Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire"

Transcription

1 Le système visuel Le système visuel Les récepteurs L organe périphérique Anatomie de l oeil Les bâtonnets: vision en noir et blanc. Les cônes: vision précise, vision diurne et vision des couleurs. Le système visuel Le système visuel Maladies de dégénérescence de la rétine conduisent progressivement à la cécité. Maladies génétiques. Problèmes optiques = la myopie, l hypermétropie, l astigmatisme et la presbytie Problèmes de vision des couleurs (dyschromatopsies) = le daltonisme, et l'achromatopsie (absence totale de vision des couleurs). Maladies génétiques de la rétine. Photophobie: Scotome central: forte sensibilité à la lumière, éblouissement. L'individu perçoit très bien son environnement mais ne peut voir ce qui lui est central. Cette vision périphérique lui rend difficile la lecture de toute signalétique. Vision tubulaire (en «canon de fusil») : L'individu ne voit qu'une partie centrale de son environnement. Son champ de vision est étroit. La plupart du temps, ce trouble s'accompagne d'une mauvaise vision nocturne et d'une forte sensibilité à l'éblouissement. Source distante Source proche Le phénomène de déviation des ondes lumineuses est appelé réfraction. Les rayons lumineux pénétrant dans l œil rencontrent les faces antérieure et postérieure de la cornée, faces antérieure et postérieure du cristallin. Oeil optiquement normal : les rayons lumineux entrant dans cet œil en repos accommodatif convergent sur la rétine et l image est donc vue nette.

2 Source distante Source proche Presbytie: le cristallin perd de son élasticité au cours du vieillissement Myopie Hypermétropie Les corrections/traitements Verres correcteurs/lentilles Chirurgie pour les myopies, presbyties La dégénérescence maculaire La macula est le centre de la rétine. Elle assure la vision centrale.

3 La dégénérescence maculaire Facteurs de risque: -l'âge - antécédents familiaux (mutation de gènes) -le tabagisme - l hypertension artérielle - l exposition solaire La dégénérescence maculaire 2 formes de DMLA Forme atrophique = Evolue lentement mais peu conduire à une cécité. Disparition de cellules visuelles et pigments. Peu évoluer vers la 2ème forme. Le patient se plaint de : - Baisse de la vision - Déformation des images - Impossibilité de lire un mot en entier en raison d'un scotome Forme exsudative = néo-vascularisation qui entraîne un décollement de la macula. Baisse rapide et irrémédiable de l acuité visuelle Physiopathologie Dépôt rétinien font partie du processus normal du vieillissement oculaire. Chez les patients ayant une DMLA, ces dépôts sont notablement plus abondants avec un phénomène inflammatoire conduisant à une destruction plus large de la rétine. Cette dernière stimulerait la sécrétion d'une protéine, le VEGF (Vascular endothelial growth factor), induisant la croissance de vaisseaux capillaires fragiles (néovascularisation). Ces derniers sont responsables, à leur tour, de micro-hémorragies, d'exsudation de liquides pouvant conduire à une fibrose. Macula normale Macula atteinte 12 % de la population entre 65 ans et 75 ans. Cause principale de cécité non corrigeable de la personne âgée. En France, quelque 1,3 million de personnes seraient atteintes. Test ETDRS (Early Treatment Diabetic Retinopathy Study) La grille de Amsler permet de dépister une distorsion de la vision centrale comme dans la DMLA. ETDRS R : réfraction ETDRS 1 : oeil droit ETDRS 2 : oeil gauche

4 Ce que peut percevoir un patient atteint de DMLA Traitements Photothérapie dynamique stabilise la perte visuelle chez la moitié des patients. Injection intraveineuse d un photosensibilisant suivie de l'application d'une lumière rouge par laser sur la zone à traiter. Destruction de la néovascularisation. Traitements Sous anesthésie, injection d anticorps anti-vegf tout près de la macula (injection intra-vitréenne). 3 types de cônes rouge vert bleu Le daltonisme est dû à une anomalie génétique sur le chromosome X. Le daltonisme est par conséquent beaucoup plus fréquent chez les hommes (8% de la population française), que chez les femmes (0.6%). Atteinte des cônes qui sont responsables de la perception des couleurs Deutéranopie : absence des cônes de réception au vert Deutéranomalie : présence d'une mutation du pigment de la perception du vert. Protanopie : absence des récepteurs au rouge Protanomalie : présence d'une mutation du pigment de la vision du rouge Tritanopie : absence des récepteurs rétinaux au bleu Tritanomalie : présence d'une mutation du pigment de la vision du bleu

5 Le test de Holmgren L anomaloscope de Nagel, destiné au protanomal, au deutéranomal, et au tritanomal. Projection de deux cercles lumineux, en formant un troisième. Le sujet doit lui même régler les proportions, pour rétablir la couleur telle qu il doit la percevoir. Le test de Farnsworth. Classement des pastilles dans un ordre de couleurs variant progressivement du bleuâtre au rougeâtre. Le test d Ishihara: 38 planches de couleurs Planches d initiation 8 6 Déficience rouge-vert: 3 Déficience rouge-vert:

6 42 35 Rien Rien Déficience rouge-vert: 2 Déficience rouge-vert: 45 Traitements Dans la majorité des cas, l anomalie est peu invalidante Dans les cas sévères, port de verres colorés Piste thérapie génique

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dégénérescence maculaire liée à l âge Dégénérescence maculaire liée à l âge LUC-09-02/10-6087 - 1 - Dégénérescence maculaire liée à l âge Sommaire 1. Introduction 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? 3. Forme sèche et

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique Juin 2012 QUELS SIGNES FONCTIONNELS DOIVENT FAIRE ÉVOQUER UNE DMLA? La baisse d acuité

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements LA VUE Sommaire : Anatomie de l œil Chemin de la lumière dans l œil Vocabulaire et définitions pour l œil Les muscles de l œil Les anomalies de l œil Les 3 amétropies ou vices de réfraction La presbytie,

Plus en détail

A partir de 50 ans La macula & la DMLA

A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans, il est primordial d effectuer régulièrement un dépistage de la macula auprès d un médecin spécialiste des yeux. En effet, en Belgique, 30 000

Plus en détail

Les troubles visuels. La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans

Les troubles visuels. La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans 5 Les troubles visuels La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans La myopie 0203 La myopie L œil idéal peut fournir une image nette pour les objets situés entre l infini

Plus en détail

Tout savoir sur la DMLA. Notre objectif : Sauver votre. www.scienceofamd.org/fr

Tout savoir sur la DMLA. Notre objectif : Sauver votre. www.scienceofamd.org/fr Tout savoir sur la DMLA Notre objectif : Sauver votre www.scienceofamd.org/fr Introduction: Tout savoir sur la DMLA VUE D ENSEMBLE La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) touche plus de 30 millions

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle Pr Ridings E. Granget CHU Timone Glaucome chronique GLAUCOME Le terme de glaucome représente un ensemble d affections oculaires

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes

L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes La perception des couleurs est liée à notre vision. Voir un objet et percevoir sa couleur, voir en couleurs tout notre environnement, c est recevoir

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

ambiance lumineuse 3

ambiance lumineuse 3 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL www.ergonomie.chups.jussieu.fr Directeur du diplôme Docteur

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne

La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne Chapitre 2 LES FORMES DE DMLA La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne présente pas de dégénérescence proprement dite de la macula. On parle alors de DMLA précoce ou

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

document 1 - indice de réfraction

document 1 - indice de réfraction chap 1 les mécanismes optiques de la vision document 1 - indice de réfraction La lumière est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre. C'est ce phénomène qu'on observe lorsque l'on regarde

Plus en détail

entilles e contact Introduction

entilles e contact Introduction entilles e contact Introduction Les lentilles de contact ne sont plus ce qu elles étaient. Les lentilles de contact furent inventées en 1888 par le docteur Adolf Eugen Fick. Cet ophtalmologue exerçant

Plus en détail

dossier 13 + + + + + +

dossier 13 + + + + + + dossier 13 Graphic Obsession des espoirs pour réparer la vision Près de 1,7 million de Français sont considérés comme malvoyants, dont près de 146 000 malvoyants profonds et 61 000 aveugles 1. Bien que

Plus en détail

Thème 1 : La représentation visuelle

Thème 1 : La représentation visuelle Thème 1 : La représentation visuelle Chapitre 1 : l œil et la vision Page 2 : DOC1/ «L œil, système optique» Page 4 : DOC2 / «Les lentilles minces convergentes» Page 6 : DOC3 / «Les défauts de l œil» Page

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE

Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE I - INTRODUCTION Définition Membrane neuro-sensorielle formée de plusieurs couches. Responsable influx nerveux I - INTRODUCTION Intérêts Fenêtre

Plus en détail

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses 2009 Heig-vd Schneeberger Patrick L œil et ses es défauts 1 Table des matières L œil... 3 Le fonctionnement de l œil humain... 3 Les défauts de l œil... 4 La myopie et l hypermétropie... 4 L'astigmatisme...

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance, un handicap grave Une personne malvoyante est une personne dont la vue est déficiente malgré le port de lunettes ou de lentilles, ou

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

4QUELQUESINSTRUMENTS

4QUELQUESINSTRUMENTS 4QUELQUESINSTRUMENTS Ce chapitre aborde quelques applications courantes. Ce chapitre est accessible en ligne à l adresse : Sommaire http://femto-physique.fr/optique_geometrique/opt_c4.php 4.1 L œil humain.....................................

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image Vision et image PRtiE 1 Manuel unique, p. 16 ( Manuel de physique, p. 14) séquence 1 Le programme notions et contenus L œil, modèle de l œil réduit. Lentilles minces convergentes : images réelle et virtuelle.

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La vision

Physique, chapitre 8 : La vision Physique, chapitre 8 : La vision 1. Voir un objet 1.1 Sources de lumière Une source primaire de lumière produit la lumière qu elle émet. Par exemple, le soleil, une ampoule, le feu, un éclaire, une luciole

Plus en détail

Enseignement scientifique, 1 ère L

Enseignement scientifique, 1 ère L Enseignement scientifique, 1 ère L La représentation visuelle que nous avons du monde extérieur est le fruit d'une construction cérébrale réalisée à partir des signaux lumineux captés par notre œil.

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie Troubles de la réfraction Troubles de la réfraction Définition Pour nous permettre une vision nette, les rayons lumineux provenant des objets vers lesquels nous orientons notre regard traversent successivement

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Juin 2012 Diagnostic de la DMLA Définitions Classification Démarche diagnostique Méthodes thérapeutiques disponibles

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Les principales définitions... 3 II Accomodation...6 III Anomalies de la réfraction...7

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de La rétinopathie diabétique Sophie Champagne, M.D. Prévalence de la rétinopathie diabétique Diabétiques de type 1 : 25 % à 5 ans postdiagnostic 100 % à 20 ans postdiagnostic Diabétiques de type 2 : 25 %

Plus en détail

l''rl("t l\(1 fiuaf Exigences visuelles règlementaires et professions 562- INTERREGION OUEST UNIVERSITE DE NAI\ITES UFR MEDECINE

l''rl(t l\(1 fiuaf Exigences visuelles règlementaires et professions 562- INTERREGION OUEST UNIVERSITE DE NAI\ITES UFR MEDECINE INTERREGION OUEST UNIVERSITE DE NAI\ITES UFR MEDECINE 562- l''rl("t l\(1 fiuaf MEMOIRE POUR LA CAPACITE EN MEDECINE DE SANTE AU TRAVAIL ET DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Dominique Baysset Née

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

Document 3 : QUESTIONS :

Document 3 : QUESTIONS : Ex 1 : Nouvelle Calédonie 2012 Document 1 : Une opération ordinaire Nathalie a 28 ans. Elle est myope. Rien de bien méchant, le défaut est évalué à 3 dioptries à droite et 4 à gauche. Mais cela suffit

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE ET SPORT M. MAILLE

OPHTALMOLOGIE ET SPORT M. MAILLE OPHTALMOLOGIE ET SPORT. M. MAILLE R A P P E L A N A T O M IQ U E S E G M E N T P O S T E R IE U R c o r p s v itr Ž uvž e r Ž tin e m a c u la p a p ille o p tiq u e S E G M E N T A N T E R IE U R cornž

Plus en détail

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il?

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? Activité 6 : Expérience de Mariotte Activité 1 : Etude anatomique de

Plus en détail

L œil ; un système optique

L œil ; un système optique Première L/ES - AP SPC 1 L œil ; un système optique 1/ Des notions à avoir bien comprises Propagation de la lumière : dans un milieu homogène (même propriété en tous points), la lumière se propage en ligne

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Si le lampadaire est allumé, pourquoi Julien

Plus en détail

Université de Lyon 1 Faculté de médecine Institut des Techniques de Réadaptation

Université de Lyon 1 Faculté de médecine Institut des Techniques de Réadaptation Université de Lyon 1 Faculté de médecine Institut des Techniques de Réadaptation Mémoire en vue de l obtention du certificat de capacité d orthoptiste LES DYSCHROMATOPSIES Année 2007-2008 Alexandra Roudinsky

Plus en détail

Option MPS : activités autour du thème. Les couleurs

Option MPS : activités autour du thème. Les couleurs 2010-2011 Groupe MPS, IREM de Grenoble Option MPS : activités autour du thème Les couleurs Document de travail Sources : http://www.profil-couleur.com/ http://colorid.pagesperso-orange.fr/younghelmholtz.html

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d

Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d P R O G R A M M E P É D A G O G I Q U E Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d Education pour

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

Le vieillissement de l'oeil

Le vieillissement de l'oeil Paul Becquart, Journaliste Santé Le petit Site Santé www.lepetitsitesante.fr A la source de l'information Santé L'actualité de la Santé et de la Recherche médicale Le vieillissement de l'oeil Déjà évoqué

Plus en détail

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS.

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE CH 1.03 : Modélisation de l'œil, Lentilles. Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. Notion contenu - Etudier la vision d un œil normal.

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Jeudi 27 janvier 2011 Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Sous la présidence de A.P. BREZIN ALLOCUTION D OUVERTURE 9h30 A.P. BREZIN (Paris) MISES AU POINT INTERACTIVES 9h40 12 h30 Modérateur

Plus en détail

Mémoire de première année LE DALTONISME

Mémoire de première année LE DALTONISME Mémoire de première année LE DALTONISME Cosculluela Fabrice Bonnouvrier Sophie Année Scolaire 1998-99 ESME Sudria Chevreau Baptiste Sommaire : LE DALTONISME...1 Sommaire :...2 Introduction :...3 Origines

Plus en détail

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 1 LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 2 3 L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il voit.

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

LISTE DES PRESTATIONS DES SOINS DE LA VUE Mai 2012

LISTE DES PRESTATIONS DES SOINS DE LA VUE Mai 2012 SERVICES DE SANTÉ NON ASSURÉS Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits LISTE DES PRESTATIONS DES SOINS DE LA VUE Mai 2012 Le Programme des services de santé non assurés (SSNA)

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Cataracte Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Définition La cataracte se définit comme l'opacification

Plus en détail

ANATOMIE DE L'OEIL (1)

ANATOMIE DE L'OEIL (1) ANATOMIE DE L'OEIL (1) La cornée La choroïde L'iris La pupille Le cristallin L'humeur aqueuse Le corps vitré La rétine Le nerf optique L'oeil est une merveille de la nature, un des organes les plus perfectionnés

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un.

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un. RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr LUCENTIS MD ranibizumab injectable Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée lorsque la vente de LUCENTIS

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Glaucome ENVI-2012-10-311 - HCP Groupe ʻʻ je fais contrôler ma vue ʻʻ pratiq santé 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Je m informe : le glaucome, une

Plus en détail

Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Examen... 3 2. Baisse d'acuité visuelle

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR L ophtalmologie est une discipline médico-chirugicale de pointe au sein du réseau Domus Cliniques. Avec des plateaux techniques à la pointe du progrès,

Plus en détail