Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique"

Transcription

1 Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

2 Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements et risques au niveau ménage Ressources du ménage Facteurs au niveau communauté Systèmede santé Offre services de santé Autres parties du système de santé Offre dans les secteurs associés Actions et politiques des gouvernements Réforme s de la santé Actions dans d autres secteurs Rôles de l homme et de la femme Dans l économie de marché Dans l économie de ménage Actifs inégaux selon le sexe Incidences sur les politiques : Choix contraignants et liens transectoriels Un nouvel agenda de la pauvreté = Meilleurs résultats pour la santé

3 Genre et Pauvreté Dimensions de la pauvreté ne se limite pas à la pauvreté du revenu: perte de dignité et de droits, inégalité, vulnérabilité, isolement, impuissance accès aux actifs et pauvreté impact sur la croissance économique Impact différent pour les hommes et pour les femmes

4 I Rôles structurels des hommes et des femmes

5 Rôles structurels: 1 Marché Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques Économie monétarisée, Prédominance masculine, Régi par la loi Agriculture Industrie Services Secteur informel Contributions des hommes et des femmes au PIB?

6 Secteur Ouganda: Intensité de production par sexe Ouganda - Structure de l economie productive Part du PIB Part des exportations Intensité de Production par genre Femmes Hommes (%) (%) (%) (%) Agriculture dont: Secteur vivrier Export. Tradit Export.N-tradit Industrie dont: Manufacturier n.d. n.d. Services Total: Notes: Intensité de production par sexe: part des hommes et des femmes dans l emploi. N-tradit..: exportations agricoles non-traditionnelles. Source: Basé sur Elson et Evers 1997.

7 Zambie: Agriculture Ensemble Autres Arachides Autres Cereals Mais local Coton/tournesol Mais Hybride Hommes 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Femmes Enfants Répartition: Source: Kumar % 49% 12%

8 La main d oeuvre agricole Participation des Hommes et des Femmes dans la Main d'oeuvre Agricole (Homme = 100) Difference Mali Ghana Burkina CAR Nigeria Uganda Niger Kenya Djibouti Ethiopia South Africa Guinea Senegal Gambia Cote Ivoire Guinea Bissau Zambia Swaziland Madagascar Sierra Leone Mauritania Source: Fofack, in Blackden and Bhanu 1999.

9 Rôles structurels: 2 Approvisionnement en eau et combustible Soins des enfants Cuisine Contributions des hommes et des femmes à l économie de ménage? MÉNAGE Pas de mobilité de main d oeuvre ÉSTIMÉE À 30-50% DU PIB Caractéristiques TRAVAIL NON-RÉMUNÉRÉ, PRÉDOMINANCE FÉMININE, RÉGI PAR LA COUTUME

10 Afrique: Emploi du Temps Heures de Travail par Jour, Par Sexe 16 Heurs/Jour Femmes Hommes RCA Cote Tanzanie Botswana Zambie Kenya Nigeria Burkina Ouganda d'ivoire Faso Pays Source: Genre, Croissance, et Réduction de la Pauvreté, 1999.

11 II Inégalité des actifs

12 Inégalité des capacités Taux de Scolarisation des Filles (en % des Garcons) Pourcent Primaire: Secondaire: TCHAD GUINEE ETHIOPIE BENIN MALI TOGO COTE D'IVOIRE SENEGAL GAMBIE NIGERIA GHANA OUGANDA LESOTHO ZAMBIE KENYA TANZANIE Pays Source: UNICEF, The State of the World s Children, 2001.

13 Sécurité: Accès à l Eau Pourcent Rural Total Urbain 0 ETHIOPIE KENYA GUINEE NIGERIA CAMEROUN TANZANIE ZAMBIE GHANA BENIN MALI COTE D'IVOIRE SENEGAL Pays Source: (1999).

14 Opportunités: Différentiels de revenus HOMMES FEMMES ZAMBIE BURKINA 100 RCA OUGANDA 80 COTE D'IVOIRE AFRIQUE DU SUD ETHIOPIE SWAZILAND SIERRA LEONE 20 0 GAMBIE GHANA SENEGAL GUINEE NIGERIA GUINEE BISSAU NIGER MAURITANIE MALI Source: Genre, Croissance, et Réduction de la Pauvreté, 1999.

15 Voix: Parlementaires selon le sexe en ASS 100% 90% 80% 70% Hommes Femmes Pourcent 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% NIGER GAMBIE NIGERIA KENYA CAMEROUN BENIN ETHIOPIE COTE D'IVOIRE GUINEE GHANA SOUDAN MALI SENEGAL TANZANIE RWANDA AFRIQUE DU SUD Pays Source: International Parliamentary Union,

16 Men Women VIH/SIDA Taux de HIV/AIDS Prevalence Prévalence par Age Rates by Age (15-24) (15-24) et Sexe, and Gender, Selected Pays Africains SSA Countries EQUAT. GUINEA NIGER MALI CHAD GHANA GABON D.R. CONGO NIGERIA BURKINA FASO CAMEROON TANZANIA COTE D'IVOIRE RWANDA ETHIOPIA KENYA MALAWI MOZAMBIQUE CAR ZAMBIA NAMIBIA ZIMBABWE SOUTH AFRICA LESOTHO SWAZILAND BOTSWANA Source: UNAIDS, June June Juin

17 III Incidences sur les politiques

18 Incidences sur les politiques: 1 Hommes et femmes ont des rôles économiques et productifs importants et différents dans les économies africaines. Dès lors, différents profils de croissance sectorielle peuvent entraîner des demandes différentes de main d oeuvre masculine et féminine et avoir des incidences différentes pour la division du travail et du revenu.

19 Incidences sur les politiques: 2 Les disparités persistent entre hommes et femmes dans l accès aux actifs humains, économiques et sociaux et dans leur maîtrise. Dès lors, ces inégalités freinent la croissance économique et atténuent l efficacité des efforts de réduction de la pauvreté.

20 L inégalité des sexes limite la croissance économique Cameroun: Riz/Sorgho Les femmes ne contrôlent pas le revenu du riz, et elles préfèrent produire du sorgho moins rémunérateur car elles contrôlent les revenus. Le revenu total du ménage est donc inférieur à ce qu il pourrait être. Burkina Faso: Sorgho Distribution inégale des intrants (engrais et compost). SI les mêmes intrants étaient redistribués entre les parcelles des hommes et celles des femmes, la production augmenterait de 10-20%

21 Genre et Croissance: Macro Taux moyen de croissance annuelle du PIB per capita, (pourcent) Taux de croissance réalisé Taux de croissance projeté 0 Afrique subsaharienne Asie du Sud Moyen Orient/ Afrique du Nord Source: Engendering Development, 2001.

22 Incidences sur les politiques: 3 L économie de ménage et celle du marché coexistent et sont interdépendantes. Dès lors, les choix contraignants et liens entre les activités du ménage et du marché peuvent avoir un effet important, notamment pour les ménages pauvres, dont l accès aux actifs et à la main d oeuvre est limité...

23 Interdépendance marché - ménage DIVISION DU TRAVAIL ENTRE LES SEXES ACCÈS & CONTRÔLE DES RESSOURCES MARCHÉ Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques ÉCONOMIE MONÉTARISÉE PRÉDOMINANCE MASCULINE RÉGI PAR LA LOI MÉNAGE Pas de mobilité de main d oeuvre Estimée à 30-50% du PIB Caractéristiques TRAVAIL NON-RÉMUNÉRÉ, PRÉDOMINANCE FÉMININE RÉGI PAR LA COUTUME OFFRE DE MAIN D OEUVRE

24 Le coût de l invisibilité? MARCHÉ Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques ÉCONOMIE MONÉTARISÉE PRÉDOMINANCE MASCULINE RÉGI PAR LA LOI

25 Incidences sur les politiques: 4 Les voix des pauvres, et en particulier des femmes, n ont que peu de poids dans le processus de décision. Dès lors, le genre doit être un critère d inclusion dans les activités de réduction de la pauvreté, et un critère de choix des priorités en matière de politiques et d investissements.

26 IV Un nouvel agenda pour la réduction de la pauvreté

27 Genre et actions prioritaires: 1 Promouvoir une plus grande participation des pauvres, hommes et femmes, dans l élaboration des politiques économiques Intégrer le genre dans le processus budgétaire ( gender budgets ) Intégrer le genre dans les politiques économiques et sectorielles Développer une comptabilité et un contrôle des dépenses au niveau local

28 Genre et actions prioritaires: 2 Prioritiser l investissement simultanément dans l économie de ménage, avec priorité à : eau potable, transport (MTI), énergie domestique, et technologies économisant le travail domestique (transformation des denrées alimentaires)

29 Opportunités: Activités de transport Femmes Hommes Volume, en Tonne/Km/An Zambie Kasama Zambie Lusaka Rural Ouganda Mbale Burkina Kaya Burkina Dedougou Pays, Zone

30 Genre et actions prioritaires: 3 Intégrer le genre dans les statistiques et les comptes nationaux (rendre VISIBLE!) modules d enquêtes à l intérieur du ménage données de production économique, ventilées par sexe analyse de l incidence des avantages de la dépense publique integration de l économie de ménage dans les statistiques et les comptes nationaux enquêtes sur l emploi du temps par pays

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique. Sommaire

Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique. Sommaire Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique Dr Aliou Diagne Chef de Programme Politiques / Impact Centre du Riz pour l Afrique (AfricaRice) «Renforcement

Plus en détail

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne

Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne Agence Française de Développement document de travail juillet mai 2010 2007 94 Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne Alain Mingat et Francis Ndem, IREDU,

Plus en détail

10 ans de télécoms en Afrique

10 ans de télécoms en Afrique Conférence African Business Club 10 ans de télécoms en Afrique J-Ch SAUNIERE Associé PwC 28 Janvier 2013 Introduction PwC 1 Section 1 Introduction Notre présence en Afrique (anglophone + francophone) C

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 9 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne Liang Zhi You Juin 28 Ce rapport a été produit

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD À l approche de l échéance 2015 pour la réalisation des OMD, il est essentiel de faire le point sur les progrès accomplis par l Afrique.

Plus en détail

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Libreville, le 29 août 2008 REPUBLIQUE GABONAISE ProgramedesNationsUnies pourl Environement Organisation mondiale de la Santé Bureau

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16 AfDB Statistics Pocketbook Statistiques de la Bad Livre de poche Volume 16 2014 AfDB Statistics POCKETBOOK 2014 LIVRE DE POCHE Des Statistiques de la BAD Volume XVI Economic and Social Statistics Division

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation www.afrobarometer.org 1 www.afrobarometer.org 2 Afrobaromètre: Qu est-ce que c est? Afrobaromètre(AB): Une série d enquêtes comparatives sur l opinion

Plus en détail

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique ACI Afrique Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique Candidature et processus des élections des membres du Conseil d'administration de l ACI Afrique ACI Afrique

Plus en détail

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Extrait de Un Aperçu de la Situation de l Eau Potable et de l'assainissement en Afrique Une perspective régionale s'appuyant sur des données récentes

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement UNEP/AMCEN/13/5 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Distr. : générale 4 mai 2010 Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21 25 juin 2010 Point 6 a) de l ordre

Plus en détail

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne N 2014-A-03 - Juillet Panorama du Analyse Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne Après deux décennies de croissance économique trop faible pour permettre une progression des

Plus en détail

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation www.afrobarometer.org 1 www.afrobarometer.org 2 Afrobaromètre: Qu est-ce que c est? Afrobaromètre (AB): Une série d enquêtes comparatives sur l opinion

Plus en détail

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2 Mars 2003 Anglais et français seulement 1 EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION (Note présentée par les Etats africains) 2 1. INTRODUCTION 1.1 L Afrique a commencé son expérience dans la

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement L AFD et l Afrique subsaharienne AFD - Pascale Dumoulin Une région prioritaire pour le développement Les engagements annuels du Groupe AFD en Afrique subsaharienne 1 200,0 1 000,0 L AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Plus en détail

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC.

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC. 3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014 Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC 31 Janvier 2014 1 Potentiel, risque et concurrence en Afrique: une cartographie exclusive

Plus en détail

Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options

Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options RESUME DU DOCUMENT DE REFERENCE 15 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options Cecilia Briceño-G.,

Plus en détail

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes VERSION IMPRIMABLE DU QUESTIONNAIRE VEUILLEZ REMPLIR L'ENQUÊTE EN LIGNE! Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Introduction Contribution des voyagistes À l appui des efforts engagés

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique Fiche récapitulative - Réformes en Afrique L Angola a amélioré le long et fastidieux processus de création d entreprise, grâce à son guichet unique, Guichet Unico da Empresa, qui a réduit les délais nécessaires

Plus en détail

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux

Plus en détail

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres 1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres En 1996 (G7 de Lyon), la communauté internationale avait lancé l initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT EMBARGO Le présent document ne doit pas être cité ou résumé par la presse, la radio, la télévision ou des médias électroniques avant le

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Redevabilité, la planification, et la budgétisation

Redevabilité, la planification, et la budgétisation Redevabilité, la planification, et la budgétisation Dr. Dheepa Rajan Dept. for Health Systems Governance and Financing World Health Organization, Geneva Plan de présentation Redevabilité - définitions

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Visualisant. Les Droits CE SR. Madagascar. centre pour les droits Economiques et sociaux Fiche d information no. 6

Visualisant. Les Droits CE SR. Madagascar. centre pour les droits Economiques et sociaux Fiche d information no. 6 centre pour les droits Economiques et sociaux Fiche d information no. 6 En considération de la comparution de devant le comité des droits économiques, sociaux et culturels en mai 2009 et l éventuelle future

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

ASSURER DES CONDITIONS DE TRAVAIL DECENTES DANS L ECONOMIE INFORMELLE EN AFRIQUE

ASSURER DES CONDITIONS DE TRAVAIL DECENTES DANS L ECONOMIE INFORMELLE EN AFRIQUE ASSURER DES CONDITIONS DE TRAVAIL DECENTES DANS L ECONOMIE INFORMELLE EN AFRIQUE Par Adrien B. AKOUETE, CSI-Afrique Introduction 2 Le continent africain est le seul dans le monde où le développement tarde

Plus en détail

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Point 6.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/6/INF.DOC./2

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

12/21/2013. 1. Programme SYDONIA Mandat Historique. 2. Stratégie de mise en oeuvre. 3. Technologie. 4. Guichet Unique, Normes et DRI. 5.

12/21/2013. 1. Programme SYDONIA Mandat Historique. 2. Stratégie de mise en oeuvre. 3. Technologie. 4. Guichet Unique, Normes et DRI. 5. PRESENTATION SYDONIA Gabon, Décembre 2013 John David John.David@unctad.org PRESENTATION SYDONIA 1. Programme SYDONIA Mandat Historique 2. Stratégie de mise en oeuvre 3. Technologie 4. Guichet Unique, Normes

Plus en détail

La fracture numérique en Afrique

La fracture numérique en Afrique La fracture numérique en Afrique par Bernard Conte Maître de Conférences EMPIRES (Equipe Mondialisation, Politiques de l'information et Régulations Economiques et Sociales) Centre d Economie du Développement

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

ETUDES DEPF. 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain?

ETUDES DEPF. 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? ETUDES DEPF 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? Avril 2015 2 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? Table

Plus en détail

L impact sur l Afrique de la dégradation de la note de crédit des États-Unis et de la crise de la dette européenne.

L impact sur l Afrique de la dégradation de la note de crédit des États-Unis et de la crise de la dette européenne. BAD D O R I E N T A T I O N L impact sur l Afrique de la dégradation de la note de crédit des États-Unis et de la crise de la dette européenne 11 Introduction L économie mondiale est de nouveau dans la

Plus en détail

Réformes fiscales et du droit des affaires en Afrique subsaharienne. Quel impact sur la mobilisation des ressources fiscales?

Réformes fiscales et du droit des affaires en Afrique subsaharienne. Quel impact sur la mobilisation des ressources fiscales? Colloque «L effectivité du droit économique dans l espace OHADA» Université du Luxembourg, 20-21 novembre 2014-10-03 Réformes fiscales et du droit des affaires en Afrique subsaharienne. Quel impact sur

Plus en détail

L'assurance maladie de la sécurité sociale

L'assurance maladie de la sécurité sociale Association internationale de la sécurité sociale Conférence régionale de l'aiss pour l'afrique Lusaka, Zambie, 9-12 août 2005 L'assurance maladie de la sécurité sociale La sécurité sociale et le VIH/SIDA

Plus en détail

Partenaire Media. Lieu : Centre International de Conférences - Tour & Taxi Avenue du Port N 86, 1000 Bruxelles - Belgique

Partenaire Media. Lieu : Centre International de Conférences - Tour & Taxi Avenue du Port N 86, 1000 Bruxelles - Belgique Pour Améliorer le Financement du Secteur Privé et la Compétitivité des entreprises en Afrique, & Mieux lutter contre la Pauvreté Journées Economiques Internationales 2009 «BANQUE INVESTISSMENTS» & «PME

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline Travail MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE.. DIRECTION NATIONALE DES CANTINES SCOLAIRES PROJET PAM/CS 20 BP 739 ABIDJAN 20 Tél. : (00 225) 20 21 51 75 Fax

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES Décembre 2014 Introduction Thomas Cook 22 Novembre 1808-18 Juillet 1892 Inventeur de la première agence de voyage en 1844 2 Introduction Chiffre d affaires:

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Synthèse Septembre 2014 Réalisée pour le compte de l association GSMA Synthèse Le rapport qui suit examine les fonds de service universel

Plus en détail

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE PAR PIERRE EMANGONGO KUNGA EXPERT EN INTEGRATION ET POLITIQUE COMMERCIALE UNMOCIR/RDC pierremangongo@hotmail.fr Tél:+243815015101

Plus en détail

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements ARIZ Assurance pour le Risque des Investissements L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT propose un dispositif de garantie destiné à faciliter l accès aux financements pour les entreprises privées et les

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

BRIEFING NOTE 1 ETATS DES LIEUX DE LA MICRO-ASSURANCE EN AFRIQUE. 1. Dénombrer les bénéficiaires de la micro-assurance sur le continent africain

BRIEFING NOTE 1 ETATS DES LIEUX DE LA MICRO-ASSURANCE EN AFRIQUE. 1. Dénombrer les bénéficiaires de la micro-assurance sur le continent africain BRIEFING NOTE 1 Microinsurance Innovation Facility ETATS DES LIEUX DE LA MICRO-ASSURANCE EN AFRIQUE 1. Dénombrer les bénéficiaires de la micro-assurance sur le continent africain En Afrique, la micro-assurance

Plus en détail

CFAO en bref. Présentation

CFAO en bref. Présentation CFAO en bref Présentation CFAO CFAO en bref 2012 Entreprendre sur un continent en mouvement Spécialiste de la distribution sur les marchés de croissance en Afrique Un partenaire de confiance : CFAO s appuie

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture Contribution pour le Dialogue Brésil-Afrique sur la Sécurité Alimentaire, la Lute Contre la Faim et le Développement Rural Brasília, Brésil, 10 12 de mai 2010 DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

Activités de la CNUCED en faveur de l Afrique

Activités de la CNUCED en faveur de l Afrique Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 15 avril 2015 Français Original: anglais TD/B/EX(61)/2 Conseil du commerce et du développement Soixante et

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE 14 ANNEXE IV DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE Je soussigné (e) (1). épouse Professeur des universités - Praticien hospitalier (2) Maître de conférences des universités - Praticien hospitalier (2) En

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ C O N F É R E N C E D E S N AT I O N S U N I E S S U R L E C O M M E R C E E T L E D É V E L O P P E M E N T LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME

Plus en détail

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Qu est-ce que le programme groupé haut débit FAI de HGC? Le groupement haut débit

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS CTA: OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS 01 CTA : Ouvrir de nouveaux horizons Le CTA a identifié trois domaines clés dans lesquels il croit pouvoir apporter une contribution significative et unique, et pour lesquels

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Le point sur l épidémie de sida

Le point sur l épidémie de sida 07 Le point sur l épidémie de sida ONUSIDA/07.27F / JC1322F (version française, décembre 2007) Version originale anglaise, UNAIDS/07.27E / JC1322E, décembre 2007 : AIDS epidemic update: December 2007 Traduction

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 06/10/2015 à 11:27:48 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique Fonds d Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique Paul Kabré S impliquer et investir aux côtés des entreprises africaines PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE FISEA est un fonds

Plus en détail

Mobile technologies for teachers development and support. David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris

Mobile technologies for teachers development and support. David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris Mobile technologies for teachers development and support David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris D ici à 2015, de nombreux pays n auront toujours pas atteint

Plus en détail

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique JEN 2015 Sommaire Transformation digitale, un cap incontournable Le potentiel et l éveil de l Afrique Pourquoi accélérer la mutation digitale? Deloitte,

Plus en détail

DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT

DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT La pauvreté mondiale diminuerait de 12 % si tous les élèves

Plus en détail

Objectifs et Stratégie

Objectifs et Stratégie Forum Africain des Parlementaires pour l Education (FAPED) CONFERENCE GENERALE CONSTITUTIVE Dar Es-Salaam, Tanzanie 27 novembre-2 décembre, 2002 Objectifs et Stratégie Révisé par la Conférence Générale

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 07/10/2014 à 08:46:35 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

Country Name/Title Ministry Address Phone/Fax/Email Ministère de la famille et de la condition féminine

Country Name/Title Ministry Address Phone/Fax/Email Ministère de la famille et de la condition féminine Angola Ministère de la famille et de la condition féminine Diogo CA o 2 em Etage Tel.:244-2 31 11 71 Madame Cândida Celeste Da Silva Luanda, Angola Fax : 244-2-33-00-28 Benin Botswana Ministre de la famille

Plus en détail

Réseau des points focaux de gouvernement du Mouvement SUN : Rapport de la 15 e réunion, du 16 au 23 juin 2014

Réseau des points focaux de gouvernement du Mouvement SUN : Rapport de la 15 e réunion, du 16 au 23 juin 2014 Réseau des points focaux de gouvernement du Mouvement SUN : Rapport de la 15 e réunion, du 16 au 23 juin 2014 La 15 e réunion du Réseau des points focaux de gouvernement du Mouvement SUN a eu lieu entre

Plus en détail

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme Depuis la fin de l été 2008, le Gouvernement a pris de nombreuses mesures pour soutenir les grands

Plus en détail

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique 2013 Banque africaine de développement Le présent document a été préparé par la Division de renforcement des

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats

Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats SOUS EMBARGO 3/12/2014 Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats Perspective de McKinsey pour Aspen Europe-Afrique 2014 3-4 décembre 2014 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY

Plus en détail

La Mondialisation Emergences et Fragmentations

La Mondialisation Emergences et Fragmentations La Mondialisation Emergences et Fragmentations P I E R R E - N O Ë L G I R A U D Etude de texte et commentaires Aïssatou Diallo Sommaire 1. Présentation de l auteur 2. Présentation du texte 3. Etude de

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 27/05/2015 à 17:53:19 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail