Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin"

Transcription

1 Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés au crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques (CIOPMIN). Un bulletin présentant les détails sur les modifications proposées a été publié le 6 mai Le règlement provisoire pour la mise en œuvre des changements proposés a été affiché pour consultation publique sur le Registre de la réglementation de l Ontario le 2 novembre Le présent bulletin donne un aperçu de ce règlement provisoire. Pour en savoir plus, les sociétés qui demandent le crédit devraient consulter le règlement provisoire. Des modifications à la Loi de 2007 sur les impôts seront aussi nécessaires pour la mise en œuvre des changements. Contexte Le CIOPMIN est un crédit d impôt remboursable offert aux sociétés admissibles au titre des dépenses liées à la conception, à la commercialisation et à la distribution de produits multimédias interactifs numériques admissibles. Un crédit d impôt remboursable de 40 % est offert aux sociétés admissibles qui développent et commercialisent leurs propres produits. Le crédit d impôt est de 35 % pour les produits créés dans le cadre d un contrat d achat de services. Un crédit d impôt remboursable de 35 % est également offert aux sociétés admissibles de jeux numériques et aux sociétés de jeux numériques spécialisées. Au moment de sa création en 1998, le CIOPMIN comportait des critères d admissibilité larges afin de soutenir la croissance du secteur émergent des produits multimédias numériques de l Ontario et la création d emplois hautement spécialisés. Maintenant que les produits multimédias numériques interactifs sont de plus en plus courants, les critères d admissibilité actuels du CIOPMIN limitent sa capacité à cibler des produits innovants. Entre et , on estime que le CIOPMIN a augmenté de plus de 40 % par année. L Ontario avait annoncé, dans le document intitulé Perspectives économiques et revue financière de l Ontario de 2014, son intention de passer en revue le CIOPMIN. Par suite de cette annonce, le gouvernement a tenu des discussions avec les parties concernées sur les moyens de contenir les coûts et de moderniser le soutien offert à l industrie. Aperçu Le Budget de l Ontario de 2015 annonce des modifications proposées au CIOPMIN qui auraient les effets suivants : modifier le critère de l objectif principal pour mettre l accent sur les produits de divertissement et les produits d éducation destinés aux utilisateurs de moins de 12 ans; 1

2 exclure certains types de produits, notamment la plupart des sites Web; renforcer les règles concernant les produits promotionnels; améliorer le processus de certification des produits en modifiant l exigence concernant leur conception. Sous réserve de l approbation de l Assemblée législative, les modifications proposées au CIOPMIN qui sont décrites dans le présent bulletin seraient mises en œuvre dans la Loi de 2007 sur les impôts (Ontario) et dans les règlements connexes. Comme l indique le Budget de l Ontario de 2015, les modifications proposées, si elles sont adoptées, seront appliquées rétroactivement aux dates indiquées dans le présent bulletin. Ces changements ne s appliquent pas au crédit offert aux sociétés admissibles de jeux numériques et aux sociétés de jeux numériques spécialisées. En plus de ces modifications proposées, la province investira 6 millions de dollars en et 10 millions de dollars par année à compter de dans le renouvellement du Fonds pour les produits multimédias interactifs numériques afin de soutenir les occasions et les activités de coproduction qui ne seraient pas admissibles au CIOPMIN par suite des modifications proposées qui sont décrites dans le présent bulletin. L Ontario s assurera, dans le cadre du remaniement du Fonds, que ce dernier continue de soutenir les premières étapes de développement des produits, les investissements dans la propriété intellectuelle et l incubation d entreprises, tout en élargissant sa portée pour inclure les coproductions et les magazines. Cet investissement est rendu possible grâce aux économies issues des changements proposés au CIOPMIN. Le tableau suivant résume les changements proposés au CIOPMIN : Exigence liée à l objectif principal Avant l annonce dans le Budget de 2015 Pour qu'il soit admissible au CIOPMIN, l objectif principal d un produit doit être l un des suivants : divertir l utilisateur; éduquer l utilisateur; informer l utilisateur. Après l annonce dans le Budget de 2015 Un produit ne serait admissible au CIOPMIN que si son objectif principal était l un des suivants : divertir l utilisateur; éduquer des utilisateurs de moins de 12 ans. Un produit ne peut avoir qu un seul objectif principal. 2

3 Exclusions de produits en particulier Avant l annonce dans le Budget de 2015 S.O. Après l annonce dans le Budget de 2015 Les produits qui ne seraient pas admissibles au CIOPMIN comprennent les suivants : les produits dont le contenu est constitué de nouvelles, d actualités ou de sujets concernant les affaires publiques, d opinions, de commentaires, de conseils ou de nouvelles sur les conditions météorologiques ou les marchés financiers; les produits principalement destinés à des fins industrielles, commerciales ou institutionnelles; les produits qui sont principalement des documents de référence, comme les guides d utilisation de logiciels, les dictionnaires et les cartes; les produits qui rassemblent du contenu provenant de diverses sources Internet; les produits qui servent à trier et à organiser un contenu spécifique d Internet; les moteurs de recherche; les blogues; les bases de données immobilières, de recettes ou autres. Les sites Web et les produits dont la majorité du contenu est accessible sur un site Web sont uniquement admissibles si le site Web héberge principalement : des jeux numériques; du contenu lié à la propriété intellectuelle dans le domaine du cinéma, de la télévision ou de la diffusion en continu en ligne; des expériences de réalité virtuelle ou augmentée; du contenu destiné à l éducation des utilisateurs de moins de 12 ans. 3

4 Produits promotionnels Exigence relative à la conception Avant l annonce dans le Budget de 2015 Pour être admissible au CIOPMIN, un produit ne doit pas être utilisé principalement aux fins suivantes : présenter ou promouvoir le concepteur ou l acheteur; présenter, promouvoir ou vendre les produits ou services du concepteur ou de l acheteur. Pour être admissible au CIOPMIN, la totalité ou la quasi-totalité (au moins 90 %) du produit doit être conçue en Ontario par la société qui demande le crédit. Après l annonce dans le Budget de 2015 En plus de satisfaire aux règles existantes concernant les produits promotionnels, un produit devrait avoir un volet de génération de recettes. Voici quelques exemples de modèles de production de recettes : vente du produit; frais relatifs à l utilisation du produit, y compris les frais de licence et d abonnement; achats intégrés; publicité de tiers dans le produit; vente ou l octroi de licences d un autre produit qui est une extension ou une mise à niveau du produit. Pour être admissibles au CIOPMIN, au moins 80 % des coûts totaux de main-d œuvre pour le produit devraient se rapporter à des services rendus personnellement en Ontario de l une des façons suivantes : par les employés de la société qui demande le crédit; par des personnes qui fournissent des services dans le cadre d entreprises individuelles qui n ont pas d employés; par des personnes qui fournissent des services par l entremise de sociétés personnelles qui n ont pas d employés à part la personne en question. En outre, au moins 25 % des coûts totaux de main-d œuvre pour le produit devraient être versés aux employés de la société qui demande le crédit pour des services personnels en Ontario. Exigence liée à l objectif principal Le CIOPMIN est actuellement offert uniquement pour les produits dont l objectif principal est d éduquer, d informer ou de divertir l utilisateur. Cette exigence serait modifiée pour prévoir que le CIOPMIN soit offert uniquement pour les produits dont l objectif principal est l un des suivants : divertir l utilisateur; éduquer des utilisateurs de moins de 12 ans. Un produit ne peut avoir qu un seul objectif principal. 4

5 Objectif principal de divertir l utilisateur Si l objectif principal consiste à divertir l utilisateur, le produit doit être conçu pour les loisirs. Un produit ayant pour objectif principal d informer ou d éduquer l utilisateur n est pas considéré comme ayant pour objectif principal de le divertir. Par exemple, les produits d information ne seraient pas considérés comme ayant pour objectif principal de divertir l utilisateur, même si celui-ci l utilise pendant ses loisirs. Un produit qui est un jeu numérique serait considéré comme ayant pour objectif principal de divertir l utilisateur. Objectif principal d éduquer des utilisateurs de moins de 12 ans Pour que l objectif principal d un produit soit l éducation d utilisateurs de moins de 12 ans, celui-ci doit être conçu comme un outil d enseignement destiné à des enfants de moins de 12 ans. Cela pourrait inclure, par exemple, un produit qui est conçu pour enseigner les lettres de l alphabet. Un produit qui est conçu principalement pour éduquer les jeunes et les adultes ne serait pas considéré comme ayant pour objectif principal l éducation d utilisateurs de moins de 12 ans. Mise en œuvre Ces modifications proposées à l exigence liée à l objectif principal s appliqueraient aux dépenses engagées après le 23 avril Les dépenses qui sont engagées le 23 avril 2015 ou avant pour les produits admissibles antérieurement ne seraient pas touchées. Produits exclus Le Budget de l Ontario de 2015 a annoncé que certains produits ne seraient plus admissibles au CIOPMIN. Ces réformes sont les suivantes : Les produits dont le contenu est constitué de nouvelles, d actualités ou de sujets concernant les affaires publiques, d opinions, de commentaires, de conseils ou de nouvelles sur les conditions météorologiques ou les marchés. Quelques exemples de produits exclus comprennent un site Web ou une application pour un journal, un magazine ou un blogue. Les produits ayant un contenu non admissible seraient exclus, même si le contenu est disponible uniquement en ligne. Les produits principalement destinés à des fins industrielles, commerciales ou institutionnelles, y compris les produits de formation professionnelle et d autres types de produits de formation professionnelle. Cela comprend tout produit conçu pour fournir de la formation professionnelle aux employés ou pour les informer ou les éduquer. Les produits qui constituent principalement des documents de référence. Cela comprend habituellement tout produit conçu pour être utilisé comme une ressource 5

6 pour trouver de l information, comme un guide d utilisation d équipement ou de logiciel, un dictionnaire ou une carte. Les produits qui rassemblent du contenu provenant de diverses sources Internet en un seul endroit. Les produits qui servent à trier et à organiser un contenu Internet. Les produits qui consistent en des moteurs de recherche sur Internet. Les produits qui consistent en des blogues. Les produits qui sont principalement des bases de données. Cela comprend tout produit dont l objectif principal est de faciliter la recherche et la récupération des informations stockées, comme une base de données immobilières ou de recettes. En plus des produits exclus énumérés ci-dessus, un produit qui est un site Web serait également exclu à moins que ce dernier n héberge principalement : un ou plusieurs jeux numériques; du contenu lié à une ou plusieurs productions de cinéma, de télévision ou de diffusion en continu en ligne hébergé dans le cadre d une convention de licence pour le droit d auteur lié à la production de cinéma, de télévision ou de diffusion en continu en ligne, mais qui ne diffuse pas la totalité ou une partie de cette production; une ou plusieurs expériences virtuelles ou de réalité augmentée; du contenu destiné à l éducation des utilisateurs de moins de 12 ans; toute combinaison de ce qui précède. Exceptions à l exclusion des sites Web : Jeu numérique Selon les modifications proposées, un site Web qui héberge principalement un ou plusieurs jeux numériques serait un produit admissible aux fins du CIOPMIN, pourvu que le produit réponde à tous les autres critères d admissibilité. Un produit qui est un jeu numérique devrait comprendre les caractéristiques suivantes : être utilisé par une ou plusieurs personnes; définir des buts et règles pour le jeu; présenter des défis à l utilisateur et avoir une issue incertaine. Production de cinéma, de télévision ou de diffusion en continu en ligne Selon les modifications proposées, une production de cinéma, de télévision ou de diffusion en continu en ligne doit être destinée à : 6

7 la diffusion commerciale dans les salles de cinéma; la diffusion à la télévision; la diffusion sur Internet pour laquelle l utilisateur final doit payer des frais pour l achat, une licence ou un abonnement. Selon les modifications proposées, une production de cinéma, de télévision ou de diffusion en continu en ligne n inclut pas une production décrite à l alinéa b) de la définition de «production exclue» du paragraphe 1106(1) du Règlement de l impôt sur le revenu du Canada. Produits d éducation destinés aux utilisateurs de moins de 12 ans Selon les modifications proposées, un site Web qui héberge principalement du contenu destiné à éduquer des utilisateurs de moins de 12 ans serait un produit admissible aux fins du CIOPMIN, pourvu que le produit réponde à tous les autres critères d admissibilité. Produit qui héberge des expériences de réalité virtuelle ou augmentée Selon les modifications proposées, un site Web qui héberge principalement une ou plusieurs expériences de réalité virtuelle ou augmentée serait un produit admissible aux fins du CIOPMIN, pourvu qu il réponde à tous les autres critères d admissibilité. Produits ayant un contenu similaire Si la plus grande partie du contenu d un produit en particulier est disponible sur un site Web qui est exclu, le produit en particulier sera également exclu. Par exemple, si un produit est une application et que le même contenu est disponible dans un site Web qui est exclu, l application serait également un produit exclu. Mise en œuvre Les exclusions de produits s appliqueraient à l égard des dépenses engagées après le 23 avril Les dépenses qui sont engagées le 23 avril 2015 ou avant pour les produits admissibles antérieurement ne seraient pas touchées. Produits promotionnels Pour être admissible au CIOPMIN, un produit ne doit pas principalement servir à présenter ou à promouvoir le concepteur ou l acheteur du produit. De même, un produit ne doit pas principalement servir à présenter, à promouvoir ou à vendre les produits ou services du concepteur ou de l acheteur. Le Budget de l Ontario de 2015 a proposé de renforcer la règle qui exclut les produits principalement utilisés pour la promotion. La règle serait renforcée par le fait que les produits 7

8 dénués d un volet de génération de recettes seraient considérés comme des produits promotionnels exclus. Volet de génération de recettes Les produits qui n ont pas de volet de génération de recettes seraient généralement exclus. S il est question d un produit particulier, le produit doit générer des recettes pour l acheteur. S il n est pas question d un produit particulier, le produit doit générer des recettes pour le concepteur. Aux fins de cette règle, un volet de génération de recette est la production de recettes par l entremise de ce qui suit : vente du produit; frais relatifs à l utilisation du produit, y compris les frais de licence et d abonnement; achats intégrés; publicité de tiers; vente ou octroi de licences d un autre produit conçu par le concepteur qui peut être raisonnablement considéré comme une extension ou une mise à niveau du produit. Un achat intégré (dans le produit, le jeu ou l application) se produit lorsque l utilisateur peut acheter une amélioration du produit. La publicité de tiers concerne les activités de commercialisation ou de promotion ou les produits ou services d une personne morale ou physique qui n a pas de liens avec le concepteur du produit ou l acheteur. Mise en œuvre La nouvelle exigence proposée relative au volet de génération de recettes s appliquerait aux dépenses engagées après le 23 avril Les dépenses qui sont engagées le 23 avril 2015 ou avant pour les produits admissibles antérieurement ne seraient pas touchées. Exigence relative à la conception Le CIOPMIN est offert uniquement pour un produit dont la totalité ou la quasi-totalité (au moins 90 %) est conçue en Ontario par la société qui demande le crédit. C est la «règle des 90 %». La règle des 90 % vise à assurer le soutien, par le crédit, des entreprises qui créent des emplois permanents en Ontario et la fourniture de la plupart des travaux en Ontario. La règle vise également à s assurer qu il n y a qu un seul demandeur à l égard de chaque produit. Toutefois, la règle des 90 % a donné lieu à de longs retards pour les demandeurs qui voulaient faire certifier leurs produits et créé une situation de doute concernant l admissibilité des produits. 8

9 Afin de réduire les délais de traitement et de fournir une certitude aux demandeurs, le Budget de l Ontario de 2015 propose une modification du CIOPMIN voulant qu on remplace la règle actuelle des 90 % par une nouvelle règle quantitative basée sur les coûts de main-d œuvre associés à la conception d un produit. La nouvelle règle quantitative comporterait deux critères à respecter ensemble, l un de 80 % et l autre de 25 %. Les formules simplifiées pour ces critères se trouvent ci-dessous. Pour en savoir plus, les sociétés qui demandent le crédit devraient consulter le règlement provisoire. Le critère de 80 % exigerait généralement que la formule suivante donne au moins 80 % : Où : A représente le montant total des coûts admissibles de main-d œuvre qui sont attribuables à des services personnels qui sont fournis en Ontario de l une des façons suivantes : par les employés de la société qui demande le crédit; par certaines personnes qui fournissent des services à la société qui demande le crédit dans le cadre d entreprises individuelles qui n ont pas d employés; par certaines personnes qui fournissent des services à la société qui demande le crédit par l entremise de sociétés personnelles qui n ont pas d employés à part la personne en question. B représente le montant total des coûts de main-d œuvre qui sont attribuables à des services rendus directement attribuables à la conception du produit admissible. Le critère de 25 % exigerait généralement que la formule suivante donne au moins 25 % : Où : C représente le montant total des coûts admissibles de main-d œuvre qui sont attribuables à des services rendus personnellement en Ontario par des employés de la société qui demande le crédit. D représente le montant total des coûts de main-d œuvre qui sont attribuables à des services rendus directement attribuables à la conception du produit admissible. Les dépenses ne sont pas admissibles au CIOPMIN si elles font l objet d autres crédits d impôt. De même, certains types d aide ont pour effet de réduire le montant des dépenses qui sont admissibles au CIOPMIN. Toutefois, pour déterminer les coûts correspondant à A et à C dans les 9

10 formules, on ne réduira pas les coûts de main-d œuvre admissibles demandés par une société en raison d une aide reçue ou d une demande d autres crédits d impôt. Dans les formules, on pourrait considérer par exemple une dépense pour laquelle la société reçoit le crédit d impôt pour la recherche scientifique et le développement comme des coûts de main-d œuvre admissibles. Néanmoins, les coûts qui font l objet d une demande d autres crédits d impôt ne seront toujours pas admissibles au CIOPMIN, même s ils sont traités comme tels dans le cadre des formules. Les montants calculés pour B et D comprendraient, par exemple, les coûts attribuables à des services qui sont fournis de l une des façons suivantes : par un employé de la société qui demande le crédit, que les services soient ou non fournis en Ontario;dans le cadre d une entreprise individuelle, qu elle ait ou non des employés; par une société, qu elle ait ou non des employés. Le montant calculé pour A, B, C et D ne comprendrait que les dépenses engagées au cours de la période de 37 mois se terminant à la fin du mois au cours duquel la conception du produit admissible s achève. La nouvelle règle ne changerait pas la définition des dépenses qui sont admissibles au crédit. Mise en œuvre Pour accélérer la certification, la nouvelle exigence concernant la conception serait applicable à tous les produits dont l admissibilité n avait pas été déterminée le 23 avril 2015 ou avant, y compris ceux en attente de certification le 24 avril Cependant, seul le critère de 80 % s appliquerait aux produits pour lesquels la certification a été demandée avant le 24 avril Les critères de 80 % et 25 % devront être respectés pour les produits pour lesquels la certification a été demandée après le 23 avril

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 5.11 Éducation postsecondaire Résumé de la politique La partie d un prêt personnel dont la directrice

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Initiative multimédia du Nouveau-Brunswick

LIGNES DIRECTRICES. Initiative multimédia du Nouveau-Brunswick LIGNES DIRECTRICES Initiative multimédia du Nouveau-Brunswick 1. Initiative En vue d appuyer les compagnies de production installées au Nouveau-Brunswick et dans le but d encourager et de faciliter la

Plus en détail

EXIGENCES DE VÉRIFICATION DE MUSIQUE ET FILM MANITOBA

EXIGENCES DE VÉRIFICATION DE MUSIQUE ET FILM MANITOBA EXIGENCES DE VÉRIFICATION DE MUSIQUE ET FILM MANITOBA INTRODUCTION Les présentes exigences de vérification s appliquent à tous les programmes de financement pour la production de MUSIQUE ET FILM MANITOBA.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Programme pour le développement de contenus numériques. Programme pour le développement professionnel

LIGNES DIRECTRICES. Programme pour le développement de contenus numériques. Programme pour le développement professionnel LIGNES DIRECTRICES Programme pour le développement de contenus numériques Programme pour le développement professionnel Octobre 2015 Changement apporté en août 2015 : Modification à la Procédure d évaluation,

Plus en détail

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE»)

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Aperçu du programme et occasions à saisir Pascal Martel Yara Bossé-Viola 8 octobre 2014 Objectifs Objectifs du

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015 LIGNES DIRECTRICES Programme de prédéveloppement Du web à la télé Octobre 2015 1 Table des matières 1. Mandat... 3 2. Structure administrative... 3 3. Vue d ensemble du Programme... 3 4. Demandeur admissible...

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société admissible... 3 Titre

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

MUTUALISATION EN SOINS DE SANTÉ. Pour les polices d assurance maladie complémentaire assurées et avec SAS GUIDE DU PRODUIT

MUTUALISATION EN SOINS DE SANTÉ. Pour les polices d assurance maladie complémentaire assurées et avec SAS GUIDE DU PRODUIT MUTUALISATION EN SOINS DE SANTÉ Pour les polices d assurance maladie complémentaire assurées et avec SAS GUIDE DU PRODUIT LE MONDE DE L ASSURANCE COLLECTIVE EST EN ÉVOLUTION. LA MUTUALISATION EN SOINS

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES SOCIÉTÉS SPÉCIALISÉES DANS LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES SOCIÉTÉS SPÉCIALISÉES DANS LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LES SOCIÉTÉS SPÉCIALISÉES DANS LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 2 Société admissible...

Plus en détail

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada PROJETS Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, 2011 N o de catalogue

Plus en détail

Info TPS/TVH. GI-166 Septembre 2013. Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile

Info TPS/TVH. GI-166 Septembre 2013. Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile Info TPS/TVH GI-166 Septembre 2013 Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile Le présent document d information explique comment la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Centre d action pour la sécurité du revenu L Ontario change la façon dont sont payés trois crédits d impôt remboursables. Cela

Plus en détail

Taxes indirectes canadiennes Le 31 mai 2012 (12-4)

Taxes indirectes canadiennes Le 31 mai 2012 (12-4) Canada Fiscalité Personnesressources : Québec et Canada Atlantique Robert Demers Leader national 514-393-5156 Ontario Michael Matthews 613-751-5310 Toronto Rory Pike 416-874-3330 Danny Cisterna 416-601-6362

Plus en détail

Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada

Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada Pour les projets LEED Canada NC, NE, CI et BE : E&E Version 3, mise à jour le 6 février 2013 Préface Le présent document a été conçu pour fournir

Plus en détail

Dernière mise à jour : septembre 2014

Dernière mise à jour : septembre 2014 Crédit d impôt remboursable pour l édition de livres TABLE DES MATIÈRES Société admissible....... 1 Société exclu... 2 Maison d édition reconnue.. 2 Ouvrages admissibles...... 2 Ouvrages exclus. 3 Auteur

Plus en détail

2007-9 23 novembre 2007

2007-9 23 novembre 2007 Mesures visant à soutenir le secteur manufacturier Le présent bulletin d information a pour but de rendre publiques les modalités d application du nouveau crédit d impôt remboursable pour la formation

Plus en détail

Le budget 2014 réserve bien peu de surprises

Le budget 2014 réserve bien peu de surprises Le budget 2014 réserve bien peu de surprises Février 2014 Introduction Le 11 février 2014, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a déposé son dixième budget fédéral et celui-ci ne prévoit aucune hausse

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation Revenu Québec 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 7 Loi(s) : Loi sur la taxe de vente du Québec (RLRQ, c. T-0.1), articles 199, 201, 202, 203, 206, 206.1 1,211, 212, 386 et 457.1 Loi

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 OCTOBRE 2015 PROPOSITION DE DÉCRET. relative aux groupements d animation commerciale.

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 OCTOBRE 2015 PROPOSITION DE DÉCRET. relative aux groupements d animation commerciale. 326 (2015-2016) N 1 326 (2015-2016) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 OCTOBRE 2015 PROPOSITION DE DÉCRET relative aux groupements d animation commerciale déposée par M. Desquesnes, Mmes Simonet,

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Vous achevez votre résidence?

Vous achevez votre résidence? Entre les séances d étude en préparation aux examens, les tâches cliniques plus lourdes, la recherche et leurs autres responsabilités académiques et cliniques, les résidents finissants manquent souvent

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3

Plus en détail

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Le 30 janvier 2015 N o 2015-07 Les incitatifs offerts par le Canada au titre des dons de bienfaisance sont conçus pour faciliter votre appui aux organismes

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES

DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES Révision sept 2015 Loi de l impôt sur le revenu Page 1 de 8 DEMANDE D AUTORISATION D ÉMETTRE DES ACTIONS À TITRE DE PLACEMENTS ADMISSIBLES REMARQUE : SI LA PRÉSENTE DEMANDE EST APPROUVÉE, L AUTORISATION

Plus en détail

Le régime privé d assurance-maladie (RPAM)

Le régime privé d assurance-maladie (RPAM) Le régime privé d assurance-maladie (RPAM) Introduction En général, les RPAM sont très avantageux sur le plan fiscal : pour les employeurs, les cotisations sont déductibles et pour les employés, les cotisations

Plus en détail

Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises. Séance d information

Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises. Séance d information Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises Séance d information Department of Finance / Minitère des finances Aperçu de l exposé Description du programme Caractéristiques du CIIPE

Plus en détail

Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies)

Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies) Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies) Le présent document a pour objet d aider les entités canadiennes à déterminer

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Dernière mise à jour : septembre 2014

Dernière mise à jour : septembre 2014 Crédit d impôt remboursable pour la production d enregistrements sonores TABLE DES MATIÈRES Sociétés admissibles..... 1 Reconnaissance d une maison de disques.. 2 Biens admissibles... 2 Enregistrements

Plus en détail

Location et location à bail de matériel automobile

Location et location à bail de matériel automobile N o 63-242-X au catalogue. Bulletin de service Location et location à bail de matériel automobile 2006. Faits saillants Le total des revenus des sociétés de location et de location à bail du matériel automobile

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Contenu Contexte................................................................ 101 Examen du contrat........................................................

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Utilisez vos REER pour l achat de votre propriété Vous voulez acquérir une maison mais vous n avez pas la mise de fonds nécessaire, ou vous

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88

Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88 Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88 Version PDF Références au processus : 2014-190, 2014-190-1, 2014-190-2, 2014-190-3, 2014-190-4 et 2015-86 Ottawa, le 12 mars 2015 Ordonnance d exemption relative

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2007-2008

Rapport annuel au Parlement 2007-2008 Rapport annuel au Parlement 2007-2008 L administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415-1 Avant-propos Le présent rapport annuel au Parlement a été rédigé sous l autorité

Plus en détail

RÉSEAU DE TÉLÉVISION DES PEUPLES AUTOCHTONES. LA PRÉSENTE ENTENTE CONCERNANT LES PRODUCTEURS prend effet le 201.

RÉSEAU DE TÉLÉVISION DES PEUPLES AUTOCHTONES. LA PRÉSENTE ENTENTE CONCERNANT LES PRODUCTEURS prend effet le 201. RÉSEAU DE TÉLÉVISION DES PEUPLES AUTOCHTONES LA PRÉSENTE ENTENTE CONCERNANT LES PRODUCTEURS prend effet le 201. e jour de ENTRE : une entreprise constituée en société en vertu des lois de, (ci-après appelée

Plus en détail

Info TPS/TVH. GI-128 Août 2012

Info TPS/TVH. GI-128 Août 2012 Info TPS/TVH GI-128 Août 2012 Taxe de vente harmonisée : améliorations proposées aux remboursements pour habitations neuves de la Le 17 février 2012, le gouvernement de la a annoncé son intention de mettre

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2013 FINANCEMENT DES PROGRAMMES DE RECYCLAGE DES INF. AUT., INF. PSYCH. AUT. ET INF. AUX. AUT. Direction/Division

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

L immobilier et la taxe de vente harmonisée en Colombie-Britannique et en Ontario

L immobilier et la taxe de vente harmonisée en Colombie-Britannique et en Ontario DÉCEMBRE 2009 Le point fiscal En raison de contenu connexe, le présent bulletin est aussi envoyé aux personnes qui s intéressent au droit immobilier. L immobilier et la taxe de vente harmonisée en Colombie-Britannique

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés

Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés IMAGINE CANADA ET BÉNÉVOLES CANADA FORUM 2011 DES PARTENARIATS CANADIENS ENTRE LES ENTREPRISES ET LA COLLECTIVITÉ Montebello 9 juin 2011 Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu et des règlements connexes Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député ministre des Finances

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

Reçus officiels aux fins de l impôt

Reçus officiels aux fins de l impôt Reçus officiels aux fins de l impôt Contenu 9.1 Pourquoi les officiels aux fins de l impôt sont-ils importants pour les organismes de bienfaisance? 9.2 Information sur les officiels de don 9.3 Information

Plus en détail

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat.

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat. POLITIQUE D ACHAT Date d émission : 4 octobre 2011 Date d entrée en vigueur : 4 octobre 2011 Service émetteur : Service de la trésorerie Numéro de référence : 01.221 / J-77-2C INTRODUCTION En 1995, la

Plus en détail

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars.

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars. BUDGET FÉDÉRAL 2015 Par Jerry S. Rubin, B.E.S., B.Comm.(Hons), CMA, TEP, CFP Points saillants fiscaux du budget fédéral 2015 Le ministre des Finances, Joe Oliver, a déposé le budget fédéral 2015, le 21

Plus en détail

D9 Mise à jour de l ARC : avantages imposables et trop-payés

D9 Mise à jour de l ARC : avantages imposables et trop-payés D9 Mise à jour de l ARC : avantages imposables et trop-payés Représentants de l Agence du revenue du Canada Agence du revenu du Canada Séance de formation juin 2014 Présentatrices Lise Boudreau Manon Sinclair

Plus en détail

Titre du projet : Approvisionnement en services de gestion, Projet de Services d Appui sur le Terrain au Vietnam

Titre du projet : Approvisionnement en services de gestion, Projet de Services d Appui sur le Terrain au Vietnam Titre du projet : Approvisionnement en services de gestion, Projet de Services d Appui sur le Terrain au Vietnam A) MODIFICATION N O 2 À LA DEMANDE DE PROPOSITIONS (DDP) : 1) À la Section 1. Instructions

Plus en détail

Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario

Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario Sociétés de développement de l industrie des médias de l Ontario Présentation du Crédit d'impôt pour la production cinématographique et télévisuelle ontarienne (CIPCTO) Le 3 mars 2011 Ordre du jour 1.

Plus en détail

MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013

MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013 MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013 Afin d atteindre une plus grande harmonisation du régime de

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES Sommaire...2 Questions et réponses...3 Aperçu...7 Définitions...7 Admissibilité au plan...8 Participation au plan...9 Actionnaires

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9. Approuvée en Janvier 2008 TITRE DE LA POLITIQUE. Tous les offices régionaux de la santé

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9. Approuvée en Janvier 2008 TITRE DE LA POLITIQUE. Tous les offices régionaux de la santé Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 9 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2008 SUBVENTION D INCITATION AU TRAVAIL EN FOYER DE SOINS PERSONNELS Direction/Division Stratégies relatives

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du cadre de contrôle de gestion pour les subventions et contributions de 2012-2013 (Modes de financement)

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes

vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes 2010 Rapport de la vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes AUTOMNE Chapitre 1 Le Plan d action économique du Canada Bureau du vérificateur général du Canada Le Rapport d automne 2010

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités APECA Direction de la vérification interne RAPPORT FINAL juillet 2007 TABLE

Plus en détail

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT Article 15.1 : Droit et politique en matière de concurrence 1. Chacune des Parties adopte ou maintient des mesures prohibant les

Plus en détail

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif.

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif. Mai 2010 Organismes sans but lucratif Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif Contexte En février 2008, le Conseil des normes comptables

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars

Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars 1 de 5 Ce formulaire s adresse à vous si vous êtes l exploitant d un bar ou d un resto-bar, ou une personne qui effectue habituellement des fournitures

Plus en détail

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS)

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) La Mauricie en action! Ensemble contre la pauvreté! Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) Date limite : dépôt des dossiers complets à la CRÉ 23 août 2013 25 octobre 2013

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC

Plus en détail

ENTENTE CANADA COLOMBIE- BRITANNIQUE SUR LE FONDS POUR L EMPLOI

ENTENTE CANADA COLOMBIE- BRITANNIQUE SUR LE FONDS POUR L EMPLOI ENTENTE CANADA COLOMBIE- BRITANNIQUE SUR LE FONDS POUR L EMPLOI ENTENTE CANADA COLOMBIE BRITANNIQUE SUR LE FONDS POUR L EMPLOI ENTRE ET Le gouvernement du Canada, représenté par le ministre de l Emploi

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés La présente publication explique une nouvelle règle sur

Plus en détail

Soutien avancé pour Windows 2000/NT/XP pour les modèles Dell OptiPlex MC et Dell Precision MC

Soutien avancé pour Windows 2000/NT/XP pour les modèles Dell OptiPlex MC et Dell Precision MC Convention de services - Modalités Soutien avancé pour Windows 2000/NT/XP pour les modèles Dell OptiPlex MC et Dell Precision MC SI VOUS ACCEPTEZ LES SERVICES ET LE SOUTIEN TECHNIQUE DÉCRITS SUR VOTRE

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin Le projet propose une approche intégrée du développement du secteur des TIC considérée sous trois aspects différents : promouvoir l accès aux TIC, favoriser

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT D ÉMISSIONS TÉLÉVISÉES ET BASÉES SUR LE WEB. Lignes directrices du programme

PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT D ÉMISSIONS TÉLÉVISÉES ET BASÉES SUR LE WEB. Lignes directrices du programme PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT D ÉMISSIONS TÉLÉVISÉES ET BASÉES SUR LE WEB Lignes directrices du programme Remarque : Les documents suivants font partie intégrante des lignes directrices

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible... 3 Société

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

Politique d approvisionnement

Politique d approvisionnement Politique d approvisionnement Adoptée par les membres du conseil d administration le 25 novembre 2014 Direction des affaires juridiques et corporatives Résolution 14-060 1. Préambule La Société d habitation

Plus en détail

NOTES EXPLICATIVES PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES OPÉRATIONS DE TRANSFERT DE SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES AFFILIÉES. Loi de l impôt sur le revenu

NOTES EXPLICATIVES PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES OPÉRATIONS DE TRANSFERT DE SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES AFFILIÉES. Loi de l impôt sur le revenu Article 1 NOTES EXPLICATIVES PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES OPÉRATIONS DE TRANSFERT DE SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES AFFILIÉES Capitalisation restreinte 18(5) Loi de l impôt sur le revenu Le paragraphe

Plus en détail

Guide du praticien. Quoi de neuf Mise à jour n o 16 Septembre 2008. À l attention des abonnés au Guide du praticien : mise à jour n o 16

Guide du praticien. Quoi de neuf Mise à jour n o 16 Septembre 2008. À l attention des abonnés au Guide du praticien : mise à jour n o 16 Quoi de neuf Mise à jour n o 16 Septembre 2008 À l attention des abonnés au Guide du praticien : mise à jour n o 16 Chers collègues, Vous trouverez ci-joint la mise à jour n o 16 du Guide du praticien

Plus en détail

Le CGFPN propose des modifications à la LGF

Le CGFPN propose des modifications à la LGF 31 mars 2015 Volume 1 Numéro 1 Un bulletin d information du Conseil de Le Bilan gestion financière des Premières nations ÉDITION SPÉCIALE - PROPOSITIONS LIÉES À LA LOI SUR LA GESTION FINANCIÈRE DES PREMIÈRES

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail