Conseil inter-régional Ile de France La Réunion Evaluation des pratiques professionnelles (EPP)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil inter-régional Ile de France La Réunion Evaluation des pratiques professionnelles (EPP)"

Transcription

1 Conseil inter-régional Ile de France La Réunion Evaluation des pratiques professionnelles (EPP) Franck Lagniaux Facilitateur CIROMK Ile de France La réunion

2 Le CIROMK Ile de France La Réunion a souhaité, au travers de sa commission EPP, mettre en place, au cours du 2 trimestre 2009, une action EPP en direction des masseurskinésithérapeutes élus des différents conseils départementaux ordinaux. A ce titre, il a été mis en place une journée d information-formation à l EPP.

3 Afin de pouvoir orienter et préparer au mieux cette journée (débat, tables rondes, ateliers pratiques), il avait été décidé de transmettre au préalable un questionnaire théorisé interrogeant les connaissances des professionnels et leurs attentes en matière d évaluation des pratiques professionnelles.

4 Présentation de l action EPP 1. Région : Ile de France La Réunion 2. Président du CIROMK : Dominique PELCA 3. Facilitateur EPP : Franck LAGNIAUX 4. Thématique : Evaluation des connaissances sur les fondamentaux de l EPP. 5. Durée et répartition horaire : 1 journée (7 heures de 09h à 12h et de 14h à 18h). 6. Lieu de la formation : Paris Mairie du XVéme (75). 7. Nom du formateur-animateur et/ou de l organisme de formation : Commission EPP du CIROMK Ile de France La Réunion. 8. Nombre de masseurs-kinésithérapeutes formés : 63

5 Population : Les masseurs-kinésithérapeutes. Critères d inclusions : Les questionnaires ont été administrés à l ensemble des conseillers départementaux ordinaux titulaires et suppléants de la région Ile de France et de la Réunion. L envoi a été précédé d une réunion d information à l attention des présidents des différents conseils départementaux afin de leur présenter la démarche et les attentes de la commission EPP du CIROMK. Ces réunions ont eu lieu, soit dans les locaux du CIROMK, soit dans les locaux des conseils départementaux qui le souhaitaient. Concernant La Réunion, une information par téléphone a été effectuée. Critères d exclusions : Aucun

6

7 Population : 204 questionnaires ont été transmis aux différentes structures entre le 04 et le 12 février Les retours étaient demandés pour le 16 mars Le taux de retour a été de 30,88 % (63 questionnaires retournés).

8 Résultats pré-formation EPP globaux (Médico-kinésithérapique, éducatifs, réglementaires)

9 Résultats pré-formation EPP médicauxkinésithérapiques

10 Résultats pré-formation EPP éducatifs

11 Résultats pré-formation EPP réglementaire

12 Résultats post-formation EPP globaux (Médico-kinésithérapique, éducatifs, réglementaires)

13 Résultats post-formation EPP médicauxkinésithérapiques

14 Résultats post-formation EPP éducatifs

15 Résultats post-formation EPP réglementaire

16 Résultats globaux de l enquête de satisfaction (Analyse d échelle de satisfaction)

17 Conclusion : Les personnes interrogées se situent, pour la majorité d entre elles dans une logique de questionnement. Les méthodes ou moyens existants pour mettre en œuvre l évaluation des pratiques professionnelles sont connues. Les référentiels d activités professionnelles proposés sont appréciés.

18 ANNEXES

19 Avez-vous participé au cours des 5 dernières années à une action d évaluation des pratiques professionnelles? 70,7 % des personnes interrogées déclarent avoir participé à une action d EPP au cours des 5 dernières années. Pour une majorité d entre eux, il s agit d une participation à des groupes de pairs (31,4%). Vient ensuite des implications dans les réseaux de santé, l accréditation clinique, les audits. Parmi les réponses effectuées, certaines pourraient ne pas correspondre à des actions EPP. Le manque de précision de la réponse ne permettant pas une analyse certaine (Exemple : DIU, accueil de stagiaires ). Dans ce cas, le taux de personnes ayant effectué une action d évaluation des pratiques professionnelles au cours de 5 dernières années est de 49,6%.

20 Permettait d interroger les personnes sur leur connaissance de l EPP et la représentation qu elles pouvaient en avoir. Parmi ces méthodes ou moyens existant pour mettre en œuvre l EPP, quels sont ceux que vous connaissez? Le groupe d analyse des pratiques entre pairs semble être la méthode la plus connu pour notre échantillon interrogé (Cité par 63,8 %, différence avec la répartition de référence très significative avec chi2=75,37et 1-p=99,99%) Viennent ensuite les réseaux de santé, le staff, l audit clinique puis la revue de pertinence des soins. 6,9% des personnes citent d autres méthodes, qui pour elles, entrent dans le champ de l évaluation des pratiques professionnelles : Le tutorat, la formation continue, l auto-évaluation par une systématisation d écrire ce que l on fait, la concertation pluridisciplinaire. L évaluation des pratiques professionnelles va? Favoriser l auto-questionnement des professionnels sur leurs comportements (pratiques) pour 70,7% des personnes interrogées.

21 Pratiques : Il est question d interroger les savoirs sur différents sujets concernant les pratiques professionnelles et possédant des référentiels connus. Le kinésithérapeute a le libre choix de ses actes et techniques? 81% des réponses sont conformes et correspondent au décret d actes et de compétences à l attention des Masseurs-Kinésithérapeutes.

22 Tableau 1 : Résultats des questionnaires d évaluations des groupes de travail.

23 EVALUATION DE LA JOURNEE PAR LES INTERVENANTS / MOYENNE Participation du public Temps des débats Temps de parole des intervenants Choix du jour de la semaine Organisation de la journée 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION CIG Service Prestataire COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION Enquête effectuée du 1 er janvier au 31 août 2013 Madame Bara Responsable du Service Prestataire Janvier 2014 Version du 05/03/2014

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016

VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016 VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016 Première Partie Etre élu, c est s engager et être responsable Les élections, c est : élire des représentants (élus), qui représentent tous les citoyens,

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION 2014

ENQUETE DE SATISFACTION 2014 ENQUETE DE SATISFACTION 2014 Détails de l Enquête 2014 Nombre d'envois Nombre de réponses reçues 549 144 Taux de réponse 2014 26.23% Détails des Envois Clients sous conventions Tous secteurs confondus

Plus en détail

BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE

BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE L INFIRMIERE LIBERALE L infirmière libérale au cœur de l exercice pluriprofessionnel L Union régionale des Professionnelles de Santé (URPS) des Infirmière libérale a organisé

Plus en détail

25 questionnaires ont été distribués aux patients du 16 au 18 avril 2014. 24 questionnaires ont été retournés, soit un taux de retour de 96%.

25 questionnaires ont été distribués aux patients du 16 au 18 avril 2014. 24 questionnaires ont été retournés, soit un taux de retour de 96%. S.S.I.A.D RESULTATS ENQUÊTE DE SATISFACTION 2014 Le recueil de la satisfaction s inscrit dans notre démarche d amélioration continue de la qualité et de la sécurité. L objectif de cette enquête est d évaluer

Plus en détail

Promotion des sites qualifiants en Limousin

Promotion des sites qualifiants en Limousin Promotion des sites qualifiants en Limousin Formation en Travail Social Accueil et accompagnement des stagiaires Etat des lieux des pratiques et des attentes Retour d enquête / Analyse quantitative et

Plus en détail

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger»

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» But du questionnaire Analyser le positionnement actuel du Congrès des Suisses de l étranger afin de savoir s il faut modifier

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Avril 2013 N 111254 Contacts : Damien Philippot Jean-Philippe Dubrulle prenom.nom@ifop.com Observatoire des politiques publiques : Les Français et la formation professionnelle pour Note méthodologique

Plus en détail

Synthèse des résultats

Synthèse des résultats Enquête de Satisfaction 2014 Synthèse des résultats Janvier 2015 Retour Enquête de Satisfaction 2014 Ce document vous présente la synthèse des résultats de l Enquête de Satisfaction menée entre décembre

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Département langue française

Département langue française Séminaire L assurance qualité dans l enseignement du français langue étrangère, 18-19 mars 2013 Évaluation, et analyse des questionnaires de satisfaction Données sur la participation Plus de 100 personnes

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que :

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que : Résultats de l enquête de satisfaction 2015 1 I. RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Délivrée par AFNOR (Agence Française de Normalisation), la certification Qualiville a été obtenue par la Mairie Centrale

Plus en détail

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI Bercy, le 9 septembre 2010 Contact presse : Cabinet de Laurent WAUQUIEZ : Nicolas DIAT - 01 53 18 43 89 Questionnaire adressé aux demandeurs

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire. Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013

Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire. Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013 [ Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire Synthèse du rapport d enquêtes de satisfaction auprès des professionnels Septembre 2013 En mai 2013, le SIEL a lancé une enquête auprès des

Plus en détail

Affaire suivie par Stéphanie LELEU Stagiaire IRA de Bastia. ENQUETE DE SATISFACTION DES USAGERS DES SERVICES DE LA PREFECTURE DE l HERAULT

Affaire suivie par Stéphanie LELEU Stagiaire IRA de Bastia. ENQUETE DE SATISFACTION DES USAGERS DES SERVICES DE LA PREFECTURE DE l HERAULT Affaire suivie par Stéphanie LELEU Stagiaire IRA de Bastia ENQUETE DE SATISFACTION DES USAGERS DES SERVICES DE LA PREFECTURE DE l HERAULT Du 19 au 3 novembre 212 La Préfecture de l Hérault est engagée

Plus en détail

Evaluation de la qualité des services de tutelle de l UDAF03

Evaluation de la qualité des services de tutelle de l UDAF03 Evaluation de la qualité des services de tutelle de l UDAF03 Démarche qualité 2007-2009 «Ce n est qu avec les yeux des autres, qu on peut bien voir ses défauts.» Confucius Cadre des enquêtes de satisfaction

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Répartition de l ensemble des structures présentes

Répartition de l ensemble des structures présentes Bilan Demi-journée de réflexion et d échanges de pratiques «Sexualité et Handicap» Date Mardi 30 Juin 2009 Lieu Heure Nombre de participants 43 Type de structures présentes Professionnels CoDES 13 présents

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011

Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011 Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011 Laetitia Heslouis Membre de l ONS, Responsable de l Enquête Directrice de Czazen DU Paris V : Stress & Risques Psychosociaux Certifiée

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville»

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville» QUALIVILLE Résultats de l enquête de satisfaction 2012 Qu est ce que «Qualiville» Depuis 2009 la mairie de Palaiseau s est engagée dans une démarche qualité (démarche d amélioration continue) visant à

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LE COURS : «LE CIRCUIT DE LA FACTURATION AU PATIENT ET DE LA SECURITE SOCIALE A L'HOPITAL» DISPENSEE LE 14/05/01 OBJECTIF & METHODE Cours dispensé et évalué :

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION 1 BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION PLAN ACCUEIL Rapport de synthèse Octobre 2013 2 Contexte La ville de Saint-Denis met en œuvre une démarche de modernisation des services aux usagers et place au cœur

Plus en détail

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS : Quels partenariats entre les Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI) et les acteurs de la solidarité internationale de Rhône-Alpes (associations,

Plus en détail

L Entreprise : Activité principale : Siège de l entreprise : Code APE : Responsable de stage : Fonction : Téléphone : E-mail :

L Entreprise : Activité principale : Siège de l entreprise : Code APE : Responsable de stage : Fonction : Téléphone : E-mail : 1 CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE Obligatoire Facultatif Entre les soussignés L Entreprise : Activité principale : Siège de l entreprise : Code APE : Responsable de stage : Fonction : Téléphone : E-mail

Plus en détail

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation NOM : Prénom : Né (e) le : Fonction : Occupée depuis le : Date du précédent entretien : Date de l entretien : Entretien mené par :... ENTRETIEN

Plus en détail

Suivi par : Amandine Lenzeele, 29/08/2012 Stagiaire IRA, et Catherine Dhénin, Responsable qualité.

Suivi par : Amandine Lenzeele, 29/08/2012 Stagiaire IRA, et Catherine Dhénin, Responsable qualité. Suivi par : Amandine Lenzeele, 29/08/2012 Stagiaire IRA, et Catherine Dhénin, Responsable qualité. Résultat de l enquête de satisfaction «Relations avec les collectivités territoriales» du 15 au 29 novembre

Plus en détail

Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex.

Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex. Toute saisine de ces deux instances doit être adressée à l adresse suivante: Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex. - D envoyer un dossier

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

PROTOCOLE D ETUDE ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE CONGRES BTP LIMOGES 2015 1

PROTOCOLE D ETUDE ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE CONGRES BTP LIMOGES 2015 1 ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE 1 Décembre 2014 www.limogesbtp2015.fr 1 Limoges, le 3 Juin 2014 Madame, Monsieur, Chère consœur,

Plus en détail

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Dr Nelly LE REUN, DIU soignant en gérontologie, Brest, 9 mai 2012 11/05/2012 1 Formation initiale Formation continue: acquisition de nouvelles

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé Enquête de satisfaction clients 2012 Rapport Associé Mars 2012 Objectifs Améliorer la qualité de services Faire le point et mesurer les évolutions Animer la prise en compte de la satisfaction des clients

Plus en détail

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études O bservatoire R é g ional de la S anté de M idi-py rénées Santé au travail Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études Afin de conduire des actions de santé au travail

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% Fiche

Plus en détail

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel I. Chapitres optionnels du référentiel QUALITE TOURISME Offices de Tourisme de France Cette partie permet

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Demande de stage. l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP).

Demande de stage. l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP). Demande de stage Demande à renvoyer exclusivement par mail à : job@partenamut.be (Veuillez intituler l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP). Veuillez compléter entièrement

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE. Objet : Première demande ou renouvellement de labellisation session 2016-2017

LETTRE CIRCULAIRE. Objet : Première demande ou renouvellement de labellisation session 2016-2017 LETTRE CIRCULAIRE Paris, le 04 novembre 2015 Objet : Première demande ou renouvellement de labellisation session 2016-2017 Madame, Monsieur, la/le Responsable d établissement, Les accords nationaux interprofessionnels

Plus en détail

DEMARCHE QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012)

DEMARCHE QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012) DEMARCHE QUALIVILLE Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012) Afin d améliorer la qualité de service, la ville de Sceaux s est engagée dans une démarche de certification

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

«Espace physiologique»

«Espace physiologique» Projet de service «Espace physiologique» Maternité Edouard Herriot LYON 2006 1 Définition et origine du projet Souhait d humaniser la prise en charge des patientes dans une maternité à haut risque médical

Plus en détail

En partenariat avec RH & organisation

En partenariat avec RH & organisation En partenariat avec RH & organisation FORMATION D EVALUATEUR EXTERNE EN ETABLISSEMENT SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL PROGRAMME PEDAGOGIQUE 3 e promotion 2012/2013 ESTES -3 rue Sédillot BP 44 67065 STRASBOURG

Plus en détail

Réponses aux questionnaires KINE-24

Réponses aux questionnaires KINE-24 Rapport final-février 2011 Réponses aux questionnaires KINE-24 1. Nombre de répondants et caractéristiques des connexions. Le questionnaire a été accessible en ligne du 9 avril 2010 au 13 juillet 2010.

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en didactique du français langue étrangère de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Kiné Ouest Prévention. Prévention des TMS dans les collectivités, exemple du programme PAMAL à Quimper.

Kiné Ouest Prévention. Prévention des TMS dans les collectivités, exemple du programme PAMAL à Quimper. des TMS dans les collectivités, exemple du programme PAMAL à Quimper. 1 Présentation du réseau Fédération de 30 associations départementales ou régionales regroupant 500 kinésipréventeurs. Un commission

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

ETUDE DE PERCEPTION PRODUIT

ETUDE DE PERCEPTION PRODUIT 2010 ETUDE DE PERCEPTION PRODUIT Que reprochent les applicateurs au mortier de plâtre projeté Lafarge? UNIVERSITE MONTPELLIER I Faculté d Administration et de Gestion des Entreprises Rapport d étude Master

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant de production et d'administration musiques actuelles de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants Département Finance FICHE TECHNIQUE Enquête postale réalisée pour L ADRESSE par TNS Sofres: Echantillon tiré du panel Métascope de TNS

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION «IMAGERIE MEDICALE» DISPENSEE LE /9/21 Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 2/1/21 1/8 1 OBJECTIF & METHODE Formation dispensée et

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL POUR L ACCÈS AU GRADE D'INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES. - Session 2016 -

EXAMEN PROFESSIONNEL POUR L ACCÈS AU GRADE D'INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES. - Session 2016 - EXAMEN PROFESSIONNEL POUR L ACCÈS AU GRADE D'INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES - Session 2016 - GUIDE DE REMPLISSAGE POUR LA CONSTITUTION DU DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ENA/INET

PREPARATION AUX CONCOURS ENA/INET INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2012 PREPARATION AUX CONCOURS ENA/INET Les caractéristiques de la population ayant répondu à l enquête, un an après leur sortie de l IEP

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION EN «RECHERCHE CLINIQUE» DISPENSEE LE // Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version // /9 OBJECTIF & METHODE Evènement : Séminaire TEC CeNGEPS

Plus en détail

Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs

Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs Benchmark des pratiques RH Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs dans les entreprises romandes Résultats d une enquête conduite auprès de 207 entreprises en Suisse romande Février 2015 Edition

Plus en détail

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Mise à jour : septembre 2011 Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Table des matières 1. L évaluation de la performance... 1 2. Les mécanismes d évaluation...

Plus en détail

Votre appréciation sur l ensemble de la journée (accueil, pauses, déjeuner, organisation générale et appréciation générale)

Votre appréciation sur l ensemble de la journée (accueil, pauses, déjeuner, organisation générale et appréciation générale) FICHE D EVALUATION 5ème Forum Inter Consultants Grand Delta Conseils Vendredi 24 septembre 2004 A la Baume lès Aix Cette enquête est sur un effectif très réduit 24 réponses sur 35 présents.on ne peut pas

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015 FORMATION 2015 JE DEBUTE EN Vendredi 13 et vendredi 20 mars 2015 PRESENTATION DES PARTICIPANTS OT participants PRESENTATION DE CHAQUE OFFICE DE TOURISME STATUT Responsable qualité Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001)

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001) QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE Résultats (Juin 2001) Notre questionnaire a été renseigné par 58 enseignants du département de l Ariège participant à des stages de Formation Continue

Plus en détail

Évaluer la formation dans l entreprise

Évaluer la formation dans l entreprise L objectif de ce guide méthodologique est de dresser un bilan des actions de formation menées. L évaluation constitue la dernière étape du management de la formation. La démarche permet de : mesurer la

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens. Synthèse des résultats

Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens. Synthèse des résultats 17 juin 2013 Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens Synthèse des résultats AIST89 17 bis avenue de la Puisaye CS 315 89005 AUXERRE - Tél. : 03 86

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013 // Enquête de satisfaction Résultats 2013 Niveau de recommandation La moitié de nos clients «actifs» ont été interrogés fin 2013 et tout début 2014. Nous tenons à remercier ceux qui nous ont accordé du

Plus en détail

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Ce module est destiné aux étudiants de DCG 2 et de DCG 3 Il est construit en co-animation par un enseignant disciplinaire et un

Plus en détail

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)»

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)» «Identités numériques et gestion (IDm)» Enquête du CTIE, été 2012 auprès des cantons au sujet de : Résultats de l enquête auprès des cantons au sujet numériques 1. Observations générales concernant l enquête

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Présentation de l échantillon

Présentation de l échantillon Cette année, rien ne va plus pour la filière AES! Après une baisse de 5,4% d inscrits pour l année 2013-2014 par rapport à l année passée, la licence pluridisciplinaire par excellence souffle ses 40 bougies

Plus en détail