Introduction aux documents financiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux documents financiers"

Transcription

1 Introduction aux documents financiers

2 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte de Résultat Comment a-t-elle financé ses investissements et équilibré ses sources de financement? Tableau de Financement

3 Le Compte de Résultat

4 Le Compte de Résultat Les principes de base La structure du Compte de Résultat Actionnaires ( Shareholders) et Parties Prenantes (Stakeholders) Pourquoi le résultat diffère de la variation de trésorerie?

5 Les principes de base Profit (ou Pertes) = Revenus - Coûts Qu est-ce qu un revenu? Qu est-ce qu un coût?

6 Revenu Produit de la vente de biens et de services Chiffre d affaires généré par l exploitation : la raison d être de l entreprise investissant dans l outil industriel

7 Coût Consommation.. liée aux produits vendus.. et liée à la période considérée

8 Consommation. Travail : salaires et coûts salariaux associés Matières premières consommées Immobilier : loyer payé à l investisseur Dettes financières : frais financiers Machines : amortissement

9 . liée aux produits vendus. Ventes : / unité Production : / unité Profit? Perte? Réduction des stocks de produits finis : / unité Perte = = (600)

10 . et liée à la période considérée. Toute consommation générée par un événement intervenant ou une décision prise au cours d une période Peut importe le moment du paiement

11 Structure du Compte de Résultat Les coûts sont répartis en : Coûts d exploitation Coûts financiers Imposition des bénéfices

12 Structure du Compte de Résultat Les coûts d «exploitation» sont les dépenses générées par les opérations (Capitaux Engagés) Les charges «financières» représentent les frais payés aux banquiers, obligataires, etc (dettes financières) Les «bénéfices» sont soumis à l impôt sur les sociétés

13 Du Chiffre d Affaires au Résultat d Exploitation Deux manières de différencier les charges d exploitation : Par destination : dépenses de fabrication (coût de revient des ventes) par rapport aux autres dépenses d exploitation (commerciales, administratives, R&D, distribution) Flux de fonds : dépenses non monétaires (amortissement) ou monétaires

14 Du Chiffre d Affaires au Résultat d Exploitation Ventes (Coût des ventes) Marge Brute (Autres charges d exploitation) Résultat d Exploitation, ou EBIT EBIT = Résultat Avant Frais Financiers et Impôts

15 Du Chiffre d Affaires au Résultat d Exploitation Ventes (Coût des ventes) Marge Brute (Autres charges d exploitation) Résultat d Exploitation, ou EBIT Ventes (Dépenses monétaires d exploitation) Excédent Brut d Exploitation, ou EBITDA (Amortissement) EBIT

16 Du Résultat d Exploitation au Résultat avant Impôts Le Résultat Financier (le «I» de EBIT) représente la rémunération des créanciers financiers Résultat Financier = Produits Financiers - Charges Financières EBIT - I = Résultat avant Impôts (EBT)

17 Du Résultat avant Impôts au Résultat Net Profit ==> Impôt sur les Sociétés Ne pas confondre avec les impôts «d exploitation» Pourcentage du résultat imposable EBT - IS = Résultat Net (RN ou EAT) Taux d impôt (Tis) = IS / EBT EAT = EBT * (1 - Tis)

18 Exemples (2005) Entreprise Lafarge( ) L Oréal( ) Apple($) Ventes (Coût des Ventes) Marge Brute (Autres charges d exploitation) EBIT Résultat Financier EBT (Impôt sur les Sociétés) 15,969 (11,618) 4,351 (2,114) 2,237 (389) 1,848 (424) Résultat Net ou EAT 1,424

19 Exemples (2005) Entreprise Lafarge L Oréal Apple Ventes (Coût des Ventes) Marge Brute (Autres charges d exploitation) EBIT Résultat Financier EBT (Impôt sur les Sociétés) Résultat Net ou EAT 15,969 14,532 (11,618) (4,347) 4,351 10,185 (2,114) (7,910) 2,237 2,275 (389) 104 1,848 2,379 (424) (406) 1,424 1,973

20 Exemples (2005) Entreprise Lafarge L Oréal Apple Ventes (Coût des Ventes) Marge Brute (Autres charges d exploitation) EBIT Résultat Financier EBT (Impôt sur les Sociétés) Résultat Net ou EAT 15,969 (11,618) 14,532 (4,347) 13,931 (9,888) 4,351 (2,114) 10,185 (7,910) 4,043 (2,393) 2,237 (389) 2, , ,848 (424) 2,379 (406) 1,815 (480) 1,424 1,973 1,335

21 Exemples (2005) Ventes Entreprise Lafarge L Oréal Apple (Dépenses monétaires d exploitation) EBE ou EBITDA (Amortissement) EBIT Résultat Financier EBT (Impôt sur les Sociétés) 15,969 (12, 759) 3,210 (973) 2,237 (389) 1,848 (424) 14,532 (11,830) 2,702 (427) 2, ,379 (406) 13,931 (12,102) 1,829 (179) 1, ,815 (480) Résultat Net ou EAT 1,424 1,973 1,335

22 Actionnaires et Parties Prenantes (stakeholders) Résultat Net = CA, net de la rémunération des stakeholders Résultat Net = Résultat attribuable aux actionnaires Le Résultat Net est réparti en : Dividende Mise en Réserves (investissement supplémentaire décidé par les actionnaires)

23 Actionnaires et Parties Prenantes (stakeholders) Investisseurs différents, rémunérations différentes : Stakeholders : rémunération contractuelle Actionnaires : rémunération résiduelle Les actionnaires prennent un risque plus élevé et, donc, attendent une rentabilité plus forte (voir, plus loin, le calcul du coût de capital)

24 Résultat et Trésorerie Il existe des charges non monétaires (amortissement) Certains flux n apparaissent plas dans le compte de résultat (émission d actions, investissements, remboursement de la dette financière, etc Besoin d un document financier qui décrit d une manière structurée l évolution de la trésorerie nette Le Tableau de Financement

25 Le Tableau de Financement

26 Le Tableau de Financement La raison d être du document Financer les investissements L évolution du risque de liquidité Convergence des deux approches Un exemple

27 Pourquoi un 3ème document Le financement des investissements Interne : la qualité de gestion de l entreprise Externe : l appel aux marchés de capitaux Être rentable, une condition nécessaire, mais non suffisante

28 Financer les Investissements Investissements : allocation de ressources, traduction de la stratégie de l entreprise 3 parties : Investissements Ressources internes Ressources externes

29 Financer les Investissements Investissements

30 Financer les Investissements Ressources internes : Cash-Flow d Exploitation Investissements

31 Financer les Investissements Ressources internes : Cash-Flow d Exploitation Investissements Ressources externes : Actionnaires et Créanciers financiers

32 Cash-Flow d Exploitation Le résultat net est une source de trésorerie, mais n est pas de la trésorerie, car : Il existe des coûts non monétaires Il existe un «décalage» entre la comptabilisation et la constatation des flux, le Besoin en Fonds de Roulement

33 Prise en compte des coûts non monétaires Reconstruire le compte de résultat en les retirant, ou les ajouter au résultat net Capacité d AutoFinancement (CAF) ou Cash-Flow (Brut)

34 Exemple (2005) Ventes Entreprise (Dépenses monétaires d exploitation) EBE ou EBITDA (Amortissement) EBIT Résultat Financier EBT (Impôt sur les Sociétés) Lafarge (12.759) (973) (389) (424) Résultat Net ou EAT Lafarge (Cash) (12.759) (389) (424) Cash-Flow, CAF = Ou

35 Prise en compte du «décalage» Trésorerie Nette = FR - BFR (statique) Variation de la TN = FR - BFR (dynamique) Toute augmentation (resp. diminution) du BFR est une consommation (resp. génération) de trésorerie (exemple : crédit-clients)

36 Cash-Flow d Exploitation CFE = CAF - BFR CAF = trésorerie potentiellement générée par les cycles d exploitation BFR = trésorerie additionnelle consommée par le cycle d exploitation Le CFE doit être positif

37 Investissements Investissements nets des cessions réalisées par l entreprise CFE - Investissements = Cash-flow «Disponible» (avant décisions de financement) Free Cash-Flow?

38 Financements Externes Actionnaires : Dividendes Capital : Positif = émission d actions Négatif = rachat d actions Créanciers Financiers Dettes Financières à long terme Trésorerie Nette (Trésorerie - Dfi à CT)

39 Tableau de Financement Résultat Net + Dotation aux Amortissements et Provisions = Capacité d AutoFinancement (CAF) - BFR = Cash-Flow d Exploitation (CFE) - Investissements = Cash-Flow Disponible (CFD) - Dividendes + Capital (>0 ou <0) + Dettes à long terme = Trésorerie Nette

40 Convergence Équilibre dynamique de trésorerie : TN = FR - BFR FR = CP + Dettes LT - IN CP = RN - Dividendes + Capital IN = Investissements - Amortissements

41 Exemple chiffré La société A a généré un résultat net de 800 et a versé un dividende de 300 Ses bilans d ouverture et de fermeture sont donnés dans la diapositive suivante

42 Bilans Années (N-1) et N Actif N - 1 N Passif N - 1 N Immobilisations Brutes Capital Social (Amortissements Cumulés) (1.800) (2.200) Réserves Immos Nettes Capitaux Propres Stocks Dettes Fi. LT Crédit Clients Crédit Fournisseurs Trésorerie Dettes Fi. CT Total Actif Total Passif

43 Évolution de la Trésorerie Nette TN fin (N-1) = = 450 TN fin N = = (50) La Trésorerie Nette s est dégradée de : TN = = (500) Quelle explication?

44 Cash-Flow d Exploitation CFE = CAF - BFR CAF = RN + Amortissement CAF = ( Amortissements cumulés) CAF = BFR (N-1) = = BFR (N) = = BFR = = 300 CFE = = 900

45 Investissement Investissement = Immobilisations Brutes Investissement = = Cash-Flow Disponible = CFE - Invests Cash-Flow Disponible = CFD = (100) Il faut mobiliser 100 auprès des ressources externes

46 Financement Externe Augmentation du capital social de 200, soit Versement d un dividende de 300 Remboursement d une partie de la dette financière long terme de 300, soit en N par rapport à en N- 1 Contribution négative du financement externe à hauteur de , soit (400)

47 Récapitulatif L exploitation a généré potentiellement (CAF), mais réellement 900 ( BFR) L entreprise a investi Le financement externe long terme a consommé 400 La trésorerie nette s est dégradée de : = (500)

48 Tableau de Financement Résultat Net + Amortissement = CAF - BFR = CF d Exploitation - Investissements = CF Disponible - Dividendes + Capital + Dettes Long Terme (300) 900 (1.000) (100) (300) 200 (300) = Trésorerie Nette (500)

49 Microsoft 2005 Résultat Net + Amortissement = CAF - BFR = CF d Exploitation - Investissements = CF Disponible - Dividendes + Capital + Dettes Long Terme = Trésorerie Nette (1.526) (1.019) (36.112) (4.948) 0 (25.474) venant de 60,592

50 Équilibre Dynamique de Trésorerie Le Fonds de Roulement à la fin de l année (N-1) était de , soit À la fin de l année, il représente Bien qu il reste très positif, il s est dégradé de 200 FR = (200) De plus, BFR = Donc, TN = = (500) Quod erat demonstrandum!

51 Conclusions Le cycle d exploitation doit générer de la trésorerie (CFE = CAF - BFR) Il est fondamental de transformer le résultat en trésorerie L entreprise doit financer ses investissements en interne / externe (CFD) Un problème majeur de l entreprise est le financement de sa croissance (organique et externe) Le Tableau de Financement renseigne sur le financement de la croissance et l évolution du risque de liquidité

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Pilotage Financier de de l entreprise

Pilotage Financier de de l entreprise 3 ième séance GFN GFN 106 106 Pilotage Financier de de l entreprise Compte de résultat, formation du profit et SIG Enseignant : Yosra BEJAR Maître de Conférences : TELECOM & Management SudParis Chercheur

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

UER ECONOMIE ET GESTION TRONC COMMUN : ANALYSE FINANCIERE INTRODUCTION À L ANALYSE FINANCIÈRE. Jacques NEFUSSI

UER ECONOMIE ET GESTION TRONC COMMUN : ANALYSE FINANCIERE INTRODUCTION À L ANALYSE FINANCIÈRE. Jacques NEFUSSI I N S T I T U T N A T I O N A L A G R O N O M I Q U E P A R I S - G R I G N O N UER ECONOMIE ET GESTION TRONC COMMUN : ANALYSE FINANCIERE INTRODUCTION À L ANALYSE FINANCIÈRE Jacques NEFUSSI 2006 AVANT-PROPOS

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Introduction à la comptabilité. 26 août 2015

Introduction à la comptabilité. 26 août 2015 Introduction à la comptabilité 26 août 2015 Plan I. Introduction II. Le compte de résultat III. Le besoin en fonds de roulement (BFR) IV. Les actifs non courants V. La dette et les capitaux propres VI.

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

Professionnels. MON business plan

Professionnels. MON business plan Professionnels MON business plan SOMMAIRE 1. MON PROJET...5 Présentation synthétique de mon projet Mes compétences Mes motivations Ma situation familiale et patrimoniale Mes associés 2. MON MARCHÉ...9

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

[ ] u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt. Dossier de financement modélisé

[ ] u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt. Dossier de financement modélisé SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Pack Ratios financiers d'entreprise

Pack Ratios financiers d'entreprise 22/04/2014 1.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK RATIOS FINANCIERS D'ENTREPRISE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.PME-GESTION.FR/ Pack Ratios financiers d'entreprise Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE THÈMES 1. L organisation de la comptabilité dans l entreprise 1.1. La fonction comptable dans l entreprise NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise.

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. MON business plan Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. Ce modèle de business plan, mis à votre disposition par

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

Outil de projections financières Groupe de négoces

Outil de projections financières Groupe de négoces Outil de projections financières Groupe de négoces 1 Pierre Chevallier, Projexium 48 Rue de Condé 69002 Lyon, pierre.chevallier@projexium.com 06 82 56 88 60 Objectifs Métier Création d une activité par

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 Durée : 3 heures Coefficient : 3 Le candidat traitera quatre sujets: Sujet 1 : Traduction Anglais/Français Sujet 2 : Comptabilité

Plus en détail

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros manuel Finance d entreprise 2 e édition L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse Georges Legros DANS LA MÊME COLLECTION Augé B., Naro G., Mini Manuel de Contrôle de gestion, 2011 Augé B.,

Plus en détail

Programme détaillé. FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h)

Programme détaillé. FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Programme détaillé FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe)

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe) Le cash flow 1) Le cash flow brut Le cash flow (Cash Flow Brut, CF ou CFB) est un concept d origine américaine visant à mesurer la capacité d une entreprise à sécréter des fonds (de la monnaie) à partir

Plus en détail

Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier

Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier 1 Fondements de Finance Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Janvier 2012 Préambule Les sociétés par

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

Canevas de l étude de faisabilité

Canevas de l étude de faisabilité Canevas de l étude de faisabilité Comment évaluer un projet? Créer de nouvelles richesses, satisfaire les besoins de consommation et d équipement et créer de l emploi dépend systématiquement de la promotion

Plus en détail

Chapitre I : L analyse statique du bilan

Chapitre I : L analyse statique du bilan Chapitre I : L analyse statique du bilan Toute entreprise se trouve devant l impératif de solvabilité c-à-d d effectuer sans interruption des règlements qui résultent, soit : - d engagements antérieurement

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Objectifs de la session 1. Montrer comment les informations comptables permettent de déterminer les cash flows 2. Comprendre le concept

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entreprises 2004/2005 C.M. : M. Godlewski FINANCE Décisions d investissement en avenir certain Critères de choix d investissement Le critère de la VAN

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

Mise en ordre de l information : le Business plan

Mise en ordre de l information : le Business plan Chapitre 3 Mise en ordre de l information : le Business plan «Les gagnants seront ceux qui restructurent la manière dont l information circule dans leur entreprise.» William H. Gates (dit Bill Gates) L

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

Le Financement des PME et des Start-Up

Le Financement des PME et des Start-Up Le Financement des PME et des Start-Up : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits aux PME Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Petit- Déjeuner des PME et des Start-Up,

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Le coût du capital C H A P I T R E

Le coût du capital C H A P I T R E JOB : mp DIV : 10571 ch04 p. 1 folio : 103 --- 29/8/07 --- 11H4 [ Le coût du capital q Le coût du capital est une notion fondamentale pour les entreprises en matière de politique financière car il est

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Entreprise TEST 24 cours de la brocante 97200 Fort de France Tel : Fax : Email : infos@test-eurl.fr Monsieur Louis

Plus en détail

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux 4/ ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux / 4.3 États financiers sociaux 4.3.1 BILAN Actif (en euros) Actif Immobilisé Immobilisations incorporelles 5 209 299 Participations dans entreprises liées

Plus en détail

Résultats annuels 2008

Résultats annuels 2008 Résultats annuels 2008 M. Dominique LOUIS, Président du Directoire M. Jean-François LOURS, Vice-Président du Directoire M. Gilbert VIDAL, Directeur Financier 12 mars 2009 1 Avertissement Cette présentation

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 1 INTRODUCTION AU COURS RAPPELS COMPTABLES DIAGNOSTIC FINANCIER

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 1 INTRODUCTION AU COURS RAPPELS COMPTABLES DIAGNOSTIC FINANCIER COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 1 INTRODUCTION AU COURS RAPPELS COMPTABLES DIAGNOSTIC FINANCIER SEANCE 1 RAPPELS COMPTABLES ET DIAGNOSTIC FINANCIER Objet de la séance 1: revoir les principaux outils comptables

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise. 17 janvier 2004

La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise. 17 janvier 2004 La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise 17 janvier 2004 1. Distinction stocks et flux 2. Une situation financière 3. Le bilan 4. Le compte

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail