux quotas laitiers et aux aides directes aux agriculteurs. conférence entrée libre / en partenariat avec la maison de robert schuman, un site du conseil général de la moselle

22 22 19h30 forum nancy dîner-cinéma lundi 07/11Dans Voir Naples et sourire (?) 34 e Festival du Film italien de Villerupt l actualité internationale la Camorra napolitaine est en train de supplanter en notoriété la Mafia sicilienne. L iconographie napolitaine, déjà fournie en violences et incivilités diverses, s est enrichie d images de rues envahies par les ordures, de décharges illégales de déchets toxiques, de protestations populaires sans grand effet. Le Festival du Film Italien de Villerupt s était déjà interrogé, lors de sa 17 e édition, sur cette double représentation de Naples. Mais depuis, une édition après l autre, c est plus de trente films traitant de Naples qui ont été présentés sur nos écrans. Le moment est sans doute venu de refaire le point. repas suivi d une projection en présence du réalisateur / tarif : 15 la soirée / réservation obligatoire jusqu au 4 novembre au ou

23 23 entretien Petit entretien du Café divin 18h30 forum nancy Sur le chemin de la kabbale Rencontre avec Henri Chriqui La kabbale intrigue. Discipline ésotérique, à forte marque symbolique, elle ne livre pas ses secrets, sans une initiation. Henri Chriqui se propose de nous informer, à partir d exemples précis, sur son expérience personnelle. La kabbale est pour lui un chemin d élévation spirituelle. Elle offre la possibilité d un déchiffrement des textes sacrés attentif à la lettre, au nombre, à l intrication des figures. Elle cherche le sens secret. Elle est une philosophie de vie, mettant l accent sur la construction de soi, et le respect de l autre. Elle est accueil d une sagesse qui nous vient d en haut. Judaïsme d abord il a été responsable d une communauté juive christianisme parfois, humanisme maçonnique souvent, ont emprunté tout ou partie de ce chemin. L époque contemporaine y trouve des correspondances avec ses attentes cachées. mardi 08/11henri chriqui entretien animé par Philippe Lefebvre / entrée libre

24 24 18h30 librairie l autre rive - nancy Manifeste d économistes atterrés espace littéraire directeur du département économie de la mondialisation de l OFCE, professeur associé à l université Paris IX-Dauphine 20 ans d aveuglement. L Europe au bord du gouffre, Les Liens qui libèrent, 2011 ; Manifeste d économistes atterrés, Les liens qui libèrent, 2010 La science économique croyait naïvement que le capitalisme était immortel, que la finance se régulait elle-même, que l économie reposait sur des lois naturelles intangibles. Or les derniers soubresauts de la crise ont remis les économistes face à leurs (ir)responsabilités. Atterrés par les erreurs d analyses passées, par la nocivité de la finance déréglementée, un certain nombre d entre eux ont créé le Collectif des économistes atterrés afin de porter un regard critique et inventif sur la crise d aujourd hui. Tout changer pour que les mêmes causes ne provoquent plus les mêmes effets : la science économique deviendrait-elle subversive? mardi 08/11henri sterdyniak co-fondateur du Collectif des économistes atterrés, entrée libre / avec la librairie l autre rive

25 25 conférence 20h forum metz Longwy La conversion territoriale de la question sociale de Longwy, université Nancy 2, chercheur au 2l2s et à l IES (Institut Européen du Salariat) La conversion territoriale, Longwy Le salariat entre paternalisme et mondialisation, PUN, 2010 Longwy a été l un des bastions de l industrie sidérurgique et de l histoire ouvrière pendant près d un siècle. Depuis trente ans, son évolution reste exemplaire. Les discours locaux et les politiques publiques y proposent des références ou des réponses spatiales de plus en plus éloignées des références sociales conflictuelles. Or, entre distance sociale et distance spatiale, une employabilité individuelle toujours remise en cause s est substituée à une qualification collective reconnue dans le conflit salarial. Le risque d une conversion territoriale de la question sociale apparaît alors comme celui d un réel affaiblissement des catégories de l analyse et des dynamiques des luttes en vue d une transformation des espaces sociaux. mardi 08/11jean-luc deshayes maître de conférences en sociologie à l IUT Henri Poincaré conférence animée par Andreana Khristova, IRTS de Lorraine / entrée libre / en partenariat avec le grée-2l2s

26 26 20h30 péniche - la lucarne - metz Haudricourt La matière du monde espace littéraire rares scientifiques à avoir mis en pratique la complémentarité des sciences. Dans le film de Jean Arlaud, il explique comment et pourquoi il s est intéressé aussi bien à la génétique, aux phénomènes phonologiques, aux modes de transport et de portage, à la manivelle qu à la charrue ou la botanique. Par ses écrits, il a marqué toute une génération d ethnologues et nombre de scientifiques de diverses disciplines. Projection du film A.G. Haudricourt. Le passe muraille de Jean Arlaud (France mn - Les films de la Lauze), suivie d une rencontre animée par différents auteurs du n 27 de la revue Le Portique : A.G Haudricourt. La matière du monde, dont Jean- François Bert, sociologue, historien des sciences sociales et Alban Bensa, anthropologue, EHESS et d une présentation de la récente publication : Penser le concret. André Leroi-Gourhan, André-Georges Haudricourt, Charles Parain, Noël Barbe et Jean-François Bert (dir.), Créaphis, 2011 mercredi 09/11Ethnologue, botaniste et linguiste, André-Georges Haudricourt ( ) est un des entrée libre

27 27 20h30 forum nancy conférence Révoltes arabes : bilan et perspectives chez Actes Sud, ancien conseiller culturel à l Institut du monde arabe, membre du comité de recherches de l Institut des Études palestiniennes Chez Actes Sud : Sarkozy au Proche-Orient, (dir.), co-éd. IEP, 2010 ; avec E. Sanbar, C. Kantcheff, Être arabe, 2007 Qu est-ce être arabe en ce début de XXI e siècle? Quels sentiments secouent les peuples en révolte en rive sud de la méditerranée, quels espoirs? Quelles sont les chances réelles de la démocratie dans ces pays où le despotisme a souvent régné depuis leur indépendances et où l intégrisme présente un risque majeur de confiscation des espaces de libertés espérés par les mouvements naissants? Le vent de liberté et de soif de démocratie qui a soufflé a balayé nombre de clichés sur la rue arabe et repositionné le peuple comme maître de son destin. Nous ne pouvons nous empêcher d avoir une pensée pour le poète tunisien, feu Abou Al Kacem Chebbî : Lorsque le peuple, un jour, veut la vie. Force est au Destin de répondre entrée libre / dans le cadre de la manifestation Tous les printemps du monde organisée par le Collectif de soutien au Printemps arabe / en partenariat avec l atmf (association des travailleurs maghrebins de france) et soutenu par le collectif de solidarité avec les peuples en lutte pour la démocratie, la liberté et la justice sociale et par le mouvement de solidarité avec le peuple syrien mercredi 09/11farouk mardam-bey intellectuel syrien, directeur de la collection Sindbad

28 28 mjc lillebonne - st epvre nancy Nuit Culturelle L Empire des Lettres III : intempéries nuit culturelle 10>11/11Où trouver, dans l Empire des Lettres, une terre abritée, un climat serein? Pourquoi les rechercher d ailleurs? L empire se parcourt, il n est pas fait d abord pour l immobilité. Ici le sol brûle les pieds nus des proses ardentes, là une brusque tempête ravage l espace théâtral, ailleurs l air raréfié sublime l expression poétique. Dans des contrées inattendues, loin des serres intellectuelles ou sociales, une production nouvelle se fraie un chemin. Dans les jardins euxmêmes, si amoureusement cultivés, une plante qui avait déserté sa platebande rejaillit ailleurs, impose sa forte présence. Temps des tumultes où renaît le perdu de vue, où apparaît l inespéré, temps des intempérances et de l imprévisible, l Empire des Lettres cette année portera un regard sur ses intempéries. du jeudi 10 novembre à 18h au vendredi 11 novembre à minuit / entrée libre / restauration légère sur place / renseignements : MJC Lillebonne St Epvre / organisé par l association culture et communication, en partenariat avec la mjc lillebonne-st epvre

29 29 20h30 forum nancy cinéma mardi 15/11de Et maintenant on va où? cycle cinéma du monde Nadine Labaki - France mn - vost français Au Liban, dans un village isolé, cerné par des mines, les femmes chrétiennes et musulmanes complotent pour empêcher les hommes de se battre. Faisant preuve d une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, ces femmes n auront qu un objectif : distraire l attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence. Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent? séance suivie d un débat animé par Raphaël Karim, réalisateur, chercheur en cinéma / tarif : 3,50 / tarif enfant - de 12 ans : 2,30 / avec la mjc haut-du-lievre

30 30 20h30 forum metz théâtre-débat mardi 15/11cie 16 m 2 les heures paniques Une femme de trente ans regarde passivement s écouler la vie, enfermée dans son studio de 16 m 2 dont elle n est pas sortie depuis huit mois, dix-neuf jours, quatre heures et quarante-sept minutes tandis qu une autre, de trente années de plus, assiste activement à cette vie qui s écoule. Cette pièce proposée par S.O.S Amitié vise à promouvoir une attitude d écoute mutuelle. La séance sera suivie d un échange avec le public, les artistes et les représentants de l association S.O.S Amitié à propos de l isolement moral dans lequel est plongé un nombre croissant de nos concitoyens et des moyens mis en œuvre pour y remédier. entrée libre / en partenariat avec s.o.s. amitié

31 31 café divin 18h30 frac lorraine - metz Un regard autre : la contemplation La méditation est seule à nous diriger vers le lieu de notre séjour Heidegger de la réflexion abstraite, déjoue les ruses du langage. Il ne se raidit pas, ne se rebelle pas. Il est accueil de ce qui vient à nous quand sont levés les obstacles de nos prétentions. Il est fils de l Orient et de l Occident. Selon les options de chacun il fait bon ménage avec la méditation, l adoration, la prière même. Qu est-ce qui est en jeu dans la contemplation? Lieu du désir ou de la passivité? de l amour ou de l indifférence? De la gratuité ou de l attente? La contemplation peut-elle habiter la vie intellectuelle, la passion, l action, avec lesquelles elle semble contradictoire? Est-elle chemin à la rencontre de Dieu, du vide fondamental, du lieu originel? Chemin qui ne mène nulle part mais chemin où nous sommes attendus? Café divin programmé également au Forum Nancy le mercredi 30 novembre à 18h30 / café divin animé par Philippe Lefebvre / les textes abordés sont disponibles au Frac Lorraine, à la Maison Diocésaine, sur simple demande au secrétariat du Forum ou sur : / les participants sont invités à continuer la discussion autour d un verre / entrée libre / en partenariat avec 49 nord 6 est frac lorraine dans le cadre de l exposition le moins du monde (du 07 octobre 2011 au 08 janvier 2012) mercredi 16/11Contemplation. Le mot est a priori sympathique. Il évite les rigidités

32 32 entretien 20h les trappistes - metz Quelle justice pour les mineurs? Quentin, Printemps-CNRS Les procureurs de la République. Entre vocation judiciaire et fonctions juridiques, avec Denis Salas et Katia Kostulski, PUF, 2010 ; Quelle justice pour les mineurs? Entre enfance menacée et adolescence menaçante, Érès, 2009 La justice des mineurs a connu bien des évolutions récentes portées par des réformes prévoyant davantage de punitivité et de sanction éducative, et cette année une transformation majeure du tribunal pour enfants, qui se rapproche ainsi de la justice des adultes. S agit-il d un retour vers le système de correction auquel l ordonnance de 1945 avait mis fin? Pour bien saisir la réalité profonde des transformations, il convient de ne pas s arrêter à un regard superficiel sur les textes juridiques, et les politiques publiques qui les sous-tendent. Loin d un retour vers le passé, ces évolutions témoignent d une approche de la jeunesse où la répression des mineurs a une portée politique bien contemporaine. jeudi 17/11philip milburn professeur de sociologie à l université de Versailles Saint avec la participation d un Juge des enfants / entrée libre / en partenariat avec l association juriscafé

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 LA JUSTICE DES MINEURS : CAP SUR L AVENIR La Garde des Sceaux a lancé une vaste consultation

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier d information Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011 Après quatre campagnes média successives depuis 2009, la CASDEN ajuste le positionnement de sa communication.

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

Abd Al Malik: Ça c est du lourd!

Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Paroles et musique : Fayette-Mikano, Jouannest Polydor, Universal music Thèmes L immigration, la banlieue, la réussite sociale, le respect. Objectifs Objectifs communicatifs

Plus en détail

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole 12 et 13 OCTOBRE 2015 Amphithéâtre Marseille Provence Métropole Comment fêter un anniversaire et une union autrement qu en faisant la fête? 2015 verra les 30 ans de l AMPTA en même temps que son union

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

LES 4 MARCHES DU POUVOIR DES DOMINES BY REACT, RESEAUX POUR L ACTION COLLECTIVE TRANSNATIONALE

LES 4 MARCHES DU POUVOIR DES DOMINES BY REACT, RESEAUX POUR L ACTION COLLECTIVE TRANSNATIONALE LES 4 MARCHES DU POUVOIR DES DOMINES BY REACT, RESEAUX POUR L ACTION COLLECTIVE TRANSNATIONALE Mai 2011 L escalier à quatre marches Marche pied pour une négociation équilibrée dans les conflits socio-économiques

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des GR 2P6R ON 2ME AM Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des dettes souveraines... Que ce soit en physique, en biologie ou en sciences économiques, l actualité de ces derniers mois témoigne du besoin

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap?

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Séminaire romand pour cadres d INSOS Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Du 25 au 27 novembre 2015 Séminaire INSOS Les institutions pour personnes en situation de handicap

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

JAD FAIR. EXPOSITION DU : Du 08_04 au 24_04/2015

JAD FAIR. EXPOSITION DU : Du 08_04 au 24_04/2015 JAD FAIR EXPOSITION DU : Du 08_04 au 24_04/2015 Après le Dojo à Nice et sur une proposition de Marion Orel et Julie Tippex, l'espace d'en bas est fier de vous présenter une exposition des cuttings de JAD

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

AMPHIS 21 UN SAVOIR POUR L ACTION

AMPHIS 21 UN SAVOIR POUR L ACTION AMPHIS 21 UN SAVOIR POUR L ACTION STRATÉGIE, GOUVERNANCE ET LEADERSHIP CYCLES DE CONFÉRENCES PROGRAMME 2015 POUVOIRS DE L IMAGE. IMAGES DU POUVOIR. Le mardi soir du 29 septembre au 1 er décembre 2015 2015

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes par Dominique Folscheid et Brice de Malherbe, co-directeurs du département d Ethique biomédicale,

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 531 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence du Sénat le 14 mai 2014 PROPOSITION DE LOI visant à modifier l'article 11 de la loi n 2004-1 du 2 janvier 2004 relative à l'accueil

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

La Nouvelle Controverse. Pour sortir de l impasse

La Nouvelle Controverse. Pour sortir de l impasse La Nouvelle Controverse Pour sortir de l impasse controverse_001-176.indd 3 06/01/14 11:23 «La voie prise depuis deux siècles ne peut que conduire à une impasse tragique». Hans Jonas Le Principe Responsabilité.

Plus en détail

L adoption, Une aventure familiale (Le visage de l'adoption en France)

L adoption, Une aventure familiale (Le visage de l'adoption en France) Le Groupe de Réflexion sur l Enfance et la Famille (G.R.E.F.) La commune de La Bourboule (ville des enfants et de la famille) organisent, dans le cadre du Centre des Congrès, casino de La Bourboule un

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution Introduction Les questions religieuses connaissent un regain d intérêt dans les espaces publics de nos pays. Au Niger, elles sont devenues préoccupantes en raison des évènements récents qui ont marqué

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN Siège Social & Administratif (Direction Générale Pôle Ressources) Centre polyvalent «Les Blanchères» - 40, rue Louise Damasse VERNON Tél. 02 32 64 35 70 Fax. 02 32 64 35 79 Courriel : siege.asso@lesfontaines.fr

Plus en détail

Livret-jeu à partir de 11 ans

Livret-jeu à partir de 11 ans Livret-jeu à partir de 11 ans Cliché Liberté Beau Surprise En plein air Famille Mignon Voyage Tendresse Rêverie Poésie Posé Amateur Studio Sauvage Quotidien Bonheur Spontané Professionnel Sage Méchant

Plus en détail

Prof. Lytta Basset. CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014

Prof. Lytta Basset. CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014 Prof. Lytta Basset CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014 SEPTEMBRE 2013 Septembre 2013 Samedi 7 : MORGES 11H -12H15 : Débat avec Frédéric Lenoir dans

Plus en détail

La France est-elle compétitive?

La France est-elle compétitive? La France est-elle compétitive? Cafés Géographiques de Montpellier Gilles Ardinat, professeur agrégé et docteur en Géographie, enseignant à l Université Paul Valéry, Montpellier III C est à l occasion

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité»

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Organisé dans le cadre du IX Congrès International des Villes Educatrices Le Mercredi 13 septembre 2006 A l Ecole Normale

Plus en détail

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Le Jeudi 20 mars 2008, La Joie par les livres recevait Hervé Tullet interviewé par Véronique Soulé. Votre premier livre «Comment Papa a rencontré Maman»,

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Ouverture...15. Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19

TABLE DES MATIÈRES. Ouverture...15. Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19 TABLE DES MATIÈRES Ouverture...15 Première Partie Présyndicalisme Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19 Arnaud-Dominique HOUTE «Tous pour un, un pour tous!» : les comités de retraités de gendarmerie à la

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

Les relations intergé né rationnelles

Les relations intergé né rationnelles 5 Les relations intergé né rationnelles Rencontre avec Claudine Attias-Donfut 1, directrice de recherche, Ehess Les changements dans les relations intergénérationnelles La mutation importante observée

Plus en détail

La culture L épreuve du Bac

La culture L épreuve du Bac L épreuve du Bac Synthèse des concepts rencontrés dans les textes... 80 Sujets de dissertation... 81 Méthode d analyse d un sujet de dissertation... 82 Sujet 1 Méthode d analyse d un texte : texte de Freud...

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Ministère des solidarités et de la cohésion sociale CHARTE «PROTECTION DE L ENFANT DANS LES MEDIAS» Préambule Pourquoi cette charte? Les médias ont un rôle important dans l information du public sur les

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Dossier de presse. www.lumieresdelaville.net. Site Internet crée par Roland Castro, pour penser la ville d aujourd hui et de demain.

Dossier de presse. www.lumieresdelaville.net. Site Internet crée par Roland Castro, pour penser la ville d aujourd hui et de demain. Dossier de presse Site Internet crée par Roland Castro, pour penser la ville d aujourd hui et de demain www.lumieresdelaville.net Sommaire 1. Avant- propos 2. Communiqué de Presse 3. Biographie de Roland

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants

Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants OULIPO Présentation, Définition: L'Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo) a été fondé, le 24 novembre 1960, par François

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT

LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT LA SCENE MEDIATIQUE AU MOYEN-ORIENT A LA LUMIERE DU PRINTEMPS ARABE Paloma Haschke* Le rôle «révolutionnaire» joué par les médias sociaux dans les événements du Printemps arabe semble évident. Ce phénomène

Plus en détail