[Allen and Gale, 1998] Allen, F. and Gale, D. (1998). Optimal banking crises. Journal of Finance, 53(4) :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[Allen and Gale, 1998] Allen, F. and Gale, D. (1998). Optimal banking crises. Journal of Finance, 53(4) :1245 1284."

Transcription

1 Bibliographie [Ababacar, 2000] Ababacar, D. (2000). Epargne et migration : le comportement financier des migrants maliens et sénégalais en France. Thèse de doctorat en sciences economiques, Université Lumière Lyon-2. [Aglietta and Orléan, 1998] Aglietta, M. and Orléan, A. (1998). La Monnaie souveraine. Odile Jacob. [Aglietta and Orléan, 2002] Aglietta, M. and Orléan, A. (2002). La Monnaie entre violence et confiance. Odile Jacob. [Aglietta and Orléan (dir.), 1995] Aglietta, M. and Orléan (dir.), A. (1995). Souveraineté, légitimité de la monnaie. Association d Economie Financière, col. Cahiers Finance, éthique et Confiance, C.D.C. [Akerlof, 1970] Akerlof, G. (1970). The market for lemons : Quality uncertainty and the market mechanism. Quarterly Journal of Economics, 84(3) : [Allen and Gale, 1998] Allen, F. and Gale, D. (1998). Optimal banking crises. Journal of Finance, 53(4) : [Aoki, 2006] Aoki, M. (2006). Fondements d une analyse institutionnelle comparée. Alban Michel. [Arrow, 1974] Arrow, K. (1974). The Limits of Organizations. Norton. [Arthur, 1998] Arthur, B. (1998). Competing technologies : An overview. In Dosi, R. and alii., editors, Technical Change and Economic Theory. Pinter Publishers London. [Baroncelli and Assens, aise] Baroncelli, A. and Assens, C. (2005, publié sous le titre : À la recherche de l organisation idéale, Problèmes Économiques, numéro 2876, mai 2005, La Documentation Française). Dynamique organisationnelle, une étude longitudinale combinant les idéaux-types. In Actes de la XIVème conférence internationale de management stratégique, Angers (France). [Baroncelli and Froehlicher, 1998] Baroncelli, A. and Froehlicher, T. (1998). L enchevêtrement des formes organisationnelles, marchés, hiérarchies, réseaux. In Les actes des VIIème Conférence Internationale de l AIMS. [Barton and Edgcomb, 1998] Barton, L. and Edgcomb, E. (1998). Social intermediation and microfinance programs : A literature review. Microenterprise Best Practices, USAID. 363

2 364 BIBLIOGRAPHIE [Batt and Tang, 2001] Batt, N. and Tang, S. (2001). Delivering microfinance in developing countries : Controversies and policy perspectives. Policy Studies Journal, 29(2) : [Baudry, 1995] Baudry, B. (1995). L économie des relations interentreprises. La Découverte, Col. Repères. [BCEAO/BIT, 1999] BCEAO/BIT (1999). Banque de données sur les systemes financiers décentralisés dans l umoa Publication de l OIT, 3ème édition. [BCEAO/DCCSB, 1993a] BCEAO/DCCSB (1993a). Projet de décret d application de la loi portant réglementation des institutions mutualistes ou coopératives d epargne et de crédits. BCEAO/ACDI, Dakar, Décembre [BCEAO/DCCSB, 1993b] BCEAO/DCCSB (1993b). Projet de loi portant réglementation des institutions mutualistes ou coopératives d epargne et de crédits. BCEAO/ACDI, Dakar, Décembre [BCEAO/DCCSB, 1994] BCEAO/DCCSB (1994). Statut type pour les institutions de base, unions et fédérations. BCEAO, Dakar, Avril [BCEAO/DCCSB, 1995] BCEAO/DCCSB (1995). Projet d appui à la réglementation sur les mutuelles d epargne et de crédits de l umoa, condensés. BCEAO, Dakar, juillet [BCEAO/DCCSB, 1996] BCEAO/DCCSB (1996). Convention-cadre devant régir les structures ou organismes non constituées sous forme mutualiste ou coopérative et ayant pour objet la collecte de l épargne et/ou l octroi de crédit. BCEAO, Dakar, juillet [BCEAO/DCCSB, 1998] BCEAO/DCCSB (1998). Instructions relatives à l application de la réglementation régissant les structures de financement décentralisées. Edition PAR- MEC/AARCEC, BCEAO, Dakar, Mars [Besley and Coate, 1995] Besley, T. and Coate, S. (1995). Group lending, repayment incentives and social collateral. Journal of Development Economics, (46) :1 18. [Blanc, 1997] Blanc, J. (1997). Monnaie, confiance, et temps. In Bernoux, P., S. J.-M., editor, La construction sociale de la confiance, pages AEF / Montchrestien. [Blanc, 2006] Blanc, J. (2006). Les monnaies de la république. un retour sur les idées monétaires de jean bodin. Cahier d Economie Politique, (50) : [Blanc and Ferraton, 2005] Blanc, J. and Ferraton, C. (2005). Une monnaie sociale? système d echange local (sel) et économie solidaire. In Rasselet, G., Delaplace, M., and Bosserelle, E., editors, L économie sociale en perspective, pages Presse Universitaire de Reims. [Bloy and Mayoukou, 1994] Bloy, E. and Mayoukou, C. (1994). Analyse du risque et intermédiation de l épargne en afrique sub-sahariennen. African Review of money, finance and banking, (1) : [Boltanski and Chiapello, 1999] Boltanski, L. and Chiapello, E. (1999). Le Nouvel Esprit du capitalisme. Gallimard.

3 BIBLIOGRAPHIE 365 [Boltanski and Thévénot, 1991] Boltanski, L. and Thévénot, L. (1991). De la justification, les économies de la grandeur. Gallimard. [Bougnoux, 1997] Bougnoux, D. (1997). La communication contre l information. Hachette. [Bougnoux, 1998] Bougnoux, D. (1998). La communication par la bande. La Découverte. [Bougnoux, 2002] Bougnoux, D. (2002). Introduction aux sciences de la communication. La Découverte. [Bougnoux, 2006] Bougnoux, D. (2006). La crise de la représentation. La Découverte. [Bowlby, 1999] Bowlby, J. (1999). L attachement. PUF, 3ème éd, Col. Attachement et Perte, le fil rouge, traduit de l anglais par J. Kalmanovitch. [Boyd and Prescott, 1986] Boyd, J. and Prescott, E. (1986). Financial intermediary-coalitions. Journal of Economic Theory, 38(2) : [Boyer and Orléan, 2004] Boyer, R. and Orléan, A. (2004). Persistance et changement des conventions, deux modèles simples et quelques illustrations. In Orléan, A., editor, Analyse économique des conventions, pages PUF 2ème Edition. [Boyer and Saillard, 1995] Boyer, R. and Saillard, Y. (1995). Théorie de la Régulation, l état des savoirs. La Découverte. [Brousseau, 1993] Brousseau, E. (1993). L économie des contrats : technologies de l information et coordination interentreprises. PUF. [Brouste and Coste, 1997] Brouste, P. and Coste, D. (1997). Définition de l information. Les tablettes d Ourouk, 2(septembre). [Cangiani and Maucourant, 2008] Cangiani, M. and Maucourant, J. (2008). Essais de Karl Polanyi. Seuil. [Chao-Beroff, 1997] Chao-Beroff, R. (1997). Developing financial services in disadvantaged regions : Selfmanaged villages savings and loan associations in the dogon region of mali. In Hartmut, S., editor, Microfinance for the Poor, pages OECD, Paris. [Chao-Beroff, 2003] Chao-Beroff, R. (2003). Microfinance et liens sociaux. Journal de l École de Paris du management, janvier-février(39). [Coase, 1937] Coase, R. H. (1937). The nature of the firm. Economica, 4(16) : , New Series, Traduction française, 1987 : La nature de la firme, Revue Française d Economie, 2(1) : [Coleman, 1988] Coleman, J. (1988). Social capital in the creation of human capital. American Journal of sociology, 94(supplément) : [Conning, 1997] Conning, J. (1997). Prêt de groupe, aléa moral et création d une garantie sociale. Revue d Economie du développement, (02) : [Conning, 1999] Conning, J. (1999). Outreach, sustainability, and leverage in monitored and peermonitored. Journal of Development Economics, 60(1) :51 77.

4 366 BIBLIOGRAPHIE [Corcuff, 2002] Corcuff, P. (2002). Respect Critique. L oeuvre de P. Bourdieu. Sciences humaines. [Coussy, 1994] Coussy, J. (1994). Les ruses de l État minimum. In Bayart, J.-F., editor, La réinvention du capitalisme. Karthala. [Cristau, 2001] Cristau, C. (2001). Les facteurs d Attachement / Engagement aux Marques comme source de capital de marque. Thèse de doctorat en sciences de gestion, Université Aix-Marseille III. [De Soto, 2007] De Soto, H. (2007). Le mystère du capital : Pourquoi le capitalisme triomphe en Occident et échoue partout ailleurs. Economica, Paris. [Degenne and Forse, 1994] Degenne, A. and Forse, M. (1994). Les réseaux sociaux. Armand Colin. [Desreumaux, 1996] Desreumaux, A. (1996). Nouvelles formes d organisation et évolution de l entreprise. Revue Française de Gestion, (janvier-février) : [Diagne and alii, 2000] Diagne, A. and alii (2000). Design and sustainability issues of rural credit and saving programs for the poor in Malawi : An action-oriented research project. IFPRI, Washington D.C. [Diamond, 1984] Diamond, D. (1984). Financial intermediation and delegated monitoring. Review of economic Studies, 51(3) : [Doumbouya, 2005] Doumbouya, M. L. (2005). Une analyse critique de la théorie de la répression financière, le cas de la Guinée. Thèse de doctorat en sciences economiques, Université Lumière Lyon-2. [DSFD, 2002a] DSFD (2002a). Monographie des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d Ivoire. Bceao. [DSFD, 2002b] DSFD (2002b). Monographie des Systèmes Financiers Décentralisés du Bénin. Bceao. [DSFD, 2002c] DSFD (2002c). Monographie des Systèmes Financiers Décentralisés du Burkina Faso. Bceao. [DSFD, 2003] DSFD (2003). Monographie des Systèmes Financiers Décentralisés du Bénin. Bceao. [Edison et al., 2000] Edison, H., Miller, M., and Luangaram, P. (2000). Asset bubbles, domino effects and lifeboats : Elements of the east asian crisis. The Economic Journal, (110) : [Enjolras, 1993] Enjolras, B. (1993). Vers une théorie socio-économique de l association : l apport de la théorie des conventions. Recma, 250(4ème trimestre). [Escarpit, 1991] Escarpit, R. (1991). L information et la communication, Théorie générale. Hachette.

5 BIBLIOGRAPHIE 367 [Escarpit, 2001] Escarpit, R. (2001). Théorie de l information et pratique politique. Seuil. [Eymard-Duvernay, 2006] Eymard-Duvernay, F. (2006). L économie des conventions, méthodes et résultats, tome 2. La Découverte. [Favereau and Lazega (dir.), 2002] Favereau, O. and Lazega (dir.), E. (2002). Conventions and Structures in Economic Organization. Markets, Networks and Hierarchies. Edward Elgar Publishing. [Ferraton, 2002] Ferraton, C. (2002). Coopération et don chez marcel mauss. Communication au colloque du Comité de Recherche Sociologie économique de l Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), Université du Québec, Montréal (Canada), mai. [Gadrey et al., 1997] Gadrey, J., Reboud, L., and Banlt, J. (1997). La relation de service au cœur de l analyse économique. L Harmattan. [Ghatak, 1999] Ghatak, M. (1999). Group lending, local information and peer selection. Journal of Development Economics, 60(1) : [Giardina and Vauchez, 2000] Giardina, A. and Vauchez, A. (2000). Rome : du moyen Age à nos jours, l idée et le mythe. Fayard. [Gloukoviezoff and Tinel, 2004] Gloukoviezoff, G. and Tinel, B. (2004). Un client peut en cacher un autre. l accueil du public par la poste et une mairie d arrondissement. Rapport de recherche du Centre Walras pour le Centre d Étude de l Emploi, ACI Travail. [Gloukoviézoff, ] Gloukoviézoff, G. Peut-on chiffrer l exclusion bancaire? In AEF, editor, Rapport Moral sur l argent dans le monde 2005,. [Gloukoviézoff, 2004a] Gloukoviézoff, G. (2004a). De la bancarisation de masse, à l exclusion bancaire puis sociale. Revue Française des Affaires Sociales, (3) : [Gloukoviézoff, 2004b] Gloukoviézoff, G. (2004b). L exclusion bancaire et financière des particuliers. Observatoire Nationale de la Pauvreté et de l Exclusion Sociale, Les travaux de l observatoire, La Documentation Française. [Gloukoviézoff, 2005] Gloukoviézoff, G. (2005). L exclusion bancaire en france. In Gloukoviézoff, G., editor, Exclusion et liens financiers. Rapport du Centre Walras. Economica. [Gloukoviézoff, 2006] Gloukoviézoff, G. (2006). Clients modestes et services bancaires : les exclus de l intérieur. In Lazuech, G. and Moulevrier, P., editors, Contribution à une sociologie des conduites économiques, pages L Harmattan. [Gloukoviézoff and Monrose, 2004] Gloukoviézoff, G. and Monrose, M. (2004). Accès et utilisation des services bancaires par les allocataires de minima sociaux. apport de la Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES), Col. études et résultats, numéro 35I. [Godbout and Caillé, 1992] Godbout, J. and Caillé, A. (1992). L esprit du don. La découverte.

6 368 BIBLIOGRAPHIE [Gomez, 1994] Gomez, P.-Y. (1994). Qualité et Théorie des Conventions. Economica. [Gomez, 1997] Gomez, P.-Y. (1997). Economie des conventions et sciences de gestion. In Joffre, P. et Simon, Y., editor, Encyclopédie de gestion. Economica. [Gomez and Santor, 2001] Gomez, R. and Santor, E. (2001). Membership has its privileges : the effect of social capital and neighbourhood characteristics on the earnings of microfinance borrowers. Canadian Journal of Economics, 34(4) : [Grabher, 1993] Grabher, G. (1993). Rediscovering the social in the economics of interfirm relations. In Grabher, G., editor, The Embedded Firm, on the Socio-economics of Industrial Networks, pages Routledge, Londres. [Grabher, 2002] Grabher, G. (2002). Cool projects, boring institutions : Temporary collaboration in social context. Regional Studies, 36(3) : [Granovetter, 1973] Granovetter, M. (1973). The strength of weak ties. American Journal of Sociology, (78) : [Granovetter, 1985] Granovetter, M. (1985). Economic action and social structure : The problem of embeddedness. American Journal of Sociology, 91(3) : [Granovetter, 2005] Granovetter, M. (2005). The impact of social structure on economic outcomes. Journal of Economic Perspectives, 19(1) : [Granovetter, 2008] Granovetter, M. (2008). La socioéconomie. Seuil. [Guérin, 2000] Guérin, I. (2000). Pratiques monétaires et financières des femmes en situation de précarité : entre autonomie et dépendance. Thèse de doctorat en sciences economiques, Université Lumière Lyon-2. [Guérin, 2001] Guérin, I. (2001). Mecanismes d incitation et comportements coopératifs : le prêt collectif à responsabilité conjointe. Communication aux journées AFSE. [Guérin, 2003] Guérin, I. (2003). Femmes et économie solidaire. La Découverte. [Guérin, 2005] Guérin, I. (2005). Microfinance et démocratie : encore un mythe à déconstruire? ADA Dialogue, 35(décembre). [Guérin et al., 2005] Guérin, I., Venkatasubramanian, G., and Churchill, C. (2005). Bonded labour, social capital and microfinance. lessons from two cases studies. Indian Journal of Labour Economics, 48(3) : [Gutentag and Herring, 1984] Gutentag, J. and Herring, R. (1984). Credit rationing and financial disorder. The Journal of Finance, 39(5) : [Harris and Renzio, 1997] Harris, J. and Renzio, P. D. (1997). missing link or analytically missing? the concept of social capital. Journal of International Development, 9(7) : [Heilbrunn, 2001] Heilbrunn, B. (2001). Les facteurs d attachement du consommateur à la marque. Thèse de doctorat en sciences de gestion, Université Paris IX Dauphine.

7 BIBLIOGRAPHIE 369 [Hodgson, 2004] Hodgson, G. (2004). The evolution of institutional economics : agency, structure and darwinism in american institutionalism. Routledge. [Hugon, 1999] Hugon, P. (1999). Le consensus de washington en questions. Revue Tiers Monde, tome XL(157, janvier-mars) : [Huppi and Feder, 1990] Huppi, M. and Feder, G. (1990). The role of groups and credit cooperatives in rural lending. World Bank Economic Review, 5(2) : [Jensen and Meckling, 1976] Jensen, M. and Meckling, W. (1976). Theory of the firm : managerial behavior, agency cost, and ownership structure. Journal of Financial Economics, 3(4) : [Kamalan, 2002] Kamalan, E. (2002). Analyse des enjeux et perspectives des microcrédits à partir de la conception de la banque mondiale. Mémoire de DEA, UPMF, Grenoble 2. [Kamalan, 2005] Kamalan, E. (2005). Information epistemology in microfinance with the concept of informative ties : some contributions through the pragmatic theses of cognitive psychology proposed by h. a. simon. LEFI (ex centre walras), Working Paper, Novembre. [Kamalan, 2006a] Kamalan, E. (2006a). Les mécanismes de sécurisation des portefeuilles de crédits contre les risques de défaillance et d impayé de la clientèle dans les imfs en afrique de l ouest : exemple du padme au bénin. Rapport de stage, PADME, Avril. [Kamalan, 2006b] Kamalan, E. (2006b). Liens de clientèle en microfinance, entre les logiques de place de marché, de clientèle et de gestion administrée : méthodes, applications et résultats à partir de données de terrain. Communication à la journée de recherche du réseau Entrepreneuriat de l AUF, Université Lumière Lyon 2 (France), 8 décembre. [Kamalan, 2006c] Kamalan, E. (2006c). Liens sociaux en microfinance, des expériences institutionnelles de solidarité gagnant-gagnant : études de cas au bénin. Communication aux XXIIèmes Journées du Développement de l Association Tiers-Monde, Université d Artois, Arras (France), mai. [Kamalan, 2007a] Kamalan, E. (2007a). La responsabilité dévoyée des institutions de microfinance, évidences au bénin. Communication aux 7èmes Rencontres internationales du Réseau Interuniversitaire de l Economie Sociale et Solidaire, Université de Rennes 1, (France), mai. [Kamalan, 2007b] Kamalan, E. (2007b). Liens sociaux en microfinance, des expériences institutionnelles de solidarité gagnant-gagnant : études de cas au bénin. [Kamalan, 2008a] Kamalan, E. (2008a). Droit d accès au crédit, revendication ou justice sociale? examen autour du microcrédit. In Domin, J.-P. and alii., editors, Au delà des droits économiques et des droits politiques, les droits sociaux? Actualité de l économie sociale, pages L Harmattan. [Kamalan, 2008b] Kamalan, E. (2008b). Droit d accès au crédit, revendication ou justice sociale? examen autour du microcrédit. Communication aux XXVIIIe Journées de l Asso-

8 370 BIBLIOGRAPHIE ciation d Économie Sociale, Université de Reims Champagne Ardenne, Reims, (France), 4,5 septembre. [Kamalan and Doumbouya, 2008] Kamalan, E. and Doumbouya, M. (2008). Microfinance et développement : de la confiance à la désillusion. Communication aux 8èmes rencontres internationales du Réseau Interuniversitaire de l Economie Sociale et Solidaire : Economie sociale et solidaire et développement, Mobilité et relocalisation, Barcelone (Espagne), 8,9 mai. [Khandker et al., 1994] Khandker, S., Khalily, B., and Khan, K. (1994). Grameen bank : performance and sustainability. World Bank Discussion Paper, (306). [Lacouilhe, 2000] Lacouilhe, J. (2000). L attachement à la marque : Proposition d une echelle de mesure. Recherche et Applications en Marketing, 15(4) : [Lapenu, 2002] Lapenu, C. (2002). La gouvernance en microfinance : grille d analyse et perspectives de recherche. Revue Tiers Monde, tome XLIII(172) : [Lapenu and Pierret, 2005] Lapenu, C. and Pierret, D. (2005). Guide opérationnel d analyse de la gouvernance d une institution de microfinance. CERISE et IRAM. [Lapenu et al., 2000] Lapenu, C., Zeller, M., and Sharma, M. (2000). Constraints of market failures and rural poverty for microfinance institutions : How innovations can increase outreach and sustainability. BMZ report, part II, Institutional-level Analysis, Washington DC, IFPRI. [Laydeker, 2002] Laydeker, B. (Septembre, 2002). Le système d information pour une institution de microfinance (imf). Note de publication du GRET. [Lebeau (dir.), 2004] Lebeau (dir.), C. (2004). L espace du Saint-Empire du Monyen âge à l époque moderne. Presse Universitaire de Strasbourg. [Leibenstein, 1982] Leibenstein, H. (1982). The prisoner s dilema in the invisible hand : An analysis of intra-firm productivity. American Economic Review, 72(2) : [Leland and Pyle, 1977] Leland, H. and Pyle, D. (1977). Informationnal asymmetries, financial structure and financial intermediation. The Journal of Finance, 32(2) : [Livet and Thévenot, 2004] Livet, P. and Thévenot, L. (2004). Les catégories de l action collective. In Orléan, A., editor, Analyse économique des conventions, pages PUF, 2ème Edition. [Mainhart, 1999] Mainhart, A. (1999). Management information systems for microfinance : an evaluation framework. MBP Project, USAID. [Maissonneuve, 1996] Maissonneuve, J. (1996). Psychosociologie des Affinités. PUF. [Mayoukou, 1999] Mayoukou, C. (1999). Avantage informationnel de la microfinance locale et intermédiation médiatisée par le groupe : une application au cas des banques villageoises en afrique sub-saharienne. Communication aux VIe journées scientifiques du réseau UREF- AUPELF, Défis de l information et pilotage des entreprises, Bruxelles (Belgique), juin.

9 BIBLIOGRAPHIE 371 [Mayère, 1991] Mayère, A. (1991). Pour une économie de l information. CNRS (Eds). [Mayère, 2000] Mayère, A. (2000). La société informationnelle, enjeux sociaux et approches économiques. L Harmattan. [MicroRate and alii., 2003] MicroRate and alii. (2003). Indicateurs de Performance pour les Institutions de microfinance, Guide Technique, traduction de Performance Indicators for Microfinance Institutions : Technical Guide. CGAP, Col. Technical Tool Series. [Morduch, 1999] Morduch, J. (1999). The microfinance promise. Journal of Economic Literature, XXXVII(December) : [Morin, 2008] Morin, E. (2008). La méthode. Seuil. [Morvant et al., 2003] Morvant, S., Bouquet, E., and Brusky, B. (2003). Les méthodes participatives appliquées à la microfinance : deux expériences avec la méthodologie d étude de marché de microsave africa. In Exclusion et Liens financiers, rapport du centre Walras. Economica. [Movant, 2006] Movant, S. (2006). Processus d appropriation des dispositifs de microfinance : un exemple en milieu rural mexicain. Thèse de doctorat en sciences economiques, Université Lumière Lyon-2. [Network, 2000] Network, S. (2000). Microfinance Information System, Between Salvation and Frustration. Nexus publication. [Oosterhout, 2006] Oosterhout, H.-V. (2006). Where does the money go? : from policy assumptions to financial behavior at the grassroots. Dutch University Press, Amsterdam. [Orléan, 2004] Orléan, A. (2004). Analyse économique des conventions. PUF, 2ème Edition. [Orlean, 1994] Orlean, A. (1994). Sur le rôle respectif de la confiance et de l intérêt dans la constitution de l ordre marchand. Revue du Mauss, (4) : [PADME, 2005] PADME (2005). Guide de gestion des performances des agences. Document de travail, Direction du PADME à Cotonou, Bénin. [Pailler, 1992] Pailler, P. (1992). Recma, 246(3ème trimestre). Economie sociale et recherche : une expérience au cmb. [Palier, 2005] Palier, J. (2005). Un enjeu de la microfinance : empowerment ou disempowerment. BIM, avril, 2005, Marc Roesch. [Palier and Prévost, ] Palier, J. and Prévost, B. L empowerment : ambiguïtés théoriques et portée pratique. Communication aux Vèmes Rencontres Universitaires d Économie Sociale et Solidaire, Marseille (France), mai. [Pankaj, 1996] Pankaj, J. (1996). Managing credit for the rural poor : Lessons fromthe grameen bank. World Development, 24(1) : [Paxton, 1996] Paxton, J. (1996). Determinants of successful group loan repayment : an application to Burkina Faso. Ph.d. dissertation, The Ohio State University.

10 372 BIBLIOGRAPHIE [Powell, 1990] Powell, W. (1990). Neither markets, nor hierarchy, network form of organization. In Staw, C., editor, Research in Organization Behaviour, pages JAI Press, Greenwhich, Vol.12. [Powell and L., 1994] Powell, W. and L., S.-D. (1994). Networks and economic life. In Smelser, N. and Swedberg, R., editors, The Handbook of Economic Sociology, pages Princeton University Press, New York : Russel Sage Foundation. [Pupion, 2008] Pupion, P.-C. (2008). Statistiques pour la gestion, applications avec Excel et Spss. Dunod, 2e édition. [Putnam, 1995] Putnam, R. (1995). Bowling alone : America s declining social capital. Journal of Democracy, 6(1) : [Ramsing and Waterfield, 1998] Ramsing, N. and Waterfield, C. (1998). Management Information Systems for Microfinance Institutions : A Handbook. CGAP Technical Tool Series (col.). [Ravix, 1990] Ravix, J.-L. (1990). L émergence de la firme et des coopérations inter-firmes dans la théorie de l organisation industrielle : Coase et richardson. Revue d Economie Industrielle, 51 : [Richardson, 1972] Richardson, G.-B. (1972). The organization of industry. The Economic Journal, 82 : [Rothschild, 1976] Rothschild, M. ant Stiglitz, J. (1976). Equilibrium in competitive insurance markets : an essay on the economics of imperfect information. Quaterly Journal of Economics, (90) : [Saporta, 2006] Saporta, G. (2006). Probabilités, analyse des données et statistique. Editions Technip, 2e édition. [Sen, 1999] Sen, A. (1999). L économie est une science morale. La Découverte. [Servet, 2006] Servet, J.-M. (2006). Odile Jacob. Banquiers aux pieds nus, microcrédit et microfinance. [Servet and Guérin (dir.), 2002] Servet, J.-M. and Guérin (dir.), I. (2002). Exclusion et liens financiers, Rapport du centre Walras. Economica, Paris. [Servet (dir.), 1995] Servet (dir.), J.-M. (1995). Epargne et liens sociaux : études comparées d informalités financières. Association d Economie Financière, col. Cahiers Finance, éthique et Confiance, C.D.C. [Sharma and Zeller, 1997] Sharma, M. and Zeller, M. (1997). Repayment performance in group-based credit programs in bangladesh : An empirical analysis. World Development, 25(10) : [Sharpe, 1990] Sharpe, S. (1990). Asymmetric information, bank lending and implicit contracts : A stylized model of customer relationships. Journal of Finance, (45) :

11 BIBLIOGRAPHIE 373 [Simon, 1982] Simon, H. A. (1982). Models of Bounded Rationality. The MIT Press,. [Simon, 1983] Simon, H. A. (1983). Reason in Human Affairs. Stanford University Press. [Spence, 1974] Spence, M. (1974). Market Signaling. Havard Unversity Press, Cambridge. [Stiglitz, 1983] Stiglitz, J. (1983). Risk, incentives and insurance : the pure theory of moral hazard. The Geneva Papers on Risk and Insurance, 8(26) :4 33. [Stiglitz, 1986] Stiglitz, J. (1986). The new development economics. World Development, 14(2) : [Stiglitz, 1990] Stiglitz, J. (1990). Peer monitoring and credit markets. The World Bank Economic Review, 4(3) : [Stiglitz and Weiss, 1981] Stiglitz, J. and Weiss, A. (1981). Credit rationing in market with imperfect information. American Economic Review, 71(3) : [Swedberg and Nee (dir.), 2004] Swedberg, R. and Nee (dir.), V. (2004). The New Economic Sociology of Capitalism. Princeton University Press. [Thévenot, 1986] Thévenot, L. (1986). Les investissements de forme. In Thévenot, L., editor, Conventions économiques, pages PUF (Cahiers de Centre d Etude de l Emploi). [Thévenot, 2006] Thévenot, L. (2006). L action au pluriel, sociologie des régimes d engagement. La Découverte. [Tribout, 2007] Tribout, B. (2007). Statistique pour économistes et gestionnaires. Pearson Education. [Varian, 1990] Varian, H. R. (1990). Monitoring agents with others agents. Journal of Institutional and Theoretical Economics, (146) : [Veblen, 1898] Veblen, T. (1898). Why is economics not an evolutionary science. The Quarterly Journal of Economics, 12(4) : [Walras, 2005] Walras, L. (2005). œuvres économiques complètes. Economica. [Weber, 1992] Weber, M. (1992). L objectivité de la connaissance dans les sciences et la politique sociale. Essai sur la théorie de la science, Ed. Pocket. [Wenner, 1995] Wenner, M. (1995). Group credit : a means to improve information transfer and loan repayment performance. Journal of Development Studies, (32) : [Williamson, ] Williamson, O. The institutions and governance of economic development and reform. In Proceedings of the World bank Annual Conference on Development Economics The World Bank. [Williamson, 1985] Williamson, O. (1985). The economics institutions of capitalism : firms, market, relational contracting. The free Press, New York. [Williamson, 1989] Williamson, O. (1989). Transaction cost economics. In R., I. and Willig, R. D., editors, Handbook of Industrial Organization, pages Elsevier Science Publisher).

12 374 BIBLIOGRAPHIE [WorldBank, 1997] WorldBank (1997). Sustainable banking with the poor, Inventaire mondial des institutions de microfinance. World Bank. [Worms, 2000] Worms, J.-P. (2000). Old and new civic and social ties in france. In Putnam, R., editor, Society and Civic Spirit (Gesellschaft und Gemeinsinn). Bertelsmann Foundation. [Wydick, 1999] Wydick, B. (1999). Can social cohesion be harnessed to repair market failures? evidence from group lending in guatemala. The Economic Journal, (109) : [Zeller, 1998] Zeller, M. (1998). Determinant of repayment performance in credit groups : The role of program design, intragroup risk pooling, and social cohesion. Economic Development and Cultural Change, 46(3) :

I. PRÉSENTATION DU COURS MICROFINANCE POUR ONG

I. PRÉSENTATION DU COURS MICROFINANCE POUR ONG GSF-6040 Microfinance pour ONG Section A Automne 2012 3 crédits Enseignante : Coordonnées : Courriel : Léa Kaba Pavillon Palasis-Prince, Bureau 3664 2325, rue de la Terrasse Université Laval Québec (Québec)

Plus en détail

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors.

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors. Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor KEDGE Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com PROFESSIONAL: +33 556 84 55 67 EDUCATION 2015 Qualification to Supervise Ph.D. (HDR: Habilitation à Diriger

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor of Corporate Finance and Microfinance Kedge Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com Current Position Since July 2013 Kedge Business School, Campus of

Plus en détail

Complémentarité entre banques et structures de microfinance en Afrique subsaharienne : une réflexion à partir des analyses de G. B.

Complémentarité entre banques et structures de microfinance en Afrique subsaharienne : une réflexion à partir des analyses de G. B. Complémentarité entre banques et structures de microfinance en Afrique subsaharienne : une réflexion à partir des analyses de G. B. RICHARDSON Francois Seck FALL fallfranc@yahoo.fr Résumé Cette contribution

Plus en détail

COMPLEMENTARITE BANQUES ET STRUCTURES DE MICRO FINANCE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE :

COMPLEMENTARITE BANQUES ET STRUCTURES DE MICRO FINANCE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE : COMPLEMENTARITE BANQUES ET STRUCTURES DE MICRO FINANCE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE : UNE REFLEXION A PARTIR DES ANALYSES DE G. B. RICHARDSON (1972) FALL FRANCOIS SECK ATER, Université de Rouen CARE (Centre

Plus en détail

POL-7057A Principes et processus budgétaires

POL-7057A Principes et processus budgétaires DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2010 UNIVERSITÉ LAVAL Professeur : Jean-Dominique Lafay Bureau : 4415 POL-7057A Principes et processus budgétaires Le cours comprend deux parties séparées. La première

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

Liste des ouvrages et revues

Liste des ouvrages et revues Liste des ouvrages et revues Quelques références d ouvrage (liste non exhaustive!). Il y aura aussi des sorties cette année scolaire. Ouvrage de synthèse 2 manuels de référence en stratégie Garrette, B.,

Plus en détail

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca UNIVERSITÉ LAVAL Département d économique Professeur: Benoît Carmichæl Automne 2014 Bureau: J.-A.-DeSève 2260 Adresse courriel: benoit.carmichael@ecn.ulaval.ca Assistant: Jean Armand Gnagne Adresse couriel:

Plus en détail

Understanding Change: Investigating Legitimacy, Beyond the Transition Paradigm

Understanding Change: Investigating Legitimacy, Beyond the Transition Paradigm Understanding Change: Investigating Legitimacy, Beyond the Transition Paradigm Seminar ISEG March 7 2013, Lisbon Introductory comments Me myself and I http://durkheim.sciencespobordeaux.fr/pagescv/dufy.html

Plus en détail

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Année universitaire 2007-2008 Localisation : ENSAE Calendrier : Vendredi 19 octobre 2007, 11h-13h10 Vendredi 9 novembre 2007, 11h-13h10 Vendredi 23 novembre

Plus en détail

Raphaël DORNIER Professor

Raphaël DORNIER Professor Raphaël DORNIER Professor Teaching Area/s: Marketing, Strategy, Theory of Organizations, Tourism Strategy Year hired at ISC Paris: 2009 Full-Time Participating Grande Ecole Education: Degree Institution

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. D.E.C. (Sciences pures et appliquées) Collège Maisonneuve, Montréal. Université de Montréal, Montréal

CURRICULUM VITAE. D.E.C. (Sciences pures et appliquées) Collège Maisonneuve, Montréal. Université de Montréal, Montréal CURRICULUM VITAE MARIE ALLARD 3000, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine Montréal (Québec) H3T 2A7 Téléphone (bureau) : (514) 340-6446 Courriel : Citoyenneté : Langues : Marie.Allard@hec.ca Canadienne Français

Plus en détail

THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE. Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire

THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE. Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire Introduction PLAN DE LA PRESENTATION I. Définitions et concepts de la bonne

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa 33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa June 13th 2015 Report on the NEPAD Agency s Support for Regional

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 29 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 29 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 29 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

ARMENDARIZ- DE AGHION, B., MORDUCH, J., (2005), The Economics of Microfinance, MIT Press.

ARMENDARIZ- DE AGHION, B., MORDUCH, J., (2005), The Economics of Microfinance, MIT Press. BIBLIOGRAPHIE (Microfinance) ARMENDARIZ- DE AGHION, B., MORDUCH, J., (2005), The Economics of Microfinance, MIT Press. BROWN, W. (2001), «Microinsurance the risks, perils and opportunities», Small Enterprise

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

La microfinance. Quels impacts économiques et sociaux?

La microfinance. Quels impacts économiques et sociaux? La microfinance. Quels impacts économiques et sociaux? Philippe JEANNIN, Mariam SANGARE IUT de Tarbes Université de Toulouse (Toulouse 3) Département GEA 1 rue Lautréamont, BP 1624, 65 016 Tarbes CEDEX

Plus en détail

Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 2013)

Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 2013) Le Baromètre Semestriel d Inclusion Bancaire et Financière en Tunisie (Evolution des Indices d Inclusion au 2ème Semestre 213) 1. Exposé des motifs et référentiels internationaux. La circularité des concepts

Plus en détail

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision.

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. SOURCES SOURCE Data Sources Population : Labour Force: Production: Social Indicators: United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. International Labour Organisation (ILO). LaborStat

Plus en détail

CURRICULUM VITAE ANNIE ROYER. Docteure en Sciences économiques

CURRICULUM VITAE ANNIE ROYER. Docteure en Sciences économiques CURRICULUM VITAE ANNIE ROYER Docteure en Sciences économiques Professeure adjoint, Université Laval annie.royer@eac.ulaval.ca FORMATION 2009 Doctorat en Sciences Économiques : «Analyse néo-institutionnelle

Plus en détail

RESUME ABSTRACT INTRODUCTION. Le principe du prêt collectif, basé sur la responsabilité conjointe des emprunteurs, apparaît comme

RESUME ABSTRACT INTRODUCTION. Le principe du prêt collectif, basé sur la responsabilité conjointe des emprunteurs, apparaît comme Aléa moral et asymétrie d information : le prêt collectif à responsabilité conjointe Isabelle Guérin, Centre Walras (CNRS Université Lyon 2) RESUME Le principe du prêt collectif, basé sur la responsabilité

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Camille'CHASERANT' THEMES'DE'RECHERCHE' DIPLOMES'

Camille'CHASERANT' THEMES'DE'RECHERCHE' DIPLOMES' Camille'CHASERANT' MaîtredeconférenceHDR UniversitédeParis1 Panthéon Sorbonne Centred EconomiedelaSorbonne Maisondesscienceséconomiques 106D112,boulevarddel hôpital 75647ParisCedex13 camille.chaserant@univdparis1.fr

Plus en détail

MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES

MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES LIBERALISATION FINANCIERE ET ACCES DES PAUVRES AUX STRUCTURES DE FINANCEMENT DECENTRALISEES AU BENIN. Par Irène Cocovi MENSAH Papier préparé pour le séminaire

Plus en détail

ECN-60219: Théorie macroéconomique I http://www.webct.ulaval.ca

ECN-60219: Théorie macroéconomique I http://www.webct.ulaval.ca UNIVERSITÉ LAVAL Département d économique Professeur: Benoît Carmichæl Automne 2008 Bureau: J.-A.-DeSève 2260 Tél.: 418-656-2131 poste 5442 Adresse courriel: benoit.carmichael@ecn.ulaval.ca ECN-60219:

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

Le Micro Insurance Network

Le Micro Insurance Network Le Micro Insurance Network Seul réseau international pour la microassurance 70 membres institutionnels et 25 membres individuels dans plus de 40 pays Plusieurs Groupes de travail sur des thématiques importantes

Plus en détail

Dernières réflexions sur la micro-assurance

Dernières réflexions sur la micro-assurance Retour au sommaire Dernières réflexions sur la micro-assurance BIM n 69 09 mai 2000 Karin BARLET Cette semaine, le BIM est consacré à la présentation des dernières réflexions sur la microassurance. Deux

Plus en détail

Curriculum Vitae (version étendue)

Curriculum Vitae (version étendue) Curriculum Vitae Docteur en Sciences Economiques (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Qualifié Maître de Conférences par le Conseil National des Universités (Section 5) Né le 4 Janvier 1980 à Paris Nationalité

Plus en détail

Pays Pauvres, la crise au prix fort?

Pays Pauvres, la crise au prix fort? Pays Pauvres, la crise au prix fort? Journée de l économie de Lyon 12 novembre 2009 Pierre Jacquet Chef économiste et directeur de la stratégie, AFD L Afrique subsaharienne au-delà de la crise L Afrique

Plus en détail

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire Nom : du Marais, Bertrand Titre : Professeur associé de droit public, Université de Paris Ouest Nanterre, France Conseiller d Etat Paris, France Affiliations : CRDP, Chercheur associé à EconomiX Tel :

Plus en détail

EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016

EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016 EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016 Mise à jour du : mercredi 18 novembre 2015 Jeudi 10 décembre 2015 3h 8h30-11h30 Soumission ou révolte : le sujet politique en questions 16962 Collège U 480 2h 10h30-12h30

Plus en détail

Vers un accès au crédit productif pour tous?

Vers un accès au crédit productif pour tous? By/Par Eric Ngendahayo _ Centre de Recherches en Ethique Economique Université Catholique de Lille (France) eric.ngendahayo@icl-lille.fr INTRODUCTION La financiarisation de plus en plus accrue des économies

Plus en détail

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Rappels : annexe 1. Objectif : un organisateur de formations accrédité CPD souhaite obtenir de l IA BE, l accréditation

Plus en détail

Urgence, solidarité, gouvernance et développement

Urgence, solidarité, gouvernance et développement XXIIèmes journées du Développement de l Association Tiers-Monde Urgence, solidarité, gouvernance et développement Marc Labie Université de Mons-Hainaut Centre de Recherche Warocqué Place Warocqué, 17 7000

Plus en détail

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005 Les relations entre banques et microfinance Club Finance 8 septembre 2005 LES RELATIONS ENTRE BANQUES & MICROFINANCE 1. Panorama de la microfinance 2. L efficacité de la Microfinance 3. Le financement

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Université d Auvergne, Clermont 1. Faculté des Sciences Economiques et de Gestion. 2009-2010 TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Master 2 ème année : développement durable dans les pays en développement

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs.

Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs. Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs.com EDUCATION 2008: HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en

Plus en détail

LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST

LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST Professeure : Yumiko Yamamoto Année universitaire 2015/2016 : Semestre d automne SÉANCES ET PROGRAMMES Séance 1. Introduction à la Chine et l Afrique de l Ouest 1ère Partie.

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer Véronique Leclair Candidate à la maitrise en psychoéducation Dirigée par Annick St-Amand Codirigée par Ève-Line Bussières

Plus en détail

L expérience congolaise révèle le potentiel des

L expérience congolaise révèle le potentiel des Conclusion L expérience congolaise révèle le potentiel des groupements d ex-combattants dans la création de revenus et le processus de réintégration économique des ex-combattants. Cette étude démontre

Plus en détail

Responsabilité conjointe et performance des groupes de crédit 1

Responsabilité conjointe et performance des groupes de crédit 1 Responsabilité conjointe et performance des groupes de crédit 1 Léandre BASSOLE* C.E.R.D.I Université d Auvergne Janvier 2004 Résumé Cet article analyse les effets des déterminants de la co-responsabilité

Plus en détail

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise. Esther Jeffers Maître de conférence à l Université Paris 8 Email : esther.jeffers@univ-paris8.fr Thèmes de recherche Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Plus en détail

MIDI DU MONDE, 12 NOVEMBRE 2009 «ENTRE SOLUTION MIRACLE ET DIABOLISATION : LA MICROFINANCE EN 5 QUESTIONS»

MIDI DU MONDE, 12 NOVEMBRE 2009 «ENTRE SOLUTION MIRACLE ET DIABOLISATION : LA MICROFINANCE EN 5 QUESTIONS» MIDI DU MONDE, 12 NOVEMBRE 2009 «ENTRE SOLUTION MIRACLE ET DIABOLISATION : LA MICROFINANCE EN 5 QUESTIONS» Julie RIJPENS Centre d Economie Sociale, HEC ULg INTRODUCTION Secteur en pleine expansion Grand

Plus en détail

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE Matinale Recherche «Diversification à un Prix Raisonnable» Comment intégrer les stratégies alternatives de façon optimale dans une gestion actif/passif? avec Mathieu VAISSIE La dernière crise systémique

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Master 2 Décisions publiques, Institutions et Organisations, (2004), Université de Paris 1, Mention Très Bien.

Master 2 Décisions publiques, Institutions et Organisations, (2004), Université de Paris 1, Mention Très Bien. Claudine DESRIEUX Maitre de conférences en sciences économiques CRED (TEPP) : Centre de recherches en Economie et Droit Université de Paris II 12 place du Panthéon, 75005 PARIS. Tél. + 33 (0)1 44 07 89

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction).

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction). Asteris Pliakos Office Address: Athens University of Economics and Business Department of International and European Economic Studies; 76 Patission St., Athens 10434, Greece; Phone: (301) 210 8203128,

Plus en détail

Freddy Huet. Adresse professionnelle : Adresse personnelle :

Freddy Huet. Adresse professionnelle : Adresse personnelle : Maître de conférences à l université de la Réunion Membre du CEMOI (université de la Réunion) Chercheur associé à la chaire EPPP (IAE de Paris) Né le 04 janvier 1979 Nationalité Française Adresse professionnelle

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

Microcrédit Les risques de la gestion des risques

Microcrédit Les risques de la gestion des risques Microcrédit Les risques de la gestion des risques Ou comment une certaine gestion des risques pourrait détruire le microcrédit 2009 «Comment capitaliser et bénéficier de l apport des sciences cindyniques?»

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Julien JACOB. Site internet personnel : http://sites.google.com/site/julienjacobeconomics/

Julien JACOB. Site internet personnel : http://sites.google.com/site/julienjacobeconomics/ Avril 2015 Julien JACOB 1. Informations personnelles Né le 27 mars 1985 à Epinal Nationalité française Coordonnées professionnelles Faculté de Droit, Sc. Economiques BETA, 13 place Carnot, C.O. 26, 54035

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Conférence conjointe DAAD/CAMES/UNESCO

Conférence conjointe DAAD/CAMES/UNESCO Conférence conjointe DAAD/CAMES/UNESCO Thème central : Assurance Qualité dans l enseignement supérieur et la recherche : vers une harmonisation des pratiques au niveau institutionnel, national et régional

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Ve colloque international en Microfinance Douala 12-13 Septembre 2013

Ve colloque international en Microfinance Douala 12-13 Septembre 2013 Ve colloque international en Microfinance Douala 12-13 Septembre 2013 Risque de crédit et gouvernance par la proximité : cas des microcrédits octroyés aux TPE camerounaises C. ESSOMBA AMBASSA, D. Ns. NOCHEH

Plus en détail

2004 2006 : Master Recherche en Finance et Commerce International (Mention Très Bien) Institut Supérieur de Gestion de Sousse Tunisie

2004 2006 : Master Recherche en Finance et Commerce International (Mention Très Bien) Institut Supérieur de Gestion de Sousse Tunisie NEJLA YACOUB Nationalité Statut E-mail Adresse Tunisienne Doctorante Yacoub_Nejlayahoo.com Laboratoire de Recherche sur l Industrie et l Innovation (Lab.RII), Maison de la Recherche en Sciences Humaines

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Frédéric LOBEZ. Accounting and Finance Lille

Frédéric LOBEZ. Accounting and Finance Lille Frédéric LOBEZ Accounting and Finance Lille Biography: Dr Frédéric LOBEZ is an affiliated professor of finance at Skema. He holds a PhD from Université Lille Nord de France. CV Skills & Interests Languages

Plus en détail

Le Marketing au service des IMF

Le Marketing au service des IMF Le Marketing au service des IMF BIM n 06-20 février 2002 Pierre DAUBERT Nous parlions récemment des outils d étude de marché et de la clientèle créés par MicroSave-Africa, qui s inscrit dans la tendance

Plus en détail

La coopération belge au développement avec les Nations-Unies. Comment l évaluer?

La coopération belge au développement avec les Nations-Unies. Comment l évaluer? La coopération belge au développement avec les Nations-Unies Comment l évaluer? Plan 1. Quelques chiffres sur l aide 2. L évaluation de l aide en Belgique Le service de l évaluation spéciale Le dialogue

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES?

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES? LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : QUEL OBJET D ÉTUDES POUR LES SCIENCES SOCIALES? Carole BARTHELEMY Laboratoire Population Environnement Développement URM 151 Université de Provence- IRD Observer et s adapter

Plus en détail

Table des matières 1 INTRODUCTION.. 1

Table des matières 1 INTRODUCTION.. 1 Table des matières Liste des tableaux. VI Liste des schémas. IX Liste des graphiques. X Liste des abréviations... XII Summary and Conclusions... XIV Zusammenfassung und Schlussfolgerungen... XXI 1 INTRODUCTION..

Plus en détail

Tél.: +1 (418) 656-2337 Tél. : +1 (418) 522-2318 Fax : +1 (418) 656-7412 Email: Michel.Roland@ecn.ulaval.ca. Économie mathématique.

Tél.: +1 (418) 656-2337 Tél. : +1 (418) 522-2318 Fax : +1 (418) 656-7412 Email: Michel.Roland@ecn.ulaval.ca. Économie mathématique. Michel ROLAND Adresse au bureau Québec, QC G1V 0A6, Canada Adresse à domicile 3017 De la Seine Québec, QC G1W 1H8, Canada Tél.: +1 (418) 656-2337 Tél. : +1 (418) 522-2318 Fax : +1 (418) 656-7412 Email:

Plus en détail

curriculum vitae Carole Haritchabalet Gremaq, Université de Toulouse I 21, Allée de Brienne 31000 Toulouse carole.haritchabalet@univ-tlse1.

curriculum vitae Carole Haritchabalet Gremaq, Université de Toulouse I 21, Allée de Brienne 31000 Toulouse carole.haritchabalet@univ-tlse1. curriculum vitae Carole Haritchabalet Née le 30 août 1970 à Pau (64) Vie maritale (deux enfants) Adresse personnelle 45, Rue Adolphe Coll 31300 Toulouse Téléphone personnel 06.30.74.26.31 Adresse professionnelle

Plus en détail

Communications à des colloques et séminaires

Communications à des colloques et séminaires Curriculum Vitae François Cusin Maître de conférences en sociologie à l Université Paris-Dauphine depuis sept. 2000. Chercheur en délégation CNRS (2008-2009) à l IRISSO : Institut de Recherche Interdisciplinaire

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE Professeur : Dominique Boullier Année universitaire 2015/2016 : Formation Commune des Masters - Semestre d automne DESCRIPTIF DU COURS Notre environnement quotidien

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination

Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination Les problèmes d information George A. Akerlof : The Market for «Lemons»: Quality Uncertainty and the Market Mechanism (QJE, 1970) Thèmes de recherche

Plus en détail

Maître de Conférences en Sciences de Gestion

Maître de Conférences en Sciences de Gestion Janis HILARICUS 101 rue de Manancourt Terreville 97 233 Schœlcher @ : hilaricusjanis@yahoo.fr 29 ans Maître de Conférences en Sciences de Gestion I. FORMATION Année Diplôme Spécialité Institution Janv.

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

«Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel.

«Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel. Articles scientifiques «Value Creation and the Impact of Corporate Real Estate Assets», (2009) Journal of Corporate Real Estate, with I. Nappi-Choulet and M. Cancel. «Les clauses des contrats de dette

Plus en détail

Membre du Conseil de département LSO de 2006 à 2008 Membre du Conseil d'administration de 2008 à 2012

Membre du Conseil de département LSO de 2006 à 2008 Membre du Conseil d'administration de 2008 à 2012 Arestoff Florence Maître de conférences Florence.Arestoff@dauphine.fr Tél : 01 44 05 45 23 Bureau : P 117 Poste actuel et responsabilités à Dauphine Département de rattachement : LSO Centre de recherche

Plus en détail

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe Cécile Lapenu, Cerise Septembre 2008 1 Cécile Lapenu, CERISE Dans le secteur de la microfinance, les performances

Plus en détail

Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2)

Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2) Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2) BIM - 18 novembre 2003 Morgane ISERTE ; Cécile LAPENU Le BIM précédent (4 novembre) présentait une rapide revue de la littérature et des sites Web

Plus en détail

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES Nathalie REY Fonction (depuis septembre 1999) : Maître de Conférences en Sciences Economiques Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité CEPN, UMR 7234 U.F.R. Sciences Économiques et de Gestion, Bureau J308

Plus en détail

Isabelle DUCASSY EDUCATION

Isabelle DUCASSY EDUCATION Isabelle DUCASSY Associate Professor of Finance KEDGE Business School Domaine de Luminy, BP 921 Marseille 13228, France PROFESSIONAL +33 (0)4 91 82 79 45 isabelle.ducassy@kedgebs.com EDUCATION 2005 International

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013. Laura Viganò Université de Bergame Italie

4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013. Laura Viganò Université de Bergame Italie 4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013 4th World Congress on Agricultural and Rural Finance Paris, 26 and 27 September 2013 Laura Viganò Université de

Plus en détail

Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal

Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal Un film de Fatou Niang et Tibiri Koura Juin 2014 Le temps scolaire, une préoccupation récente pour l amélioration de la qualité de l éducation

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

Liliane BONNAL Section CNU 05

Liliane BONNAL Section CNU 05 Curriculum vitae Liliane BONNAL Section CNU 05 Née le 11 Septembre 1965 Docteur es Sciences Economiques Université des Sciences Sociales Manufacture des tabacs GREMAQ-TSE Aile Jean-Jacques Laffont 21,

Plus en détail

A shared wealt Initiatives to promote Moroccan diaspora

A shared wealt Initiatives to promote Moroccan diaspora Royaume du Maroc Le Premier Ministre Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social de la Préfecture et des Provinces de la Région de l Oriental du Royaume Agence de l Oriental A shared

Plus en détail