QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens."

Transcription

1 Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens

2 Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation permet d apprécier le dynamisme qu investit une personne dans la poursuite d une formation (scolaire - universitaire - professionnelle). La motivation à la formation est appréhendée à partir de 3 facteurs que l on pourrait définir ainsi : Le besoin de réussite correspond à une tendance à «surmonter les obstacles», à s efforcer de faire une chose aussi bien et aussi rapidement que possible. Ce serait également une tendance à éprouver par anticipation la fierté associée à la réussite ultérieure ; La notion de contrôle interne/externe décrit la possibilité d action dont chacun estime subjectivement disposer dans les événements de son existence. Appliquée au QMF on retient l idée que la personne «s estime capable d atteindre ses buts par ses compétences ou ses habiletés», elle «pense pouvoir agir sur les événements de son existence du fait de leur relative présibilité» ; La perspective temporelle traduit l espace dans lequel peut se développer la motivation dans sa forme cognitive, c'est-à-dire sous la forme de construction d objets-buts et de projets. Pour être efficace le besoin de réussite doit s appliquer à des représentations d avenir. Ce rapport interprétatif fournit des informations utiles soit pour des personnes déjà engagées dans des situations de formation ou d études, soit pour des personnes qui envisagent de suivre une filière. Les éléments peuvent permettre de renforcer le conseil en orientation ou d apporter des aides pédagogiques spécifiques selon le cas. Le rapport comprend les chapitres suivants: Profil général : il comporte les résultats du test obtenus par la personne sous forme de graphiques et d éléments chiffrés. Eléments d interprétation : ceux-ci permettent de mieux comprendre les résultats obtenus, toutefois les commentaires doivent être nuancés, ils sont essentiellement un support de discussion lors de l entretien de restitution. Eléments complémentaires : pour chaque sous-dimension sont indiqués l item auquel le candidat a accordé le score le plus élevé et les deux items auxquels il a attribué le score le plus faible. Ces indications peuvent être utiles au cours de l entretien. Les scores obtenus par la personne ont été transformés en déciles pour permettre la comparaison avec une population spécifique de référence. Les descriptions ainsi que les graphiques présentés dans les différents chapitres de ce rapport s appuient sur cette comparaison. L'étalonnage est indiqué sur la page de couverture Utilisation du rapport Les décisions éventuellement prises en fonction de résultats au test QMF doivent l être avec la contribution de professionnels qualifiés et habilités à l utilisation du test. Tout texte contenu dans un rapport informatisé (comme celui-ci) doit-être effectivement considéré comme une hypothèse qui doit être confirmée par d autres sources d information telles que des entretiens, des données biographiques ou des résultats d autres évaluations. Le contenu de ce rapport doit être traité de manière absolument confidentielle dans le respect de la vie privée du candidat. Sa communication et sa conservation doivent répondre à des règles déontologiques strictes. Généralement, on considère, sous réserve qu il n y ait pas eu de changements notables dans la vie professionnelle ou privée de la personne, que la validité de ce rapport est de 6 mois maximum à partir de la date de passation au test page 2/7

3 1. Profil général Besoin de réussite Locus de contrôle Perspective temporelle Motivation à la réussite Note brute Note Étalonnée Représentation graphique : Besoin de réussite 6 Locus de contrôle 4 Perspective temporelle 2 Motivation à la réussite TRES FAIBLE FAIBLE MOYEN ELEVE TRES ELEVE page 3/7

4 2. Éléments d'interpretation: Besoin de réussite 6 Le score moyen indique que dans une situation courante la personne obtenant ces résultats peut surmonter les obstacles et en tirez une certaine fierté. Toutefois, cette dimension peut être affectée selon les contextes ou par exemple en cas d échec. Cette personne aura alors besoin d être stimulée pour bien percevoir les bénéfices qu elle peut tirer de la réussite de cet apprentissage. Locus de contrôle 4 Le score apparaît faible. Il indique en général qu une personne obtenant ce résultat tend à attribuer les responsabilités des événements qui lui arrivent à des facteurs externes (la chance, les autres, l environnement ) plutôt qu à ses capacités. Ceci peut expliquer des difficultés à élaborer des projets ou à s engager dans des activités, car la personne ne perçoit pas l influence qu elle peut exercer dans l action ou elle n'est pas en mesure d'en assumer la responsabilité. Pour permettre à la personne de surmonter ces difficultés, il convient, après avoir validé par un entretien les résultats du questionnaire, d engager avec un conseiller ou un formateur un programme d actions qui la conduira à être plus «proactive». Elle pourra ainsi relativiser ce qui relève de ses capacités et ce qui dépend de l environnement. Perspective temporelle 2 Le résultat très faible dans cette dimension pourrait révéler une tendance à vivre dans le présent sans arriver à se projeter dans le futur. Ceci peut-être une source importante de démotivation puisqu une étape présente ne peut pas être intégrée à l objectif à atteindre. Il est important de vérifier avec un conseiller la validité des résultats du questionnaire et le cas échéant de comprendre les sources de ces difficultés afin d y porter remède. MOTIVATION A LA REUSSITE EN FORMATION 3 Cette note est une indication qui ne prend son sens qu au regard des autres critères examinés, ainsi une même note moyenne de motivation à la réussite en formation devra être prise en compte différemment si les 3 autres dimensions mesurées obtiennent également des scores moyens ou s ils obtiennent des scores très différenciés. La motivation apparaît faible. page 4/7

5 3. Éléments complémentaires Dans cette partie sont indiqués, pour chaque sous-dimension, l item auquel le candidat a attribué le score le plus élevé (5) et les deux items auxquels il a attribué les scores les plus faibles (0 et 1). Ces éléments, les plus saillants des réponses, permettent d obtenir une description plus précise du profil. Les items ayant un score inversé par rapport à la valeur de la réponse (par exemple: 0=5 et 5=0), sont indiqués avec un (*). Ces indications peuvent être utilisées afin de permettre un éventuel approfondissement lors de l entretien. Items avec le score le plus élevé Besoin de réussite 5. Je me mets habituellement de bon cœur à mon travail (5) 11. J éprouve du plaisir à réussir dans une tâche difficile (5) 45. Je fais tout mon possible pour réussir mes études (5) 54. Face à un problème, j ai tendance à me décourager rapidement (5)(*) 71. J ai toujours beaucoup de mal à me mettre au travail (5)(*) Locus de contrôle 17. Il me semble souvent impossible de contrôler ce qui m arrive (5)(*) 20. La chance joue beaucoup sur ma réussite aux examens (5)(*) 34. Mes résultats sont souvent sans rapport avec le travail que j ai fourni (5)(*) 61. Je me sens parfois dépassé(e) par ce qui m arrive (5)(*) 67. Je me sens tout à fait capable de réussir mes études (5) Perspective temporelle 25. Je travaille maintenant pour bien vivre plus tard (5) 39. Je tiens absolument à réussir mes études (5) 53. J ai tendance à tout organiser à la dernière minute (5)(*) page 5/7

6 Items avec le score le plus bas Besoin de réussite 24. J aime me mesurer à d autres dans l espoir de triompher (1) 30. Je suis habituellement très disponible (1)(*) 73. Affronter les difficultés me stimule (1) 32. J ai peu de temps à consacrer à mes loisirs (2) 48. Lorsque je travaille, je me laisse facilement distraire (2)(*) 68. Je fais mon travail au jour le jour (2)(*) Locus de contrôle 9. Dans ma scolarité, tout s est déroulé de manière compréhensible (1) 36. Je me juge généralement malchanceux(se) (1)(*) 58. Généralement, j ai confiance en moi (1) 14. Faire des études me paraît parfois n avoir aucun sens (2)(*) 26. La chance a joué un rôle important dans le déroulement de mes études (2)(*) 38. Je suis conscient(e) que mon avenir dépend totalement de moi (2) 42. Quoi que je fasse, certains enseignants ont toujours la même image de moi (2)(*) 51. Il m arrive de prendre des décisions au hasard (2)(*) 55. J ai tendance à lire mon horoscope pour voir si je vais réussir (2)(*) 60. Faire des études m a toujours paru avoir un sens (2) 64. Quand je réussis, c est parfois tout à fait par hasard (2)(*) Perspective temporelle 13. J imagine souvent ce que sera mon futur métier (1) 41. Je me préoccupe peu de mon futur métier (1)(*) 47. Je préfère vivre au jour le jour (1)(*) 52. Il m est difficile d imaginer ce que sera mon futur métier (1)(*) 65. Mon avenir professionnel reste encore imprévisible (1)(*) 8. Je peux me faire une idée assez claire de mon avenir (2) 23. Je me suis fixé des buts et je veux les atteindre (2) 74. Pour mon avenir, j essaie de ne rien laisser au hasard (2) page 6/7

7 Contrairement à la version papier-crayon, les valeurs indiquées pour les items sont : 1 tout à fait faux - 2 assez faux - 3 plutôt faux - 4 plutôt vrai - 5 assez vrai - 6 tout à fait vrai Cependant, les valeurs de calcul demeurent les mêmes. Réponses aux items # R # R # R # R # R # R # R # R # R # R page 7/7

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin.

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 08/01/2014 Masculin Âge: 37 Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation Professionnelle

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Questionnaire Profil d investisseur

Questionnaire Profil d investisseur SECTEUR : ASSET MANAGEMENT T +41 (0)21 634 30 88 F +41 (0)21 560 41 11 info@skm-sa.com Questionnaire Profil d investisseur Nom, Prénom du client Nom, Prénom du conseiller Lieu et date Question 1 Quand

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise I. INTRODUCTION COACHING JRT 35, rue LeGuerrier Blainville (Québec) J7E 4H5 514-236-1729 info@coachingjrt.com www.coachingjrt.com Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Mon objectif est d avoir des responsabilités supérieures à celles que j ai actuellement 0 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Mon objectif est d avoir des responsabilités supérieures à celles que j ai actuellement 0 2 3 4 5 6 7 8 9 10 TEST : Evaluez-vous dans le changement... Vous voulez changer professionnellement?» Identifiez les moteurs et les freins à votre changement, et parlons-en... Donnez une valeur explicative à votre changement

Plus en détail

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 1 RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 2 Le présent rapport constitue le rapport final des résultats provenant

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage Validité prédictive des questionnaires Cebir Introduction Dans le domaine de la sélection, il est particulièrement intéressant de déterminer la validité prédictive d un test. Malheureusement, les occasions

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR UNIVERSITE PARIS SUD DOSSIER : AP1_n 486 Intitulé du projet : Accompagnement Bilan Réorientation Insertion Porteur du projet : Université Versailles

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Questionnaire de l investisseur

Questionnaire de l investisseur Questionnaire de l investisseur La somme que vous décidez d allouer aux actions, aux obligations et à une réserve à court terme est un élément important qui déterminera le rendement et la volatilité à

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Bilan de compétences

Bilan de compétences Bilan de compétences I. Introduction Le but du bilan de compétences est de vous aider dans l'élaboration de votre C.V et et de votre lettre de motivation, et dans la préparation d'un entretien d'embauche.

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

SUPPORT PEDAGOGIQUE. Film- mon Projet de Vie «Un billet pour l avenir» - Communautés de Communes du Canton de Lessay et Sèves-Taute

SUPPORT PEDAGOGIQUE. Film- mon Projet de Vie «Un billet pour l avenir» - Communautés de Communes du Canton de Lessay et Sèves-Taute SUPPORT PEDAGOGIQUE OBJECTIFS : Pour les jeunes : Donner envie aux jeunes d être acteur de leur projet de vie, de s en emparer. Montrer comment être acteur de son projet de vie (social, professionnel,

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur?

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur? L 1. Qu est ce que l? Un est celui qui observe son environnement, identifie les opportunités qui se présentent eu plan économique ou social, réunit les moyens nécessaires, met en œuvre l activité et en

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

Enquête sur la double cohorte. 10 e année

Enquête sur la double cohorte. 10 e année Ministère de l éducation Enquête sur la double cohorte 10 e année (Cohorte de 9 e année 2000-2001) (Also available in English) école : RÉSERVÉ À L ÉCOLE N o d identité de l école : NIM de l élève : label

Plus en détail

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment?

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment? L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Info AO Des réponses à vos questions en orientation pour le quotidien

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

T.S.A T E S T S E N I O R A T T I T U D E S. Un test de personnalité spécifiquement conçu pour le recrutement et le bilan professionnel des seniors

T.S.A T E S T S E N I O R A T T I T U D E S. Un test de personnalité spécifiquement conçu pour le recrutement et le bilan professionnel des seniors T.S.A T E S T S E N I O R A T T I T U D E S Un test de personnalité spécifiquement conçu pour le recrutement et le bilan professionnel des seniors Une analyse fonctionnelle de l image de soi et des compétences

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Master Professionnel Sciences de l éducation

Master Professionnel Sciences de l éducation Anjot Simon 12, rue Leroy 14000 Caen simon.anjot@gmail.com Téléphone : 0632181851 Master Professionnel Sciences de l éducation Projet professionnel pour le Master 2 Pro : Education, formation et mutations

Plus en détail

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Travailler le sentiment

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Intelligence Inventive

Intelligence Inventive Outils Communs de Diffusion de l'intelligence Economique Intelligence Inventive Evaluez la capacité d innovation de votre entreprise L intelligence inventive L intelligence inventive est la contribution

Plus en détail

11) L évaluation des politiques publiques

11) L évaluation des politiques publiques 1 FIPECO, le 14.04.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 11) L évaluation des politiques publiques Les objectifs, les techniques et les conditions institutionnelles de réalisation

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction Version: 2.0 / 14.10.2003 / 1 Fonction En général, pour les projets de prévention et de promotion de la santé, on utilise un questionnaire pour obtenir des informations et/ou des données sur des avis ou

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013 2013 Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Proposition d ordre du jour Temps Sujets Contexte, invité, but Préparation suggérée 30 60 15 75 45

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Envoi par mail de la première version du rapport + annexes + power point Envoi postal ou dépôt du dossier rose au Cnam Réunion du jury diplômant Cnam Paris ; les avis sont communiqués au Cnam

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Information concernant les comités consultatifs et les conseils d administration

Information concernant les comités consultatifs et les conseils d administration Information concernant les comités consultatifs et les conseils d administration Document produit par le Foire aux questions Comité consultatif ou conseil d administration? L'expérience montre que les

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel Guide d utilisation du - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock Support entretien professionnel L entretien professionnel, une occasion pour l entreprise et le salarié de porter un regard sur

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES APERÇU La compétence

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail