Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique"

Transcription

1 Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

2 Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements et risques au niveau ménage Ressources du ménage Facteurs au niveau communauté Systèmede santé Offre services de santé Autres parties du système de santé Offre dans les secteurs associés Actions et politiques des gouvernements Réforme s de la santé Actions dans d autres secteurs Rôles de l homme et de la femme Dans l économie de marché Dans l économie de ménage Actifs inégaux selon le sexe Incidences sur les politiques : Choix contraignants et liens transectoriels Un nouvel agenda de la pauvreté = Meilleurs résultats pour la santé

3 Genre et Pauvreté Dimensions de la pauvreté ne se limite pas à la pauvreté du revenu: perte de dignité et de droits, inégalité, vulnérabilité, isolement, impuissance accès aux actifs et pauvreté impact sur la croissance économique Impact différent pour les hommes et pour les femmes

4 I Rôles structurels des hommes et des femmes

5 Rôles structurels: 1 Marché Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques Économie monétarisée, Prédominance masculine, Régi par la loi Agriculture Industrie Services Secteur informel Contributions des hommes et des femmes au PIB?

6 Secteur Ouganda: Intensité de production par sexe Ouganda - Structure de l economie productive Part du PIB Part des exportations Intensité de Production par genre Femmes Hommes (%) (%) (%) (%) Agriculture dont: Secteur vivrier Export. Tradit Export.N-tradit Industrie dont: Manufacturier n.d. n.d. Services Total: Notes: Intensité de production par sexe: part des hommes et des femmes dans l emploi. N-tradit..: exportations agricoles non-traditionnelles. Source: Basé sur Elson et Evers 1997.

7 Zambie: Agriculture Ensemble Autres Arachides Autres Cereals Mais local Coton/tournesol Mais Hybride Hommes 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Femmes Enfants Répartition: Source: Kumar % 49% 12%

8 La main d oeuvre agricole Participation des Hommes et des Femmes dans la Main d'oeuvre Agricole (Homme = 100) Difference Mali Ghana Burkina CAR Nigeria Uganda Niger Kenya Djibouti Ethiopia South Africa Guinea Senegal Gambia Cote Ivoire Guinea Bissau Zambia Swaziland Madagascar Sierra Leone Mauritania Source: Fofack, in Blackden and Bhanu 1999.

9 Rôles structurels: 2 Approvisionnement en eau et combustible Soins des enfants Cuisine Contributions des hommes et des femmes à l économie de ménage? MÉNAGE Pas de mobilité de main d oeuvre ÉSTIMÉE À 30-50% DU PIB Caractéristiques TRAVAIL NON-RÉMUNÉRÉ, PRÉDOMINANCE FÉMININE, RÉGI PAR LA COUTUME

10 Afrique: Emploi du Temps Heures de Travail par Jour, Par Sexe 16 Heurs/Jour Femmes Hommes RCA Cote Tanzanie Botswana Zambie Kenya Nigeria Burkina Ouganda d'ivoire Faso Pays Source: Genre, Croissance, et Réduction de la Pauvreté, 1999.

11 II Inégalité des actifs

12 Inégalité des capacités Taux de Scolarisation des Filles (en % des Garcons) Pourcent Primaire: Secondaire: TCHAD GUINEE ETHIOPIE BENIN MALI TOGO COTE D'IVOIRE SENEGAL GAMBIE NIGERIA GHANA OUGANDA LESOTHO ZAMBIE KENYA TANZANIE Pays Source: UNICEF, The State of the World s Children, 2001.

13 Sécurité: Accès à l Eau Pourcent Rural Total Urbain 0 ETHIOPIE KENYA GUINEE NIGERIA CAMEROUN TANZANIE ZAMBIE GHANA BENIN MALI COTE D'IVOIRE SENEGAL Pays Source: (1999).

14 Opportunités: Différentiels de revenus HOMMES FEMMES ZAMBIE BURKINA 100 RCA OUGANDA 80 COTE D'IVOIRE AFRIQUE DU SUD ETHIOPIE SWAZILAND SIERRA LEONE 20 0 GAMBIE GHANA SENEGAL GUINEE NIGERIA GUINEE BISSAU NIGER MAURITANIE MALI Source: Genre, Croissance, et Réduction de la Pauvreté, 1999.

15 Voix: Parlementaires selon le sexe en ASS 100% 90% 80% 70% Hommes Femmes Pourcent 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% NIGER GAMBIE NIGERIA KENYA CAMEROUN BENIN ETHIOPIE COTE D'IVOIRE GUINEE GHANA SOUDAN MALI SENEGAL TANZANIE RWANDA AFRIQUE DU SUD Pays Source: International Parliamentary Union,

16 Men Women VIH/SIDA Taux de HIV/AIDS Prevalence Prévalence par Age Rates by Age (15-24) (15-24) et Sexe, and Gender, Selected Pays Africains SSA Countries EQUAT. GUINEA NIGER MALI CHAD GHANA GABON D.R. CONGO NIGERIA BURKINA FASO CAMEROON TANZANIA COTE D'IVOIRE RWANDA ETHIOPIA KENYA MALAWI MOZAMBIQUE CAR ZAMBIA NAMIBIA ZIMBABWE SOUTH AFRICA LESOTHO SWAZILAND BOTSWANA Source: UNAIDS, June June Juin

17 III Incidences sur les politiques

18 Incidences sur les politiques: 1 Hommes et femmes ont des rôles économiques et productifs importants et différents dans les économies africaines. Dès lors, différents profils de croissance sectorielle peuvent entraîner des demandes différentes de main d oeuvre masculine et féminine et avoir des incidences différentes pour la division du travail et du revenu.

19 Incidences sur les politiques: 2 Les disparités persistent entre hommes et femmes dans l accès aux actifs humains, économiques et sociaux et dans leur maîtrise. Dès lors, ces inégalités freinent la croissance économique et atténuent l efficacité des efforts de réduction de la pauvreté.

20 L inégalité des sexes limite la croissance économique Cameroun: Riz/Sorgho Les femmes ne contrôlent pas le revenu du riz, et elles préfèrent produire du sorgho moins rémunérateur car elles contrôlent les revenus. Le revenu total du ménage est donc inférieur à ce qu il pourrait être. Burkina Faso: Sorgho Distribution inégale des intrants (engrais et compost). SI les mêmes intrants étaient redistribués entre les parcelles des hommes et celles des femmes, la production augmenterait de 10-20%

21 Genre et Croissance: Macro Taux moyen de croissance annuelle du PIB per capita, (pourcent) Taux de croissance réalisé Taux de croissance projeté 0 Afrique subsaharienne Asie du Sud Moyen Orient/ Afrique du Nord Source: Engendering Development, 2001.

22 Incidences sur les politiques: 3 L économie de ménage et celle du marché coexistent et sont interdépendantes. Dès lors, les choix contraignants et liens entre les activités du ménage et du marché peuvent avoir un effet important, notamment pour les ménages pauvres, dont l accès aux actifs et à la main d oeuvre est limité...

23 Interdépendance marché - ménage DIVISION DU TRAVAIL ENTRE LES SEXES ACCÈS & CONTRÔLE DES RESSOURCES MARCHÉ Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques ÉCONOMIE MONÉTARISÉE PRÉDOMINANCE MASCULINE RÉGI PAR LA LOI MÉNAGE Pas de mobilité de main d oeuvre Estimée à 30-50% du PIB Caractéristiques TRAVAIL NON-RÉMUNÉRÉ, PRÉDOMINANCE FÉMININE RÉGI PAR LA COUTUME OFFRE DE MAIN D OEUVRE

24 Le coût de l invisibilité? MARCHÉ Main d oeuvre stratifiée Caractéristiques ÉCONOMIE MONÉTARISÉE PRÉDOMINANCE MASCULINE RÉGI PAR LA LOI

25 Incidences sur les politiques: 4 Les voix des pauvres, et en particulier des femmes, n ont que peu de poids dans le processus de décision. Dès lors, le genre doit être un critère d inclusion dans les activités de réduction de la pauvreté, et un critère de choix des priorités en matière de politiques et d investissements.

26 IV Un nouvel agenda pour la réduction de la pauvreté

27 Genre et actions prioritaires: 1 Promouvoir une plus grande participation des pauvres, hommes et femmes, dans l élaboration des politiques économiques Intégrer le genre dans le processus budgétaire ( gender budgets ) Intégrer le genre dans les politiques économiques et sectorielles Développer une comptabilité et un contrôle des dépenses au niveau local

28 Genre et actions prioritaires: 2 Prioritiser l investissement simultanément dans l économie de ménage, avec priorité à : eau potable, transport (MTI), énergie domestique, et technologies économisant le travail domestique (transformation des denrées alimentaires)

29 Opportunités: Activités de transport Femmes Hommes Volume, en Tonne/Km/An Zambie Kasama Zambie Lusaka Rural Ouganda Mbale Burkina Kaya Burkina Dedougou Pays, Zone

30 Genre et actions prioritaires: 3 Intégrer le genre dans les statistiques et les comptes nationaux (rendre VISIBLE!) modules d enquêtes à l intérieur du ménage données de production économique, ventilées par sexe analyse de l incidence des avantages de la dépense publique integration de l économie de ménage dans les statistiques et les comptes nationaux enquêtes sur l emploi du temps par pays

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Programme Hub & Spokes II

Programme Hub & Spokes II Programme Hub & Spokes II Renforcer le développement des capacités commerciales des régions d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique Africa, Caribbean and Pacific Group Secretariat Commonwealth Secretariat

Plus en détail

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS*

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* Afrique du Sud AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* ABSA Bank NedBank Standard Bank of South Africa ABSAZAJJ NEDSZAJJ SBZAZAJJ Algérie Angola Bénin Banque de l Agriculture et du Développement Rural Banque

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Résultats de la 5ième série des enquêtes afrobaromètre Sénégal Troisième Dissémination 04 Octobre 2013. www.afrobarometer.org

Résultats de la 5ième série des enquêtes afrobaromètre Sénégal Troisième Dissémination 04 Octobre 2013. www.afrobarometer.org Résultats de la 5ième série des enquêtes afrobaromètre Sénégal Troisième Dissémination 04 Octobre 2013 www.afrobarometer.org Plan de la présentation 1. Afrobaromètre: qu est-ce que c est? 2. Méhodologie

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura RAILS Etat comparatif de la mise en œuvre au sein des OSR Mise en œuvre de la Composante 1 du PSTAD Abidjan, 3 5 Fevrier 2010 Dady Demby Myra Wopereis-Pura Sommaire Mise en œuvre de la Composante 1 Mise

Plus en détail

La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banque Mondiale. Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008

La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banque Mondiale. Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008 La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banue Mondiale Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008 Présentation d aujourd hui Objectifs Présenter un bref

Plus en détail

INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO

INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO Prof Jorry M Mwenechanya 1 Présentation Augmentation de la capacité Questions de Pré et Post

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC.

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC. 3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014 Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC 31 Janvier 2014 1 Potentiel, risque et concurrence en Afrique: une cartographie exclusive

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI Françoise Rauser Programme des Pays Affiliés à la CEI & Liaisons Internationales La CEI en Afrique:

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique. Sommaire

Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique. Sommaire Développer un Système Durable de Collecte et de Diffusion des Statistiques Rizicoles en Afrique Dr Aliou Diagne Chef de Programme Politiques / Impact Centre du Riz pour l Afrique (AfricaRice) «Renforcement

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Media kit Chaque semaine sur 50 chaînes tv Chaque semaine sur 50 chaînes tv Economie, social, investissement, IT, etc., LE RENDEZ-VOUS AVEC L AFRIQUE QUI BOUGE BUSINESS Africa est l émission d information

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers

Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers Institut de Recherche sur l Education Sociologie et Economie de l Education Institute for Research in the Sociology and Economics of Education ETFP et

Plus en détail

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) Article 1 : NOM REGLEMENT INTERIEUR Article 1.1 : Le nom de l organisation est «l IAALD Groupe Afrique», ci-dessous

Plus en détail

ADB Statistics Pocketbook

ADB Statistics Pocketbook ADB Statistics Pocketbook 2005 Livre de poche des Statistiques de la BAD Volume VII Statistics Division - Division de la Statistique Development Research Department Département de la recherche sur le développement

Plus en détail

L AFD et les ONG : Projets en cours

L AFD et les ONG : Projets en cours L AFD et les ONG : Projets en cours ONG PAYS Intitulé du projet/pays concernés DUREE (années) Montant de la subvention AFD ( ) 1001 FONTAINES POUR DEMAIN Accès à une eau de boisson saine en milieu rural

Plus en détail

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires La Confédération africaine de football (CAF) donne le tableau du programme des éliminatoires de la Coupe d Afrique des nations 2017. Ceci dit, le groupe

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement 1 CONDITIONS D ADHESION A L AUA (1) Pour être éligible en qualité de membre

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications

Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications Notre expertise en réponse à vos enjeux Nous accompagnons les opérateurs télécoms de la définition de leur stratégie à sa mise en œuvre sur l ensemble

Plus en détail

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26

Plus en détail

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc Encadré 4 L inclusion financière fait référence au processus permettant aux individus et aux entreprises d accéder à des services financiers de base (dépôts et transferts d argent, paiements, épargne,

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne

Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne Agence Française de Développement document de travail juillet mai 2010 2007 94 Développer le premier cycle secondaire : enjeu rural et défis pour l'afrique subsaharienne Alain Mingat et Francis Ndem, IREDU,

Plus en détail

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre)

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre) Round 6 d Afrobaromètre Nouvelles données collectées à travers l Afrique Accra, Ghana 3 mai 2016 Communiqué de presse Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur»

Plus en détail

L état de l assainissement en Afrique subsaharienne

L état de l assainissement en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 13 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE L état de l assainissement en Afrique subsaharienne Elvira Morella, Vivien Foster, and Sudeshna Ghosh Banerjee Juin

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009).

la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009). la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009). Bien que la couverture de vaccination contre la rougeole en Afrique ait été étendue

Plus en détail

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE)

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : 011-551 7700 Fax : 011-551 7844 website : www. africa-union.org VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT

Plus en détail

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Déclaration d'alger Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Réduire le déficit des connaissances pour améliorer la santé en Afrique 23-26 juin 2008 Catalogage

Plus en détail

Backbones régionales: Disponibilité et Fiabilité/Résilience. Nouvelles Opportunités pour l Afrique

Backbones régionales: Disponibilité et Fiabilité/Résilience. Nouvelles Opportunités pour l Afrique Ministères des Télécommunications, des TIC, des Transports Terrestres et des Transports Ferroviaires, INET ISOC Séminaire Dakar, 3-4 novembre 2009 Backbones régionales: Disponibilité et Fiabilité/Résilience

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

Les Bourses Africaines:

Les Bourses Africaines: ASSEMBLEE GENERALE FANAF JOURNEE DE LA FINANCE MARDI 22 FEVRIER 2011 Les Bourses Africaines: source de financement et instrument de placements pour les sociétés d assurance en Afrique? Cyrille Nkontchou,

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 9 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne Liang Zhi You Juin 28 Ce rapport a été produit

Plus en détail

Version provisoire (21 mai 2002)

Version provisoire (21 mai 2002) PARIS21 TECHNICAL PAPER DOCID: P21-2002-TP-02 RAPPORT DE CONSULTATION SUR LES OPERATIONS STATISTIQUES POUR LE SUIVI DES INDICATEURS DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE DANS LES PAYS D AFRIQUE SUBSAHARIENNE Version

Plus en détail

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16 AfDB Statistics Pocketbook Statistiques de la Bad Livre de poche Volume 16 2014 AfDB Statistics POCKETBOOK 2014 LIVRE DE POCHE Des Statistiques de la BAD Volume XVI Economic and Social Statistics Division

Plus en détail

Aperçu régional : Afrique subsaharienne

Aperçu régional : Afrique subsaharienne Aperçu régional : Afrique subsaharienne L Afrique subsaharienne 1 a connu une croissance économique soutenue, avec une progression annuelle de 1,9 % du PIB par habitant entre 2000 et 2005, et plusieurs

Plus en détail

10 ans de télécoms en Afrique

10 ans de télécoms en Afrique Conférence African Business Club 10 ans de télécoms en Afrique J-Ch SAUNIERE Associé PwC 28 Janvier 2013 Introduction PwC 1 Section 1 Introduction Notre présence en Afrique (anglophone + francophone) C

Plus en détail

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD À l approche de l échéance 2015 pour la réalisation des OMD, il est essentiel de faire le point sur les progrès accomplis par l Afrique.

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES

TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES Flash Statistiques - Afrique sélection d indicateurs socio-économiques sur l Afrique Juin 216 TABLE DES MATIÈRES PRINCIPAUX INDICATEURS MACRO-ÉCONOMIQUES -----------------------------------------------------------

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org

Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation. www.afrobarometer.org Sondage d opinions Enquêtes Etudes de marché Formation www.afrobarometer.org 1 www.afrobarometer.org 2 Afrobaromètre: Qu est-ce que c est? Afrobaromètre(AB): Une série d enquêtes comparatives sur l opinion

Plus en détail

Les ALPC en Afrique Initiatives.

Les ALPC en Afrique Initiatives. Séminaire des acteurs africains francophones de la lutte antimines Dakar du 2 au 4 Nov. 2009 -------------------- Les ALPC en Afrique Initiatives. r Christiane AGBOTON JOHNSON MERCI LES ALPC en Afrique

Plus en détail

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne.

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne. 2. Découpages régionaux, nouveaux territoires et aménagement des territoires ( Réflexions appliquées aux sujets de l agrégation) Fichier préparatoire à la séance du 28 Septembre 2006 S. Bourgeat. Topo

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline Travail MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE.. DIRECTION NATIONALE DES CANTINES SCOLAIRES PROJET PAM/CS 20 BP 739 ABIDJAN 20 Tél. : (00 225) 20 21 51 75 Fax

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE. Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, JUIN 2015, DAKAR. Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal

ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE. Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, JUIN 2015, DAKAR. Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal ATTEINTE DES OMD EN AFRIQUE: UNE ANALYSE RÉGIONALE Atelier ROPPA ATELIER ROPPA, 22-24 JUIN 2015, DAKAR Dr. Suwadu SAKHO-JIMBIRA IPAR, Senegal 1 Adoption de 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA 1 MGE CONSEIL 2 NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation de l Afrique de l ouest, qui a comme mission la réalisation de l'intégration

Plus en détail

Etude de faisabilité pour l extension du Projet AfricaConnect: Etat d avancement

Etude de faisabilité pour l extension du Projet AfricaConnect: Etat d avancement Atelier Régional de sensibilisation et de formation EuroAfrica-ICT/P8 Recherche collaborative Afrique-Europe dans le domaine des TIC/horizon 2020 25 Juin 2013- Hotel Terrou Bi Dakar Senegal Etude de faisabilité

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Cofinancement des vaccins

Cofinancement des vaccins Cofinancement des vaccins Foire aux questions Février 2015 1. Qu entend-on par cofinancement? Gavi définit le "cofinancement" comme les contributions des gouvernements nationaux à la prise en charge d

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique ACI Afrique Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique Candidature et processus des élections des membres du Conseil d'administration de l ACI Afrique ACI Afrique

Plus en détail

Cadre budgétaire et fiscal

Cadre budgétaire et fiscal Cadre budgétaire et fiscal Séminaire sur la gestion du risque social Paris, 30 juin 2003 Brian Ngo Politique fiscale : une vue d ensemble Utilise la puissance des impôts (T), des dépenses (G) et des emprunts

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Benchmark sur le tarif de connexion Internet

Benchmark sur le tarif de connexion Internet Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail - Liberté - Patrie Benchmark sur le tarif de connexion Internet DAJR/Service réglementation et études

Plus en détail

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2 Mars 2003 Anglais et français seulement 1 EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION (Note présentée par les Etats africains) 2 1. INTRODUCTION 1.1 L Afrique a commencé son expérience dans la

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Fonds pour l environnement mondial Conseil du FEM 8-10 novembre 2005 GEF/C.27/8 30 septembre 2005 Point 12 a) de l ordre du jour COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Décision recommandée

Plus en détail

Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options

Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options RESUME DU DOCUMENT DE REFERENCE 15 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Financement de l infrastructure publique en Afrique subsaharienne: scénarios, problèmes et options Cecilia Briceño-G.,

Plus en détail

Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière

Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière Département des Statistiques du FMI Les idées exprimées ici sont celles de l auteur et ne doivent en aucun cas être attribuées

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT EMBARGO Le présent document ne doit pas être cité ou résumé par la presse, la radio, la télévision ou des médias électroniques avant le

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres 1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres En 1996 (G7 de Lyon), la communauté internationale avait lancé l initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne N 2014-A-03 - Juillet Panorama du Analyse Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne Après deux décennies de croissance économique trop faible pour permettre une progression des

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA

STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA PERIODE : 2002-2013 - 1 - Email : commission@uemoa.int Site Internet : www.uemoa.int et www.izf.net

Plus en détail