REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES"

Transcription

1 REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE AUX EMPLOYEURS DE MIDI PYRENEES Règlement adopté par la Commission Permanente du 7 mai 2009

2 !! " " # $ % " $ " #$ % & '() * (

3 PREAMBULE La Loi Démocratie de proximité du 27 février 2002 (Article 107) a transféré aux Régions la gestion de l indemnité compensatrice forfaitaire pour tous les contrats d apprentissage signés depuis le 1er janvier La Région Midi Pyrénées a adopté par délibération N 04/07/08.18 de la Commission Permanente du 8 juillet 2004 un premier règlement fixant les modalités d attribution de l indemnité compensatrice forfaitaire, sur le modèle de ce qui était pratiqué précédemment par l Etat. L article L du Code du travail permet aujourd hui aux Régions de fixer le montant de l indemnité compensatrice forfaitaire versée aux employeurs d apprentis pour chaque année du cycle de formation. L indemnité compensatrice forfaitaire contribue aux objectifs de la Région Midi Pyrénées en faveur de l apprentissage. Ce dispositif est donc complémentaire aux aides de l Etat, en particulier du crédit d impôt, accordé aux entreprises qui emploient des apprentis. La région souhaite : - encourager prioritairement le recrutement des apprentis dépourvus de tout diplôme ou détenteur au plus d un diplôme de niveau V. - encourager la signature de contrats d apprentissage dans les entreprises de moins de 20 salariés Au regard de l évolution de cette législation, et dans le respect des orientations du Programme régional de développement des formations Professionnelles, adopté le 29 juin 2006, et du contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage signé avec l Etat le 15 septembre 2005, la Région Midi Pyrénées a décidé de faire évoluer son dispositif d aide aux employeurs d apprentis. Le présent règlement a pour objectif de fixer les nouvelles conditions d attribution et de versement de l indemnité compensatrice forfaitaire visée aux articles L et R à R du code du travail. Il s applique aux contrats d apprentissage débutant à compter du 1 er juin Les contrats d apprentissage débutant avant le 1 er juin 2009 et les avenants éventuels qui s y rattachent demeurent sous l égide du règlement adopté le 8 juillet ************************

4 - Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, - Vu le Code du Travail et notamment son article L , - Vu le règlement financier de la Région, - Vu la délibération N 09/05/08.X de la Commission Permanente du 07 mai 2009 approuvant le présent règlement, article 1. EMPLOYEURS BENEFICIAIRES Pour bénéficier de l indemnité compensatrice forfaitaire aux employeurs d apprentis, l adresse de l établissement d exécution du contrat d apprentissage doit être située en Midi Pyrénées. Si la modification de l adresse d exécution du contrat par voie d avenant a pour conséquence de la situer hors Midi Pyrénées, l employeur doit en informer la région Midi Pyrénées qui ne sera plus compétente pour gérer les aides afférentes au contrat d apprentissage. L employeur devra par le biais de la chambre consulaire compétente s adresser à la Région dans laquelle se situe le nouveau lieu d exécution du contrat. Tous les employeurs du secteur privé et les employeurs du secteur public industriel et commercial ayant conclu un contrat d apprentissage sont susceptibles de bénéficier de l indemnité compensatrice forfaitaire. Les employeurs du secteur public administratif ne bénéficient pas de l indemnité compensatrice forfaitaire. article 2. OUVERTURE DES DROITS L ouverture des droits au versement de l indemnité compensatrice forfaitaire est liée : - A l existence d un contrat d apprentissage (article L du Code du Travail) - à l enregistrement du contrat d apprentissage par la chambre de commerce et d industrie, la chambre de métiers ou la chambre d agriculture (selon l organisme habilité auprès duquel est enregistrée l entreprise), dans les conditions fixées par les articles L à L du Code du Travail. - A la non opposition à l engagement d apprentis, dans les conditions fixées par l article L du Code du Travail. Au vu des éléments du contrat d apprentissage enregistré, la région Midi Pyrénées apprécie, suite à une instruction du dossier conformément au présent cadre d intervention si l employeur remplit les conditions pour bénéficier de l indemnité compensatrice forfaitaire. L employeur n accomplit aucune démarche particulière. Il sera averti par courrier de la Région de l ouverture de ses droits à l indemnité compensatrice forfaitaire dès l instruction de son dossier terminée.

5 article 3. COMPOSITION DE L INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE L indemnité compensatrice forfaitaire se compose : - d une aide à l embauche d un montant de d un soutien à l effort de formation, composé : o d un montant de base de 1 525, o d une majoration de 305 o d une majoration horaire de 7,62 par heure de formation en CFA article 4. L AIDE A L EMBAUCHE 4.1. CONDITIONS D ATTRIBUTION Pour bénéficier de l aide à l embauche, l employeur doit satisfaire aux conditions suivantes : embaucher un apprenti de moins de 26 ans dépourvu de tout diplôme ou détenteur au plus d un diplôme de niveau V Conclure un contrat d apprentissage au moins égal à un an Attester que l effectif de l entreprise et non de l établissement d exécution du contrat n est pas supérieur à 20 salariés dans l année précédent le début du contrat l effectif s entend au sens des articles L à L du Code du Travail NON ATTRIBUTION DE L AIDE A L EMBAUCHE L aide à l embauche n est pas attribuée en cas : d embauche d un apprenti de 26 ans ou plus de 26 ans d embauche d un apprenti titulaire d un diplôme égal ou supérieur au baccalauréat de conclusion d un contrat d apprentissage de moins d un an de prorogation du contrat d apprentissage avec un même employeur ou avec un autre employeur après échec à l examen conformément à l article L du code du travail. De changement d employeur dans le cadre de l article L du code du travail (modification de la situation juridique de l employeur). De prolongation du contrat suite à un handicap (article R à R du Code du Travail) De rupture du contrat pendant la période d essai (article R du Code du Travail) 4.2. CONDITIONS DE VERSEMENT l aide à l embauche est due à l issue de la période d essai, soit 2 mois plus un jour après la date de début de contrat. article 5. LE SOUTIEN A L EFFORT DE FORMATION 5.1. CONDITIONS D ATTRIBUTION DU SOUTIEN A L EFFORT DE FORMATION

6 1/ Le montant de base : Le montant de base du soutien à l effort de formation de 1525 est attribué à tout employeur d apprenti (cf article 1) : Quel que soit le type de contrat d apprentissage Quel que soit le niveau de formation suivie par l apprenti dans certains cas où le contrat d apprentissage est de moins d un an : o contrats conclus pour permettre à l apprenti de terminer une dernière année du cycle de formation déjà commencée avec un autre employeur o contrats prolongés suite à un échec à l examen 2/ La majoration de 305 : La majoration du montant de base du soutien à l effort de formation est attribuée aux employeurs d apprentis satisfaisant aux conditions d attribution du montant de base, et qui satisfont en outre aux deux conditions suivantes : - Employer un apprenti dont l âge est de 18 ans révolus à la date de début effectif du contrat d apprentissage. - Attester que l effectif de l entreprise et non de l établissement d exécution du contrat n est pas supérieur à 20 salariés dans l année précédant le début du contrat S agissant de la première condition, la majoration de 305 pour l ensemble du cycle de formation conduisant au diplôme ou titre visé inscrit au contrat d apprentissage s apprécie à la date de début effectif du contrat d apprentissage (il s agit de la date de début de contrat mentionnée au contrat d apprentissage dans le cadre prévu à cet effet). En cas de contrats d apprentissage successifs avec un même employeur (y compris les prorogations de contrats en cas d échec à l examen) ou des employeurs différents, la majoration s apprécie à la date de début effectif de chaque nouveau contrat. S agissant de la deuxième condition, l effectif de l entreprise s entend au sens des articles L à L du Code du Travail 3/ La majoration horaire de 7,62 : La majoration horaire du montant de base du soutien à l effort de formation est attribuée aux employeurs d apprentis satisfaisant aux conditions d attribution du montant de base, et qui satisfont en outre aux deux conditions suivantes : - Au-delà de 600 heures de formation en CFA par année du cycle de formation, l employeur bénéficie d une majoration de 7,62 par heure de formation supplémentaire dans la limite des 200 heures par année de cycle de formation. - l employeur doit attester que l effectif de l entreprise et non de l établissement d exécution du contrat n est pas supérieur à 20 salariés dans l année précédent le début du contrat S agissant de la première condition, seules les heures de présence effectives de l apprenti au CFA sont prises en compte pour le calcul de la majoration horaire, déduction faite des absences pour quelque motif que ce soit, excepté seulement des absences liées à des congés pour évènements familiaux définis à l article L du Code du Travail. De plus, les fractions d heures réellement réalisées au CFA excédant l horaire de référence défini à l article 5.2.2, inscrit au contrat d apprentissage, ne sont pas prises en compte dans le calcul de cette majoration. S agissant de la deuxième condition, l effectif s entend au sens des articles L à L du Code du Travail

7 Le soutien à l effort de formation est versé sous réserve de l assiduité de l apprenti en Centre de Formation d apprentis (CFA), par référence à l article L du Code du travail selon lequel : «l employeur s engage à faire suivre à l apprenti la formation dispensée par le Centre.» 5.2. CONDITIONS DE VERSEMENT DU SOUTIEN A L EFFORT DE FORMATION Le soutien à l effort de formation est du : à la fin de chaque année du cycle de formation (cf article relatif à la définition du cycle de formation), sous réserve d assiduité de l apprenti au CFA, conformément aux conditions prévues à l article et des dispositions prévues à l article relatif aux ruptures de contrat et à l article 6 du présent règlement DEFINITION DU CYCLE DE FORMATION Le cycle de formation est la période qui s écoule entre la date de début des cours et la date de fin des cours délivrés par l établissement de formation pour la totalité de la formation conduisant au diplôme ou au titre visé inscrit au contrat d apprentissage. Le nombre d années du cycle de formation détermine donc le nombre d aides dont peut bénéficier l employeur annuellement. Le nombre d années de formation figure dans le cadre réservé à cet effet au contrat d apprentissage que doit viser l établissement de formation. Lorsque le nombre d années de formation est modifié par avenant au contrat d apprentissage conformément aux articles L et R du Code du Travail afin de tenir compte du niveau initial de compétence de l apprenti, le nombre d année de formation inscrit dans l avenant détermine alors le nombre d aides dont peut bénéficier l employeur annuellement. En cas d échec à l examen, la prorogation du contrat initial pour une durée d un an au plus ou la conclusion d un nouveau contrat d apprentissage chez un autre employeur conformément à l article L du code du travail est considérée comme une nouvelle année du cycle de formation et ouvre droit au soutien à l effort de formation. L appréciation de la présence de l apprenti en formation est effectuée en fonction de l horaire de référence défini à l article DEFINITION DE L HORAIRE DE REFERENCE L horaire de référence mentionné au contrat d apprentissage pour chacune des années du cycle de formation est le nombre d heures de formation par année du cycle de formation porté à la convention de création du Centre de Formation d Apprentis telle que prévue par l article L du Code du Travail CONDITIONS D ASSIDUITE Selon l article L du Code du Travail, «l employeur s engage à faire suivre à l apprenti(e) la formation dispensée par le CFA et à prendre part aux activités destinées à coordonner celle-ci et la formation en entreprise».

8 Dans ce cadre, l attribution du soutien à l effort de formation à l issue de chaque année du cycle de formation est conditionnée par l assiduité de l apprenti au Centre de Formation d apprentis au regard de l horaire de référence inscrit au contrat d apprentissage (ou à l avenant au contrat d apprentissage) conclu entre l employeur et l apprenti. Le soutien à l effort de formation a pour objectif de compenser pour l employeur le temps passé par l apprenti au CFA. Son versement est donc nécessairement lié à la présence de l apprenti au CFA. Les absences de l apprenti(e) telles que définies à l article sont obligatoirement signalées par le CFA à l entreprise formatrice afin que les deux lieux de formation puissent agir conjointement à l amélioration du parcours de formation de l apprenti(e). L assiduité de l apprenti au CFA est attestée par le Directeur du centre pour chaque année du cycle de formation. Le pourcentage d absences se calculera par rapport au nombre d heures dispensées par le CFA. Pour un nombre d heures d absences pour motifs irrecevables inférieur ou égal à 10% du volume horaire annuel de formation mentionné dans le contrat d apprentissage, le soutien à l effort de formation est versé à l employeur Pour un nombre d heures d absences pour motifs irrecevables compris entre 10 et 30% du volume annuel de formation mentionné dans le contrat d apprentissage, le versement du soutien à l effort de formation peut être accordé par la Région à condition que deux des critères suivants soient remplis : - La qualité du parcours pédagogique de l apprenti au vu de ses relevés de notes - L obtention du diplôme - Les documents écrits démontrant les efforts de l employeur pour remédier aux absences de l apprenti au CFA (copie des bulletins de salaires avec retenues sur salaires, courriers et convocations adressés à l apprenti, procédure disciplinaire mise en œuvre ) - La conclusion d un contrat de travail à durée indéterminée à l issue du contrat d apprentissage A compter d un nombre d heures d absences pour motifs recevables et irrecevables égal ou supérieur à 30% du volume horaire annuel de formation mentionné dans le contrat d apprentissage, l aide n est pas versée à l employeur. Dans les cas prévus en application de l article R du Code du Travail, quelque soit le nombre d heures d absence de l apprenti au CFA, l indemnité compensatrice forfaitaire n est pas due et, si elle est versée, l employeur est tenu de la reverser (cf article 6). Les refus de versement du soutien à l effort de formation seront notifiés par la Région à l employeur DEFINITION DES ABSENCES Liste des absences pour motifs recevables :

9 Les motifs recevables sont pris en compte sur présentation d un document justificatif officiel. Sont considérées comme absences pour motifs recevables les seuls motifs suivants : Entrée tardive en formation consécutive à un contrat d apprentissage conclu tardivement (cf article 5.2.7) Arrêt médical porté à la connaissance du CFA (maladie, maternité, ) Pour une absence inférieure à trois jours, un certificat médical pourra justifier de l absence. Au delà de trois jours, un arrêt de travail devra obligatoirement être envoyé à l établissement de formation. Congés pour événements familiaux tels que définis par l article L du Code du Travail Jours fériés, Grève des transports publics Convocation par l administration Toutes les autres absences seront considérées comme absences pour motifs irrecevables, et notamment : Congés payés pris sur le temps de formation en CFA, Période gardée en entreprise pris sur le temps de formation en CFA, Arrêt maladie sans justificatif, Exclusion de l apprenti du CFA Visa tardif du CFA (cf article 5.2.8) Les CFA signalent l existence d une absence, sa durée, ainsi que son motif. La Région, quant à elle, est seule compétente pour qualifier cette absence de recevable ou d irrecevable CAS PARTICULIERS DECES DE L APPRENTI En cas de décès de l apprenti, l aide à laquelle pouvait prétendre l employeur (au regard des critères d attribution et de versement de l aide) lui sera versée en totalité, si l apprenti a été présent en CFA au moins 50% des heures de formation. En dessous de 50 %, l aide n est pas versée à l employeur RUPTURE DU CONTRAT D APPRENTISSAGE En cas de rupture du contrat d apprentissage, l indemnité pour l année du cycle de formation concernée n est pas versée à l employeur. Elle n est versée que si la rupture est intervenue moins de dix jours ouvrables avant la fin de chaque année du cycle de formation en CFA, exception faite des cas prévus à l article 6 et sous réserve du respect des règles relatives à l assiduité de l apprenti au CFA (article 5.2.3).

10 En cas de changement d employeur suite à une rupture du contrat initial au cours d une année du cycle de formation, le nouvel employeur bénéficie de la totalité de l indemnité pour l année considérée du cycle de formation sous réserve du respect des règles relatives à l assiduité de l apprenti au CFA (article 5.2.3) CONTRAT D APPRENTISSAGE CONCLU TARDIVEMENT Il est rappelé que Conformément à l article L , le contrat d apprentissage fixe la date du début de l apprentissage. Sauf dérogation accordée dans des conditions fixées par décret, cette date ne peut être antérieure de plus de trois mois ni postérieure de plus de trois mois au début du cycle du centre de formation d apprentis que doit suivre l apprenti. La qualification de contrat conclu tardivement s apprécie donc exclusivement au regard de la date de début de contrat telle qu elle est enregistrée sur le contrat d apprentissage. Toute absence au CFA pour contrat conclu tardivement est considérée comme motif recevable. Les heures de formation non effectuées en CFA par l apprenti pour cause de contrat d apprentissage conclu tardivement n ouvrent pas droit à la majoration horaire de 7, VISA TARDIF DU CONTRAT D APPRENTISSAGE Le visa du CFA est une formalité obligatoire, préalable à la signature du contrat d apprentissage, conformément aux dispositions de l article R du Code du travail. Toute absence au CFA pour visa tardif du CFA est considérée comme absence irrecevable. article 6. NON VERSEMENT ET REVERSEMENT DE L ICF L indemnité compensatrice forfaitaire n est pas due et, si elle a été versée, l employeur est tenu de la reverser, dans les cas suivants : En application de l article R du code du travail, dans les cas suivants : 1. rupture du contrat d apprentissage prononcée par le Conseil des Prud hommes aux torts de l employeur, en application du second alinéa de l article L rupture du contrat par l une ou l autre des parties durant les deux premiers mois de l apprentissage en application de l article L Non-respect par l employeur des obligations prévues aux articles L6223-2, L et L décision d opposition à l engagement d apprentis prise en application de l article L rupture du contrat d apprentissage dans le cas prévu au second alinéa de l article L En cas de déclaration inexacte, incomplète ou frauduleuse constatée par la Région. En cas de transmission tardive, après paiement, d avenants modifiant le contrat d apprentissage.

11 La Région notifiera par courrier à l employeur concerné la décision de refus de versement ou de reversement et émettra, en tant que de besoin, à son encontre un titre de recette du montant des sommes indûment perçues. Dans le cadre de la gestion des dossiers de versement des aides aux employeurs d apprentis, la Région se réserve le droit de demander auprès des employeurs, des apprentis, des Centres de Formation d Apprentis, des organismes consulaires et des services de l Etat compétents, tout complément d information nécessaire à l instruction des dossiers. article 7. CONTROLE DE LA REGION Les justificatifs d absence doivent être conservés par le C.F.A. pendant une durée de 3 ans après la fin du contrat d apprentissage. Ils doivent pouvoir être mis à la disposition des instances de contrôle de la Région. La Région peut diligenter ses contrôles auprès du CFA ou auprès de l employeur, sans préjudice du contrôle effectué par l administration chargée de l application de la législation du travail et des lois sociales. En cas de déclaration inexacte, incomplète ou frauduleuse sur le contrat d apprentissage ou d attribution par erreur d instruction, la Région pourra demander à l employeur concerné le reversement intégral des sommes indûment perçues. La Région notifiera par courrier à l employeur concerné la décision de reversement et émettra à son encontre un titre de recette du montant des sommes indûment perçues. article 8. RECOURS L employeur qui entend contester le refus de versement ou la décision de reversement de l aide doit, préalablement à tout recours contentieux, et dans un délai d un mois à compter de la notification de la décision de la Région, former un recours administratif devant le Président du Conseil Régional de Midi Pyrénées.

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE DE MIDI PYRENEES Règlement adopté par la Commission Permanente du 17 Mars 2014 Page 1 Préambule Selon l article L.6223-4

Plus en détail

I - CONTEXTE GENERAL... 2 II - PRESENTATION DE L OPERATION... 2 III - PROPOSITIONS DU PRESIDENT... 4 CREATION D UNE PRIME A L APPRENTISSAGE...

I - CONTEXTE GENERAL... 2 II - PRESENTATION DE L OPERATION... 2 III - PROPOSITIONS DU PRESIDENT... 4 CREATION D UNE PRIME A L APPRENTISSAGE... Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une prime à l apprentissage au 1 er janvier 2014 et dispositions transitoires de l Indemnité Compensatrice Forfaitaire (ICF)

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS

REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS Règlement adopté par la Commission permanente du 13 avril 2015 Page 1 sur 12 I) PREAMBULE La Loi Démocratie de proximité

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2014

REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2014 REGLEMENT REGIONAL D ATTRIBUTION ET DE VERSEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2014 Règlement adopté par la Commission permanente du 23 juin 2014 Page 1 sur 10 I) PREAMBULE La

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 21 décembre 2006 N 01.08 APPRENTISSAGE : RECTIFICATIF AU RÉGLEMENT D'AIDES AUX ENTREPRISES PRIVÉES ET PUBLIQUES - CRÉATION D'UNE

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS L article 140 de la loi n 2013-1278 du 29 décembre 2013 : prévoit l application d un dispositif transitoire pour les contrats d apprentissage

Plus en détail

Aide entreprise. Employeur. Salarié

Aide entreprise. Employeur. Salarié Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable du dossier à contacter : Adresse (numéro et nom de rue) : Commune de l entreprise : Code postal : Tél.: Courriel : N SIRET : Code APE/ NAF : N

Plus en détail

REGLEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE VERSEE AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS A PARTIR DU 1 ER JANVIER 2014

REGLEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE VERSEE AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS A PARTIR DU 1 ER JANVIER 2014 I- PREAMBULE REGLEMENT DE LA PRIME A L APPRENTISSAGE VERSEE AUX EMPLOYEURS D APPRENTIS A PARTIR DU 1 ER JANVIER 2014 L Etat par l article 107 de la loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 25 avril 2006 N 01.13 APPRENTISSAGE - AIDE AUX ENTREPRISES PRIVÉES ET PUBLIQUES - CRÉATION D'UNE PRIME À L'EMPLOI Vu Code Général

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Aide entreprise. Employeur. Salarié

Aide entreprise. Employeur. Salarié Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable du dossier à contacter : Adresse (numéro et nom de rue) : Commune de l entreprise : Code postal : Tél.: Courriel : N SIRET : Code APE/ NAF : N

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés :

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés : Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants Entre les soussignés : 92768502 La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil Acte Régional Certifié exécutoire agissant en

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise

LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise LES AIDES AUX EMPLOYEURS D'APPRENTIS en fonction de la taille de l'entreprise < 11 salariés De 11 à 250 salariés > 250 salariés Aide TPE jeune apprenti X Prime à l'apprentissage pour les TPE X Aide au

Plus en détail

Impact de la réforme de la taxe d apprentissage dans les entreprises

Impact de la réforme de la taxe d apprentissage dans les entreprises Impact de la réforme de la taxe d apprentissage dans les entreprises Objectifs de la réforme et nouvelles modalités d affectation de la taxe d apprentissage Objectifs de la réforme Objectif principal :

Plus en détail

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA 2 ENTRE, - Le Centre de gestion de la Fonction Publique

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES (6 e édition. Juillet 2003) Brochure

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE)

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) Circulaire 31 août 2012 Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE REGLEMENT COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) SOMMAIRE DISPOSITIONS LEGALES... 3 LES AGENTS CONCERNES... 3 OUVERTURE DU CET... 3 NATURE DES JOURS POUVANT ETRE EPARGNES... 3 ALIMENTATION DU CET... 4 UTILISATION

Plus en détail

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 TEMPS PARTIEL NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES 1 Temps partiel Durée minimale La loi relative à la sécurisation de l emploi du

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement

Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement MINISTERE DE L EMPLOI, DE LA COHESION SOCIALE ET DU LOGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi,

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE N-Nour Novembre 2009 LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE La loi relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie a été définitivement

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN 1 SOMMAIRE Préambule 3 I.Les dispositions relatives au Compte Epargne Temps applicables à la Ville de Rouen 4 Article1.Les bénéficiaires 4

Plus en détail

Le congé de représentation

Le congé de représentation MINISTERE DE LA JUSTICE Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Le congé de représentation Guide du congé de représentation des fonctionnaires et des agents non titulaires de la direction

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Historique : Créée par Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT. Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014

SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT. Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014 SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT Agréé par la D.R.J.S.C.S. de Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014 Dispositif d admission de professionnalisation. ASS, EJE, ES, CESF, ETS, ME, TISF, AMP, AVS. Ce règlement

Plus en détail

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation LETTRE D INFORMATIONS JURIDIQUES N 48 Le 4 juin 2010 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation Un décret du 20 mai 2010

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002

REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Article de la loi REFORME DE L APPRENTISSAGE DEPUIS 2002 Loi de finance pour 2002 du 28 décembre 2001 edejorf?numjo=mesx0100129l Art 73 L 118-6 N 24 mai 2006 Le calcul de l effectif des entreprises pour

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) :

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) : Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Entre les parents employeurs : (père) et (mère) (adresse) N PAJEMPLOI : Code NAF : 88.91 A Numéro de téléphone en cas d urgence : - Père

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002

ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002 ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002 Préambule Le présent accord est conclu en vue de conserver les effectifs qualifiés et de préserver l emploi des salariés dans la

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse :

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : CONTRAT DE MANDAT ENTRE LES PARTIES, Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : Téléphone : Date de naissance : D une part, ci-après dénommé «le mandant» ET ASSOCIATION DU

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

1 sur 5 28/02/2012 11:15

1 sur 5 28/02/2012 11:15 1 sur 5 28/02/2012 11:15 Direction Juridique et Réglementation Nationale Département réglementation national Circulaire n 2012/17 du 14 février 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction des

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

FORFAIT ANNUEL EN JOURS

FORFAIT ANNUEL EN JOURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N 52 DU 17 SEPTEMBRE 2015 FORFAIT ANNUEL EN JOURS Préambule Le présent accord a pour objet la fixation

Plus en détail

CNFPT. La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale

CNFPT. La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale CNFPT La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale . Présentation 2009 de la loi du 19/02/2007 et du Décret d application du 26/12/2007 Le chapitre 1er de la loi du 19/02/07 relative

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er - 39 - TABLEAU COMPARATIF Code de l éducation TROISIÈME PARTIE Les enseignements supérieurs LIVRE VI L organisation des enseignements supérieurs TITRE I ER L organisation générale des enseignements Proposition

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Préambule : La mise en œuvre du compte épargne-temps correspond à l application de l article 1 er du décret 2004-878

Plus en détail

CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire

CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire Principe Le congé individuel de formation intérimaire (CIF-Intérimaire) vous permet de suivre, au cours de votre vie

Plus en détail