MASTER MENTION ARTS ET CULTURE SPECIALITE EXPERTISE ET MEDIATION CULTURELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MASTER MENTION ARTS ET CULTURE SPECIALITE EXPERTISE ET MEDIATION CULTURELLE"

Transcription

1 Pratique : Conditions d admission : En M1 (1 ère année de master) : - Si vous êtes titulaire ou futur titulaire d une L3 (3 ème année de licence) mention arts plastiques, mention arts du spectacle et audiovisuel, ou équivalent, votre admission en M1 est de plein droit. - Des étudiants titulaires ou futurs titulaires de diplômes équivalents à trois années d études supérieures et/ou à 180 ects (délivrés par un établissement d'enseignement supérieur français ou étranger) dans d autres disciplines peuvent aussi être admis, après examen d un dossier de candidature. En M2 (2 ème année de master) : que vous soyez titulaire ou futur titulaire d un M1 mention arts plastiques, mention arts du spectacle, ou d un DNSAP de 5ème année des Beaux- Arts ou de tout autre diplôme équivalent à quatre années d études supérieures et/ou à 240 ects (délivré par un établissement d'enseignement supérieur français ou étranger), votre admission est prononcée après examen d un dossier de candidature et entretien. A défaut des diplômes requis ou conseillés, le master est accessible à tout étudiant, quelle que soit sa filière, et à tout salarié, pouvant faire valoir un certain nombre d acquis professionnels en rapport avec la formation (VAP Validation des acquis professionnels). L'existence et la pertinence de ces acquis sont évaluées par un jury d'admission lors de l'examen d un dossier de candidature, où la motivation, traduite en termes de projet professionnel, devra apparaître de façon particulièrement convaincante. Le master EMC peut également être délivré totalement ou partiellement par la voie de la VAE (Validation des acquis de l expérience). Candidatures et inscriptions : Les dossiers de candidature sont à retirer sur Internet : à partir de début mars. Attention à la date limite de dépôt du dossier! Inscriptions : A partir de juillet sur Etudiants hors UE : L'attention des ressortissants de certains pays hors UE est attirée sur les modalités particulières qui régissent leur admission (procédure «CEF» sur Campus France : Adresses : Université de Lorraine UFR Sciences humaines et arts Service de la formation / Secrétariat du département arts Ile du Saulcy BP Metz Cedex / ou / Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h. 30 à 12 h. et de 13 h. à 16 h. 30 Formation continue et VAE : Mme M.-J. Goby / / Responsables du master : M. R. Huesca (M1) / M. F. Gimello (M2) / Web du master : Lieu de formation : Campus du Saulcy Ss dir orientation, insertion professionnelle Metz / Màj 01/03/2012 domaine Sciences humaines et sociales domaine Arts, lettres et langues MASTER MENTION ARTS ET CULTURE SPECIALITE EXPERTISE ET MEDIATION CULTURELLE > UFR Sciences humaines et arts - Metz Objectifs : Objectifs pédagogiques : créé en 1995, le Master Professionnel EMC (Expertise & Médiation culturelle) est une formation universitaire publique reconnue au niveau national dans le domaine de la médiation des arts et de la culture, de la production et du management des événements culturels et audiovisuels. Les médiateurs culturels assurent le lien avec les artistes, les oeuvres et le public. Le master a pour objectif de former des responsables de haut niveau dans ce secteur. Trois éléments dominent dans la formation : 1. Savoir de l organisation des espaces culturels Il s agit d apporter aux étudiants toutes les informations - juridiques, administratives, économiques, politiques, historiques - et les outils conceptuels nécessaires à l'appréciation de la justesse de l'action culturelle, dans des contextes déterminés et face à des publics localisés. 2. Méthodologie de l intervention professionnelle Il s agit d une initiation pratique, appuyée par les témoignages et les conseils de professionnels, aux différents savoirfaire nécessaires à la mise en œuvre d'un projet culturel et à l'évaluation de son efficacité. 3. Expertise des pratiques artistiques Il s agit de permettre aux étudiants d'approfondir sa culture artistique, en lui apportant le savoir historique et des études de cas - œuvres, événements, mouvements - utiles à l'identification des critères de qualité artistique d'une action propre pour chaque discipline artistique. Trois grands axes de recherche et d'action culturelle sont privilégiés : 1. Patrimoine > Muséographie et techniques de communication : Initiation aux savoirs fondamentaux de la fonction d animation (histoire du patrimoine, ethnologie) / Initiation aux instruments de valorisation des objets patrimoniaux (muséographie, communication écrite, audiovisuel). 2. Spectacle > Animation et éducation artistique : Organisation du spectacle vivant (théâtre, musique, danse) et de la diffusion cinématographique / Conditions économiques, juridiques, administratives de la production de spectacles / Enjeux esthétiques et éthiques de la médiation artistique. 3. Image > Audiovisuel et multimédias : Maîtrise des outils de communication conventionnels (publication, photographie, affiche) / Réalisation d'outils d'information graphique, écriture de critiques, création de sites Internet, production de films audiovisuels, diffusion télévisuelle

2 Objectifs professionnels : L objectif de la spécialité est de former des médiateurs culturels de niveau «cadres», dont la mission est de mettre en relation les acteurs institutionnels, les partenaires artistiques et les publics. Ces professionnels peuvent exercer leurs fonctions dans l ingénierie culturelle, la direction et la diffusion de spectacles vivants et de programmes culturels (y compris programmes cinéma et TV). A la différence d'un simple "communiquant", un médiateur culturel doit être en mesure d organiser et de mettre en œuvre, dans le respect de la réglementation légale et conventionnelle : - la médiation entre une oeuvre d'art, un spectacle, un produit des industries culturelles (film, livre, disque ) et un public, - l organisation, la supervision de la conception et la direction d'un événement culturel, - le suivi dans l'administration et la gestion d'un projet culturel. Types d emplois : Secteur privé et associatif : - Chargé de mission en service culturel (collectivités locales et territoriales, lieux d'art ) - Responsable des relations avec les publics (théâtre, médiathèque, galerie d'art, musée...) - Secrétaire général / Administrateur d'une structure culturelle - Directeur / Responsable de la programmation d'une structure culturelle - Chargé de la programmation (chaîne de télévision, édition vidéo ) - Programmateur de cinéma, de salle de spectacle - Agent de promotion des artistes / manager - Organisateur d événement culturel saisonnier (festival, saison culturelle, etc.) Fonction publique : - Médiateur culturel - Médiateur du patrimoine / Chargé de mission patrimoine - Directeur de centre culturel (collectivités territoriales) - Directeur de l action culturelle / Directeur des services culturels (villes de + de habitants) - Directeur / Secrétaire général d Alliance française ou de centre culturel français à l étranger - Responsable du service des publics (EPCC, EPA, GIP à caractère culturel ) - Chef de service animation culturelle ville / vie des quartiers / CCAC - Directeur du développement culturel / Chargé de développement culturel - Conseiller culture (théâtre, cinéma, danse, arts plastiques, musique ) - Chef de mission culture Types de structures : Dans la fonction publique et le secteur privé : musées, galeries d art, centres culturels, festivals, services culturels, centres culturels, ambassades, institutions artistiques et culturelles en France et à l'étranger, alliances françaises, «saisons» culturelles, Capitales européennes de la culture, etc. Débouchés : Secteur (cf Nomenclature des spécialités de formation du RNCP Répertoire national des certifications professionnelle : ) : 134g Art et patrimoine ; Art et communication 310m Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion 342p Gestion et mise en valeur des sites, des monuments historiques, des musées Exemples de métiers (cf. ROME Répertoire opérationnel des métiers et des emplois, sur le site du Pôle Emploi : ) : L1302 Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel Directeur / Directrice de festival Directeur / Directrice de production de spectacles Responsable de la programmation audiovisuelle Responsable de la programmation de spectacles Administrateur / Administratrice de théâtre K1802 Développement local Chef de projet de développement local

3 Stage : Obligatoire en M2, S4. Durée : 12 semaines minimum (3 à 6 mois) Calendrier indicatif : - Début de stage : au choix de l étudiant et de la structure d accueil - Fin de stage : au choix dans la limite des 12 semaines minimum Particularités du stage : en situation de responsabilités (niveau cadre du secteur culturel). Rémunéré dès la fin du 2ème mois. En France ou à l étranger. Suivi de stage : Les enseignants qui assurent le suivi des stages assurent en même temps la direction du mémoire. Exemples de structures d accueil : Institutions culturelles nationales (Centre Pompidou, Opéra de Paris, Louvre, Comédie française, TNS, etc.) - Institutions internationales (UNESCO, Conseil de l Europe, Commission Européenne ) Centres dramatiques et chorégraphiques FRAC et lieux régionaux d exposition d art contemporain (Synagogue de Delme, Faux mouvement, etc.) Lieux d expositions frontaliers (Casino du Luxembourg, MUDAM, Centre Pompidou Metz ) Musées Musées spécialisés (sciences et techniques, enfants, patrimoine rural, écomusées...) Festivals Direction des affaires culturelles (DRAC) et services culturels (Conseils généraux, mairies, communautés de communes...) Parcs naturels régionaux Institutions culturelles françaises à l étranger (services culturels des ambassades, Alliances françaises, instituts français.) Chaînes de télévisions nationales Médias de proximité (télévisions locales, réseaux télévisés câblés, etc.) Salles de cinéma Revues de critique d art et de cinéma Etc. Evaluation : rédaction et soutenance d un rapport de stage. L1303 Promotion d'artistes et de spectacles Agent / Agente d'artiste K1206 Intervention socioculturelle Directeur / Directrice de centre culturel Pour savoir précisément ce que sont devenus les anciens diplômés du master : Compétences, savoir-faire : A l issue de la spécialité, le diplômé doit avoir acquis : - une solide culture, notamment en arts (du spectacle, histoire de l art), culture, patrimoine, droit public, gestion et management - des méthodes de travail issues de disciplines connexes (droit, économie, gestion, management), nécessaires pour diriger un projet culturel - d excellentes connaissances du secteur culturel et de ses interlocuteurs (institutions, financements, réseaux, etc.), - une maîtrise de la gestion culturelle, des contraintes juridiques, de la communication culturelle. - un bon niveau en langues étrangères

4 Organisation : En première année de master (M1) : Le M1 est basé sur un tronc d enseignements commun aux trois spécialités de la mention «arts et culture». Il comporte toutefois des unités d enseignement (UE) de spécialisation et d approfondissement, orientées vers la spécialité «expertise et médiation culturelle», développée en M2. En deuxième année de master (M2) : Le M2 développe des enseignements spécifiques à la spécialité «expertise et médiation culturelle» et comporte un stage. Programme des enseignements : MASTER 1 Semestre 1 UEF 11 Esthétique, théories de l art et de la culture (48 h. ; 12 ects) : - Philosophie de l art et histoire des avant-gardes (24 h. cm) - Histoire et sociologie des arts (24 h. cm) UEApp 12 Arts, sociétés et politique (36 h. ; 10 ects) : - Arts et genres (18 h. cm) - Transmission de la culture artistique (18 h. cm) UEMéth Méthodologie (36 h. ; 4 ects) : - Méthodologie (24 h. cm) Outils de spécialisation (au choix, 1 élément parmi 3) : - Arts plastiques (12 h. td) - Projets culturels (12 h. td) - Cinéma et théâtre (12 h. td) UELan 14 Langue : anglais, allemand, espagnol ou italien (24 h. td ; 4 ects) Semestre 2 UEApp 21 Approfondissement 1 (36 h. ; 8 ects) : Au choix, 1 élément parmi 3 : - Cinéma et arts de la scène (36 h. td) - Atelier de recherche et de création en arts plastiques (36 h. td) - Réalisation d un projet culturel (36 h. td) UEApp 22 Approfondissement 2 (24 h. ; 8 ects) : Au choix, 1 élément parmi 2 : - Institutions et politiques des arts plastiques (12 h. td) - Politiques du cinéma (12 h. td) Au choix, 1 élément parmi 2 : - Décentralisation dramatique (12 h. td) - Les usages artistiques d Internet (12 h. td) UEPro 23 Professionnalisation (24 h. ; 6 ects) : - Sociologie des professions artistiques (12 h. td) - Séminaire de recherche 1 (12 h. td) UEMém 24 Mémoire (8 ects) : - Mémoire mixte ou théorique MASTER 2 Semestre 3 UEF 31 Arts, esthétique et industries culturelles (48 h. ; 5 ects) : - Arts et industries culturelles (24 h. cm) - Méthodes de l histoire de l art (12 h. cm) - Esthétique du corps (12 h. cm) UELan 32 Langue vivante appliquée aux arts et à la médiation culturelle (24 h. td ; 4 ects) : UEF 33-2 Histoire et sociologie de l action culturelle (48 h. ; 6 ects) : - Sociologie de l expertise (12 h. cm) - Muséologie, histoire des collections et médiation muséale (18 h. td) - Les politiques culturelles en France depuis 1945 (18 h. td) UEF 34-2 Conception et évaluation d un projet culturel (48 h. ; 3 ects) : - Conception et ingénierie de projets culturels (18 h. td) - Méthodologie de l évaluation des politiques culturelles (12 h. cm) - Partenariats et financements culturels européens (18 h. td) UEF 35-2 Organisation économique et politique des espaces culturels (48 h. ; 5 ects) : - Economie de la culture (12 h. cm) - Gestion et management des établissements culturels (18 h. td) - Droit de la culture et des entreprises culturelles en Europe (18 h. td) UEF 36-2 Outils de la médiation et des échanges culturels (48 h. td ; 3 ects) : - Rencontres avec des professionnels (12 h. td) - Informatique et nouvelles technologies appliquées à la médiation (18 h. td) - Photographie, architecture et urbanisme (18 h. td) UEF 37-2 Expertise et développement culturel (48 h. ; 4 ects) : - Enjeux internationaux et diplomatie culturelle (12 h. cm) - Stratégies patrimoniales et développement local des territoires (18 h. td) - Expertise et transmission de la culture artistique (18 h. td) Semestre 4 UEPro 41 Projet tutoré (24 h. ; 5 ects) : - Projet de communication territoriale (24 h. td) UEPr 42 Atelier de création web (24 h. td ; 5 ects) UEAp 43 De la rhétorique à la communication (36 h. ; 5 ects) : - L argumentation et ses techniques (12 h. td) - Pratiques rédactionnelles (24 h. td) UEPro 44 TER et stage (24 h. ; 15 ects) : - Présentation des carrières et des concours (12 h. cm) - Stage de 5 mois (début mars) - Séminaire de préparation au TER (12 h. td) Laboratoire d accueil : 2L2S-ERASE (Laboratoire lorrain de sciences sociales- Equipe de recherche en anthropologie et sociologie de l expertise) Thèmes de recherche : Économie et sociologie de l action culturelle Sociologie du travail artistique Sociologie de l expertise Transmission de la culture artistique Expertise culturelle Esthétique Création artistique Médiation artistique, médiation culturelle Patrimoine Politiques culturelles - 5 -

Diplôme Universitaire de Technologie INFORMATION-COMMUNICATION. Programme Pédagogique National

Diplôme Universitaire de Technologie INFORMATION-COMMUNICATION. Programme Pédagogique National PPN Information Communication 2013 Diplôme Universitaire de Technologie INFORMATION-COMMUNICATION Programme Pédagogique National option Communication des organisations option Information numérique dans

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre octobre 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Technologie METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET. Programme Pédagogique National

Diplôme Universitaire de Technologie METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET. Programme Pédagogique National Diplôme Universitaire de Technologie METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET Programme Pédagogique National Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche, 2013 Page 1/83 Sommaire 1- Objectifs

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Technologie GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS

Diplôme Universitaire de Technologie GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS PPN DUT GEA 2013 Diplôme Universitaire de Technologie GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS Option Gestion Comptable et Financière Option Gestion des Ressources Humaines Option Gestion et Management

Plus en détail

Ce guide est fait pour vous!

Ce guide est fait pour vous! Nouveaux élèves-ingenieurs de l INSA de Lyon, Ce guide est fait pour vous! Objectifs Vous accompagner dans vos premiers pas à l INSA de Lyon Vous repérer dans les locaux du Premier Cycle Vous informer

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour la recherche dans les écoles d architecture

Une nouvelle ambition pour la recherche dans les écoles d architecture MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Inspection générale des affaires culturelles MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Inspection générale de l administration

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

INFORMATION & COMMUNICATION

INFORMATION & COMMUNICATION INFORMATION & COMMUNICATION FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES, SOCIALES, POLITIQUES ET DE LA COMMUNICATION www.usaintlouis.be FUTUR ÉTUDIANT 2015-2016 SOMMAIRE Que sont les sciences de l information et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'université Paris-Est

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'université Paris-Est Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paris-Est Juillet 2009 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris-Est Juillet 2009

Plus en détail

Législation sur les stages Note de cadrage pédagogique à l Université Paris Descartes

Législation sur les stages Note de cadrage pédagogique à l Université Paris Descartes Législation sur les stages Note de cadrage pédagogique à l Université Paris Descartes Vote de la CFVU du 20 janvier 2015 Sommaire Préambule sur l organisation et la validation des stages en formation initiale

Plus en détail

Service Universitaire d Information, d Orientation et d Insertion professionnelle

Service Universitaire d Information, d Orientation et d Insertion professionnelle Service Universitaire d Information, d Orientation et d Insertion professionnelle SUIO-IP / Secteur Information-Orientation SUIO-IP / Information Orientation / Document réalisé par Chloé DEGOULET / Juillet

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015 BAC+4 1. Introduction Longtemps négligé par les spécialistes, le management événementiel est reconnu aujourd'hui comme une discipline majeure du secteur de la communication. Abondamment utilisé, il permet

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Techniques de commercialisation» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Techniques de commercialisation» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Techniques de commercialisation» Présentation de la formation Le diplôme universitaire de technologie (DUT) Techniques de commercialisation (TC) permet : De former

Plus en détail

Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013. travailler. dans la fonction publique territoriale. Avec le concours de

Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013. travailler. dans la fonction publique territoriale. Avec le concours de Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013 travailler dans la fonction publique territoriale Avec le concours de Les bourses de l emploi des Centres de Gestion www.emploi.fncdg.com Portail national unique sous

Plus en détail

acteurs de la formation de base : se professionnaliser

acteurs de la formation de base : se professionnaliser acteurs de la formation de base : se professionnaliser Guide Pratique professionnalisation agence nationale de lutte contre l illettrisme 1, place de l école BP 7082 69348 Lyon cedex 7 Tél : +33 (0)4 37

Plus en détail

Les échanges entre la France et l EuroPE

Les échanges entre la France et l EuroPE ThéâTre, danse, arts de la rue, marionnettes et cirque Les échanges entre la France et l EuroPE Etude confiée à l Onda par le ministère de la Culture et de la Communication - direction générale de la Création

Plus en détail

L an prochain. Je choisis L UNIVERSITÉ NICE SOPHIA ANTIPOLIS

L an prochain. Je choisis L UNIVERSITÉ NICE SOPHIA ANTIPOLIS L an prochain Je choisis L UNIVERSITÉ NICE SOPHIA ANTIPOLIS EDITO Réussir sa première année à l Université Nice Sophia Antipolis (UNS) Apprendre, se former, acquérir des compétences recherchées, s initier

Plus en détail

Guide pour la mise en œuvre du parcours d éducation artistique et culturelle

Guide pour la mise en œuvre du parcours d éducation artistique et culturelle Guide pour la mise en œuvre du parcours d éducation artistique et culturelle Préambule... p. 2 Construire le parcours d éducation : les principes Principes de conception... p. 6 Principes de mise en œuvre...

Plus en détail

Mise en contexte et étapes de réalisation

Mise en contexte et étapes de réalisation 1 2 Mise en contexte et étapes de réalisation Le Conseil de la culture du Bas- Saint- Laurent a reçu de la Conférence régionale des élus du Bas- Saint- Laurent (CRÉ) et de la Direction régionale du ministère

Plus en détail

MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN

MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN MASTER EN MANAGEMENT 2014-2015 LEADERS DE DEMAIN MARIE-PIERRE FENOLL-TROUSSEAU Marie-Pierre Fenoll-Trousseau est professeur de droit au sein d ESCP Europe. Elle coordonne le département Sciences Juridiques,

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique apprentissage dans la fonction publique hospitalière ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique de l apprentissage dans la fonction hospitalière

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR RAPPORT SUR LES POLITIQUES NATIONALES DE RECHERCHE ET DE FORMATIONS SUPÉRIEURES

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR RAPPORT SUR LES POLITIQUES NATIONALES DE RECHERCHE ET DE FORMATIONS SUPÉRIEURES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2015 RAPPORT SUR LES POLITIQUES NATIONALES DE RECHERCHE ET DE FORMATIONS SUPÉRIEURES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE

Plus en détail

ANR TRANSLIT et COST Transforming Audiences/Transforming Societies. Politiques d éducation aux médias et à l information en France (2013)

ANR TRANSLIT et COST Transforming Audiences/Transforming Societies. Politiques d éducation aux médias et à l information en France (2013) Politiques d éducation aux médias et à l information en France (2013) Expertes: Divina Frau-Meigs, Université Sorbonne Nouvelle Marlene Loicq, Université de Rouen Perrine Boutin Université Sorbonne Nouvelle

Plus en détail

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014 La refondation de l École fait sa rentrée Année scolaire 2013-2014 Dossier de présentation août 2013 Sommaire Édito des ministres Les moyens nouveaux à la rentrée scolaire 2013-2014 (infographie) Les nouveautés

Plus en détail

PRES LA GENERALE ET TECHNOLOGIQUE RENTRÉE TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.fr/lalibrairie

PRES LA GENERALE ET TECHNOLOGIQUE RENTRÉE TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.fr/lalibrairie RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS PRES LA DE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE www.onisep.fr/lalibrairie ministère de l Éducation nationale de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Disciplines rares 16 décembre 2014. Disciplines rares RAPPORT. auprès de la Ministre de l'éducation nationale,

Disciplines rares 16 décembre 2014. Disciplines rares RAPPORT. auprès de la Ministre de l'éducation nationale, Disciplines rares RAPPORT à Madame la Secrétaire d Etat à l'enseignement supérieur et à la Recherche auprès de la Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche Fabienne

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Technologie RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS. Programme Pédagogique National

Diplôme Universitaire de Technologie RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS. Programme Pédagogique National Diplôme Universitaire de Technologie RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS Programme Pédagogique National Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche, 2013 Page 1/85 Sommaire Préambule...3 1. Objectifs

Plus en détail

ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION. Culture et Médias. www.univ-littoral.fr

ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION. Culture et Médias. www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION Culture et Médias www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence IC-Culture et Médias vise à former les futurs acteurs de la société

Plus en détail

Mettre en œuvre la VAE en entreprise

Mettre en œuvre la VAE en entreprise Validation des Acquis de l Expérience Mettre en œuvre la VAE en entreprise Guide pratique Valoriser les compétences professionnelles Et l expérience prend tout son sens! Premier réseau d experts pour la

Plus en détail