BONJOUR BOBIGNY LE GRAND FORUM. Soyons nous-mêmes. J o u r n é e i n t e r n a t i o n a l e :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONJOUR BOBIGNY LE GRAND FORUM. Soyons nous-mêmes. J o u r n é e i n t e r n a t i o n a l e :"

Transcription

1 BONJOUR BOBIGNY LE JOURNAL DE LA VILLE LE GRAND FORUM Soyons nous-mêmes 7 es Assises Sport au féminin Une semaine de découvertes page 11 PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY Un jeune homme résume ainsi ces 7 es Assises. Après trois jours de rencontres, de nombreux intervenants mettent en avant la fierté et le potentiel de notre ville en conclusion du forum. p. 2 à 6 J o u r n é e i n t e r n a t i o n a l e : Le créole en partage Lumière sur une culture et une langue longtemps bâillonnées p. 13 PHOTO : SYLLA GRINBERG HEBDOMADAIRE N 587

2 ÉVÉNEMENT <2 7 es Assises FORUM DE CLÔTURE La diversité est une richesse La présence de ce bébé métisse résume à lui seul la richesse culturelle et la jeunesse de la population balbynienne. C est ce qui est ressorti fortement du forum de clôture, samedi 15 octobre, après trois jours de visites de nombreux lieux insolites et institutionnels de la commune. Rappelons qu en juin avait déjà eu lieu un forum d ouverture autour de l économie locale. Trois autres débats Comment transformer la richesse humaine en dynamique économique? Question clé du Grand forum qui concluait ces 7 es Assises de la ville. sur ce sujet ont suivi en septembre. À l image de Sacha, arrivé sept mois plus tôt à Bobigny, quantité d intervenants ont vanté les mérites de la diversité culturelle des résidents, au-delà des images d insécurité, de ghettoïsation et de disgrâce architecturale mise en avant par les médias. La première fois que j ai découvert cette ville, je me suis dit que jamais je ne vivrais là à cause de toutes ces tours inhumaines. Et en quittant Paris longtemps après, j ai découvert une grande communauté. À sa suite, une habitante a soulevé le problème d une jeune fille qu elle avait rencontrée lors d une visite de l entreprise Métro et qui refusait d inscrire Bobigny comme son lieu de résidence sur son curriculum vitae. J étais fâchée. Vu d ailleurs, quand on vit dans le 9-3, c est perçu comme dégradant, mais il faut affirmer qu on vient de Bobigny. On nous colle une étiquette dans le dos, à nous de montrer qu elle ne veut rien dire. Une étudiante qui va à la fac dans la capitale n a pas manqué de souligner que LA MAIRE A ANNONCÉ LA CRÉATION D UN OBSERVATOIRE DE L EMPLOI les yeux s écarquillent la première fois que l on se dit du 93. Avant, je n étais ni fière, ni honteuse de venir de Seine-Saint-Denis, maintenant je l affiche. Il y a ici de vraies valeurs d entraide qu on ne trouve pas à Paris. Moi je mettrai dans mon CV que je viens du 93! À l autre bout de la salle Pablo- Neruda, un jeune homme a fait la démonstration avec humour des qualités balbyniennes. Il faut enlever cette méfiance, aller vers les autres en leur disant par exemple : Ce n est pas parce que je viens du 93 que je vais te faire les poches!. Ça brise la glace! On se sent à l aise à Bobigny. On y trouve beaucoup de chaleur humaine. Passerelles. Comment transformer cette chaleur humaine en tremplin économique? Telle est la question à laquelle a tenté de répondre l économiste Frédéric Gilli. Comment faire en sorte que des jeunes en recherche d emploi et des entrepreneurs en quête de salariés puissent se rencontrer? Quand on maîtrise plusieurs langues, on est plus habile en commerce international. On est plus en capacité de développer des relations humaines quand on vient

3 ÉVÉNEMENT <3 Ils ont dit de ce département. L enseignant à Sciences Po a également salué le travail original de l équipe municipale dans sa recherche de développement économique qui se tourne d abord vers la rencontre entre les habitants et les employeurs, à travers les visites d entreprises lors de l opération Bobigny raconte Bobigny notamment. Rappelons que l une des particularités de la ville est d abriter emplois dans le service public sur emplois. Les quinze plus gros employeurs sont le tribunal de grande instance, l université, l hôpital Avicenne, la préfecture, le conseil général et dans le parapublic, la RATP et la SNCF, a détaillé Frédéric Gilli. On y trouve beaucoup de fonctions de pouvoir. Il y a un gisement de savoir-faire à mobiliser, a poursuivi le chercheur. Il faudrait cependant tisser des passerelles entre emplois publics et privés, Cela fait vingt-six ans que j habite ici, et c est vrai que je n ai jamais visité ma ville en elle-même. Ces 7 es Assises m ont permis de redécouvrir Bobigny. Ce qui est dommage, c est que trois jours c est un peu court. CHRISTELLE LOLOT Je traverse la ville tous les jours, j y vois toujours beaucoup de vie, beaucoup de mouvement. J ai participé à ces Assises presque par hasard, j ai eu beaucoup de plaisir à le faire. J ai envie de dire aux jeunes : Tout ce que vous avez envie, c est possible, ayez simplement envie. HOURIA AMARI Les Assises nous ont ouverts sur la ville, on s est intégrés, on a échangé, et on a rompu la solitude. Parce que finalement nous vivions un peu en marge le long de la RN3. FABIENNE LICHENTIN, CÂBLERIE DAUSMENIL J avais un projet de recherche à l étranger, et la ville a été l un des acteurs qui m a soutenu. C est un bon chemin pour construire une action publique profitable à tous. MAMADOU SIBY À Bobigny, on a aussi un passé ouvrier qu on a trop vite enterré. Aujourd hui, on nous parle de développer le commerce international : mais n y a-t-il pas des combats à mener pour produire sur place ce dont on a besoin pour vivre sur place? GÉRALD CREUSILLET Bobigny est un peu comme un aimant : on en part, et finalement on y revient, on ne comprend pas trop pourquoi On se sent à l aise, il y a une grande chaleur humaine. LÉANCE KAZONGO C est à nous de faire briller la ville. Si chacun de nous se voit comme un ambassadeur de la ville, tout le monde changera d avis sur Bobigny. ASSIA BENDAOUD Barbecue après le forum de samedi. qui visiblement n existent pas. Côté employés balbyniens, la situation est un peu moins rose. Même si le nombre de diplômés a augmenté de 5 % sur la commune en dix ans, passant de 10 à 15 %, le taux de chômage des jeunes stagne quand même à 30 %. Et 30 % des jeunes sortent sans diplôme. Pour tenter de faire baisser ces chiffres, la maire a proposé la création d un Observatoire de l emploi qui présentera ses premières réflexions en Commerce. Il a également été question dans un second temps de revenir sur le développement des commerces de proximité, trop peu présents dans l agglomération. Par deux fois dans l aprèsmidi, le mot verrue a été utilisé par des habitants pour désigner le centre commercial de Bobigny 2. Comment, dans une cité en pleine renaissance architecturale, peut-il exister un tel lieu? s est interrogé Sacha. Suzanne a carrément lancé un appel à une mobilisation des riverains pour qu enfin ce bâtiment opère un lifting. Catherine Peyge a assuré que les propriétaires du centre commercial Bobigny 2 semblaient désormais désireux de s engager vers une rénovation. La pose, le 21 octobre, de la première pierre du projet Matisse qui comprend un supermarché Leclerc, un centre commercial et des logements a dû influencer les responsables du centre de Bobigny 2. À noter aussi l ouverture prochaine d un magasin Franprix boulevard Lénine, dans le nouvel immeuble situé près de la cité Paul-Éluard. La maire a par ailleurs évoqué la prochaine présentation des projets de requalification du marché Édouard-Vaillant. Au titre des annonces qui auront marqué les conclusions de ces Assises, mentionnons encore celle d un allongement de l opération d été Bobigny-sur-Ourcq, et ce dès Frédérique Pelletier Quartier Jean-Grémillon. Rencontres Dans les quartiers, les institutions, les entreprises, les Balbyniens sont partis à la (re)découverte de leur ville lors des 47 rendez-vous organisés à l occasion des 7 es Assises. Retour sur trois journées où Bobigny a raconté Bobigny. Économie Vous avez dit Scop? Y a-t-il une alternative au modèle capitalistique traditionnel? La réponse est oui, et ce sont des salariés de SNTPP, une entreprise balbynienne de travaux publics, qui sont venus l expliquer lors d un passionnant débat. La Scop (société coopérative et participative) est une forme juridique méconnue, et pourtant c est un véritable modèle alternatif : une entreprise qui appartient à ses salariés, où le travail est au moins autant valorisé que le capital Une entreprise également où l on cultive d autres rapports de production, d autres rapports aux clients et d autres rapports humains. Les dirigeants de cette entreprise de 150 employés sont ainsi élus tous les quatre ans par les salariés, qui sont les véritables pilotes de leur outil de travail. Des valeurs de solidarité, de partage et d entraide, mais aussi une éthique singulière. L utopie existe : nous l avons rencontré jeudi soir! Il a hélas attiré peu de monde : une bonne raison pour renouveler l initiative S. P. Grand quadrilatère Tourisme ferroviaire C est à bord d un train touristique que les habitants ont entrepris de (re)découvrir l ouest balbynien, samedi 15 octobre. Une formule qui n aura pas manqué d attirer de nombreux enfants. Au fil des stations, des habitants ont évoqué leur quartier : On est comme une famille ici : c est ce qui me lie à Bobigny, explique Fathia, de l Étoile. Au fur et à mesure de la balade, le train est salué des balcons, des terrasses des maisons ou par les piétons À Jean-Grémillon, la rénovation s achève. C est assez joli, quand ce sera terminé, ce sera magnifique, commente une habitante. J étais venu il y a quelques années, je ne reconnais plus! s exclame M. Coulibaly, venu du centre-ville découvrir les terres du couchant, tandis que la boulangère de la rue Romain-Rolland se dit ravie de sa boutique toute neuve. Un peu plus loin, au Pont-de-Pierre, M me Juton raconte l histoire du quartier, son passé maraîcher, la présence forte de L Illustration. Auparavant, de jeunes résidents visiblement ravis ont fait visiter leur tout nouveau foyer de jeunes travailleurs. La belle promenade se termine dans les locaux de la compagnie Sirènes qui présentait son travail avec les enfants : un beau moment d enthousiasme collectif. S.P.

4 7 es Assises ÉVÉNEMENT 4 Abreuvoir Balade du service public A l Abreuvoir, une trentaine de femmes, qui participent toutes au cours d alphabétisation de l association Femmes Relais, ont répondu à l invitation de la Ville pour une promenade placée sous le signe du service public. De la mairie annexe Émile-Aillaud, en passant par la poste Robespierre, la maison de l enfance Guy-Môquet, la bibliothèque et le groupe scolaire Vaillant, elles ont ainsi pu découvrir plus en détail le fonctionnement de ces services de proximité. Avec notamment toutes les aides dont elles peuvent bénéficier afin de mieux appréhender les rouages de l administration française (écrivain public, interprète à La Poste ). J habite Bondy, mais je suis presque tous les jours dans le quartier, précise Irene. C est bien, ce type d événement, pour accompagner ceux, qui comme moi, ont du mal à bien parler français. La promenade s est arrêtée en cours de route en raison de la sortie d école des enfants de toutes ces mamans, membres de l association implantée sur la place des Nations-Unies. Sans oublier de se donner rendez-vous pour le spectacle du soir à Max-Jacob organisé par la Fox Compagnie sur le thème des services publics! Un spectacle que l on peut revoir tous les jeudis matins au Marché Édouard-Vaillant. S. C. Fonderie ChaponDu grand art! Ce n est pas la première fois que les Fonderies Chapon ouvrent leurs portes aux Balbyniens : et chaque fois, c est le même succès. C est que les lieux abritent de petites perles d artisanat et des trésors de savoir-faire. Visites combles et visiteurs comblés, donc, qui sont venus découvrir jeudi dernier les techniques de la fonte en bronze ( pas d or ni d argent : chaque fonderie a sa spécialité ). Tout leur fut compté par le menu : la science des mouleurs, le savoir des cireurs, la maestria des polisseurs, l habileté des patineurs en passant par l émotion d un métal en fusion et d un bijou brut que l on démoule, tout juste refroidi. De la belle ouvrage Des artistes du monde entier viennent ici faire fondre des pièces uniques signées et numérotées : Nous ne sommes pas dans l industrie. Les bronzes bruts sont savamment travaillés : l art naît sous nos yeux. Et sur les étagères, les moules d élastomère cachent aux creux de leurs plis des trésors d autant plus émouvants qu ils restent insoupçonnés S. P. La belle inconnue. Magasin Métro. Câblerie Daumesnil. Gare de Bobigny. Bonjour Bobigny. Tribunal des prud hommes. Entrepôt Métro Le commerce en gros O uvert 7 jours sur 7 de 5 h à 20 h, l entrepôt Métro, implanté dans la zone des Vignes, s adresse exclusivement à un public professionnel. Les restaurateurs et les revendeurs constituent l essentielle de notre clientèle, précise Jean-Louis Robin, le directeur de ce magasin de m 2 qui accueillait chaleureusement, jeudi matin, les petits groupes de visiteurs. Avec ses collaborateurs, il a emmené ses invités dans les différents espaces du magasin : de la boucherie, où le thermomètre affiche un petit 2 C, aux étals de fruits et légumes en passant par la fromagerie, la cave à vin, la marée, sans oublier la partie non alimentaire où se côtoient le textile professionnel, le mobilier pour les cafés et restaurants À chaque étape, le directeur se montre prolixe : Nous gérons références sur ce site, 60 % de nos produits sont vendus à la palette et la fierté de réunir 37 nationalités parmi les 316 collaborateurs présents sur site. Parmi les salariés, Gilles Rouillard a une histoire particulière avec Métro, où il travaille depuis Je l ai vu se construire, il y a trente ans, sur les terres que mes parents, maraîchers, cultivaient jusque-là. K. N.

5 7 es Assises ÉVÉNEMENT 5 Université Paris-XIII Sport et jeux vidéo Comme de nombreux Balbyniens, M me Benaoubd ne connaissait pas l existence d une université à Bobigny et elle a saisi l occasion de venir visiter l endroit où ma fille poursuit ses études, vendredi 14 octobre. Accompagnés du directeur de l IUT, Daniel Verba, et de celui de l UFR de santé et médecine, Olivier Roudard, une dizaine d habitants ont ainsi pu découvrir ce lieu. Certains étaient venus pour l intérêt architectural de cette université, d autres pour enfin mettre un pied dans une fac. Au cours de la visite, ils ont pu remarquer la bibliothèque, la tour et le gymnase. Auparavant, ils avaient assisté à un cours de licence professionnelle de création de jeux vidéo : la seule formation où une Playstation trône sur le bureau de l enseignante S. C. Espace Che-Guevara. Quartier Karl-Marx. Archives départementales. Five club. Dépôt RATP Impressionnant atelier Le long des voies du métro se cache l un des plus grands centres de maintenance de la RATP. Toutes les rames de la ligne 5 et du tramway 1 mais aussi fréquemment des rames d autres lignes y ont rendez-vous pour les petites réparations et les grandes visites. Impressionnant atelier! Où des élévateurs titanesques lèvent des wagons entiers, où des bogies neufs attendent de porter leurs premiers voyageurs, où l on reprofile les roues dans des gerbes d étincelles, pour conserver toute la rondeur voulue L atelier reçoit en ce moment, une par une et par la route, les nouvelles rames MF2000 qui équipent progressivement la ligne 5 : la dernière livrée porte le n 64 et trône justement là, encore en vérification. Dans quelques jours, elle partira en ligne. En attendant les Balbyniens présents jeudi 13 octobre ont eu les honneurs de la visite d une rame neuve! Et sont repartis étonnés par l impressionnante machine qui se cache derrière notre train quotidien. S. P. Archives communales. MC93. Tribunal de grande instance On n est pas à la télé! C est la salle d audience n 1 de la cour d assises qui a le plus impressionné les visiteurs, vendredi 14 octobre. Photos et questions ont fusé sur le déroulement des procès pour crimes. Combien y a-t-il de jurés? Les juges ont-ils des perruques?, Est-ce que les témoins jurent sur la bible?. Le secrétaire général du Parquet, Éric Figliolia, a mis en garde chacun : Méfiez-vous de ce qu on voit à la télé!. Nous ne sommes pas dans Les Cordier, juge et flic, a renchéri son homologue à la présidence du tribunal de grande instance, Sophie Rey. Le groupe de Balbyniens a surtout eu le privilège de voir la salle des délibérés dans laquelle se retire le jury pour se prononcer sur la culpabilité ou non d un condamné dans la sincérité de leur conscience. Plus de 600 fonctionnaires travaillent au palais de justice de Bobigny, dont 180 magistrats. F. P.

6 7 es Assises ÉVÉNEMENT 6 Karl-Marx Le centre se raconte Dans un quartier en pleine mutation, nouveaux et anciens habitants, toutes générations confondues, se sont déplacés vendredi soir sur leur dalle pour une mini-fête de quartier afin d évoquer ensemble le passé, le présent et le futur de leur cité. D un côté, les habitants avaient rendez-vous avec leur passé autour de la projection de diapositives sur le Karl-Marx avant les dalles, commentée par Jean Joubert, du Cercle de recherches historiques de Bobigny, et d une exposition photo du service ressources et documentation de la Ville, relatant l historique de la construction du quartier. L occasion pour de nombreux enfants de découvrir non sans étonnement leur quartier sans tour, ni dalle mais avec de larges champs agricoles De l autre côté, le présent avec sur scène les talents du quartier, entre boxeurs de l ACB et danseuses de la troupe des Black Massaï, ainsi qu une exposition du peintre balbynien Yves Delor. Et enfin l avenir, avec un stand aménagé autour de panneaux explicatifs sur le renouvellement urbain du centreville. Tout ceci dans une ambiance conviviale autour de plats confectionnés par les mamans de la cité, un pot de l amitié offert par la municipalité et les cris de joie des enfants S. C. Bibliothèque Elsa-Triolet Vous êtes ici! Elle est Balbynienne depuis longtemps. Silencieuse, dans un coin de la salle plongée dans la pénombre, elle écoute. Sur quelques accords de guitare de Philippe Bretelle, les mots d Olivia Rosenthal lui parviennent. Avec distance et humour, l auteur, en résidence artistique la saison dernière à la bibliothèque Elsa-Triolet, fait le récit de ses tribulations balbyniennes : les murs parfois récalcitrants de Bobigny où le tandem qu elle a formé avec Philippe Bretelle a affiché les messages nés de paroles d habitants. Olivia Rosenthal a raconté l altérité d un projet dont les traces s estompent déjà sur les façades investies ; elle dit la rencontre humaine aussi. Notre Balbynienne se souvient avoir parlé des heures avec l auteur, parcouru avec elle les endroits où la population Rom s est installée. Je suis émue, elle a immortalisé cette histoire, les Roms ne sont plus là aujourd hui. Je suis heureuse de notre rencontre. M. D. Espace Che-Guevara. Fonderie d art Chapon. Abreuvoir. Merci aux Balbyniens qui sont venus à la rencontre de l équipe de rédaction de Bonjour Bobigny, pour une visite commentée du journal et une discussion sur la place de votre hebdo dans la ville. Cour d assise. Université Paris-XIII. Salle Pablo-Neruda. Archives municipales Des trésors dévoilés Situées au premier sous-sol de l hôtel de ville, les archives municipales sont souvent méconnues des Balbyniens. Pourtant, elles recèlent de nombreux trésors, pour la plupart accessibles au public. On y trouve essentiellement des documents versés par les différents services de la mairie comme les listes électorales, les délibérés de conseils municipaux qui font en ce moment l objet d une numérisation, ou les registres d état civil, mais aussi des pièces plus rares comme les dossiers médicaux des centres municipaux de santé depuis la construction du premier. Le plus étonnant pour les visiteurs, jeudi 13 octobre, a surtout été ce vieux registre des baptêmes civils sur lequel est inscrit sur la couverture baptêmes rouges. Les documents les plus anciens restent quand même les actes de baptêmes, mariages et décès contenus dans le registre paroissial de F. P. photos : Serge Barthe, Sylla Grinberg, Stéphanie de Boutray, Henri Perrot et Daniel Maunoury.

7 ACTUALITÉS < 7 L HOMMAGE À MICHEL COMMUSSET Le bel et touchant au revoir des Balbyniens Beaucoup de monde, mercredi 12 octobre à l hôtel de ville, pour un émouvant adieu à Michel Commusset, décédé le 8 octobre dernier. Le hall d honneur de l hôtel de ville pouvait à peine contenir la foule nombreuse qui s était déplacée pour l occasion : la municipalité organisait, mercredi 12 octobre, un hommage à Michel Commusset, décédé le samedi précédent. Présentes autour des proches de celui qui était adjoint à la maire, de nombreuses personnalités avaient pris place : les membres du conseil municipal toutes tendances confondues, Bertrand Kern, président de la communauté d agglomération Est Ensemble, des habitants et des employés communaux venus en nombre, d anciens élus tels Andrée Grassullo, Claude Antony ou Pierre Ramos. D autres, qui n avaient pu faire le déplacement, ont tenu à adresser un message de sympathie via notre journal, comme Thierry Bonhomme, élu d opposition sous le précédent mandat, qui nous faisait part de sa grande tristesse. Humaniste. Claude Bartolone, président du conseil général de la Seine-Saint-Denis, a évoqué en ouverture l homme engagé, adhérent du Parti socialiste depuis 1974, qu il ne quittera plus par la suite, par-delà les vicissitudes, les déceptions et les espoirs. Et d évoquer la force qu eut pour lui la campagne de François Mitterrand, en 1981 : Il en aura, comme tant d autres, conservé une impression durable de ce que peut être une grande aventure collective. Avec beaucoup d émotion, Salomon Illouz, adjoint à la maire et militant socialiste, a parlé du compagnon politique avec lequel il partagea tant de moment de fraternité, son attention aux autres. Bouleversé par la maladie qui frappait Michel depuis plusieurs mois, il a dit combien l avait marqué son visage, d où transparaissait un grand humanisme, ce visage dans lequel ne se lisait ni tristesse ni amertume [face à la maladie] mais quelque chose comme une expression infiniment humaine, comme s il regardait la mort d un regard serein. Honnête homme. C est très beau, ce bel appétit pour toutes les choses de la vie, ( ) une vie pleine, avec ses joies et ses épreuves, avec du bonheur et beaucoup de courage, a quant à elle déclaré Catherine Peyge. Dans un très bel hommage à celui qui fut son adjoint, elle a raconté tous ces je me souviens, à la Georges Pérec, qui [lui] viennent au cœur et à l esprit quand [elle] pense à lui : son talent littéraire rare avec lequel il savait, en séance Nous assumons ensemble ce devoir de gratitude envers un homme qui donna beaucoup à Bobigny. du conseil municipal, tenir son auditoire en haleine ; sa finesse et sa mesure, toujours en recherche de toutes les explications possibles avant de proposer, de décider ; son dévouement actif, tourné vers l espoir, arguant qu un autre monde est possible. Michel Commusset était un honnête homme, au sens ancien du terme, cultivé, de pensée libre, considérant tous ses concitoyens, du plus connu au plus humble, avec le même regard de bonté. Catherine Peyge a également rendu hommage à l ancien enseignant, soulignant combien PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY [son] œuvre éducative va bien au-delà de l acquisition d un programme : elle irrigue la vie des enfants. C est l héritage de la tradition de l école républicaine, laïque et gratuite pour toutes et tous qui animait Michel ( Monsieur Commusset, comme le disent encore tous ces petits Balbyniens devenus adultes, et qui ont eu le bonheur de l avoir comme enseignant ou comme directeur, avait-elle dit quelques instants auparavant). L ancien directeur d école était particulièrement apprécié, pour preuve la présence nombreuse d enseignants venus, eux aussi, dire un vibrant au revoir à Michel Commusset. Dans les cœurs. Le chagrin ne se partage pas. Chacune et chacun, nous sommes seuls en tête en tête avec notre deuil, a poursuivi Catherine Peyge. Mais nous assumons ensemble ce devoir de gratitude envers un homme qui donna beaucoup à Bobigny. Et l émotion palpable qui s est emparée de la salle, en cet instant, en disait long sur le sentiment de perte ressenti pas les Balbyniens. Alors que le hall se vidait, des habitants s approchaient du portrait de Michel Commusset, en prenaient la photo, comme pour garder l empreinte d une présence qui, longtemps encore, les accompagnera. Stéphane Pariyski PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY

8 ACTUALITÉS <8 17 OCTOBRE 1961 Faire vivre la mémoire Commémorer le cinquantenaire d un massacre longtemps occulté. manifestation fut pacifique, elle de- Le ur vait être le moyen de Entre mai et juillet derniers, Est ensemble a mené une concertation sur le projet de territoire de la communauté d agglomération créée en janvier Des rencontres se sont tenues dans sept villes. Plus de 400 personnes ont été questionnées sur ce qui rassemble les habitants des neuf communes de l agglo, ce qui les différencie, et dans quelle direction souhaitaient-elles aller ensemble? La synthèse des réponses a été présentée, jeudi 6 octobre, lors d une réunion publique, à Pantin. Ce que vous avez dit dans la concertation va nous permettre de s adresser au peuple de France pour dénoncer un couvre-feu imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris, qui les privait depuis 1958 du droit de se réunir et de circuler librement une fois la nuit tombée. C est par ces mots que Catherine Peyge a tenu à célébrer, lundi dernier, le cinquantième anniversaire de la terrible nuit du 17 octobre Ce jour-là, une répression sanglante s est abattue sur les manifestants algériens, pourchassés, arrêtés, jetés à la Seine ou froidement assassinés par la police. Un crime d État qui a soigneusement été dissimulé pendant des dizaines d années. Pour la maire, l évocation du bilan du 17 octobre a toujours de quoi susciter le vertige et l effroi, d autant que ces événements tragiques restent cruellement absents des programmes scolaires. La Ville de Bobigny a pris l habitude depuis plusieurs années de faire vivre cette mémoire. La cérémonie à laquelle une centaine de personnes a participé avait débuté par une mise en scène de la compagnie La Pierre noire. Des comédiens, placés devant un fond bleu blanc rouge, ont déclamé un texte qui revenait sur l histoire tourmentée des relations entre l Algérie et la France, depuis les débuts de la colonisation (en 1830) à la publication du code de l indigénat, en passant par les massacres de Sétif (8 mai 1945) ou encore les essais nucléaires réalisés dans le Sahara algérien. À terre, les drapeaux français et algériens sont noués sur un coussin d étoffe noire, couleur du deuil. La commémoration s est poursuivie dans la soirée par la projection au Magic cinéma d un documentaire inédit intitulé Ici on noie les Algériens, en référence à une inscription tristement fameuse écrite à Paris sur le quai de Conti dans les jours qui suivirent le 17 octobre. Daniel Georges EST ENSEMBLE Un territoire, un projet faire des choix, a déclaré Bertrand Kern, président d Est Ensemble, avant d annoncer que le conseil communautaire du 13 décembre prochain fixera ce qui fera partie des compétences de l agglo et ce qui restera à la charge des communes. Parmi les grands enseignements de la concertation, un intérêt marqué des habitants pour la communauté d agglomération perçue comme une chance de fédérer les énergies. Un vrai maillage intervilles en transports collectifs est souhaité, ainsi qu une signalisation commune pour rendre visible Est ensemble. Sur ce territoire où le logement social est prégnant, la concertation fait ressortir le besoin d une politique mutualisée de l habitat social pour harmoniser les OPHLM et faciliter la mobilité entre les parcs sociaux des différentes villes. La poursuite de la construction des logements sociaux est réclamée avec force, tout comme la lutte contre la spéculation immobilière pour favoriser la mixité sociale. L attachement à la défense et l amélioration des services publics est également revenu en force lors de la concertation. Karim Nasri PHOTO : SYLLA GRINBERG Mumia Abu-Jamal Peine de mort annulée Est-ce une répercussion de l émoi soulevé par l exécution de Troy Davis, le mois dernier? En tout cas, la Cour suprême des États- Unis vient de donner raison aux avocats de Mumia Abu-Jamal en confirmant l annulation de la peine de mort, en raison des irrégularités qui ont entaché le procès. Le citoyen d honneur de Bobigny est désormais condamné à la prison à perpétuité pour un meurtre, rappelons-le, qu il a toujours nié. Cependant ses défenseurs y voient une première victoire : ils espèrent que le procureur demande un nouveau procès, avec un nouveau jury, pour tenter d obtenir une nouvelle [condamnation à mort]. Ce qui permettrait à Mumia de présenter enfin les nombreux éléments qui le disculpent. S. P. Étoile Le projet de l État validé par l Anru Après le blocage par le ministère de la Culture de la rénovation du quartier de l Étoile, l Anru avait examiné mi-septembre la faisabilité d un nouveau projet de requalification urbaine, élaboré par une équipe missionnée par l État. Ce nouveau projet a reçu, mercredi 12 octobre, le feu vert du conseil d administration de l Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Seul bémol : les services de l État ne l ont toujours pas présenté aux habitants du quartier. C est pourtant ce que réclament avec force certains d entre eux, autour de leur Amicale. Depuis des mois, [nous avons] l impression d être délaissés : nous avons le droit de savoir, expliquait Françoise Favé, conseillère municipale, en septembre dernier. L annonce par la préfecture d une réunion publique est maintenant espérée avec impatience par des habitants qui attendent, depuis maintenant un an et demi, de savoir quel sort sera réservé à leur quartier. S. P. HÔPITAL AVICENNE Les conditions de travail en question Des inquiétudes et quelques mises au point. Les premières sont exprimées par Régis Cohen, médecin et président du comité de défense des usagers de l hôpital Avicenne, une instance composée d usagers, de membres du personnel et de chefs de service de l établissement qu il souhaite à nouveau réunir prochainement. Le médecin du service d endocrinologie pointe le personnel insuffisant dans certains secteurs de l hôpital, comme le manque d agents d accueil ou de brancardiers. Surtout, il se demande où en est la mise en conformité du bâtiment Charcot. Construit en 1969, celui-ci abrite notamment les services de réadaptation, d orthopédie et de cardiologie, mais il n est pas aux normes en ce qui concerne la sécurité contre les incendies. Directrice depuis bientôt trois ans de l hôpital Avicenne, Dominique de Wilde ne nie pas ces problèmes. Un schéma directeur incendie du site sera présenté fin novembre au préfet et la mise aux normes pourrait commencer début En attendant, nous avons renforcé la présence d agents spécialement formés pour intervenir. La mise aux normes se fait petit à petit, mais cela implique de gros travaux, précise la directrice, qui assure que le bâtiment est voué à l avenir à accueillir plutôt des bureaux administratifs. Si Régis Cohen reconnaît que des choses s améliorent, il interpelle sur les conditions de travail : À nombre de médecins égal, nous traitons davantage de patients que dans les autres hôpitaux. Et on fait la queue aux blocs opératoires par manque de place. Rappelons que fin août, quatre nouvelles salles de blocs opératoires ont été ouvertes, tandis que six autres sont attendues en Nous avons fait le pari du développement de la chirurgie et c est vrai que cela demande une réorganisation de l occupation des blocs, reconnaît la directrice, qui dit se battre tous les jours pour que les choses évoluent. Daniel Georges

9 ACTUALITÉS < 9 CENTRE-VILLE Deux réunions pour une démolition EN PHOTOS Jazz au Sénateur. Changement de décor pour les animations mensuelles de jazz à Bobigny : c est désormais au bar Le Sénateur qu ont rendez-vous les amateurs. La première a eu lieu mardi 11 octobre dans une salle bondée. Photo : Sylla Grinberg ET AUSSI Primaire socialiste À Bobigny, le second tour de la primaire socialiste a enregistré une hausse significative de la participation : 852 votants se sont déplacés dans les cinq bureaux de vote, dimanche dernier, au lieu de 747 lors du premier tour. Comme cela a été le cas au niveau national, c est François Hollande qui est arrivé en tête. Celui qui est désormais le futur candidat du PS à l élection présidentielle a recueilli 56,8 % des voix, contre 43,2 % pour Martine Aubry. À noter que le score est beaucoup plus serré dans le département, où François Hollande a réuni 51,8 % des suffrages, contre 48,2 % pour sa concurrente. Élections en Tunisie Après la révolution, les élections. Sept mois après que des manifestations ont renversé La passerelle qui relie la placette ouest à la dalle devrait être démolie dès février Ben Ali qui avait régné sans partage sur le pays pendant vingt-trois ans, on votera ce dimanche 23 octobre en Tunisie pour élire une Assemblée constituante. Cet organe sera composé de 217 membres chargés de rédiger une nouvelle Constitution. Près de 1500 listes électorales ont été validées pour cet événement historique : il s agit en effet du premier scrutin pluraliste depuis l indépendance du pays, en Les Tunisiens résidant à Bobigny ont la possibilité de voter au consulat de Tunisie de Pantin (avenue Jean-Lolive). Les bureaux de vote seront ouverts de 9 h à 18 h. BONJOUR Vacances BOBIGNY En raison des LE JOURNAL DE LA VILLE vacances d automne, votre prochain numéro de Bonjour Bobigny ne comportera que douze pages au lieu de seize. C est en février 2012 que devrait démarrer le chantier de démolition de la dalle et des deux doubles-tours (12-13 et 36-38) du quartier Karl-Marx. Parallèlement, les parkings situés sous dalle seront progressivement fermés, et leurs locataires se verront proposer des places de stationnement aux alentours. Les équipes qui travaillent sur le projet de rénovation urbaine n attendent pas cette date pour engager l information et la concertation des habitants. Quels seront la méthode de démolition et le phasage des opérations? Comment sera assurée la continuité des accès aux habitations et des cheminements piétons et motorisés durant les différentes phases du chantier? Comment stationner pendant la période où les parkings sous dalle ne seront plus accessibles? Des questions complexes, d autant que la rénovation des voiries et la réalisation de nouvelles rues vont suivre de peu le chantier de démolition. Ces questions, qui ont déjà été abordées lors de réunions publiques, feront l objet de deux rencontres au pied des tours du quartier*, afin d y répondre au plus près des lieux concernés. Les services de l OPH Bobigny, de la Semeco et de la Ville seront donc présents, autour d une boisson chaude et munis de plans. En attendant, et dès ce mois d octobre, des travaux préparatoires s engagent avec notamment des modifications de réseaux des chantiers qui peuvent engendrer ponctuellement des gênes de circulation. Stéphane Pariyski Mardi 25 octobre de 16h30 à 19h, devant les tours 10, et 16. Jeudi 3 novembre de 16h30 à 19h, devant les tours 19, 21, 34 et Première pièce. C était un 17 octobre : tel est le titre de première pièce qu a publiée la Balbynienne Marie-Christine Prati-Belmokhtar, professeur d histoire-géo. Elle a été présentée samedi 15 et dimanche 16 octobre à la salle Max-Jacob. Écrite à partir de récits familiaux, l œuvre rend hommage aux victimes de la répression. PhiloZenfants. Mercredi 12 octobre, Oscar Brenifier, philosophe et auteur de livres pour enfants, animait la première de PhiloZenfants, un atelier de philo à destination des 8-12 ans. Avec l idée de se poser plein de questions, de sortir de la routine et de ce qui est convenu et attendu. Incendie. Mardi 18 octobre vers 5 h du matin, le camp de Roms situé à côté du centre de lavage Élephant bleu, au 176, avenue Henri-Barbusse, a pris feu. Il n a fallu que quelques minutes pour que l incendie se répande sur tout le campement, mais aucun blessé n est à déplorer. Catherine Peyge s est dite consternée et révoltée par les conséquences de l inaction de l État.

10 MENUS CENTRES DE LOISIRS DU 24 AU 28 OCTOBRE Lundi 24 : carottes râpées à la canelle, sauté d agneau sauce tajine, semoule, cœur cendré, compote de pomme coing. Mardi 25 : salade de pommes de terre aux olives, poulet vallée d Auge, haricots verts, coulommiers, nashi. Mercredi 26 : potage de légumes, filet de grenadier sauce aneth, riz, fromage frais aux fines herbes, raisin. Jeudi 27 : cocktail de crudités, bœuf bourguignon, blé aux petits légumes, Saint- Paulin, gélifié caramel. Vendredi 28 : salade laitue vinaigrette, cordon bleu, blette à la bechamel, yaourt nature, clafoutis griottes. ÉTAT CIVIL Mariages Titem Ali et Yahia Meddour Liuyu Hu et Kaer Chen Esra Tuncer et Onur Öztürk Décès Albert Leclerc Marc Merlot Assia Hassan PERMANENCES 17 H -19 H 2 novembre MAIRIE DE PROXIMITÉ ÉMILE-AILLAUD 9 novembre HÔTEL DE VILLE 16 novembre MAIRIE DE PROXIMITÉ EPSTEIN 23 novembre MAIRIE DE PROXIMITÉ JEAN-RACINE Secteur enfance CENTRE DE LOISIRS. En maternelles ou élémentaires, les centres de loisirs et les maisons de l enfance accueillent les enfants du lundi 24 au vendredi 28 octobre inclus. La vente de tickets se déroulera de 8 h 30 à 9 h le mardi 25 octobre dans les centres de loisirs. FORMULE ANS. Des activités autour des sciences, des arts et du sport adaptées aux besoins et envies de chacun, des rencontres entre enfants du même âge venant de tous les quartiers, et des animateurs spécialisés qui aident à découvrir et progresser. Trois ateliers sont proposés du lundi 24 au vendredi 28 octobre de 13 h 15 à 18 h 45 : natation-théâtre, gymnastique-musique assistée par ordinateur et tennis-percussions. Renseignements et inscriptions : ALCLVB 31, av. du Pt-Salvador- Allende. Tél. : ou STAGE DE FOOTBALL 8-12 ANS. Le service des sports propose un stage pour les 8-12 ans au stade Henri-Wallon du INSEE Étude statistique L Insee réalise jusqu au 23 décembre une importante étude sur l usage de l information dans la vie quotidienne en France. Cette information de plus en plus abondante et complexe, est-elle toujours bien comprise? Faut-il revoir le système de formation pour en faciliter l accès? Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l Insee chargé de les interroger prendra contact avec certains d entre vous. Il sera muni d une carte l accréditant. URGENCES PHARMACIES DE GARDE DIMANCHE 23 OCTOBRE Socrate 4, AVENUE AMBROIZE-CROIZAT À DUGNY. TÉL. : URGENCES MÉDICALES NUIT, DIMANCHES, JOURS FÉRIÉS. >Maison médicale de garde de Bobigny et Drancy. Appeler le 15. VIE PRATIQUE <10 INFOS VILLE Vacances d automne Activités et loisirs lundi 24 au vendredi 28 octobre de 9 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. 36 places sont disponibles. Participation : 16,75. D autre part, les éducateurs de la Ville vous accueillent dans les installations sportives pour différentes activités. Renseignements et inscriptions : Service municipal des sports 11, rue du 8-Mai Tél. : /62 (ou dans les différentes installations). Secteur ans Voici le programme des activités et sorties proposées par le SMJ à destination des ans : MARDI 25 OCTOBRE : laser quest à Conflans-Sainte-Honorine. Rendez-vous à 14 h. 8 places par quartier. Participation : 2,70. Inscriptions au SMJ Étoile/Grémillon. JEUDI 27 OCTOBRE : spectacle d humour Le comte de Bouderbala. Rendez-vous à 19 h. 8 places par quartier. Participation : 7,50 + pique-nique. Inscriptions au SMJ et antennes. JEUDI 27 OCTOBRE : Aquaboulevard. Rendez-vous à 13 h. 8 places. Participation : 10. Inscriptions au SMJ Étoile/ Grémillon. RSA Atelier santé Venez vous informer de vos droits, des accès aux services sanitaires et sociaux, et de toutes autres questions de santé (CMU ) pour vous-même ou votre famille. Un atelier santé, organisé par le Projet de ville RSA, est prévu le jeudi 3 novembre de 10 h à 12 h dans les locaux du RSA. Au cours de cette réunion, vous pourrez vous inscrire à un bilan de santé complet et gratuit. Se munir de sa carte vitale. Inscriptions indispensables à l accueil du Projet de ville-rsa de Bobigny, 9-19, rue du Chemin-Vert (entrée sur la dalle à droite face à l OPHLM). Tél. : VENDREDI 28 OCTOBRE : zoo + Halloween. Rendez-vous à 10 h. 8 places. Participation : 18 (prévoir un goûter et un déguisement). Inscriptions au SMJ Étoile/Grémillon. SAMEDI 29 OCTOBRE : parc Astérix (nocturne Halloween + feu d artifice). Rendezvous à 13 h. 8 places. Participation : 12. Inscriptions au SMJ. MERCREDI 2 NOVEMBRE : patinoire de Saint-Ouen. Rendez-vous à 12 h places par quartier. Participation : 2,30 (prévoir une paire de gants). Inscriptions aux SMJ et antennes. Service Municipal de la jeunesse 21-23, rue du 19-Mars Tél. : Quartier Pont-de-Pierre, mairie de proximité Jean-Racine 3, rue Jean-Racine. Tél. : Quartier Étoile/Grémillon, mairie de proximité Joseph-Epstein 11, cité Jean-Grémillon. Tél. : Quartier Édouard- Vaillant, mairie de proximité Émile-Aillaud 60, avenue Édouard-Vaillant. Tél. : CAFÉ DES SAVOIRS PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY Chaque jeudi BONJOUR BOBIGNY LE JOURNAL DE LA VILLE raconte Bobigny ENCOMBRANTS Collecte Samedi 22 octobre secteur 3. Lundi 24 octobre pour les cités Pablo-Picasso, Paul- Vaillant-Couturier, Les Sablons, Étoile, Chemin-Vert, Karl-Marx, Paul-Éluard et Hector-Berlioz. HISTOIRE CONTEMPORAINE DES LUTTES SOCIALES avec Jean-Philippe Legois du groupe «Mémoires étudiantes» conférence suivie à 20 h 30 de la projection en avant-première du documentaire Tous au Larzac VENDREDI 4 NOVEMBRE H 30 MAGIC CINÉMA Centre commercial Bobigny 2 Bobigny CITOYENNETÉ ET JUSTICE avec la magistrate Évelyne Sire-Marin MERCREDI 9 NOVEMBRE H ESPACE CHE GUEVARA 1, avenue Karl Marx Bobigny Un cycle de conférences pour comprendre l histoire et commenter l actualité

11 SPORT 11 PHOTO : VINCENT GABRELLE /LAMEUTE93.FR 12 rendez-vous pour les sportives La Semaine du sport au féminin revient pour la 3 e année consécutive, du 25 au 29 octobre. L occasion pour chacune de découvrir différentes disciplines. Envie de bouger, de se défouler ou de se relaxer? La Direction municipale des sports a concocté un programme des plus divers pour satisfaire les Balbyniennes avides de nouvelles expériences sportives. Pour la 3 e année de suite, la Ville organise la Semaine du sport au féminin du 25 au 29 octobre. Avec toujours l idée de leur RUGBY FÉMININ Un de chute Assez largement battues dimanche à Lille (23-8), les Louves ont chuté pour la première fois de la saison après trois succès. Même si le score est un peu lourd par rapport à la réalité de la rencontre, comme le concède le coach Fabien Antonelli, les filles PHOTO : JEAN-MICHEL SICOT PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY SPORT AU FÉMININ faire découvrir la pratique sportive afin qu elles puissent se rendre compte des bienfaits que cela procure. Et pourquoi pas la possibilité de créer des vocations, comme le précise Laure Quint, de la Direction des sports. Cette année, il sera possible de s initier à douze disciplines aussi différentes les unes que les autres. Avec des cours de remise en forme, de gymnastique d entretien, de fitness, de renforcement musculaire, d aquatonic et de cardio latino, l accent a été mis sur ce qui plaît aux femmes d aujourd hui, puisque nombre d entre Redécouvrir les bienfaits de la pratique sportive. elles sont adeptes des salles privées pour s entretenir. Tonifier. Les deux dernières activités citées sont des nouveautés par rapport aux deux premières éditions. L aquatonic et l aquaform sont des disciplines où le rythme est plus soutenu qu à l aquagym, déjà proposée en 2009 et Elles permettent une tonification musculaire générale, un raffermissement et un remodelage de la silhouette. Le cardio-latino, autrement appelé zumba, est une nouvelle façon de découvrir le fitness. Très à la mode depuis quelques années, ont eu un aperçu des difficultés qu elles pourraient rencontrer cette année. Car, comme annoncé en début de saison, ce championnat sera plus serré que les précédents. La bataille pour l une des quatre premières places qualificatives pour les demi-finales va faire rage. La preuve : après quatre journées, seulement six points séparent le leader du 6 e de ce Top 10! Et, pour l instant, ni Perpignan, ni Rennes, les deux finalistes du dernier exercice, ne sont parmi ces six formations! On comprend mieux les propos réservés du coach balbynien lors de l ouverture de saison, qui affirmait n avoir aucunes certitudes, malgré nos deux demi-finales consécutives et l envie des dirigeants du club que les filles arrivent en finale. Battues par le promu nordiste ce week-end, les filles rétrogradent à la 4 e place avant une nouvelle rencontre compliquée, dimanche à 14 h, à Wallon contre Rennes (7 e ), qui a besoin de points. Quinze jours après, elles seront à Montpellier, leader actuel du championnat. Ça se corse! S. C. cette discipline compte 12 millions de pratiquants dans le monde! Sur une musique entraînante et motivante, il combine à la fois des mouvements d aérobie et de danses latines (salsa, merengue, bachata, flamenco, cha-cha-cha, baladi, hip-hop, tango, reggaeton, cumbia ). Ces mouvements sont faciles à apprendre et vous n avez pas besoin d expérience en danse pour vous y essayer. Le zumba permet surtout de brûler des calories, de tonifier et sculpter le corps en entier tout en s amusant! Danses. Pour celles qui préfèrent mettre les gants, la boxe thaïe est également au programme. Plutôt envie de danser? Là aussi, le choix est vaste entre la danse modern jazz, le hip-hop et la country. Enfin, il sera possible de tester ses réflexes au tennis de table. Après le sport vient le réconfort. C est dans cet état esprit que des séances de massage ont été ajoutées à cette Semaine du sport au féminin. Pour participer à l une de ces disciplines, il faut se présenter quinze minutes avant chaque séance (sauf pour les activités nautiques et le massage où il faut s inscrire auprès de la Direction des sports). Toutes les activités sont gratuites. Il suffit de prévoir une tenue de sport. Sébastien Chamois Programme détaillé et à la Direction de la jeunesse et des sports : 11, rue du 8-Mai Tél. : PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY En bref FOOTBALL Retour au championnat Battus par Sucy ce week-end en Coupe de Paris (0-1), les Balbyniens (8 es ) ont rendezvous avec Mantes (9 e ), dimanche à 15 h à Delaune, pour le compte de la 5 e journée de championnat. L EFC 5 e Après quatre journées jouées en 3 e division départementale, l Étoile FC Bobigny est actuellement 5 e du classement après son résultat nul contre la Jeunesse d Auber (2-2). Déplacement dimanche à Saint-Denis pour affronter la Plaine Victoire (11 e ). HANDBALL Bon week-end Et encore deux victoires pour les équipes de handball de la ville en championnat départemental! Les filles, toujours 2 es, l ont emporté à Gagny (32-18), tandis que les garçons, également 2 es, s imposaient à Wallon devant Tremblay (23-17). Prochaine journée les 5 et 6 novembre. BASKET En quête de points Dernier du classement après trois défaites en trois rencontres, l ACB accueille Ris- Orangis (6 e ), samedi à 20 h 30 à Paul-Éluard. Une réaction est attendue sur le parquet, à l instar de la jolie performance réalisée ce week-end en Coupe de France contre l équipe réserve de Levallois. Une rencontre que les Balbyniens ont perdue de peu (66-59) contre une formation évoluant dans la division supérieure. Les filles en haut A contrario, l équipe féminine, qui renaît cette saison, a remporté dimanche contre Livry-Gargan (63-53) son 3 e succès en autant de rencontres jouées. Et s installe ainsi en tête du classement de la Promotion d excellence départementale. TRIATHLON Résultat Tony Delabre termine 109 e sur 160 participants au duathlon de Beauvais en 1 h 52 (7 km de course, 28 km de vélo, 3 km de course). PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY

12 We need to talk about Kevin (vo) USA-G.-B., 2011, 1H50 RÉAL. : LYNNE RAMSAY Lynne Ramsay donne chair à des personnages qu on se prend en pleine figure. Le jeune homme, avec son regard par en dessous et son intelligence redoutable, ne laisse aucune chance à celle qui voudrait l aimer. Tilda Swinton compose des silhouettes étonnantes, où passe tout le malheur d une mère désespérée d être mère. Un film choc, une plongée dérangeante dans la nuit d une femme assaillie par les figures terrorisantes de son propre sang. Séances : JEU 18H30/ VEN 20H30/ SAM 16H/ LUN 16H30/ MAR 18H30. LA SEMAINE DE BOBIGNY <12 JEUDI 20 OCTOBRE > MARDI 25 OCTOBRE MAGIC CINÉMA Au revoir (vo) IRAN, 2011, 1H40 RÉAL. : MOHAMMAD RASOULOF L héroïne mène une vie exceptionnellement, compliquée. Compliquée parce que son mari vit dans le sud du pays et que la vie d une femme seule, à Téhéran, s apparente à un parcours du combattant. Compliquée, surtout, parce qu elle envisage de quitter clandestinement le pays. Rasoulof filme pas à pas la vie de son héroïne Une vie sur le fil du rasoir, où tout peut basculer à chaque instant. Séances : VEN 12H/ SAM 18H/ LUN 18H30/ MAR 16H30. Un été brûlant SUISSE-ITALIE, 2010, 1H35 RÉAL. : PHILIPPE GARREL Dans son motif comme sa forme, Un été brûlant fait songer au Mépris de Godard. Parce que Bellucci peut évoquer une sorte de Bardot brune contemporaine. Puis parce que le film s attache à observer comment une rela- AGENDA Rue du Chemin-Vert. Tél. : /34. Tarifs : 6,5 / 4,5 / 3,5. Carte UGC illimité acceptée. tion amoureuse peut se briser sur un mot de trop, une mauvaise pensée. Malgré la longue expérience et la maturité objective de Philippe Garrel, Un été brûlant vibre encore de cette sensibilité à fleur de peau qui irradiait ses premiers films, tournés adolescent. Séances : JEU 20H45/ VEN 18H30/ SAM 20H30/ DIM 17H15/ LUN 20H30/ MAR 20H30. Le Skylab FRANCE, 2010, 1H53 RÉAL. : JULIE DELPY Chronique douce-amère d une famille de province ancrée dans les années Dans ce havre épicurien, tous les personnages sont épinglés avec autant de cinglerie que de tendresse. Cet appétit d ogre, cette apparente décontraction de fantaisie désuète et cet énorme réservoir de bonne humeur constituent le charme du film, ravivant en sourdine la douce fluidité des cinémas de Rozier et Pascal Thomas. Séances : JEU 18H15, 20H15/ VEN 12H, 18H15, 20H15/ SAM 18H15, 20H15/ DIM 15H/ LUN 18H15, 20H15/ MAR 18H15, 20H15. JEUNE PUBLIC Le Gruffalo G.-B.-ALLEMAGNE, 2011, 45 MIN RÉAL. : JAKOB SCHUH ET MAX LANG Vous connaissez le Gruffalo? Il a des oreilles toutes crochues, une affreuse verrue sur le bout du nez, des griffes acérées et des dents aiguisées dans une mâchoire d acier! Effrayant, non? C est pourtant avec lui qu a rendez-vous la petite souris! À PARTIR DE 3 ANS. Séances : SAM 15H/ LUN 14H30/ MAR 14H30, 15H30. L ours Montagne DANEMARK, 2011, 1H15 RÉAL. : ESBEN TOFT JACOBSEN Jonathan et Sophie passent les grandes vacances chez leur grand-père à la montagne. Alors que Jonathan se dispute avec sa petite sœur, celle-ci franchit la porte du jardin, malgré les avertissements du grand-père et disparaît dans une immense et mystérieuse forêt À PARTIR DE 7 ANS. Séances : SAM 14H30, 16H30/ DIM 15H15, 17H/ LUN 14H15, 16H15/ MAR 14H15, 16H15/ MER 14H15, 16H15. ConcertRock attitude Le rock indé envoie le bois à Canal 93. Trois formations s en prennent à nos oreilles et c est pour leur bien! Atmosphères délirantes avec Kim Novak, groupe se réclamant aussi bien du rock des années 1950 que de la scène californienne actuelle. Autre humeur, celle de Pockett. Les traces pop-folk retrouvées dans son ADN musical n ôtent rien à ses compositions décapantes truffées d inventions. Dernier groupe, W.E.T., cinq musiciens énervés qui happent toutes les influences se trouvant sur leur passage : pop, soul, punk TARIFS : 12 ET 10 (SUR PLACE), 10 ET 8 (EN PRÉVENTE). SAMEDI 29 OCTOBRE À 20 H. Canal 93 63, avenue Jean-Jaurès à Bobigny. Dix invitations à gagner au CINÉ-GOÛTER Halloween Soirée chair de poule! À l occasion de la nuit d Halloween, le Magic cinéma invite les jeunes spectateurs à mener l aventure dans l au-delà aux côtés du jeune Victor, amoureux fou de Victoria et pourtant marié au cadavre d une mystérieuse mariée, Emily Les noces funèbres, film de Tim Burton à partir de 7 ans. La projection sera suivie d un goûter. En citrouille, fantôme, monstre ou sorcière, venez déguisés. TARIFS : 3,50. DIMANCHE 30 OCTOBRE À 15 H. Magic Cinéma rue du Chemin- Vert à Bobigny. CONCERTS Owen s Friends De la Bretagne à l Irlande, la culture celtique prend ses quartiers à Bobigny, au Centre de médecine physique et de réadaptation avec le concert d Owen s Friends. GRATUIT. SAMEDI 29 OCTOBRE À 15 H. CMPR 359, avenue Paul- Vaillant-Couturier à Bobigny. Tél. : Chansons à moustaches Suffisamment riche pour s y perdre généreusement, le répertoire de Georges Brassens est aujourd hui livré à la fantaisie de jeunes auteurs et interprètes. Deux soirées d esprits, d humour et de mots concoctées par La menuiserie et Le limonaire. Avec Thomas Pitiot, Wladimir Anselme, Reno Bistan, Jeanne Garraud, Chouf, Soizic Martin TARIF : 6. LE 21 OCTOBRE AU LIMONAIRE ET LE 22 OCTOBRE À 20 H 30 À LA MENUI- SERIE. 77, rue Jules-Auffret à Pantin. Tél. : Hip-hop dome Rap, hip-hop, breakdance, tag sont plus que jamais à l honneur pour les 10 ans du festival Hip-hop dome. Tout ce que la scène bondinoise compte d artistes issus de la culture urbaine se donne rendez-vous pour fêter l événement. Clôture du festival sur les berges du canal de l Ourcq. GRATUIT. DU 22 AU 31 OCTOBRE. Horaires, lieux et programmation auprès du service culturel de Bondy : Photo : DR

13 CULTURE < 13 JOURNÉE INTERNATIONALE Le créole en partage Antilles, Amérique du Nord, Europe, océan Indien : ils sont plus de dix millions dans le monde à en partager la langue, la culture. Le 28 octobre, une journée internationale lui est dédiée. Bobigny s y associe. Qu elles politiques, quelles luttes ont été livrées sur le terrain de la reconnaissance de la culture créole? Quels enjeux actuels sont ceux de sa langue? Quels rapports entretiennent les outre-mer français et la France continentale? C est à l aune de l événement international célébrant le créole que le conseil général de la Seine- Saint-Denis et l Institut du Tout-Monde, créé par le poète Édouard Glissant, ont choisi, le 28 octobre, de décliner trois temps forts autour d une problématique : De la traite négrière à la créolisation du monde : attention histoire en cours. L occasion de croiser sur ce sujet les approches historiques, politiques et anthropologiques d universitaires, journalistes, cinéaste, archivistes et écrivains autour de cette langue âgée de trois siècles, longtemps bâillonnée avant d être enfin reconnue et enseignée. THÉÂTRE Comment l homme réagit lorsqu il est confronté à une forme de vie méconnue, une intelligence qui le dépasse? Cette créature vivante est l océan. La quasi-totalité de la surface de la planète Solaris en est recouverte. Après la Extrait du film L avenir est ailleurs. Projection. Premier rendez-vous à la mi-journée, avec la projection au Magic Cinéma de L avenir est ailleurs, un film signé Antoine Léonard-Maestrati où est exhumé un épisode de l histoire migratoire, celle du Budidom. Le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d outre-mer fut créé en 1962 par le Premier ministre de l époque, Michel Debré. Durant vingt ans, près de Antillais ont migré vers la métropole pour y trouver un bon travail, selon le discours officiel, expose Éblouissant Solaris le documentariste. Mais derrière le billet sans retour, se dissimulait la désillusion. Pas de logement, emploi mal rémunéré et le sentiment diffus et douloureux d être considéré comme un étranger. Le Bumidom constituerait à lui seul un sujet de conférence, glisse à ce titre Priska Degras. Maître de conférences à l université Paul-Cézanne et chercheur associé au Centre international d études francophones de Paris-IV, elle sera l une des intervenantes de la conférence littéraire, musicale et artistique prévue en fin de mort mystérieuse de deux scientifiques, l astronaute Kevin quitte la Terre pour Solaris afin de comprendre ce qui s est passé. Sur place, des événements étranges, comme le comportement inexpliqué de deux scientifiques dans la station, compliquent l enquête. Solaris, de l auteur polonais Stanislaw Lem et paru en 1951, reste un roman phare d une œuvre littéraire à travers laquelle il sonde en profondeur le comportement humain. Traduite en une quarantaine de langues, Solaris a fait l objet de deux adaptations au cinéma. À Bobigny, l intrigue se jouera sur les planches avec les comédiens du théâtre polonais Slaski, dans une mise en scène de Jaroslaw Tumidajski. Une représentation unique dans le cadre d une tournée européenne pour cette pièce en polonais surtitrée en français. M. D. Solaris, théâtre, vendredi 21 octobre à 20h30 salle Pablo-Neruda. 31, avenue du Président-Salvador-Allende à Bobigny. Tarifs : 2,40, 8,60 et 13,70. Réservation auprès du service culturel : ou bobigny.fr. PHOTO : DR journée. Au cœur de ses enseignements, la société, le cinéma et la littérature des Amériques, dont l œuvre majeure d Édouard Glissant. Archipel À la fin des années 1980, Priska Degras invita le poète du Tout-Monde à Bâton-Rouge, en Louisiane. Il intervient dans les séminaires sur son œuvre, prononce plusieurs conférences sur cette université. Le discours antillais paru en 1981 me semble être une œuvre parfaitement essentielle pour plusieurs générations d Antillais, explique Priska Degras. La réflexion d Édouard Glissant sur la Caraïbe, l antillanité, la notion d américanité antillaise ont eu une véritable résonance pour moi qui me suis toujours sentie en relation avec les Amériques, même à Paris. Édouard Glissant nous parle en philosophe, en théoricien mais avant tout en poète. Je vais donc essayer dans mon intervention de faire connaître à un large public l idée du chaos monde, ce bouleversement perpétuel où les civilisations s entrecroisent, comme l expliquait Édouard Glissant. Mais aussi l idée de l archipel, espace où les langues et les littératures s interpénètrent et s influencent, et enfin la relation au monde, ce qui constitue notre rapport à l autre, cette fameuse notion de créolisation. L écrivain Patrick Chamoiseau et la députée de la Guyane Christiane Taubira seront également conviés à cette journée. MARIAM DIOP Journée internationale de la langue et de la culture créole, vendredi 28 octobre à Bobigny. Horaires, lieux et programmes : Via le monde au ou En bref Venez danser! Hip-hop, jazz, classique, tango Danse à tous les étages au Centre national de la danse. Durant deux jours, les ateliers menés par des danseurs de renom comme José Martinez (danseur étoile au Ballet national de Paris) seront ouverts au public. Danses partagées, stage de danse, samedi 22 et dimanche 23 octobre de 15h30 à 17h et de 17h30 à 19h. Ticket d atelier : 12 et 10. CND 1, rue Victor-Hugo à Pantin. Tél. : ou Du fado à l andalou Double plateau musical du côté de La pêche avec Miroda. L artiste fait feu de toutes ses influences entre folk et fado. Une scène opportune pour présenter son premier album. En ouverture, la jeune artiste Nawel (lauréate du dernier tremplin La pêche) propose ses compositions électroacoustiques et orientales. Concert world/andalou/fado, samedi 22 octobre à 20h30. Tarifs : 9 et 6. Café La pêche 16, rue Pépin à Montreuil. Tél. : /66 ou Frontières Trois artistes questionnent l architecture et l archéologie d un territoire. Entre fiction et réalité, Ivan Basso (photographe), Karim Bensalah (réalisateur) et Stéphanie Lefebvre (plasticienne) imaginent et tracent des itinéraires possibles reliant Paris, Villepinte et Tremblay-en- France. Petits objets multimédias, installation in situ, vidéos, créations sonores À découvrir. Frontières, exposition, du 26 octobre au 5 novembre au Wip Villette. 211, avenue Jean-Jaurès, Paris 19 e. Informations : ou www. wip-villette.com. Ciné-concert L odyssée du cinéma d animation à travers dix petites perles du cinéma muet réalisées entre 1908 et L occasion de découvrir les techniques antérieures à l invention du cinéma! Un cinéconcert programmé dans le cadre de la Journée mondiale du cinéma d animation. Les pionniers de l animation, vendredi 28 octobre à 20h30 au théâtre de la Commune (en partenariat avec Le Studio cinéma). 2, rue Édouard-Poisson à Aubervilliers. Tarifs : 5,5. Tél. : ou www. theatredelacommune.com.

14 À VOTRE SERVICE <14 JEUX - PETITES COIN D U SURFEUR Ce site fort agréable donne un bon aperçu de cette manifestation annuelle consacrée à la photographie. Vous n avez pas pu échapper dans le métro à l affiche annonçant cet événement. Cette fois-ci, c est une vache aux grandes cornes qui fait la une des Rencontres. D année en année, les affiches dessinées par Michel Bouvet suscitent de nombreuses questions. Du piment, première d une longue série, jusqu au rhinocéros, l année dernière, l annonce des Rencontres est attendue avec impatience. Diaporamas donnant une bonne idée de ce que représente cet événement culturel, textes documentés sur les expositions, Chris Marker, JR, photos de la révolution mexicaine, l internaute prendra le temps de s arrêter sur la page dédiée à la légendaire valise mexicaine de Robert Capa contenant des négatifs de la guerre d Espagne. Considérée comme perdue depuis 1939, et retrouvée il y a peu à Mexico, elle renferme négatifs. Un véritable trésor. Si cette histoire vous captive, vous pourrez, en navigant sur Surprenant, instructif, distrayant, beau Chaque semaine, un nouveau site à découvrir. Les Rencontres d Arles le web, en savoir plus sur ce photographe de légende. Mais comme toujours, que ce soit pour la peinture ou la photo, préférez l original à la copie. Alors, n hésitez pas, une fois que vous aurez découvert ce site dédié à la photo, à pousser la porte de la Maison européenne de la photographie à Paris ou de certaines galeries. tion à windows et internet, optimiser et faire évoluer son PC, installation internet, wi-fi, création site internet, récupération données perdues, toutes réparations Paiement possible par Cesu. Tél. : après 19 heures. Professeur de mathématiques propose soutien et encadrement personnalisés en mathématiques et/ou sciences physiques de la 6 e à la terminale. Accompagnement pour la préparation aux bac et brevet. Cesu acceptés. Tél. : Professeur de mathématiques propose des cours de maths, physique et chimie du primaire jusqu au bac S, ainsi que des aides aux devoirs, des cours de français et anglais jusqu au collège. Tél. : Professeur (femme) donne des cours de maths, d anglais (du primaire jusqu au bac S) ainsi que des cours de français et d anglais, de soutien et de remise à niveau (niveau collège). Stages pour ceux qui ont eu des difficultés et des lacunes pendant l année scolaire. Tél. : AVIS J ai acheté une table pliante le dimanche 2 octobre (lors du videgrenier) chez un monsieur avec lunettes, cheveux et moustache noirs, mais je l ai oublié chez lui. Merci de me contacter au ou RECHERCHE Recherche professeur ou étudiant, niveau bac + 3, pour soutien scolaire dans le cadre du centre de formation de l ACB 93 Rugby. Pour élèves aux lycées, filières générales et/ou technologiques. Horaires des cours : les mercredis de 16 h à 17 h 30. Contacter Mélissa Rouyar au ou bobigny93rugby.fr. Les petites annonces sont publiées sous la responsabilité de leur auteur. SUDOKU Moyen DIVERS Cinq casseroles émaillées couleur bleu sous emballage, 12. Set de cuisson 7 pièces émaillées couleur blanc avec motifs de fleurs sous emballage, 15. Hachoir-mixeur 200 W, 8. Marmite 50 litres utilisée une seule fois, valeur 120, cédée 3. Four de couleur blanche très bon état, 20. Chaise haute en bois couleur hêtre, 10. Four halogène cyclonique oven, très bon état, 15. Tél. : Zèbre à bascule tournant et musical, 30. Table haute ronde plateau imitation marbre, pieds en fer forgé, diamètre 60 cm, 20. Tél. : disques vinyle Musique du monde, la pièce 8. Photocopieur (manque cartouche d encre), 100. Réfrigérateur blanc petit compartiment de congélation 168 x 65 x 65, 170. Chaîne compact tourne-disque, magnétophone et radio, 80. Machine à coudre Singer neuve multifonctions, 300. Parabole complète à orientation électrique, 60. Micro-onde Brandt, 25. Télé couleur tube très bon état général, 60. Tél. : Peugeot 306 version 1.6 SR-4 portes + toit ouvrant, 7 CV, essence couleur rouge verni, direction assistée, km CT fait depuis trois mois, voiture très propre, dort au garage, Tél. : ou Trois éléments de cuisine plus meuble évier, bois massif, marque Vogica, 80 à débattre. Tél. : Armature petite table de salon en bronze ancien, 1 m x 0,60 m, 50 à débattre. Tél. : Lot de vêtements bébé garçon (saison printemps-été) de 76 pièces, composé de bodys, T-shirts, pantalons, salopette, shorts, doudoune sans manche, combi shorts... Prix : 50. Tél. : Chaise à bascule en chêne, 20 au lieu de 50. Tél. : Table à langer avec baignoire : 150, transat de bain pour bébé : 10, transat inclinable fixe et balancelle : 15, tapis de course professionnel : 500. Tél. : Vélo mixte bleu pour enfant : 60. Chaîne compacte radio, tourne-disques, magnétophone : 80. Lecteur CD : 15. Réfrigérateur de bureau blanc 88 x 60 x 55 cm, marque General Motors : 80. Radiateur Calor neuf dans emballage, soufflante air chaud/ froid : 50. Poussette landau marque Graco pliante : 60. Lecteur CD portable noir état neuf avec micro : 30. Télécommande neuve multifonctions avec notice : 30. Tél. : EMPLOIS Femme de niveau bac + 5 donne cours de maths et français (du primaire au collège). Tél. : Plombier chauffagiste propose sans frais de déplacement tous travaux de plomberie et sanitaire et tous dépannages. Travail de qualité et très soigné. Tél. : Femme très sérieuse propose heures de ménage ou garde d enfant, quartier Édouard- Vaillant. Tél. : Jeune femme propose heures de ménage, garde d enfants, sortie d école. Accepte les Cesu. Tél. : Donne cours d informatique à domicile et dépannage : initia- BONJOUR BOBIGNY en partenariat avec En partant des chiffres déjà inscrits, remplissez la grille de manière que chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de 3 x 3 contienne une seule fois tous les chiffres de 1 à 9. 9, RUE DU CHEMIN-VERT, BOBIGNY TÉL. : FAX : COURRIEL : hotmail.fr DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : BERNARD SAINT-JEAN, RÉDACTEUR EN CHEF : STÉPHANE PARIYSKI (78 00), RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT : KARIM NASRI (78 02), SECRÉTAIRE DE RÉDACTION, ICONOGRAPHIE : NICOLAS CHALANDON (78 01) DIRECTION ARTISTIQUE, RÉALI- SATION, ICONOGRAPHIE : ANNIE ARNAL RÉDACTEURS : SÉBASTIEN CHAMOIS (78 07), MARIAM DIOP (78 06), FRÉ- DÉRIQUE PELLETIER (78 03), SYLVIE SPEKTER (78 04) PHOTOGRAPHES : SERGE BARTHE, STÉPHANIE DE BOUTRAY, SYLLA GRINBERG SECRÉTARIAT : SYLVIA PILLON ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO : CLAUDE BARDAVID, DANIEL GEORGES, JULIEN JAULIN, FRÉDÉRIC LOM- BARD, MANO PICTOGRAMMES : JOCHEN GERNER DIRECTRICE DE LA PUBLICATION : CATHERINE PEYGE DIFFUSION IMPRESSION : YDPRINT PUBLICITÉ : STRATÉCOM (TÉL. : ) (FAX : ) BONJOUR BOBIGNY EST TIRÉ À EXEMPLAIRES SUR PAPIER 100 % RECYCLÉ.

15 DÉCOUVERTE<15 Plans, photos et vidéos mettent en scène cette mutation urbaine. EXPOSITION L autre visage de Medellín PHOTOS : PAVILLON DE L ARSENAL / DR Vue d ici, Medellín apparaît comme une métropole violente gangrenée par le trafic de cocaïne. Pourtant la cité colombienne a opéré ces huit dernières années une mue intéressante. En témoigne une exposition présentée au Pavillon de l Arsenal jusqu au 23 octobre. Foncez, n hésitez pas, tant cette exposition souligne à quel point action politique de qualité et urbanisme social peuvent rimer avec métamorphose intelligente. Plans, cartes, photos, maquettes et vidéos mettent en scène cette histoire d une transformation urbaine qui a fait chuter la criminalité et redonné l envie de sortir aux habitants des bidonvilles. Bien sûr, tout n est pas idyllique dans La ville du printemps éternel, baptisée ainsi en raison de son climat tempéré. Il fut un temps où ses résidents avaient oublié ce surnom si bucolique, une époque pas si lointaine où Pablo Escobar régnait en maître sur une partie des bidonvilles à coup de narcodollars. Tout ne devient pas rose à la mort du chef du cartel de la drogue tué par la police en Non, il faudra attendre 2003 pour qu une nouvelle équipe municipale, composée entre autres de jeunes architectes aux idées novatrices, soit élue. À sa tête, un prof de maths, Sergio Fajardo, fait passer de la théorie à la pratique le concept d urbanisme social. Désenclaver les bidonvilles. Si les trafiquants de coke profitent de l enclavement de certains quartiers pour s adonner tranquillement à leur commerce illicite, les urbanistes décident d y ouvrir des rues, de mettre en place de vrais espaces publics, de relier, enfin, le centre aux bidonvilles excentrés. En fait, Medellín, construite Le jardin botanique Orquideorama, à Medellin. Le Pavillon de l Arsenal présente une exposition sur la transformation urbaine et sociale de la tristement célèbre ville colombienne. Stimulant. à m d altitude, comprend seize arrondissements et plus de 3 millions d habitants qui se répartissent de haut en bas de la ville selon leur catégorie sociale. Plus on est en hauteur et moins on est riche, donc coupé du centre. Pour remédier à cette division spatiale, la municipalité a d abord misé sur la densification du réseau de transports collectifs, mais raccorder un bidonville comme Santo Domingo par exemple au reste de la commune n était pas chose aisée. Or, c était la condition sine qua non pour endiguer la violence propre à ce quartier extrêmement difficile fort de personnes. Aujourd hui, le métrocâble, une remontée mécanique urbaine, permet aux plus pauvres de rejoindre les lignes de métro direction le centre ou ailleurs. Quelques touristes s aventurent même sur les hauteurs de Santo Domingo, qui a également vu sortir de terre la très grande bibliothèque municipale, un collège, un centre sportif et de loisirs ainsi que des promenades piétonnes. Il fallait renforcer la fonction de la rue et transformer des espaces publics connus pour être des dépotoirs et pour leurs conflits sociaux violents, peut-on lire sur les panneaux écrits par des urbanistes colombiens, en lien avec le Pavillon de l Arsenal et l Agence française de développement. Concertation. Après l opération Orion, une action militaire qui visait à mettre fin aux milices urbaines CETTE EXPOSITION SOULIGNE À QUEL POINT ACTION POLITIQUE ET URBANISME SOCIAL PEUVENT RIMER AVEC MÉTAMORPHOSE INTELLIGENTE. qui luttaient contre les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, Ndlr) et l Armée de libération nationale (ELN), il était nécessaire de développer de nouvelles valeurs citoyennes et la sécurité en créant des lieux de rencontres. Redonner de la cohérence à ces entrelacs de sentiers et d immenses escaliers de guingois s est fait en concertation avec les habitants. Les programmes de construction de parcs, bibliothèques, d écoles de qualité et de grands collèges ont été faits dans le souci d une recherche d équité sociale, soulignent les universitaires Carlos Mario Rodriguez et Luis Fernando Arbelaez dans Medellín, Medio Ambiente, Urbanismo y Sociedad, un ouvrage sur la transformation sociale de la seconde ville de Colombie. Concrètement, la métropole a vu chuter son nombre d homicides de 381 pour habitants en 2000 à 45 en Il n empêche qu un enfant est toujours abattu tous les deux jours, malgré les programmes municipaux de développement culturel, sportif et de loisirs. Espoir. En commençant par les vidéos montrant les meurtres à répétition dans les bidonvilles et l histoire de la violence endémique à ce pays qui est l un des plus redoutables d Amérique latine, l exposition souligne le chemin parcouru pour arriver à une métropole plus moderne aux musées réhabilités, aux nouvelles rues piétonnes, aux équipements sportifs et culturels de qualité et aux cent collèges. Elle parle peu des financeurs et oublie de nous dire que tout n a pas été réglé, notamment en matière de misère. Le visiteur ressort néanmoins avec l espoir que les erreurs du passé en matière d architecture de nos cités seront entendues. Urbanistes et hommes politiques peuvent aboutir à rendre les villes modernes plus vivantes. Frédérique Pelletier Exposition Medellín, urbanisme social, jusqu au 23 octobre au Pavillon de l Arsenal. 21, bd Morland, Paris. M Bastille ou Sully-Morland. Entrée libre.

16 BOXE THAÏ FITNESS AQUAFORME DANSE MODERN JAZZ GYMNASTIQUE D ENTRETIEN REMISE EN FORME AQUATONIC DANSE HIP-HOP RENFORCEMENT MUSCULAIRE MASSAGE CARDIO LATINO TENNIS DE TABLE DANSE COUNTRY SEMAINE DU SPORT AU FEMININ DU 25 AU 29 OCTOBRE 2011 DECOUVERTES ET INITIATIONS GRATUITES POUR LES FEMMES DE 16 A 80 ANS Communication ville de Bobigny / Conception graphique : Thibaut Chignaguet Renseignements : Direction de la jeunesse et des sports - Espace Maurice Nilès 11, rue du 8 Mai Bobigny - Tél. : / 73

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan Le journal numérique de la Ville de Perpignan @ g PERPI NAN N 52 septembre 2015 FORUM Le rendez-vous des associations - page 2 FESTIVAL Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik - page 3 MUSIQUE 27ème

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DEFINITION Le Conseil Municipal des Jeunes est un dispositif de participation à la vie locale

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Soirée de Gala Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Monsieur le Président de Sud Management, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie, Mesdemoiselles et Messieurs les

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Service de Gynécologie-Obstétrique Haukeland universitetssjukehus DFGSM3, Université de ROUEN Année 2012-2013 Accueil d une étudiante Croate

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Voici les dernières nouvelles du CME!

Voici les dernières nouvelles du CME! Édition n 13 Mars 2008 Ne me prenez pas si c est pour me jeter par terre Voici les dernières nouvelles du CME! Les jeunes conseillers travaillent et leurs projets avancent. Quelle chance! Pour la boum

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

élection du CCJ 2015-2017

élection du CCJ 2015-2017 élection du CCJ 2015-2017 Vous avez entre 11 et 17 ans Dire que vous êtes l avenir de Levallois est une évidence, mais cet avenir, pourquoi ne pas vous préparer à le construire vous-mêmes? Vous avez des

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 N 1 Maison Pour Tous Chadrac 10, Cours de la Liberté 43 770 Chadrac tél : 04 71 05 40 99 secretariat@mptchadrac.fr www.mptchadrac.fr EDITO Merci de

Plus en détail

Kim Thúy de passage à Sherbrooke

Kim Thúy de passage à Sherbrooke Bulletin spécial Mai 2014 Kim Thúy de passage à Sherbrooke Pour célébrer avec nous le Mois du patrimoine asiatique La très talentueuse et sympathique écrivaine Kim Thúy a tout de suite répondu par l affirmative

Plus en détail

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Allocution prononcée le dimanche 1 er juin 2008 par Son Excellence Monsieur Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes, lors

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS RÉSERVATIONS ET CONTACTS Daphné Pichon / Alexandra Olivier Théâtre du Pays de Morlaix l 20 rue Gambetta BP 67-127 29671 Morlaix Cedex l 02 98 15

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné Rapport de fin de séjour Explo ra Sup Perle Chesné Etant étudiante en première année du Programme Grandes Ecoles à l ESC Saint- Etienne, il m a été demandé de réaliser un stage de 10 à 12 semaines dans

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Hygiéniste dentaire. Congé et journée pédagogique. Concernant les appels de dernière minute. Photo scolaire. Stationnement. Conseil d établissement

Hygiéniste dentaire. Congé et journée pédagogique. Concernant les appels de dernière minute. Photo scolaire. Stationnement. Conseil d établissement L ÉCOLE INTÉGRÉE ST-JEAN-BAPTISTE www2.cslaurentides.qc.ca/ecoles/sjb Congé et journée pédagogique Veuillez noter que les élèves seront en congé le 8 octobre prochain et en journée pédagogique le 15 octobre.

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

VAP: Plus on est de fous, plus on pédale! Etape Aquitaine du Championnat de France de voitures à pédales Cenon, dimanche 23 août, 14h30

VAP: Plus on est de fous, plus on pédale! Etape Aquitaine du Championnat de France de voitures à pédales Cenon, dimanche 23 août, 14h30 Etape Aquitaine du Championnat de France de voitures à pédales Cenon, dimanche 23 août, 14h30 DOSSIER DE PRESSE 2015 P.3 : A chaque année ses nouveautés P.4 : Programme / Participants P.5: Les Cenonnais

Plus en détail

Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs

Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs D O S S I E R D E P R E S S E vendredi 1er octobre 2010 Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs Avec ses 300 stations accueillant chaque jour plus de 5 millions de voyageurs,

Plus en détail

Bienvenue au. Théâtre du Ratinet. Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63. E-Mail : leratinet@planetinternet.be

Bienvenue au. Théâtre du Ratinet. Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63. E-Mail : leratinet@planetinternet.be Bienvenue au Théâtre du Ratinet Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63 E-Mail : leratinet@planetinternet.be Le Théâtre du Ratinet Spectacles de marionnettes pour enfants de 2 à 7 ans Adresse

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action 1. PRESENTATION DU PROJET Fiche action Libellé du projet : Résidence d artistes Mobil Home (2012) et Vivre ici (2013) Porteur de projet : La Compagnie Les Décisifs (2012) et l Association du Pays de Chaumont

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices COMMUNE DE MARCELLUS (Lot-et-Garonne) DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices Ce dossier se décompose en 2 parties : Partie 1 : présentation de la commune et du multiservices

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

Evènements prochains à Bruxelles

Evènements prochains à Bruxelles Le Radisson Blu EU Hotel presente Evènements prochains à Bruxelles Bruxelles- Une ville pleine de surprises! Bien qu'étant la capitale européenne, Bruxelles est une petite ville très accessible. Une métropole

Plus en détail

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE Les associations présentes pourront t aider dans tes choix culturels, professionnels, scolaires Parc en-ciel 79 Avenue Pablo Picasso Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau?

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Petit Déjeuner de Presse : Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Jeudi 30 Juin 2011 Fontainebleau Tourisme 4, rue Royale 77300 Fontainebleau Tél : 01 60 74 99 99 /06 73 54 03 99 remi.dourthe@fontainebleau-tourisme.com

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Dossier de Presse. le lab festival 2015. 1er Dj contest. l Agence évènementielle AREA BOX

Dossier de Presse. le lab festival 2015. 1er Dj contest. l Agence évènementielle AREA BOX Dossier de Presse le lab festival 2015 1er Dj contest l Agence évènementielle AREA BOX (CONCEPT) le lab festival édition 2 Tous les vendredis du 1er mai au 5 juin 2015 le lab c est quoi? Vous n avez pas

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail