La production de textes au cycle 2 Programmes 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La production de textes au cycle 2 Programmes 2008"

Transcription

1 La production de textes au cycle 2 Programmes 2008 «Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court : rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à l orthographe. Ils sont amenés à utiliser l ordinateur : écriture au clavier, utilisation d un dictionnaire électronique.» Compétences du palier 1 du socle commun : - utiliser ses connaissances pour mieux écrire un texte court - écrire de manière autonome un texte de 5 à 10 lignes. Les tableaux suivants donnent des repères aux équipes pédagogiques pour organiser la progressivité des apprentissages. Seules des connaissances et des compétences nouvelles sont mentionnées dans chaque colonne. Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider Cours préparatoire Cours élémentaire 1 Les apprentissages de la lecture et de l écriture, qu il s agisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair, se renforcent mutuellement tout au long du cycle. Ecriture - Copier un texte très court dans une écriture cursive lisible, sur des lignes, non lettre à lettre mais mot par mot (en prenant appui sur les syllabes qui le composent), en respectant les liaisons entre les lettres, les accents, les espaces entre les mots, les signes de ponctuation, les majuscules. - Écrire sans erreur, sous la dictée, des syllabes, des mots et de courtes phrases dont les graphies ont été étudiées. - Choisir et écrire de manière autonome des mots simples en respectant les correspondances entre lettres et sons. - Concevoir et écrire collectivement avec l aide du maître une phrase simple cohérente, puis plusieurs. - Comparer sa production écrite à un modèle et rectifier ses erreurs. - Produire un travail écrit soigné ; maîtriser son attitude et son geste pour écrire avec aisance ; prendre soin des outils du travail scolaire. Vocabulaire - Utiliser des mots précis pour s exprimer. - Commencer à classer les noms par catégories sémantiques larges (noms de personnes, noms d animaux, noms de choses) ou plus étroites et se référant au monde concret (ex. : noms de fruits). -Trouver un ou des noms appartenant à une catégorie donnée (ex. un nom d arbre, un nom de commerçant). - Trouver un mot de sens opposé pour un adjectif qualificatif ou un verbe d action. - Ranger des mots par ordre alphabétique. Grammaire La phrase : - identifier les phrases d un texte en s appuyant sur la ponctuation (point et majuscule). Les classes de mots : - reconnaître les noms et les verbes et les distinguer des autres mots ; - distinguer le nom et l article qui le précède ; identifier l article ; - approche du pronom : savoir utiliser oralement les pronoms personnels sujets. Les genres et nombres : - repérer et justifier des marques du genre et du nombre : le s du pluriel des noms, le e du féminin de l adjectif, les terminaisons -nt des verbes du 1er groupe au présent de l indicatif. Le verbe : - utiliser à l oral, le présent, le futur et le passé composé. - Copier un court texte (par mots entiers ou groupes de mots) en respectant l orthographe, la ponctuation, les majuscules et en soignant la présentation. - En particulier, copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte en prose ou poème appris en récitation ; réaliser un dessin pour l illustrer. - Écrire sans erreur, sous la dictée, des phrases ou un court texte (5 lignes), préparés ou non, en utilisant ses connaissances orthographiques et grammaticales. - Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes. - Relire sa production et la corriger ; corriger en fonction des indications données un texte copié ou rédigé de manière autonome. - Donner des synonymes (par exemple pour reformuler le sens d un texte ou pour améliorer une expression orale ou écrite). - Trouver un mot de sens opposé pour un adjectif qualificatif, un verbe d action ou pour un nom. - Regrouper des mots par familles ; trouver un ou des mots d une famille donnée. - Commencer à utiliser l ordre alphabétique pour vérifier dans un dictionnaire l écriture d un mot ou en chercher le sens. La phrase : - approche des formes et types de phrase : savoir transposer oralement une phrase affirmative en phrase négative ou interrogative. Les classes de mots : - distinguer selon leur nature : les verbes, les noms, les articles, les pronoms personnels (formes sujet), les adjectifs qualificatifs ; - le nom : distinguer nom propre et nom commun ; - l article : commencer à repérer les articles élidés (l ) et contractés (du, au, aux) ; - manipuler d autres déterminants ; - approche de l adverbe : modifier le sens d un verbe en ajoutant un adverbe. Les fonctions : - dans la phrase simple où l ordre syntaxique régulier sujetverbe est respecté, identifier le verbe et son sujet (sous la forme d un nom propre, d un pronom ou d un groupe nominal) ; 1

2 - Écrire sans erreur des mots appris. - Écrire sans erreur de manière autonome des mots simples en respectant les correspondances entre lettres et sons. - Recopier sans erreur un texte court (2 à 5 lignes). - Commencer à utiliser de manière autonome les marques du genre et du nombre (pluriel du nom, féminin de l adjectif, terminaison -nt des verbes du 1er groupe). - Commencer à utiliser correctement la majuscule (débuts de phrase, noms propres de personne). - approche de la notion de circonstance : savoir répondre oralement aux questions ou? quand? pourquoi? comment? Les genres et nombres : - connaître et appliquer les notions de masculin/féminin, singulier/pluriel ; - connaître et appliquer la règle de l accord du verbe avec son sujet, et, dans le groupe nominal, la règle de l accord entre le déterminant et le nom qu il détermine, entre l adjectif qualificatif et le nom qu il qualifie. Le verbe : - comprendre la correspondance entre les temps verbaux (passé, présent, futur) et les notions d action déjà faite, d action en train de se faire, d action non encore faite ; - identifier le présent, l imparfait, le futur et le passé composé de l indicatif des verbes étudiés ; trouver leur infinitif ; - conjuguer les verbes du 1er groupe, être et avoir, au présent, au futur, au passé composé de l indicatif ; - conjuguer les verbes faire, aller, dire, venir, au présent de l indicatif. Orthographe - Écrire sans erreur, sous la dictée, des phrases ou un court texte (5 lignes), préparés ou non, en utilisant ses connaissances lexicales, orthographiques et grammaticales. - Dans les productions dictées et autonomes :. respecter les correspondances entre lettres et sons,. en particulier, respecter les règles relatives à la valeur des lettres en fonction des voyelles placées à proximité (c/ç, c/qu, g/gu/ge, s/ss),. orthographier sans erreur les mots invariables les plus fréquemment rencontrés ainsi que les mots-outils appris au CP,. marquer l accord entre le sujet et le verbe dans les phrases où l ordre sujet-verbe est respecté,. dans le groupe nominal simple, marquer l accord de l adjectif qualificatif avec le nom qu il qualifie,. orthographier sans erreur les formes conjuguées apprises,. utiliser à bon escient le point, la majuscule, ainsi que la virgule dans le cas de l énumération. TYPOLOGIE DES ERREURS (A partir des productions d écrits des évaluations) Orthographe Syntaxe Structure du texte Lexique - les homophones - les accords sujets / verbes - les accords en nombre - les accords en genre - correspondance graphème / phonème - les accents - pas de majuscule - non respect ou pas de ponctuation - forme négative mal construite - pas de concordance des temps - absence de connecteurs - non phrase - absence d anaphores - beaucoup de répétitions 2

3 PROBLEMATIQUE des deux journées TFL Comment amener les élèves de cycle 2 à produire des textes répondant à des contraintes textuelles et au code écrit? TEXTE NARRATIF ET TEXTE EXPLICATIF Texte narratif Texte explicatif A quoi servent-ils? Il sert à raconter. Il sert à expliquer, informer, faire comprendre, faire savoir. Où les trouve t-on? Romans, nouvelles, fables, faits divers, scénario, Compte rendu d expériences, de recherches ; encyclopédies, dictionnaires.. Qu est-ce que c est? Forme de discours dans laquelle on raconte des événements. Forme de discours dans laquelle l émetteur a la volonté de faire comprendre quelque chose à quelqu un. Il répond à un certain nombre de questions : quoi? pour qui? à qui? pourquoi? Comment le reconnaît-on? Schémas narratifs : ternaire ou quinaire. Présence d une suite d événements qui font partie d une action. Présence de liens logiques de temps (d abord, puis, ensuite, le lendemain ) Présence de temps de récit (passé simple, imparfait, présent de narration, passé composé). Présence de verbes d action. comment? Trois parties : - phase de questionnement / Rappel du problème posé. - phase explicative / L explication s adapte au destinataire. - Phase conclusive. Présence de mots de liaison et présentation des informations dans un ordre logique, chronologique. Vocabulaire précis. Schéma narratif : Si l on part des contes, on pourrait proposer une analyse structurale et applicable à d autres récits : Titre des œuvres Equilibre initial Perturbation Déséquilibre Action réparatrice Rétablissement de l équilibre «La belle au bois dormant» Jalousie d une fée. Arrivée du prince charmant. Levée du sortilège. Bonheur d une princesse et de sa famille. Maléfice, sommeil de cent ans. 3

4 Le texte narratif / Types d écrits : albums, contes, récits, nouvelles, bande dessinée, fables, histoires drôles, Le texte narratif est centré sur un déroulement temporel. Il peut être identifié grâce aux caractéristiques suivantes: présence d'une suite d'événements qui font partie d'une action. présence de liens logiques de temps (ensuite, le lendemain...) présence de temps du récit (en général passé simple, imparfait mais on peut aussi y trouver le présent de narration ou du passé composé) présence de verbes d'action. La situation de communication : Projet de classe, de cycle : Réaliser un album à la manière de. Projet d écriture : Ecrire à la manière de. Quel est le destinataire? Quel est son statut? Ai-je avec lui des relations de pair ou de non-pair? Qui écrit? (énonciateur) Quelles sont les relations entre l énonciateur et le destinataire? Quel est le but de l écrit? Quel est son enjeu? (Qu est-ce qu on risque?) Que veut-on dire exactement? Le produit fini : Quel type d écrit choisir et pourquoi? Comment se présentera t-il? Quel matériel va-t-on utiliser? Support ; outil scripteur Les caractéristiques du texte prévu : Structure de l ensemble : silhouette Parents, Enfants du cycle, de l école. Enfants de la classe, du cycle Ecrire pour être lu avec plaisir. Distraire le lecteur, lui procurer du plaisir de lire. Récit narratif. Album Feuilles de papier Feuilles cartonnées pour la couverture Schéma ternaire ou Schéma quinaire AVANT P E N D A N T APRES état événement dynamique force état initial perturbateur inverse final équilibre 1 provocation action sanction équilibre 2 Grammaire de texte : Le texte est Personnes Temps des verbes Vocabulaire Cohérences à rechercher Il faudra vérifier au niveau des : - Temps des verbes - Connecteurs. - Anaphores. Grammaire de la phrase : dans des aspects les plus fréquents de ce type de texte. Narratif, poétique. 2éme et 3éme pers. du singulier Présent de narration Passé composé Vocabulaire précis. 4

5 Les activités systématiques : Conjugaison : le passé et le présent. Vocabulaire : spécifique. Expansion réduction du groupe nominal. Syntaxe : connecteurs logiques. Accords. Le texte explicatif : Types d écrits : compte rendu d expériences, compte rendu d observations, Les caractéristiques du texte explicatif : présent de vérité générale, mots techniques, passage de la théorie à l exemple (définition puis exemple). La situation de communication : Quel est le destinataire? Enfants du cycle, de l école. Parents,. Qui écrit? (énonciateur) Enfants de la classe, du cycle. Quelles sont les relations entre l énonciateur et le destinataire? Quel est le but de l écrit? Informer les élèves du CM2 sur Informer les lecteurs du journal de l école sur Quel est l enjeu? (Qu est-ce qu on risque?). Produire une documentation claire et précise qui intéresse les lecteurs en les informant. Que veut-on dire exactement? (sujet) Le produit fini Quel type d écrit choisir et pourquoi? Comment se présentera t-il? Quel matériel va-t-on utiliser? Support Outil scripteur Les caractéristiques du texte prévu Structure de l ensemble : silhouette Grammaire de texte Le texte est Personnes Temps des verbes Vocabulaire Cohérences à rechercher Il faudra les vérifier au niveau des : Temps des verbes Connecteurs Grammaire de la phrase : Aspects les plus fréquents de ce type de texte Explicatif descriptif informatif Je on nous il ils elles Imparfait passé composé présent Synonymes des verbes dire et faire Vocabulaire précis Les activités systématiques : Conjugaison : le passé composé et l imparfait. Vocabulaire : Syntaxe : les connecteurs logiques J ai écrit : Sur : Avec : L organisation du compte rendu oui non 5

6 J ai donné un titre J ai donné des sous-titres J ai mis des numéros J ai souligné J ai utilisé des couleurs J ai fait des paragraphes (chronologie de la visite, ) Je suis allé (e) à la ligne souvent J ai fait des schémas J ai mis des illustrations Mon travail est propre et bien présenté UNE DEMARCHE POSSIBLE EN PRODUCTION D ECRITS (d après le parcours TFL Q023) Emergence du projet d écriture - définir la situation de communication [à qui - registre de langue -? quoi? comment?... ) Motivation Sens des apprentissages Bain de lecture - dégager les caractéristiques de l écrit (tris de textes, écrits authentiques) - élaborer les critères d écriture Enrichissement lexical Construction de référents (lexicaux, orthographiques, syntaxiques) Elaboration de la maquette Production du 1 er jet Relecture / Correction - se référer aux différents affichages, au maître Activités décrochées - orthographe - vocabulaire - copie - Production finale - mise en page - Numérisation Evaluation Valorisation - diffusion en fonction de la situation de communication choisie Situations de réinvestissement, transfert, complexification 6

7 UN EXEMPLE : Ecrire la suite d un récit Emergence du projet - présentation du projet - définir la situation de communication : présentation à d autres élèves / classes lire ou raconter spectacle de l école ou autre participation à un concours Motivation Sens des apprentissages Lecture de la situation initiale - de quoi on parle (thème) - de qui (personnages : portrait et désignations) - où, quand - ce qui se passe - style de l auteur : syntaxe, lexique Ecriture 1 er jet - avec / sans contraintes - individuelle / groupes / collective Bain de lecture - dégager les caractéristiques de l écrit (Tris de textes, écrits authentiques) - élaborer les critères d écriture Enrichissement lexical Construction de référents (lexicaux, orthographiques, syntaxiques) Lecture des productions du 1 er jet - échanges - constats des dysfonctionnements - correction Elaboration de la maquette Réécritures / Correction - se référer aux différents affichages, au maître Activités décrochées - orthographe - vocabulaire - copie - 7

8 Production finale - mise en page - numérisation Evaluation Valorisation - diffusion en fonction de la situation de communication choisie Situations de réinvestissement, transfert, complexification Le geste : Tenue de l outil. Copie. La méthodologie : - Attention, concentration. - Anticipation - Respect des consignes - Lisibilité - Elaboration et utilisation des affichages référents et grilles de relecture. - Vérification par relecture. La communication : - Vers un ou des destinataires. - Respect du registre langagier (syntaxe et lexique) et des exigences de présentation du type de texte choisi. Compétences à développer dans l acte de production de textes. L orthographe : - lexique - verbes (accord) - noms (accord) La structure du texte : - emploi d anaphores - emploi de connecteurs - marques typographiques - gestion des temps (passé, présent, futur). TFL Question 23 Fiche d'activité 2 Préparer les élèves à la production d écrits : micro-activités d écriture proposées aux élèves de CP en fonction de leurs compétences et de la période de l année scolaire Micro-activités d écriture proposée aux élèves de CP en fonction de leurs compétences et de la période de l année scolaire Organiser des micro-situations d écriture dirigée permet aux élèves de se doter de savoirs et de savoir-faire, tout en les déchargeant de certaines tâches cognitives complexes. Au 1 er trimestre, on proposera des situations où les élèves utiliseront leurs connaissances antérieures, par exemple : - écrire la comptine des prénoms - écrire une comptine avec les jours de la semaine - encoder un mot (écriture tâtonnée) - écrire le texte du trombinoscope de la classe : se présenter aux autres - écrire à partir de structures simples : j aime/je n aime pas - écrire un poème vers par vers - écrire des listes à partir d imagiers (cartable, trousse, aliments, animaux, petits bonheurs, petites peurs ) - écrire des légendes d images ou photos - construire le texte du cahier de correspondance destiné au parent (dictée à l adulte) - écrire à partir d un modèle de structure répétitive - continuer ce qui est déjà écrit (suite d album par exemple) - faire parler un personnage présent sur une illustration dont le texte ne parle pas 8

9 - écrire des devinettes à partir d un modèle Au 2 ème trimestre, les élèves travailleront davantage l autonomie de l écriture et la structuration du texte (cohérence, temps, logique) - inventer des noms d animaux imaginaires à partir de différentes syllabes (voir l album Gruffalo), ou à partir de la combinaison de deux noms d animaux (ex : élégre combinaison de éléphant et tigre) - légender la photo d un documentaire - inventer des recettes - écrire un écrit (ex : écrire le faire-part de sa naissance, écrire une invitation) - écrire le journal le journal de bord d une activité de classe ou d une sortie - écrire des phrases à partir de deux mots donnés - recomposer un mot à partir de syllabes données - écrire des phrases à partir d un tableau de mots et de jokers - écrire un poème à la manière de Au 3 ème trimestre, les élèves pourront réaliser des tâches d écriture plus complexes, alliant orthographe et syntaxe : - compléter des bulles de BD - transformer des textes (ex : masculin/féminin, récit/poésie ) - écrire des lettres - organiser un jeu de piste (chaque groupe d enfants de la classe cache un objet dans l école et écrit le message qui permettra à un autre groupe de le trouver) - créer des jeux de lecture (loto, jeu de l oie, mots croisés ) - inventer une histoire à partir de 3 images (début, milieu, fin) - écrire une fiche technique (bricolages divers) Références bibliographiques : - Pour créer des animaux imaginaires : Donaldson J., Scheffler A. (2002). Gruffalo. Paris : Gallimard. - Albums à structure répétitive : Boujon Claude (1985). Bon appétit Monsieur Lapin. Paris : Ecole des loisirs. Waddell Marin (1993). Bébés chouettes. Paris : Ecole des loisirs. Ramos Mario (2001). C est moi le plus fort. Paris : Pastel. Pennart Georges (2001). Le loup sentimental. Paris : Ecole des loisirs. Production d un groupe d enseignants de l Académie de Strasbourg, sous la direction d Anne Triby et de Caroline Viriot-Goeldel TFL Question 23 Fiche d'activité 3 Une démarche : le chantier d écriture 1. Un bain de lecture, histoire de mettre en appétit Pour donner à l enfant l envie de lire et d écrire et lui fournir les repères nécessaires pour les lancer dans la production d écrits. On pourra commencer par un bain de lecture. On veillera à varier les situations de lecture, à proposer des situations inductrices de l écrit (lectures exploitées dans la classe, BCD, lectures par l adulte, mise en réseaux ) voir réponse 19.1) 2. Faire naître le projet Faire naître un projet d écriture, c est choisir l objet de l écrit à produire, et surtout son destinataire : "Ecrire prend un sens quand on écrit à quelqu un et encore plus quand on écrit pour quelqu un. L écriture change de statut quand elle devient objet d échange entre deux sujets. Et la relation entre les partenaires de l échange est affectée. Ne pas permettre à l enfant de découvrir, dès le début, cette dimension de l écriture à travers sa pratique, c est en occulter un caractère culturel essentiel. L écriture se révèle au contraire, avec ses multiples possibilités de jeux et avec ses multiples règles dès lors qu on la pratique en situation. Les règles seront découvertes, puis intégrées peu à peu. " (Gavignon & al., p. 116) Il s agira ensuite de se mettre d accord sur le message à transmettre. 3. Planifier l écrit par la langue orale Maintenant que l on sait ce que l on va écrire et à qui, reste à savoir comment! On n écrit pas de la même 9

10 façon un récit, une lettre ou une recette! Il s agit désormais : d inventer le texte de décider de la chronologie des événements du texte (s il est narratif) de rechercher les structures textuelles adaptées de constituer un référentiel (lexique, structures syntaxiques) On peut explorer différentes modalités pour travailler l oral dans la classe : classe entière, petits groupes pour l appropriation individuelle avec l adulte, binômes, tutorat 4. la phase d écriture du projet A. le 1 er jet Plusieurs modalités sont possibles selon les compétences des élèves : dictée à l adulte (voir fiche outil : dictée à l adulte) écriture tâtonnée ou inventée (voir fiche outil : le cahier à histoires) écriture à l aide de référentiels B. la validation du 1 er jet : stratégie - La validation passe par la lecture du texte tel qu il a été écrit à toute la classe. Si la communication ne fonctionne pas, il faut retravailler le texte. C est le moment où l élève va pouvoir parler de sa production, s interroger sur son écrit, se poser des questions sur l écriture : comment je fais? qu est-ce que je veux dire? comment je m y prends pour le dire? comment me faire comprendre? - Si besoin, l enseignant proposera un retour à des textes de référence (Pour transformer un conte français en conte africain, on relira par exemple un conte africain). - Dans la classe, il est important de donner les outils linguistiques qui permettront à l enfant d entrer dans les différentes stratégies de réécriture (le savoir et savoir-faire). On pourra par exemple proposer une exploration des référentiels à l oral en groupe-classe pour favoriser les interactions et l émulation de tous les élèves (voir fiche activité : le jeu de cartes) pour dégager des structures langagières et se faire comprendre des autres pour trouver l orthographe d un mot pour construire une mémoire collective C. le 2 ème jet: la réécriture stratégies Elles sont au nombre de quatre : ajouter supprimer remplacer déplacer Ces différentes stratégies permettront les corrections syntaxiques et orthographiques. D. le 3 ème jet : la mise au propre l enfant réécrit sa production sur un support attrayant (boîte, dépliant, tableau, carnet, album ) 5. la communication - présenter sa production au destinataire. (voir fiche activité : écrire un récit et voir fiche activité : écrire des devinettes à partir d un album). Bibliographie : Gavignon V., Scheidhauer M.-L., Wang-Genh Cocagne B. (2002). Le secret de la lecture, une démarche d apprentissage de la lecture et de l écriture au CP. Strasbourg : CRDP. Production d un groupe d enseignants de l Académie de Strasbourg, sous la direction d Anne Triby et de Caroline Viriot-Goeldel 10

11 TFL Question 23 Fiche d'activité 4 Au cycle 2, faire prendre conscience des caractéristiques et des contraintes de l écrit au moyen de la dictée à l adulte Début CP, la capacité de dicter à l adulte doit être installée, l enfant peut parler la "langue qu'on écrit ". La dictée à l adulte doit cependant être poursuivie durant l année car " la production, au CP comme en maternelle, demande une forte assistance pour nombre d'élèves tout au long de l'année. Mobilisant la dimension textuelle de l'écrit, la dictée à l'adulte est une des techniques les plus fécondes. L'activité est génératrice de progrès si elle permet un engagement réel des enfants ; il importe donc que le groupe soit réduit autour du maître. La constitution de groupes restreints est donc très facilitante pour cette activité essentielle ". "Les comptes rendus d'activités, la synthèse d'une " leçon " sont d'excellentes occasions de dictées à l'adulte ; ces situations peuvent donner lieu à différenciation, les plus avancés se lançant seuls (sous la surveillance de l'assistant d'éducation par exemple) dans l'écriture de tout ou partie d'un texte sur lequel l'accord peut être recherché collectivement pendant que les autres travaillent avec le maître ". Ministère de l Education Nationale (2002). Lire au CP, Repérer les difficultés pour mieux agir, Fiche E6, p.46, CNDP. Constat Au début du CP, malhabile à tracer les lettres, ignorant les correspondances grapho-phonémiques, l enfant n est pas en mesure de transcrire seul sa pensée. C est l adulte qui, en le déchargeant de ces difficultés, va lui permettre de s exprimer également par écrit. L adulte, qui écrit le discours, ne doit pas perdre de vue les enjeux cognitifs de cette activité qui ne doit être que transitoire, l objectif final, formulé clairement, étant l autonomie de rédaction de l élève. D où la nécessité, pour ce médiateur qu est l enseignant, de ne pas se substituer à l enfant. Les enjeux La dictée à l adulte est l occasion d une exploration de la langue orale et écrite. Elle permet à l enfant de s interroger, et petit à petit de prendre conscience : de la segmentation du discours en mots que le texte doit être compris sans ambiguïté par un lecteur éloigné dans le temps et l espace qu un texte se construit progressivement, tant dans sa formulation que son organisation logique et chronologique que l écriture nécessite des retours en arrière, des corrections, des ajouts, des retraits, des améliorations, des déplacements. Dans les activités proposées, l élève effectue des apprentissages qui vont donner sens et efficacité aux exercices progressifs à travers lesquels on leur fait découvrir le code grapho-phonétique L activité de l adulte Formuler l objectif de production d écrit élève s implique dans le projet d écriture Graphier un texte dicté élève voit un écrit en cours de production Inciter et aider l élève à changer de registre de langage l élève énonce un texte susceptible d être rédigé abandonnant progressivement l utilisation de tournures de l oral pour adopter celles de l écrit : il fait des phrases complètes et correctes Ecrire sous la dictée l élève prend conscience des contraintes de l écriture : lenteur par rapport au rythme de la parole, segmentations, orthographe. 11

12 Relire à haute voix l élève perçoit le sens de l écrit et vérifie son adéquation aux objectifs fixés L élève met en œuvre des capacités par le biais d activités : CAPACITES ACTIVITES Passer d une énonciation orale à une énonciation écrite Prendre en compte les contraintes textuelles de l écrit Ordonner les éléments d un texte pour qu il soit cohérent Dicter à l adulte en ralentissant le débit Construire des phrases structurées Remettre en ordre des images séquentielles Reconstituer un texte découpé en phrases Le DVD Parole, langage et apprentissages à l école maternelle édité par le Ministère de l Education Nationale contient deux exemples de séances de dictées à l adulte (séances 13 et 14). Fiche réalisée par un groupe d enseignantes de l Académie de Strasbourg sous la direction d Anne Triby et de Caroline Viriot- Goeldel TFL Question 23 Fiche d'activité 5 Préparer les élèves à la production d écrits : Doter les élèves de références au moyen d un bain de lecture Le " bain de lecture " est une des premières phases du chantier d écriture. Il consiste à doter les élèves de repères et de construire avec eux un référentiel pour se lancer dans la production d écrit. Au fur et à mesure, les élèves se détacheront des modèles observés pour gagner en autonomie. Différents genres de textes peuvent faire l objet d un " bain de lecture " : - Recettes de cuisine, grimoire de sorcière - Devinettes - Charades - Récits divers - Affiches - Cartons d invitation - Fiches techniques Voici un exemple de ce que pourrait être le bain de lecture préparant l écriture de lettres en classe de CP. Bain de lecture sur le thème de la lettre L adulte, aidé éventuellement d un collègue ou d un assistant d éducation, lit de multiples lettres et demande alors aux enfants de retrouver : - soit l expéditeur (" Qui a écrit cette lettre? ") - soit le destinataire (" À qui est-elle destinée? " ) 1. Prolongement en BCD Le jeu peut être prolongé à la BCD, par une recherche dans des albums. La maîtresse aura trié auparavant quelques albums dans lesquels ce type d écrit apparaît et demandera alors aux enfants de le retrouver. L enfant devra alors pouvoir dire à quoi sert la lettre dans la situation décrite, à qui elle est adressée, par qui elle a été rédigée. 2. Mise en place du référentiel De retour en classe, les lettres sont affichées au tableau, ce qui permet, par comparaison, d en dégager la structure : date, formule de début, corps, formule de politesse finale et 12

13 signature. La maîtresse établit alors avec les élèves un " référentiel " qui restera, pour mémoire, affiché en classe. C est ce même référentiel qui sera utilisé comme aide à l écriture, ultérieurement, lorsque les enfants devront eux-mêmes produire. 3. Application directe Une fois les aides mises en place, les enfants sont amenés à appliquer leurs nouvelles connaissances dans un exercice individuel : replacer sur une lettre des étiquettes correspondant aux formules dégagées. Paul Gros bisous Je suis Lundi 3 décembre Chère Marie 4. Production collective En dictée à l adulte, écrire une lettre, par exemple dans le cadre d une correspondance scolaire, en intégrant les structures dégagées précédemment. 5. Production individuelle Il s agit cette fois d écrire seul, une lettre, carte postale ou invitation, en utilisant le référentiel. Production d un groupe d enseignantes de l Académie de Strasbourg, sous la direction d Anne Triby et de Caroline Viriot-Goeldel TFL Question pédagogique 45 Faut-il travailler particulièrement sur les mots d articulation dans un texte? La compréhension des textes : les connecteurs Il faut travailler sur les mots d articulation que l on appelle encore connecteurs dans un texte pour une meilleure compréhension du texte à la lecture de ce dernier et d autre part pour organiser rigoureusement un texte à l écrit. En lecture, les connecteurs sont des mots qui relient deux événements entre eux ; ils peuvent être utilisés pour unir deux propositions ou deux phrases. Si certains connecteurs sont facilement compris par les élèves, ils peuvent par contre, dans plusieurs situations, leur causer des problèmes. Par exemple, face à une phrase comme : «Patrice est revenu de l école après Marie», certains lecteurs pourront penser que Patrice est revenu le premier, car il est mentionné avant Marie dans la phrase. Par conséquent, une attention particulière doit être portée aux connecteurs dans le cadre de la compréhension en lecture. Rappelons la classification suivante des connecteurs : - Conjonction : et, aussi - Disjonction : ou - Exclusion : sauf, excepté que. - Temps : avant, après. - Lieu : devant, au-dessus de - Cause: parce que, en raison de - Comparaison : comme, ainsi que - Contraste : contrairement à - Opposition : malgré, bien que - Concession : bien que - Conséquence : de manière à, à tel point que. - But : pour, afin que - Condition : si, à moins que - Manière : comme. Les connecteurs peuvent être soit explicites, soit implicites, comme le montrent les phrases suivantes : - Marie a mal au ventre parce qu elle a mangé trop de glaces. (le connecteur est explicite) - Marie a mal au ventre. Elle a mangé trop de glaces. (le connecteur est implicite) Les connecteurs implicites sont plus difficilement compris par les élèves que les connecteurs explicites. Lorsque le lecteur doit inférer un connecteur, il doit consacrer une partie de son énergie à cette tâche. On sait, de plus, que les connecteurs de cause sont loin d être maîtrisés au primaire. En effet, les relations de cause-effet sousentendent habituellement des connaissances qui ne sont pas courantes chez les élèves de primaire. Ils sont, par ailleurs, souvent implicites dans les textes, ce qui ne facilite pas leur compréhension. En conclusion, on estime qu il convient de travailler sur les mots d articulation, d une part en lecture afin d améliorer la compréhension des textes et d autre part en production d écrit afin d organiser la cohésion des 13

14 textes. Marie-Claude HUBERT, enseignante IUFM de Caen (2003) TFL Question pédagogique 43 Certains élèves font des confusions dans les références aux personnages lors de leurs lectures ou dans leurs écrits, comment les aider? Découvrir les personnages dans les albums On sait effectivement que les inférences anaphoriques (différentes façons de nommer les personnages) sont facteurs d entraves à la lecture pour un grand nombre d élèves (voir le rapport de l ONL de 2001). Il faut donc les préparer très tôt à la recherche de ces dénominations. Si ce travail est réalisé régulièrement lors de différentes lectures, et si le concept d anaphores est compris, les élèves le manipuleront d autant mieux à l écrit. En maternelle et début de CP le travail sera collectif, animé par l enseignant et la réalisation collective écrite par l enseignant. A partir de la fin du cycle 2 (fin de CP et CE1) et au cycle 3 les élèves travailleront de façon personnelle (et quelquefois collective) sur un carnet (ou cahier) appelé par exemple «Les personnages de mes lectures» ou «Qui est je?, qui est tu?, qui est elle?. Ce travail est directement lié à la conjugaison et à la grammaire (connaissance des pronoms personnels de façon implicite en cycles 1 et 2 et explicite au cycle 3-) Pour aborder ces notions on aura recours aux albums de littérature de jeunesse car c est dans ces écrits que l on trouvera le plus d anaphores et que l illustration pourra aider les élèves à mieux découvrir les personnages auxquels il est fait référence. Si l école n est pas pourvue d une BCD, les albums peuvent être empruntés dans la bibliothèque municipale du quartier. Les albums de fiction sont souvent plus riches en anaphores mais on veillera à présenter également le travail à partir de documentaires. Arlette WEBER, Conseillère pédagogique (2002) CARNET DE LECTURE C est un outil de réaction aux textes lus, pour noter ses réactions personnelles, ses questions et ses réflexions. Ce qu il est pour l élève Ce qu il ne doit pas être - Garder une trace de ses lectures, de ses réactions aux - Un passage obligé après chaque lecture. textes lus. - Un recueil de fiches de lecture. - Servir de support à la mémoire dans des situations de - Un travail scolaire corrigé et / ou évalué. débats en classe. - Y prendre appui pour conseiller une lecture à un camarade. Pour que le carnet de lectures personnelles soit un outil agréable à utiliser pour l élève, ce dernier doit être aidé, au moins au démarrage. Comment le mettre en place? A la suite de la découverte d une œuvre littéraire en classe, élaborer avec les élèves la liste des éléments constitutifs du carnet de lecture. Les incontournables : titre, auteur, éditeur, illustrateur, genre. Possibilité de noter, au dos du carnet, le titre des œuvres lues, le nom des auteurs et les dates. Les activités possibles : Carte d un personnage : - qui il est, ce qu il fait, ses relations, ce qui le rend intéressant, Mots merveilleux : - mots nouveaux, agréables, Acrostiche : lettres du titre ou du héros en verticale et noms, verbes, adjectifs qui qualifient les impressions de lecture OU noms, verbes, adjectifs du livre. Partie spéciale : - recopier une phrase, un court passage, qui plait, qui amuse ou qui attriste - recopier l incipit, l excipit, Date de lecture Séquence : - si c est important, se souvenir de l ordre des événements, Images : - dessiner une image qui est venue en tête lors de Ce que je peux faire dans mon carnet de lecture Coller ce schéma à la dernière page du carnet de lecture Photocopie de la couverture, de Mise en réseau : - les liens que je fais avec d autres livres que j ai lus, Critique : - mes impressions de lecture, mon interprétation,... - peut être écrite sous forme d inventaire : j ai aimé, je n ai pas aimé Moi et le livre : - lien avec ma propre expérience. Des passages qui m ont fait peur, qui m ont évoqué des souvenirs, 14

15 Différentes formules pour aider au démarrage : Questions que peuvent se poser les élèves : - je pense que, - je me demande si - je me demande pourquoi - j ai remarqué que - je comprends maintenant pourquoi - je n avais jamais pensé - j ai été surpris - je ne comprends pas - cela me fait penser à - Quand écrire? Quand tu veux, après une lecture intégrale ; après un chapitre.. Le carnet est-il privé? Non, ce n est pas un carnet intime, tu peux le partager avec tes camarades, Et les fautes? Il faut faire de ton mieux et t appliquer, pour que les autres puissent comprendre ; aide-toi des référents (adulte, affiches dans la classe, dictionnaire, ). Le carnet de lecture relève plus de la prise de notes que de la note de synthèse. L élève peut revenir sur ses écrits, raturer, faire des ajouts, c est un carnet que l on améliore, à qui l on donne vie au fur et à mesure de ses rencontres en lectures. BIBLIOGRAPHIE Programmes Documents ressources. «Former des enfants producteurs de textes» Groupe de recherche d Ecouen Hachette «Enseigner le français à l école» Carole Tisset et Renée Léon Hachette «Objectif écrire» troisième édition Claudine Garcia-Debanc Liliane Planes Christiane Roger SCEREN CRDP Languedoc-Roussillon «S engager dans l écrit» Cycle 2 Collection Outils pour les cycles SCEREN CRDP Champagne Ardenne Des albums : «Marcel le rêveur» Anthony BROWNE Kaléidoscope «J aime la galette» Martine BOURRE Pirouette Didier «Léo» Robert Kraus et José Aruego Ecole des loisirs. «Le petit chaperon rouge» Rascal Pastel «L Afrique de Zigomar» Philippe Corentin Ecole des loisirs «Je suis revenu!» Geoffroy de Pennart kaléidoscope «Le loup est revenu!» Geoffroy de Pennart kaléidoscope «Le déjeuner des loups» Geoffroy de Pennart kaléidoscope «Chapeau rond rouge» Geoffroy de Pennart kaléidoscope «Le loup sentimental» Geoffroy de Pennart kaléidoscope WEBOGRAPHIE 15

16 a.camenisch.free.fr/pe2/lecture/biblio_ecrire.htm pagelibre/ lib/produits/pdt116_extrait.htm lib/produits/pdt116_extrait3.htm article.php3?id_article=499 16

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Plan 1 Constats et rappels 2 Objectifs 3 Rappels des textes officiels 4 Présentation de la typologie et

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

- préparation à l étude des sons et des graphies. - Développer une sensibilité Phonologique -Repérer à l oral des sons identiques et différents.

- préparation à l étude des sons et des graphies. - Développer une sensibilité Phonologique -Repérer à l oral des sons identiques et différents. Les alphas S1 A la bibliothèque S2 A la bibliothèque (2) TAOKI ET COMPAGNIE Période 1 Compétences visées Exercices Manipulation du code Grammaire Expression orale Expression écrite - S appuyer sur les

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Livret de connaissances et de compétences CP - CE1

Livret de connaissances et de compétences CP - CE1 Proposition de livret de compétences - Nom Prénom Date de naissance Ecole Livret de connaissances et de compétences - FRANCAIS Langage oral Prononcer les sons et les mots avec exactitude Respecter l'organisation

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 La production d écrits Programmation Cycle 3 École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 Production d'écrits Programmation Cycle 3 1 Conférence pédagogique / Stage École Trois Fontaines Dambenois,

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

PRODUIRE DE L ECRIT AU CYCLE 2

PRODUIRE DE L ECRIT AU CYCLE 2 1 PRODUIRE DE L ECRIT AU CYCLE 2 SOMMAIRE Principes et démarche p.2 Des situations catégorisées p.4 La révision de textes p.5 Analyse de productions p.6 Programmes 2008 Repères de progressivité p.9 Evaluer

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse ACTIVITE en 4 ou 5 séances + 1 séance décrochée Objectif : Écrire un texte narratif d'une dizaine de lignes pour les

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 APPRENDRE À COPIER À L ÉCOLE PRIMAIRE Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 Viviane Bouysse : La copie est à travailler pour que les élèves ne copient plus lettre à lettre, mais travaillent

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

Ecrire un prospectus publicitaire

Ecrire un prospectus publicitaire Ecrire un prospectus publicitaire Ceci retrace ce qui fut fait dans une classe de CE1, en début d année scolaire, période riche de prospectus. Les premières séances s orientèrent sur la lecture de prospectus.

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS

LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS 1. Découverte de l objet-livre 2. Anticiper et rappeler 3. Travail sur les illustrations/lecture d images 4. Dictée à l adulte à partir des

Plus en détail

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage Apprentissage en graphisme Introduction Recherche Activités motrices

Plus en détail

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle éduscol Ressources pour l'école primaire Ressources pour l'école primaire Le langage oral dans les APC à l'école maternelle Fiches d'accompagnement, enseignant-chercheur à l'université de Toulouse II Le

Plus en détail

Enseigner la compréhension au Ce1. Rendre les stratégies explicites

Enseigner la compréhension au Ce1. Rendre les stratégies explicites Enseigner la compréhension au Ce1 Rendre les stratégies explicites Instructions officielles Le niveau attendu en début de CE1 les composantes de l acte de lire Ecole Paul Claudel sept 2012 Questions 1.Comment

Plus en détail

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr Equilibrer les 4 domaines d apprentissage 4 domaines Identification et production de mots Compréhension de textes Production de textes Acculturation au monde de l écrit Vers un équilibre possible Acculturation

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet La baladodiffusion Présentation de l outil La baladodiffusion, ou podcast en Anglais, est à l origine un moyen d écouter de manière différée de la musique au format MP3 sur des supports numériques tels

Plus en détail

Exemples d outils et d affichages dans une première école

Exemples d outils et d affichages dans une première école Exemples d outils et d affichages dans une première école Sommaire 1 Quelques fiches outils du classeur des CP. 2 Des outils d'élèves en CE1 sur le verbe. 3 La continuité des apprentissages du CE1 au CE2.

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture CP EVALUATION FRANCAIS Fin du 3ème trimestre Prénom :.. Nom :... Langage oral LO04 - Raconter une histoire déjà entendue en s appuyant sur des illustrations. =Raconte l'histoire de Blanche Neige en t'aidant,

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Création d un album de photos

Création d un album de photos Création d un album de photos APERÇU Les enseignantes et les enseignants de 1 re année souhaitent mettre à profit la lecture pour travailler l orthographe des noms désignant les membres d une famille.

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres)

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) La dictée à l adulte Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) SPECIFICITE DE L ECRIT Une hiérarchie d informations différente : Oral «moi tu sais!

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES COMPETENCES DE COMMUNICATION répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (3 à 4 ans) prendre l initiative

Plus en détail

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1 Les articles et les noms : période 1 Les articles un-une Les articles le la -Employer l article qui convient devant un nom - Aborder la notion d article et implicitement la notion de genre -Employer l

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre des

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL La méthode de correction expliquée ici s applique à la correction des erreurs de français signalées dans un texte. L étudiant, à travers la correction de son travail, doit être

Plus en détail

Les «Copies sans faute»

Les «Copies sans faute» J.L. Coupel CPC Luçon 18 janvier 2007 «Les Copies sans faute» - V.1 - page 1/5 Les «Copies sans faute» Des constats : - un élève qui entre en sixième sans être capable de copier un texte rapidement, sans

Plus en détail

Livret d évaluation Cycle III

Livret d évaluation Cycle III Ecole Primaire Publique de Boz Attention, la page de garde de ce livret utilise la police Lucida Handwriting! Livret d évaluation Cycle III Elève Nom, Prénom : Date de naissance : / / Classe Année scolaire

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail

Ce que disent les élèves : Complexité : Parce que - Pour / que + infinitif - qui + infinitif

Ce que disent les élèves : Complexité : Parce que - Pour / que + infinitif - qui + infinitif Jouer et innover formation à distance : mise en place d une séquence à partir du coin choisi Trois séances minimum plus si besoin en fonction de votre projet Merci de compléter ce cadre d exploitation

Plus en détail

La copie au cycle 2 et au cycle 3

La copie au cycle 2 et au cycle 3 La copie au cycle 2 et au cycle 3 Aux côtés de la dictée, de la production d écrit et de la lecture, la copie joue un rôle essentiel dans l intégration de l orthographe lexicale et grammaticale, à condition

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison...

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison... Analyse manuel CM2 Titre : Outils pour le français Auteurs : professeurs des écoles une agrégée d université Editeur : Magnard Année : Avril 2008 Descriptif du manuel COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 1. Entraîner la compréhension orale par des textes longs et complexes Cela passe par la lecture orale de l enseignant. Les textes sont longs,

Plus en détail

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales BFT-FRANCE AVRIL 2015 SOMMAIRE Maitriser ma parole en public 3 Maitriser mes oraux d examen 4 Maitriser mon orthographe 5 Maitriser ma syntaxe à l écrit

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Production d écrits au cycle 2

Production d écrits au cycle 2 Production d écrits au cycle 2 Comment aider l élève à entrer dans l écriture? Comment l aider à devenir producteur de textes? Les chercheurs insistent sur le lien entre lecture et écriture. Dans les textes

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR

PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR OBJECTIFS Découverte du monde - Découvrir le patrimoine proche de Francheville, le circuit des lumières à Lyon (vieux Lyon, cathédrale, basilique,

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

Une année. de Dictée$ CE2. Sélection par Albert Brugnon. Préparations de dictées par Béatrice Audo. Illustrations de David Vogel

Une année. de Dictée$ CE2. Sélection par Albert Brugnon. Préparations de dictées par Béatrice Audo. Illustrations de David Vogel Une année de Dictée$ CE Sélection par Albert Brugnon Préparations de dictées par Béatrice Audo Illustrations de David Vogel Une progression de dictées et leurs préparations qui couvrent l'ensemble d'une

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT

PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT Présecondaire Secondaire FRA-P031-3 FRA-P033-4 FRA-1031-3 FRA-5145-1 JUILLET 1996 TROISIÈME SECONDAIRE FRA-3034-1 er 1 OBJECTIF TERMINAL LIRE Lire des

Plus en détail