COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 20 avril 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 20 avril 2012"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 2 avril 212 Nouvelle hausse des prix de l immobilier en 211, mais moins prononcée Les prix de l immobilier ont de nouveau augmenté en 211. Pour les différents types d habitations, les hausses moyennes de prix ont fluctué entre 3% et 4% : - Les maisons d habitation ordinaires ont coûté 4,1% de plus ; l année précédente la hausse avait été de 5,1%. - Les villas, les bungalows et les maisons de campagne ont augmenté de 3,5% pour une hausse de 6% l année précédente. - Les prix des appartements ont grimpé de 3% contre 6,7% l année précédente. Les prix des terrains à bâtir sont restés plus ou moins stables alors qu ils avaient encore augmenté de 8,6% l année précédente. Ce communiqué de presse présente les prix moyens de l immobilier par an et par trimestre. Il contient également une liste des communes et des provinces les plus chères et les moins chères. Vous trouverez des informations plus détaillées sur notre site web. Les prix mentionnés dans ce communiqué de presse sont des prix moyens. Ils sont exprimés en euros par habitation vendue pour ce qui concerne les maisons d habitation ordinaires, les villas et les appartements. Les prix moyens des terrains à bâtir sont exprimés en euros par mètre carré. Les statistiques sont basées sur des données issues du Cadastre du SPF Finances et concernent les ventes soumises au régime des droits d enregistrement.

2 Belgique Chiffres annuels Les baisses de prix moyens observées en 29 ont laissé place à des hausses. En 21, elles avaient fluctué autour de 6% pour les logements. Les terrains à bâtir avaient alors encore connu des augmentations plus importantes encore, de l ordre de 8,6%. En 211, ces hausses de prix se sont nettement ralenties. Une maison d habitation ordinaire a coûté 4,1 % de plus en 211 et a affiché un prix moyen de euros. Les villas ont augmenté de 3,5% et ont coûté en moyenne euros. Le prix moyen des appartements a progressé de 3% pour atteindre euros. Les prix des terrains à bâtir n ont pas augmenté et ont même légèrement baissé pour s établir en moyenne à 12,6 euros/m² (voir tableau détaillé en annexe). BELGIQUE /29 211/21 Maisons d habitation ordinaires ,1% +4,1% Villas, bungalows, maisons de campagne ,% +3,5% Appartements, studios ,7% +3,% Terrains à bâtir 94,7 12,9 12,6 +8,6%,3% 12 /m² Maisons d'habitation ordinaires ( ) Villas ( ) Appartements ( ) Terrains à bâtir ( /m²) (Axe de gauche = maisons d habitation ordinaires, villas et appartements en euros) (Axe de droite = terrains à bâtir en euros/m²) Chiffres trimestriels BELGIQUE 21 (T1) 21 (T2) 21 (T3) 21 (T4) 211 (T1) 211 (T2) 211 (T3) 211 (T4) Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de campagne Appartements, studios Terrains à bâtir 13,3 14,4 1,8 12,9 1,6 97,9 16,6 15, (logements : euros par unité vendue)

3 Région flamande Chiffres annuels En Région flamande, une maison d habitation ordinaire a coûté en moyenne euros, une villa euros et un appartement euros. Il a fallu débourser en moyenne 156,8 euros/m² pour acheter un terrain à bâtir. Le Limbourg, avec une moyenne de euros pour une maison d habitation, apparaît comme la province la plus abordable. Le Brabant flamand est la province la plus chère ( euros). La commune la moins chère est Renaix, où l on peut acquérir une maison d habitation pour euros en moyenne. Kraainem est la commune la plus chère, avec une moyenne de euros (voir annexe). FLAMANDE /29 211/21 Maisons d habitation ordinaires ,6% +4,5% Villas, bungalows, maisons de campagne ,4% +3,1% Appartements, studios ,9% +2,7% Terrains à bâtir 147,7 155,6 156,8 +5,4% +,8% 18 /m² Maisons d'habitation ordinaires ( ) Villas ( ) Appartements ( ) Terrains à bâtir ( /m²) (Axe de gauche = maisons d habitation ordinaires, villas et appartements en euros) (Axe de droite = terrains à bâtir en euros/m²) Chiffres trimestriels FLAMANDE 21 (T1) 21 (T2) 21 (T3) 21 (T4) 211 (T1) 211 (T2) 211 (T3) 211 (T4) Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de campagne Appartements, studios Terrains à bâtir 154,8 155,3 153,2 158,3 152,7 156,3 162,1 155,9 (logements : euros par unité vendue)

4 Région wallonne Chiffres annuels En Région wallonne, il a fallu débourser, en moyenne, euros pour acquérir une maison d habitation ordinaire. Une villa y a coûté en moyenne euros et un appartement euros. Le prix des terrains à bâtir s élevait en moyenne à 48,8/m 2. Le Hainaut est la province la moins chère avec un prix moyen de euros pour une maison d habitation. La province la plus chère est le Brabant wallon, où l on enregistre un prix moyen de euros. La commune la plus chère est Lasne ( euros) et la commune la moins chère Colfontaine, avec un prix moyen de euros pour une maison d habitation (voir annexe). WALONNE /29 211/21 Maisons d habitation ordinaires ,% +2,7% Villas, bungalows, maisons de campagne ,9% +2,9% Appartements, studios ,5% +3,3% Terrains à bâtir 44,7 47, 48,8 +5,1% +3,8% 6 /m² Maisons d'habitation ordinaires ( ) Villas ( ) Appartements ( ) Terrains à bâtir ( /m²) (Axe de gauche = maisons d habitation ordinaires, villas et appartements en euros) (Axe de droite = terrains à bâtir en euros/m²) Chiffres trimestriels WALLONNE 21 (T1) 21 (T2) 21 (T3) 21 (T4) 211 (T1) 211 (T2) 211 (T3) 211 (T4) Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de Appartements, studios Terrains à bâtir 47,6 46,3 47, 47, 49,1 46,6 48,5 5,8 (logements : euros par unité vendue)

5 Région de Bruxelles Capitale Chiffres annuels En Région de Bruxelles Capitale, il a fallu payer, en moyenne, euros pour acheter une maison d habitation ordinaire. Une villa y a coûté en moyenne euros et un appartement euros. Le prix des terrains à bâtir s élevait en moyenne à 436/m 2. La commune la moins chère est Anderlecht, où l on a pu acquérir une maison d habitation pour euros en moyenne. Ixelles est la commune la plus chère, avec une moyenne de euros (voir annexe). DE BRUXELLES CAPITALE /29 211/21 Maisons d habitation ordinaires ,9% +3,7% Villas, bungalows, maisons de campagne ,7% +15,1% Appartements, studios ,6% +2,7% Terrains à bâtir 244, 374,6 436, +53,5% +16,4% (Axe de gauche = maisons d habitation ordinaires, villas et appartements en euros) (Axe de droite = terrains à bâtir en euros/m²) Chiffres trimestriels 5 /m² Maisons d'habitation ordinaires ( ) Villas ( ) Appartements ( ) Terrains à bâtir ( /m²) DE BRUXELLES CAPITALE 21 (T1) 21 (T2) 21 (T3) 21 (T4) 211 (T1) 211 (T2) 211 (T3) 211 (T4) Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de campagne Appartements, studios Terrains à bâtir 415,3 52,6 415,9 272,6 474,2 47, 4,9 451, (logements : euros par unité vendue)

6 Renseignements complémentaires Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à M. Freddy Verkruyssen : 2/ Mention de la source SPF Économie Direction générale Statistique et Information économique. Données chiffrées complémentaires Des tableaux contenant des données détaillées sont consultables sur :

7 Annexes Tableau récapitulatif Le tableau ci dessous reflète les prix moyens de ces dernières années. BELGIQUE FLAMANDE WALLONNE DE BRUXELLES CAPITALE PROVINCE D ANVERS BRABANT FLAMAND BRABANT WALLON FLANDRE OCCIDENTALE FLANDRE ORIENTALE PROVINCE DU HAINAUT LIÈGE PROVINCE DU LUXEMBOURG NAMUR /29 211/21 Maisons d habitation ordinaires ,1% +4,1% Villas, bungalows, maisons de campagne ,% +3,5% Appartements, studios ,7% +3,% Terrains à bâtir 94,7 12,9 12,6 +8,6%,3% Maisons d habitation ordinaires ,6% +4,5% Villas, bungalows, maisons de campagne ,4% +3,1% Appartements, studios ,9% +2,7% Terrains à bâtir 147,7 155,6 156,8 +5,4% +,8% Maisons d habitation ordinaires ,% +2,7% Villas, bungalows, maisons de campagne ,9% +2,9% Appartements, studios ,5% +3,3% Terrains à bâtir 44,7 47, 48,8 +5,1% +3,8% Maisons d habitation ordinaires ,9% +3,7% Villas, bungalows, maisons de campagne ,7% +15,1% Appartements, studios ,6% +2,7% Terrains à bâtir 244, 374,6 436, +53,5% +16,4% Maisons d habitation ordinaires ,8% +3,6% Villas, bungalows, maisons de campagne ,2% +1,2% Appartements, studios ,9% +4,1% Terrains à bâtir 157,8 167,5 165,4 +6,1% 1,3% Maisons d habitation ordinaires ,4% +4,6% Villas, bungalows, maisons de campagne ,4% +3,8% Appartements, studios ,3% 1,2% Terrains à bâtir 169,4 17,9 173,6 +,9% +1,6% Maisons d habitation ordinaires ,1% +5,3% Villas, bungalows, maisons de campagne ,7% +4,2% Appartements, studios ,7% +2,9% Terrains à bâtir 84,7 92,9 95,5 +9,6% +2,9% Maisons d habitation ordinaires ,2% +5,4% Villas, bungalows, maisons de campagne ,3% +5,% Appartements, studios ,8% +3,4% Terrains à bâtir 146,8 159,9 166,9 +8,9% +4,4% Maisons d habitation ordinaires ,5% +5,6% Villas, bungalows, maisons de campagne ,7% +4,4% Appartements, studios ,2% +3,4% Terrains à bâtir 15,1 153,2 15,3 +2,1% 1,9% Maisons d habitation ordinaires ,8% +2,3% Villas, bungalows, maisons de campagne ,5% +1,9% Appartements, studios ,1% +,2% Terrains à bâtir 43,1 47,3 48,7 +9,8% +2,9% Maisons d habitation ordinaires ,5% +4,2% Villas, bungalows, maisons de campagne ,9% +2,5% Appartements, studios ,1% +4,4% Terrains à bâtir 4,5 43,1 43,8 +6,4% +1,7% Maisons d habitation ordinaires ,8% +3,5% Villas, bungalows, maisons de campagne ,6% +1,3% Appartements, studios ,%,6% Terrains à bâtir 112,4 12,2 127,2 +6,9% +5,8% Maisons d habitation ordinaires ,3%,5% Villas, bungalows, maisons de campagne ,7% +2,7% Appartements, studios ,4% +6,9% Terrains à bâtir 32,1 31,4 32, 2,2% +1,8% Maisons d habitation ordinaires ,7% +,5% Villas, bungalows, maisons de campagne ,9% +2,9% Appartements, studios ,6% +4,8% Terrains à bâtir 39,7 4,2 42, +1,3% +4,5%

8 Les provinces les plus chères et les moins chères en 211 Province la plus chère Province la moins chère FLAMANDE Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de campagne Appartements, studios Terrains à bâtir BRABANT FLAMAND BRABANT FLAMAND FLANDRE OCCIDENTALE BRABANT FLAMAND 174 /m² /m² WALLONNE Maisons d habitation ordinaires Villas, bungalows, maisons de campagne Appartements, studios Terrains à bâtir BRABANT WALLON BRABANT WALLON BRABANT WALLON BRABANT WALLON 96 /m² HAINAUT LIÈGE HAINAUT LUXEMBOURG 32 /m² Maisons d habitation : les communes les plus chères et les moins chères Seules sont reprises dans le classement les communes comptant plus de deux ventes au cours de 211. Belgique Communes les plus chères Prix moyen Communes les moins chères Prix moyen 1 IXELLES (264) COLFONTAINE (242) WOLUWE SAINT PIERRE (17) QUIEVRAIN (66) UCCLE (293) BULLANGE (1) WOLUWE SAINT LAMBERT (168) DOUR (165) WATERMAEL BOITSFORT (96) FRAMERIES (223) ETTERBEEK (149) QUAREGNON (187) AUDERGHEM (147) VIROINVAL (55) LASNE (32) ERQUELINNES (96) KRAAINEM (69) BIEVRE (23) SINT MARTENS LATEM (21) CHARLEROI (188) WEZEMBEEK OPPEM (58) CHATELET (323) KNOKKE HEIST (148) MEIX DEVANT VIRTON (26) BRUXELLES (49) BOUSSU (182) SAINT GILLES (179) MERBES LE CHATEAU (4) LA HULPE (39) HENSIES (49) FOREST (163) NEUFCHATEAU (43) RIXENSART (68) FARCIENNES (9) SCHAERBEEK (45) BURG REULAND (17) WEMMEL (93) VRESSE SUR SEMOIS (28) OUD HEVERLEE (31) SERAING (639)

9 Région flamande Communes les plus chères Prix moyen Communes les moins chères Prix moyen 1 KRAAINEM (69) RENAIX (36) SINT MARTENS LATEM (21) MENIN (42) WEZEMBEEK OPPEM (58) MESSINES (14) KNOKKE HEIST (148) HEERS (53) WEMMEL (93) WERVIK (177) OUD HEVERLEE (31) GRAMMONT (36) TERVUREN (86) POPERINGE (157) BOECHOUT (52) HEUVELLAND (53) HOVE (49) ALVERINGEM (41) LINKEBEEK (25) GEETBETS (43) PEPINGEN (17) TONGRES (232) DROGENBOS (34) GINGELOM (67) DE PINTE (25) KLUISBERGEN (52) LOUVAIN (711) LEOPOLDSBURG (77) MEISE (86) AVELGEM (77) HULDENBERG (46) WEVELGEM (24) KAMPENHOUT (5) LEDEGEM (72) RHODE SAINT GENÈSE (81) MEULEBEKE (79) BRASSCHAAT (224) TIRLEMONT (375) HOEILAART (51) LINTER (44) Région wallonne Communes les plus chères Prix moyen Communes les moins chères Prix moyen 1 LASNE (32) COLFONTAINE (242) LA HULPE (39) QUIEVRAIN (66) RIXENSART (68) BULLANGE (1) WATERLOO (8) DOUR (165) OTTIGNIES LOUVAIN LA NEUVE (98) FRAMERIES (223) CHAUMONT GISTOUX (29) QUAREGNON (187) GREZ DOICEAU (41) VIROINVAL (55) CHASTRE (19) ERQUELINNES (96) MONT SAINT GUIBERT (28) BIEVRE (23) BRAINE L ALLEUD (22) CHARLEROI (188) BEAUVECHAIN (35) CHATELET (323) COURT SAINT ETIENNE (52) MEIX DEVANT VIRTON (26) WAVRE (131) BOUSSU (182) BRAINE LE CHATEAU (65) MERBES LE CHATEAU (4) WALHAIN (19) HENSIES (49) SILLY (35) NEUFCHATEAU (43) RAMILLIES (32) FARCIENNES (9) JALHAY (4) BURG REULAND (17) VILLERS LA VILLE (66) VRESSE SUR SEMOIS (28) ARLON (151) SERAING (639) Région de Bruxelles Capitale Communes les plus chères Prix moyen Communes les moins chères Prix moyen 1 IXELLES (264) ANDERLECHT (397) WOLUWE SAINT PIERRE (17) MOLENBEEK SAINT JEAN (142) UCCLE (293) JETTE (153) WOLUWE SAINT LAMBERT (168) GANSHOREN (48) WATERMAEL BOITSFORT (96) BERCHEM SAINTE AGATHE (96)

Les prix de l immobilier continuent leur progression

Les prix de l immobilier continuent leur progression DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 25 aôut 28 Les prix de l immobilier continuent leur progression - chiffres provisoires 28 - Pendant le premier semestre 28,

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

La brique en chiffres

La brique en chiffres Direction générale Statistique et Information économique http://www.statbel.fgov.be La brique en chiffres Chiffres clés de la construction et de l immobilier 2013 Direction générale Statistique et Information

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

PRÉSENTATION DESCRIPTION DES ESPACES SITUATION GÉOGRAPHIQUE HORAIRES ET TARIFS DÉVELOPPEMENT ET IMAGE CONTACT

PRÉSENTATION DESCRIPTION DES ESPACES SITUATION GÉOGRAPHIQUE HORAIRES ET TARIFS DÉVELOPPEMENT ET IMAGE CONTACT PRÉSENTATION DESCRIPTION DES ESPACES SITUATION GÉOGRAPHIQUE HORAIRES ET TARIFS DÉVELOPPEMENT ET IMAGE CONTACT PRÉSENTATION FOR.MED, Boitsfort Medical Center, est intégré au rez-de-chaussée d une construction

Plus en détail

L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2011. Environnement économique instable mais hausse continue de l immobilier

L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2011. Environnement économique instable mais hausse continue de l immobilier NVN CF Conférence de presse du 14.02.2012 L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2011 Environnement économique instable mais hausse continue de l immobilier par Me Gaétan Bleeckx, notaire à

Plus en détail

Présentation de l Immobilière Hendrix

Présentation de l Immobilière Hendrix Présentation de l Immobilière Hendrix HISTORIQUE Création de l agence en 1973 par Monsieur et Madame Roland Hendrix dans la villa familiale dans le domaine d Angoussart à Bierges. Les bureaux sont installés

Plus en détail

L INVENTAIRE DU PATRIMOINE INE IMMOBILIER CULTUREL (IPIC) LE NOUVEL INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE,

L INVENTAIRE DU PATRIMOINE INE IMMOBILIER CULTUREL (IPIC) LE NOUVEL INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE, L INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE, UNE NOUVELLE APPROCHE, UNE MÉTHODOLOGIE PLUS AVANCÉE ANCÉE POUR CET OUVRAGE DE RÉFÉRENCE, ENTIÈREMENT NUMÉRISÉ, QUI DEVIENT COLLABORATIF LE NOUVEL INVENTAIRE DU

Plus en détail

LE COMITE DE TRANSPORT DE L ECOLE EUROPEENNE DE BRUXELLES I REGLEMENT

LE COMITE DE TRANSPORT DE L ECOLE EUROPEENNE DE BRUXELLES I REGLEMENT 1 REGLEMENT 1. Généralités Le Comité de Transport est à la disposition des parents pour les inscriptions et pour tout renseignement au bureau du transport à l école. Le bureau est ouvert tous les jours

Plus en détail

ING Focus Belgian Real Estate

ING Focus Belgian Real Estate ECONOMIC RESEARCH ING Focus Belgian Real Estate February 2014 N Février 2014 Principaux prix moyens 375.000 300.000 225.000 150.000 75.000 0 App. 2012 2013 Maisons Villas Total Source: DGSIE (marché secondaire)

Plus en détail

Tremplin. Les coups de pouce de la Région wallonne pour votre logis. le prêt

Tremplin. Les coups de pouce de la Région wallonne pour votre logis. le prêt Les coups de pouce de la Région wallonne pour votre logis prêt tremplin, eco-prêt, assurance perte de revenus, chèque-travaux, chèque-loyer... le prêt Tremplin Les aides de la Région wallonne «Apportez-moi

Plus en détail

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers)

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) INTRODUCTION Le CNIC lance une enquête chez les copropriétaires d appartements et les syndics professionnels au

Plus en détail

ETUDE SUR LES LOGEMENTS MIS EN VENTE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

ETUDE SUR LES LOGEMENTS MIS EN VENTE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE ETUDE SUR LES LOGEMENTS MIS EN VENTE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE RAPPORT FINAL AVRIL 2007 Sharon Geczynski Sous la direction de Christian Vandermotten POUR LA SOCIETE DU LOGEMENT DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

Plus en détail

FAQ PRECAD PARCELLES

FAQ PRECAD PARCELLES FAQ PRECAD PARCELLES Qu entendons-nous par «arrêtés Precad»?... 2 Dans quel cas faut-il introduire une demande d identifiant(s) parcellaire(s) réservé(s)?... 2 L arrêté est-il d application pour un acte

Plus en détail

AU : CONSEIL D ADMINISTRATION DE : SECRETARIAT

AU : CONSEIL D ADMINISTRATION DE : SECRETARIAT DATE : 19/04/2010 AU : CONSEIL D ADMINISTRATION DE : SECRETARIAT Secrétariat OBJET : CAHIER N 1 DOSSIER INFORMATIF : la mobilité en Région de Bruxelles-Capitale. Eléments d analyse concernant le péage

Plus en détail

ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion.

ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion. ATLAS SOCIO-ECONOMIQUE de la région de Charleroi et du Sud Hainaut www.hainaut-developpement.be www.igretec.com www.notreregion.be Editeur responsable Pierre ROMBAUX Intercommunale pour la Gestion et la

Plus en détail

L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2010. «l immobilier repart?»

L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2010. «l immobilier repart?» Conférence de presse du 08.02.2011 L évolution des prix de l immobilier bruxellois en 2010 «l immobilier repart?» Par Me Gaétan Bleeckx, notaire à Saint-Gilles Président de NVN Et Me Robert Langhendries,

Plus en détail

Présentation de l Immobilière Hendrix

Présentation de l Immobilière Hendrix Présentation de l Immobilière Hendrix HISTORIQUE Création de l agence en 1973 par Monsieur et Madame Roland Hendrix dans la villa familiale dans le domaine d Angoussart à Bierges. Les bureaux sont installés

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

«BASISMOBILITEIT» : FAUT-IL SUIVRE L EXEMPLE FLAMAND ET ASSURER UNE MOBILITE DE BASE EN TRANSPORT EN COMMUN EN WALLONIE?

«BASISMOBILITEIT» : FAUT-IL SUIVRE L EXEMPLE FLAMAND ET ASSURER UNE MOBILITE DE BASE EN TRANSPORT EN COMMUN EN WALLONIE? «BASISMOBILITEIT» : FAUT-IL SUIVRE L EXEMPLE FLAMAND ET ASSURER UNE MOBILITE DE BASE EN TRANSPORT EN COMMUN EN WALLONIE? Véronique Boniver, Delphine Daxhelet et Jean-Marc Lambotte Véronique Boniver, Delphine

Plus en détail

Les finances des CPAS bruxellois. Research

Les finances des CPAS bruxellois. Research Les finances des CPAS bruxellois Research 27 avril 2006 1 Les finances des CPAS bruxellois 1 Méthode 2 Le financement ordinaire 3 Les dépenses courantes 4 La situation financière 5 Les opérations patrimoniales

Plus en détail

Note explicative concernant le tableau récapitulatif des candidats par élection et par circonscription

Note explicative concernant le tableau récapitulatif des candidats par élection et par circonscription 1/14 Note explicative concernant le tableau récapitulatif des par élection et par circonscription PARTIE I. VOTE AUTOMATISE PRESENTATION DES ECRANS pour la Wallonie et la Région de Bruxelles-Capitale (à

Plus en détail

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION SECTEUR DE LA CONSTRUCTION Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments

Plus en détail

Régions et frontières de téléphonie mobile en Belgique et dans l'aire métropolitaine bruxelloise

Régions et frontières de téléphonie mobile en Belgique et dans l'aire métropolitaine bruxelloise www.brusselsstudies.be numéro 42, 4 octobre 2010. ISSN 2031-0293 Vincent Blondel, Gautier Krings, Isabelle Thomas Régions et frontières de téléphonie mobile en Belgique et dans l'aire métropolitaine bruxelloise

Plus en détail

ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek

ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek ANNEXE 1.D Faillites à Schaerbeek Schaerbeek : Faillites au 31 Décembre 2005 (avec l aimable collaboration de la NV Graydon) Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé en 2001 par Etienne Noël, Échevin

Plus en détail

à domicile en Province du Brabant wallon à domicile SOINS &AIDES Province du Brabant wallon - 2008 Brabant wallon la jeune Province

à domicile en Province du Brabant wallon à domicile SOINS &AIDES Province du Brabant wallon - 2008 Brabant wallon la jeune Province à domicile en Province du Brabant wallon COMITE INTERPROVINCIAL DES AFFAIRES SOCIALES DE LA REGION WALLONNE FEDERATION DES CENTRES D ETUDES ET DE DOCUMENTATION SOCIALES SOINS la jeune Province Brabant

Plus en détail

La démographie des entreprises

La démographie des entreprises La démographie des entreprises Fabienne Verduyn Introduction Le présent article procède à une analyse des évolutions démographiques des entreprises belges entre 2001 et. À l image de la démographie classique,

Plus en détail

Construire, acheter ou rénover

Construire, acheter ou rénover Construire, acheter ou rénover Quels seront les frais de TVA ou de droits d enregistrement? Faire construire, acheter ou rénover une habitation représente un important investissement financier. Sans compter

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2014 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS

ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2014 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS ANALYSE DU MARCHÉ IMMOBILIER ANNÉE 2014 PROVINCE DU HAINAUT CHARLEROI/MONS LE 11 FÉVRIER 2015 Compagnie des notaires du Hainaut Maisons du notariat de Charleroi & Mons INTRODUCTION La présente analyse

Plus en détail

FISCALITE COMMUNALE ET CONTRIBUABLES ETTERBEEKOIS

FISCALITE COMMUNALE ET CONTRIBUABLES ETTERBEEKOIS 1. Introduction FISCALITE COMMUNALE ET CONTRIBUABLES ETTERBEEKOIS En Belgique les autorités locales communales sont compétentes pour voter et modifier le montant de certains impôts locaux, comme les centimes

Plus en détail

SCHEMA DU SECTEUR 8 : SERVICES AUX PERSONNES (SaP)

SCHEMA DU SECTEUR 8 : SERVICES AUX PERSONNES (SaP) SCHEMA DU SECTEUR 8 : SERVICES AUX PERSONNES (SaP) 1. TABLEAU GENERAL page 2 Structures (Ordinaire de Plein exercice, Ordinaire en Alternance, Spécialisé) Formes (Technique, Professionnel, Professionnel

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE Année scolaire 2010-2011 PREAMBULE L annuaire statistique de l enseignement secondaire ordinaire en Fédération Wallonie-Bruxelles compte quatre sections traitant les données

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 9/11/2011. Charles Picqué. Plan écoles RBC: résultat de l'appel à projets CRÉATION DE 3.836 PLACES DANS L'ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL

DOSSIER DE PRESSE 9/11/2011. Charles Picqué. Plan écoles RBC: résultat de l'appel à projets CRÉATION DE 3.836 PLACES DANS L'ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL DOSSIER DE PRESSE 9/11/2011 Charles Picqué Plan écoles RBC: résultat de l'appel à projets CRÉATION DE 3.836 PLACES DANS L'ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL 1/ Introduction La Région de Bruxelles-Capitale fait face

Plus en détail

DEVENIR FRANCHISÉ. Vous avez un esprit indépendant et vous voulez construire un avenir solide? Delitraiteur vous offre la solution pour entreprendre.

DEVENIR FRANCHISÉ. Vous avez un esprit indépendant et vous voulez construire un avenir solide? Delitraiteur vous offre la solution pour entreprendre. DEVENIR FRANCHISÉ Vous avez un esprit indépendant et vous voulez construire un avenir solide? Delitraiteur vous offre la solution pour entreprendre. Historique La S.A. Delitraiteur est constituée le 17

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 6 Construction A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

Règlement officiel de l action promotionnelle «Essuie Aquarius»

Règlement officiel de l action promotionnelle «Essuie Aquarius» Règlement officiel de l action promotionnelle «Essuie Aquarius» Clauses générales 1. L'action "Essuie Aquarius" est une action organisée par Coca-Cola Services S.A. (ci-après dénommée "Coca-Cola ). Cette

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS ETRE INDEPENDANT A TITRE COMPLEMENTAIRE Février 2014 TABLE DES MATIERES PAGE I. Qu'est ce qu'un indépendant à titre complémentaire? 2 II. Personnes admises

Plus en détail

Banque nationale de Belgique, Bruxelles

Banque nationale de Belgique, Bruxelles Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée avec mention de la source.

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

PHoto sectorielle 2012 construction

PHoto sectorielle 2012 construction Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments résidentiels et non résidentiels

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 12 Location A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014

L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014 L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014 SOMMAIRE Comportement de l immobilier belge Qui sommes-nous? Structure et méthodologie L investissement immobilier en

Plus en détail

Statistiques. Centrale des crédits aux particuliers - 2010

Statistiques. Centrale des crédits aux particuliers - 2010 Statistiques Centrale des crédits aux particuliers - 2010 Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives

Plus en détail

Médiations asbl. Centre de formation agréé par la Commission Fédérale de Médiation. Nos références

Médiations asbl. Centre de formation agréé par la Commission Fédérale de Médiation. Nos références Médiations asbl Centre de formation agréé par la Commission Fédérale de Médiation Nos références Quelques références 1996-2015 MEDIATIONS asbl accompagne les institutions et forme les personnes dans divers

Plus en détail

DEMANDE de LOCATION. d un LOGEMENT. FONDS du LOGEMENT. de la. REGION de BRUXELLES-CAPITALE s.c.r.l. / / ( ) c.c.

DEMANDE de LOCATION. d un LOGEMENT. FONDS du LOGEMENT. de la. REGION de BRUXELLES-CAPITALE s.c.r.l. / / ( ) c.c. / / ( ) c.c. FONDS du LOGEMENT de la REGION de BRUXELLES-CAPITALE s.c.r.l. DEMANDE de LOCATION d un LOGEMENT doc. : AL.380.2010/1 Siège Social : rue de l Eté, 73 1050 Ixelles Tél. : 02/504.32.11 Fax :

Plus en détail

Liste des services organisant du répit en faveur des aidants proches et des personnes handicapées.

Liste des services organisant du répit en faveur des aidants proches et des personnes handicapées. Liste des services organisant du répit en faveur des aidants proches et des personnes handicapées. Le Volenbulle BRABANT WALLON Nom du service organisant du répit en faveur des aidants proches et des personnes

Plus en détail

CHAMBRE DES NOTAIRES DE LA PROVINCE DU BRABANT WALLON LE MARCHE IMMOBILIER EN BRABANT WALLON. Pour l année 2013

CHAMBRE DES NOTAIRES DE LA PROVINCE DU BRABANT WALLON LE MARCHE IMMOBILIER EN BRABANT WALLON. Pour l année 2013 . CHAMBRE DES NOTAIRES DE LA PROVINCE DU BRABANT WALLON LE MARCHE IMMOBILIER EN BRABANT WALLON Pour l année 2013 1 Notaires en BRABANT WALLON BARRANCO Cathy 1470 Genappe (067) 78.01.99 BOMBEECK Marc 1457

Plus en détail

AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT

AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT LE PAYSAGE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET L ORGANISATION ACADÉMIQUE DES ÉTUDES Le Gouvernement de la Communauté française, Sur la proposition du Ministre de l Enseignement

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

Terrains de bivouac et tentes

Terrains de bivouac et tentes Terrains de bivouac et tentes Terrain de bivouac Votre mouvement de jeunesse cherche un chouette endroit pour y installer un camp? Peut être la Défense est elle en mesure de vous aider. La liste ci dessous

Plus en détail

PROJET-PILOTE AU TEC BRABANT WALLON DE NOUVEAUX VENDEURS

PROJET-PILOTE AU TEC BRABANT WALLON DE NOUVEAUX VENDEURS N 9-12/2014 PROJET-PILOTE AU TEC BRABANT WALLON DE NOUVEAUX VENDEURS TABLE DES MATIÈRES Sur les 4 lignes-pilotes, on valide! Quelques chiffres-clés Les étapes-clés jusqu au GO LIVE Montée en puissance

Plus en détail

AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT

AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT AVANT- PROJET DE DÉCRET DÉFINISSANT LE PAYSAGE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET L ORGANISATION ACADÉMIQUE DES ÉTUDES Le Gouvernement de la Communauté française, Sur la proposition du Ministre de l Enseignement

Plus en détail

31. MINISTERE DE LA REGION WALLONNE Direction générale des Pouvoirs locaux Division des Communes Service Finances et Fiscalité Arrêtés d approbation

31. MINISTERE DE LA REGION WALLONNE Direction générale des Pouvoirs locaux Division des Communes Service Finances et Fiscalité Arrêtés d approbation 31. MINISTERE DE LA REGION WALLONNE Direction générale des Pouvoirs locaux Division des Communes Service Finances et Fiscalité Arrêtés d approbation En application de l article 8 du décret du 1 er avril

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 9 Bureaux d étude A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE

Plus en détail

Immersion 2011-2012 Enseignement secondaire ordinaire

Immersion 2011-2012 Enseignement secondaire ordinaire Province du Brabant Wallon Cycle d'observation autonome Cardinal Mercier chaussée de Mont-Saint- Jean 83-1420 BRAINE- L'ALLEUD 1420 BRAINE-L'ALLEUD D1 1C 02-386 15 11 Athénée royal - Jodoigne Institut

Plus en détail

Sécurité civile Livraisons de matériel 2011

Sécurité civile Livraisons de matériel 2011 Sécurité civile Livraisons de matériel 2011 Types de Matériel Commune (SI) / Unité P.C. Date des réceptions provisoires Groupe électrogène 5 kva Lo Reninge 17/05/2011 Oostkamp 17/05/2011 Kortrijk 17/05/2011

Plus en détail

AIDE FAMILIAL-E / AIDE A DOMICILE

AIDE FAMILIAL-E / AIDE A DOMICILE AIDE FAMILIAL-E / AIDE A DOMICILE Table des matières Enseignement secondaire Aspirant en nursing (5 e 6 e TQ) 2 Aide-familial-e (5 e 6 e P) 5 Aide soignant-e (7 e P) 13 Complément en gériatrie (7 e P)

Plus en détail

Vous cherchez un emploi? Trouvons-le Ensemble

Vous cherchez un emploi? Trouvons-le Ensemble Vous cherchez un emploi? Trouvons-le Ensemble LE VOUS PLUS CHERCHEZ BEAU MÉTIER UN EMPLOI C EST CELUI TROUVONS-LE QUE VOUS ENSEMBLE POUVEZ EXERCER 3 Trouver des offres d emploi p. 3 Rédiger votre CV et

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

MOBISTAR ANTWERPEN HUIDEVETTER

MOBISTAR ANTWERPEN HUIDEVETTER Antwerpen / Anvers MOBISTAR ANTWERPEN HUIDEVETTER MOBISTAR ANTWERPEN MEIR MOBISTAR ANTWERPEN DE KEYSERLEI MOBISTAR CENTER ANTWERPEN ABDIJSTRAAT MOBISTAR MEDIA MARKT CENTURY CENTER NV MOBISTAR CENTER BRASSCHAAT

Plus en détail

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL 1 APERCU HISTORIQUE 1830 : révolution belge indépendance du pays 1831 : La constitution organise l Etat sous forme d une monarchie constitutionnelle

Plus en détail

3. Facilités sportives - Filière la plus susceptible de changements annuels

3. Facilités sportives - Filière la plus susceptible de changements annuels EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT DANS L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE CENTRE PMS LIBRE I VIRTON ANNEE SCOLAIRE 06/07 Nous avons voulu développer ce thème dans un petit document explicatif, ayant remarqué la grande

Plus en détail

I. LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DU C.P.E.O.N.S.

I. LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DU C.P.E.O.N.S. I. LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DU C.P.E.O.N.S. PRÉSIDENTE Mme Annie TAULET Députée provinciale de la Province de Hainaut avenue de Gaulle 102 7000 MONS VICE-PRÉSIDENTS Mme Faouzia HARICHE Échevine de l'instruction

Plus en détail

ueststudy CHASSEUR D'IMMOBILIER

ueststudy CHASSEUR D'IMMOBILIER CHRISTOPHE NIHON ueststudy CHASSEUR D'IMMOBILIER Janvier 2008 L immobilier d appartements neufs à Liège APPARTEMENTS NEUFS À LIÈGENEUFS Edito Un éditorial succinct ne me permettra pas d illustrer par de

Plus en détail

STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010

STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010 STATISTIQUES ANNUELLES DES PROFESSIONNELS DES SOINS DE SANTÉ EN BELGIQUE NOMBRE DE PROFESSIONNELS AU 31/12/2010 ET INFLUX 2010 Bruxelles, août 2011 V 1.0 COLOPHON Groupe de travail Statan: Joseph Borgions,

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION "CONTRÔLE DE LA RECHERCHE ACTIVE D'EMPLOI" Quels chômeurs seront convoqués par l'onem?

FEUILLE D INFORMATION CONTRÔLE DE LA RECHERCHE ACTIVE D'EMPLOI Quels chômeurs seront convoqués par l'onem? FEUILLE D INFORMATION "CONTRÔLE DE LA RECHERCHE ACTIVE D'EMPLOI" Quels chômeurs seront convoqués par l'onem? Tout bénéficiaire d allocations de chômage de moins de 55 ans 1 est en principe susceptible

Plus en détail

POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE)

POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE) COMMUNIQUE DE PRESSE 20-06-2013 POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE) Dans le contexte de choc démographique bruxellois, d accroissement

Plus en détail

09 Migration - Politique d asile

09 Migration - Politique d asile 01 Fiscalité 02 Prévention - Sécurité 03 Lutte contre la pauvreté 04 Environnement - Energie - Climat 05 Mobilité 06 Emploi 07 Santé 08 Logement 09 Migration - Politique d asile 10 Beliris INITIATEUR

Plus en détail

TABLE DES MATIERES I. ENQUÊTE CONCERNANT L UTILISATION ET LA GESTION DES STANDS DE TIR AU SEIN DE LA POLICE INTÉGRÉE 1 1.

TABLE DES MATIERES I. ENQUÊTE CONCERNANT L UTILISATION ET LA GESTION DES STANDS DE TIR AU SEIN DE LA POLICE INTÉGRÉE 1 1. TABLE DES MATIERES I. ENQUÊTE CONCERNANT L UTILISATION ET LA GESTION DES STANDS DE TIR AU SEIN DE LA POLICE INTÉGRÉE 1 1. MISSION 1 2. PROBLÉMATIQUE 1 3. ACTES D ENQUÊTE 1 4. ANALYSE 1 4.1. Contexte général

Plus en détail

Les terrains : une denrée rare en Belgique

Les terrains : une denrée rare en Belgique ECONOMIC RESEARCH ING FOCUS July 1 N Mai 11 ING Focus Belgian Real Estate Les terrains : une denrée rare en Belgique Principaux prix moyens 75,, 5, 15, 75, Appartements Maisons ordinaires Villas, bungalows

Plus en détail

Acheter vos voyages internationaux. en gare, par internet ou par téléphone

Acheter vos voyages internationaux. en gare, par internet ou par téléphone Acheter vos voyages internationaux en gare, par internet ou par téléphone En gare Info Vous souhaitez obtenir des renseignements? Nʼhésitez pas à vous rendre au guichet des gares mentionnées dans cette

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE?

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? DGO4 COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? Notice explicative à l'attention du demandeur (mai 2010) DEPARTEMENT DU LOGEMENT Rue des Brigades d'irlande, 1 5100 NAMUR 081/33.22.55

Plus en détail

LIGNES TRONÇONS - NOEUDS EQUIPES EN TBL 1+

LIGNES TRONÇONS - NOEUDS EQUIPES EN TBL 1+ - 1 - LST - Tome III 1 Annexe LIGNES TRONÇONS - NOEUDS EQUIPES EN TBL 1+ La spécification générale TBL 1+ peut être consultée: sur le site d Infrabel / Accès au Réseau / Sécurité et Réglementation / Réglementation

Plus en détail

Services d'aide et de soins à domicile actifs dans les 19 communes de Bruxelles

Services d'aide et de soins à domicile actifs dans les 19 communes de Bruxelles Services d'aide et de soins à domicile actifs dans les 19 communes de Bruxelles Ce listing reprend les services d'aide et de soins à domicile actifs dans les 19 communes de Bruxelles Cependant, n'hésitez

Plus en détail

Licence de mise à disposition de données géographiques et biologiques numériques par le SPW

Licence de mise à disposition de données géographiques et biologiques numériques par le SPW Cadre réservé à l Administration Date de réception : Demande acceptée : OUI / NON (cachet du service) Licence n Licence de mise à disposition de données géographiques et biologiques numériques par le SPW

Plus en détail

DEMANDE de LOCATION d un LOGEMENT

DEMANDE de LOCATION d un LOGEMENT / / ( ) c.c. FONDS du LOGEMENT de la REGION de BRUXELLES-CAPITALE s.c.r.l. DEMANDE de LOCATION d un LOGEMENT Veuillez joindre à votre demande : 1) Une photocopie recto/verso de la carte d identité ou du

Plus en détail

L AFSCA un service au public

L AFSCA un service au public L AFSCA un service au public CU-COC-809718-CX Editeur responsable: Gil Houins, C.E.O. CA-Botanique, Food Safety Center, Bd du Jardin botanique 55 1000 Bruxelles L AFSCA : un service au public! Organisme

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Service maladies infectieuses dans la population générale ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Situation au 31 décembre ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Ce

Plus en détail

Calendrier du rhétoricien et des évènements d information 2012-2013

Calendrier du rhétoricien et des évènements d information 2012-2013 Version juillet 2012 Calendrier du rhétoricien et des évènements d information 2012-2013 Septembre 2012 A partir du 3 septembre 2012 : Examen d admission aux études de bachelier en sciences de l ingénieur

Plus en détail

UTILISATION TERRAINS DE BIVOUAC MILITAIRES PAR DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE (version Août 14)

UTILISATION TERRAINS DE BIVOUAC MILITAIRES PAR DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE (version Août 14) FLANDRE OCCIDENTALE Oedelem Quartier Ryckevelde Commandement militaire 050/36.62.11 - srtprovcomdwvl@mil.be 2 zones de bivouac Installation par et au frais du demandeur Lange Janweg Kuiperstraat 21 1,10

Plus en détail

Le point sur les jeunes qui bénéficient d'un revenu d'intégration "étudiant"

Le point sur les jeunes qui bénéficient d'un revenu d'intégration étudiant INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be Le point sur les jeunes qui bénéficient d'un

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

PHOtO sectorielle 2012 autres services

PHOtO sectorielle 2012 autres services autres services Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 55 Hébergement 56 Restauration 63 Services d'information 63.9 Autres services d'information 72 Recherche-développement scientifique

Plus en détail

0800 1 1901 Numéro vert de la Région wallonne

0800 1 1901 Numéro vert de la Région wallonne ADMINISTRATION DU LOGEMENT Rue des Brigades d Irlande 1 5100 Jambes Pour toute information complémentaire 0800 1 1901 Numéro vert de la Région wallonne http://www.wallonie.be Médiateur de la Région wallonne

Plus en détail

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national

Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Syndicat Libre de la Fonction Publique Secrétariat national Votre lettre du Vos références Nos références Zaventem - - SLFP-MD-SEPA Date de la poste Objet: Votre demande d affiliation via notre site internet

Plus en détail

Les études d auxiliaire de puériculture en Belgique francophone

Les études d auxiliaire de puériculture en Belgique francophone Les études d auxiliaire de puériculture en Belgique francophone En Belgique, on parle de puéricultrice pour désigner la profession d auxiliaire de puériculture en France. On emploiera ici le terme d auxiliaire

Plus en détail

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Hygea en quelques mots Intercommunale mixte public privé Mission : gestion durable des déchets collecte en porte-à-porte

Plus en détail

Belgique. Allemagne. Bruxelles. 38 Mio juste valeur des immeubles de placement en exploitation en

Belgique. Allemagne. Bruxelles. 38 Mio juste valeur des immeubles de placement en exploitation en 5. Fiches descriptives des immeubles de placement Belgique 728 Mio juste valeur des immeubles de placement en exploitation en Belgique 1 39 + 0 % croissance du portefeuille de logement des seniors en juste

Plus en détail

Associations de fait: validité des audits

Associations de fait: validité des audits Associations de fait: validité des audits En 2011, l AFSCA a adressé un courrier à toutes les associations de fait dont elle avait connaissance pour leur demander de mettre en ordre leur statut administratif

Plus en détail

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance Bienvenue Salon du crédit et de l assurance 19 février 2013 Présentation Crédit hypothécaire 1. Elantis en 2013 2. Bienvenue ELZA 3. Avantages 4. Coming soon 5. Service 5 étoiles Crédit à la consommation

Plus en détail

10,3% 5,0% 5,7% 1,5% 0,4% 2,3% <0,40 0,41-0,80 0,81-1,20 1,21-1,60 1,61-2,00 2,01-2,40 2,41-2,80 >2,80

10,3% 5,0% 5,7% 1,5% 0,4% 2,3% <0,40 0,41-0,80 0,81-1,20 1,21-1,60 1,61-2,00 2,01-2,40 2,41-2,80 >2,80 Fréquence relative des communes Indicateur 1 : Nombre d accidents de la route par km de voirie Définition Rapport entre le nombre d accidents de la route ayant eu lieu durant une période de trois ans et

Plus en détail

LA CARTE D IDENTITE ELECTRONIQUE

LA CARTE D IDENTITE ELECTRONIQUE LA CARTE D IDENTITE ELECTRONIQUE HISTORIQUE Le Conseil des Ministres du 22 novembre 2000 a approuvé une note concernant une infrastructure PKI (Public Key Infrastructure) et l utilisation d une carte d

Plus en détail

Liste des établissements de l'enseignement fondamental en immersion linguistique - Année scolaire 2014-2015

Liste des établissements de l'enseignement fondamental en immersion linguistique - Année scolaire 2014-2015 BRUXELLES-CAPITALE Ecole fond. libre subventionnée Saint-Joseph Boondael Chaussée de Boondael 621 1050 IXELLES Néerlandais BRUXELLES-CAPITALE Ecole n 7 du Bois de la Cambre Avenue du Bois de la Cambre

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DE LOGEMENTS AMELIORABLES?

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DE LOGEMENTS AMELIORABLES? DGO4 DEPARTEMENT DU LOGEMENT Rue des Brigades d'irlande, 1 5100 NAMUR Tél. 081/33.22.56 Fax 081/33.21.08 COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DE LOGEMENTS AMELIORABLES? Notice explicative à l'attention

Plus en détail

Opération Boîtes à KDO 2015 : Septième édition

Opération Boîtes à KDO 2015 : Septième édition 2015 : Septième édition Déjà la septième édition pour cette opération solidaire destinée à faire plaisir à des enfants et des adolescents placés en institution, grâce à la mobilisation de différents publics

Plus en détail

guide des services 2014 Mutualité Socialiste du Brabant L'accès à la santé pour tous!

guide des services 2014 Mutualité Socialiste du Brabant L'accès à la santé pour tous! guide des services 2014 Mutualité Socialiste du Brabant L'accès à la santé pour tous! guide des services Guide d information édité par la Fédération des Mutualités Socialistes du Brabant Éditeur responsable

Plus en détail

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire L épicerie sociale: Un projet d aide alimentaire Le Contexte > Partout en Belgique, un nombre croissant de familles doivent passagèrement ou plus durablement faire face à des soucis matériels ou financiers

Plus en détail

LE BRABANT WALLON : UNE PROVINCE RICHE UNE PAUVRETE IGNOREE

LE BRABANT WALLON : UNE PROVINCE RICHE UNE PAUVRETE IGNOREE LE BRABANT WALLON : UNE PROVINCE RICHE UNE PAUVRETE IGNOREE Le Brabant wallon n est pas la première province qui vient à l esprit quand on parle de pauvreté. Avec un revenu moyen 12% plus élevé que la

Plus en détail